495
réponses
15
followers
Von : Manubis333 | Mittwoch, 15. August 2018 um 21:28
Default
bast92
bast92
Je n'y manquerai pas, je sais déjà que ça va être épique, habituellement on est assez proches au score.
Là on va être complètement perdus mine de rien, il va falloir reconsidérer nos réflexes Lancashiriens, c'est très bien 👍
Il va falloir bien lire les plateaux...
My top
No board game found
bast92
bast92
T-Bow dit :Une industrie valorise les connexions autour d'elle a hauteur du nombre de symbole. La filature II donne 2 PVs aux connexions autour d'elle. La caisse III ne donne aucun PV aux connexions autour d'elle.
La poterie I degage si elle est construite en canal (la regle dit que toutes les industries niveau I sur le plateau a la fin du canal degagent, qu'elles puissent ou non etre construites en rail), et peut effectivement etre construite en rail (la regle dit que seules les industries avec un symbole canal sont limitees a la construction lors du canal).

Ok merci

Et re-merci j'avais même pas remarqué la caisse III sans PV de connexion. Elle peut être sympa à mettre sur une ville avec connexions adverses celle-ci 🤣
La VII aussi à ce que je vois.

Bien sûr avec toutes ces tuiles si on en construit un tiers ce sera déjà pas mal j'imagine, donc il va falloir faire des choix...
​​​​​

My top
No board game found
bast92
bast92
Et c'est un jeu d'alcoolique ma parole ! faut de la bière partout 😂

Bon bah je vais faire de la bière et surtout pas développer mes tuiles bières pour pouvoir payer un coup à tous ces soiffards 😉
My top
No board game found
T-Bow
T-Bow
A l'epoque, la biere etait la seule boisson reellement potable.
Dit autrement, c'etait le moyen le plus economique de nettoyer l'eau.
My top
No board game found
bast92
bast92
Le Zeptien dit :
bast92 dit :Ça y est, j'ai enfin depunché mon Birmingham.
Car ce soir, c'est le grand soir.
Après de nombreuses parties de Lancashire, nous allons faire notre première partie de Birmingham ! 😃

Je suis trop excité, j'espère ne pas être déçu.
 

T'en fais pas ça ira ! 4 joueurs en plus , ça va être sportif ! Si les joueurs présents sont des "brassistes" connaissant déjà bien le Lancashire, ça va les changer, mais au moins ils ont déjà les principes généraux en tête. Bon jeu à vous et viens nous raconter ça demain. 

Un petit retour comme prévu sur notre première partie de Birmingham.

Nous avons tous adoré !
Aussi tendu que Lancashire, même plus avec cette nécessité d'avoir de la bière à disposition pour vendre et faire des doubles rails.

J'avais peur qu'avec cette contrainte on soit facilement bloqués et que les scores s'en ressentent énormément. Mais bizarrement non, on fait grosso modo les mêmes scores que d'habitude (de 132 à 168 sur cette partie).

Par contre il faut anticiper encore plus avec cette contrainte de la bière, j'adore !

Ça et la Map nouvelle, on a l'impression de redécouvrir complètement le jeu : les automatismes doivent être tous revus, aussi bien en terme de placement, que de choix de constructions, et de timing d'actions.

Ce plateau joueur avec toutes ces tuiles fait peur, il faut faire beaucoup plus de choix qu'à Lancashire car on ne pourra construire qu'un tiers des tuiles environ.
Mon plateau en fin de partie :
Tric Trac
Je fais 168 avec ça alors qu'il est très peu vidé, j'étais assez surpris.
J'ai clairement fait le choix de fournir en bière et en charbon tout au long de la partie, et ponctuellement en acier (et aussi parce que les aciéries ça fait du point 😉).
Pas touché aux filatures qui ne m'ont pas semblées si pertinentes que cela comparativement à la bière, qui elle est indispensable et qui score tout aussi bien.

Un truc qui m'a beaucoup aidé je pense sur cette partie. Avoir volontairement laissé des brasseries niveau II et III avec de la bière dessus, et du charbon II avec du charbon dessus en fin de canal. J'ai pas double-scoré dessus mais ces ressources restantes se sont retrouvées isolées de mes concurrents en début de rail, et j'ai ainsi pu faire du double rail à gogo dans mon coin dés le début du rail, gênant beaucoup mes camarades dans l'extension de leur réseau (avec toutes les conséquences néfastes que cela a engendré pour eux : gnark gniark gniark 😄 Sans un beau réseau à Brass on peut être coincé, et ça c'est une constante des deux versions !).

J'ai donc adoré ce nouveau dilemme qu'on a beaucoup moins à Lancashire :
- à Lancashire il vaut mieux consommer les ressources des tuiles II, III, IV avant la fin du canal pour double-scorer dessus.
- à Birmingham il faut vraiment y réfléchir à deux fois... et je crois que j'ai fait le bon choix. J'étais bon dernier en fin de canal, 25 PV derrière le premier. Mais ce choix s'est avéré gagnant, en boostant mon début de rail. J'ai finalement regrignoté tout le monde, les laissant même en fin de partie entre 15 et 30 points derrière moi, avec encore plus de 35 livres en poche ! Ils étaient un peu vénere les copains 😂

Les cartes joker je ne peux pas en parler je n'en ai pas pris (probablement de la chance dans le tirage des cartes).

Les emprunts par contre, toujours aussi importants, j'en ai fait 3, notamment un en fin de canal qui est toujours aussi important pour s'assurer un bon début de rail.

Par contre un truc nous a intrigué : pourquoi ces innombrables tuiles manufactures qui ne scorent que des clopinettes, aussi bien en revenu qu'en PV ? Il faudrait éventuellement faire plein de développements pour commencer à tomber sur celles qui sont intéressantes, mais ça ferait beaucoup trop d'actions perdues.
Du coup je n'y ai pas touché (sauf en canal mais ce fut une action perdue pour rien vue ma stratégie d'après).

Donc je retiendrai qu'à Birmingham il faut encore plus anticiper, et faire des choix plus drastiques qu'à Lancashire ou on fait en général un peu de tout.

Nous avons déjà tous hâte d'en refaire une pour mieux percer les secrets de la bête, car la bête en a sous le pied, c'est une évidence !!!

​​​​​​PS :
on joue à Brass en marquant les PV des tuiles retournées en direct (pas en fin d'ère comme préconisé dans la régle).
On préfère faire ainsi pour une meilleure lisibilité de l'évolution des scores, et aussi parce que ça ajoute encore une petite dose de tension supplémentaire, surtout quand un joueur fait une remontada, ce qui ne manque jamais d'arriver à ce jeu plein de rebondissements 😍
Là par exemple j'ai pu voir les gouttes perler sur les fronts de mes camarades au fur et à mesure de ma remontée, c'était jouissif ! 😂

 

My top
No board game found
Nicky Larson
Nicky Larson
A lire vos compte rendu, j'ai vraiment hate de pouvoir les tester.
Plus que quelques semaines avant les VF !
bast92
bast92
Désolé pour mon CR qui doit paraître très obscure à quelqu'un qui ne connait pas le jeu, mais tous ces gros jeux donnent très envie d'entrer dans les détails stratégiques car c'est là que tout se joue.

Mais pour faire simple, ce jeu est une pépite stratégique, bourrée d'interaction, tu ne seras pas déçu.

Par contre commence par qqs parties de Lancashire avant de t'attaquer à Birmingham, car ce dernier est quand même plus complexe, les choix sont plus nombreux, on peut être un peu perdu face à tous ces choix.
My top
No board game found
Nicky Larson
Nicky Larson
J'ai déjà joué plusieurs fois à Landcashire, mais jamais à Brass.
Il me tarde de découvrir la nouvelle mouture et la nouvelle mécanique !
Hé non ton CR est assez clair tkt
T-Bow
T-Bow
bast92 dit :on joue à Brass en marquant les PV des tuiles retournées en direct (pas en fin d'ère comme préconisé dans la régle).
On préfère faire ainsi pour une meilleure lisibilité de l'évolution des scores, et aussi parce que ça ajoute encore une petite dose de tension supplémentaire, surtout quand un joueur fait une remontada, ce qui ne manque jamais d'arriver à ce jeu plein de rebondissements 😍

Attention, ceci est une vraie modification de règles, pas un simple artifice ergonomique. Elle a un impact potentiellement profond sur le jeu.
Les bâtiments peuvent être écrasés avant la fin de l'ère et donc avant qu'ils puissent scorer. C'est particulièrement vrai pour les sidérurgies, qui en plus rapportent beaucoup de points. Cette modification renforce également l'auto-écrasement.
Cette règle de scoring en fin d'ere n'est pas une préconisation, mais bien un élément important du jeu.

Vraiment, ne faites pas ça.

My top
No board game found
Docky
Docky
T-Bow dit :A l'epoque, la biere etait la seule boisson reellement potable.
Dit autrement, c'etait le moyen le plus economique de nettoyer l'eau.

En Bavière, la bière est même considérée depuis des siècles comme un aliment liquide, pour son apport calorique et vitaminique. ;)

Default
bast92
bast92
T-Bow dit :
bast92 dit :on joue à Brass en marquant les PV des tuiles retournées en direct (pas en fin d'ère comme préconisé dans la régle).
On préfère faire ainsi pour une meilleure lisibilité de l'évolution des scores, et aussi parce que ça ajoute encore une petite dose de tension supplémentaire, surtout quand un joueur fait une remontada, ce qui ne manque jamais d'arriver à ce jeu plein de rebondissements 😍

Attention, ceci est une vraie modification de règles, pas un simple artifice ergonomique. Elle a un impact potentiellement profond sur le jeu.
Les bâtiments peuvent être écrasés avant la fin de l'ère et donc avant qu'ils puissent scorer. C'est particulièrement vrai pour les sidérurgies, qui en plus rapportent beaucoup de points. Cette modification renforce également l'auto-écrasement.
Cette règle de scoring en fin d'ere n'est pas une préconisation, mais bien un élément important du jeu.

Vraiment, ne faites pas ça.

Oui oui on tient compte de ça.
En cas d'écrasement on retranche les points de la tuile écrasée (indûments marqués au moment de son retournement)  donc pas d'erreur au niveau du décompte des points.

Au début du rail on compte également une nouvelle fois les PV des tuiles qui sont restées sur le plateau (les niveaux II et supérieur).

En fait on compte tout comme il faut sauf qu'on le fait au moment où on retourne les tuiles. Il n'y a que les PV des canaux et des rails qu'on attribue en fin de chaque ère.
 

My top
No board game found
T-Bow
T-Bow
Ok.
Je préfère que ce soit explicitement précisé, pour que le lecteur occasionnel ne puisse pas se tromper.
My top
No board game found
Le Zeptien
Le Zeptien
Docky dit :
T-Bow dit :A l'epoque, la biere etait la seule boisson reellement potable.
Dit autrement, c'etait le moyen le plus economique de nettoyer l'eau.

En Bavière, la bière est même considérée depuis des siècles comme un aliment liquide, pour son apport calorique et vitaminique. ;)

Surtout qu'historiquement, les Hommes un peu partout dans le monde, ont créé des boissons alcoolisées notamment  pour leur qualités gustatives, festives, pour désinhibés, mieux accepter la dureté de la vie ou encore pour entrer en contacts avec les Dieux. Ces boissons peuvent souvent être conservées longtemps tout en restant consommables. Mais la raison peut-être première, c'est qu'elles (bières, vins) pouvaient remplacer l'eau potentiellement porteuse de maladies si elle avait été mal stockée, souillée ou carrément absente. Trouver de l'eau potable à certains endroits et certaines période de l'année, ce n'est pas aussi si simple que ça. 

... et la je termine sournoisement par "VIVE LA JENLIN"! 

My top
No board game found
bast92
bast92
T-Bow dit :Ok.
Je préfère que ce soit explicitement précisé, pour que le lecteur occasionnel ne puisse pas se tromper.

Tout à fait d'accord avec toi ! 👍

My top
No board game found
fdubois
fdubois
bast92 dit : Aussi tendu que Lancashire, même plus avec cette nécessité d'avoir de la bière à disposition pour vendre et faire des doubles rails.
Je pense le contraire : Lancashire est plus tendu que Birmingham.

Sans vouloir rouvrir la boîte de Pandore, voici pourquoi :
- les 4/5 derniers tours amputés des emprunts
- la concurrence de la vente autour d'un seul édifice (les ports)
- un type d'industrie de moins (5 dans Lancashire vs 6 dans Birmingham)
- un seul type d'industrie "vendable" (filatures dans Lancashire vs filatures+manufactures+poteries dans Birmingham)
Bourbon kid
Bourbon kid
fdubois dit :
bast92 dit : Aussi tendu que Lancashire, même plus avec cette nécessité d'avoir de la bière à disposition pour vendre et faire des doubles rails.
Je pense le contraire : Lancashire est plus tendu que Birmingham.

Sans vouloir rouvrir la boîte de Pandore, voici pourquoi :
- les 4/5 derniers tours amputés des emprunts
- la concurrence de la vente autour d'un seul édifice (les ports)
- un type d'industrie de moins (5 dans Lancashire vs 6 dans Birmingham)
- un seul type d'industrie "vendable" (filatures dans Lancashire vs filatures+manufactures+poteries dans Birmingham)

Je suis du même avis. 

driepick
driepick
Pareil Lancashire est plus riche selon nous. On peut faire un axe que les autres ne font pas là où à Birmingham IL FAUT  ne pas négliger la bière.
My top
No board game found
fati 2020
fati 2020
Idem. Lancashire est plus épuré avec une concurrence et une tension quasi inégalée. Mon Top 1 avec The Gallerist.
My top
No board game found
Nicky Larson
Nicky Larson
L'autre vaut bien le coup quand même ?
Je n'ai pas l'impression que ça fasse doublon quand je regarde les video.
bast92
bast92
C'est rigolo ça.
Personne ne trouve Birmingham plus tendu ici ?
Dans mon groupe on trouve qu'il est plus brise neurones, les parties sont plus longues, on se pose clairement plus de questions.
À Lancashire j'ai plus l'impression de  dérouler telle ou telle stratégie en fonction de ce que font les camarades, et des opportunités qui se présentent. D'être aussi moins facilement bloqué, j'y suis clairement moins tendu, plus dans mes pantoufles.

Peut être est ce dû à la découverte du jeu, le fait d'être un peu perdu : face à cette nouvelle carte, et des règles nouvelles avec cette bière qui ne vole pas comme l'acier, et qui est pourtant nécessaire pour toutes les ventes et les double-rails.
Clairement j'adore cette guerre sur la bière !
Oui du coup tout le monde joue la bière et essaye de la piquer aux petits copains, mais j'aime beaucoup justement, il faut bien faire attention à quand on construit ses brasseries et où on les construit.

Je trouve aussi la guerre sur le charbon plus vive, on manque plus souvent de charbon à Birmingham j'ai l'impression (d'ailleurs la piste plus haute du marché extérieur en atteste).

​​​​Une autre explication possible de mon ressenti différent du votre : sur mes deux parties de Birmingham je me suis forcé à ne pas prendre de cartes joker, pour ne pas perdre inutilement une action.
​​
Peut être aussi que j'étais trop habitué à Lancashire, et que j'avais besoin de nouveauté.

À voir au fil du temps comment évolue mon ressenti sur Birmingham, mais pour l'instant je suis aux anges, c'est de la bombe atomique ce Birmingham ! au même niveau que Barrage pour moi.


​​​​​
​​​
My top
No board game found
Default
bast92
bast92
Sinon une question sur une situation exotique qui nous embête à chaque fois qu'elle se produit. On est pas sûrs de la jouer correctement.

Considérons un réseau A isolé qui ne comporte qu'un charbon dispo (pas de connexion au marché extérieur). Et un réseau B qui contient d'autres charbons (l'accès au marché extérieur par exemple).
Partant du réseau A peut on construire un double rail lorsque le premier rail du doublet connecte les deux réseaux ?
Thématiquement on se dit à chaque fois que la réponse est oui mais on a quand même un doute : un charbon par rail donc c'est bon. Le premier charbon permettant la connexion à l'approvisionnement du second charbon pour construire le second rail.
 
My top
No board game found
Manubis333
Manubis333
bast92 dit :C'est rigolo ça.
Personne ne trouve Birmingham plus tendu ici ?
Dans mon groupe on trouve qu'il est plus brise neurones, les parties sont plus longues, on se pose clairement plus de questions.
[...]​​
​​​

Bonjour Bast92,

Tout dépend de ce qu'on met dans le mot "tendu"...
Que Birmingham soit plus brise-neurones, je pense que c'est le ressenti de la majorité (encore que pour moi Birmingham n'est pas plus brise neurone, juste différent)

Pour les Brassistes expérimentés, je pense que Lancashire est perçu comme étant plus "tendu" car justement il y a moins de types de Bâtiments à se partager et c'est donc plus difficile de se faire une "place au soleil".

Dans Birmingham, il y a moyen de rester relativement bien plus "tranquille" sur un axe (un type de Bâtiment ), par exemple les Caisses...

Même si les deux jeux partagent tout de même la même règle d'or : ne jamais laisser un joueur seul sur un type de Bâtiment sous peine de le voir s'envoler vers la victoire.

a++
Manubis.

Manubis333
Manubis333
bast92 dit :Sinon une question sur une situation exotique qui nous embête à chaque fois qu'elle se produit. On est pas sûrs de la jouer correctement.

Considérons un réseau A isolé qui ne comporte qu'un charbon dispo (pas de connexion au marché extérieur). Et un réseau B qui contient d'autres charbons (l'accès au marché extérieur par exemple).
Partant du réseau A peut on construire un double rail lorsque le premier rail du doublet connecte les deux réseaux ?
Thématiquement on se dit à chaque fois que la réponse est oui mais on a quand même un doute : un charbon par rail donc c'est bon. Le premier charbon permettant la connexion à l'approvisionnement du second charbon pour construire le second rail.
 

Et hop, je te réponds... La réponse est oui... Puisque l'accès au Charbon doit être validé pour chaque Rail pris indépendamment. Et pour le second Rail, le premier peut servir à acheminer le Charbon requis.

J'espère avoir été clair.

a++
Manubis.

bast92
bast92
Manubis333 dit :
bast92 dit :Sinon une question sur une situation exotique qui nous embête à chaque fois qu'elle se produit. On est pas sûrs de la jouer correctement.

Considérons un réseau A isolé qui ne comporte qu'un charbon dispo (pas de connexion au marché extérieur). Et un réseau B qui contient d'autres charbons (l'accès au marché extérieur par exemple).
Partant du réseau A peut on construire un double rail lorsque le premier rail du doublet connecte les deux réseaux ?
Thématiquement on se dit à chaque fois que la réponse est oui mais on a quand même un doute : un charbon par rail donc c'est bon. Le premier charbon permettant la connexion à l'approvisionnement du second charbon pour construire le second rail.
 

Et hop, je te réponds... La réponse est oui... Puisque l'accès au Charbon doit être validé pour chaque Rail pris indépendamment. Et pour le second Rail, le premier peut servir à acheminer le Charbon requis.

J'espère avoir été clair.

a++
Manubis.

Nickel merci !
Rassuré qu'on se soit pas trompés à chaque fois que ça s'est produit (car une victoire à Brass, ça compte ! ça remettrait en cause toutes nos parties cette histoire 😂).
 

My top
No board game found
bast92
bast92
Par contre pour la bière, vu qu'il faut une bière pour deux rails (bière indivisible), si c'est une bière adverse il faut qu'elle soit présente sur le réseau A où on construit le premier des deux rails ?
Là j'ai moins de doute mais je préfère quand même avoir confirmation.

 
My top
No board game found
bast92
bast92
Manubis333 dit :


Dans Birmingham, il y a moyen de rester relativement bien plus "tranquille" sur un axe (un type de Bâtiment ), par exemple les Caisses.

Il est vrai que les manufactures diluent la concurrence sur les cottoneries, c'est dommage.

Un  Brass Birmingham sans manufactures mais avec plus de cottoneries aurait été préférable peut être (mais bon, si MONSIEUR Wallace a ajouté des manufactures c'est qu'elles doivent apporter qqchose,  donc à creuser).


​​


 

My top
No board game found
bast92
bast92
Manubis333 dit :

Dans Birmingham, il y a moyen de rester relativement bien plus "tranquille" sur un axe (un type de Bâtiment ), par exemple les Caisses...

 

driepick dit :Pareil Lancashire est plus riche selon nous. On peut faire un axe que les autres ne font pas là où à Birmingham IL FAUT  ne pas négliger la bière.



C'est​​​​​ rigolo j'ai l'impression que vous dites exactement l'inverse tous les deux 😂

Je partage l'avis driepick.
La guerre sur la bière, indispensable quelque soit la stratégie adoptée, est hyper tensiogène, enfin moi je l'ai ressenti comme ça.
On avait pas besoin de ports pour faire de double rails à Lancashire, alors qu'à Birmingham, la bière (qui remplace un peu les ports) est nécessaire pour les double rails.

En gros pour moi :

- à Lancashire :
tension sur la construction des ports
+ tension sur la connexion de notre réseau à ces ports pour vendre le cotton.
​​​​​
- à Birmingham :
tension sur la connexion aux sites marchands (avec leur bière et leurs bonus)
+ tension sur la construction des brasseries
+ tension sur la connexion aux brasseries adverses.
​+ tension accrue sur le charbon (il faudrait compter mais j'ai l'impression qu'il faut plus de charbon, probablement parce qu'on développe moins et qu'il y a plus de bâtiments à construire).

Par contre c'est vrai, il y a moins de tension sur les cottonneries.

PS : je n'ai pas parlé des arsenals et des poteries qui sont assez équivalents.

Autre point que j'aime beaucoup à Birmingham.
Les sites marchands qui changent à chaque partie, donnant beaucoup de variabilité à nos envies de construire tel ou tel type d'industrie dans chaque zone proche des sites marchands. C'est une très bonne idée ça, un peu comme si la Map n'était pas fixe.
​​​​​​
Mais bon, je chipote car il est clair que Lancashire est tout de même un jeu où la tension est hors du commun. Rares sont les jeux où la tension est aussi palpable.

​​​​​

My top
No board game found
T-Bow
T-Bow
Il faut voir les doubles rails comme deux constructions de simple rail en serie. Le premier reclame £5 + 1 charbon, le 2e reclame £10 + 1 charbon + 1 biere.
Vu qu'ils se font en serie, la connexion etablie par le premier rail de la serie peut servir pour remplir les pre-requis du 2e (comme se connecter a une biere adverse par exemple).
My top
No board game found
T-Bow
T-Bow
Dis autrement, toutes les constructions de rails sont des simples rails.
La seule et unique difference entre construire 2* simples rails dans la meme action et 2* simples rails avec 2 actions independantes est que le 2e rail coute plus cher lorsqu'il est construit dans la meme action que le premier (surcout de +£5 +1 biere a Birmingham, surcout de +£5 a Lancashire).
My top
No board game found
palferso
palferso
J'ai (bien) moins de patience que fdubois, Manubis et T-Bow donc, je m'abstiens d'intervenir...

J'ai compilé/condensé plus ou moins tout ce que j'avais à dire aujourd'hui sur Brass: ICI
My top
No board game found
Default
T-Bow
T-Bow
Nice!

Il y a pour moi une (grosse) erreur : Lancashire n'a qu'une seule ressource, c'est l'argent. Pour moi, le charbon et le fer sont avant tout des moyens de jouer sur cette ressource unique. La composante spatiale (inexistante pour le fer d'ailleurs) me parait etre de 2nd ordre.
C'est une autre chose modifiee par Birmingham  : la biere me semble etre bien plus une ressource a part entiere que le charbon et le fer. On se retrouve donc a devoir gerer 2 ressources (argent et biere), la ou Lancashire concentre tous les efforts sur une seule.

Concernant l'interaction, je suis toujours surpris par l'argument designer consistant a dire que l'interaction est une prise de risque.
Pour moi, l'interaction facilite grandement l'equilibre du jeu, vu que les joueurs ont les moyens de contre-balancer tout desequilibre raisonnable. Moins il y a d'interaction, plus un desequilibre mineur peut se reveler determinant dans la victoire finale. Est-ce un hasard si Lancashire a resiste a des centaines de milliers de parties sans necessiter le MOINDRE re-equilibrage?
En tant que designer, je serais au contraire bien plus flippe de devoir equilibrer un jeu de ce calibre avec une interaction limitee.
My top
No board game found
bast92
bast92
T-Bow dit :Il faut voir les doubles rails comme deux constructions de simple rail en serie. Le premier reclame £5 + 1 charbon, le 2e reclame £10 + 1 charbon + 1 biere.
Vu qu'ils se font en serie, la connexion etablie par le premier rail de la serie peut servir pour remplir les pre-requis du 2e (comme se connecter a une biere adverse par exemple).

Sûr ?
tout le monde confirme ?

moi j'aurais dit que la bière devait être dispo sur le réseau de construction du premier rail
 

My top
No board game found