Von : loyd | Sonntag, 19. April 2020 um 22:16
loyd
loyd
Salutations,

Premier message ici, du coup un grand merci à TricTrac pour tous les jeux de société que j'ai pu découvrir et acheter par ici^^

Le sujet, campagne/oneshoot....

Si je comprend bien le principe d'une campagne, nous faisons des fiches de personnage, que nous pouvons faire évoluer au fil du temps, mois aprés mois, années aprés années, avec (plus ou moins) le même groupe, même scénario etc....
Actuellement, avec un groupe d'amis, nous avons nos fiches, plutot univers médiaval fantastique, nous sommes 2-3 à tourner en MJ, sur un mélange de earthdown et donjon de naheulbeuk, donc elf, humain, orc, nain, etc.... Il est assez facile de trouver, adpater des scénario, mais ça reste du classique, village, taverne, quete, tuer des monstre, récupérer du butin, améliorer le stuff.
Ma foi c'est cool, ça permet de faire une bonne bouffe entre ami et passer une bonne soirée.

Concernant le oneshoot, j'ai plus de mal....
de ce que j'ai lu, les oneshoot permettent surtout de découvrir un nouvel univers, rapidement, avec des fiches de perso toute prête, et des régles simplifié.
Idéal donc pour découvrir un univers, et prisé dans les rassemblement.
Pour ma part, j'ai eu la chance en vacance chez un ami roliste (association, réunion hebdo, tout ça) de faire une soirée oneshoot, mais, et oui y'a un mais, c'était un scénar comtemporain totalement inventé, on part en excursion en espagne, on passe un tunnel sous les pyrénnés, une météorite tombe sur l'europe, nous devons survivre, dans le groupe il y a un tueur en serie, le MJ essai de nous tuer, au bout de 5h il y arrive^^

Du coup ma seule expérience du oneshoot, c'est la mort à la sortie et pas vraiment d'univers exploré, juste quelques personne qui ne se connaissent pas et qui partent via une agence de voyage faire un trek.
Alors attention, j'ai passé une superbe soirée et le MJ était un crack, mais je n'ai justement pas eu la chance de voir un MJ expliqué un univers, un lore, en oneshoot...

Alors aujourd'hui j'aimerais faire un scenar oneshoot à mes amis, pour leur faire découvrir autre chose que notre univers de jeu, mais je ne sais pas vraiment comment arrété la partie, ou la faire durer 3h....


faut il faire mourir tous le monde dans un oneshoot??
est ce que le oneshoot se représente finalement comme un scénario de campagne, les PJ gagne et remporte la récompense, paf, oneshoot terminé?
En fait, la mise en place rapide, la prise en main d'un lore, ne me font pas vraiment peur, ça se prépare, mais je ne voit pas comment finir un oneshoot....

Aidez moi svp à mieux appréhender la fin d'un oneshoot, donnez moi des idées, expliquez moi....

Merci de m'avoir lu (à ceux qui sont arrivé jusque là) et bon jeu à tous et à toutes.
My top
No board game found
Vernard (Dany40)
Vernard (Dany40)
La seule différence qu’il y a dans un One Shot par rapport à une campagne... c’est que les joueurs jouent des personnages qu’à priori ils ne joueront qu’une seule fois.

N’ayant pas vocation à avoir de suite, le One Shot amène donc les joueurs à utiliser ces personnages qu’une seule fois ... ce qui rend l’intérêt d’une création de personnage plus douteuse.
Par gain de temps des personnages pré-créés sont donc privilégiés, permettant de commencer la partie plus vite.
Cette utilisation de pré créés donne la possibilité de prévoir des personnages spécifiquement réfléchis pour illustrer un univers de jeu, et de leur prévoir un scénario sculpté sur mesure pour eux.
Cette organisation est idéale pour faire découvrir un jeu, un univers ... Mais aussi pour une utilisation en convention là où le temps est compté pour animer des parties.

Mais ne pas rejouer ces personnages ne force absolument pas à les tuer en fin d’histoire :) 
D’ailleurs, on peut faire un One Shot entre amis et se rendre compte que cela a beaucoup plu ... du coup le One Shot peut se transformer en nouvelle campagne avec ces pré créés ou du coup des personnages qui seront créés après coup.
My top
No board game found
SuperDéfi
SuperDéfi
Alors je verrais trois niveaux.

La campagne, tu as vraiment les mêmes personnages, ou le même groupe de personnage, et tu fais des scénarios qui sont liés entre eux dans leur trame (et pas que dans le décor (setting)).

à l’autre extrème, le one-shot, c’est pour des jeux assez spécifiques, où l’expérience est assez unique :
  • Soit parce que le scénario détruit/résout le monde (décor et/ou personnages) qui est décrit (donc pas de suite possible).
  • soit parce que l’expérience de jeu est tellement inhabituelle et exigeante qu’il faut pas en faire tous les jours. Pensons à Alien. Si tu fais toujours un scénario à la Alien, ça va perdre de son intérêt.
Effectivement dans ce cas, un personnage et surtout sa progression n’est pas primordiale. Mais on pourrait imaginer qu’il soit quand même réutilisé dans un one-shot plus tard si on est dans le cas de l’expérience de jeu exigeante.

Le troisième c’est le jdr classique, les personnages font des scénarios et ces scénarios qui se suivent n’ont pas une trame en commun mais juste le décor.
 
My top
No board game found
marvelarry
marvelarry
Je suis en accord avec ce qui a été écrit avant.
Donc je vais apporter un peu de confusion en proposant un parallèle avec la littérature.

One-shot: une nouvelle.
Classique: un ou des romans, liés entre eux par les personnages et/ou lieux.
Campagne: saga, c'est-à-dire une grande histoire avec les mêmes personnages poursuivant un (ou plusieurs, successifs ou non) même but tout du long.

Les nouvelles dont on se souvient le plus, ce sont celles avec un bon twist final. Pas obligatoirement la mort de tout le monde. La lecture de celles de Richard Matheson est donc conseillée pour avoir une idée de comment terminer ce genre de récit. Les recueils de Alfred Hitchcock Présente (si ça existe toujours) fonctionnent sur le même principe.
Oui, ce n'est pas très facile à faire en JdR car son intérêt réside aussi dans la liberté qu'ont les joueurs. Il peut engendrer de la frustration du style "Ah, de toute façon, on ne pouvait rien faire".
Une des méthodes pour éviter cette possible frustration, c'est de donner la fin attendue par les joueurs aux joueurs si elle n'est pas mauvaise et que tu vois que ça leur fera plaisir (et à toi aussi).
Cependant, si ton twist est super malin, ils devraient l'apprécier autant qu'à la lecture d'une bonne nouvelle. Mais il faut veiller à ce que leurs décisions aient un impact. Le MJ n'est pas là pour raconter son histoire mais pour faire vivre une histoire avec les joueurs.
My top
12 ans et +
8,2
16 avis
10 ans et +
7,5
501 avis
8 ans et +
7,5
167 avis
12 ans et +
8,2
37 avis
8 ans et +
8,1
16 avis
DarkBeber
DarkBeber
Autre analogie possible, c'est le format audiovisuel.
- le one shot, c'est le film
- la vraie campagne, c'est la série style feuilleton (épisodes qui se suivent avec une trame commune)
- l'entre deux, c'est la série plus classique, avec des épisodes autonomes

Donc, le one shot est l'occasion de
- découvrir un nouveau jeu,
- d'envisager la possibilité de tuer les personnages sans grandes conséquences, de justifier la création de pré-tiré élaborés parce qu'on a une intrigue aux petits oignons.
- tout simplement de jouer une partie là comme ça, sans se demander s'il y aura une suite possible

Bref, je rejoins tout le monde.

Par contre, attention à l'idée de pouvoir explorer un univers via le one shot. On ne peut évidement pas tout explorer en une partie, et il faut surtout pas essayer de le faire. Imaginons un épisode de Trône de fer dans lequel tu tentes de présenter tous les royaumes d'un coup, les légendes, le Mur, les marcheurs blancs... ce serait imbuvable. Je conseillerai juste deux choses :
- ne pas s'enfermer dans un donjon, parce que là, c'est sûr qu'on découvrira rien de l'univers
- ne pas faire un scénario où les personnages sont sensés savoir des tonnes de choses sur l'univers, car les joueurs arriveront pas à suivre.

Pour te donner des exemples concrets, tu peux te pencher sur les nombreux kit de démarrage qui circule en pdf un peu partout. Ils contiennent toujours un petit scénario one shot, calibré pour découvrir le jeu.

 
My top
14 ans et +
8,8
44 avis
12 ans et +
9,2
328 avis
12 ans et +
8,3
155 avis
12 ans et +
8,4
635 avis
14 à 99 ans
8,5
110 avis
loyd
loyd
Hum...
Merci pour vos retours très construit, ça fait du bien de savoir que des gens savent encore écrire :)

Je commence à mieux cerner la chose, mais finalement je pense qu'il faut tout simplement que je trouve ces fameux "kit de démarrage", pour avoir un meilleur aperçu.

Hier soir, ici même je suis tombé sur un post où XII singe offre des kit justement, du coup j'ai fait un peu de lecture, et effectivement, on rentre dans la partie sous une pluie de balle, sans savoir qui on est, ni où nous sommes, et au final on sauve le monde d'un tyran.

Effectivement le oneshoot offre cette possibilité, faire découvrir de nouvelles choses (et plus si affinité)

Aprés d'autre recherche, je suis tombe sur "Star Marx", du coup mes amis et moi jouons uniquement sur du médieval fantastique (beaucoup de novice qui ne connaissais pas du tout le jeu de rôle il y a quelques mois), alors un oneshoot sur du star wars version soviétique, avec des robots un peu con-con, ça peut être trés trés fun.

Bref, merci pour vos retours.

Si d'autres passent ici, vous pouvez laisser un lien où trouver un kit de démarrage, je suis ouvert à tout (tant que l'on garde nos habits...) puisque je ne connais moi même que peut d'univers JDR.

Bon jeu à tous et à toutes.
 
My top
No board game found
marvelarry
marvelarry
Ici même !
My top
12 ans et +
8,2
16 avis
10 ans et +
7,5
501 avis
8 ans et +
7,5
167 avis
12 ans et +
8,2
37 avis
8 ans et +
8,1
16 avis
loyd
loyd
Héhé, j'étais en train de fouiller ce lien avant que tu ne le post^^

Je suis en train de Dl une quinzaine de kit, beaucoup de lecture en perspective, c'est cool :)

Merci à tous.
My top
No board game found