Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon
Von : Manubis333 | Montag, 18. Februar 2019 um 01:27
Manubis333
Manubis333
Samedi, une partie à cinq joueurs de Ground Floor, seconde édition par Spielworxx.
Score :
Joueur vert : 39 (Clowno)
Joueuse rouge : 37
Joueuse bleu : 27
Joueur blanc : 35
Joueur noir : 35 (moi)

Ce jeu est tout simplement fantastique !!
L'interaction est omniprésente !

Dans Ground Floor, les joueurs sont des PDG de start-ups qui ont pour but d'agrandir leur lieu de travail en construisant des étages et en améliorant les pièces de leur Rez-de-chaussée.
Pour ce faire, on peut employer des collaborateurs (jusqu'à un maximum de 4) qui vont nous fournir du temps de travail représentés par des jetons... L'utilisation de ce temps sera sous forme de placement d'ouvriers avec les jetons.
Par exemple : La réunionite !Tric TracPour un jeton, je gagne une Information ou pour deux jetons, je gagne 3 Informations

Pour construire ces étages, il faut dépenser de l'argent et des Informations, les deux ressources principales du jeu... En toute rigueur, il y en a une troisième les Marchandises (sous forme de cubes) mais elle ne sert qu'à gagner de l'argent et un peu d'Informations...
Les Informations sont ici des tuiles en forme de répertoires informatiques et sont quantifiées comme l'argent.

Tout le challenge du jeu consiste donc à gagner le maximum d'argent ET à glaner le maximum d'Informations...
Et c'est là la première originalité du jeu, on peut être très riche, mais si on a pas son moteur d'Informations, on ne construira rien !!
Et vice-versa, on aura beau être très bien "informés"... Mais si on est pauvre, on ne construira pas plus...
Le jeu a été bien conçu... Il n'y a qu'un seul lieu qui donne efficacement des Informations (le Consulting)
Tout comme il n'y a que deux lieux donnant de l'argent (le Retail (vente de détail) et le Stock Exchange (Bourse).
Mais si le premier est fait de semi-coopération afin de parvenir à ses fins, la vente de détail n'est qu'affrontement !!

Toujours est-il que gagner de l'argent ou glaner des Informations ne se fera qu'au détriment direct de ses adversaires : c'est cela qui rend le jeu aussi cruel et impitoyable !!

Attardons-nous sur la manière de fonctionner de ces deux Bâtiments... Car cela a été un véritable coup de cœur pour moi...
Le jeu en lui même n'est pas difficile à prendre en main... 7 tours divisés en quatre phases : revenus, recrutement d'employés (qui vont donner des jetons pour le placement d'ouvriers), placement des Jetons sur les Bâtiments ou sur son plateau personnel, résolution des Bâtiments (les Bâtiments sont repérés par des lettres, on résout dans l'ordre alphabétique), Réorganisation du plateau principal
1) Le Bâtiment de ConsultingTric Trac
On ne se place que dans les cases de gauche, dans la phase de placement, et toujours sur la plus chère disponible (donc, la plus haute)...
Lors de la phase de résolution, les jetons se décalent dans la colonne de droite pour éventuellement permettre de gagner 10 Informations...
Mais voilà, ces jetons, qui sont dans la case de droite seront éjectés quoi qu'il arrive dans le tour suivant MAIS ne donneront des Informations à leur propriétaire que si la case de gauche est occupée par un jeton quel que soit son propriétaire !!
Et ça... ça autorise toutes sortes de coups tordus...
On peut chercher à ne pas dépenser beaucoup en retardant le moment de s'y replacer (si on a nos jetons déjà à droite) mais alors, notre moteur à Informations va s'interrompre pour deux tours au moins...
On peut vouloir flamber notre argent en mettant beaucoup de jetons pour récupérer beaucoup d'Informations, mais... plus les emplacements occupés par nos jetons sont situés bas sur la colonne , moins ce sera évident pour nous de trouver des adversaires "sympas" pour nous aider à atteindre nos jetons... Bref, les premières cases sont très prisées, donc une lutte féroce de placement prend place et l'ordre du tour devient mathématiquement crucial d'un tour sur l'autre...

L'ordre du tour est d'ailleurs assuré par une piste dite de Popularité. L'ordre du tour étant du plus populaire au moins populaire...
Je n'en parlerai pas ici, mais la manière de gagner de la Popularité est aussi originale que vicieuse... C'est un bijou de design ludique...
Je ne pensais pas qu'il était encore possible de parvenir à m'émerveiller à ce point sur du placement d'ouvrier aussi bien par l'originalité du design que par la redoutable efficacité de son fonctionnement...
2) Le Bâtiment de Retail
Pour ce Bâtiment, on se place dans la Factory :Tric Trac

Dans l'ordre du placement, on va aller choisir une case du Bâtiment de Retail :
Tric Trac
Le but est de gagner l'argent de la case choisie...
Pour cela, la carte de la situation économique (Récession, Stabilité, Boom économique) va indiquer combien il y a de clients potentiels
Tric Trac
On le voit, c'est toujours une fourchette... Ici, dans un Boom économique, on a 4 ou 5 clients à quatre joueurs, lors d'une Récession, c'est entre 1 et 3 clients seulement...
Les cases du Retail sont séparées en quatre groupes (la case à 16 sous, les cases valant 12 et 10 sous, les cases valant 8 et 6 sous et enfin la liquidation à 3 sous... Mauvais jeu de mots assumé...)
Une fois le nombre de clients révélé, ces clients vont toujours commencer leurs achats par le groupe occupé le plus bas (proposant les prix les moins chers) et dans ce groupe les ventes s'effectueront du joueur le plus populaire d'abord jusqu'au moins populaire à raison d'un client par jeton... Avant de passer au groupe juste au-dessus, s'il reste encore des clients....
Bien sûr, on doit choisir les cases du Retail où placer nos jetons AVANT de connaitre le volume exacte de ventes à se partager !!
Sinon, ce ne serait pas drôle...
Là encore, en fonction de la fourchette de clients potentiels, tous les coups bas sont possibles... Pour chercher à se garantir ses ventes... ou pour tirer les prix vers le bas en coupant l'herbe sous le pied de joueurs trop gourmands !!
J'ai déjà vu, chez nos amis anglophones, des commentaires disant que le jeu est trop punitif car les perspectives vente, par exemple, ont un certain degré de hasard dû à la pioche et qu'il n'y a aucune compensation face à l'échec...
Après quelques parties (j'en ai fait 5) je ne suis pas d'accord... ce jeu est fait de prises de risque... on connait la situation économique en cours et celle du tours d'après... Ensuite... il faut assumer ses choix...On peut aussi réussir à transformer un échec en réussite pour peu qu'on exploite efficacement le gaine de temps...
En effet, si on échoue à vendre, le jeton descend sur un groupe inférieur mais reste en Retail... On est déjà placé pour le tour d'après ! On peut chercher à consacrer plus de jetons à soigner sa popularité, par exemple... Gain sur le timing...
En recoupant les informations à disposition, il y a moyen, sinon d'être maître de son destin, mais de menacer fortement de l'être... Pour cela, il FAUT mieux anticiper... En un mot, mieux jouer que ses adversaires...

Sur la partie elle-même, le joueur vert, gagnant de la partie, a réussi à se garantir quelques belles ventes mais a souvent été en panne d'Informations. La lutte a été rude... Il avait pourtant les moyens de faire une belle échappée...
Sur l'avant dernier tour, j'ai fait une crasse qui a été éventée par le joueur blanc : j'ai occupé les deux premières cases (Valant 6 sous et 5 sous) du Consulting...
Il y avait du monde pour vouloir des Informations et j'allais jouer la montre au maximum afin de retarder le plus possible moment pour y aller... Voire ne pas y aller du tout !! Puisque j'avais une source d'Informations personnelle grâce à mon Labo de recherche (un étage que j'avais préalablement construit)...Le choix de mes adversaires était douloureux, soit ils payaient très cher (au moins 11 sous pour passer mes jetons, sans compter les leurs) pour avoir leurs Informations et au passage m'en offraient 20 (10 + 10)... soit ils laissaient tomber et cherchaient des sources d'Informations alternatives...
Sachant qu'il n'y en a pas beaucoup et qu'elles sont moins efficace...En toute rigueur, l'idée a été bonne mais le pouvoir de nuisance n'a pas été aussi fort que je l'escomptais... Mes adversaires n'avaient pas un besoin si crucial de passer au Consulting pour leur jeu... J'aurais dû préparé ce coup bien plus tôt...frown
Mais j'en retire une conclusion :
Les étages de niveau 2 ont des pouvoirs très très puissants... et permettent de changer, voire bousculer la donne quant au timing à partir du moment où on s'en sert... Cela augure une excellente durée de vie à Ground Floor qui n'en finit pas de faire découvrir de nouvelles possibilités d'appréhender une partie...
Il y aurait encore beaucoup de chose à dire... Sur la manière de débuter une partie (Recrutement dès le premier tour ou pas ? Les deux sont valables !!), sur la gestion efficace de son rythme de jeu en fonction des situations économiques (Récession, Boom, etc.) puisqu'on connait aussi celle du tour suivant, etc.
Ground Floor est un jeu qui n'arrête pas de me surprendre... et dans le meilleur sens du terme...
Conclusion :
Ground Floor est pour moi LA révélation ludique de la fin d'année 2018... Et il en de même pour tous ceux qui s'y sont frottés... Dans mes associations, il est en passe de devenir un véritable hit...Les débriefings des parties faites, continuent même les sessions de jeux suivantes alors qu'on va jouer à autre chose...Il est à noter cependant que, comme pour la plupart des jeux très agressifs et très interactifs, il ne montre pleinement sa grande qualité ludique qu'à 4 ou 5 joueurs... Cinq joueurs étant la configuration maximale...

Voilà encore un jeu auquel, non seulement je suis impatient de rejouer mais que j'ai aussi fortement envie de creuser à fond !!
a++
Manubis.
Liopotame
Liopotame
J'ai eu l'occasion de l'essayer, j'ai trouvé ça pas mal mais sans plus, je ne crois pas faire partie du public visé (le tout m'a paru trop austère).

En revanche à te lire je me rends compte qu'on a fait une erreur de règles assez énorme, en effet dans la "Consulting Firm" en fin de tour on virait les marqueurs sans gagner d'information si personne ne les avait décalé vers la droite lors du tour précédent ! Alors que je vois qu'il aurait en fait fallu les laisser en place aussi longtemps que nécessaire. Donc forcément personne ne cherchait à prendre les emplacements les moins chers de peur de s'y placer pour rien...
Manubis333
Manubis333
Bonjour Liopotame,

C'est sûr, Les goûts et le couleurs...
En tout cas, Ground Floor, dans cette second édition, est un jeu qui fonctionne très bien...J'ai été très agréablement surpris de le voir fonctionner aussi bien à 5 joueurs... Et avec le recul, je crois même pouvoir dire que ce doit être la meilleure configuration, même si à quatre c'est quasiment aussi bon...

Juste pour être sûr concernant ton point de règle sur le Consulting : Les jetons ne restent pas en place... A chaque résolution du Bâtiment (en phase Conduct Business), donc à chaque tour, les jetons se décalent vers la droite :
  1. Les Jetons sur les cases de droite sortent du plateau et donnent des Informations à leur propriétaire respectif s'il y a un jeton en vis-à-vis sur la case de gauche.
  2. Les Jetons sur les cases de gauche passent sur les cases de droite de leur ligne.

@Le Zeptien :

J'ai lu ton retour sur la première édition de Ground Floor !! Je pourrais répéter, des goûts et des couleurs...
Mais pour ce qui est du thème Entreprise, en ce qui me concerne, je suis comme un cheminot qui, une fois rentré du boulot, "travaillerait" sur sa maquette de train électrique... Y en a...noJ'ai même des jeux vidéos que j'adore, sur le thème entreprise... dont l'austérité n'a rien à envier à Ground Floor...no

Ouaaah... 3h30 pour 6 tours... broken heartSur neuf !!Tu m'étonnes !! J'aurai crié : achevez-moi bien plus tôt !!! Pour donner une idée sur la seconde édition, ma première partie à cinq joueurs où j'étais seul à connaitre : 3h pour le tout (explications + jeu)
En tout cas, cette seconde édition me parait plus épurée et plus fluide que la première...
Qui fait vraiment pas envie, vu ce que tu en dis !!
a++
Manubis.
kakawette
kakawette
Tiens Manubis, merci pour ces retours !

Tu sembles clairement reserver le jeu à 4 ou 5 joueurs.
Pourtant sur BGG ils semblent dire que ca tourne à moins aussi. Ton avis ?
Il semble y avoir des automates au pire pour simuler 1 ou 2 joueurs virtuels. Tu as essayé ? Simple et rapide ou c'est laborieux ? Efficace ?

Merci :)
My top
No board game found
Manubis333
Manubis333
kakawette dit :Tiens Manubis, merci pour ces retours !

Tu sembles clairement reserver le jeu à 4 ou 5 joueurs.
Pourtant sur BGG ils semblent dire que ca tourne à moins aussi. Ton avis ?
Il semble y avoir des automates au pire pour simuler 1 ou 2 joueurs virtuels. Tu as essayé ? Simple et rapide ou c'est laborieux ? Efficace ?

Merci :)

Bonjour Kakawette,

Ouh là, réserver est un bien grand mot... Désolé si mon retour semble signifier cela...
A deux ou trois joueurs, Ground Floor ne devient pas bancal, loin de là... Il tourne très convenablement...
Je n'y ai pas joué à deux, en revanche, j'y ai joué à trois...
Plus précisément, une fois joué à quatre ou cinq... l'apport en concurrence ajoute tellement de richesse par la tension et de possibilités stratégiques et tactiques que c'en est que plus passionnant...Par exemple, pour les perspectives de vente au Retail, les joueurs doivent estimer avec bien plus de précision leur prise de risque. Plus on est gourmand, plus c'est risqué...Petit HS : Les informations, permettant de bien prendre sa décision pour cette prise de risque, sont amplement suffisantes :

  • Niveau de Popularité qui est connu car déjà mis à jour pour le tour
  • Nombre de jetons, à la Factory et éventuellement déjà présent au Retail d'un tour précédent, donnant le nombre de concurrents
  • Et enfin , bien sûr, le type de Situation économique (carte Economic Forecast) donnant la fourchette de volume de vente à escompter...

Parmi les possibilités tactiques, il y a aussi le fait d'avoir deux jetons ou plus à la Factory...Mais je m'égare... L'envie d'y rejouer très vite sans doute...
Honnêtement, je ne me vois plus trop y jouer à moins de quatre joueurs mais cela ne signifie pas que ce n'est pas bon dans ces configurations à peu de joueurs... C'est juste que le niveau d'interaction à quatre ou cinq est tellement jouissif et apporte tant de richesse que j'en deviens que plus exigeant... Je pourrai très bien comparer ce jeu à son fils spirituel qui "boxe" plus ou moins dans la même catégorie : Arkwright... (la première édition de Ground Floor date de 2012 alors qu'Arkwright date de 2014)
C'est pour les mêmes raisons que je ne suis pas fan de la configuration à deux d'Arkwright... Et que je le préfère très largement à trois ou quatre joueurs...

Je ne peux malheureusement pas plus t'aider... Je n'ai pas non plus essayé les cartes Automa...
Mais il me semble que tu apprécies Arkwright... Cela me semble être un bon point positif car le thème ne te rebute pas... Dans Ground Floor, le thème est d'ailleurs très présent...Tu trouveras les règles du jeu sur le site de Spielworxx, c'est encore le mieux pour te faire une idée...
Par contre, un truc qui me chiffonne concernant Ground Floor...
Ceux qui, par chez moi, apprécient le thème économico-industriel mais qui trouvent Arkwright trop lourd, ont été enthousiasmé par Ground Floor... Et ne veulent plus trop retenter Arkwright...angryPfff... a++
Manubis.

morty
morty
Merci pour tes retours enthousiasmant que ce jeu qui me fait grave de l'œil !! mais malheureusement comme beaucoup de jeux Spielworxx il est totalement introuvable (sauf sur BGG mais avec 60$ de fdp :-) )

Je surveillerais les okkaz...
My top
No board game found
kakawette
kakawette
Yes merci pour ces retours.
Le thème n'est pas un soucis pour moi, au contraire. J'adore les simu d'entreprises/économiques. N'en déplaise au Zeptien :)
My top
No board game found
KiwiToast
KiwiToast
J'y avais joué il y a quelques années, quand il est sorti. Je vous avoue que je ne me souviens plus de grand chose, mais je me souviens tout de même que nous avions adoré le jeu, au point d'en enchaîner 3 ou 4 parties.

De mémoire, le marché de l'emploi était traité de façon assez intéressante.
fdubois
fdubois
Manubis333 dit : Ceux qui, par chez moi, apprécient le thème économico-industriel mais qui trouvent Arkwright trop lourd, ont été enthousiasmé par Ground Floor... Et ne veulent plus trop retenter Arkwright...angry
On dirait que c'est ma fête en ce moment !
On avait dit pas de coups en dessous de la ceinture !

Je préfère Ground Floor à Arkwright parce que Arkwright me fait plus l'effet d'un jeu de comptable, même si c'est léger. Dans Ground Floor, je n'ai pas cette impression et j'y retrouve les mêmes problématiques (marché de l'emploi, production, se démarquer de la concurrence...).

Donc je vote Ground Floor. Et j'adore le principe d'élever notre start-up : c'est visuel et thématique et çà nous change de l'éternelle piste à PV...
fdubois
fdubois
Docky dit :
fdubois dit :Hier, deuxième partie de Ground Floor version Spielworxx, à 4 joueurs.
[...] Excellentissime ! Un tuerie sans nom ! Ground Floor, c'est bon mangez en !

Et dispo sur yucata.de depuis peu pour ceux qui veulent essayer avant achat.

Merci Docky mais le jeu en ligne me gonfle (surtout le tour par tour). Alors OK çà permet de jouer à des jeux qu'on ne possède pas ou qui sont introuvables mais je ne me vois pas jouer à Groung Floor au tour par tour tellement l'intérêt du jeu réside dans la tension et dans l'aspect dynamique de la partie.

Manubis333
Manubis333
fdubois dit :
Manubis333 dit : Ceux qui, par chez moi, apprécient le thème économico-industriel mais qui trouvent Arkwright trop lourd, ont été enthousiasmé par Ground Floor... Et ne veulent plus trop retenter Arkwright...angry
On dirait que c'est ma fête en ce moment !
On avait dit pas de coups en dessous de la ceinture !
 

Ah bon ? On a dit ça ?
Je m'en souviens pas ?Dis-toi juste que t'es pas seul sur ce coup...

fdubois dit : Je préfère Ground Floor à Arkwright parce que Arkwright me fait plus l'effet d'un jeu de comptable, même si c'est léger. Dans Ground Floor, je n'ai pas cette impression et j'y retrouve les mêmes problématiques (marché de l'emploi, production, se démarquer de la concurrence...).

Donc je vote Ground Floor. Et j'adore le principe d'élever notre start-up : c'est visuel et thématique et çà nous change de l'éternelle piste à PV...
Et c'est bien dommage...
Je vote... les deux ! coolIls ne font pas doublons...
Quand Ground Floor a une approche orientée développement personnel et concurrence... Arkwright met l'accent sur la Production/Vente et la Concurrence. L'aspect comptable est juste ce qui départage les joueurs à la fin... On est pas dans la spéculation sauvage d'un 18XX...

En fait, la vraie question est : pourquoi choisir ? a++
Manubis.
kakawette
kakawette
Ground Floor enfin obtenu à prix correct, j'ai pu testé le solo ce matin. Objectif : partie multi cette après midi.
La partie m'a pris 1h20, mais j'ai pris le temps de bien relire le livret de règle au début pour faire les étapes correctement. Ca doit tourner en 1h une fois le jeu connu.

J'ai vraiment bien aimé, je comprends le parallèle avec Arkwright, même si les deux jeux restent assez différent. Je pense qu'Arkwright est beaucoup plus dans l'économie pure et donc le calculatoire, alors que Ground Floor se rapproche lui plus d'un jeu de gestion classique.

e solo tourne assez bien, même si je n'en referai pas car je ne suis pas un joueur solo. Par contre aucun doute que l'ajout de l'automate, simple et rapide à gérer, va permettre un jeu à 2 bien amélioré. En effet ajouter 2 automates ne pose aucun problème, ne rallonge presque pas la partie, et va clairement apporter un marché plus dynamique (pour la pub, la bourse, et bien évidemment l'usine/le magasin).

Hâte de tester ca, et donc si vous aimez les jeux de gestion avec un penchant économique, ca m'a tout l'air d'être en effet une bonne pioche.
 
My top
No board game found
kakawette
kakawette
Partie multi finie, et je confirme que 2 joueurs + 2 automas ca passe très bien. La gestion des automas est vraiement simple et rapide. La partie a duré 1h25 (grâce à la partie test en solo, ce coup ci j'étais beaucoup plus fluide sur la gestion de la phase Conduct Business).
Très bon ressenti. Le matos est certes pas spécialement beau, mais l'implémentation des actions et l'interaction assez forte sont vraiment très bons. Le scoring via l'amélioration de notre entreprise, plutôt qu'une bête piste à PV comme le soulignais fdubois, est aussi appréciable.
Hâte de remettre le couvert.
My top
No board game found
fdubois
fdubois
Je passe juste pour dire bonjour.

Après 3 parties (5 et 4 joueurs), j'aime toujours beaucoup mais j'ai 2/3 trucs qui me turlupinent :

1) les infos sont bien plus difficiles à obtenir que la thune. La source principale d'infos est le consulting (10 infos pour 1 jeton d'action) mais on ne les récupère que le round d'après. Evidemment çà se gère relativement bien (suffit de planifier) mais on peut se la jouer plus safe (c'est à dire que le gain est immédiat) en collectant des infos via nos étages et les upgrade des pièces de notre rez de chaussée (Network Admin, Conference Room, IT department, Telecommunications...). Mais attention à ne pas laisser le champs libre aux autres joueurs sur le consulting.

De toute façon, le consulting est pour moi le mécanisme le plus fun et intéressant du jeu. J'adore le jeu du chat et de la souris, la prise de risques qui en découle. C'est hyper jouissif quand on arrive à manipuler les autres joueurs pour que notre plan se déroule sans accro, c'est à dire faire bosser les consultants pour moins cher.

2) la popularité. J'ai bien peur qu'il soit compliqué d'être compétitif en délaissant la popularité. C'est vraiment hyper puissant car être le plus populaire présente beaucoup d'avantages :
- pouvoir recruter en premier
- pouvoir choisir de se réserver les meilleurs emplacements à l'agence de pub, à l'entrepôt, à l'usine mais aussi et surtout à la construction
- pouvoir choisir en premier les étages et upgrades à construire

D'ailleurs, il ne faut pas s'y tromper : les relations publiques et le département marketing sont désormais très prisées par chez nous.

3) le recrutement. J'ai bien peur qu'il soit compliqué d'être compétitif sans avoir recruté au moins deux fois. Parce que, au delà du nombre d'actions que cela procure (le but du jeu est d'ajouter des étages qui, en grande majorité, s'activent avec des jetons d'action), le nombre d'employés permet surtout de pouvoir temporiser et de se donner ainsi les moyens de manoeuvrer les autres joueurs, surtout sur le consulting si on s'y est placé assez bas (emplacements 3+).

4) le manque de tension sur la vente de produits. Jusqu'à maintenant, je n'ai guère vu de joueurs se retrouver gros jean comme devant sur le marché du retail. C'est tout de même un comble pour un jeu ayant pour thème les startups. C'est d'autant plus curieux que le jeu est très tendu par ailleurs (consulting, popularité, construction...).
kakawette
kakawette
Pour ton point 4 sur la pression des ventes, tout dépend des cartes de niveau économique que tu tire. Fais une partie avec que des récessions et dépressions  et tu devrais avoir un ressenti différent ! 
My top
No board game found
Manubis333
Manubis333
Vendredi dernier, une partie de Ground Floor à 5
Score :
Joueur Bleu : 37
Joueur Noir : 43
Joueur Vert : 29 (Bachibouzouk)
Joueur Rouge : 37 (Fdubois)
Joueur Blanc : 48 (moi)

Une partie des plus instructives... Et non moins exceptionnelle !!
Ground Floor est un jeu très tendu, à l'interactivité forte et très versatile d'une partie sur l'autre...
Ne nous trompons pas, c'est impitoyablement agressif dans toutes les parties... mais les théâtres d'opération ne sont pas toujours les mêmes d'une partie sur l'autre... certains demeurent, d'autres non...
Sur cette partie, mon souhait était d'enfin constater des écarts sur le scoring des joueurs... D'habitude, les scores sont resserrés car personne ne parvient à se détacher du peloton...
Mon idée était que cela se jouait sur le nombre d'étages juteux en PVs construits : il faux en construire plus que les autres.
(Par étage juteux en PVs, je parle bien sûr des étages de niveau 3 : les Achievements...)
Je n'ai pas été déçu !!
Oui, mais comment y arriver ?

Pour construire des étages, et d'ailleurs pour beaucoup de choses dans ce jeu, il faut dépenser de l'argent ET des infos...
Il faut donc se faire un moteur des DEUX ressources...

Pour les Infos, c'est principalement par le Consulting qu'on les obtient... (HS : comme le souligne Fdubois ci-dessus et au risque de radoter, le design de ce lieu de placement d'ouvrier est un véritable tour de force... J'adore...)
Bon, là, pas de secret, faut des sous et quand les premières "fournées" d'infos vont sortir et tomber dans les escarcelles, le "sport" va commencer...

Pour l'argent, il y a deux sources :
  • Le Stock Exchange. J'aime à l'appeler le "boursicotage". Le rendement de ce Bâtiment dépend de la sitution économique courante, situation définie par les cartes Économie prévisionnelle (Forecast Economy card). En pratique, le jeu donne une connaissance parfaite de la situation économique du tour en cour et du suivant mais pas au-delà... C'est le côté aléatoire, très bien pensé, de cette source d'argent. Basiquement, ce Stock Exchange est bien pour faire des gros coups ponctuels et opportuniste mais pas plus... De plus, la visibilité sur le tour en cours et le suivant est suffisant pour se décider à l'exploiter ou pas...
  • Le Retail. C'est de la pure concurrence entre joueurs. On gagne gros mais... C'est rude, punitif car soit on s'en met plein les poches, soit on a rien... C'est de la prise de risque à assumer : pas de méthode Coué, il faut savoir voir si le coup est jouable ou non...

Dans la partie, la situation économique était très favorable... deux (ou trois ?) Stable de suite... Les joueurs ont donc reçu des montagnes d'argent via le Retail... De mon côté, j'ai donc utilisé le Stock Exchange.
En voyant cette situation économique (et celle du tour d'après, bien sûr), j'ai décidé d'embaucher un employé dès le premier tour, je finirai le jeu à trois Employés, pas plus... ce qui me laisse à nu en Infos mais qui n'est pas grave... J'avais décidé de faire l'impasse sur l'Empty Floor : le seul type d'étage de niveau 1.
Ce qui n'a pas été le cas du joueur noir : il construira un Empty Floor et prendra le Tenant Improvement Ressource Humaine (réduction de 3 sous et 3 Infos pour ses recrutements d'employé).

Alors que je réfléchissais sur le sens à donner à ma partie, le choix des étages étant crucial, on ne peut pas en construire cinquante, il faut minutieusement choisir... Mes adversaires, sans doute grisés par la manne pécuniaire qui se déversait, construisaient à tour de bras des étages à partie du tour 3 (ce tour déverrouille les étages de niveau 2)

Et me concernant, le point de bascule a justement été ce fameux tour 3... Le joueur Bleu (à ma gauche, en face de Fudbois dans la partie) a d'ailleurs beaucoup (trop ?) flambé... il construira 5 étages de niveau 2 !!
Et en le voyant ainsi que les autres, je me suis dit, c'est trop... leur scoring de fin  de partie ne vaudra pas grand chose (là, c'est l'expérience qui parle)...
De plus, quand les Achievements vont arriver, vu tout ce qu'ils ont construit, ça va leur couter un bras, voire un rein, voire les deux d'ajouter encore un étage !!
J'ai vu aussi qu'ils délaissaient la Popularité...broken heart
Et là, une idée a germé... Cette idée a consisté, contrairement à eux, à attendre les Achievements (étages de niveau 3) et d'en construire un maximum dès le tour 6, ce tour étant celui où ils deviennent disponibles...
Mais pour réussir à faire main basse sur le maximum de ces étages de niveau 3, il faut se servir en premier... Je rappelle que c'est la Popularité qui définit l'ordre du tour, or elle est laissée à l'abandon !!broken heart
Ok... on va s'en occuper... Mais avant ça, il faut aussi se faire un stock d'Infos suffisant pour me donner les moyens de mes ambitions, donc chercher à "truster" le Consulting...
Autre miracle, on m'a laissé faire !!!broken heart
Le tour 4 méritait une photo : le Consulting était entièrement plein et bicolore  : j'avais les deux ou trois premières places et Bachibouzouk avait le reste... Surréaliste !!broken heart
Je précise qu'à ce moment de la partie, toutes les infos obtenues par Bachibouzouk ne m'inquiétaient pas, il était trop en retard sur la Popularité...
Parce que cette Popularité aussi, bien entendu, j'ai fini par m'en occuper, à la fin du jeu, j'avais deux cases d'avance sur la Popularité !! Une lutte bien trop molle !!broken heart
On m'a laissé dérouler mon plan !!broken heart
Mais encore fallait-il le déchiffrer...
Le seul étage que j'ai construit autre que ceux de niveau 3 a été la Conférence Room (niveau 2), qui donne 5 Infos pour deux jetons Temps : la construction de cet étage a demandé une réflexion minutieuse de ma part...
Je me suis décidé pour cet étage après avoir défini mon plan : l'idée est que je voulais une source alternative d'Infos au cas où il m'arriverais d'être plus serré financièrement...

Cerise sur le gâteau, je faisais des "remodel Room" pour 1 sou et 1 Info à tour de bras puisque j'étais premier en Popularité (je choisis mon bonus en premier)... Bon, voilà...hein... Inutile de chercher plus loin pour savoir quel a été mon premier Achievement construit... Puisque j'avais amélioré toutes mes Rooms dès le tour 5...
On devine bien la fin de l'histoire, dès le début du tour 6, J'étais toujours largement premier en Popularité, je me suis précipité sur la construction d'étage... Et si mes adversaires n'avaient pas fait de même, j'aurais chargé la mule comme on dit vulgairement... D'autant que j'avais préparé le terrain sur le Consulting pour les Infos et que la Conference Room a été exploitée au maximum...
Sur tous les Achievements, j'ai résussi à en construire trois : c'est énorme !!! broken heartMes 48 PVs se découpent comme suit : 48 PVs = 12 (les 6 Rooms remodelés) + 5 (Conference Room) + 11 (Achievement 1) + 11 (Achievement 2) + 9 (Achievement 3)

Conclusion :
L'argent n'a été un problème pour personne dans cette partie...
Grond Floor est un jeu agressif, donc si un lieu d'affrontement devient relativement "bisounours" (ici le Retail), c'est que ce sont les autres lieu d'affrontements qui deviennent encore plus impitoyables qu'ils ne le sont d'ordinaire !!
C'est normal, puisqu'il faut bien trouver le moyen se démarquer de ses adversaires...
Dans cette partie, j'ai rendu la Popularité cruciale car j'ai conservé mes ressources pour les deux derniers tours... Il fallait absolument percuter et voir mon petit manège...Or on m'a laissé faire : lourde erreur...
D'autre part, on m'a laissé trop de fois tendre le piège classique du Consulting  : occuper les premières cases et attendre le dernier moment pour y aller...
La Popularité a été centrale sur cette partie...
Mais est-ce que ce sera toujours le cas ?
Pas sûr...
L'argent coulait à flots et n'étaient plus trop un enjeu, donc seules les Infos et la Popularité pouvaient devenir un enjeu et un moyen de faire la différence...
Mais si, sur une partie, le jeu ferme souvent le robinet des finances (via des Dépressions par exemple), les actions seront dures pour tous, car en phase Schedule, de base il n'y a AUCUN moyen de se faire de l'argent, contrairement aux Infos via le Meeting et le Research...
Si l'argent devient rare, se battre pour la Popularité en dépensant son argent peut devenir un investissement trop lourd par rapport au réel retour sur investissement...

Tout ceci n'est qu'hypothétique et reste à vérifier... Ce que je compte faire prochainement bien sûr !!
(EDIT : @Kakawette, j'avais pas vu ton retour : je suis complètement d'accord avec toi...)
Ground Floor est un jeu économique exceptionnel !!

a++
Manubis.
frayaka
frayaka
Je suis souvent en accord avec tes goûts Manubis.
Mais là je me pose des questions, car on avait joué à ground floor, à sa sortie (1ere Ed) il y a longtemps donc... mais On n'en a pas gardé un bon souvenir, et cela ne m'a même pas donné envie de l'acheter, moi qui suis plutot dans la catégorie acheteur compulsif.
Certes je ne me rappelle plus des raisons de ce ressenti, mais peux tu me dire quels sont les changements entre la V1 et la V2 stp.. et avais tu joué à la V1 merci
Manubis333
Manubis333
Bonjour Frayaka,

Ton ressenti sur la V1 rejoint celui du Zeptien... La V1 semble pas folichonne...angry
Personnellement, je n'ai jamais joué à la V1 et suite à mes échanges avec lui, je m'en porte pas plus mal, parce que ça fait pas envie...
La V1 parait lourde et fastidieuse... angryEn tout cas, la V2 est hyper fluide et très agréable à jouer...
Les différences notables :
  • Nombre de tours différents. La V2 se joue en 7 tours au lieu de 9 pour la V1
  • Nombre de joueurs. 5 joueurs max. pour la V2 au lieu de 6 pour la V1
  • Cartes Automa pour jouer en solo dans la V2. Inexistantes en V1
  • Réduction du nombre de cases. Certains Bâtiments ont moins de place dans la V2, donc il y a plus de tension...
  • Équilibrage. Plusieurs valeurs ont changé... des coûts sur le plateau et les valeurs des Cartes Forecast Economy.
  • Set d'étages différent. Des étages provenant de l'extension de la V1 ont été ajoutés de base dans la V2 alors que d'autres étages de la V1 n'ont pas été gardés.
Pour aller plus loin, il y a un topic plus précis sur BGG de quelqu'un qui a comparé les règles. (je peux pas te donner le lien, désolé, j'ai pas accès à BGG sur ma machine actuelle...angry)

En tout cas, Ground Floor fait un véritable carton par chez moi, il fonctionne très bien pour le moment... Cela n'enlève pas qu'on ait encore des plein de choses à découvrir...
Je suis très content de l'avoir acheté mais cela a tout de même une conséquence pas très heureuse...
C'est Arkwright qui en fait les frais en sortant encore moins...angry
La parenté entre les deux jeux est évidente mais ils ne font pas doublons, bref ça m'attriste...a++
Manubis.
frayaka
frayaka
Arkwright c'est du 6 heures à 4 .. pas facile à sortir
je commence à chercher GF v2 mais il me semble que c'est pas facile ..
Manubis333
Manubis333
Bonjour Frayaka,

Ground Floor V2, c'est 3 heures max. tout compris (une grosse demi-heure d'explications et 2h30 de jeu) à cinq joueurs.
Et encore, avec de l'habitude, le temps de jeu sera encore plus court sans chercher forcément à se dépêcher...

Par chez moi, je ne dirai pas que c'est une des raisons principales qui a fait préféré Ground Floor à Arkwright, mais ce n'est sûrement pas la moindre...
Autre chose pour cette V2 : je préfère la config à 4 joueurs, voire à 5 joueurs pour avoir le maximum de concurrence.
Tout comme je préfère Arkwright à 3 ou 4 joueurs plutôt qu'à deux... Pour que tu vois de quoi je veux parler...

a++
Manubis.
bachibouzouk
bachibouzouk
Connaître les differents étages à construire et le scoring est clairement un avantage Manubis alors que j’essayais de comprendre les différentes actions tu avais déjà ta stratégie (c’est quand même bien malin ces cases à gauche du plateau, le consulting je crois).

j’ai l’impression, sans doute fausse, que pour se financer la bourse est plus sûre que le retail, il n’y a pas le risque d’avoir 0 client s’il y a de la concurrence à la vente, alors qu’à la bourse tu peux toucher sur plusieurs tours (les pions restent placés sur le plateau, c’est ça?).
Evidement tu peux te faire sortir en cas de boom mais ça tu peux l’anaticiper un peu.
Manubis333
Manubis333
Bonjour Bachibouzouk,

Oui... c'est bien du Consulting que tu parles...
Concernant la Bourse, ton impression est juste : c'est plus sûr car moins risqué...
Seulement, ton impression ne te donne pas une vue complète... Sur notre partie de vendredi dernier, la situation économique était globalement très favorable (on a eu plusieurs Stable, donc les jetons montent de 2 cases à chaque fois), donc la Bourse était très rentable...
Si on a des Récessions ou des Dépressions, la Bourse ne rapportera rien, même pas des ronds de carotte...Mais, comme tu le dis, ça s'anticipe très bien...
Oui... tant que tu ne les récupère pas, tes jetons placés à la Bourse restent et montent progressivement (sauf en cas de Dépression justement où ils restent sur place) jusqu'à l'éjection éventuelle.

Quand la Bourse n'est pas rentable, il ne reste que l'arène du Retail... Et je dis bien arène car en période de vache maigre, le Retail est un véritable théâtre de guerre économique...Ce qu'on a pas vu non plus Vendredi dernier... On avait un deck de cartes économiques plutôt soft...
a++
Manubis.

 
frayaka
frayaka
Première partie de Ground Floor V2, hier soir, à 5.

Je suis 4 ème joueur et j'ai comme spécialité le training pour 1 seul temps.
On est en boom économique mais la récession frappe à notre porte.
Les 3 premiers joueurs recrutent et donc le prix est à 7 $ et informations, quand vient mon tour.
Il ne me resterait que 2 $ et info, du coup, je tente autre chose, je vais construire le floor vide avec un tenant donnant 3 de ristourne sur les recrutements, vendre pour 12 et acheter un cube.

Le 2ème s'annonce bien, j'ai de l'argent et je recrute pour pas cher et je forme ma recrue pour un temps... par contre plus d'information.
On passe tous au consulting pour avoir au tour 3 plein d'information.
La récession sera suivie d'une dépression, et on commence à jouer en bourse. Le joueur vert y passera beaucoup de temps et lors des 2 phases suivantes stabilité puis boom en retirera de grand bénéfices.
Je construis un étage qui me permet de gagner 3 info pour un temps x3.
Du coup il me faut de la main d'oeuvre mais je recrute à pas cher donc çà me va bien (surtout que l'économie est en berne et du coup plein de chômeurs arrivent sur le marché)

Au bout d'un moment, malgré 2 bons coups en bourse je suis bien au niveau info mais l'argent se fait plus rare.
Je vais même construire la boutique en ligne (3 temps + 1 cube pour gagner 6 $)
On découvre les bâtiments et les tenants un peu au fur et au mesure.
La prochaine fois on sera plus structuré et on pourra planifié mieux nos constructions.
On s'est pas mal battus pour la popularité alors que celle ci baisse d'un cran tous les tours. Peut être vaut il mieux se battre dans l'age 2 avec l'amélioration qui ne permet de ne plus perdre de popularité.

Le dernier tour on va tous sur la construction et un joueur avec son étage qui permet de faire des constructions fera une belle remontée, mais j'avais une belle avance 63, 60 (qui avec son fric était juste limité par l'information) 54 (auteur de la belle remontée), 44 (qui a toujours été dernier en popularité), 40 (grand débutant dans le jds mais qui avait regardé une vidéo d'une partie 4H14 !!!!).

Au dernier tour à part la construction on avait beaucoup de temps pour ne pas faire grand chose, juste gratter quelques points pour chaque triplé $ et info.

Le jeu a plu, la partie a duré 3h30 mais la prochaine devrait plus courte.

@Manubis
petit point de règle, sur la bourse, quand un pion sort de la piste et que l'on doit buy out son marqueur de temps, cela se traduit en période de boom (x3) un gain de 4 x3 x2 soit 24$ ou 6$ §.. on a pensé 24 au début mais cela nous a paru trop violent et d'ailleurs il n y avait pas assez d'argent dans le jeu pour payer un joueur, et du coup on l'a joué comme un gain de 6$
kakawette
kakawette
Pourquoi tu multiplies par 4??
Si tu sors de la piste, tu vends avec un coeff de 2. Donc si c'est un boom, ça fait 3x2=6.

C'est un cas à éviter, pour apprendre à jouer correctement avec la bourse et ses risques .... Sinon tout le monde attendrait sans risques . 
Donc la dernière case est x4, mais si tu montes encore tu retombe à x2

 
My top
No board game found
Manubis333
Manubis333
frayaka dit :Première partie de Ground Floor V2, hier soir, à 5.
[...]
@Manubis
petit point de règle, sur la bourse, quand un pion sort de la piste et que l'on doit buy out son marqueur de temps, cela se traduit en période de boom (x3) un gain de 4 x3 x2 soit 24$ ou 6$ §.. on a pensé 24 au début mais cela nous a paru trop violent et d'ailleurs il n y avait pas assez d'argent dans le jeu pour payer un joueur, et du coup on l'a joué comme un gain de 6$

Bonjour Frayaka,

Excellent retour...
Alors oui... En plein Boom (valeur de 3), si ton jeton se fait éjecter, tu passes à 6$ (2 x 3) puisque le multiplicateur valable pour l'éjection  est un x2... Cela traduit le côté risqué du "pousse ta chance" du boursicotage au Stock Exchange...Concernant la Popularité, pour le moment, mon avis est qu'il faut se battre pour être en tête à partir du moment où il est crucial d'être devant et qu'aucun doute sur la question ne subsiste... Comme dans la partie que j'ai rapportée un peu plus haut...
C'est un peu une lapalissade mais bon...
Ensuite, ne pas être dernier (pour récupérer un bonus au Marketing) est peut-être suffisant... Si beaucoup se battent pour cette ressource, on peut être amené à dépenser beaucoup (trop ?) de ressources (Argent et Infos) et/ou de temps (jetons) pour réussir à se maintenir en tête ou simplement en bonne place... Avec un retour sur investissement pas forcémement à la hauteur...

En tout cas, par chez moi, faut-il chercher systématiquement à avoir la plus forte Popularité ou peut-on se contenter de naviguer entre deux eaux, voire en queue de peloton ? est encore un sujet à éclaircir...

Content que tous se sont amusés
Dans quelle proportion était-ce mieux sur cette partie par rapport à tes souvenirs de la V1 ?
a++
Manubis.

frayaka
frayaka
ok merci kakawette !
frayaka
frayaka
Manubis333 dit :
frayaka dit :Première partie de Ground Floor V2, hier soir, à 5.
[...]
@Manubis
petit point de règle, sur la bourse, quand un pion sort de la piste et que l'on doit buy out son marqueur de temps, cela se traduit en période de boom (x3) un gain de 4 x3 x2 soit 24$ ou 6$ §.. on a pensé 24 au début mais cela nous a paru trop violent et d'ailleurs il n y avait pas assez d'argent dans le jeu pour payer un joueur, et du coup on l'a joué comme un gain de 6$

Bonjour Frayaka,

Dans quelle proportion était-ce mieux sur cette partie par rapport à tes souvenirs de la V1 ?
a++
Manubis.

Je suis plutôt du genre à jouer à un jeu, et s'il me plait, l'acheter. Or je n'avais manifesté aucune envie après ce premier contact.
C'est vague..
Peut être qu'en 9 tours, on n'avait plus trop grand chose à faire, car là en 7 tours on a construit entre 5 et 7 étages.

Ce qui nous a plu, la mécanique, les interactions fortes, les choix à faire car plusieurs axes de développement semblent s'offrir à nous. Quand on se projette dans une future partie c'est toujours bon signe.

frayaka
frayaka
Ah!!! l(arbitrage vidéo me signale que poser un pion construction coûte 4 $ et 4 Infos... et que l'on commence à construire un 2 étage à 4 $ & I et non pas premier étage à 2$&I ...
kakawette
kakawette
Ah ben oui...
J'étais surpris aussi par vos score. J'ai déjà atteint les 60 une fois sur une partie hi-score donc c'est possible, mais que vous soyez deux à plus de 60 et un troisième à 54.... Ca me paraissait fort !
My top
No board game found
frayaka
frayaka
Hier soir , on prend les mêmes et on recommence avec une défection et l'utilisation des vraies règles.

On part sur un choix dans l'ordre inverse du tout des spécialités.

On part sur du stable suivi d'une récession

Le dernier joueur prend le bonus $ et Info.
En tant que 3ème, je prends le marqueur de temps bonus. D'ailleurs il me parait beaucoup plus fort que d'autres, comme la salle de training re modelée.
A part les 2 points de victoire, mon marqueur va me servir tous les tours alors que le bonus de training c'est 4 fois max.

Ayant vu la puissance des constructions du floor vide et du bonus RH (-3$ et -3 info) lors de notre première partie, les 2 premiers joueurs F et D ne vont pas recruter, du coup avec le dernier joueur S on recrute.

Mais lors de notre première partie, le coût du floor 1 était ridicule, là on est à 8 de chaque. du coup ils ne vont pas faire grand chose.
Leur première action est de construire.
je fais factory, imité par S.
D monte sur la popularité ce qui va lui permettre de récupérer le bonus de marketing dont il a besoin pour construire.
J'achète un cube et prends une info (plus très sur mais en même temps je n'ai plus grand chose)
Je vends à 16, S à 12, D et F construisent le floor vide et prennent le bonus RH.

2 eme tour (récession inc)forcément ils recrutent.
j'ai de l'argent mais que 3 info, je refais factory, le conseil (pour 6$ et pour 4$), puis remodelage pour booster la salle marketing en 2 marqueurs temps pour 3 info et m'en sers . par contre je monte sur la piste de popularité pour passer en tête.
On sera que 2 à produire et vendre encore jackpot pour moi 16.

3ème tour (dépression inc), F et D recrutent.
Je me jette sur la construction pour prendre l'étage qui permet de faire l'action construction sans payer, je récupère 20 infos.
je zappe la vente car je confonds la carte en cours et la carte future et vois mal le nombre de customers.
D joue à fond sur la bourse, 
S vend pour 16 et va s'enflammer le tour suivant en allant trop de fois dans le consulting

4ème tour (récression inc)
Je perçois le manque de fric, je recrute pour 4, touche 10 infos, et construis l'étage qui donne 3 $.
La bourse me rapporte un peu.


5eme tour (stable inc)
Je construis l'assembly line,et le tenant pour ne plus perdre du popularité, et améliore la recherche pour revendre mes cubes pour 2 $ et 2 infos mais tout ce que je peux faire c'est quitter la 4eme place, dans la place je m'étais laissé glisser.
Les 4 slots de la bourse sont occupés on monte tous D voir 1 ou 2 de ses pions obligés de faire un buy out, je vends aussi sinon avec le stable je vais éjecté au tour prochain.

6 ème tour (stable inc)
F s'aperçoit qu'il est locké. il lui reste 0$, et ne pourra plus rien faire.. à part jouer une info en bourse et jouer sur la bonus marketing.
On le laisse dégraisser au tour d'avant pour redescendre à 3 employés et avoir 3$, il va faire un joli coup en bourse en y plaçant 3 pions et récupérer 12 $ pour 3 investis.
Je ne me même pas aux ventes, certains produits des tours précédents sont tjours invendus et peu cher.
Par contre, n'étant plus allé au consulting, je vais manquer d'info et je construis les télécommunications.

7 éme tour
On est 4 pour 2 à 4 ventes. D se met sur le 10 confiant avec sa popularité, je mets 2 produits à 8, et S tente le 16. il est dernier dans la popularité et a besoin d'argent.
Dans le contexte difficile, seuls 2 clients se manifestent ce qui coupe un peu l'herbe sous le pied de D.
Je construis l'étage qui rapporte un point par salle remodelée et remodèle autres pièces.

J'aurais passé toute la partie en 3ème position  (sauf 1 fois premier) et 2 fois dernier.
Les scores 43, D38, F32, S28
dès le 4ème tour on me donnait gagnant, mais le fait d'avoir zappé une vente m'a handicapé (ok pas la peine de sortir les mouchoirs), D avec son armée d'employés et sa grosse popularité m'a fait peur et ne finit pas si loin, heureusement qu'il n'a pas vendu au dernier tour (même si je ne sais pas combien d'info il lui restait ) et il a pu construire un étage à 10 pv au dernier tour

Ce n'est que la 2ème partie de jeux sérieux (voire gros pour S) et après un départ prometteur cela fait 2 fois qu'il s'écroule.

C'est sur qu'il faut vraiment anticiper pour savoir quoi faire.
S et F se sont retrouvés coincés à cause de çà.

D pense que l'on a fait le tour du jeu.
mais au vu des commentaires de Manubis, je pense le ressortir bientôt.
On a joué avec peu d'employés et un contexte économique très morose, au 3eme et 4eme tour on croulait sous les infos et on souhaitait les échanger contre des $...
Un contexte plus dynamique sur les ventes et la bourse donnera une partie différente, j'imagine
 
Rankdar2
Rankdar2
Merci pour vos compte-rendus,
ils n'ont convaincu, maintenant comment acquérir ce jeu ?
le site de spielworxx et de mon crémier favori indique sold-out.
Quelqu'un aurait il une adresse ?
frayaka
frayaka
j'ai eu la chance de trouver le mien sur okkazeo à un prix raisonnable 60 + port