40
réponses
3
followers
Von : makcouyou | Sonntag, 22. Juni 2014 um 18:28
Kerquist
Kerquist
La majorité des jeux cités dans ce fil sont des jeux de guessing et non des jeux de bluff, sans compter quelques jeux de brouillard de guerre (un mécanisme également distinct).
L'auteur du fil incluait-il le guessing quand il parlait de jeux de bluff ?
My top
No board game found
Nono
Nono
Kerquist dit:La majorité des jeux cités dans ce fil sont des jeux de guessing et non des jeux de bluff

Pour parler de Panik, il n'est aucunement question de guessing mais bien de bluff.
Une carte fantôme est posée face cachée devant le joueur, lui seul la connait. Si cela rapporte des points le joueurs va tenter de faire croire que c'est sans intérêt et si c'est un piège, au contraire essayer de faire penser que c'est bien juteux.
Pour parler de The Boss sur lequel quelqu'un disait que ce n'était pas du bluff, je pense que c'est autant un jeu de bluff que le poker ou que Panik. L'idée est que le joueur a une information que lui seul connait et il va tenter de faire croire (bluffer donc) autre chose en fonction de sa façon de jouer (miser, parier, baratiner...)
Peco
Peco
Parfois, il suffit de regarder du côté des classiques avec un bon petit poker, pion ou encore un poker menteur (voir le kinito si on ne reprend pas le volant en fin de soirée :mrgreen: ).
Antemonda
Antemonda
Kerquist dit:La majorité des jeux cités dans ce fil sont des jeux de guessing et non des jeux de bluff, sans compter quelques jeux de brouillard de guerre (un mécanisme également distinct).

Saurais-tu m'établir une définition qui fait qu'un jeu puisse être du guessing, d'un côté, et du bluff de l'autre, avec des cas typiques où tel jeu comporterait du guessing mais aucunement du bluff, et vice-versa ? Personnellement, je ne saisis pas encore.
Pour ce qui me concerne, lorsque j'entends "jeux de bluff", je catégorise entre les jeux de bluff purs et plutôt minimalistes (Skull, Cash n Guns,...), et ceux où il y a des moments de bluff intrinsèques (jeux d'enchères, de programmations, Netrunner, etc.).
Et du coup pour moi le bluff, c'est non pas un mécanisme mais une sensation; celle d'un joueur qui cache quelque chose à l'autre, une information, un choix déjà pris, une identité, un but, une intention... C'est pour ça que pou moi on bluffe dans un jeu comme Diplomacy, dans un The Resistance, dans un jeu d'enchères comme Art moderne, dans un jeu à brouillard de guerre comme Draco Mundis. Le mécanisme de brouillard de guerre génère le bluff (généralement), et le jeu gagne donc cette qualité; même s'il ne sera pas un jeu de "bluff pur" (comme Skull... Et encore. Après tout n'est-ce pas une sorte de brouillard de guerre, les cartes cachées ...?).
Kerquist
Kerquist
Le but de termes distincts est d'avoir des sens différents, correspondant à des mécanismes différents.
Sinon, à quoi servirait d'avoir des termes distincts si c'est pour signifier la même chose ?
Bruno Faidutti rappelle souvent cette différence entre les deux concepts :
- le guessing décrit la situation où les joueurs font des choix simultanés, ou bien quand le joueur suivant ne sait pas ce qu'a joué le joueur précédent (parce qu'il a joué une carte face cachée par exemple). Le guessing crée une incertitude réciproque mais ne comporte pas de mensonge.
- le bluff est une forme de mensonge : un joueur cherche à faire croire aux autres joueurs qu'il possède telle carte ou telle combinaison ou qu'il est tel personnage. Le bluff n'existe que s'il est crédible, c'est-à-dire si les autres joueurs ont des raisons d'y croire.
Certains jeux associent les deux mécanismes en proportions comparables. C'est le cas de Mascarade ou Skull par exemple.
Beaucoup de jeux peuvent en revanche se ranger dans l'une des deux catégories :
Jeux de guessing :
- Citadelles (avec du bluff à la marge)
- Libertalia
- La Havane
- Armadora
- Sun Tzu
- Koryo
- BraveRats
- Croc
- Fish Fish
- Agents Secrets
- Octave Dugland
- Romans, go Home
etc...
Jeux de bluff :
- Complots
- Perudo
- DTC
etc...
Les jeux à rôles cachés comportent évidemment du bluff.
Beaucoup de jeux ont une dimension de bluff, mais qui ne suffit pas à en faire des jeux de bluff en tant que catégorie de jeux.
My top
No board game found
Argone
Argone
Sauf que pour Octave Dugland, si on reprend ce que tu as dis, c'est bien en bluff qu'il va vu que tu peux mentir.
OK, tout le monde choisit en même temps mais la 1ere phrase est la plus importante.
Zigzag59
Zigzag59
J'ajoute :
Argh : très bon à partir de 3
Bacchus's Banquet :  uniquement en VO anglaise (il me semble)
Vérone : de 2 à 5 avec des rebondissement jusqu'au dernier coup.
Robin Wood : de 2 à 4 et une vazriante 2 vs 2. Bien sympa et rapide
Mange moi si tu peux : 3 à 6 simple et efficace.
Prohis : 3 à 6, avec de la corruption possible voire recommandée("voici les papier du véhicule. Oh ! Un petit billet ? Je n'ai rien vu, mes amitiés à votre dame." ou alors " Che ne parlé pas Franzosich" et laisser planer le doute...) Bien fun de jouer au con. 
Sheriff de Nottingham : Le plus complet, bluff + négociation.  La corruption et les coups bas font partie du jeu.
LE petit plus : Les petits sacs, quel stress !!! 
My top
No board game found
Tomfuel
Tomfuel
PROHIS bon sang !!PROHIS !
My top
No board game found