4
réponses
0
follower
Von : ElComandante | Donnerstag, 7. November 2013 um 18:34
Default
ElComandante
ElComandante
[je recopie dans un sujet spécifique ce que j'ai pondu dans un sujet plus général...]


Enfin découvert ce jeu hier soir, il traînait depuis longtemps sur la piste des "à jouer".
J'ai été agréablement surpris, même si les premiers tours sont un peu laborieux pour se mettre la mécanique dans la tête (et j'ai toujours un temps de retard pour visualiser "into the wind" et "with the wind"... :mrgreen: :pouicboulet: ). Il y a une ou deux subtilités en terme de mouvement, notamment sur les croisements de route de navires, qui ne se sont pas présentées encore. Le reste tourne plutôt bien et au bout de deux trois tours on rentre dans la mécanique. Et là ce n'est que du plaisir, avec des choix à faire à tous moments - comment vais-je diviser mon commandement ? - la manoeuvre tactique - les enfilades, c'est bon :mrgreen: mais cela vaut-il la peine de briser sa formation, ce qui va influer sur le commandement ? - et l'utilisation du vent au mieux - autant en profiter avant que ça tourne, dans tous les sens du terme - les combats - voiles ou coque ? S'approcher pour cartonner un bon coup ou rester prudemment à une certaine distance ?
Bref, beaucoup plus de décisions que ce que je ne pensais, pas de comptabilité - en fait c'est un peu tout l'inverse des souvenirs (de vingt ans) que j'avais de mes nombreuses parties de Wooden ships & Iron men; ce n'est pas seulement le "j'approche, je tire et j'encaisse, on verra qui craquera le premier" que je craignais un peu. Le système de points de victoire récompense de surcroît l'audace et l'inventivité.
Donc un premier accès avec un coût initial d'apprentissage assez élevé, mais pas si élevé que cela, avec un effort qui en vaut vraiment la peine si le sujet vous intéresse un tant soit peu (personnellement je ne suis pas du tout un spécialiste). En plus le scénario jouait se déroulait sur une carte de 120 x 90, ce qui en jette. Pour la bataille du Nil, c'est 180 x 90. Ca va être bô. Il y a parfois beaucoup de marqueurs sur la table, mais il est possible de résoudre le problème (si vous pensez que c'en est un) par le biais de fiches navires posées en dehors de la surface de jeu et qui enregistreront les marqueurs des dégâts.
Oubliez la VF des règles sur le site de GMT. C'est la version de 2005 qui est bien incomplète par rapport à la version en cours. Au mieux ce peut-être lu comme un bon résumé de la règle complète.
Moralité, finie la partie, direction GMT pour acquérir l'extension Serpent of the Seas, axée sur l'Océan indien, qui contient de nouvelles cartes pour les duels, et un jeu de cartes d'initiative pour créer un peu plus d'inattendu dans le maniement des flottes.
My top
No board game found
ElComandante
ElComandante
Hop. Le combat de Cape Henry, 1781, entre la perfide Albion et la France louiseizième.
La disposition initiale

Les deux lignes de bataille, vues d'hélicoptère. le soleil brillait ce jour là :mrgreen: (en fait non, la météo est à vent fort, ce qui est bien pénible quand on est sous le vent)


Les premiers engagements. Les voiles britanniques ont pris feu, heureusement brièvement, à la première bordée française.

Alors que cela manoeuvre en arrière plan, le navire de tête britannique est pilonné, démâté, finalement abordé puis capturé.
My top
No board game found
Jer
Jer
Tu joues sur plexiglas ou ce sont des pions montés sur speeder ?
ElComandante
ElComandante
Jer dit:Tu joues sur plexiglas ou ce sont des pions montés sur speeder ?

:D
Dessus de table en verre, il y a un espace pour glisser les cartes dessous.
Cela dit pour les plus grands scénarios, avec trois cartes, ce ne sera pas possible...
My top
No board game found