Von : jarod4as | Montag, 25. November 2019 um 21:58
Default
jarod4as
jarod4as
Bonjour à tous,  ou bonsoir,  c'est selon...

je sollicite la communauté pour un avis.
Dans l'optique de l'hypothétique possible éventuellement envisageable incertaine mais motivée ouverture d'une boutique de jeux spécialisée.

  Au préalable je remercie d'avance les potentiels participants, et j'espère que l'on pourra éviter les posts sur la "récurrence des sujets traitant de l'ouverture de magasin " . Le projet a commencé il y a 4 ans, à déjà été tenté ( sans succès ) il y a 3 ans. J'ai pleinement conscience des risques, de ce que cela implique,  du temps, de la fatigue et de l'énergie que cela demandera. Je fais parfaitement le distinguo entre "la passion" et "le metier" .
Et malgré tout cela je sais aussi que je ne sais sûrement pas la moitié de ce que devrais savoir. ..

mais si je sais bien une chose c'est que les 3 premières règle de la création d'entreprise et d'une boutique sont 

On ne parle pas du fight Cl... heu non pardon.  L'emplacement,  2 l'emplacement  et en 3 l'emplacement.  
et c'est ce dont il est question ici. 

Outre le fait que le nombre de boutique/ centre ville varie selon les villes (6 sur Toulouse fut un temps, une 10aine sur Lyon,  4 sur Grenoble, 2 sur Montpellier,  4 sur Nantes,  X sur Paris)  ( la recherche fut succincte sur Google, elle ne fait pas foi... Et à la limite n'est pas très importante ) je voulais vous consulter sur votre vision de la localisation d'une boutique. 

Pour être complet,  je me pose la question suite à la visite d'un magasin Cultura,  ou j'ai été très étonné de l'offre proposée. Alors évidemment bien moindre qu'une boutique digne de ce nom mais quand on commence a voir du Wingspan ou du Spirit Island sur les étals cela surprend. 
bien que le catalogue de ce genre d'enseigne soit décidé ailleurs ( pour avoir les références sur le site web national) je pense qu'il appartient tout de même au gérant de choisir parmi ce catalogue.  

tout ça pour en venir où me direz vous ? 
Et bien à la localisation en fait ... Et ma question .
Seriez vous surpris , de voir une boutique de jeux spécialisée dans une zone commerciale par exemple, ou une galerie marchande ?

la zone de chalandise doit être kif kif avec certaines rue très passante, et même les joueurs font leurs courses après tout !

Bref ^^ tout ça pour ça,  mais la question me taraude . Les temps changent , les habitudes de consommation également. Pour beaucoup,  les centre ville se meurent, (Et c'est une réalité ... la faute à des zones commerciales toujours plus grandes et attractives , à de l'emplacement de parking bien trop cher aussi... ) pour d'autres rien ne vaut le charme du centre ville.. ses ruelles, ses boutiques.. 

merci à vous ...
My top
No board game found
loïc
loïc
A priori, le tarif du loyer et les horaires minimum obligatoires rendent ce genre d'implantation très risquée.
My top
No board game found
aetius
aetius
Cela parait une bonne idée surtout avec le passage comme tu le dis.
LA question qui me vient tout de suite, ce sont les horaires. Ces centres ferment généralement à une certaine heure pas très tardivement donc si tu veux faire des soirées jeux et bien c'est compliqué.
Apres, il y a bien des magasins de jeu vidéo et beaucoup ont quittés aussi les centres villes pour les centres commerciaux.
Mon avis à 2 centimes...
My top
No board game found
jarod4as
jarod4as
C'est un paramètre que je prends en compte effectivement, et si le but dans une boutique en centre ville était d'avoir un local assez grand pour offrir un espace joueur / test/location/soirée hebdomadaire , cela semble moins évident en centre commercial . 
autrement dit , on passerai de ( environ) 2500 balle/mois pour en moyenne 100m2 en centre ville pour à peu près la même somme pour moitié moins de superficie en CC mais qui suffirait.. . 

mais je comprends la remarque. Tout autant d'ailleurs que ce qui diront que de toute façon cela semble périlleux de tenir avec 2500 euros de loyer ^^ bon après tout dépend de la ville où du centre , les chiffres avancés ici ne veulent pas dire grand chose.

Edit: aetius tu es passé avant moi et je réponds e  partie à ton post^^
My top
No board game found
loïc
loïc
aetius dit :
Apres, il y a bien des magasins de jeu vidéo et beaucoup ont quittés aussi les centres villes pour les centres commerciaux.
 

Des indépendants ? Je n'ai pas l'impression, quasi que des chaines avec des problématiques différentes.
Pour l'instant, il y a quand même très peu d'exemples de boutique ludique indépendante qui tienne en centre commercial.
Même loyer pour deux fois moins de surface sans soirée jeux possible, c'est rédhibitoire je pense.

My top
No board game found
jarod4as
jarod4as
Alors je vais essayer de ne pas moi même disperser ce topic, mais cela se rejoint , 

Pour résumer les 2 questions. 

que penseriez vous d'une boutiques spécialisée dans une galerie marchande ?
pour vous la possibilité de jouer sur place et d'y passer des soirées est il un élément déterminant pour une boutique qui ouvrirait ? 

merci encore
My top
No board game found
loïc
loïc
jarod4as dit :
que penseriez vous d'une boutiques spécialisée dans une galerie marchande ?
Très gros risque
pour vous la possibilité de jouer sur place et d'y passer des soirées est il un élément déterminant pour une boutique qui ouvrirait ? 

 
Evidemment, c'est la plus grosse plus-value d'une boutique en dur par rapport au on-line
My top
No board game found
jarod4as
jarod4as
Merci Loïc pour ta participation et du coup je vais profiter de ton temps juste un chouya, 

tu sembles sensible à l'espace joueur d'une boutique, et dans quelles mesures en profites tu ? 
en journée ?  En soirée ?  Semaine, week-end ? Avec des potes ? Pour te renseigner sur des nouveautés ? Pour te faire expliquer les règles ? Pour de la location ? Pour des tournois ? .... 😁

les autres mêmes questions, vous avez 20 minutes et je ramasse les copies lol .
My top
No board game found
Liopotame
Liopotame
jarod4as dit : Pour beaucoup,  les centre ville se meurent, (Et c'est une réalité ... la faute à des zones commerciales toujours plus grandes et attractives , à de l'emplacement de parking bien trop cher aussi... ) pour d'autres rien ne vaut le charme du centre ville.. ses ruelles, ses boutiques.. 

Personnellement je déteste les centres commerciaux donc pour moi ce serait tout vu, mais je rebondis juste sur l'argument du parking : plusieurs études démontrent que les piétons/cyclistes sont de meilleurs clients que les automobilistes (je peux donner des liens si ça intéresse quelqu'un). Ils achètent moins gros mais plus souvent.
​​​​​​

jarod4as
jarod4as
Avec plaisir pour le lien
My top
No board game found
Default
bohu
bohu
jarod4as dit :Merci Loïc pour ta participation et du coup je vais profiter de ton temps juste un chouya, 

tu sembles sensible à l'espace joueur d'une boutique, et dans quelles mesures en profites tu ? 
en journée ?  En soirée ?  Semaine, week-end ? Avec des potes ? Pour te renseigner sur des nouveautés ? Pour te faire expliquer les règles ? Pour de la location ? Pour des tournois ? .... 😁

les autres mêmes questions, vous avez 20 minutes et je ramasse les copies lol .

Si je ne dis pas de bêtises,  Loic tient une boutique.

My top
No board game found
Hades
Hades
En gros tu as 2 choix:

- Rue commercante proche de ton public cible, c'est cher mais tu auras du volume. Prévoir budget pub. Clientèle locale.

- Rue non passante, zoning, et tu fais exclusivement de la vente en ligne. Moins cher évidemment, grosse zone de chalandise, après faut concurrencer les mastodontes ce qui n'est pas gagné.

Quand on voit les marges sur les jeux, tu as intérêt à avoir du volume pour couvrir les frais fixes et variables et espérer te payer un salaire décent.
Sylvano
Sylvano
Je n'ai pas de boutique et ne suis pas un spécialiste de la question, mais à mon humble avis, une boutique qui ne fait pas d'animation (et en particulier des soirées jeu), c'est devenu quasi rédhibitoire, non ? Par ailleurs, je pense que le rayon jeux de société des Cultura, s'il s'est indéniablement développé avec l'essor du jds, dépend aussi de la connaissance ludique de la personne en charge dudit rayon. Ce que je sais aussi, c'est que les GSS commencent à vouloir elles aussi développer l'aspect conseil/animation dans leur rayon de jds, même si pour l'instant on en reste aux balbutiements pas encore très rationalisés avec des prestataires extérieurs.
Mauvais Karma
Mauvais Karma
Et ce serait dans quelle ville ?
My top
No board game found
maester
maester
Tous les commerces en centre commercial ne ferment pas à 20h. Il y a des restaurants qui sont ouverts alors même que le centre est fermé. Tout dépend de la localisation de la boutique (en gros, il faut avoir un accès direct à l'extérieur).

Et puis beaucoup de centres commerciaux ferment à 22h. Alors, certes, c'est pas 2h du mat, mais il y a quand même de quoi faire avec les familles.

Mais effectivement, je ne vois pas une famille venir passer sa soirée au centre commercial (ou alors, avec une soirée au resto après...).
My top
No board game found
Liopotame
Liopotame
jarod4as dit :Avec plaisir pour le lien

En voici quelques uns :
https://www.au5v.fr/IMG/pdf/Commerce_de_centre_ville_et_Velo.pdf
https://www.fub.fr/sites/fub/files/fub/Enquete/enqvelocommerce-fub2003.pdf (peut-être un peu dépassée...)
https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201212/06/01-4601621-commerce-cyclistes-et-pietons-depensent-autant-que-les-automobilistes.php

Bon il s'agit souvent de sites militants malgré tout je crois à une certaine objectivité.
Toutefois tout dépendra bien entendu de ton contexte local (c'est certainement moins vrai dans une petite ville où les gens ont moins l'habitude de flâner à pied ou à vélo).

Pour prendre l'exemple de Strasbourg, la boutique Philibert se trouve en zone piétonne et ne désemplit pas, et je n'imagine pas qu'elle aurait pu avoir le même succès en s'installant en périphérie dans un centre commercial.

Dexter269
Dexter269
Je ne serai pas surprise de voir une boutique spécialisée dans un centre commercial, mais je me poserais des questions si c'est un petit indépendant (comment arrive-t-il à payer son loyer et avoir un salaire sans frauder ?). 
En Belgique, il y a une chaîne de magasins de jeux, jouets et jeux de société qui est présente dans plein de centres commerciaux. Ils vendent les mêmes jeux de société que dans une boutique spécialisée. Perso, j'y vais pas car je fréquente très rarement les centres commerciaux (3 fois par an) et puis ce ne sont pas forcément des passionnés qui sont vendeurs, du coup on peut oublier les conseils avisés sur des jeux plus complexes (les Haba, Djeco, ça va ils gèrent les plus connus). Je ne dis pas que dans tous les magasins (environ 20 je pense), il n'y a pas 2 ou 3 employés qui sont passionnés et se tiennent au courant de l'actualité ludique, mais pas dans celui le plus proche de chez moi (je suis quand même tombée des nues quand le vendeur soi-disant expert en jeux de société m'a dit qu'il ne connaissait pas du tout Pillards de la mer du Nord...). On ne sait pas jouer sur place car vu que le loyer est cher, il faut mettre un maximum d'articles en magasin. Tout ça fait que ce n'est pas pour moi. 

Il faut aussi savoir que dans les centres commerciaux, les gens vont parfois uniquement pour sa balader et faire du lèche-vitrine. Du coup, tu as plein de gens qui rentrent dans le magasin, mais qui ne sont pas forcément acheteurs. En centre-ville, quand tu rentres dans un petit magasin spécialisé, tu ressors plus facilement avec un article. Et surtout tu discutes plus facilement avec le vendeur. L'augmentation du nombre de visites implique aussi plus de choses à ranger car les gens touchent et déplacent. ça prend donc plus de temps pour ranger. Dans une petite boutique, si un client prend un jeu, il va le remettre au bon endroit ou demander où il était placé s'il a oublié (bon il y a évidemment des incivilisés). 

Après, niveau horaire, je ne sais pas comment une seule personne pourrait gérer la tenue d'un magasin en centre commercial. Pour moi il faut au moins être 2 en même temps au magasin à certaines heures car il faut gérer la caisse et les éventuelles demandes de conseil. Et vu que c'est ouvert 6 jours sur 7 pendant 9 à 10 heures par jour, ça fait un sacré horaire pour une seule personne. Il faudrait minimum être 3. 

Pour moi, se lancer en tant que petit indépendant dans un centre commercial, c'est du suicide.

Sinon pour revenir aux jeux qu'on trouve chez Cultura ou la Fnac, c'est simplement les jeux qui fonctionnent le mieux qui y sont présents. Et distribués par de gros distributeurs comme Asmodee. Le commercial conseille donc les hits (du moment comme les best-sellers) et le gérant du magasin prend même sans rien y comprendre. C'est simplement que le jeu de société moderne se démocratise. 
jarod4as
jarod4as
Niveau horaire, il ny aurait que peu de différence en fait. 

ouvrir 10h/j dans un CC ou 10h/j en centre ville c'est égal. 
éventuellement en centre ville tu n'as pas d'obligation et donc te permettre de fermer le lundi ou lundi matin par exemple. 

mais je comprends effectivement que la fréquentation et et l'attention que cela implique n'est pas la même. 
 

Mauvais Karma dit :Et ce serait dans quelle ville ?

Je me suis demandé s'il était pertinent de la mentionné.  

si toutes les formations à la CCI ou les BGE m'ont appris un truc c'est que rien ne sert de se cacher ... tôt ou tard l'information  sortira et de plus si vous en êtes à cette partie du projet et que malgré  tout qqun vous pique la place c est soit qu'il a bâclé son process de création soit qu'il a démarré avant vous... 

cela étant je ne lavais pas dis car je ne connais pas les affinités ici de chacun avec les boutiques existantes et je voulais garder une certaine impartialité dans les réponse.  
mais comme je sais que je peux vous faire confiance et comme un coup d'oeil sur mon profil vous indiquera vite vers ou j'habite, autant être clair. 

le projet concerne Montpellier. (et/ou zone environnante donc...) 

My top
No board game found
Dexter269
Dexter269
Dans ma région, les magasins en centre-ville ferment plus tôt, vers 18h-18h30. Du coup, ça fait une journée de 8h (ou 8h30). Et comme tu dis, ça peut fermer le lundi donc ça passe. En tout cas, c'est comme ça pour la plupart des boutiques spécialisées en jeux de société que je connais et qui sont tenues par une seule personne.
Sylvano
Sylvano
Dexter269 dit :Il faut aussi savoir que dans les centres commerciaux, les gens vont parfois uniquement pour sa balader et faire du lèche-vitrine. Du coup, tu as plein de gens qui rentrent dans le magasin, mais qui ne sont pas forcément acheteurs. En centre-ville, quand tu rentres dans un petit magasin spécialisé, tu ressors plus facilement avec un article. Et surtout tu discutes plus facilement avec le vendeur.

Pour moi, se lancer en tant que petit indépendant dans un centre commercial, c'est du suicide.

Ca, il est évident que centre ville ou centre commercial, ce ne sera pas le même public. Dans les cc, les gens sont de passage et souvent pressés et il n'y a aucune raison particulière pour qu'ils entrent et passent du temps dans une boutique de jds, sauf en cherchant un truc précis et/ou grand public. Or je pense que faire fonctionner un boutique à long terme, c'est d'abord bâtir une clientèle fidèle (qui s'appuie sur un réseau local de joueurs) et, de façon plus large, se façonner une image de conseil et de potentiel de découverte, notamment pour les néophytes. Et ça implique que les gens entrent dans la boutique et y restent (en jouant, en étant curieux de découvrir, en étant ouverts à du conseil, etc.).

Default
jarod4as
jarod4as
longtemps je ne m'étais même pas posé la question en fait... pour moi il était évident que ce devait être en centre ville.

et puis le rayon a Cultura m'a interpellé , fait cogité et j'ai regardé mon propre cas.

Je suis d'un petit village pas très loin de Montpellier donc, je fais des horaires un peu a la con. A mon grand regret je passe plus de temps dans des magasins comme carrefour, que dans le centre ville. le peu de fois ou j'y vais (alors certes j'y reste un certain temps) je paye entre 4 et 5 euros de parking ... et qd je dis certain temps c'est genre 2 heures ...
Je pense ne pas être le seul dans ce cas....

Malgré tout le centre ville reste l'option privilégiée, je voulais néanmoins avoir vos avis et si cela choquerai vos habitudes de consommation. d'autant que même en CC il n'en reste pas moins que le propriétaire est un petit indépendant... certes la boutique a moins de charme.

Je continue et rebondis sur mon manque de possibilité de rester en centre ville pour aborder "l'espace joueur et soirée" dans une boutique. Si je vais me renseigner bien plus encore , je voulais connaitre vos habitudes a vous ! les TTciennes et TTciens que l'on peut considérer comme passionnés . 

etes vous directement concerné par ces espaces ?  vous avez ( pour la plupart) vos cercles de joueurs , vos assos, l'entourage familial . pour autant allez vous dans les boutiques dans l'optique de vous asseoir a une table ? en semaine ?
entre ami ? pour les soirées du vendredi ? pour louer un jeu ...
bon des questions il y en a mille mais vous avez compris, fréquentez vous les espaces joueurs des boutiques et dans quel but ?

merci
My top
No board game found
loïc
loïc
Liopotame dit :
jarod4as dit :Avec plaisir pour le lien


https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201212/06/01-4601621-commerce-cyclistes-et-pietons-depensent-autant-que-les-automobilistes.php
 

"L'étude a ses limites parce qu'elle s'en tient à quatre types de commerce: restauration rapide (pizzerias et restaurants mexicains), dépanneurs sans station-service, bars ou brasseries et supermarchés."

Au-delà de "limite", on peut même se poser la question de l'intérêt. En tout cas, ça ne concerne pas le commerce traditionnel.

My top
No board game found
miracle-aligner
miracle-aligner
En tant que plutôt "petite" joueuse, comparée à d'autres joueurs du forum, je n'aurais aucun soucis à aller dans une boutique indépendante dans un centre commerciale. J'y vais surtout pour les conseils et le choix. Si ces deux critères sont remplis, ça marche pour moi. Et personnellement, ça me donnerait plus souvent l'occasion de passer devant, de voir les nouveautés et potentiellement d'acheter.

Alors que je vais plus rarement dans ma boutique de jeux. 

Je ne joue jamais dans ma boutique et ne participe jamais aux soirées organisées.
My top
No board game found
loïc
loïc
jarod4as dit :
tu sembles sensible à l'espace joueur d'une boutique, et dans quelles mesures en profites tu ? 
en journée ?  En soirée ?  Semaine, week-end ? Avec des potes ? Pour te renseigner sur des nouveautés ? Pour te faire expliquer les règles ? Pour de la location ? Pour des tournois ? .... 😁

 

Je suis ludicaire, donc je ne profite jamais personnellement d'une salle de jeux.
Les joueurs viennent en journée pour trouver des joueurs de leurs jeux préférés (surtout valable pour le JCC/JCE). Tu peux organiser des tournois (plutôt mercredi et samedi), sur tout type de jeux (même si ce sera principalement du JCC). En soirée, tu peux organiser des soirée jeux de société.
Il y a plein de moyen de faire vivre un espace de jeux, qui dépendront de tes affinités, de ta clientèle,...

My top
No board game found
loïc
loïc
Il faut aussi être conscient d'un truc, le jeu de société reste un marché de niche même s'il évolue rapidement.
Si tu offres un choix correct et un conseil de qualité, les gens viendront chez toi. Ton conseil vaut plus que du passage.
Si tu t'installes en centre-ville, c'est pareil, tu ne vises pas les artères ultra commerçantes, mais des rues un peu moins passantes, très proche du centre ville. La perte de clientèle sera inférieure au gain de place et de loyer.
Les gens ne rentrent pas dans ta boutique pour acheter un Monopoly mais pour avoir un conseil. Et ça, les gens viennent le chercher. Et beaucoup plus en centre-ville qu'en centre commercial, je pense.
My top
No board game found
CmoiSig
CmoiSig
Un magasin en centre commercial est très viable, même si les gens préfèreraient que ce ne soit pas le cas, pour défendre les boutiques du centre ville.
My top
No board game found
loïc
loïc
CmoiSig dit :Un magasin en centre commercial est très viable, même si les gens préfèreraient que ce ne soit pas le cas, pour défendre les boutiques du centre ville.

C'est léger comme argumentaire

My top
No board game found
Otto von Gruggen
Otto von Gruggen
loïc dit :
CmoiSig dit :Un magasin en centre commercial est très viable, même si les gens préfèreraient que ce ne soit pas le cas, pour défendre les boutiques du centre ville.

C'est léger comme argumentaire

Sur une période comme actuellement (pré-Noël), être en centre commercial t'offre un panel de clients qui vont faire des courses alimentaires, ou des courses dans un lieu où ils espèrent trouver un max de cadeaux en un minimum de temps. Des gens qui passeront sans forcément y avoir pensé à l'avance et voudront en 5 minutes avoir trouvé le cadeau pour untel, et là la connaissance d'un vendeur pour savoir que conseiller en fonction du profil de joueur (ou juste du type de personne) sera utile.
Les centres villes sont souvent plus difficiles d'accès, tu trouveras donc une population différente.

Je ne connais pas grand chose à la clientologie de Montpellier, mais il me semble qu'il y a une forte population étudiante ? Tu as donc un potentiel d'acheteurs étudiants qui ne sortent pas forcément de la ville, et donc peut être des joueurs de JCC (Magic en tête j'imagine) qui peuvent être preneurs d'un espace dans lequel ils peuvent jouer ou faire des tournois. Souvent plus preneurs de cela que de conseils il me semble.

Je pense aussi qu'une boutique en centre commercial et viable, mais ne se basera pas sur la même population. Les utilisateurs tric trac sont des joueurs ++ dans l'ensemble à mon avis, on n'est pas représentatif du marché.

Tiens, expérience perso : je suis passé à Decitre ce midi, en centre commercial, j'ai été surpris par les dizaines et dizaines de jeux présentés en rayon, avec des titres variés. Pas de vendeur dans ces rayons là par contre. Ca doit pouvoir être viable donc ;)

marsu
marsu
Une boutique en centre commerciale est tout à fait viable.
J'ai un exemple "pas loin" de chez moi : une boutique franchisée "album" dans une galerie de carrefour.

Cette boutique a plus de 20 ans d'existence.
ses prix sont au dessus de ce que l'on trouve dans d'autres boutiques.
il n'y a pas d'espace de jeu à proprement parlé.

par contre elle subsiste car les vendeurs sont connaisseurs, chacun sa spécialité : le jeu de plateau, Jdr, manga, comics, peinture sur fig, aerograph ou non, etc.

Y aller pour moi c'est 30 min de voiture.
mais au moins je sais que je vais trouver ce que je cherche au moment où j'en ai besoin : les conseils, le stock.

Leur force c'est leur maitrise des différents univers vendus, et la diversité des univers (bon souvent geek), et leurs stocks.
ils ont tout... les boites de base, et aussi les extensions (pour ce qui est du jeu de societé).
Et au final ça fait oublier la différence de prix.

Enfin pour revenir sur l'espace de jeu, ils font régulièrement des animations en partenariat avec le centre commercial, dans les couloirs.

après je ne dis pas que c'est un modèle implantable dans n'importe quel centre commerciale de france, mais le concept est tout à fait viable.
loïc
loïc
Otto von Gruggen dit :

Sur une période comme actuellement (pré-Noël), être en centre commercial t'offre un panel de clients qui vont faire des courses alimentaires, ou des courses dans un lieu où ils espèrent trouver un max de cadeaux en un minimum de temps. Des gens qui passeront sans forcément y avoir pensé à l'avance et voudront en 5 minutes avoir trouvé le cadeau pour untel, et là la connaissance d'un vendeur pour savoir que conseiller en fonction du profil de joueur (ou juste du type de personne) sera utile.
Les centres villes sont souvent plus difficiles d'accès, tu trouveras donc une population différente. 

Il faut tenir toute l'année. Ton produit reste peu connu (pas ou peu de pubs télés, pas d'influenceurs à grande échelle,...) et cette afflux de personne restera majoritairement du curieux. A mon avis, pas suffisant pour payer toutes les charges.

Je ne connais pas grand chose à la clientologie de Montpellier, mais il me semble qu'il y a une forte population étudiante ? Tu as donc un potentiel d'acheteurs étudiants qui ne sortent pas forcément de la ville, et donc peut être des joueurs de JCC (Magic en tête j'imagine) qui peuvent être preneurs d'un espace dans lequel ils peuvent jouer ou faire des tournois. Souvent plus preneurs de cela que de conseils il me semble.

Oui, mais il leur faut de la place qui coûte un bras en CCial. C'est cher en ville, mais moins. Et les étudiants maitrisent parfaitement les transports en commun pour venir en ville. Rennes, où je suis implanté, est l'une des villes de France qui comptent le plus d'étudiants par habitant et on a aucun problème pour les voir en centre ville (pas sûr qu'ils trainent tant que ça dans les CCial d'ailleurs).



Tiens, expérience perso : je suis passé à Decitre ce midi, en centre commercial, j'ai été surpris par les dizaines et dizaines de jeux présentés en rayon, avec des titres variés. Pas de vendeur dans ces rayons là par contre. Ca doit pouvoir être viable donc ;)

Ca fait combien de temps qu'ils ont un rayon jeu. Aujourd'hui, les libraires sont très fortement incités à faire du jeu de manière à pouvoir vivre sur un produit à plus forte marge. Mais ces rayons vont sûrement se rationnaliser si aucun vendeur compétent ne les prend en charge.

My top
No board game found
Default
loïc
loïc
marsu dit :Une boutique en centre commerciale est tout à fait viable.
J'ai un exemple "pas loin" de chez moi : une boutique franchisée "album" dans une galerie de carrefour.
Un franchisé et un indépendant, ce n'est pas la même chose. A ma connaissance, il y a très très peu de boutiques de jeux indépendantes qui ont réussi à s'implanter de manière durable en CCial. Album, j'en ai deux en centre-ville à coté de chez moi, c'est quand même de la grosse franchise qui ne s'installe pas qu'en ccial.
 

Cette boutique a plus de 20 ans d'existence.
ses prix sont au dessus de ce que l'on trouve dans d'autres boutiques.
il n'y a pas d'espace de jeu à proprement parlé.

par contre elle subsiste car les vendeurs sont connaisseurs, chacun sa spécialité : le jeu de plateau, Jdr, manga, comics, peinture sur fig, aerograph ou non, etc.

Y aller pour moi c'est 30 min de voiture.
mais au moins je sais que je vais trouver ce que je cherche au moment où j'en ai besoin : les conseils, le stock.

Leur force c'est leur maitrise des différents univers vendus, et la diversité des univers (bon souvent geek), et leurs stocks.
ils ont tout... les boites de base, et aussi les extensions (pour ce qui est du jeu de societé).
Et au final ça fait oublier la différence de prix.

Enfin pour revenir sur l'espace de jeu, ils font régulièrement des animations en partenariat avec le centre commercial, dans les couloirs.

après je ne dis pas que c'est un modèle implantable dans n'importe quel centre commerciale de france, mais le concept est tout à fait viable.

Ils ont 20 ans, donc ce sont implantés à une époque où les loyers étaient nettement plus faibles. Tu laisses entendre qu'ils auraient une dizaine de vendeurs. Donc, tu confirmes ce que je dis. Ca demande un volume énorme avec des vendeurs pointus et tu es prêts à aller loin pour les voir. Donc, c'est le modèle global qui fonctionne, pas le lieu en lui-même.
Ouvrir, à 2 ou 3, en ccial aujourd'hui, c'est suicidaire. Les charges sont démesurées et ton exemple est clairement celui de la boutique qui a grossi en partant d'un truc plus modeste sûrement. En plus d'être un franchisé

My top
No board game found
jarod4as
jarod4as
je trouve l'échange super intéressant et en même temps très déconcertant du coup 😁 ^^ 

je remercie tous les intervenants et merci liopotame pour les liens.  

@Loïc : tu es visiblement le seul Pro à intervenir,merci 
je profite que tu sois là  et que vous ayez évoqué la clientèle étudiante. 
je me doute que le spectre de client est super large et donc de l'étudiant au retraité.  mais il me semblait que la clientèle "cible" était plutôt les 30-50 ans pour ne pas dire les jeune quarantenaire ^^ confirmes tu ? tu as une proportion a la louche que represente les etudiants dans ta clientèle? 
Montpellier est effectivement une ville étudiante.


merci 
 
My top
No board game found