585
réponses
21
followers
Von : mylor56 | Sonntag, 28. Oktober 2018 um 16:43
Default
bast92
bast92
christophej2 dit :Je n'ai pas pris de photo mais tu sais, dans un duel, celui qui se sacrifie pour attaquer un 3eme larron a de grande chance de perdre son duel.

Et puis tu l'as dit toi meme, on pensait tous que jouer tout seul dans son coin ferait un score pourri et ramerait pendant toute la partie.
Ce qui est tout à fait possible. Comme dit au dessus, ce sont surtout les contrats bien choisi qui m'ont permis de garder la tete hors de l'eau.

Tout à fait, il faudrait revoir chaque étape de la partie pour voir s'il était possible de contrecarrer tes plans tout en faisant des points, mais à priori je pense que oui.
Tu parles du pouvoir de nuisance sur les plateaux d'actions, mais je pense qu'il y avait aussi moyen de faire qqchose sur la Map.
Le contraire serait étonnant (et triste pour la pérennité du jeu).
 

My top
No board game found
Docky
Docky
christophej2 dit :Je n'ai pas pris de photo mais tu sais, dans un duel, celui qui se sacrifie pour attaquer un 3eme larron a de grande chance de perdre son duel.

Je crois qu'une des richesses de Barrage, justement, c'est que quand on se mêle à la danse chez quelqu'un qui se croyait tranquille, cela relève plus de l'opportunité que du sacrifice. Une petite canalisation bien placée peut t'amener du fric, une centrale de l'électricité, un barrage pique les gouttes. Il y a tellement de choses à faire et tout s'imbrique bien. Pff, j'ai envie d'y rejouer. Et je rejoins Palferso dans son verdict, cette vive envie n'empêche pas que je n'achèterai à priori pas ce jeu car les occasions de le sortir seraient trop rares.

brokoli
brokoli
Après quelques parties, je confirme : Jeu de l'année, pour moi.
J'aime bien les jeux de réseaux (Age of Steam et consorts), mais celui-là a vraiment un truc en plus je trouve. Le mécanisme de roue d'actions / ressources est un pur bonheur de casse-tête d'optimisation.
Dans barrage, j'aime beaucoup le fait que, bien qu'on doive se surveiller en permanence, on voit facilement qui contrôle quoi et qui profite de quoi, de sorte qu'on a rarement de mauvaise surprise. Le jeu est ultra tendu mais pas ultra méchant, juste le mélange à mon goût.
Conquis je suis.
elmagnifico03
elmagnifico03
Yop ! Des gens l'auraient testé en solo pour que je sache ce qu'il vaut dans cette configuration ?
Merci !
christophej2
christophej2
Docky dit :
christophej2 dit :Je n'ai pas pris de photo mais tu sais, dans un duel, celui qui se sacrifie pour attaquer un 3eme larron a de grande chance de perdre son duel.

Je crois qu'une des richesses de Barrage, justement, c'est que quand on se mêle à la danse chez quelqu'un qui se croyait tranquille, cela relève plus de l'opportunité que du sacrifice. Une petite canalisation bien placée peut t'amener du fric, une centrale de l'électricité, un barrage pique les gouttes. Il y a tellement de choses à faire et tout s'imbrique bien. Pff, j'ai envie d'y rejouer. Et je rejoins Palferso dans son verdict, cette vive envie n'empêche pas que je n'achèterai à priori pas ce jeu car les occasions de le sortir seraient trop rares.

Tout à fait. D'ailleurs, c'est un peu ce que j'ai fait moi.
J'ai choppé pas mal de contrats qui me permettaient de construire des bâtiments gratos, parfois sans intéret pour moi alors je les ai fait chez mes adversaires. Vu la difficulté et le coût pour faire tourner la roue, je les trouve vraiment énormes.
Bon j'ai pas de photo mais sur cette partie, mes adversaires jouaient sur les 2 lignes à gauche, bien mélangés, la 3eme ligne était vide et je suis resté seul sur la droite.

Il faut préciser que je jouais avec les extensions, ce qui facilite quand même le jeu dans le sens ou ça dilue les ouvriers qui ont plus de cases pour faire des actions et donc tu as plus de chances de faire celles que tu veux. Sans parler des multiples voies de développement possibles que ça apporte.
Et enfin l'objectif de fin était d'avoir 3 (ou 4?) batiments autour du même bassin. 
Tout ca a favorisé ma stratégie solo

Bref une super partie et un super jeu.
L'envie d'y revenir se fait clairement sentir, y'a encore tellement de choses différentes à essayer avant de tout mélanger pour trouver la combinaison parfaite à chaque partie ^^

bast92
bast92
Certes il y a qqs règles à respecter, comme par exemple ne pas hésiter à dépenser 3 pièces pour construire ses bases en position haute des bassins.

En dehors de cela ce jeu demande une improvisation permanente.

Il y a tellement de variables qu'aucune partie ne ressemblera à une autre :
- disposition des barrages neutres
- arrivée des gouttes d'eau
- localisation des constructions adverses
- ordre des constructions adverses (cette variable est fondamentale en vue de constructions pirates - par exemple construire une base puis une conduite ou l'inverse ne donnera pas les mêmes opportunités aux copains - donc le timing de construction issu du quadruplet base-centrale-conduite-elevation donne un champ des possibles fabuleux en terme de stratégie et d'opportunités pour les adversaires).
- l'ordre des productions et les relarguages d'eau associés
- le moment où sont construites les élévations et donc les éventuels débordements de barrages qui peuvent arriver ou pas...
- et j'en oublie.

Bref trop de variables pour avoir une martingale stratégique à sortir à chaque partie.
Un puit sans fond ce Barrage, à s'en fumer les neurones 🤕
J'envie ceux qui trouveront la bande de copains motivés pour effeuiller cet énorme artichaut tactico-stratégique jusqu'au cœur. Moi je n'ai malheureusement enlevé que qqs feuilles 😢
My top
No board game found
palferso
palferso
brokoli dit :Après quelques parties, je confirme : Jeu de l'année, pour moi.
J'aime bien les jeux de réseaux (Age of Steam et consorts), mais celui-là a vraiment un truc en plus je trouve. Le mécanisme de roue d'actions / ressources est un pur bonheur de casse-tête d'optimisation.

La roue en soi n'apporte rien (cela pourrait être par exemple une échelle graduée de 1 à 6 où l'on déplacerait de case en case nos ressources en les récupérant quand elles sortiraient du 6) et n'est encore une fois qu'un présentoir joli, pratique et rigolo. Mais par contre, effectivement, elle concentre en partie ce qui fait le charme, le sel et l'(unique) aspect vraiment novateur de BARRAGE sur 2 points:

-elle participe à la vraie idée ludique forte et fondatrice à mon avis de ce jeu: les ressources ne se gagnent pas (ou si peu et si marginalement), elles se recyclent avec des timings différents. L'eau s'auto-génère, nos ressources (bétonnières et excavatrices) ne se perdent pas quand on les dépense et celles que l'on a au début constituent la grande majorité de ce dont on aura besoin sur l'ensemble de la partie. Donc, pas de ressources à gagner, juste la mise en place sur des niveaux différents du rythme où l'on pourra les récupérer/utiliser (l'eau utilisable par tous via la mise en place pertinente de nos barrages, conduites et/ou centrales; bétonnières et excavatrices à utiliser et à faire revenir dans notre stock à bon rythme et dans les bonnes proportions). On a donc un jeu de ressources où elles nous sont données d'emblée, où l'on n'aura pas à mettre en place leur collecte préalable mais juste leur utilisation, chacune obéissant à des timings et des problématiques différentes (la dimension roue (le côté planification/optimisation) et la dimension plateau (le côté interactif/coopétitif)). Nos ouvriers participent d'ailleurs aussi plus périphériquement de cette idée centrale: ils nous sont donnés d'emblée et on n'en récupèrera pas d'autres.

-la roue participe également à l'autre aspect à mon avis carrément remarquable de ce jeu: sa conception thématique. Et il y a là à mon avis un vrai, fantastique et exemplaire travail d'auteur (au sens noble du terme) de la part de Luciani et Battista qui contribue à mon sens grandement à l'attrait, à l'intérêt et au charme que dégage indéniablement ce jeu. Sur le plateau l'eau perle, ruisselle et s'écoule petit à petit et plus ou moins vite. L'échelle de production (avec l'idée du "reset" au début de chaque tour) imprime des vagues et des ondes aux va-et-vient et aux ressacs de dimensions différentes en fonction de ce qu'aura produit chaque joueur (la piste de production stricto sensu évoque d'ailleurs abstraitement de son côté une succession de vagues). Notre roue, telle un moulin à eau, fait disparaître et réapparaître ce qui la meut. Bref, la mise en scène mécanique est sur plusieurs niveaux complètement au service du thème qu'elle sert et l'évoque intrinsèquement (et le 1er point concernant le recyclage des ressources évoqué juste au-dessus y participe aussi évidemment...). On est donc très loin de l'habillage artificiel et plaqué de la quasi totalité des jeux de ce calibre qui sortent aujourd'hui, mais bien dans l'incarnation ontologique de ce qui est (re)présenté ce qui est remarquable à un tel degré et si rare...

Pour conclure avec la roue, les tuiles qui y sont intégrées sont elles un mécanisme autrement plus artificiel (mais bienvenu ludiquement) pour forcer l'interaction puisque limitant de facto les constructions, elles obligent donc peu ou prou à prendre en compte, utiliser et s'appuyer sur celles des autres. Et encore une fois, le reste est bien plus convenu avec sa foule de petits bonus un peu partout et de trucs et machins à glaner et/ou marquer par-ci, par-là, au-dessus, en-dessous, à droite et à gauche...

My top
No board game found
remigrec
remigrec
Pour l'instant (après seulement 3 parties) le seul petit truc qui me chagrine est la disparité entre les contrats: ceux qui permettent de construire des structures gratuites (notamment les canalisations) sont un boost énorme... J'essaierai de m'en passer à ma prochaine partie.

Concernant la coopétition, je la trouve quasi-nulle (mais ça dépend certainement de notre façon de jouer). Par contre  c'est plutôt du parasitage chez nous comme construire un barrage en amont d'une canalisation déjà construite ou squatter où arrivera l'eau injectée et consommée par qqun d'autre. A moins de 4 joueurs, il aurait peut être fallu bloquer  des sites de constructions pour garder la même tension qu'à 4: par exemple, comme chaque joueur ne peut construire qu'une centrale par spot, à moins de 4, il n'y a pas de conflit sur les bassins des collines alors qu'à 4 on peut se trouver sans site de construction de centrale.

Et certainement parce qu'on est débutant (et le setup de départ aidant), on peut très bien s'en sortir seul dans son coin: à la dernière partie mes 3 camarades de jeu on construit essentiellement autour des barrages neutres tous positionnés sur la droite du plateau, j'ai "tranquillement" construit sur la gauche un triplet barrage "montagne"-canalisation-centrale qui se déversait dans un autre de mes barrages "colline". Avec le pouvoir italien (ou allemand ?) d'une 2eme production lors d'une production, ce fut jackpot: 159 pts !! Sur cette partie j'ai été bien aidé par les constructions gratuites des contrats.

Tout ça pour dire que j'adore ce jeu où la vérité d'une partie ne sera certainement pas celle de la prochaine (la partie avant cette dernière j'ai fait un misérable 60 pts), et aussi  ,comme a si bien dit Palferso, car les mécaniques sont parfaitement au service du thème (ce qui aide grandement à mémoriser les règles) et c'est plutôt rare dans cette gamme de jeu.
My top
No board game found
palferso
palferso
remigrec dit :le seul petit truc qui me chagrine est la disparité entre les contrats

Alors moi, ça ne me dérange pas du tout au contraire. Il est illusoire de vouloir chercher à équilibrer froidement des jeux où la composante interactive est assez marquée (ce qui veut dire que les joueurs auront forcément une part de responsabilité à prendre et à assumer dans les équilibres ou déséquilibres à générer ou pas) et je trouve au contraire qu'il est bien plus rigolo de décliner et de renforcer les asymétries ou disparités qui attiseront encore plus l'interactivité intrinsèque.

Les contextes rendront donc tel ou tel type de contrat (encore) plus fort à un moment qu'à un autre et/ou (encore) plus fort pour un joueur que pour un autre. Un contrat te semble fort? Prends-le et laisse donc les autres te prendre la place sur d'autres actions, sur des emplacements de plateau qui pouvaient t'intéresser, etc. Un contrat te semble ultra fort pour un autre joueur si il venait à s'en emparer? Prends-le lui et essaie de le rentabiliser au mieux (ce qui ne devrait pas être difficile si c'est un contrat à priori toujours topissime...) ou laisse-le lui et à ce moment là, tu le fais en connaissance de cause, il faudra assumer et s'amuser à chercher des voies susceptibles de nous maintenir à priori dans un courant compétitif pour la victoire finale...

Il me semble un peu contradictoire que d'un côté tu paraisses regretter et/ou ressentir moins d'interactions potentielles générées par ce jeu que d'autres joueurs et que de l'autre, tu prônes de virer certains contrats forts (comme ceux de la construction gratuite de structures qui sont effectivement très forts).

My top
No board game found
frayaka
frayaka
Ce qui me gêne comme remigrec, c'est de prendre un contrat qui est moyen, mais histoire de rentabiliser une prod à suivre ( mais qui va faire apparaitre un contrat avec une construction gratuite possible pour les autres)..  mais il y a tellement de bonnes choses que je lui pardonne
Default
palferso
palferso
frayaka dit :Ce qui me gêne comme remigrec, c'est de prendre un contrat qui est moyen, mais histoire de rentabiliser une prod à suivre ( mais qui va faire apparaitre un contrat avec une construction gratuite possible pour les autres).

Ben si il n'y a que des contrats moyens, tu laisses les autres te donner la possibilité de pouvoir potentiellement en choisir de meilleurs avec ceux qui seront découverts suite à leur action "pioche de contrats moyens" et si tu veux rentabiliser une prod en prenant un contrat moyen comme l'exemple que tu donnes et bien tu assumes ce choix fait en ton âme et conscience...


Encore une fois, si on est vraiment gêné par ce type de trucs à Barrage (et je ne pense pas, mais je peux me tromper, que ce soit réellement ton cas ni celui de remigrec) et bien il ne faut jouer qu'à des jeux du type Underwater Cities par exemple.

My top
No board game found
frayaka
frayaka
Tu ne trompes pas..:)
fati 2020
fati 2020
Nous, on met le prochain contrat à venir face visible donc on sait ce que l'on donne aux autres.
My top
No board game found
frayaka
frayaka
J aime bien cette idée
palferso
palferso
Vous avez raison les gars, je pense qu'il faut urgemment varianter ce jeu qui de toute évidence a été pensé, développé et testé avec les pieds...

frayaka dit J aime bien cette idée

Sérieusement, pas moi (je trouve sans entrer dans les détails que ça pourrait notamment dans certains cas assez drastiquement casser la dynamique de placement des ouvriers et donc, partie de la dynamique plus générale du jeu).

Mais bon, chacun fait bien ce qu'il veut de ses jeux.

blush
Allez, ciao les gens. Amusez-vous bien!

My top
No board game found
Docky
Docky
Comme exprimé avec brio plus haut, Barrage se concentre au niveau des informations personnelles (plateau et roue) moins sur les ressources comme le font d'autres jeux et plutôt sur une notion de capitaux / machines bloqués pendant un certain temps. Cela implique donc une exigente gestion du tempo lors de la planification des coups.

Et c'est l'un des éléments que j'ai trouvés rafraichissants / attrayants, en plus du thème bien retranscris, des réseaux disputés, des gouttes d'eau avec leur propre dynamique (elles coulent et suivent un circuit "modelable"). Bon jeu !
Sebastopol74
Sebastopol74
J’hésite à m’acheter ce jeu qui me fait bien envie, mais je ne veux pas me tromper. Quelle est la difficulté pour les règles, les transmettre et appréhender le jeu? vous le classeriez où parmi ceux là (ou d’autres)?:
Caylus
Bruxelles 1893
scythe

Merci!
 
My top
No board game found
kakawette
kakawette
Sebastopol74 dit :J’hésite à m’acheter ce jeu qui me fait bien envie, mais je ne veux pas me tromper. Quelle est la difficulté pour les règles, les transmettre et appréhender le jeu? vous le classeriez où parmi ceux là (ou d’autres)?:
Caylus
Bruxelles 1893
scythe

Merci!
 

Les règles ne sont pas plus dures que les jeux cités.
La maîtrise du jeu est par contre bien plus complexe qu'un Scythe ou Bruxelles ou Caylus.

My top
No board game found
Docky
Docky
Si tu es un grand fou, un tout petit peu d'analogie avec la route de Caylus pour le flux des gouttes, un peu de plateaux individuels de Scythe et un peu de programmation à la Bruxelles 1893, on se rapproche alors légèrement de Barrage. Oui, c'est relativement tiré par les cheveux, mais c'est toi qui as commencé. ;)
Bourbon kid
Bourbon kid
Sebastopol74 dit :J’hésite à m’acheter ce jeu qui me fait bien envie, mais je ne veux pas me tromper. Quelle est la difficulté pour les règles, les transmettre et appréhender le jeu? vous le classeriez où parmi ceux là (ou d’autres)?:
Caylus
Bruxelles 1893
scythe

Merci!
 

Oui on est dans la même catégorie que les jeux que tu cites.

Default
grissom87
grissom87
C'est un jeu expert clairement. 
My top
No board game found
znokiss
znokiss
Docky dit :Si tu es un grand fou, un tout petit peu d'analogie avec la route de Caylus pour le flux des gouttes, un peu de plateaux individuels de Scythe et un peu de programmation à la Bruxelles 1893, on se rapproche alors légèrement de Barrage. Oui, c'est relativement tiré par les cheveux, mais c'est toi qui as commencé. ;)

Je suis assez d'accord avec cette comparaison. 

Sebastopol74
Sebastopol74
Merci, je fais chauffer la CB 
My top
No board game found
Franck35
Franck35
Comme à son habitude, Chaps nous gratifie d'une vidéo sympa, présentant parfaitement le jeu et ses enjeux.
Ca se passe là : https://www.youtube.com/watch?v=_CGoEB5fIOc

Merci à lui; ses vidéos et avis sont toujours de qualité !
My top
No board game found
bast92
bast92
+1
merci Mr Chaps 👍
My top
No board game found
bast92
bast92
Toujours pas joué avec l'extension, ni même avec les tuiles avancées d'ailleurs, mais à vous lire j'ai l'impression que le jeu montre des visages assez différents suivant ce qu'on sort de la boîte.

Sans tuiles avancées ni extension :
Un jeu très tendu où toute construction est très coûteuse, ce qui pousse à jouer avec les installations des copains (conduites et bases pirates pour utiliser les constructions coûteuses des copains).
Cela donne donc un jeu très serré sur la Map et donc hyper interactif. Perso j'adore et c'est ce qui me pousse à ne toujours pas vouloir jouer les tuiles avancées et l'extension.

Avec tuiles avancées et extension :
J'ai l'impression que le jeu est rendu plus "facile". On est plus sur de l'interaction sur les plateaux de placements d'ouvrier et moins sur la Map. On peut plus jouer dans son coin, et c'est peut être même préférable stratégiquement.

Vos retours m'intéressent s'il y en a parmi vous qui jouent avec et sans les tuiles avancées-extension.
My top
No board game found
palferso
palferso
bast92 dit :Avec tuiles avancées et extension :
J'ai l'impression que le jeu est rendu plus "facile". On est plus sur de l'interaction sur les plateaux de placements d'ouvrier et moins sur la Map. On peut plus jouer dans son coin, et c'est peut être même préférable stratégiquement.

En ce qui concerne l'extension, je te confirme que ce que j'en ai lu et vu rapidement, ça semble tout à fait ça... Ça sent l'aseptisation, la consensualisation et la démultiplication des possibles afin que chacun puisse peinardement si il en a envie rester tranquilement sur sa petite voie.

Je ne suis clairement pas prêt d'y jouer (et ce d'autant moins que je n'ai qu'une seule partie du jeu "de base").

Par contre, je ne sais pas ce que tu appelles tuiles avancées mais si ce sont celles de la boîte de base qui remplacent les tuiles "?", j'y ai joué dès ma 1ère partie et elles ne m'ont pas gênées.

My top
No board game found
bast92
bast92
Oui c'est ça, les tuiles avancées sont les tuiles de construction de la roue qui permettent de construire à moindre coût, avec un petit plateau d'actions pour les prendre.
Sans elles l'action "Récupérer de nouvelles machines" est primordiale, et donc très disputée. En plus de la tension rajoutée sur la Map pour essayer de pirater les installations adverses.

Franchement, tu devrais essayer juste une fois pour te faire une idée, et me donner ton retour qui m'intéresse grandement 😉
​​​​​
My top
No board game found
fati 2020
fati 2020
J'ai une bonne dizaine de partie avec Barrage et une seule avec l'extension. Autant j'adore Barrage, franchement un grand jeu qui fera date. Il se place clairement aux cotés d'un Brass, the Gallerist, AOS..Ce n'est pas rien.
Je n'ai pas du tout été convaincu par l'extension, en effet on sort de l'interaction de la carte pour faire du placement d'ouvrir et de l'optimisation. Je ne jouerai plus avec l'extension car ça enlève le sel du jeu.
Par contre les tuiles avancées remplaçant les ?, je conseille vraiment d'y jouer car ça donne du pets et des alternatives stratégiques.
My top
No board game found
palferso
palferso
bast92 dit :Sans elles l'action "Récupérer de nouvelles machines" est primordiale, et donc très disputée. En plus de la tension rajoutée sur la Map pour essayer de pirater les installations adverses.
​​​​​

En y réfléchissant un peu à la lumière de mon unique partie, je pense que tu as raison et que ça doit sans doute être mieux sans, avec 2 avantages qui me semblent assez évidents à mon niveau:

1-effectivement une concurrence accrue sur les placements d'ouvriers

2-une épure plus grande du jeu

My top
No board game found
Default
bast92
bast92
Exactement !
et tu sais ce qui me fait penser ça : l'épure géniale et la difficulté d'AoS 🥰
Un AoS où on pourrait construire moins cher ne serait pas aussi bien.

Par contre il ne faut pas t'attendre à faire des scores de dingue, ça va être comme à AoS : Les Misérables pendant les 2/3 de la partie 😂
My top
No board game found
palferso
palferso
bast92 dit :Exactement !
et tu sais ce qui me fait penser ça : l'épure géniale et la difficulté d'AoS

Et oui, je l'ai dit 1000 fois: AoS a un des ratio les plus hauts que je connaisse à la lumière de mon expérience ludique entre épure et intérêt/complexité/mise en scène thématique. A ce niveau, c'est assez inouï et même Brass ou à fortiori Barrage ne lui arrivent à la cheville de ce point de vue...

My top
No board game found