259
réponses
1
follower
Von : mr popo | Sonntag, 2. Januar 2011 um 19:21
BdC
BdC
Pour être plus précis, je ne critique pas le principe de tirer des cartes ou de jeter des dés, d'ailleurs tu sais que le proto sur lequel je travaille en ce moment est aussi basé sur des jets de dés. Je m'interroge juste sur la prise de décision / prise de risque liée à ces jets de dés. Si par exemple j'obtiens un dé que tu attends pour réussir ta combo, est ce que j'ai vraiment une capacité de décision ? Est ce qu'il n'est pas évident que je dois te donner ce dé ?

Pour tout te dire, quand j'ai lu rapidement la première fois ton topic, j'ai pensé que chaque joueur avait son B17 et que les échanges de dés se faisaient entre bombardier, je n'ai découvert que plus tard que tous les joueurs étaient embarqués dans le même appareil. Il y a peut-être une idée à creuser dans ce sens finalement.
Si mon dé me permet de faire une combo mais te permet aussi de la faire sur ton propre B17 est ce que mon niveau de dégât, même inférieur au tien ne va pas me décider à le garder pour moi ? Parce si nous avons un objectif commun de réussir la mission, elle sera réussie si au moins l'un de nous deux rentre, perdue si nous tombons tous les deux...

BdC
My top
No board game found
thespios
thespios
Boule de cristal dit: [...]
Pour tout te dire, quand j'ai lu rapidement la première fois ton topic, j'ai pensé que chaque joueur avait son B17 et que les échanges de dés se faisaient entre bombardier, je n'ai découvert que plus tard que tous les joueurs étaient embarqués dans le même appareil. Il y a peut-être une idée à creuser dans ce sens finalement.
Si mon dé me permet de faire une combo mais te permet aussi de la faire sur ton propre B17 est ce que mon niveau de dégât, même inférieur au tien ne va pas me décider à le garder pour moi ? Parce si nous avons un objectif commun de réussir la mission, elle sera réussie si au moins l'un de nous deux rentre, perdue si nous tombons tous les deux...
BdC

Je me suis fait la même réflexion sur la motivation/intérêt des joueurs à vouloir se battre en équipe pour arriver à l'objectif.
Avec l'idée d'une flotte de B17 (1x par joueur) tu pourrais allouer un objectif principal (l'objectif à bombarder - peut être avec une opportunité décalé pour chaque joueur à bombarder en premier l'objectif) mais aussi des objectifs secondaires avec la comptabilisation des ennemis abattus ?!
My top
No board game found
BdC
BdC
Pour compléter mon propos, je ne sais pas si c'est le cas mais je pense que les dégâts doivent survenir après l'action des joueurs.
Si je sais que mon dé peut servir à deux joueurs, que mon équipier est plus mal en point que moi mais que je risque de le rattraper à vitesse grand V si je laisse passer l'attaque qui me tombe dessus, on risque de discuter un moment sur qui doit prendre ce dé.

Si tu considères que chaque joueur a son B17, j'aurais même tendance à dire que les dés ne sont pas forcement lancés en simultanés, que ça peut être lié à une notion de dégât, le plus mal en point tirant le dernier. Le côté collaboratif pourrait être de dire que si les dégâts sont identiques pour plusieurs bombardiers, ils tirent ensemble, ce qui permet de prendre ensemble la décision de redistribuer les dés.

BdC
My top
No board game found
mr popo
mr popo
Boule de cristal dit:Je m'interroge juste sur la prise de décision / prise de risque liée à ces jets de dés. Si par exemple j'obtiens un dé que tu attends pour réussir ta combo, est ce que j'ai vraiment une capacité de décision ? Est ce qu'il n'est pas évident que je dois te donner ce dé ?


C'est très pertinent, comme observation. J'ai déjà eu cette impression lors d'une partie récente, mais encore une fois, le fait de tester seul induit un biais dans la partie... c'est donc une possibilité, à vérifier en conditions réelles.

L'idée d'attribuer un appareil à chaque joueur peut être bonne, très bonne même. Dans ce cas, une partie des règles serait allégée (les dégâts, par exemple, ne seraient pas localisés, mais plutôt répartis entre les appareils), et quelques changements seront nécessaires. Mais dans l'absolu, en effet, il y a très certainement quelque chose à développer (notamment en prenant en compte les effets de la formation et de la rupture de celle-ci, de savoir qui prend la tête du squadron, toussa...). Je vais mettre ça dans un coin de ma tête et laisser l'idée faire son chemin : une fois le cap du test à plusieurs passé, je pense qu'elle refera surface d'elle-même. Merci pour cette excellente suggestion !

Shaudron> il faut que je teste cette version avec les ailiers ce soir, j'aurai alors un peu plus de recul sur le système. Mais dans l'absolu, ça n'ajoute pas tant de complexité : dans l'une des premières versions, les bonus étaient sur des cartes, et il fallait dépenser des croix pour les jouer. Là, il n'y a pas de grande différence, car c'est toujours le même système de gain/dépense de PV qui fait tourner la machine. Juste, ce sont les conditions d'attribution et d'utilisation de ces cartes qui changent. Mais bon, ce n'est qu'une impression, et il se peut que je sois détrompé ce soir après la partie test... si ça se trouve, c'est tout pourri et trop compliqué, en fait... auquel cas ça virera pour bifurquer vers autre chose

(et j'aime beaucoup ton nouvel avatar, tiens.)
My top
No board game found
BdC
BdC
prends garde à ce que ton jeu ne devienne pas une fiche de personnage qui prend des coups dans un donjon, on y va tout droit la :)

Edit : pour préciser qu'il faut que tu continues à bien rester collé à ton thème, j'aime bien la tension que tu décris dans tes comptes rendus, c'est vraiment ça qui doit ressortir.

BdC
My top
No board game found
mr popo
mr popo
Oui, je sais, le titre pue à donf. Honte sur moi, mais j'avais pas l'inspi, alors bon...

Passée cette parenthèse pourrie, revenons à nos moutons. Je suis en pleine phase de gros doute. Peut-être est-ce parce que j'ai trop testé seul, peut-être est-ce parce que la mécanique achoppe précisément sur ce point, mais toujours est-il que le point soulevé par BdC il y a quelques jours a achevé de cristalliser une impression qui rôdait dans un coin de mon crâne depuis un petit moment : où est la prise de décisions dans les lancers/combos de dés ? Où sont le risque et le dilemme ?

Et là, je suis un peu gêné de répondre qu'après moultes tests solo, ben c'est quand même assez vrai que les choix d'actions et de combos restent assez évidents malgré tout, et souffrent rarement la négociation que j'aurais aimé voir dans le jeu : "bon, les gars, qui qu'a un 3, là, il m'en faut un pour ma combo... ah, merci, cool". C'est un peu léger quand même.

Pour enrichir en imposant des choix, il faudra donc nécessairement ajouter de quoi créer des dilemmes quant à l'utilisation de ces dés. Pour ça, plusieurs pistes possibles, mais pas forcément toutes pertinentes :

- rétention artificielle de dés pour une finalité abstraite (ex. conserver un total de X points avec ses dés). Fonctionnel, mais pas très enthousiasmant quand même... et immersion zéro, pour le coup.

- instauration d'un système compétitif visant à "sortir" des dés pour débloquer des avantages individuels (ex. stocker des dés pour obtenir des bonus). Peut-être un peu étrange dans un contexte coopératif, où des types doivent compter les uns sur les autres pour s'en sortir... pas sot cependant, car plusieurs personnes ont mentionné cette idée ici même.

- création de nouvelles actions dont la réalisation à un moment T serait obligatoire pour la réussite du scénario (désenraiement d'une arme, soin à un équipier blessé, amorçage des bombes, gestion du box de bombardiers...). Plus intéressant, mais aussi plus compliqué à mettre en place car nécessitant plus d'équilibrage.

Quoi qu'il en soit, il faut absolument trouver un moyen de rendre l'évidence de certains choix contestable, et rendre la prise de décision permanente : c'est de ce problème que provient l'impression de "ronron" de certaines parties. Le premier tour de jeu, par exemple, est parfois chiantissime : pas de dégâts à réparer, des ennemis insuffisamment répartis pour occuper tout le monde, et du coup des combos qui se perdent faute de trouver un champ d'application. Clairement, il manque quelque chose pour instaurer la tension et la maintenir jusqu'à la phase finale. Et je pense que la création de nouvelles combos dont le résultat intéresserait tous les joueurs et pas juste celui du flanc concerné pourrait être un moyen d'augmenter cette tension tout en renforçant le côté coopératif du jeu.

Dans cette idée, j'aimerais réussir à caractériser chacun des 3 tours par l'accomplissement d'une action similaire au bombardement du tour 3, une sorte de mini-objectif générant des contraintes et de la tension. Quelques idées pour implémenter ça :

- premier tour : ailiers et formation. Assigner des dés au maintien de la formation du box : au lieu de perdre ses dés faute de combos utiles, il faut les utiliser pour sécuriser un maximum de bonus avant que les choses ne se corsent dans les tours suivants (le lien entre ailiers et bonus sera maintenu, mais peut-être exploité différemment, la dernière version s'étant révélée assez décevante). Au maximum, 2 ailiers (donc 2 bonus) pour figurer un box de 3 appareils menés par un leader.

- deuxième tour : vérification des bombes. Obligation d'armer les bombes avant l'arrivée sur l'objectif au tour 3. Là, une combo coûteuse à réaliser et des dés à immobiliser : l'un des joueurs doit abandonner son poste pour s'aventurer dans la soute à bombes, laissant ainsi un flanc plus vulnérable.

Ensuite, au-delà de ça, je pense qu'il faut aussi des évènements perturbateurs venant gripper la paisible mécanique des petits échanges de dés. C'est vrai que le tirage des cartes amène un peu d'imprévu, mais son poids est en réalité assez faible. Ce n'est pas la présence ou la répartition des ennemis qui est source de tension dans le jeu, mais l'accumulation de dégâts qui finit par en résulter. En gros, la tension provient de la mauvaise source : il faut la recentrer sur les actions et non sur le simple poids de la mécanique. Pour ça, deux idées pour le moment :

- enraiement des armes : sur un tirage de dés donné, pas trop rare et suffisamment fréquent pour être redouté (trois 1 tirés dans un même tour de jeu ?). A désenrayer au moyen d'une combo simple, mais indispensable, pourquoi pas même avec un seul dé, genre 6, juste histoire de bloquer un dé et de faire stresser les autres joueurs.

- blessures et premiers soins : comme pour l'enraiement, un tirage donné pourra incapaciter un joueur (ex. un triple et c'est l'équipage et non l'appareil qui prend, obligeant un joueur à abandonner temporairement des dés). Bien sûr, il sera impossible de se soigner soi-même, et il faudra qu'un compagnon abandonne son poste pour venir prodiguer les premiers soins au blessé (figuré par une combo excluant la couleur du joueur concerné).

Voilà où j'en suis pour le moment. Je doute pas mal, mais ça a du bon : ça fait reconsidérer des choses qu'on pensait évidentes mais qui sont loin de l'être. Maintenant, il faut aussi savoir où s'arrêter pour que ce doute ne devienne pas contre-productif : un regard extérieur sur la mécanique et les interactions entre joueurs est maintenant indispensable.

Faut tester, quoi. Mais en vrai. :)
My top
No board game found
shaudron
shaudron
- instauration d'un système compétitif visant à "sortir" des dés pour débloquer des avantages individuels (ex. stocker des dés pour obtenir des bonus). Peut-être un peu étrange dans un contexte coopératif, où des types doivent compter les uns sur les autres pour s'en sortir... pas sot cependant, car plusieurs personnes ont mentionné cette idée ici même.

Je suis pas trop fan, moi j'aime bien l'idée d'un coopératif pur, je ne vois pas de bonne raison pour laquelle l'équipage d'un B-17 qui lutte pour sa survie irait se tirer dans les pattes...
- création de nouvelles actions dont la réalisation à un moment T serait obligatoire pour la réussite du scénario (désenraiement d'une arme, soin à un équipier blessé, amorçage des bombes, gestion du box de bombardiers...). Plus intéressant, mais aussi plus compliqué à mettre en place car nécessitant plus d'équilibrage.


Ca, je trouve ça chouette, ça met de la pression en plus et c'est carrément plus immersif. Après, y a deux moyens de le gérer : soit quand on tire des sales jets de dés comme tu le dis plus loin, ou bien des cartes. Il pourrait y avoir un tas de cartes "crises", on en tire une par tour (par tiers de tour, pas de gros tour), et il y a des malus tant qu'elle n'est pas résolue (ou si elle n'est pas résolue d'ici la fin du tour).

Ensuite, comme tu l'as dit le dilemme doit venir du fait qu'un même type de dé est sollicité par plusieurs actions, et qu'il y a un choix à faire. Donc ça parait con à dire, tu y a sans doute déjà pensé, mais le tout est de croiser les dés à obtenir, c'est à dire s'il faut majoritairement des 4/5/6 pour les ennemis, il faut aussi des 4/5/6 pour les crises...

Enfin, que le premier tour il ne se passe rien, ça me parait normal, faut que la pression monte, pas que tu sois tout de suite sous le feu, non ? :wink:
My top
No board game found
BdC
BdC
Tu arrives à un moment normal de ta progression ou le méca qui pouvait t'enthousiasmer en phase de découverte te lasse ou se révèle un peu faible à l'usage. C'est le moment ou tu dois aussi être capable d'explorer des pistes qui peut-être vont t'éloigner de ce méca que tu aimerais conserver mais qui freine peut-être ta réflexion.

Ton idée de base est excellente, un mode coop dans un B17 en difficulté avec un objectif à atteindre. Ce qu'il faut retrouver, c'est la tension d'une prise de décision dans une situation de stress. le fait de dire j'ai besoin d'un 3 qui a un 3 est un peu faible. Le fait de dire, bon ce moteur est en feu, ca devient urgent d'y aller, mobilisons-nous tous pour agir même si on se prend un tir de l'autre côté me semble plus intéressant.

Je fais une seconde le parallèle avec le coop que l'on a développé avec nono pour la licence M6 et qui fonctionne très bien. On a des crises qui progressent ici et là à l'image de tes attaques et une crise majeure qui est gagnante ou perdante et qui pour toi est la survie de l'appareil ou la réalisation de l'objectif. Les crises secondaires quand elles sont perdues ou gagnées renforcent ou affaiblissent la crise majeure. Un peu comme si perdre un moteur ou le redémarrer renforçait ou affaiblissait ton bombardier.

Les joueurs ne sont pas affectés à une crise contrairement à ton jeu ou chacun est à son poste. Dans note jeu, les joueurs se répartissent à chaque tour un nombre égal de cartes sur lesquelles sont indiqués des points d'action sur une ou plusieurs crise. Comme si dans ton jeu et à chaque tour, les joueurs recevaient des points d'action pour le pilotage, le contrôle de telle ou telle zone de tir, la réparation des dégâts, le soin des blessés... En début de partie, chacun doit pouvoir garder son poste mais il est évident qu'ensuite, il faudra faire des choix et probablement des sacrifices. Ca ne signifie pas qu'un joueur va devoir passer son tour parce qu'il est blessé, comme je l'ai lui plus haut, ca veut dire que l'ensemble des joueurs abandonnent tel ou tel poste de tir, ce qui ne les empêche pas de jouer ailleurs. Un joueur un poste me semble une erreur...

Sans rentrer dans le détail exact de notre règle (je pourrais te l'envoyer pour info), deux points diffèrent d'un tour à l'autre par rapport à ton jeu, les joueurs qui décident de se rendre sur une crise (parce qu'ils ont le potentiel pour s'y rendre et agir) ne recevront au tour suivant qu'une carte, cela créé donc un déséquilibre et des capacités d'action qui varient d'un tour à l'autre. D'autre part, les joueurs gardent en main les cartes action inutilisées ce qui permet de stocker et d'agir plus efficacement.

La faiblesse de ton jeu, c'est peut être les dés car ils réduisent ton tour de jeu à une prise de décision immédiate, toujours la même et je crains qu'ajouter du chaos qui oblige à mobiliser certains dés n'apportent pas le souffle attendu mais réduise encore davantage la prise de décision.

Ce n'est qu'une réflexion qui je l'espère t'inspirera. :)

BdC
My top
No board game found
Sebast
Sebast
Les difficultés que tu rencontres rendent le sujet encore plus intéressant :mrgreen: (c'est pour positiver).

Je pense que les actions supplémentaires que tu décris peuvent effectivement conduire à de vrais dilèmmes.
De manière complémentaire aux objectifs intermédiaires, on peut aussi imaginer un fil rouge sur les 3 phases de la partie: il faut monpolyser des dés (ou un joueur, combos...) à chaque tour pour assurer la navigation par exemple.. sous peine de ne jamais arriver à l'objectif. Certaines cartes peuvent également compliquer la progression sur ce fil rouge.
requyem
requyem
malheureusement pas d'idees, mais des commentaires sur les commentaires:
je suis tout a fait d'accord avec shaudron sur le fait que ca doit rester purement cooperatif, pour la raison qu'il cite.

par contre, je ne suis pas trop d'accord avec l'idee de boule de cristal que un poste par joueur n'est pas une bonne idee: d'une par niveau background, comment justifier les equipiers qui courrant partout et changent sans arret de poste (meme si historiquement je n'en sais rien, mais j'aurais tendance a penser que chacun a sa speacialite et donc son poste), et ensuite du point de vue immersion je trouverais ca plus agreable et interessant d'avoir une fonction - ca permet ensuite de varier les parties en changeant de poste.
mais bon, c'est une reflexion dans le vide, sans tenir compote des contraintes de mecanisme...
My top
No board game found
BdC
BdC
requyem dit:malheureusement pas d'idees, mais des commentaires sur les commentaires:
je suis tout a fait d'accord avec shaudron sur le fait que ca doit rester purement cooperatif, pour la raison qu'il cite.
par contre, je ne suis pas trop d'accord avec l'idee de boule de cristal que un poste par joueur n'est pas une bonne idee: d'une par niveau background, comment justifier les equipiers qui courrant partout et changent sans arret de poste (meme si historiquement je n'en sais rien, mais j'aurais tendance a penser que chacun a sa speacialite et donc son poste), et ensuite du point de vue immersion je trouverais ca plus agreable et interessant d'avoir une fonction - ca permet ensuite de varier les parties en changeant de poste.
mais bon, c'est une reflexion dans le vide, sans tenir compote des contraintes de mecanisme...


Juste pour te répondre, quand tu joues seul ou à deux, tu simules l'ensemble des postes, il n'y a donc pas d'association automatique un joueur un poste. Par contre les tirages sont compartimentés par poste avec un échange possible et c'est peut être ça qui cloisonne un peu le jeu.

BdC
My top
No board game found
requyem
requyem
ah oui, je n'avais pas pense a ca (en fait j'etait tout de suite parti sur autant de joeuur que de postes, sans penser aux cas intermediaires...)
My top
No board game found
mr popo
mr popo
Alors là, je ne sais plus quoi penser... :?

Je crois que je vais faire tester la version existante, et voir d'après les retours et les observations ce qu'il sera possible de faire.

Merci de vos commentaires et idées, en tous cas. :)

BdC> j'ai aussi essayé en n'attribuant pas les dés à un joueur ou à l'autre, juste en présentant un pool de dés identiques à partager en se mettant d'accord. Le problème, c'est que statistiquement parlant, lancer 12 dés et tenter les combos, tu peux faire à peu près n'importe quoi tant la variété des tirages est large. C'est pour ça que j'ai ensuite ajouté les couleurs, pour limiter ce côté "je lance des dés qui servent à rien puisque de toute façon je fais ce que je veux avec après". Mais là, je sèche un peu...
My top
No board game found
BdC
BdC
Mr Popo dit:Alors là, je ne sais plus quoi penser... :?
Je crois que je vais faire tester la version existante, et voir d'après les retours et les observations ce qu'il sera possible de faire.
Merci de vos commentaires et idées, en tous cas. :)
BdC> j'ai aussi essayé en n'attribuant pas les dés à un joueur ou à l'autre, juste en présentant un pool de dés identiques à partager en se mettant d'accord. Le problème, c'est que statistiquement parlant, lancer 12 dés et tenter les combos, tu peux faire à peu près n'importe quoi tant la variété des tirages est large. C'est pour ça que j'ai ensuite ajouté les couleurs, pour limiter ce côté "je lance des dés qui servent à rien puisque de toute façon je fais ce que je veux avec après". Mais là, je sèche un peu...


Si je suis ton idée, j'aurais tendance à mettre deux infos sur les dés, une couleur qui pourrait correspondre à un secteur d'action et les valeurs pour tes combos.

Ceci dit et c'est la limite de l'exercice, tout ce qu'on peut écrire sans avoir jamais eu l'occasion de tester n'a pas plus de valeur que ça, il n'y a qu'en jouant que l'on peut avancer avec efficacité.

Allez un petit coup de vassal ? :)

BdC
My top
No board game found
mr popo
mr popo
C'est très vrai. Mais là, je n'ai définitivement pas les compétences pour. :lol:
My top
No board game found
Gaetbe
Gaetbe
Mr Popo dit:C'est très vrai. Mais là, je n'ai définitivement pas les compétences pour. :lol:

On a proposé, il y a quelques semaines à Mr Popo de s'en occuper juste après Nuremberg ;)
My top
s(c)andale
s(c)andale
Si vous l'adaptez, je ferai mon possible pour libérer une soirée, parce que ce jeu-la... Boudiou !!! :D
My top
No board game found
mr popo
mr popo
Oui, c'est vrai, désolé de cet oubli de ma part, Gaëtan (d'ailleurs, faudra qu'on discute un peu sur le sujet, je pense). Ma possibilité de test de demain soir est malheureusement tombée à l'eau, je vais donc tâcher de mettre à profit ce répit pour faire du tri dans les pistes possibles.

Là, je cherche des idées pour conserver les dés au centre de la mécanique (oui, j'aime ça ^^). Je réfléchis à l'éventualité de casser le système de l'attribution des couleurs afin d'"ouvrir" un peu plus le champ d'action des joueurs. Les dés pourraient avoir des faces présentant des valeurs numériques ainsi que des couleurs : pour un tirage donné, il faudrait choisir si on les utilise pour soi-même (combos de valeurs pour abattre les ennemis) ou pour le collectif (combos de couleurs pour l'appareil et l'équipage). Je ne sais pas quelles sont les perspectives, si ça apporte vraiment quelque chose ou pas, mais ça vaudra peut-être le coup d'essayer.

En tous cas, c'est pas facile d'avancer, à ce stade-là... mais quoi qu'il en soit, merci pour vos idées. :)
My top
No board game found
wolfy
wolfy
Bonjour à vous Mr Popo,

Pour ce qui est des différents postes les mitrailleurs, les pilotes, le bombardier, le radio/carte, on peut imaginer qu'ils engrangent des points pour les actions réussies, celui qui en a le plus aurait, si ils survivent la mission une montée en grade/médaille/permission. Ce qui pousserait peut être certains à lâcher leur poste pour essayer d'engranger des points, et de louper un autre aspect.

Par exemple deux mitrailleurs (les latéraux) lâchent leur poste pour aller soigner le mitrailleur de queue, à eux deux ils auront plus de chance de de réussir la combo, ou alors s'ils veulent garder la réussite de cette action pour eux, celui qui fera la plus grosse combo sera le premier à soigner le mitrailleur de queue. Dans un cas ils augmentent leur chance de réussir mais n'y gagnent rien à titre personnel, dans le second cas, ils gagnent à titre personnel, mais ils risquent de louper leur action.

On peut même imaginer un mode campagne (léger un) soit une suite de trois parties, où celui qui a le plus de points personnels possédera un petit avantage en plus lors de la partie suivante, une carotte quoi, et augmente la difficulté du jeu, il faut survivre à trois missions.

A bientôt,
Thierry :wink:
ElricDesDragons
ElricDesDragons
Hello !

Je débarque un peu comme ça dans le sujet, et d'ailleurs dans la section des docteur es-jeu :holdpouic: que vous êtes, et que je prends beaucoup de plaisir à lire...
Pour une fois, j'ai une petite modeste contribution à peut être éventuellement suggérer...

Pourquoi ne pas introduire une contrainte en attribuant des rôles aux personnages :
- le médecin est obligé de soigner en abandonnant des dés
- le mécano est obligé de réparer en donnant ses meilleurs dés aux zones les plus endomagées
- le pilote est blah blah blah, votre grande imagination fera sans doute le reste...

Ça peut introduire un paramètre tension supplémentaire avec une dose de "diantre j'ai fais un lancer de la mort qui tue, mais je ne peux pas l'utiliser pour moi... Fichtre, ça risque d'améliorer la situation de mon jeune camarade, mais d'aggraver la mienne..."

Voila ! Je retourne tout de suite à ma place de lecteur :pouicintello:
My top
No board game found
BdC
BdC
Voilà Wolfy une idée qui me parle. Un jeu multijoueur en réseau. Chaque inscrit dispose d'un crédit de départ pour créer un personnage. Une partie c'est une mission de bombardement et les survivants remportent des points de victoire à affecter sur tel ou tel aspect du personnage, notoriété, adresse...
Un joueur qui crée plusieurs personnages (ayant chacun un rôle distinct) sera mieux classé qu'un joueur préférant pousser un seul perso.
Quand un perso meurt en mission, le joueur conserve les points acquis voir même remporte un bonus si c'est un as qui tombe.
Cette sous gestion permet de donner un enjeu personnel en plus de l'enjeu global qui est de ne pas tomber au combat...
J'aime :)

BdC
My top
No board game found
shaudron
shaudron
Perso je suis moins fan, ça transforme l'équipage de héros désespérés en carriéristes calculateurs. :mrgreen:
My top
No board game found
mr popo
mr popo
Les deux idées sont bonnes, mais comme souvent, je pense que la solution se trouvera dans un juste milieu entre les deux. J'ai pensé à introduire des médailles pour encourager certaines actions... je suis en train de me documenter pour trouver des choses historiquement cohérentes, mais il est possible que j'introduise cette composante dans le jeu.

Exemples:
- médaille pour fait d'armes individuel : pour X croix collectées, jeton médaille offrant un dé supplémentaire
- médaille de bravoure : pour un collègue soigné, relance d'1 dé possible
- médaille collective : en fin de partie, si le total de croix excède un seuil donné, l'équipage entier est décoré pour son exploit, obtenant un bonus inhabituel lui permettant de mieux gérer ses dés (à définir).

Les médailles seraient "instantanées" et non distribuées en fin de partie, afin de ne pas obliger les joueurs à jouer en campagne. Ce petit artifice est destiné à récompenser certaines actions qui n'auraient peut-être pas été accomplies en temps normal (l'idée est toujours de trouver un dispositif permettant de sortir d'une attribution trop prévisible des dés).

Autrement, le hasard m'a ramené à la question des dés avec deux variables, couleur et valeur. Hier soir, j'étais occupé à tester mon jeu devant la télé, et passé minuit, j'ai lamentablement échoué devant une pauvre émission de poker (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est pire que les chiffres et les lettres, pasque là, tu sais même pas comment on joue). A défaut d'être intéressant, cet interlude culturel aura au moins été profitable : ça m'a rappelé qu'il existe déjà quelque part des dés associant couleur et valeur... les dés de poker. J'en ai repéré un set sur Ludikmachin, et il se peut que je m'en commande une poignée pour voir si mon idée de partage de dés (couleurs pour le collectif, valeurs pour l'individuel) peut être intéressante. Maintenant, c'est aussi à condition que la répartition des symboles et des couleurs permet de faire quelque chose de jouable, autrement on oublie.
My top
No board game found
mr popo
mr popo
Hello

J'ai pour le moment laissé de côté les médailles pour voir s'il y avait quelque chose à creuser du côté du poker. Bon, pour ce qui est des dés de poker, je laisse tomber, car il s'avère que les couleurs présentes sur les faces ne sont pas répétées, ou trop peu pour être utilisables. Tant pis. Je reste donc sur du D6 de base.

Par contre, j'ai voulu voir s'il n'y avait pas quelque chose à emprunter du côté des cartes : dans je ne sais plus trop quelle variante (enfin dans c'que j'en ai vu à la télé l'autre soir), on place quelques cartes au centre de la table en permettant aux deux joueurs de s'en servir. J'ai essayé de faire quelque chose d'approchant en créant un pool de 4 dés blancs au centre du plateau : dans cette variante, interdit d'échanger ses dés avec les autres, mais possibilité de s'approprier un ou plusieurs dés de ce pool pour réussir ses combos. Le tirage des dés n'est ni simultané (les joueurs lancent l'un après l'autre), ni sec (2 relances possibles) et chacun annonce ce qu'il compte faire des dés au milieu. C'est là qu'on est supposé négocier avec ses collègues, en fait.

Pour mettre un petit grain de conflit dans la mécanique, le premier joueur à lancer change d'un tour sur l'autre, au moyen d'une combo simple : ainsi, un joueur de dernière position pénalisé par des camarades ayant consommé tout le pool pourra utiliser son tirage "perdu" pour passer premier joueur.

J'avais dans l'idée de mettre plus de dés que de joueurs, ou d'obliger les joueurs à abandonner un de leurs dés pour pouvoir en prendre, mais ça fait un peu trop de gymnastique mentale pour moi. En fait, je ne reconnaissais pas trop mon jeu, mais encore une fois, c'est très subjectif, car d'autres jugeront peut-être cette addition intéressante...

Bref, la réflexion est toujours en marche... mais toujours aussi peu productive en certitudes ! :lol:
My top
No board game found
Monsieur Patrice
Monsieur Patrice
Bonsoir,

et bravo pour ce début de jeu, que je suis depuis le début, ça donne envie (et oui, mon premier message est pour ce fil, ce qui montre mon intérêt ;))!

Si je réagis maintenant, c'est pour proposer ma maigre contribution à la résolution de ton problème.

En fait, ce qui te chagrine, c'est, qu'en gros, tous les dés nécessaires sont toujours sur la table, rendant les échanges peu contraignants? Je vois un (deux) moyens simples de changer cet état de fait:
-déjà, individuellement, chaque combo a exactement la même probabilité d'être présent (un 3-3-3 a la même probabilité de sortir qu'un 1-6-4). Par contre, si tu n'utilise qu'une fraction des nombres pouvant sortir pour tes combos (par exemple, que tu ne les compose que de 1,2 et 3), pour chaque dé tu a 50% de chances de tomber sur un numéro inutile... Ça peut être une piste à explorer: certains tirages pourront vraiment à la fois handicaper celui qui acceptera de donner ses dés utiles, mais rendre les échanges obligatoires (personne ne peut agir sans échanges).
-ensuite, dans la même idée, certains ennemis "coriaces" pourraient nécessiter 4 dés pour être abattu, là encore nécessitant d'handicaper un partenaire.

En tout cas, je me rappelle qu'au début tu essayait de raisonner en termes de combos "probable" et "non probable". Il faut bien avoir à l'idée que tous les tirages ont individuellement la même probabilité, et donc le seul moyen de rendre "difficile" un tirage est de créer de bouchons (ou du moins, c'est le seul moyen que je vois).

En espérant que ça pourra t'aider (à défaut de m'aider moi, qui suis incapable d'accoucher d'idées jouables :cry:).

Bon courage pour la suite, et continue de nous faire rêver ;)
My top
No board game found
lynkowsky
lynkowsky
1-6-4 est bien plus probable que 3-3-3... (6 fois plus si je ne m'abuse)
mr popo
mr popo
Je m'aperçois après lecture du message de Monsieur Patrice que ça fait plusieurs personnes peu habituées de ce forum qui viennent proposer leurs idées, et que j'oublie de remercier. Ca fait plaisir de recevoir des contributions de tous horizons, même modestes, c'est toujours positif. Merci, donc. :)

L'idée de créer des "bouchons" visant à infléchir la statistique des lancers est bonne. Mais je pense comme Lynko qu'un triple a moins de chances de sortir qu'une combo de 3 chiffres différents : le triple ne peut être obtenu que pour un seul et unique tirage (dés A,B,C présentant respectivement 3,3,3) alors qu'un combo mixée peut être obtenue avec plusieurs tirages (toujours avec A,B,C, on peut avoir 2,4,6 ou 2,6,4 ou 4,6,2...). Le triple est donc moins facile à tirer qu'une combo mélangée.

Cependant, je réfléchis en ce moment à d'autres moyens d'influer sur le résultat des dés : passer de tirage sec à tirage relancé, ajouter un pool commun à combiner aux siens... les possibilités sont multiples, mais pas forcément stimulantes niveau jeu. Finalement, le plus dur, c'est peut-être de faire simple... :lol:
My top
No board game found
Nico46
Nico46
Mr Popo dit: L'idée de créer des "bouchons" visant à infléchir la statistique des lancers est bonne. Mais je pense comme Lynko qu'un triple a moins de chances de sortir qu'une combo de 3 chiffres différents : le triple ne peut être obtenu que pour un seul et unique tirage (dés A,B,C présentant respectivement 3,3,3) alors qu'un combo mixée peut être obtenue avec plusieurs tirages (toujours avec A,B,C, on peut avoir 2,4,6 ou 2,6,4 ou 4,6,2...). Le triple est donc moins facile à tirer qu'une combo mélangée.


Sauf si le tirage se fait dé après dé et que l'ordre du tirage est conservé. Dans ce cas faire 3 puis 3 puis 3 est autant probable que de faire 1 puis 6 puis 4.
Bon maintenant je regarde ce topic de loin et je n'ai pas tout suivi... donc je ne sais pas si ce que je propose s'adapte au sujet... :oops:
My top
No board game found
mr popo
mr popo
Je préfère écarter les tirages successifs dans lesquels l'ordre est conservé, c'est beaucoup trop limitatif niveau possibilités. Je pense plutôt rester sur des lancers où le groupe final importe plus que l'ordre de tirage.
My top
No board game found
Monsieur Patrice
Monsieur Patrice
Mr Popo dit:J Mais je pense comme Lynko qu'un triple a moins de chances de sortir qu'une combo de 3 chiffres différents : le triple ne peut être obtenu que pour un seul et unique tirage (dés A,B,C présentant respectivement 3,3,3) alors qu'un combo mixée peut être obtenue avec plusieurs tirages (toujours avec A,B,C, on peut avoir 2,4,6 ou 2,6,4 ou 4,6,2...). Le triple est donc moins facile à tirer qu'une combo mélangée.


Je sais que ça peut paraître contre intuitif, mais les tirages étant indépendants, tous ces tirages ont exactement la même probabilité (même si "1-1-1" parait moins aléatoire que "3-6-2" ;).
Par contre, la probabilité d'obtenir un triple (quel que soit le nombre le composant) est plus faible que celle d'obtenir une combinaison "mixée", car plus de réalisations appartiennent à l'ensemble des combinaisons mixées qu'à celui des triples (6 triples, 210 combinaisons autres).
J'ai fait pas mal de maths dans mes études, je suis sûr de ce que j'avance ;).
My top
No board game found
mr popo
mr popo
Ah ? J'ai pas dû être super attentif en cours de proba de terminale, moi... :oops:
My top
No board game found
lynkowsky
lynkowsky
Erreur commune, mais il est bien plus probable d'avoir 3 dés différent, que 3 identiques. Exemple avec 2 dés pour simplifier :

Pour clarifier, je vais supposer qu'un dé soit vert et l'autre rouge (ce qui ne change rien au résultat).

Pour qu'il y ait 1-1, il faut que le dé rouge fasse 1 ET que le dé vert fasse 1. Soit, 1 chance sur 36 (1/6 x 1/6)

Pour qu'il y ait 1-2, il faut que [le dé rouge fasse 1 ET le dé vert fasse 2] OU que [le dé vert fasse 1 ET le dé rouge fasse 2], soit 2 chance sur 36.


Et je garantis mon raisonnement à 100%, je suis un peu matheux sur les bords, et très à l'aise avec ce type de problèmes ;)

Edit : d'ailleurs, si 1-2 était aussi probable que 1-1, ça voudrait dire qu'avec 2 dés on a autant de chances de faire 2 que 3...