152
réponses
12
followers
Von : fatmax66 | Donnerstag, 6. Februar 2020 um 19:58
fatmax66
fatmax66
C est une impression où ça commence quand même à sérieusement craindre ???

Toutes les courbes sont exponentielles, des moyens pharaoniques déclencdéclenchés Chine dès le début, un médecin de 34 ans dans la force de l age qui vient d en mourir...

Je suis pas fan de Pandémie ( le jeu), je suis pas un adorateur sectaire apocalyptique, mais quand même quand on Creuse un peu et qu on regarde les chiffres c est pas rassurant...
My top
Morgal
Morgal
Je me base sur ce site pour suivre l'évolution du truc, et je trouve les chiffres relativement rassurants.

Il y a 565 morts, mais aussi 1382 guéris.
Le weekend dernier, il y avait 70 guéris de moins que de morts, maintenant, 800 de plus.

C'est loin d'être fini, mais je trouve l'évolution rassurante.
Synt@x Error
Synt@x Error
Pas de panique.
On est loin du SRAS qui était beaucoup plus virulent.
Ou encore de la grippe qui fait plus de dégâts et dont pourtant nos « chers médias » ne font leurs choux gras.
 
My top
No board game found
znokiss
znokiss
fatmax66 dit :C est une impression où ça commence quand même à sérieusement craindre ???

C'est l'impression qu'en donnent les médias généraliste, chacun doit y aller de son gros titre pour faire vendre ou avoir du clic.

C'est pas demain la veille que la civilisation va s'éteindre à cause d'une grippe. 

fatmax66
fatmax66
Y a 500 morts 1300 guéris mais j ai lu dans un article presque 3000 personnes dans un état critique...et vu k exponentialité des courbes...

Je ne regarde pas les infos généralistes. Je ne regarde pas la télé depuis presque 15 ans.
My top
Synt@x Error
Synt@x Error
C’est effectivement impressionnant mais il faut rapporter ça à la proportion de la population chinoise et les conditions sanitaires .... comment dire .... peut être pas aussi développées partout sur l’ensemble du territoire.

Cela est pris au sérieux, surveillé, les services sont organisés pour des cas avérés ou même seulement suspect mais on est loin de la psychose entretenue par les journalistes.
My top
No board game found
eldarh
eldarh
J'ai lu aussi qu'il y'aurait une surmortalité dû au fait que forcément les cas se multiplient au même endroit et que les services sont dépassés. En ajoutant aussi que selon certaines analyses stat le nombre de cas est largement sous estimé (ce qui réduit mécaniquement le taux de mortalité). 
Après y'a forcément des trucs impressionnant. Genre le bateau de croisière qui se retrouve en quarantaine avec à son bord des dizaines de personnes malades. 
De toute façon nous, on peut pas y faire grand chose. A part prendre de bonnes habitudes (qui évitera aussi de répandre la grippe et la gastro). 
 
Govin
Govin
En tout cas, si vous avez des titres de Cervecería Modelo S.A qui produit la bière Corona, vendez au plus vite.
fatmax66
fatmax66
fatmax66 dit :C est une impression où ça commence quand même à sérieusement craindre ???

Toutes les courbes sont exponentielles, des moyens pharaoniques déclencdéclenchés Chine dès le début, un médecin de 34 ans dans la force de l age qui vient d en mourir...

Je suis pas fan de Pandémie ( le jeu), je suis pas un adorateur sectaire apocalyptique, mais quand même quand on Creuse un peu et qu on regarde les chiffres c est pas rassurant...

J avais bien dit que ça puait cette histoire...même l etat parle ouvertement de Pandemie fort probable.

Bon apparemment le virus reste quand même "peu" mortel....à suivre.

My top
D3spina
D3spina
Il faut pas céder à la psychose c'est sur juste faire atteattention. Je suis commercial, j'ai refuse de serrer deux fois la main et j'ai pris deux remarques mais mon métier fair que je peux facilement transmettre des choses aux uns et aux autres.

Si chacun se responsabilise on passera à autres choses
My top
No board game found
Chakado
Chakado
Synt@x Error dit :Pas de panique.
On est loin du SRAS qui était beaucoup plus virulent.
Ou encore de la grippe qui fait plus de dégâts et dont pourtant nos « chers médias » ne font leurs choux gras.
 

C'est un peu fallacieux de comparer à la grippe, qui fait plus de morts dans l'absolu, mais qui a un taux de mortalité bien moindre (le taux de mortalité du coronavirus semble être autour de 2%).
Par contre, ça a l'air assez contagieux et sans un minimum de précaution, on peut vite arriver à un taux d'infection assez spectaculaire. Si 70% de la population chope ce virus, ben... 2% de 70%, ça commence à faire du monde, quand même.
Alors c'est sûr que ce n'est pas la peste, et l'humanité ne va pas s'éteindre. Il n'y a pas de raison de paniquer et de faire provision de pâtes et de jeux de société pour s'enfermer dans un bunker (même si c'est un beau projet de vie).
Mais ça semble raisonnable de prendre ses précautions et d'éviter les serrages de main à tout va.

Je suis quand même content que le FIJ de Cannes n'ait pas été annulé 
(à une semaine près, c'était pas la même histoire...)

ElGrillo
ElGrillo
Ce qui préoccupe les médecins autour de chez moi, qui sont plutôt bien renseignés: le taux de mortalité qui est bien supérieur aux taux de la grippe classique (3000 décès, 900000 cas recensés), les décès de personnes non à risque (tout âge, pas les enfants ceci dit)
La propagation est importante, la contagion spectaculaire, ce qui nécessite bien plus de précautions de désinfection et autres moyens mis en place pour éviter les rassemblements, même si on est dans une situation cul entre deux chaises un peu maladroite, inconfortable (faut il tout fermer, s'enfermer ?), et pas évidente à mettre en place (facteur économique, psychose collective, etc...)
Quant au non serrage de mains, oui c'est bien,  mais pas suffisant malheureusement. Passez deux heures autour d'une table de jeu avec un ami contaminé, vous n'y échapperez pas, désolé 
aleph71
aleph71
Chakado dit :
Synt@x Error dit :Pas de panique.
On est loin du SRAS qui était beaucoup plus virulent.
Ou encore de la grippe qui fait plus de dégâts et dont pourtant nos « chers médias » ne font leurs choux gras.
 

C'est un peu fallacieux de comparer à la grippe, qui fait plus de morts dans l'absolu, mais qui a un taux de mortalité bien moindre (le taux de mortalité du coronavirus semble être autour de 2%).
Par contre, ça a l'air assez contagieux et sans un minimum de précaution, on peut vite arriver à un taux d'infection assez spectaculaire. Si 70% de la population chope ce virus, ben... 2% de 70%, ça commence à faire du monde, quand même.
Alors c'est sûr que ce n'est pas la peste, et l'humanité ne va pas s'éteindre. Il n'y a pas de raison de paniquer et de faire provision de pâtes et de jeux de société pour s'enfermer dans un bunker (même si c'est un beau projet de vie).
Mais ça semble raisonnable de prendre ses précautions et d'éviter les serrages de main à tout va.

Je suis quand même content que le FIJ de Cannes n'ait pas été annulé 
(à une semaine près, c'était pas la même histoire...)

???????????????????????????????????????????????????????????????????????

Si le taux de létalité est d'environ 2 %. C'est plus que la grippe (taux de létalité allant de 0.2 à 0.3 % pour la grippe saisonnière).
La grippe tue 10 000 personnes par an environ (taux de morbidité de 8 à 10 %, taux de létalité de 0.2 %).

Si tu prends un taux de morbidité de 70 % et de létalité de 2 % on obtient 930 000 morts sur une année.
avec un taux de mortalité spécifique de 2 % on arrive même à 1 320 000 morts sur une année.

La "contagiosité" est une donnée épidémiologique : à partir d'un cas clinique combien de personnes ont été contaminées (dans une population non protégée).
Cette mesure est variable selon de nombreux critères.
Les virologues nous disent que le coronavirus est potentiellement plus contagieux que les influenzavirus (ce qui laisserait à penser que le taux de morbidité pourrait être plus important si aucune mesure prophylactique n'est mise en place).



 

My top
eldarh
eldarh
Le taux de mortalité semble très variable d'un pays à un autre. En Corée du Sud il est de 0.5%. Il est très dépendant de la détection des cas (Une étude estime qu'il y avait en Chine 20 000 cas quand ils en annonçaient 2000). Le virus semblait circuler depuis plusieurs semaine en Italie avant que les premiers cas ne soit détectés. Le fait est que on a encore aucun recul et qu'on ignore beaucoup de chose sans parler de la fiabilité des données. D'où les mesures de précautions qui me semblent indispensables (et je suis d'accord que c'est ridicule de comparer ça à la grippe), notamment pour éviter la saturation des hôpitaux. 
eldarh
eldarh
Par contre le traitement journalistique est, comme à son habitude, en dessous de  tout. 
Jones
Jones
En parlant de se frotter les mains, il y en a qui le font plus que d'autres : j'ai lu que le prix des gels hydroalcooliques prenaient une envolée.
Ah cette société ne cesse de m'éblouir chaque jour ^^

Sinon, les infos que l'on choppe quant à la différence avec la grippe c'st effectivement la puissance de contamination supérieure pour le Covid (entre 2 et 3 pour le Covid contre 1.3 pour la grippe) et le taux de mortalité. Mais comme on ne maîtrise pas bien les stats (encore plus celles de certains pays), le taux de mortalité plus élevé reste à prouver.
Comparer à la grippe c'est intéressant pour les chiffres, pas pour les données biologiques. Notre cerveau est ainsi fait qu'il a besoin de référentiel pour jauger une situation.

J'ai quand même l'impression que le barouf autour de ce virus est surtout dû à ses implications économiques. L'inquiétude pointe essentiellement sur les points de PIB perdus, la pénurie de tout ce qui vient de Chine... Et là, avec un taux de contamination élevé, le Covid est bien plus agressif que la grippe.
Peur d'autant plus importante qu'il se pourrait qu'attraper le virus et s'en remettre n'immuniserait pas contre une seconde attaque. Là il y aurait un impact économique encore plus énorme.

Mal pour un bien, certains de nos dirigeant très pointus viennent de découvrir que relocaliser une partie de l'industrie (celle stratégique comme la santé) ne serait peut-être pas con... Note que les gouvernements ont peut être là un argument de persuasion qu'il n'avait pas avant pour imposer à certaines entreprises.
My top
Harry Cover
Harry Cover
Le pire dans cette pénurie, c'est qu'elle prive ceux qui en ont vraiment besoin !
Une amie infirmière est à sec ! impossible de se réapprovisionner avec une dizaine de patients par jour ....
My top
No board game found
Chakado
Chakado
aleph71 dit :
Chakado dit :

C'est un peu fallacieux de comparer à la grippe, qui fait plus de morts dans l'absolu, mais qui a un taux de mortalité bien moindre (le taux de mortalité du coronavirus semble être autour de 2%).
Par contre, ça a l'air assez contagieux et sans un minimum de précaution, on peut vite arriver à un taux d'infection assez spectaculaire. Si 70% de la population chope ce virus, ben... 2% de 70%, ça commence à faire du monde, quand même.
Alors c'est sûr que ce n'est pas la peste, et l'humanité ne va pas s'éteindre. Il n'y a pas de raison de paniquer et de faire provision de pâtes et de jeux de société pour s'enfermer dans un bunker (même si c'est un beau projet de vie).
Mais ça semble raisonnable de prendre ses précautions et d'éviter les serrages de main à tout va.

Je suis quand même content que le FIJ de Cannes n'ait pas été annulé 
(à une semaine près, c'était pas la même histoire...)

???????????????????????????????????????????????????????????????????????
 

Je ne comprends pas trop pourquoi tous ces points d'interrogation, alors qu'il me semble qu'on dit la même chose (si ce n'est que je n'emploie pas les bons termes, effectivement. Toutes mes parties de Pandemic Legacy n'ont malheureusement pas fait de moi un expert en virologie).

DuncanIdaho
DuncanIdaho
C'est vrai que l'inquiétude va croissant. Ici, dans l'Oise, il y a beaucoup d'absents dans les écoles des communes non concernées (pour l'instant) par la fermeture. Je ne sais pas ce qu'il en est dans les autres départements mais chez nous, c'est assez particulier comme rentrée. Personne ne court dans les rues avec des pancartes annonçant la fin du monde mais les drive sont apparemment assaillis et les bus plutôt vides. Toutes les activités sportives, scolaires ou extra-scolaires, sont annulées. Evidemment, il n'existe plus qu'un seul sujet de discussion.

Des communes alentours concernées par le décret préfectoral, les écoles sont fermées pour deux semaines mais je ne vois pas quelle évolution pourrait les faire rouvrir d'ici la mi mars.

Bref, je ne sais pas ce qui se trame mais il y a quelque chose dans l'air !
My top
No board game found
aleph71
aleph71
Chakado dit :
aleph71 dit :
Chakado dit :

C'est un peu fallacieux de comparer à la grippe, qui fait plus de morts dans l'absolu, mais qui a un taux de mortalité bien moindre (le taux de mortalité du coronavirus semble être autour de 2%).
Par contre, ça a l'air assez contagieux et sans un minimum de précaution, on peut vite arriver à un taux d'infection assez spectaculaire. Si 70% de la population chope ce virus, ben... 2% de 70%, ça commence à faire du monde, quand même.
Alors c'est sûr que ce n'est pas la peste, et l'humanité ne va pas s'éteindre. Il n'y a pas de raison de paniquer et de faire provision de pâtes et de jeux de société pour s'enfermer dans un bunker (même si c'est un beau projet de vie).
Mais ça semble raisonnable de prendre ses précautions et d'éviter les serrages de main à tout va.

Je suis quand même content que le FIJ de Cannes n'ait pas été annulé 
(à une semaine près, c'était pas la même histoire...)

???????????????????????????????????????????????????????????????????????
 

Je ne comprends pas trop pourquoi tous ces points d'interrogation, alors qu'il me semble qu'on dit la même chose (si ce n'est que je n'emploie pas les bons termes, effectivement. Toutes mes parties de Pandemic Legacy n'ont malheureusement pas fait de moi un expert en virologie).

tu annonces un taux de mortalité spécifique de 2 % (nombre de morts divisé par la population sur un an) soit pour cette année plus d'1 million de morts à prévoir et en même temps tu dis que ce virus est moins grave que la grippe saisonnière (qui tue 10 000 personnes par an environ en France soit un taux de mortalité de 0.015 %). C'est contradictoire en effet !

Ces données brutes n'ont que peu de sens et se doivent d'être affinées et pondérées.

Le taux de létalité semble élevé mais est probablement sur-estimé car il est possible qu'en Chine (pour l'instant ce sont les seules données vraiment exploitables) de nombreux porteurs sains ne soient pas pris en compte et/ou que ce chiffre soit surévalué étant donné le type de population exposée pour le moment.

L'âge et le sexe sont des critères à prendre en compte pour affiner ce taux de létalité.

Il semble que mis à part les cas de complications les symptômes soient ceux d'un simple rhume. Tant mieux pour les patients mais c'est aussi un problème pour les médecins : cela complique le diagnostic différentiel.

Autres critères importants qui compliquent la tâche des épidémiologues :

le temps d'incubation (d'habitude les coronavirus c'est 5 à 7 jours) mais le covid-19 c'est 12 jours.
le délai de contagiosité des porteurs/malades (à priori plus d'une dizaine de jours voir 20 jours).
La persistance du virus : Les coronavirus sont assez résistants en extérieur (certains coronavirus responsables de gastro entérites peuvent persister dans l'environnement presque 1 mois si les conditions sont favorables).
Pour le covid-19 les virologues annoncent une persistance dans l'environnement de 3 heures environ.

Ce n'est pas Ebola mais ce n'est pas anodin pour autant (pour l'instant les données laissent à penser que ce virus est potentiellement plus dangereux que la grippe) et justifie quelques précautions pour éviter ou limiter la la propagation de ce virus.

Je prends donc plutôt au sérieux cette épidémie sans être psychotique : Je fais attention sans pour autant m'isoler (lavage de main très régulier, désinfection régulière (virucide) des lieux de passage dans ma clinique).










 

My top
Chakado
Chakado
aleph71 dit :

tu annonces un taux de mortalité spécifique de 2 % (nombre de morts divisé par la population sur un an) soit pour cette année plus d'1 million de morts à prévoir et en même temps tu dis que ce virus est moins grave que la grippe saisonnière (qui tue 10 000 personnes par an environ en France soit un taux de mortalité de 0.015 %). C'est contradictoire en effet !

Où ai-je dit que c'était moins grave que la grippe saisonnière ? Je répondais justement à quelqu'un qui disait que la grippe faisait davantage de morts, et je pointais que c'était fallacieux comme comparaison.
J'ai employé de façon impropre les termes "taux de mortalité", en voulant parler de ce que tu appelles le "taux de létalité", je m'en excuse, je ne suis pas un expert et j'emploie un vocabulaire commun.

Merci en tout cas pour ton partage d'informations, on partage la même conclusion : pas de raison de paniquer, mais le Covid à prendre au sérieux.

aleph71
aleph71
Cette épidémie aura peut être le mérite de nous faire réfléchir sur nos modèles de société où l'absence de véritable politique de prévention des risques (car elle représente une contrainte économique) est une réalité.

L'hypermondialisation et les interdépendances économiques (les pénuries en médicaments ces dernières années en était un prémisse) ont engendrées le sacrifice des frontières sanitaires sur l'autel de la sacro-sainte liberté de circulation.
On peut revenir d'Inde (pays où l'antibiorésitance est un fléau) et aller se promener dans un hôpital (qui devrait être un lieu surveillé et non ouvert) sans problème.

L'obscurantisme de la population dans le domaine de la biologie et de la médecine qui empêche toute rationalité est aussi un réel problème. La culture scientifique est en berne dans ce pays.
My top
Djinn42
Djinn42
aleph71 dit :Cette épidémie aura peut être le mérite de nous faire réfléchir sur nos modèles de société où l'absence de véritable politique de prévention des risques (car elle représente une contrainte économique) est une réalité.

L'hypermondialisation et les interdépendances économiques (les pénuries en médicaments ces dernières années en était un prémisse) ont engendrées le sacrifice des frontières sanitaires sur l'autel de la sacro-sainte liberté de circulation.
On peut revenir d'Inde (pays où l'antibiorésitance est un fléau) et aller se promener dans un hôpital (qui devrait être un lieu surveillé et non ouvert) sans problème.

L'obscurantisme de la population dans le domaine de la biologie et de la médecine qui empêche toute rationalité est aussi un réel problème. La culture scientifique est en berne dans ce pays.

Entre l'obscurantisme et le fait d'invoquer les mathématiques pour comparer deux choses différentes, c'est clairement pas la fête des lumières.

aleph71
aleph71
Djinn42 dit :
aleph71 dit :Cette épidémie aura peut être le mérite de nous faire réfléchir sur nos modèles de société où l'absence de véritable politique de prévention des risques (car elle représente une contrainte économique) est une réalité.

L'hypermondialisation et les interdépendances économiques (les pénuries en médicaments ces dernières années en était un prémisse) ont engendrées le sacrifice des frontières sanitaires sur l'autel de la sacro-sainte liberté de circulation.
On peut revenir d'Inde (pays où l'antibiorésitance est un fléau) et aller se promener dans un hôpital (qui devrait être un lieu surveillé et non ouvert) sans problème.

L'obscurantisme de la population dans le domaine de la biologie et de la médecine qui empêche toute rationalité est aussi un réel problème. La culture scientifique est en berne dans ce pays.

Entre l'obscurantisme et le fait d'invoquer les mathématiques pour comparer deux choses différentes, c'est clairement pas la fête des lumières.

En statistique appliquée (biologie) un taux de mortalité c'est un taux de mortalité (nombre de morts en une année sur la population totale).

Quand on annonce un taux de mortalité spécifique de 2 % (à ce stade de l'épidémie ce n'est qu'une estimation) c'est un prévisionnel de 1 300 000 morts sur une année que ce soit due à une maladie A ou B.
si le taux de mortalité d'une autre maladie est de 0.015 % c'est 10 000 morts.
Alors oui on peut comparer : 1 300 000 morts c'est plus que 10 000 morts.

Si je suis ta logique, si je te dis qu'une souris a une masse moins importante qu'un éléphant tu me rétorqueras : "ça veut rien dire, on ne peut pas comparer puisque un éléphant ne sera jamais une une souris (et vis versa) ?

Ce sont des données qui de toute façon ne sont pas encore connues en ce qui concerne le covid-19 et qui sont difficilement interprétables seules. Pour l'instant les estimations varient et l'OMS estime ce jour le taux de létalité (et non de mortalité) entre 1 à 0.2 % et cela semble exclure les porteurs asymptomatiques quant au taux de morbidité je n'ai pas l'info.







 

My top
Synt@x Error
Synt@x Error
Chakado dit :
aleph71 dit :

tu annonces un taux de mortalité spécifique de 2 % (nombre de morts divisé par la population sur un an) soit pour cette année plus d'1 million de morts à prévoir et en même temps tu dis que ce virus est moins grave que la grippe saisonnière (qui tue 10 000 personnes par an environ en France soit un taux de mortalité de 0.015 %). C'est contradictoire en effet !

Où ai-je dit que c'était moins grave que la grippe saisonnière ? Je répondais justement à quelqu'un qui disait que la grippe faisait davantage de morts, et je pointais que c'était fallacieux comme comparaison.
J'ai employé de façon impropre les termes "taux de mortalité", en voulant parler de ce que tu appelles le "taux de létalité", je m'en excuse, je ne suis pas un expert et j'emploie un vocabulaire commun.

Merci en tout cas pour ton partage d'informations, on partage la même conclusion : pas de raison de paniquer, mais le Covid à prendre au sérieux.

Il n’y avait rien de fallacieux dans ma comparaison.
La grippe est un maladie qui fait des ravages et dont les complications peuvent avoir de lourdes conséquences ( pour preuve ceux et celles dont je me suis occupé dans mon service).
Et pourtant si l’on demande autour de nous si on en a peur, beaucoup répondent que non. Combien véritablement se vaccinent tous les ans ? Même sans être dans une population à risques ? Pourtant, il y a un réel intérêt à le faire.
Les chiffres annoncés ont de quoi faire peur, surtout matraqués comme ils le sont quotidiennement.
Sa contagiosité est très importante. Mais beaucoup de données restent encore inconnues, notamment comme comme il a été dit le nombre de personnes porteuses saines. Cela modifierait les statistiques actuelles.

My top
No board game found
Djinn42
Djinn42
aleph71 dit :
Djinn42 dit :
aleph71 dit :Cette épidémie aura peut être le mérite de nous faire réfléchir sur nos modèles de société où l'absence de véritable politique de prévention des risques (car elle représente une contrainte économique) est une réalité.

L'hypermondialisation et les interdépendances économiques (les pénuries en médicaments ces dernières années en était un prémisse) ont engendrées le sacrifice des frontières sanitaires sur l'autel de la sacro-sainte liberté de circulation.
On peut revenir d'Inde (pays où l'antibiorésitance est un fléau) et aller se promener dans un hôpital (qui devrait être un lieu surveillé et non ouvert) sans problème.

L'obscurantisme de la population dans le domaine de la biologie et de la médecine qui empêche toute rationalité est aussi un réel problème. La culture scientifique est en berne dans ce pays.

Entre l'obscurantisme et le fait d'invoquer les mathématiques pour comparer deux choses différentes, c'est clairement pas la fête des lumières.

En statistique appliquée (biologie) un taux de mortalité c'est un taux de mortalité (nombre de morts en une année sur la population totale).

Quand on annonce un taux de mortalité spécifique de 2 % (à ce stade de l'épidémie ce n'est qu'une estimation) c'est un prévisionnel de 1 300 000 morts sur une année que ce soit due à une maladie A ou B.
si le taux de mortalité d'une autre maladie est de 0.015 % c'est 10 000 morts.
Alors oui on peut comparer : 1 300 000 morts c'est plus que 10 000 morts.

Si je suis ta logique, si je te dis qu'une souris a une masse moins importante qu'un éléphant tu me rétorqueras : "ça veut rien dire, on ne peut pas comparer puisque un éléphant ne sera jamais une une souris (et vis versa) ?

Ce sont des données qui de toute façon ne sont pas encore connues en ce qui concerne le covid-19 et qui sont difficilement interprétables seules. Pour l'instant les estimations varient et l'OMS estime ce jour le taux de létalité (et non de mortalité) entre 1 à 0.2 % et cela semble exclure les porteurs asymptomatiques quant au taux de morbidité je n'ai pas l'info.







 

Je réagissais à l'obscurantisme scientifique et voulais simplement ajouter qu'une autre forme d'obscurantisme c'est invoquer maladroitement les mathématiques. Comme si la proportionnalité pouvait permettre d'aborder ces problèmes. C'est plutôt réducteur.
 

aleph71
aleph71
Synt@x Error dit :
Chakado dit :
aleph71 dit :

tu annonces un taux de mortalité spécifique de 2 % (nombre de morts divisé par la population sur un an) soit pour cette année plus d'1 million de morts à prévoir et en même temps tu dis que ce virus est moins grave que la grippe saisonnière (qui tue 10 000 personnes par an environ en France soit un taux de mortalité de 0.015 %). C'est contradictoire en effet !

Où ai-je dit que c'était moins grave que la grippe saisonnière ? Je répondais justement à quelqu'un qui disait que la grippe faisait davantage de morts, et je pointais que c'était fallacieux comme comparaison.
J'ai employé de façon impropre les termes "taux de mortalité", en voulant parler de ce que tu appelles le "taux de létalité", je m'en excuse, je ne suis pas un expert et j'emploie un vocabulaire commun.

Merci en tout cas pour ton partage d'informations, on partage la même conclusion : pas de raison de paniquer, mais le Covid à prendre au sérieux.

Il n’y avait rien de fallacieux dans ma comparaison.
La grippe est un maladie qui fait des ravages et dont les complications peuvent avoir de lourdes conséquences ( pour preuve ceux et celles dont je me suis occupé dans mon service).
Et pourtant si l’on demande autour de nous si on en a peur, beaucoup répondent que non. Combien véritablement se vaccinent tous les ans ? Même sans être dans une population à risques ? Pourtant, il y a un réel intérêt à le faire.
Les chiffres annoncés ont de quoi faire peur, surtout matraqués comme ils le sont quotidiennement.
Sa contagiosité est très importante. Mais beaucoup de données restent encore inconnues, notamment comme comme il a été dit le nombre de personnes porteuses saines. Cela modifierait les statistiques actuelles.

Je ne suis pas du tout un antivax. La grippe est une maladie qui chaque année tue, handicape un nombre non négligeable de français (je me vaccine tous les ans). La grippe n'a jamais été une maladie anodine, je te rejoins parfaitement sur ceci.

En ce qui concerne le covid-9 pour l'instant il y a beaucoup d'inconnues : temps de survie en extérieur (quelques heures à plusieurs jours), le temps d'incubation (1 à 14 jours d'après l'OMS), les matières contaminantes (présence du virus dans les selles par exemple). etc.Actuellement le covid-19 se transmet d'homme à homme à priori essentiellement par aerosol (dans des goutellettes d'eau suite à un éternuement) mais pas par voie aérienne à priori (directement dans l'air).

Quant aux données diverses et variées (estimation des taux de létalité, indice de contagiosité, taux de morbidité, de mortalité) ça évolue (plutôt à la baisse) mais pour l'instant difficile de donner des chiffres fiables (porteurs sains asymptomatiques non dectectés, etc.).
Ca arrive qu'un virus par passages successifs s'atténue avec le temps (c'est d'ailleurs une technique utilisée pour attenuer certains virus et fabriquer des vaccins).
Certains virus se recombinent et deviennent plus virulents (ça serait peut être le cas du covid-19 qui serait à la base très proche d'un coronavirus de la chauve souris).

Bref pas mal d'incertitudes mais aussi de véritables interrogations et inquiétudes (les coronavirus respiratoires sont plutôt assez contagieux, plus que les influenzavirus).





 

My top
aleph71
aleph71
Djinn42 dit :
aleph71 dit :
Djinn42 dit :
aleph71 dit :Cette épidémie aura peut être le mérite de nous faire réfléchir sur nos modèles de société où l'absence de véritable politique de prévention des risques (car elle représente une contrainte économique) est une réalité.

L'hypermondialisation et les interdépendances économiques (les pénuries en médicaments ces dernières années en était un prémisse) ont engendrées le sacrifice des frontières sanitaires sur l'autel de la sacro-sainte liberté de circulation.
On peut revenir d'Inde (pays où l'antibiorésitance est un fléau) et aller se promener dans un hôpital (qui devrait être un lieu surveillé et non ouvert) sans problème.

L'obscurantisme de la population dans le domaine de la biologie et de la médecine qui empêche toute rationalité est aussi un réel problème. La culture scientifique est en berne dans ce pays.

Entre l'obscurantisme et le fait d'invoquer les mathématiques pour comparer deux choses différentes, c'est clairement pas la fête des lumières.

En statistique appliquée (biologie) un taux de mortalité c'est un taux de mortalité (nombre de morts en une année sur la population totale).

Quand on annonce un taux de mortalité spécifique de 2 % (à ce stade de l'épidémie ce n'est qu'une estimation) c'est un prévisionnel de 1 300 000 morts sur une année que ce soit due à une maladie A ou B.
si le taux de mortalité d'une autre maladie est de 0.015 % c'est 10 000 morts.
Alors oui on peut comparer : 1 300 000 morts c'est plus que 10 000 morts.

Si je suis ta logique, si je te dis qu'une souris a une masse moins importante qu'un éléphant tu me rétorqueras : "ça veut rien dire, on ne peut pas comparer puisque un éléphant ne sera jamais une une souris (et vis versa) ?

Ce sont des données qui de toute façon ne sont pas encore connues en ce qui concerne le covid-19 et qui sont difficilement interprétables seules. Pour l'instant les estimations varient et l'OMS estime ce jour le taux de létalité (et non de mortalité) entre 1 à 0.2 % et cela semble exclure les porteurs asymptomatiques quant au taux de morbidité je n'ai pas l'info.







 

Je réagissais à l'obscurantisme scientifique et voulais simplement ajouter qu'une autre forme d'obscurantisme c'est invoquer maladroitement les mathématiques. Comme si la proportionnalité pouvait permettre d'aborder ces problèmes. C'est plutôt réducteur.
 

Invoquer les mathématiques ??? J'ai du mal à te suivre là ... Mon propos était plutôt critique quant au fait de donner des chiffres sans même savoir de quoi on parle, ça évite des contre-sens.

Les taux (morbidité, mortalité, létalité) sont des chiffres bruts : mais dans le cas de cette épidémie il s'agit plutôt de prévisions (estimation au vue des données connues et réactualisées tous les jours) car nous manquons encore de recul (et c'est à prendre avec des picettes tant il y a de varables inconues qui peuvent changer celà). Par contre un taux de mortalité (estimé ou pas) de 2 % par définition c'est le nombre de mort sur un an divisé par la population soit 66 000 000 x 2 /100. ET LE RESULTAT EST ... Pas d'interprétation à faire.

Il ne faut pas se méfier des stats MAIS des conclusions qu'on en tire (95 % de gens meurent couchés dans un lit, faut-il interdir la position couchée ?). Parmi les erreurs : on confond souvent causalité et conséquence. Autres problème, l'analyse des biais. 

Maintenant en ce qui concerne le coronavirus, comme je l'ai dit précedemment, il y a encore pas mal d'inconnues.

My top
eldarh
eldarh
Ludinord annule son édition 2020 (qui devait avoir lieu à la fin du mois). 
jmguiche
jmguiche
Pour les fans de math (de calcul plutôt) et sachant que les phénomènes exponentiels sont des modèles fréquents en biologie, on peut parier...

la courbe du nombre de personnes infectées hors chine double tout les 4 jours.
la courbe du nombre de personnes infectées en Chine est presque plate.

le 10 mars au soir (data du 11 matin): 
  - reste sur monde : 37,8 k personnes infectees
  - Chine.               :  80,8 personnes infectées 

les courbes vont elles se croiser entre les 15, 16 et 17 mars ?

... bon, à mon avis, avec les incertitudes sur les dépistages, c’est peut être déjà fait. (en France déjà, dans certains hôpitaux, on ne dépiste plus que les cas graves... alors en Iran et dans bien d’autres pays ça doit être folklorique)

autre question, sachant que le 10 mars au soir (data du 11 matin) le nombre de contaminés en France est de 1784, la barre des 4000 sera t elle atteinte le 15 ou 16 matin ?


https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6
My top
No board game found
NaHO
NaHO
jmguiche dit :Pour les fans de math (de calcul plutôt) et sachant que les phénomènes exponentiels sont des modèles fréquents en biologie, on peut parier...

la courbe du nombre de personnes infectées hors chine double tout les 4 jours.
la courbe du nombre de personnes infectées en Chine est presque plate.

le 10 mars : 
  - reste sur monde : 37,8 k personnes infectees
  - Chine.               :  80,8 personnes infectées 

les courbes vont elles se croiser entre les 15, 16 et 17 mars ?

... bon, à mon avis, avec les incertitudes sur les dépistages, c’est peut être déjà fait. (en France déjà, dans certains hôpitaux, on ne dépiste plus que les cas graves... alors en Iran et dans bien d’autres pays ça doit être folklorique)


https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

Hmmm... pour ce qui est du dépistage, notamment avec la phase 3 en approche, il n'a plus aucune utilité. En France ou ailleurs. Le dépistage des cas est utile en début d'épidémie, pour éviter au maximum la propagation par les personnes porteuses. Arrivé au niveau actuel en France, cela n'a plus aucun intérêt outre que de réaliser un test couteux.

A partir de la phase 3, toute pathologie virale sévère, peu importe que cela soit un covid, une grippe ou autre sera traité de la même façon. Et donc... plus besoin de mettre une étiquette.

jmguiche
jmguiche
NaHO dit :
jmguiche dit :Pour les fans de math (de calcul plutôt) et sachant que les phénomènes exponentiels sont des modèles fréquents en biologie, on peut parier...

la courbe du nombre de personnes infectées hors chine double tout les 4 jours.
la courbe du nombre de personnes infectées en Chine est presque plate.

le 10 mars : 
  - reste sur monde : 37,8 k personnes infectees
  - Chine.               :  80,8 personnes infectées 

les courbes vont elles se croiser entre les 15, 16 et 17 mars ?

... bon, à mon avis, avec les incertitudes sur les dépistages, c’est peut être déjà fait. (en France déjà, dans certains hôpitaux, on ne dépiste plus que les cas graves... alors en Iran et dans bien d’autres pays ça doit être folklorique)


https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

Hmmm... pour ce qui est du dépistage, notamment avec la phase 3 en approche, il n'a plus aucune utilité. En France ou ailleurs. Le dépistage des cas est utile en début d'épidémie, pour éviter au maximum la propagation par les personnes porteuses. Arrivé au niveau actuel en France, cela n'a plus aucun intérêt outre que de réaliser un test couteux.

A partir de la phase 3, toute pathologie virale sévère, peu importe que cela soit un covid, une grippe ou autre sera traité de la même façon. Et donc... plus besoin de mettre une étiquette.

Tu es sur ?
je se suis ni Medecin, ni virologue , ni épidémiologiste... ni même biologiste...
mais je pense qu’on va continuer à dépister. Ne serait ce qu’à but scientifique et de suivi de l’épidémie.C’est quand même la base ! (Excuse moi, j’avais trop en vie de dire « c’est la base » à NaHO.)

si ce que tu dis correspond vraiment à la manière de faire, la Chine et l’Italie ne devrait plus donner de chiffre.

My top
No board game found