Fraisdeau
Fraisdeau
Alice , de Jeux Descartes Bordeaux, est très enthousiaste.

https://m.youtube.com/watch?v=0waeOuYtT5Q&t=5m40s

Ça semble intéressant, aux niveaux narratif et mécanique.

Qui y a joué ?
Maisilestouleyouki
Maisilestouleyouki
J’ai joue a la v.o. , dont la règle semble differente ( mode coop, mode solo, multijoueur asymétrique). L’atmosphere “noir” du L.A. des années 40 est vraiment bien rendue aussi bien par les mécaniques que par l’art et la narration, et le jeu est fun et unique. Contrairement a la plupart des jeux d’enquêtes recents qui sont essentiellement des coop, celui la a un veritable mode compétitif, bien particulier.
Recommandé pour tout amateur de jeux d’enquêtes.
 
Rodenbach
Rodenbach
Je comprends pas bien pourquoi la VO aurait une règle différente , tu peux nous éclairer sur ce point ?
Merci !
SDO
SDO
De memoire ils ont retire un mode car le jeu était trop cher a produire et ne permettait pas d’envisager une distribution en boutique.
Fraisdeau
Fraisdeau
SDO dit :De memoire ils ont retire un mode car le jeu était trop cher a produire et ne permettait pas d’envisager une distribution en boutique.

C'est un KS à l'origine ?

HerlockSholmes
HerlockSholmes
Maisilestouleyouki dit :J’ai joue a la v.o. , dont la règle semble differente ( mode coop, mode solo, multijoueur asymétrique). L’atmosphere “noir” du L.A. des années 40 est vraiment bien rendue aussi bien par les mécaniques que par l’art et la narration, et le jeu est fun et unique. Contrairement a la plupart des jeux d’enquêtes recents qui sont essentiellement des coop, celui la a un veritable mode compétitif, bien particulier.
Recommandé pour tout amateur de jeux d’enquêtes.
 

Les intrigues sont-elles de qualité ? J'ai regardé des critiques sur le mode solo (i.e. sleuth) en anglais qui m'ont plutôt refroidi. Les reproches seraient de plusieurs ordres: paragraphes lapidaires laissant peu de place à l'atmosphère noire, peu d'acteurs et de rebondissements dans les enquêtes, pas de moyen logique de déterminer si quelqu'un ment (on est plus sur du pile ou face), et des histoires qui n'ont pas de sens (parlant de Bloody Christmas qui est censée être de qualité d'après les avis sur BGG).

Partant de là, j'ai du mal à comprendre comment le mode compétitif puisse être beaucoup mieux vu qu'il s'agit des mêmes histoires. J'ai un peu l'impression que le rôle du marionnettiste se borne à décider quels joueurs vont avancer plus ou moins vite dans l'enquête.

Maisilestouleyouki
Maisilestouleyouki
Rodenbach dit :Je comprends pas bien pourquoi la VO aurait une règle différente , tu peux nous éclairer sur ce point ?
Merci !

La VO se joue de 1 a 5 joueurs. Cette version est pour 3 a 9 joueurs apparament.
En regardant rapidement, il n'y a plus de mode coop non plus.
Mais l'attrait principal est le multijoueur competitif, qui est a priori preserve.
 

Maisilestouleyouki
Maisilestouleyouki
HerlockSholmes dit :
Maisilestouleyouki dit :J’ai joue a la v.o. , dont la règle semble differente ( mode coop, mode solo, multijoueur asymétrique). L’atmosphere “noir” du L.A. des années 40 est vraiment bien rendue aussi bien par les mécaniques que par l’art et la narration, et le jeu est fun et unique. Contrairement a la plupart des jeux d’enquêtes recents qui sont essentiellement des coop, celui la a un veritable mode compétitif, bien particulier.
Recommandé pour tout amateur de jeux d’enquêtes.
 

Les intrigues sont-elles de qualité ? J'ai regardé des critiques sur le mode solo (i.e. sleuth) en anglais qui m'ont plutôt refroidi. Les reproches seraient de plusieurs ordres: paragraphes lapidaires laissant peu de place à l'atmosphère noire, peu d'acteurs et de rebondissements dans les enquêtes, pas de moyen logique de déterminer si quelqu'un ment (on est plus sur du pile ou face), et des histoires qui n'ont pas de sens (parlant de Bloody Christmas qui est censée être de qualité d'après les avis sur BGG).

Partant de là, j'ai du mal à comprendre comment le mode compétitif puisse être beaucoup mieux vu qu'il s'agit des mêmes histoires. J'ai un peu l'impression que le rôle du marionnettiste se borne à décider quels joueurs vont avancer plus ou moins vite dans l'enquête.

En general je ne suis pas amateur des jeux a histoire (style 7eme continent etc...) et je me suis essaye a celui la sans trop y croire. Apres la premiere partie solo pour apprendre les regles, j'ai enchaine avec 2 autres enquetes en solo, donc j'ai bien aime. Et ensuite en multi c'etait encore plus sympa. Je me souvient (ca fait un moment) que le role du marionettiste etait equilibre. Apres il faut se prendre au jeu, comme dans un jdr j'imagine. Les enquetes font parties du meme univers, avec des personnages qui reviennent entre chacune. Les critiques que tu cites font peut-etre la comparaison avec un jeu comme Sherlock Holmes, qui est bien plus litteraire et profond je pense (pas joue). Ca n'empeche que l'atmosphere est bien rendue, que les personnages ont leur histoire qui se decouvre aux fils des enquetes et que les interactions entre joueurs sont coherentes et collent avec le theme.
Rien que d'en parler me donne l'envie de m'y remettre.
 

thyuig
thyuig
Le rôle du marionnettiste ne revient-il pas à choisir quel(s) joueur(s) favoriser ? 
Je me tâte à prendre ce jeu car autant je suis fan de polar façon Hard-boiled genre Hammett et consorts, autant le rôle du marionnettiste ne me tente pas du tout et je sais que chez moi, mère et filles préfèreront enquêter également. Je ne les vois pas se fader le livre de règles pour bien jouer ce rôle. 
Maisilestouleyouki
Maisilestouleyouki
thyuig dit :Le rôle du marionnettiste ne revient-il pas à choisir quel(s) joueur(s) favoriser ? 
Je me tâte à prendre ce jeu car autant je suis fan de polar façon Hard-boiled genre Hammett et consorts, autant le rôle du marionnettiste ne me tente pas du tout et je sais que chez moi, mère et filles préfèreront enquêter également. Je ne les vois pas se fader le livre de règles pour bien jouer ce rôle. 

Le but du marionnettiste est de s'assurer qu'aucun detective ne resolve l'enquete si il veut gagner. Donc il n'a aucun interet a favoriser un joueur plus qu'un autre.

Fraisdeau
Fraisdeau
Maisilestouleyouki dit :
thyuig dit :Le rôle du marionnettiste ne revient-il pas à choisir quel(s) joueur(s) favoriser ? 
Je me tâte à prendre ce jeu car autant je suis fan de polar façon Hard-boiled genre Hammett et consorts, autant le rôle du marionnettiste ne me tente pas du tout et je sais que chez moi, mère et filles préfèreront enquêter également. Je ne les vois pas se fader le livre de règles pour bien jouer ce rôle. 

Le but du marionnettiste est de s'assurer qu'aucun detective ne resolve l'enquete si il veut gagner. Donc il n'a aucun interet a favoriser un joueur plus qu'un autre.

Oui.

Ça me rappelle la mécanique de L'ile au trésor.

Cacun pour soi, le marionnettiste choisit un peu les infos qu'il donne, il peut donner des infos fausses, les enquêteurs peuvent vérifier une info.

Est-ce qu'il y a aussi des infos publiques vs des infos privées ?

Maisilestouleyouki
Maisilestouleyouki
Fraisdeau dit :
Maisilestouleyouki dit :
thyuig dit :Le rôle du marionnettiste ne revient-il pas à choisir quel(s) joueur(s) favoriser ? 
Je me tâte à prendre ce jeu car autant je suis fan de polar façon Hard-boiled genre Hammett et consorts, autant le rôle du marionnettiste ne me tente pas du tout et je sais que chez moi, mère et filles préfèreront enquêter également. Je ne les vois pas se fader le livre de règles pour bien jouer ce rôle. 

Le but du marionnettiste est de s'assurer qu'aucun detective ne resolve l'enquete si il veut gagner. Donc il n'a aucun interet a favoriser un joueur plus qu'un autre.

Oui.

Ça me rappelle la mécanique de L'ile au trésor.

Cacun pour soi, le marionnettiste choisit un peu les infos qu'il donne, il peut donner des infos fausses, les enquêteurs peuvent vérifier une info.

Est-ce qu'il y a aussi des infos publiques vs des infos privées ?

Oui, il y a des infos partagees et des infos privees.
La recherhe d'informations est au coeur du jeu evidemment.
 

Fraisdeau
Fraisdeau
Maisilestouleyouki dit :
Fraisdeau dit :
Maisilestouleyouki dit :
thyuig dit :Le rôle du marionnettiste ne revient-il pas à choisir quel(s) joueur(s) favoriser ? 
Je me tâte à prendre ce jeu car autant je suis fan de polar façon Hard-boiled genre Hammett et consorts, autant le rôle du marionnettiste ne me tente pas du tout et je sais que chez moi, mère et filles préfèreront enquêter également. Je ne les vois pas se fader le livre de règles pour bien jouer ce rôle. 

Le but du marionnettiste est de s'assurer qu'aucun detective ne resolve l'enquete si il veut gagner. Donc il n'a aucun interet a favoriser un joueur plus qu'un autre.

Oui.

Ça me rappelle la mécanique de L'ile au trésor.

Cacun pour soi, le marionnettiste choisit un peu les infos qu'il donne, il peut donner des infos fausses, les enquêteurs peuvent vérifier une info.

Est-ce qu'il y a aussi des infos publiques vs des infos privées ?

Oui, il y a des infos partagees et des infos privees.
La recherhe d'informations est au coeur du jeu evidemment.
 

Donc encore un point commun avec l'île au trésor, avec un "maître de jeu" qui distille les infos, peut bluffer pour brouiller les pistes.

Avec bien sur la différence qu'il ne choisit pas la solution et que c'est une enquête non rejouable.

Le cocktail est vraiment intéressant.

Hiark
Hiark
J'ai fait quelques parties en compétitif (avec la vo), à mon avis le chisel ne doit pas forcément viser la victoire (en tout cas, sur les premiers cas qui sont assez simples), mais surtout essayer de passer un bon moment, et de faire vivre une aventure aux détectives.
A chacune de mes parties (3 ou 4 détectives), il y avait 1 ou 2 détectives qui avaient la solution, et un ou deux qui étaient à la rue
J'ai fait tous les autres en coop (solo multi cerveaux), certains sont assez complexes, là à mon avis le chisel a de bonnes chances de l'emporter
Hiark
Hiark
et il n'y a pas que le chisel qui bluffe : il y a une mécanique d'indic, qui permet à un inspecteur d'avoir la réponse fournie à autre détective. Du coup, ce détective peut ne pas vouloir avoir la "meilleure" réponse pour éviter d'aider un concurrent (le chisel ne sait pas au moment où il choisit sa réponse si des détectives utilisent un indic)
Fraisdeau
Fraisdeau
Hiark dit :et il n'y a pas que le chisel qui bluffe : il y a une mécanique d'indic, qui permet à un inspecteur d'avoir la réponse fournie à autre détective. Du coup, ce détective peut ne pas vouloir avoir la "meilleure" réponse pour éviter d'aider un concurrent (le chisel ne sait pas au moment où il choisit sa réponse si des détectives utilisent un indic)

Cool!

Merci pour ces précisions.



​​​​​

Chakado
Chakado
Ce jeu me faisait les yeux doux depuis un moment. Dès son annonce sur KS, il avait attiré mon attention, mais la VO pure était rédhibitoire, c'est un jeu que je devais avoir en VF pour en profiter correctement.

Tric Trac
Bon, je ne m'embête pas, je copie-colle mon avis. 

Déjà, il y a un truc qu'il faut saluer, c'est l'ambiance. On se croirait vraiment dans un roman de James Ellroy. Que ce soit sur les visuels signés Vincent Dutrait, sur le niveau de langage utilisé (gros coup de chapeau à la traduction truculente et son usage de l'argot), ou sur les mécaniques mises en oeuvre (corruption et suspicion à tous les étages, course entre les inspecteurs), tout est fait pour nos plonger dans le L.A. des années 40.

La grande originalité du jeu, c'est son système d'interrogatoire des suspects. Un inspecteur peut poser une question à un suspect sur un sujet précis, et celui-ci à plusieurs réponses possibles à disposition. Ainsi, l'inspecteur ne sait jamais avec certitude si le suspect lui a donné une réponse valide ou s'il le mène en bateau.
C'est vraiment très cool et ça rend les suspects "vivants", mais... Pour que ça marche, le jeu fait appel à un joueur appelé le "Marionnettiste" qui incarnera les différents suspects. Dans le livret de règles, c'est censé être un joueur à part entière qui gagne si les Inspecteurs échouent (comme Long John dans l'Île au Trésor). Dans les faits, c'est surtout un Maître du Jeu qui doit s'assurer que tout le monde s'amuse et qui essaye d'équilibrer les forces en présence. Il donnera un petit coup de pouce à l'inspecteur qui patauge dans la semoule, il sortira ses plus belles fausses pistes et ses plus beaux blocages sur l'Inspecteur qui a réussi à trouver une preuve cruciale dès le premier tour...
Et franchement, le Marionnettiste est un rôle intéressant, on ne s'ennuie pas en le jouant... Mais il nécessite quand même qu'un joueur "se sacrifie" (très souvent, le possesseur du jeu) en se déflorant l'histoire. C'est quand même frustrant de ne pas avoir le plaisir d'enquêter et de dévoiler une énigme pas à pas.

Bref, ce système de marionnettiste me chiffonne, pour un jeu qui autrement est en tout point remarquable.

(Attention, petite coquille sur la trad française : les règles parlent de SOUSTRAIRE une preuve alors que les cartes Affaire parlent de PRENDRE une preuve : il s'agit bien de la même chose).
 
Fraisdeau
Fraisdeau
Chakado dit :Ce jeu me faisait les yeux doux depuis un moment. Dès son annonce sur KS, il avait attiré mon attention, mais la VO pure était rédhibitoire, c'est un jeu que je devais avoir en VF pour en profiter correctement.

Tric Trac
Bon, je ne m'embête pas, je copie-colle mon avis. 

Déjà, il y a un truc qu'il faut saluer, c'est l'ambiance. On se croirait vraiment dans un roman de James Ellroy. Que ce soit sur les visuels signés Vincent Dutrait, sur le niveau de langage utilisé (gros coup de chapeau à la traduction truculente et son usage de l'argot), ou sur les mécaniques mises en oeuvre (corruption et suspicion à tous les étages, course entre les inspecteurs), tout est fait pour nos plonger dans le L.A. des années 40.

La grande originalité du jeu, c'est son système d'interrogatoire des suspects. Un inspecteur peut poser une question à un suspect sur un sujet précis, et celui-ci à plusieurs réponses possibles à disposition. Ainsi, l'inspecteur ne sait jamais avec certitude si le suspect lui a donné une réponse valide ou s'il le mène en bateau.
C'est vraiment très cool et ça rend les suspects "vivants", mais... Pour que ça marche, le jeu fait appel à un joueur appelé le "Marionnettiste" qui incarnera les différents suspects. Dans le livret de règles, c'est censé être un joueur à part entière qui gagne si les Inspecteurs échouent (comme Long John dans l'Île au Trésor). Dans les faits, c'est surtout un Maître du Jeu qui doit s'assurer que tout le monde s'amuse et qui essaye d'équilibrer les forces en présence. Il donnera un petit coup de pouce à l'inspecteur qui patauge dans la semoule, il sortira ses plus belles fausses pistes et ses plus beaux blocages sur l'Inspecteur qui a réussi à trouver une preuve cruciale dès le premier tour...
Et franchement, le Marionnettiste est un rôle intéressant, on ne s'ennuie pas en le jouant... Mais il nécessite quand même qu'un joueur "se sacrifie" (très souvent, le possesseur du jeu) en se déflorant l'histoire. C'est quand même frustrant de ne pas avoir le plaisir d'enquêter et de dévoiler une énigme pas à pas.

Bref, ce système de marionnettiste me chiffonne, pour un jeu qui autrement est en tout point remarquable.

(Attention, petite coquille sur la trad française : les règles parlent de SOUSTRAIRE une preuve alors que les cartes Affaire parlent de PRENDRE une preuve : il s'agit bien de la même chose).
 

Intéressant!

Essaie l'île au trésor. 
Je trouve le mécanisme de bluff du capitaine assez proche.
Et là tu rejoués plusieurs fois. Le capitaine ou un pirate.

Chakado
Chakado
Fraisdeau dit :

Intéressant!

Essaie l'île au trésor. 
Je trouve le mécanisme de bluff du capitaine assez proche.
Et là tu rejoués plusieurs fois. Le capitaine ou un pirate.

Je connais très bien l'Île au Trésor, j'intervenais régulièrement dans le topic consacré, et toi aussi il me semble (même si sous un autre pseudo...) Un jeu que j'adore !
J'y ai effectivement pensé plusieurs fois en jouant à Enquêtes à Los Angeles. Les points communs sont nombreux : jeu compétitif mais avec un rôle différent des autres, du Vincent Dutrait partout...
Effectivement, l'Île au Trésor est rejouable, on peut jouer indifféremment Long John ou un pirate... Mais la déduction dans l'Île au Trésor se fait surtout sur des éléments de logique ou de géométrie. Là, on est sur de la narration et de la déduction "littéraire". C'est ce qui fait que c'est non rejouable et potentiellement frustrant, mais c'est aussi la particularité et l'intérêt de ce jeu.

Certains éléments m'ont aussi rappelé Watson & Holmes.

Fraisdeau
Fraisdeau
Chakado dit :
Fraisdeau dit :

Intéressant!

Essaie l'île au trésor. 
Je trouve le mécanisme de bluff du capitaine assez proche.
Et là tu rejoués plusieurs fois. Le capitaine ou un pirate.

Je connais très bien l'Île au Trésor, j'intervenais régulièrement dans le topic consacré, et toi aussi il me semble (même si sous un autre pseudo...) Un jeu que j'adore !
J'y ai effectivement pensé plusieurs fois en jouant à Enquêtes à Los Angeles. Les points communs sont nombreux : jeu compétitif mais avec un rôle différent des autres, du Vincent Dutrait partout...
Effectivement, l'Île au Trésor est rejouable, on peut jouer indifféremment Long John ou un pirate... Mais la déduction dans l'Île au Trésor se fait surtout sur des éléments de logique ou de géométrie. Là, on est sur de la narration et de la déduction "littéraire". C'est ce qui fait que c'est non rejouable et potentiellement frustrant, mais c'est aussi la particularité et l'intérêt de ce jeu.

Certains éléments m'ont aussi rappelé Watson & Holmes.

Difficile (impossible?) de combiner narratif et rejouable.

Je regarde Watson & Holmes. Merci de l'idée.

brougnouff
brougnouff
Pour ma part, j'ai trouvé le jeu sympa coté enquête mais trop lent et long coté actions des joueurs.
Si tu joues à 4, il n'est pas rare d'attendre son tour presque 10 mn pour jouer ton tour, et je n'en parle pas à 5.
La meilleure config semble être 3 d'ailleurs.
Le jeu est quand même assez répétitif (déplacement, fouille, déplacement,...) et je me demande si c'est pas le puppet master qui s'amuse le plus !
Chakado
Chakado
brougnouff dit :
La meilleure config semble être 3 d'ailleurs.
Le jeu est quand même assez répétitif (déplacement, fouille, déplacement,...) et je me demande si c'est pas le puppet master qui s'amuse le plus !

Yep, on a joué à 3 joueurs, ça m'a semblé idéal. On n'a pas trop le temps de s'ennuyer pendant le tour de l'autre, parce qu'on doit à la fois réfléchir à ses propres déductions et surveiller ce que l'autre fait ("tiens, il a fouillé ce lieu et bizarrement, il est allé dans cet autre lieu juste après... curieux")
Clairement, si on est 5 par exemple, je préfèrerais faire 2 équipes de 2 détectives plutôt que 4 individuels.
Et oui, le marionnettiste est vraiment amusant à jouer, mais c'est quand même frustrant de se "gâcher" l'enquête !

Hiark
Hiark
j'en ai fait une à 7 en juillet, avec les inspecteurs en 3 équipes de 2.
Je pense que c'était trop long pour les détectives (à chaque tour, les 2 têtes de chaque détective devaient discuter :), mais a priori, ils ont bien aimé !
 
Alfa
Alfa
l’idée d’avoir un maître de jeu me gêne beaucoup. 

En jeux d’enquête compétitif , il y a en effet WATSON & HOLMES ainsi que MINUIT MEURTRE EN MER qui ne nécessitent pas de maître du jeu 

 
Fraisdeau
SuperDéfi
SuperDéfi
La perte du mode Solo par rapport à la VO est véritablement un frein.

En effet, le marionnettiste est obligé de lire toute l’enquête pour jouer. En VO, il peut la jouer en Solo au préalable pour ensuite la faire jouer.
En VF, c’est sacrifice direct.

Autant, je peux comprendre le coût de fabrication. Mais je ne sais pas, un module « Solo » à acheter à part, ou un module digital, pour que le marionnettiste puisse jouer en solo les enquêtes avant de les faire jouer.
Vraiment dommage d’être obligé de se sacrifier.
 
Gaite
Gaite
Je vois le rôle de marionettiste différemment, plutôt comme un MJ. Ok je connais le scénario, mais j'influe également sur la partie. 

Avoir un mode solo qui n'est pas dans l'adn compétitif du jeu, c'est inutile selon moi. 
SuperDéfi
SuperDéfi
Je ne dis pas le contraire, je dis juste que si en tant que MJ tu pouvais découvrir les scénarios en mode solo avant, ce serait un plus (un peu comme les brumes ou les derniers livres-jeu Elder Craft). là tu es comme en JDR, tu dois connaitre le scénario d’enquête mais tu ne feras jamais toi-même l’enquête en tant que joueur.

Le jeu original te permet de faire l’enquête tout seul et ensuite de jouer en tant que MJ. C’est un plus.
Fraisdeau
Fraisdeau
SuperDéfi dit :Je ne dis pas le contraire, je dis juste que si en tant que MJ tu pouvais découvrir les scénarios en mode solo avant, ce serait un plus (un peu comme les brumes ou les derniers livres-jeu Elder Craft). là tu es comme en JDR, tu dois connaitre le scénario d’enquête mais tu ne feras jamais toi-même l’enquête en tant que joueur.

Le jeu original te permet de faire l’enquête tout seul et ensuite de jouer en tant que MJ. C’est un plus.

Effectivement c'est un plus!
Pour la plaisir d'enquêter.
Et puis tu connais mieux l'histoire, donc mieux jouer le marionnettiste.

Qu'est-ce qui empêche de jouer en solo dans la version française ?

SuperDéfi
SuperDéfi
Il manque quelques jetons mais surtout tout le livre du détective (sleuth book).
Abuzeur
Abuzeur
Bonjour,

Une question concernant la VF:

Est-ce que le jeu vaut le coup pour jouer en "semi-coop", avec un chisel et une seule équipe de 4 joueurs en face?
Est-il prévu pour cela au niveau règles?


Dans le cas contraire, pour 2 équipes de 2 vs 1 chisel, vous attribueriez 1 enquêteur par équipe? Les équipiers n'ont pas peur de donner des infos à l'autre équipe en communiquant entre eux?


(Ce serait pour jouer à 5, et d'après les avis receuillis ici et là, 4 enquêteurs le jeu est vraiment lent et on attend son tour interminablement..)



Merci!
Alfa
Alfa
SuperDéfi dit :Il manque quelques jetons mais surtout tout le livre du détective (sleuth book).

Vraiment dommage en effet de ne pas pouvoir faire en VF une première fois l’enquête en soio avant de faire le MJ.