15
réponses
0
follower
Von : diplojak | Dienstag, 1. Juni 2004 um 11:54
diplojak
diplojak
Vous ne trouvez pas qu'il y a un certain manque de logique au niveau des points attribués?

je m'explique, un objectif comme los angeles/portland/seattle -> miami/new-york rapporte une fortune, parce que les villes à relier sont éloignées. bon d'accord, mais:

- la plupart des objectifs, même les grands, sont assez faciles à réaliser du moment qu'on les pioche en début de partie
- les liaisons à 6 sont essentiellement horizontales, ce qui implique qu'on va pouvoir en emprunter un max pour réaliser ces grands trajets, et donc non seulement empocher plusieurs fois 15 points, mais également passer beaucoup moins de tours à poser des wagons que si on doit les poser 2 à la fois (et donc on va finir avant tout le monde).
- à l'inverse, les petits objectifs verticaux sont certes encore plus faciles à réaliser, mais en cours de réalisation ils rapportent très peu de points.

même sans parler des objectifs à plus de 20 points, certains objectifs qui ne nécessitent que deux liaisons rapportent beaucoup plus de points que certains qui en nécessitent 3 ou 4, simplement parce que l'un des tronçons a une longueur de 5. Mais selon moi cette longueur de 5 n'est pas un handicap, c'est plutôt une aubaine, alors pourquoi en plus survaloriser l'objectif...
My top
No board game found
Blue
Blue
Perso, je n'aime pas trop les objectifs long :
ils sont dur à faire si un type chois de prendre ta ligne.
Ce qui fait que tu ne vas en faire qu'un ou deux. Donc ça s'équilibre automatiquement...

Quant à dire que les objectifs sont simples, un new york miami, c'est horrible à faire si on est 2 sur le trajet (et c'est souvent le cas).

Maintenant, je crois que c'est mieux que les objectifs soient déséquilibrés. C'est ce qui fait qu'on prend le risque d'en prendre d'autre, ou le choix de bloquer l'adversaire. Ca pimente un peu le choix. Si tu connais un peu les objectifs (une bonne partie se trouve sur la cote est), tu sais ceux qui sont bons à prendre et ceux qu'il faut absolument laisser. Et C'est souvent très bien de sacrifié 2 cartes et un tours pour poser une liaison sur le chemin des adversaires... :twisted:
My top
No board game found
boudje
boudje
Je suis d'accord que les objectifs longs rapportent normément sauf si on se bloque...
Et d'une certaine manière plus il y a de joueurs, plus il y a de blocages...

A ce moment là, on se retrouve vitte avec un -20 dévastateur.
My top
No board game found
djoul
djoul
la derniere partie que j'ai fait, on avait classé les objectifs en trois tas (4-9, 10-15, 16-22 en gros) et on en a pris 1 de chaque. Apres on a remelanger le tout pour les tirages en cours de jeu. C'etait pas mal, a voir sur le long terme.
My top
No board game found
Tayorted
Tayorted
Je pense que l'auteur n'a pas du aller si loin dans son équilibre des cartes objectifs,et qu'il a donc mis une valeur de point de victoire égale au nombre de cases minimum qu'il faut pour relier les deux villes. Ceci dit, on peut très bien gagner sans avoir d'objectifs longs, d'autant plus que si 2 joueurs doivent relier l'Est et l'Ouest en même temps (tout au Nord ou tout au Sud) cela devient vite la galère pour eux, car la compétition va être très rude.

V'
My top
No board game found
SuperDéfi
SuperDéfi
Personnelement, je pense que cela est bien equilibré.

Reste à dire que cela reste équilibré à 5 joueurs.

Effectivement, les lignes horizontales à 6 sont plus fréquentes mais c'est justement pour cela que les objectifs longs sont chers car :

1. une personne qui fait 80% de son objectif long à déjà beaucoup de points donc le fait de ne pas finir cet objectif doit vraiment le ralentir.

2. les lignes à 6 sont convoitées aussi par les gens qui ne jouent pas les objectifs longs mais qui font un court + les lignes à 6 donc cela devient très difficile.

Maintenant c'est sur qu'avec une configuration différente (moins de joueurs), certains objectifs deviennent surcôtés.

--
Renaud.
My top
No board game found
Tourbillon
Tourbillon
Bah je n'ai joué qu'une partie, mais si tu as des objectifs longs (et donc avec des gros points à la clef en + ou -), ça te met quand même la pression, tu dois jouer des coups qui te rapportent parfois peu de points ou griller des jokers pour faire ta ligne rapidement , tu ne pas peux t'intéresser aux tronçons qui pourraient te rapporter pas mal de points si ils ne sont pas sur ton 'chemin', tu restes à la merci que quelqu'un te bloque la route et tu as moins de temps pour ennuyer tes adversaires.

Après ça dépend aussi du nombre de joueurs dans la partie. Si tu joues avec peu de joueurs tu joueras plus souvent, c'est moins risqué et plus avantageux.

Dans ma partie nous étions 5, j'avais notament vancouver-montréal (20 de mémoire) et los angeles-atlanta (17 de mémoire), bin j'ai du remplir mes objectifs seulement 2 ou 3 tours avant la fin, et j'ai eu la chance qu'aucun de mes adversaires ne viennent trop m'ennuyer.
My top
No board game found
Tric Trac
Tric Trac
Perso, cela va faire quelques parties que je gagne a 4 et 5 en jouant des objectifs pas terribles (genre 2 objectifs a 8 et 10 respectivement).

Lors qu'un tirage de début de partie franchement défavorable, j'axe tout mon jeu sur une stratégie partie courte-lignes ultra rentable destiné a faire chutter les autres joueurs sur les missions qu'ils ne feront pas.

Pour cela, je me garanti de prendre les lignes de mes missions le plus vite possible, puis je bourine les lignes a 6 wagons (en général 4 ou 5 possible en fonction du timing et des autres joueurs).

Cette technique est vraiment payante pour prendre de court les collectionneurs de missions a 20 points.
diplojak
diplojak
je ne parle pas de collectionner les objectifs à 20 pts (ce qui est évidemment suicidaire) mais d'en avoir un seul et de faire la même chose que ce que tu viens de dire...

je suis d'accord que miser sur les grandes lignes et la rapidité pour terminer le premier et empêcher les autres de placer tous leurs wagons est payant, sur 15 parties j'ai souvent épuisé mes wagons le premier et toujours terminé premier ou deuxième. Je dis juste que cette technique est encore plus adaptée avec un objectif à 20 points...
My top
No board game found
loïc
loïc
Ben, la seule fois où je me suis retrouvé avec 3 objectifs à plus de 20 points sur ma main de départ, j'en ai gardé 2 avec une cartitude : je serais 1° ou dernier. Ma victoire fût écrasante.
Mais bon, chercher à équilibrer un jeu qui dépend qunad même pas mal du hasard me semble assez inutile.
My top
No board game found
Tric Trac
Tric Trac
Bah... chacun voit le hasard ou il veut. Apres une bonne centaine de parties (au moins) je ne sens plus le hasard dans le jeu : il est relativement facile de contrer le "mauvais sort" en adaptant sa stratégie.

C'est une question d'habitude de jeu je pense.
loïc
loïc
Cyrille dit:Bah... chacun voit le hasard ou il veut. Apres une bonne centaine de parties (au moins) je ne sens plus le hasard dans le jeu : il est relativement facile de contrer le "mauvais sort" en adaptant sa stratégie.
C'est une question d'habitude de jeu je pense.


Mouais ! Un jeu à tirage est forcèment aléatoire. Après, c'est clair que c'est des cartes et pas des dés, donc que tu peux t'adapter. Mais avec 2 types de cartes différents et des objectifs qui conditionnent singulièrement la victoire, l'aléatoire est quand même très présent.
My top
No board game found
faidutti
faidutti
Après rapide survol du topic, deux remarques :

- bien sûr que le tirage des objectifs est aléatoire, mais c'est ce qui fait trout l'intérêt du jeu - tu dois jouer différemment en fonction de tes objectifs, et il est impossible d'apprendre des ouvertures par coeur pour massacrer les malheureux qui jouent pour la première fois. Le hasard donne ici plus d'intérêt au jeu.

- De manière générale, je pense en effet qu'il y a un léger déséquilibre et que les objectifs Est-Ouest à 20 points sont, s'ils sont tirés en début de partie, trop bien payés, et encouragent une stratégie de "course de vitesse pour poser tous ses wagons le premier". C'est pour atténuer un peu cet effet que je joue maintenant une très lègère variante : quand un joueur a moins de trois wagons, on fait encore deux tours de jeu et non un, cela donne un peu plus de chance aux autres de boucler leurs objectifs.
My top
No board game found
Blue
Blue
bruno faidutti dit:[..]il est impossible d'apprendre des ouvertures par coeur pour massacrer les malheureux qui jouent pour la première fois. Le hasard donne ici plus d'intérêt au jeu.

Ceci dit, hazard ou pas, Les aventuriers du rails est un jeu où ceux qui ont 5 ou 6 parties ont toutes les chances de massacrer un débutant, même un débutant qui a l'habitude de jouer à d'autres jeux.
My top
No board game found
Tric Trac
Tric Trac
Ceci dit, hazard ou pas, Les aventuriers du rails est un jeu où ceux qui ont 5 ou 6 parties ont toutes les chances de massacrer un débutant, même un débutant qui a l'habitude de jouer à d'autres jeux.


Ouais... en meme temps, y a qu'au 421 ou un débutant complet a ses chance face a un joueur qui connait le jeu.

Maintenant, ce n'est pas un critère de qualité la cpaacité a gagner une partie alors qu'on a jamais joué... Non ?

Que la distribution de Ticket au départ conditionne ton style de jeu, c'est plus qu'une évidence ! Mais c'est ce qui me plait dans le jeu : la contrainte de devoir adapter sa stratégie a ses obectifs... sinon, ça sent la martingale a plein nez.

Ceci dit, cela n'a rien de singulier, il y a plein de jeu ou la main de départ, les tuiles de départ ou la place du joueur dans le premier tour influence la stratégie que le joueur va appliquer... Exemple : Citadelles, Porto Rico, Saint Petersburg, le Poker...

Maintenant, jen ne dis pas qu'il n'y a pas de hasard, je dis qu'il est facile de s'y adapter et de le controler. Et pour ma part, j'arrive bien a controler ce que je fais et ou je pose au cours du jeu.