24
réponses
0
follower
Von : Budnic | Donnerstag, 20. Mai 2010 um 14:07
Budnic
Budnic
"Après avoir longtemps clamé son innocence, Floyd Landis a finalement avoué qu'il s'était dopé une grande partie de sa carrière, notamment à l'EPO et aux hormones de croissance. Selon certaines sources, l'Américain serait prêt à impliquer d'anciens coéquipiers, parmi lesquels Lance Armstrong.

"J'ai décidé de soulager ma conscience." Floyd Landis ne veut plus mentir. Depuis son contrôle positif à la testostérone, quelques jours après sa triomphale arrivée en jaune sur les Champs-Elysées, le très éphémère vainqueur du Tour de France 2006 n'avait eu de cesse de clamer son innocence. Il ne comprenait pas. Jamais il ne s'était dopé. Près de quatre ans après, l'Américain a choisi de sortir de son mensonge pour faire éclater sa vérité. Et elle risque de faire beaucoup, beaucoup de bruit.

Dans un entretien téléphonique accordé mercredi soir à ESPN, Floyd Landis a avoué que le dopage l'avait accompagné une bonne partie de sa carrière. Au menu de ce "programme", EPO, mais aussi hormones de croissance (hommes et femmes), testostérone, fréquentes transfusions sanguines ou encore insuline. Selon lui, c'est en juin 2002, alors qu'il portait le maillot de l'équipe US Postal, qu'il a commencé à se doper. Il ne s'est plus jamais arrêté, que ce soit chez US Postal ou chez Phonak, jusqu'à ce qu'il soit pris en flagrant délit, au pire moment pour lui, en plein Tour de France 2006. Il aurait dépense jusqu'à 90.000 dollars par an pour subvenir à ses besoins en matière de produits dopants.

"Ma parole contre la leur"

S'il avoue aujourd'hui, c'est aussi parce que Landis a compris que sa carrière était bel et bien terminée. Le Pennsylvanien a très longtemps espéré qu'il pourrait retrouver une équipe de haut niveau et repartir de zéro. A bientôt 35 ans, il n'en est plus question. Cette histoire lui a coûté sa victoire sur le Tour, sa carrière, son mariage et toutes ses économies (il a déjà dépense 1 million de dollars pour assurer sa défense). "C'est fini pour moi. Les dommages sont irréversibles. Si je ne parle pas maintenant, je ne le ferais jamais, explique-t-il. Je veux me libérer de ça, je ne veux plus faire partie de ce problème." Et Landis d'avouer qu'il avait dû passer le coup de fil le plus douloureux de toute sa vie quand il a appelé sa mère pour lui dire toute la vérité.

Au-delà de son cas personnel, Landis est également prêt à impliquer ceux qui l'ont entouré pendant toutes ces années. Il a ainsi indiqué qu'il avait envoyé des courriers électroniques des dernières semaines à la Fédération américaine ainsi qu'à l'UCI, mais aussi à certaines autorités anti-dopage. Dans ces courriels, l'Américain implique des dizaines d'autres coureurs et directeurs sportifs. Il tient à la disposition des autorités ses cahiers d'entraînement de l'époque, sur lesquels il répertoriait son programme. Parmi les personnes incriminées par Landis, on retrouve tout le gratin de l'équipe US Postal du milieu des années 2000.

Selon l'édition de jeudi du Wall Street Journal, Landis affirmerait en effet dans ces mails qu'il a commencé à se doper sous la houlette de Johan Bruyneel, alors manager de l'équipe US Postal. Il explique aussi que Lance Armstrong, qui était alors son leader, l'a aidé à comprendre l'usage des produits dopants. "Lance et moi avons eu de longues discussions pendant nos sorties d'entraînement pendant lesquelles il m'expliquait aussi l'évolution des tests contre l'EPO qui rendait du coup nécessaire les transfusions." Il implique également David Zabriskie, Levi Leipheimer et George Hincapie. De tels aveux vont à n'en pas douter faire l'effet d'une bombe. Pas sûr cependant qu'ils aient des répercussions concrètes. Landis l'admet, il n'a aucune preuve pour étayer ses allégations. "Ce sera ma parole contre la leur." Or l'Américain est le premier à l'admettre, sa parole pourrait ne pas peser très lourd après quatre années de mensonge. Mais il ne voulait plus se taire.
Laurent VERGNE / Eurosport"


Qui doute encore qu'Armstrong se soit dopé?
Ed
Ed
Je me demandais si le sujet allait être lancé :D

Armstrong avouera, comme tous les autres à mon avis. Cependant, il ne le fera qu'au crépuscule de sa vie je pense.

Mais ça fait peur quand on voit tout ce que ces hommes peuvent claquer comme argent/énergie pour défendre des mensonges. Il n'y a vraiment que lorsqu'ils sont dans une impasse qu'ils "soulagent" enfin leur conscience. Et toute cette énergie perdue ? Au moins, ça fait vivre leurs avocats ...

Pour Amstrong, on attend, on attend. Mais le risque qu'il la ferme jusqu'au bout existe, tant qu'aucune preuve ne sera trouvée contre lui :(
Richard
Richard
Y a t-il 1 sportif de haut niveau qui ne se dope pas ?
john_randalf
john_randalf
Si seulement il n'y avait que amstrong, si seulement on revenait à des pratiques de sport plus saine : moins de millions et de com plus d'amateurisme et d'esprit sportif... Ceci est valable dans tous les sports hautement médiatisé non?
Pour le tour de france : il faut remettre à plat les distances entres les étapes et la durée de celui-ci : moins long, moins de kilomètre par jour, moins de cols difficiles...
Pour les sports médiatisés : n'est-ce pas le fric qui pourrit l'esprit même de ces sports? Merci Samaranche...

Perso je pense que nous sommes dans les compétitions sportives à la croisé des chemins :
1: on accepte le dopage on arrête l'hypocrisie ambiante et on l'institutionalise, enfin on a le droit de le faire en plein jour et puis voilà, basta risque du métier.

2 : on ne l'accepte plus de manière hypocrite, on remet à plat tous les records mondiaux (imbattable sans aide "chimique") et on "ré-amateurise" le sport, mais en instaurant un statut mondial du sportif de haut niveau (genre retraite après la fin de carrière/ convention collective/ limitation salarial/ indemnités réglementés, interdiction du sponsoring individuel etc...)

Le public a un rôle à jouer : c'est nous qui cautionnons tout ce barnum, si l'audience baisse peut être que les dirigeants réfléchirons au pourquoi?

[polémique ON]
J'ai l'impression aussi que les sports médiatisés sont mis en avant comme dérivatif aux problèmes ambiants : le pouvoir y trouve sont intérêt pour canaliser les "énergie plébéiennes", les sportifs avec les revenus faramineux (pour les quelques élus... histoire de motiver les troupes), les fédérations (des sports en vogue bien sur) qui obtiennent des fonds digne d'une république bananière.
[polémique OFF]
Corbax
Corbax
Richard dit:Y a t-il 1 sportif de haut niveau qui ne se dope pas ?


Le smiley Pop-Corn punaise... où est le smiley Pop-Corn... ?
O_cedar
O_cedar
Armstrong ayant de fortes ambitions politiques, il n'avouera jamais s'être dopé...
j-pere
j-pere
Le problème finalement ce n'est pas de savoir si oui ou non les cyclistes sont dopés car de toute façon on le sait dejà (on ne me fera pas croire que Armstrong après un cancer est devenu super bon pour pouvoir gagner 7 tours de France). La vrai question selon moi, c'est leur santé...
CheeseGeek
CheeseGeek
j-pere dit:Le problème finalement ce n'est pas de savoir si oui ou non les cyclistes sont dopés car de toute façon on le sait dejà (on ne me fera pas croire que Armstrong après un cancer est devenu super bon pour pouvoir gagner 7 tours de France). La vrai question selon moi, c'est leur santé...
A mon avis le vrai problème est qu'ils s'en foutent... Parce que depuis tout petit on leur a répété qu'il fallait gagner et qu'on les a peu à peu habitués à ne même pas se poser de questions sur le truc.
Bon je vais relire cela
http://www.ouchmedicalcenter.com/floyd.htm
J'aime assez!
j-pere
j-pere
Cheesegeek dit:
j-pere dit:Le problème finalement ce n'est pas de savoir si oui ou non les cyclistes sont dopés car de toute façon on le sait dejà (on ne me fera pas croire que Armstrong après un cancer est devenu super bon pour pouvoir gagner 7 tours de France). La vrai question selon moi, c'est leur santé...
A mon avis le vrai problème est qu'ils s'en foutent... Parce que depuis tout petit on leur a répété qu'il fallait gagner et qu'on les a peu à peu habitués à ne même pas se poser de questions sur le truc.
Bon je vais relire cela
http://www.ouchmedicalcenter.com/floyd.htm
J'aime assez!


Bien sur, qu'ils s'en foutent... le sport business...
Mathias412
Mathias412
Richard dit:Y a t-il 1 sportif de haut niveau qui ne se dope pas ?


La réponse est très claire : oui.

Y compris des cyclistes. Qui sont victimes deux fois. Une première fois car des dopés leur volent des titres, une seconde fois car le public finit par les classer dans le même sac que les dopés.

Je ne sais pas comment Charly Mottet ou David Moncoutié (ou d'autres) ont tenu aussi longtemps malgré tout. Ils méritent vraiment le respect, ils ont le mien en tout cas.

Sinon, j'espère vraiment que Landis va balancer tout, mais alors tout, et qu'on ne voit plus Armstrong sur le Tour, pour de bon.
davetness
davetness
Mathias dit:
Richard dit:Y a t-il 1 sportif de haut niveau qui ne se dope pas ?

La réponse est très claire : oui.
Y compris des cyclistes. Qui sont victimes deux fois. Une première fois car des dopés leur volent des titres, une seconde fois car le public finit par les classer dans le même sac que les dopés.
Je ne sais pas comment Charly Mottet ou David Moncoutié (ou d'autres) ont tenu aussi longtemps malgré tout. Ils méritent vraiment le respect, ils ont le mien en tout cas.
Sinon, j'espère vraiment que Landis va balancer tout, mais alors tout, et qu'on ne voit plus Armstrong sur le Tour, pour de bon.


Tout à fait d'accord. Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier. Il y en a qui sont propres, qui courant à l'eau claire. Comme dit justement Mathias, ceux-ci sont catalogués comme des tricheurs et en plus, certains tricheurs leur volent des titres. Pas facile pour eux j'imagine. Mais bon, heureusement qu'ils aiment ça, et n'oublions pas qu'ils sont payés pour faire ça.

Sinon, je suis pour toutes ces mesures anti-dopage. Dommage que certaines fédérations (comme celle de l'Espagne) ne fasse pas le nécessaire. Il y a des coureurs qui courent toujours alors qu'ils ont été pris par la patrouille. C'est quelque chose qui m'échappe.

Et ce n'est pas le fait de raccourcir ou de mettre moins de montagne. Tous les coureurs professionnels peuvent le faire. C'est juste une différence de niveaux entre chacun. Le dopage fausse tout malheureusement, et j'espère qu'un jour, Armstrong et toute sa clique paieront pour tout ça. En tout cas, j'ai vraiment pas envie de le revoir au tour de France cette année...
Cowboy Georges
Cowboy Georges
:lol:

Armstrong, dès qu'il a gagné son 1er tour je me suis dit qu'il devait avoir des ordonnances longues comme le bras suite à son cancer pour pouvoir se charger visiblement comme une mule sans jamais être considéré comme dopé :roll:

Il a mis des branlées pas possible à des mecs comme Ulrich ou Virenque qui sont déjà passés à la caisse eux.
Mais bon, les records sont sans doute fait pour être battus ...
Blue
Blue
Richard dit:Y a t-il 1 sportif de haut niveau qui ne se dope pas ?
ouai...
mais quand ils arrêtent, ils sont plus sportifs !
cho7
cho7
Ed dit:Pour Amstrong, on attend, on attend. Mais le risque qu'il la ferme jusqu'au bout existe, tant qu'aucune preuve ne sera trouvée contre lui :(


Bof, je crois qu'on en a déjà trouvé par le passé (le plus récemment avec l'affaire de l'équipe, le journal). Mais bon, l'UCI le défend, je ne vois que ça...
lABCdaire
lABCdaire
De toute façon, Armstrong vient de se (faire ?) casser la gueule au Tour de Californie. Il a probablement chuté tout seul mais a été contraint à l'abandon. Des fois, il y a quand même justice.
Richard
Richard
Mathias dit:
Richard dit:Y a t-il 1 sportif de haut niveau qui ne se dope pas ?

(...) Je ne sais pas comment Charly Mottet ou David Moncoutié (ou d'autres) ont tenu aussi longtemps malgré tout. Ils méritent vraiment le respect, ils ont le mien en tout cas.

Par curiosité, comment peux tu affirmer ça ?
Tu les connais personnellement ?

Sincèrement j'aimerai croire que l'on peut encore espérer battre un sportif dopé sans se doper. Dit autrement, que l'on peut espérer gagner sa vie honnêtement dans le sport sans tricher !

Il faudrait une sacré dose de moralité à un grand sportif pour laisser sa place à des tricheurs sachant que le dopage ne se voit pas ou si peu souvent ou longtemps après avoir encaissé les chèques....
djoul
djoul
Richard dit:Sincèrement j'aimerai croire que l'on peut encore espérer battre un sportif dopé sans se doper. Dit autrement, que l'on peut espérer gagner sa vie honnêtement dans le sport sans tricher !


Ca fait quelques annèes que les coureurs français ne peuvent plus prétendre gagner un tour de france...notamment parce que la lutte anti-dopage en france est bien plus efficace que dans d'autres pays (au hasard, l'espagne). Et effectivement, des coureurs comme David Moncoutié sont probablement les dindons de la farce : parmi les meilleurs probablement, mais qui ne pourront jamais briller à cause de coureurs moins...intègres.
krka
krka
J’ai bien aimé le film le vélo de Ghislain Lambert avec Benoit Poolvorde. Et on est très loin du tour de France, ce sont des pros de secondes catégories (enfin on finit avec le tour !).
dar dar
dar dar
Le problème c'est l'èquité. Que les mecs se dopent dans un sport de performance ne me choque pas tant que ça. Le problème c'est qu'il n'y a pas de limite aux produits dopants, et que certains ne se dopent pas, heureusement.

Soit ils prennent tous la même chose, soit ils ne se dopent pas, ce qui reste quand même la meilleure solution, notamment pour préserver la santé des sportifs (cf le foot américain).

Le problème avec le vélo, c'est que le dopage existe depuis le début du 20è siècle, et quil est ancré dans la culture de ce sport, quoi qu'on en dise...
Mathias412
Mathias412
Richard dit:
Mathias dit:
Richard dit:Y a t-il 1 sportif de haut niveau qui ne se dope pas ?

(...) Je ne sais pas comment Charly Mottet ou David Moncoutié (ou d'autres) ont tenu aussi longtemps malgré tout. Ils méritent vraiment le respect, ils ont le mien en tout cas.

Par curiosité, comment peux tu affirmer ça ?
Tu les connais personnellement ?
Sincèrement j'aimerai croire que l'on peut encore espérer battre un sportif dopé sans se doper. Dit autrement, que l'on peut espérer gagner sa vie honnêtement dans le sport sans tricher !
Il faudrait une sacré dose de moralité à un grand sportif pour laisser sa place à des tricheurs sachant que le dopage ne se voit pas ou si peu souvent ou longtemps après avoir encaissé les chèques....


Non, je ne connais pas personnellement Charly Mottet et David Moncoutié et je serai incapable de te garantir à 100 % leur probité, je l'avoue. Par contre, j'ai fait pas mal de vélo par le passé, je connaissais des gens (que j'ai un peu perdus de vue) qui ont gravité dans le milieu professionnel et un de mes amis a travaillé pendant des années dans la Société du Tour. Officiellement, personne n'affirme publiquement qu'un tel ou un tel se dope car sans preuve, tu risques la diffamation. Mais dans le milieu, je peux te dire que tout se sait, les coureurs, soigneurs, entraîneurs, etc. savent pertinement qui est propre et qui ne l'est pas.

Et puis, comme je m'intéresse vraiment au sujet, j'ai aussi lu pas mal de bouquins et d'enquêtes journalistiques sérieuses là-dessus, comme le très bon bouquin Le procès du Tour, écrit par Fabrice Lhomme, un journaliste d'investigation au Monde. Je t'assure que dans le monde du cyclisme, il est admis partout que David Moncoutié est un coureur qui marche à l'eau claire. Il y en a d'autres mais lui est un exemple car il a un petit palmarès (pas énorme mais bon, c'est déjà ça...)

Pour répondre à l'autre partie de ta question, je pense qu'on peut gagner sa vie sans se doper mais beaucoup moins bien qu'en se dopant, c'est clair ! Et il est sans doute possible pour un non dopé bien entraîné de battre un dopé sur un coup ponctuel. Sur une épreuve au long cours comme le Tour de France, non, c'est impossible. Un non dopé pourra gagner une étape mais pas le Tour.

Ceux qui ne prennent rien sont généralement dans les profondeurs du classement...

Tu vois, je ne suis pas naïf, mais de même que je ne crois pas au tous pourris en politique, je ne crois pas au tous dopés dans le sport. En fait, je ne crois pas aux simplifications. :)
bobdju
bobdju
La question, c'est plutôt:
"y a-t-il des sportifs de haut niveau ayant fini sur le podium qui ne se sont pas dopés"?
La réponse me semble malheureusement claire pour une grosse majorité des podiums tout sports confondus (y compris les courses en bateau autour du monde).
psic
psic
Est ce qu'il existe des cyclistes non dopés qui vivent au delà de 45 ans ?


Ils gagnent plus de titre et d'argent, mais à quel prix ?
The Rapid
The Rapid
cho7 dit:
Ed dit:Pour Amstrong, on attend, on attend. Mais le risque qu'il la ferme jusqu'au bout existe, tant qu'aucune preuve ne sera trouvée contre lui :(

Bof, je crois qu'on en a déjà trouvé par le passé (le plus récemment avec l'affaire de l'équipe, le journal). Mais bon, l'UCI le défend, je ne vois que ça...


C'est une évidence que l'UCI le défend. Et elle ne défend pas qu'Armstrong. Si la fédé internationale de cyclisme devait vraiment faire le ménage dans le peloton en virant tous les tricheurs, elle se tirerait une balle dans le pied. Elle ne pourrait plus organiser ses beaux "spectacles", ceux qui attirent tant de monde au bord des routes et devant la télé, surtout en juillet. Et sans "belles courses", sans stars, fini les sponsors, la pub, les retransmissions télé...
Que demande le peuple ? Du pain et des jeux. L'UCI n'a pas oublié la formule qu'on appliquait jadis au Colisée.
le poney
le poney
Richard dit:Y a t-il 1 sportif de haut niveau qui ne se dope pas ?

Keiyan ? :mrgreen: