Von : Arkane | Mittwoch, 5. Juni 2019 um 23:05
Default
Arkane
Arkane
C'est adorable en tout cas de votre part de m'aider =)
La communauté JDR est très appréciable et bienveillante envers les nouveaux joueurs/joueuse je trouve :)

J'en profite du coup pour continuer dans mes questions ^^'

Quels outils utilisez vous pour vous aider dans vos descriptions de lieux, personnages...
Est-ce qu'une boite à mot/adjectifs, répartis en plusieurs catégories est une bonne idée ?
 
My top
No board game found
serwire
serwire
Pour moi, l'outil principal d'un MJ est sa voix.

Si je reprends l'analogie avec la musique déjà citée, tu peux littéralement créer une atmosphère rien qu'avec ta voix, mais en la modulant, en variant son débit, son rythme, en imposant au bon moment un silence sous entendant un danger possible.

La gestuelle est aussi à mon sens importante. La communication non-verbale est un bon supplément à la voix. Avec de la pratique, cela devient presque du théâtre : gestuelle des mains, jeu de regard, expression du visage, voire déplacement autour de la table (décrire une strangulation, c'est bien, mimer l'étranglement d'un joueur surpris, c'est bien plus efficace).

Les mots restent néanmoins tes meilleurs alliés. Pas besoin d'avoir un lexique pointu ni surabondant, il faut faire confiance à l'imagination des joueurs, lesquels, grâce à quelques mots bien pesés, "voient" un monde se créer devant leurs yeux. J'essaie d'être suffisamment explicite mais je joue aussi beaucoup sur l'implicite.

Une description très fournie présente plusieurs défauts : les joueurs auront l'impression d'être spectateurs pendant ce temps, le flots d'informations peut les déstabiliser, voire noyer dans une masse de mots un élément crucial pour le scénario.

Pour les scènes d'action, mes descriptions restent brèves mais ne font pas l'impasse sur l'essentiel. Après tout, les sens des personnages-joueurs sont en éveil mais concentrés sur la menace immédiate. Le MJ agit comme l'oeil du personnage : il donne à voir globalement, puis il entre dans les détails.

Pour les scènes plus posées, j'utilise la description à étapes. L'essentiel est raconté brièvement, comme si le personnage donnait un simple coup d'oeil sur une scène. Ce sont les décisions des joueurs qui amèneront des détails, utiles ou non pour le scénario : "comment est le plafond de la pièce sombre ?", "que représente exactement le tableau accroché au fond ?", etc. Ainsi, les joueurs dynamisent eux-mêmes les descriptions au lieu de subir une longue pause descriptive.

Tout ceci demande un peu de pratique, mais avec de l'expérience on y arrive assez vite. Le jeu de rôle ne raconte pas une histoire, il fait vivre une histoire.
My top
No board game found
LEauCEstNul
LEauCEstNul
Arkane dit :Quels outils utilisez vous pour vous aider dans vos descriptions de lieux, personnages...
Est-ce qu'une boite à mot/adjectifs, répartis en plusieurs catégories est une bonne idée ?
 

Gadget, mauvaise idée pour un grand débutant : tu n'aura probablement pas le temps de t'organiser pour utiliser cet outil ou, si tu le prends (le temps), cela va produire un blanc dans ton discours.
Blanc à proscrire absolument (dans mon type de pratique en tout cas).

Le blanc dans un discours produit un effet d'attente de la part des joueurs. Si l'effet d'attente n'est pas celui que tu veux avoir, tu va mélanger cet effet à ceux que tu essaye d'envoyer à ton public.

Résultat : comme une omelette à la confiture de fraise, c'est dégueux (testé irl), sauf si tu as du bol et que la compil' de tes effets passe crême.

Ne te prends pas la tête avec 50000 outils au début. Qualifie les un par un pour bien comprendre ce qu'ils ajoutent et ce qu'il retire. Comme je te disais avant, prendre du temps à utiliser un gadget (ou un conseil), c'est du temps en moins sur d'autres taches.
Il va te falloir :
- répondre aux 4 questions de 4 joueurs
- prévoir la suite de la partie
- être sur que tu as compris les règles, être sûr que chacun a compris les règles
- être bienveillant
- musique, lumière, cacolak, petit gatos
- feuilleter le scenar en scred
- feuilleter les regles en scred
- des trucs qu'on t'a pas encore dit pour que tu ne surcharge pas tout de suite (impro scenario, impro règles, impro personnages, effets, etc)

Le tout en live et en limitant les blancs. Ca fait déjà vraiment beaucoup.

Ce qui peut être utile à la rigueur pour ce type de dispositif, c'est de noter tes mots-clef sur des mini post it sur chaque scène et chaque perso dans ton scénario.

My top
No board game found
Kane
Kane
Tiens en parlant de gadget : VIRE LES PORTABLES DE LA TABLE DE JEU !!! 

- Euh, tu peux arrêter avec ton portable ? quoi ? t'as un truc à écrire sur FB ? ah bah ça tombe bien, le réseau social, on va le vivre en live-3D-pizza-en-prime...tu vas voir, tu vas y gagner au change...si si...ch't'assure...

Quant au outils, gadgets, au départ, vas-y molo...musique d'ambiance, genre BO, why not...tu vas très vite t'apercevoir que gérer 4 joueurs, c'est pas toujours simple. Donc : l'essentiel au départ. Même idée que LEauCEstNul, savoir règles et scénar à bien connaître. Ensuite, quant tu auras un peu d'expérience, tu pourras tenter des trucs (jeu de lumière, bruitage etc.), en n'oubliant pas que les outils que tu utiliseras seront là pour un petit plus, pas un bouche-trou...

Le meilleur allié que tu a ta disposition, c'est toi...

Quant aux blancs, il m'arrive d'en utiliser (il faut vraiment que la situation s'y prête) mais mes joueurs sont habitués à ma pratique de maîtrise...pour un débutant, j'aurais tendance à dire : évites, dans la mesure où tes joueurs s'attendent à ce que tu verbalises plutôt que tu sois dans l'absence, même si de ton point de vu, c'est justifié...comme dit plus haut, il serait dommage que ton effet tombe à plat, voire pire, produise l'effet inverse de celui que tu avais prévu ! 

Quant à l'impro., cela viendra avec le temps. Si tes joueurs prennent un direction que tu n'a pas prévue, laisse couler...tu trouveras moyen de les ramener sur le droit chemin...le danger pour un débutant quant à cela, c'est justement de ne plus rien maîtriser...conclusion : scénario simple, c'est le plus sûr moyen de ne pas trop s'écarter de ta trame.

Enfin, méfie-toi des parties filmées sur le net. Role'n'play, c'est bien, mais tes parties entre potes et potesses ressembleront à tout sauf à ça. La Cale est bien plus proche de la réalité, même si je trouve cela un peu bordélique par moment...

 
LEauCEstNul
LEauCEstNul
...surtout que Role'n'play est monté...
Méfiance de tout ce qui est actual play sur le net. On ne sait pas si les joueurs ont eu accès au scénario avant histoire de prévoir des situations qui "pêtent".
De toute façon du jdr filmé, c'est tout le temps chiant, par rapport à une vraie partie.
My top
No board game found
Kane
Kane
Ah oui, encore un truc : il va falloir que l'on te parle de nos émoluments Arkane...surprise
Arkane
Arkane
Parlez-m'en parlez-m'en :p

Oui j'ai prévenu mes PJ en amont : pas de portable et prévoyez une journée entière sans trucs à faire. On va se caller dans un lieu calme à la campagne et voilà =)

Que pensez vous aussi des tapis de jeux réinscriptible ? Est-ce une grosse aide à l'immersion/description/stratégie ?
Dans quels cas faut-il l'utiliser, quand prendre le temps de faire les schéma des lieux ? L'utiliser à chaque changements de lieux?
My top
No board game found
Meyklar
Meyklar
Moi j'utilise un tableau velleda et je n'ai pas trouvé mieux. Le même principe utilisé par Monsieur Phal à MashUp
Arkane
Arkane
J'en ai un aussi ouais, seul toi en tant que MJ l'utilise, ou il est au centre de la table dispo pour les PJ?
My top
No board game found
Kane
Kane
Perso., j'utilise des feuilles et un crayon...une vieille habitude de 30 ans...mais le velleda, pourquoi pas !! l'avantage, c'est qu'on peut le suspendre, et que du coup, tout le monde voit la même chose dans le même sens...et sur une table, ça prend de la place...d'autant qu'il y BEAUCOUP plus important à envisager sur notre table : le café, le coca, et les granolas (où les pépitos...c'est un sujet de discorde au sein de notre groupe largement plus tendu que le fait de savoir si on applique un malus de - 10 circonstanciel réglementaire sur une compétence maîtrisée à 95 %) !!!! eh ouais Arkane !...

Plus sérieusement, les plans, il ne faut en abuser non plus à mon sens : une bonne description peut suffire dans bien des cas...
Default
Meyklar
Meyklar
Arkane dit :J'en ai un aussi ouais, seul toi en tant que MJ l'utilise, ou il est au centre de la table dispo pour les PJ?

Je le mets au centre de la table et je l'utilise franchement beaucoup. En tant que joueur, je n'aime pas trop une longue description où à la fin, chaque joueur n'a pas compris exactement le même positionnement des meubles ou des personnages. Moi je fais un grand "carré moche" pour la pièce, avec des petits "carrés moches" dedans pour les meubles par exemple, où est très stylisé tout en faisant la description. Moi cela m'aide à me projeter et mieux expliquer et a priori cela aide mes joueurs.

Tiens, j'ai retrouvé un photo sur mon compte twitter :
https://twitter.com/meyklar/status/1094739745253588997

Tu vas pouvoir voir mon niveau de dessin et où le velleda est placé

 

Kane
Kane
@ Meyklar : c'est toute la difficulté de la description - être suffisamment précis sans tomber dans un délire Proustien (j'aime bien Proust hein c'est pas la question)...ensuite, cela dépend également des circonstances : le lieu est-il éclairé, les PJs sont-ils soumis à une contrainte de temps, cherchent-ils quelque chose de précis ou pas, la scène est-elle figée ou mobile, etc.

Alors oui, un plan, c'est utile, mais pas forcément opportun : par exemple, en cas de combat, je n'en fait pas...urgence de la situation, scène confuse... 

Ceci dit, cela ne doit pas empêcher Arkane d'en produire un ! cela rassure au début et le MJ et les joueurs...  

 
Bobby
Bobby
De mon expérience le véléda magnétique au mur (ou sur un dossier de chaise, bref visible par tous) avec des magnets pour représenter chaque PJ (et éventuellement les ennemis et pnj) c'est ce que j'ai trouvé de plus lisible.
LEauCEstNul
LEauCEstNul
@Kane, dans une pratique type donj, le velleda est ce qui se fait de mieux. Le papier-crayon, c'est bien pour autre chose que du pmt.
Les joueurs vont aussi vite comprendre que le velleda, c'est bien, mais ca s'efface... Et cela va les pousser a prendre des notes.
My top
No board game found
bdrieu
bdrieu
Je ne peux que plussoyer violemment ce qui a été dit plus haut.  Le JDR est un jeu narratif. Il n'y a donc besoin que de narration, au diable les aides de jeux, les lettres manuscrites imprimées en Comic Sans MS, les gadgets qui vont ruiner l'ambiance car ils vont être forcément improvisés et même s'ils marchent bien, ils vont distraire les joueurs de la narration.  Alors que si tu décris un parchemin poussiéreux puis que tu le lis ou résumes avec des mots choisis, ça va marcher.

Le jeu se passe dans la tête des joueurs et non sur la table.

Typiquement, les cartes sont à limiter au maximum, sauf pour les situations confuses où les joueurs ont besoin de savoir où ils se trouvent.  Mais encore, ils vont se fixer sur la carte en papier et raisonner en hexagones ou cases et se focaliser sur les pions (ou encore pire, les figurines) plutôt que d'imaginer ce que va faire leur personnage.

Le sage conseil de bannir les téléphones portables est un must, rien de pire pour casser l'ambiance que le pote qui joue à candy crush en attendant son tour.

Concernant l'aide à la description des lieux et personnages, prends des notes en avance sur les émotions que tu souhaites faire ressentir aux joueurs, appuie toi sur ton expérience pour faire remonter ces émotions.  Une foret doit inquiéter ?  Rappelle toi de Blair Witch Project, souviens toi de tes peurs d'enfant.  La même foret doit fournir calme et répit aux joueurs ?  Remémore toi tes dernières randos, les sensations que tu as pu ressentir.  Plus qu'à retranscrire tout ça en mots, c'est facile et les joueurs vont t'aider (sans le savoir) avec leurs questions et actions.
Kane
Kane
@ bdrieu...j'ai débuté le JDR et la maîtrise comme tu le décris il y a...oui,bon, bref, y'a un bail. Je vais dans ton sens, mais je crois qu'il faut prendre en compte qu'à l'époque, on y allait à l'arrache...1 crayon, fiches de PJ, un écran, dés et basta...aujourd'hui, c'est encore ma façon de maîtriser...même si j'ai affûté ma pratique avec l'expérience (principalement avec quelques bruitages et jeu de lumière), cela reste très "minimaliste" au niveau de l'habillage de la mariée...

Cela étant dit, internet est passé par là, les magazines, les forums...du coup : beaucoup d'informations, d'opinions divergentes, même si depuis le début de cette causerie, Arkane a pu s'apercevoir que les différents intervenants sont d'accord, à quelques zouilles près...

Je reste convaincu qu'il faut focaliser sur un, le scénario, deux le roleplay. Sans pour autant rejeter les pratiques différentes de la mienne, ni d'ailleurs affirmer que c'est-moi-qu'est-raison-et-pis-c'est-tout...
 
bdrieu
bdrieu
Kane dit :Sans pour autant rejeter les pratiques différentes de la mienne, ni d'ailleurs affirmer que c'est-moi-qu'est-raison-et-pis-c'est-tout...

Je ne crois pas avoir tenu de tels propos ou alors je me suis mal exprimé si tu fais référence à mon message ? 

D'expérience j'ai constaté que les éléments non narratifs cassent le récit et sont à utiliser avec parcimonie, ce qui m'a incité à rebondir sur les interrogations d'Arkane à ce sujet avec un conseil qui n'engage évidemment que moi.  Car en effet chacun ses pratiques et ses envies comme tu le soulignes.
 

Kane
Kane
Grand Dieu non bdrieu je ne mets en aucun cas tes propos en cause ! bien au contraire ! puisque je suis de ton avis !! je soulignais simplement que pour un débutant, aujourd'hui, c'est paradoxalement plus difficile de s'y retrouver qu'il y a 30 piges...

Encore une fois, si tu t'es senti viser par mes propos, et bien ! toutes mes excuses ! ce n'était pas du tout mon intention !  
Kane
Kane
Et oui, je suis de ton avis : avec parcimonie, tant j'ai toujours fait en sorte que les joueurs visualisent par eux-même la situation dans laquelle il se trouve par l'entremise de ma description...voie même qu'il la ressente et la vive, toute proportion gardée bien-sûr !! 
LEauCEstNul
LEauCEstNul
Il peux y avoir du bon, voire du très bon a réfléchir en hexagones.

Ex: Oltréee.

Attention, rien qu'en ça il y a déjà un "l'histoire, c'est mieux que X" alors qu'on a aucune idée de ce qu'aime le M (ou la Mme).
My top
No board game found
Default
Kane
Kane
LEauCEstNul dit :Il peux y avoir du bon, voire du très bon a réfléchir en hexagones.

Ex: Oltréee.

Attention, rien qu'en ça il y a déjà un "l'histoire, c'est mieux que X" alors qu'on a aucune idée de ce qu'aime le M (ou la Mme).

Complètement d'accord. 'tain, cela fait quand même pas mal de fois où je suis raccord avec toi...mine de rien...yes

Kane
Kane
En fait, LEauCestNul, je crois qu'il n'y a pas le choix. Il faut se lancer...et puis ensuite, on voit, on rectifie, on se remet en question...dans l'humilité et le désir de partager...rêver...n'est-ce finalement pas le principal ?...

Petite anecdote : je me rase au coupe-choux. Avant de me lancer il y a quelques années, j'ai lu, échangé sur le sujet...beaucoup...et puis un matin, j'ai pris mon rasoir...et je me suis trouvé comme un con devant mon miroir. Je me suis coupé. Plusieurs fois. Salement.

Mais j'ai insisté. J'ai ensuite échangé de nouveau...et l'expérience a fait le reste...

Vois-tu, je crois qu'à ce jour, ce qui me fait satisfait le plus, c'est de pousser les débutants dans la pratique du JDR...
LEauCEstNul
LEauCEstNul
C'est ce que je pense aussi.
Les petites roues, en vélo, c'est bien, mais il faut aussi tomber pour apprendre :)
My top
No board game found
Kane
Kane
C'est exactement ça...
Arkane
Arkane
Je vois, un peu comme l'utilisation de la musique ou autre outils, ils faut que cela serve, que ce soit dans un but précis, sinon cela peut plus desservir que servir =)
 
My top
No board game found
Kane
Kane
Arkane dit :Je vois, un peu comme l'utilisation de la musique ou autre outils, ils faut que cela serve, que ce soit dans un but précis, sinon cela peut plus desservir que servir =)
 

Voilà...pas la peine de rajouter de l'épice pour planquer le goût avarié de la bidoche...surtout qu'au bout d'un moment, cela va forcément se sentir...

Des débutants dans la maîtrise, j'en ai vu passer un paquet...avec tous la même volonté de bien faire, de surprendre...et la "trouille" de se planter. Ah bah comme on te l'a dit, ça tombe bien, parce que cela ne se passera pas comme tu l'auras prévu...et tant mieux d'une certaine façon...c'est ça aussi le jeu de rôle !!! tu verras, les joueurs n'auront jamais fini de te surprendre...

Ensuite tu t'apercevras que tu te fais tout un monde d'une chose au final pas si compliqué que cela...attention hein : être bon meneur demande du travail, de la patience et de l'écoute...mais cela n'est pas insurmontable !

Petite anecdote : Jean-Luc Bizien, le créateur de magistral Hurlements, avant de proposer son jeu en vente, a tester son bébé dans différents festivals, salons etc. Normal. Et puis un jour, alors qu'il maîtrisait une partie, les spectateurs semblent amusés, se balancent des sourires complices...la partie se termine et Bizien abaisse son écran...immaculé. Pas un tableau, pas une ligne de calcul de bonus/malus. Nada. Et les joueurs ne se sont aperçus de rien...bon, il y aurait beaucoup à dire sur cette maîtrise particulière due en grande partie aux spécificités d'Hurlements, mais l'expérience de Bizien tend à démontrer une chose...que la simplicité paie. Mais celle-ci est complexe à mettre en oeuvre...l'un des nombreux paradoxes que tu rencontreras au fil de tes parties...

 

Arkane
Arkane
J'avoue ^^
Mais ça met la pression quand même ^^' Pi j'ai tellement vendu les vertues du JDR à mes amis que j'ai peur de les décevoir... :'( Je pense prendre un ptit verre avant pour inhiber cette sensation de stress :p

J'ai envie par la suite de me mettre à du Ctulhu ! A quoi est-ce différent d'un D&D ? Quels sont les conseils que vous pouvez me donner à ce sujet ?
De plus comment marche cet outil ? https://i.imgur.com/miEabS2.jpg
J'ai à peu près compris mais j'en suis pas sûr ^^'

Merci en tout cas de tous vos commentaires et retours très utiles !
My top
No board game found
madcollector
madcollector
Mon conseil principal : choisir le bon système de jeu. Celui que tu maîtrises le mieux, et que tu sauras expliquer le plus clairement à tes joueurs.

Personne n'a envie de lire 325 pages techniques avant de jouer. Le MJ doit donc être capable de guider en douceur les joueurs sans qu'ils aient à se farder les règles.

Si tu aimes le système, tu sauras le faire aimer.
A toi je choisir le bon. Perso le D&D me parait le plus facile d'accès car le plus logique (on connait tous les notes sur 20 à l'école).
Surtout si tu fais la création de perso pour tes joueurs, yapuka jouer.
My top
No board game found
Kane
Kane
Tu ne les décevras pas. A partir du moment où vous serez cool les uns envers les autres, il n'y aura aucun soucis. Et puis tu n'as pas les codes nucléaires dans les pognes !!! no stress !!! vous vous réunissez pour vous amuser !! et becter des pizzas, vous camer à la caféine et au coca !!! quoi de mieux ???

Concernant Bizien, j'ai rapporté l'anecdote non pas à titre de comparaison, mais pour te faire comprendre qu'il n'ait nul besoin de vernis superflus...et non, cela ne doit pas te mettre la pression !!! 

Tiens, je me sens d'humeur prolixe...je vais te raconter ma première en tant que MJ...j'avais dis oui pour une partie de Cyberpunk...j'espérais que mes potes avaient oubliés une semaine après...et non. J'ai dû donc me lancer. Pas le choix.

Paniqué, ne sachant pas comment me démerder, ce fut une catastrophe pendant une demi-heure...et puis je me suis détendu au fur et à mesure...pour te dire que finalement, on s'est bien marré !!!! parce que mes potes ont été bienveillants...

Et je vais te faire une confidence : les joueurs ne seront pas plus malins que toi...si si...après 30 ans de JDR en tant que joueur (aussi), je raconte toujours autant d'âneries consternantes...surtout à 03h00 du matin...mais putain quel pied quand on se remémore nos parties !!!!

Cthulhu ?? quel différence par rapport à D&D ? tout et rien à la fois. Tu vois cela t'aide hein !!! bon, disons que L'Appel joue surtout sur l'ambiance...les non-dits, les impressions, le ressenti...l'effroi...le malsain...les descriptions mi-figue mi-raisin...pas simple, mais c'est un de mes JDR préféré à la maîtrise...



 
PlacidBull
PlacidBull
Je me permets de revenir sur les accessoires / fiches / aides de jeux avec ma toute petite expérience de mj.

J'ai débuté il y a 3 ou 4 ans avec le donjon de Naheulbeuk, c'est un jdr gratuit qu'on peut trouver sur le net. Il y a un site qui contient toutes les ressources nécessaires. 

Il y a tellement de ressources c'est impressionnant, j'ai tout imprimé, tout classer dans des portes vues, prêt à dégainer dans les moindres situations... 

Lors de la première partie (les joueurs étaient aussi des débutants), je me suis rapidement et littéralement noyé dans toutes ces ressources ! Au bout d'environ une heure, j'ai profité d'une envolée role play pour essayer de m'y retrouvé et faire un peu de rangement derrière mon écran.
Résultat quand le joueur a terminé sa tirade, j'avais rien écouté... Il attendait que je réagisse et il a été assez déçu de voir que j'étais ailleurs. 
​​​​​J'ai tout avoué avec franchise, je ne m'en sortais pas... 

On a fait une petite pause dans le jeux pour discuter de la partie en cours et on a décidé de partir en impro et de plus suivre toutes mes fiches.

La seconde partie de la session s'est beaucoup mieux déroulée même si elle était un moins épique et qu'on a pas du tout terminé le scénario. Bref...

Après cette première expérience, j'ai décidé de limiter au maximum les ressources. Mais j'étais assez frustré de pas pouvoir utiliser tout le magnifique lore que propose Pen of chaos sur son site. Et puis, je terminais chaque partie en âge avec le cœur à 8000 pour arriver à suivre le cours de événements. 

Du coup, nous avons changé de licence, après un petit test sur l'Appel de Cthulhu, nous avons trouvé le Graal avec la série '' fin du monde '' chez Edge. Les règles sont simplicimes, les scénarios ne sont que des scènes/situations à faire vivre aux PJ. 
On a vraiment l'impression de progresser avec ce format réduit au strict minimum. D'ici quelques temps on devrait pouvoir changer de jdr mais pour l'instant au s'éclate donc on continue 😉

Bref ! Ce gros pavé est là pour illustrer la morale que même en jdr, il faut commencer doucement même si les univers profonds et les scénarios complexes donnent terriblement envie. 
​​​​
My top
No board game found
Default
madcollector
madcollector
Ouaip c'est pour ça qu'après des années de joueur sur D&D je suis parti sur Mashup pour ma première masterisation : socle simple, et ensuite on gère les règles à l'arrache
My top
No board game found
Kane
Kane
Hi hi hi hi...et pan ! sortie de route en règle(s) !!! Grand Dieu PlacidBull, j'ai lu ton pavé avec le sourire aux lèvres...souvenirs...vous avez eu le la bonne attitude...une pause, on fait le point, et bim bam boum, on remonte sur le vélo la tête dans le guidon !!!! 

Yes, à l'arrache...finalement, n'est-ce-pas cela que nous appelons l'improvisation ???