7987
réponses
125
followers
Von : barbi | Montag, 2. Oktober 2017 um 10:06
Default
loïc
loïc
Janabis dit :
Ce n'est pas parce qu'on cherche l'amusement, le plaisir & la réflexion en opposition à l'efficacité, la performance & le contrôle qu'on ne cherche pas à gagner. Pour ma part, je préfère largement le premier chemin, cela m'est plus enrichissant & gratifiant je trouve. Je m'adapte au jeu pour gagner plutôt qu'adapter le jeu à moi pour gagner.
Jouer contre des joueurs qui connaissaient la moindre virgule des cartes d'un jeu & qui en quelques minutes ont établi dans les moindres détails tout le déroulé de la partie qu'ils vont jouer, c'est pas très amusant. Je fuis ce genre de jeu & de joueurs.
(Petit moment de jubilation, lorsqu'avec ma femme à un festival on s'installe sur une table & deux joueurs demandent à nous rejoindre. OK. L'un d'eux s'extasie déjà en disant qu'il connaît le jeu par coeur & que depuis sa première partie, & seule défaite, il y est devenu imbattable. En effet, on se sent très vite ridicule. Selon lui, on ne joue pas assez vite, on joue mal, toujours à faire de mauvais choix, etc ... Bref, ma femme qui est à côté de lui en a vite assez de ses remarques & lui tourne le visage. On joue tant bien que mal &, lorsque mon dernier tour arrive, je prends mon temps pour essayer d'optimiser au maximum mon coup. Cela l'énerve, mais pas autant que ma victoire, pour un petit point. Ni merci, ni caca prout, il se lève & nous laisse ranger la boîte seuls. Ma femme déteste le jeu maintenant, mais est très fière que je lui ai rabaissé son caquet ^^)




 

Tu fais la même erreur qu'el payo, tu supposes que nous ne recherchons pas le plaisir et l'amusement, mais plutôt l'efficacité et la performance. C'est juste un pré-requis. Je ne ressens ni plaisir, ni amusement, ni efficacité ni performance sans le draft. Avec le draft, je prends du plaisir et je m'amuse. La recherche est bien exactement la même, c'est le chemin qui est différent.
Pour la connaissance des cartes, le draft ne change rien à l'affaire, dans les jeux de cartes, une bonne connaissance des cartes sera toujours un avantage.

My top
No board game found
loïc
loïc
Cowboy Georges dit :[Pulsar 2849] C'est la strat la plus simple et la plus efficace. 

yesT'en as une autre comme ça.
C'est ce qui fait que Pulsar est un grand jeu, toutes les strats marchent et sont équilibrés.
La strat Gyrodyne n'est pas plus dur à jouer et marche très bien.

Sûrement l'un des eurogames récents les plus sous estimés. 8 tours, 2 actions par tour, un système d'actions par dé assez magnifique. Après une vingtaine de parties, je n'ai pas grand chose à reprocher à ce jeu. Et clairement pas la strat exploration, qui demande une bonne gestion des courses quantiques, sinon, elle est inefficace face aux autres strat. Et bien gérer les courses quantiques, c'est loin d'être évident.

My top
No board game found
Cowboy Georges
Cowboy Georges
loïc dit :

yesT'en as une autre comme ça.

J'en ai plein !
- Jouer en draft à Res Arcana, c'est péché !
- Race for the Galaxy c'est rien qu'au talent
- Terraforming Mars c'est très surfait.
- Great Western c'est que les cowboys qui gagnent

Et encore là chuis pas chaud, je suis sur autre chose :D
My top
No board game found
loïc
loïc
ne baisse de production de titane tour 1...
 

Pour moi, la seule carte à jeter du jeu. Pour 15 thunes, je monte ma prod de titane ET je diminue celle d'un adversaire ET 1 PV. Clairement, y'a un truc qui va pas avec cette carte. Il m'arrive de ne pas la jouer juste parce que ça va pourrir la partie de mon adversaire et me booster la mienne de manière purement gratuite.

My top
No board game found
fdubois
fdubois
Cowboy Georges dit :
loïc dit :

yesT'en as une autre comme ça.

J'en ai plein !
- Jouer en draft à Res Arcana, c'est péché !
- Race for the Galaxy c'est rien qu'au talent
- Terraforming Mars c'est très surfait.
- Great Western c'est que les cowboys qui gagnent

Et encore là chuis pas chaud, je suis sur autre chose :D

Les contrats, c'est cheate dans Marco Polo.

@Doc Opus : complètement d'accord. Le Grand Zim est également mon Splotter préféré pour toutes les bonnes raisons que tu as citées mais aussi pour le fait que cq se sort plus facilement qu'un de leur 3 gros jeux (Antiquity, R&B, Indonesia). 
​​​​​

Le Zeptien
Le Zeptien
Une partie de Caylus 1303 hier soir, config 3. voir topic Caylus 1303 "vos impressions". 
My top
No board game found
ElGrillo
ElGrillo
loïc dit :
Cowboy Georges dit :[Pulsar 2849] C'est la strat la plus simple et la plus efficace. 

yesT'en as une autre comme ça.
C'est ce qui fait que Pulsar est un grand jeu, toutes les strats marchent et sont équilibrés.
La strat Gyrodyne n'est pas plus dur à jouer et marche très bien.

Sûrement l'un des eurogames récents les plus sous estimés. 8 tours, 2 actions par tour, un système d'actions par dé assez magnifique. Après une vingtaine de parties, je n'ai pas grand chose à reprocher à ce jeu. Et clairement pas la strat exploration, qui demande une bonne gestion des courses quantiques, sinon, elle est inefficace face aux autres strat. Et bien gérer les courses quantiques, c'est loin d'être évident.

Heu, t’as déjà tenté la strat plateau personnel au max. Chez nous, on voit pas...
Sinon oui, on adore, même si c’est très souvent le plus grand explorateur intergalactique qui gagne 

K.O.nogan
K.O.nogan
Une partie de Dixit à 9, sans la version odyssée nous faisons le choix de désigner la carte après un décompte de 3. Un peu chaotique mais moins long que de noter sur un papier (testé la semaine dernière aussi à 9)
C'est rigolo, autant la semaine dernière c'était bruyant et dissipé autant là c'était calme posé, tranquille. Partie bien sympathique avec des amis non joueurs qui ont passé  un bon moment. Pas de difficultés pour leur 2013, qui n'a pas ouvert la bouche mais qui a très bien joué..
Un coup exceptionnel restera dans les annales : ma 2008 conte "cot cot" on met nos cartes : 7 votes pour la carte de notre amie qui trouve la bonne carte... 10 points un record chez nous...

Ensuite une amie m'a prêté Les mystères de Pékin que sa fille a eu Noël car elle n'arrive pas à comprendre la règle. Nous avons joué une partie avec 2006 et 2010. 2010 adore les jeux d'enquêtes,celui-là lui a plu. Ma 2006 qui a remporté la partie a trouvé trop facile. J'y rejourai pour faire plaisir mais je préfère 13 indices...
My top
No board game found
Janabis
Janabis
Euh, Loïc, moi je disais juste que tu avais fort probablement mal interprété les propos d'El Payo, rien de plus.

De mon anecdote personnelle, qui est un peu différente, je ne disais pas qu'il n'y avait pas de plaisir chez mon adversaire, juste qu'il me gâchait le mien.

* * *

Aujourd'hui, j'ai repris le chemin du bitume ...
Deux parties de FLAMME ROUGE à deux (& un fantôme) & deux victoires !

La première s'annonce très-très escarpée.
Partant de l'arrière, je décide d'assurer mes coups. Je ne joue donc systématiquement mes grosses cartes que lorsque le terrain s'y prête, c'est à dire d'entrée de jeu. Mon leader a la chance d'avoir de très bonnes mains aux bons moments, ce qui lui permet de profiter intelligemment des courtes portions de descente. A la fin, grâce à mon équipier, il est parfaitement lancé dans l'ultime ascension & finit magistralement en solitaire. Une victoire toute en maîtrise :D

La seconde est toujours vallonnée, mais bien moins que la précédente.
Je pars plus prudemment que précédemment, à l'inverse de mon adversaire qui fera alors toute la course en tête. Derrière, je joue avec le feu. Mon leader évite de justesse à de nombreuses reprises de se laisser décrocher mais heureusement, il y a toujours son équipier ou un fantôme pour le tirer d'affaire. Mais à trop sucer les roues, cela se paye toujours à un moment ou à un autre. Dans l'ultime ascension, je me fais bloquer par mon adversaire qui en profite pour s'échapper. La victoire lui tend les bras, mais après tant d'efforts, lorsqu'elle s'apprête à franchir la ligne en solitaire, elle est épuisée mais donne tout ce qu'elle a ... mais c'est trop peu, elle échoue juste au pied de la ligne & lorsqu'elle arrive enfin à finir sa course, je reviens de nulle part pour lui voler la victoire. Ouf !
+++


Avant cela, on s'était lancé dans des fouilles à THEBES, à trois.
La partie s'annonçait plaisante. Sans trop dépenser, j'accumulais de belles connaissances, des congrès & tout ce qu'il faut pour faire de belles fouilles, une belle partie en perspective.
Hélas, entre la théorie & la pratique, il y a souvent un gouffre ... infranchissable.
Là où je dépense huit semaines pour fouiller dix jetons & ne récolter que deux malheureux points, ma belle-soeur se contente de trois fouilles pour récolter sept ou huit points. Ma femme aura, elle, l'audace de ne fouiller qu'un seul jeton ... pour six points ! A la fin de la partie, mes fouilles ne m'auront rapportée que 35 points !!! (& encore, c'est grâce à ma dernière fouille de huit semaines qui m'a rapporté dix points.) Là où mes adversaires s'en sortiront à plus de 50 ou 60 points :(
Bref, j'ai creusé, j'ai creusé, j'ai creusé, mais la seule chose que j'ai trouvé, c'est une belle grosse défaite.
91-86-68
Pour autant, j'aime toujours bien le jeu & on s'est bien amusé. L'honneur est sauf ^^
++

loïc
loïc
ElGrillo dit :
Heu, t’as déjà tenté la strat plateau personnel au max. Chez nous, on voit pas...
Sinon oui, on adore, même si c’est très souvent le plus grand explorateur intergalactique qui gagne 

En effet, le plateau perso est un soutien aux strats. Il va légèrement orienté ton jeu en fonction de la strat qui te semble pertinente en début de partie.
Après, explo, dev, Gyrodyne et Transmetteurs fonctionnent avec des croisements possibles et les choix tactiques intéressants. Pour un jeu de 90', ça parait plus que suffisant pour s'amuser quelques temps ;-)
Par contre, chez nous, l'explo ne gagne pas plus que le reste, a priori

My top
No board game found
Default
loïc
loïc
Leonardo da Vinci à 5. On manque de jeux à 5 dans les news qu'on a sous la main, on se décide pour ce vieux jeu, que j'affectionne tout particulièrement.
Je pars avec pas mal de ressources, ce qui n'est peut-être pas l'idée du siècle mais va me permettre de créer des inventions rapidement et de faire grandir rapidement mon équipe. Malheureusement, l'invention que je termine ne verra quasi aucune invention du même type sortir. 2 autres joueurs font comme moi mais vont enchaîner rapidement 2 inventions du même type pour augmenter leurs réductions. L'un des deux boostent très vite ses labos grâce à la thune qu'il a pris au début de la partie. J'ai un petit passage à vide, mais j'arrive à récupérer mon second labo, en continuant à embaucher. Derrière, j'arrive à automatiser à fond mon grand labo. Je loupe un peu mon timing de fin de partie et opte pour le lancement des dernières inventions dès le tour 7. Je serai donc 3 tours sur les inventions au lieu des 2 normalement prévu. Mais ça me permet de faire 2 grosses inventions et de choper 3 cartes différentes pour le bonus de fin de partie. Victoire à l'arraché : 54-54-38-33-30.
Le jeu garde cette fraîcheur d'un jeu de placement d'ouvrier très interactif, ce qui lui donne une saveur assez unique. Chaque choix est cornélien, les règles se reprennent très vite en main, vraiment un bon jeu agréable à ressortir.

Futuropia à 3 joueurs, les deux autres découvrent.
Je construis des appart moyens en les remplissant mais en faisant l'impasse sur les robots sur les deux premières rotation. Le surplus d'énergie ainsi généré me permet de prendre des emprunts facilement pour prendre les machines ou les apparts qui m'intéressent. Je commence à prendre des robots pour pouvoir libérer ma main d'oeuvre. Je sens que l'un des mes adversaires accélèrent dur sur les bonhommes et que je ne pourrais pas suivre. Je génère un énorme surplus d'énergie et je suis sur une prod de bouffe à 23. Je décide donc de le laisser finir la partie et de monter ma population à 23 en essayant de faire un max de points.
Il met fin à la partie assez vite mais à un problème de prod d'énergie qui lui fait perdre des robots. Il me faisait très peur, mais je n'avais pas calculé qu'il était juste en énergie.
On commence enfin à emprunter dans le jeu. J'ai eu jusqu'à 6 emprunts, et le curser des machines à bouffes est monté à 6, donnant des prix assez élevées aux bonnes machines. Je l'emporte 105-102-97.
Ca se joue donc à très peu. Les choix sont très difficiles et le jeu semble clairement recelé beaucoup de subtilités qu'il n'en a l'air (assez classique chez Friese). Le tempo reste primordial. On a fait une petite erreur de règle en oubliant dans la boite quelques grands apparts, ce qui a rendu la fin de partie un peu bizarre. Clairement, un jeu auquel j'ai envie de rejouer pour tenter de nouvelles choses. Un jeu à part dans la production actuelle.
My top
No board game found
bachibouzouk
bachibouzouk
@janabis

bonjour, Thèbes est un jeu qui plait beaucoup à la petite à la maison. Est-ce que dans votre partie vous avez pu monter des expositions où est-ce que le score s’est résumé aux résultats des pioches (+congrès)?
En fait je regrette que les expo n’arrivent que tard dans le jeu et ne puissent pas être montées si on n’a pas utilisé l’action à Varsovie qui épuise plus rapidement la pioche.
Du coup en plus de ne pas remettre dans le sac un jeton sable à la fin des fouilles, de faire apparaître 2 cartes à venir dans la rivière des cartes afin de choisir celle qui sera disponible après avoir pioché, je me demande si lors d’une prochaine partie je ne vais pas mettre sur le plateau dès le début de la partie les petites expositions.

edit: maintenant que j’y pense, on pourrait même drafter les cartes de départ.
Harry Cover
Harry Cover
ElGrillo dit :
loïc dit :
Cowboy Georges dit :[Pulsar 2849] C'est la strat la plus simple et la plus efficace. 

yesT'en as une autre comme ça.
C'est ce qui fait que Pulsar est un grand jeu, toutes les strats marchent et sont équilibrés.
La strat Gyrodyne n'est pas plus dur à jouer et marche très bien.

Sûrement l'un des eurogames récents les plus sous estimés. 8 tours, 2 actions par tour, un système d'actions par dé assez magnifique. Après une vingtaine de parties, je n'ai pas grand chose à reprocher à ce jeu. Et clairement pas la strat exploration, qui demande une bonne gestion des courses quantiques, sinon, elle est inefficace face aux autres strat. Et bien gérer les courses quantiques, c'est loin d'être évident.

Heu, t’as déjà tenté la strat plateau personnel au max. Chez nous, on voit pas...
Sinon oui, on adore, même si c’est très souvent le plus grand explorateur intergalactique qui gagne 

Même constat, l'exploration l'emporte très souvent (bien trop), après une 10aine de parties j'ai  fini par le revendre mais c'est un très bon jeu, le système de dés est une merveille. Malgré ce défaut, j'y rejouerai avec plaisir 

My top
No board game found
Le Zeptien
Le Zeptien
loïc dit :Leonardo da Vinci à 5. On manque de jeux à 5 dans les news qu'on a sous la main, on se décide pour ce vieux jeu, que j'affectionne tout particulièrement.
Je pars avec pas mal de ressources, ce qui n'est peut-être pas l'idée du siècle mais va me permettre de créer des inventions rapidement et de faire grandir rapidement mon équipe. Malheureusement, l'invention que je termine ne verra quasi aucune invention du même type sortir. 2 autres joueurs font comme moi mais vont enchaîner rapidement 2 inventions du même type pour augmenter leurs réductions. L'un des deux boostent très vite ses labos grâce à la thune qu'il a pris au début de la partie. J'ai un petit passage à vide, mais j'arrive à récupérer mon second labo, en continuant à embaucher. Derrière, j'arrive à automatiser à fond mon grand labo. Je loupe un peu mon timing de fin de partie et opte pour le lancement des dernières inventions dès le tour 7. Je serai donc 3 tours sur les inventions au lieu des 2 normalement prévu. Mais ça me permet de faire 2 grosses inventions et de choper 3 cartes différentes pour le bonus de fin de partie. Victoire à l'arraché : 54-54-38-33-30.
Le jeu garde cette fraîcheur d'un jeu de placement d'ouvrier très interactif, ce qui lui donne une saveur assez unique. Chaque choix est cornélien, les règles se reprennent très vite en main, vraiment un bon jeu agréable à ressortir.

Oh, effectivement, un beau dépoussiérage. D'accord sur les choix cornéliens, les règles accessibles et j'ajouterais qu'il est joliment illustré.  J'ai eu le jeu mais je ne l'ai plus car personne par chez moi n'appréciait la phase des deux derniers tours de partie. Je dois bien avouer que je la trouvais bizarre aussi, bien trop frustrante, un peu artificielle voire même sans réel intérêt ludique.  Mais bon, ma dernière partie doit remonter à 2008 ou 9, alors...

My top
No board game found
Janabis
Janabis
bachibouzouk dit :@janabis

bonjour, Thèbes est un jeu qui plait beaucoup à la petite à la maison. Est-ce que dans votre partie vous avez pu monter des expositions où est-ce que le score s’est résumé aux résultats des pioches (+congrès)?
En fait je regrette que les expo n’arrivent que tard dans le jeu et ne puissent pas être montées si on n’a pas utilisé l’action à Varsovie qui épuise plus rapidement la pioche.
Du coup en plus de ne pas remettre dans le sac un jeton sable à la fin des fouilles, de faire apparaître 2 cartes à venir dans la rivière des cartes afin de choisir celle qui sera disponible après avoir pioché, je me demande si lors d’une prochaine partie je ne vais pas mettre sur le plateau dès le début de la partie les petites expositions.

edit: maintenant que j’y pense, on pourrait même drafter les cartes de départ.

Salut Bachibouzouk.

Thèbes est un jeu qui plaît beaucoup à ma belle-famille, même si j'ai mis plus de six mois à les y faire jouer juste parce que la boîte ne les inspirait pas. Alors que pourtant, je l'ai choisi tout exprès pour eux, parce que c'est un jeu que je trouve "grand public" & qui pouvait leur plaire, tout comme les autres Aventuriers du rail & consorts.

Dans notre dernière partie, nous avons pu effectuer toutes les expositions (c'est d'ailleurs ce qui "sauve" un peu ma partie). La dernière a été faite lors de l'avant-dernier tour & nous étions deux sur le coup. Là, je pense que le fait que mes adversaires aient, de façon tout à fait éhontée, optimisé au maximum leur fouille (dans le sens où elles sont toujours revenus avec deux ou trois objets minimum dans les mains), a bien influé la partie en nous rabattant plus tôt que d'habitude sur les autres moyens de scorer. Varsovie a alors été exploitée pour s'adjuger les derniers congrès, faire sortir les dernières expositions & parfaire ses dernières connaissances dans la course aux majorités.

Alors que dans la précédente partie, de mémoire, deux expositions étaient restées dans les cartons. Justement parce qu'elles étaient arrivées trop tôt & que, faute de pouvoir les réaliser, elles avaient été poussées à la défausse par d'autres expositions. Du coup, arriver trop tôt n'est pas forcément mieux.
Après, je pense qu'une main malheureuse (surtout celles des enfants, mais pas que :P ) va avoir tendance à vouloir insister dans les fouilles & délaisser les autres moyens de scorer, alors qu'il peut être bon de savoir changer son fusil d'épaule.

Pour ce qui est des petites adaptations de ci, de là, je n'en utilise aucune. Ma belle-famille n'aime pas &, au contraire, préfère largement le côté hasardeux & chanceux de ce jeu, tout en restant tactique & calculatoire. Un jeu où elles ne partent pas avec l'a priori que je vais les écraser :P Pour cela, il est très bien comme il est.
(Petit bémol, avoir deux fois plus d'expositions & en drafter dix en début de partie serait encore mieux ! ^^) 

loïc
loïc
Le Zeptien dit :

Oh, effectivement, un beau dépoussiérage. D'accord sur les choix cornéliens, les règles accessibles et j'ajouterais qu'il est joliment illustré.  J'ai eu le jeu mais je ne l'ai plus car personne par chez moi n'appréciait la phase des deux derniers tours de partie. Je dois bien avouer que je la trouvais bizarre aussi, bien trop frustrante, un peu artificielle voire même sans réel intérêt ludique.  Mais bon, ma dernière partie doit remonter à 2008 ou 9, alors...

Je pense que c'est une bonne idée. C'est dû à l'inertie des inventions. Il faut entre 1 et 2 tours pour en créer une et donc pouvoir continuer à accumuler des ressources alors qu'on ne pourra pas les utiliser aurait eu peu de sens. Ils arrivent à créer un sentiment de frustration mais au service de la fluidité du jeu, je trouva ça malin, et ça change.

My top
No board game found
Syth79
Syth79
Une partie de The River avec ma fille de 9 ans en adversaire et le fiston de 6 ans derrière en observateur. Jeu qui sort régulièrement chez nous car les règles sont simples.

Pas de quartier, victoire 50 à 41 :D
Iskander
Iskander
Doc Topus dit :Une partie de The Great Zimbabwe contre le fiston.
[...]
Mon Splotter préféré avec FCM, le plus rapide à sortir, grosse interaction, le système de PV à atteindre variable est génialissime !

Aussi mon Splotter préféré, vivement que il y ait une réimpression!

beri
beri
À propos de Leonardo : qu’est-ce que j’ai aimé ce jeu. Et puis finalement il y a qqch de bizarre qui coince fort au niveau de la rivière de cartes. C’est tellement dommage car la mécanique est ultra fraîche. J’aimerais vraiment trouver une solution pour retrouver l’immense plaisir de mes premières parties.

Ce soir à 6 :
Crossing : je ne fais que des mauvais choix. Malchance ? Manque de psychologie ? Mais c’est rigolo.
Les aventuriers du rail Asie : très tôt, je sens très bien cette partie. Et en effet, on met près de 100 points aux 2es : 263-173-163. Cette version équipes est vraiment très bonne. J’espère juste qu’on n’a pas bénéficié d’un déséquilibre au niveau de la répartition des objectifs, vu les 208 points d’objectifs qu’on a marqués.
Proute
Proute
Visite de monsieur Joyeux hier, on en profite pour jouer à plein de jeux !

D'abord, j'ai la bonne surprise d'apprendre qu'il a bien aimé Wingspan et on décide donc d'en faire une partie à deux pendant que monsieur Proute est aux fourneaux.
Nous jouons avec base + extension Europe. Cette partie aura été un peu laborieuse, mais pour tous les deux. De mon côté, j'ai peu de prédateurs alors que j'ai la carte objectif qui les valorise, et en plus mes oiseaux valent peu de plumes. En outre, j'ai vraiment du mal à obtenir de la nourriture, surtout parce que monsieur Joyeux arrive à remplacer la mangeoire à son avantage chaque fois que je me prépare le terrain, ou alors à prendre sous mon nez les dés que je convoitais même s'il n'en a pas besoin, comme s'il avait un sixième sens.
De son côté, il a tellement de nourriture qu'il en échange contre des cartes à thésauriser à chaque fin de manche.
Finalement, je gagnerai quand même 81 à 72, grâce à une dizaine de cartes emmagasinées sous des oiseaux.

On enchaîne ensuite sur Le Renard des bois. Ah, quel plaisir ! Pouvoir un jeu de plis intéressant alors que nous ne sommes que deux joueurs ! Un jeu de plis concocté exprès pour deux joueurs !
Cette partie me permettra de découvrir un adversaire à ma hauteur (bon, je savais qu'il a passé des centaines de soirées à jouer au tarot, alors je m'attendais bien à un connaisseur en face) et je peine à gagner 22 à 21 !
La prochaine sera peut-être encore plus difficile à gagner.

Mais là, vu le temps qui reste avant que le plat sorte du four, on préfère faire un Mixmo, et on en fera même 2. Car oui, c'est merveilleux, monsieur Joyeux aime ce jeu auquel personne ne veut jouer chez moi ! On en gagnera chacun une, en notant que celui qui gagne est à chaque fois celui qui aura eu le plus de mal à démarrer, car oui, celui qui avait des lettres difficiles à placer au début avait beaucoup de lettres faciles vers la fin, et vice versa. Les thèmes choisis étaient prison (taule et geôle pour ma part, je ne sais plus quel mot bancal pour mon adversaire) et église (évêque chez moi, rien chez mon adversaire qui n'a pas fini sa grille).


Après un bon hachis parmentier tout végétal et délicieux, on enchaîne sur Blue Lagoon, à 4 (Mini n'avait pas envie de savoir de quoi il s'agissait, mais on l'a corrompu avec la galette apportée par monsieur Joyeux). Un jeu "très simple", où à chaque tour il suffit de poser un jeton. Seulement, ce qui est moins simple, c'est qu'il y a diverses façons pour ce jeton de rapporter des points selon l'emplacement qu'on va lui trouver, et que leur placement lors de la première manche sera important pour la deuxième manche. Bref, un bon Knizia. Messieurs Proute et Joyeux se tirent dans les pattes, finissant avec des scores plutôt misérables tandis que Mini, tout en râlant tout du long que le jeu est nul, l'emporte haut la main. Je finis pas très loin derrière lui et, c'est bien dommage, il n'aime pas le jeu et n'y rejouera pas. Était-ce parce qu'il l'avait décidé dès le début ? Mystère...
Moi j'ai beaucoup aimé : un jeu qu'on peut sortir avec tout le monde et qui fait crâmer les neurones quand même. En plus, je le trouve plutôt joli.


Ensuite, je propose un Abyss, qui a l'heur de mieux plaire à monsieur Joyeux que les jeux plus lourds qu'on lui a fait goûter l'année passée (aaah, Terra Mysticaaa...). C'est donc la deuxième partie pour notre trio et cette fois-ci monsieur Joyeux n'arrive pas à m'embêter autant qu'à notre précédente partie (mais c'est à croire qu'il préfère enquiquiner les autres joueurs que de jouer pour gagner honorablement, ce monsieur Joyeux !) et tout sera plus fluide pour moi. Monsieur Proute arrive encore à se débrouiller pour avoir un stock de perles impressionnant, mais cette fois-ci il ne gagnera pas.
Mais bon, on finit dans un mouchoir de poche : 68-67-63, et celui qui a fait 63 aurait dû faire 67 s'il s'était souvenu qu'on arrêtait après 7 seigneurs et avait choisi un autre lieu.
Hâte d'en faire une prochaine pour voir si on est toujours serrés comme ça.


On finit la soirée sur du léger, Love letter comme d'habitude, que monsieur Proute remporte après de viles déductions, et un Mow que je remporte sur le fil (la dernière manche a fait très mal à tout le monde, mais moins à moi, haha !)
Default
Otto von Gruggen
Otto von Gruggen
Dungeon Lords : cette fois j'avais regardé les 4 vidéos de règles, au moins j'étais au point. Ca a duré 2h à deux (installation incluse) et ce fut un vrai bon moment. Un très bon jeu je confirme, et la thématique est très bien exploitée, on n'a pas l'impression de faire du placement d'ouvriers comme Agricola ou Neta Tanka, alors qu'en fait s'en est.
Bref, excellent, mais un peu long.laugh
Terra Mystica : le collègue avait regardé la vidéo règles, donc on s'épargne l'explication pour enchainer sur deux super parties. Un règal ce jeu.
Res arcana : toujours aussi bon, à deux ou quatre.wink
Colt express : trop dépendant de la pioche pour moi : 0 cartes ramassage de l'ensemble de la partie, je gagne avec mon indienne car en frappant les gens je leur vole la bourse au lieu de la faire tomber, et grâce à un barrilet quasi vide. Très bon, mais trop aléatoire pour moi.no
Hadara : facile à expliquer très bon aussi.laugh
Carcassone : qu'on ne présente plus.laugh

J'aime les week end.
Antoinette
Antoinette
Quelques jeux du weekend :

*Nova Luna
On y retrouve quelques mécanismes de Patchwork (le système de prise de tuiles et de tour de joueurs), mais le principe d'objectifs à accomplir est fichtrement bien trouvé pour ceux qui aiment optimiser.

*It's A Wonderful World
J'ai beaucoup aimé le moment passé car nous étions 2 joueurs à jouer ensemble contre les 4 autres, et qu'on s'est sacrément bien marrés tous les 2 de tout et de rien. Sinon le jeu est mécaniquement bien ficelé mais froid avec peu d'intérêt ludique pour moi : la performance pure et dure, très peu pour moi.

*Cryptide
Belle partie pour un bon jeu. J'étais dans le floue au début de la partie jusqu'à un déclic. C'est vraiment un bon moment de déduction, ça cogite dans nos têtes, ça tente de faire parler les autres, ça joue au plus malin ; le tout dans une bonne ambiance.
Après un moment tendu avec 3 recherches côte-côte qui donnaient comme réponse OUI-OUI-OUI-OUI-NON à chaque fois, je finis par trouver la Bête dans un déclic et la chance d'avoir eu à ce moment la tuile en question sous les yeux !

*Ceylan
C'est toujours un plaisir d'y jouer. Ca n'invente rien mais l'imbrication thème / mécanique est réellement appréciable. C'est un jeu qui s'explique très simplement et se joue tranquillement sans prise de tête.
 
elshaka
elshaka
Antoinette dit :
*It's A Wonderful World
J'ai beaucoup aimé le moment passé car nous étions 2 joueurs à jouer ensemble contre les 4 autres, et qu'on s'est sacrément bien marrés tous les 2 de tout et de rien. Sinon le jeu est mécaniquement bien ficelé mais froid avec peu d'intérêt ludique pour moi : la performance pure et dure, très peu pour moi. 

C’est marrant mais on vient de jouer une partie à 2 joueurs. On commence à bien connaître le jeu et on fait quand même de plus en plus de contre draft. Après oui on est vraiment sur la meilleure adaptation en fonction des sorties des cartes. Malheureusement encore un défaite face à madame 80 à 71 ( pas des scores grandioses non plus).

Et sinon Great Western à 2. Toujours mon jeu préféré. Une partie ou le recrutement est très tard dans le tour où on a eu aucun charpentier pendant près de la moitié de la partie, les objectifs étaient très ressemblant. Bref une partie un peu étrange. Résultat 106 105. 

prunelles
prunelles
Ces derniers jours :

Lisboa, deux joueuses. Je me suis fait laminée 159 à 103. Pourtant, tout un moment j'y ai cru ! J'avais construit d'avantage, inauguré quelques bâtiments publiques mais ses cartes décrets étaient plus nombreuses que ce que je ne pensais et comme elle était déjà largement devant en perruques...
Bref, c'était sa deuxième vraie partie complète, ma 4ème (j'en ai fait deux en solo) et même si elle dit ne pas encore voir compris heu...

Nous attendons Vinhos Deluxe et ses extensions cette semaine, ça promet !

Joué aussi 3 parties de SOS Titanic en soluo ce matin (voir psot solo 2020). Un chouette moment et une presque victoire pour la première fois !

Quelques parties de Dominion, en ligne, et de Splendor (l'application).
loïc
loïc
elshaka dit :

Et sinon Great Western à 2. Toujours mon jeu préféré. Une partie ou le recrutement est très tard dans le tour où on a eu aucun charpentier pendant près de la moitié de la partie, les objectifs étaient très ressemblant. Bref une partie un peu étrange. Résultat 106 105. 

Ca reste un de mes jeux préférés aussi? Je trouve que l'extension relance bien le jeu et permet d'ouvrir de nouvelles perspectives sans vraiment complexifier

My top
No board game found
Doc Topus
Doc Topus
Ce WE :

- quelques parties de Cryptide, à 4 ou 5, en famille (un des rares jeux auquel ma fille de 16 ans accepte de jouer...ah les ados...). Le fiston de 12 ans et ma femme excellent et alternent les victoires. 

- On apporte quelques jeux faciles à sortir à un repas de famille. On fait découvrir Codenames images et Deep Sea Adventure. Les convives prennent les boites en photo pour retenir le nom des jeux , ahah !

- aujourd'hui, partie à 3 de The Great Zimbabwe : ce fut sanglant ! Un combat épique aux enchères (jusqu'à 50 têtes de bétails au dernier tour !) et pour les artisans. Je suis en retard tout le jeu mais je bloque le premier avec un artisan secondaire qui rend 3 artisans primaires indisponibles. Mes adversaires ont minimisé l'importance d'avoir plusieurs monuments ce qui me permet de rafler la victoire (+3 par rapport à mon VR) / +1 / 0
Vraiment, ressortir ce jeu (pas rejoué depuis 2016) me conforte dans mes aspirations ludiques actuelles : une certaine épure, une grande interaction, une adaptation permanente, une profondeur énorme, le tout associé à une grande originalité mécanique. J'adore.
Cowboy Georges
Cowboy Georges
Proute dit :
Après un bon hachis parmentier tout végétal

Désolé du HS mais je me suis toujours demandé (sérieusement, très sérieusement) pourquoi les végétariens donnaient des noms de plats de viande à ce qu'ils mangent : steaks de légumes, hachis parmentier végétal, ...
Pourquoi ne pas appeler ça une galette de légumes ou un hachis de légumes voir une purée au four ?
Je le répète parce que c'est typiquement le genre de sujet qui peut vite partir en cahouette, c'est sérieux, c'est pas pour se moquer.

My top
No board game found
Docky
Docky
@ Cowboy Georges.

Je suis d'accord avec toi, en général. Si un terme me rappelle à un sujet auquel je suis très sensible, et qui me blesse, je tente de ne pas m'y référer dans mon propre quotidien. Mais dans ce cas précis, Parmentier est une réfénce à la pomme-de-terre. Donc le terme usité me parait opportun (si les légumes étaient hachés). ;)
Proute
Proute
Eh bien tout simplement parce qu'ayant grandi sur la planète carniste, dans une famille carniste, et une culture carniste et ayant eu des habitudes carnistes (on naît rarement dans une famille végétalienne), on se réfère à ce qu'on connaît ! C'est aussi plus parlant pour décrire le plat au reste du monde qui a de toute façon des références carnistes, que ce monde soit carniste ou végéta*ien.

Ainsi je mange de la blanquette de soja, du civet de champignons, du pâté végétal, des lasagnes, etc. et non, ça ne me fait pas particulièrement penser à la souffrance qu'il y a dans les plats analogues carnés, mais plutôt au plaisir de retrouver mes marques gustatives dans une cuisine pourtant 100 % végétale (et je pense que seulement dans mon souvenir il y a un rapport avec le goût que ça avait, dans la réalité ça doit être très différent, et je trouve toujours la version végétale bien meilleure aujourd'hui que le souvenir que j'ai de la version carnée).
Je mange même avec plaisir, lorsque j'ai l'occasion d'en trouver si je fais des courses en Allemagne, des saucisses végétales ! C'est très bon et pourtant sans souffrance animale dedans.

Voilà, désolée pour le hs, c'est de ma faute, je n'aurais pas dû parler du repas, mais c'était trop bon et je suis un peu gourmande.
brokoli
brokoli
Cowboy Georges dit :
Proute dit :
Après un bon hachis parmentier tout végétal

Désolé du HS mais je me suis toujours demandé (sérieusement, très sérieusement) pourquoi les végétariens donnaient des noms de plats de viande à ce qu'ils mangent : steaks de légumes, hachis parmentier végétal, ...
Pourquoi ne pas appeler ça une galette de légumes ou un hachis de légumes voir une purée au four ?
Je le répète parce que c'est typiquement le genre de sujet qui peut vite partir en cahouette, c'est sérieux, c'est pas pour se moquer.

Pour ajouter un complément à la réponse de Proute… Effectivement beaucoup de "nouveaux végétariens" ont envie de trouver des substituts de ce qu'ils aimaient manger avant : dans cette optique, c'est plus rassurant d'avoir des produits qui portent le même nom. On se sent moins dépaysé, etc… les marques le savent très bien et usent fort de ce biais ce qui amplifie l'effet (même si depuis tout récemment, si j'ai bien compris, elles ne sont plus autorisée à utiliser des noms que l'on associe aux produits d'origine animale sur le packaging de leurs produits).

C'est un peu dommage, mais je peux comprendre, les habitudes alimentaires sont très fortement ancrées.

Default
Le Zeptien
Le Zeptien
Après un échec en octobre, une réussite en novembre puis en décembre, nous alignons un troisième succés d'affilé aujourd'hui en janvier en sauvant JENNY. 

Robinson Crusoé, troisième scénario. Je vous rappelle notre challenge : 1 partie par mois avec l'objectif de réussir tous les scénarios du jeu de base en 2020 en les jouant dans l'ordre. Nous venons donc de réussir à sauver la fille du capitaine... mais ce fut tendu. Nous parvenons à faire venir Jenny dans notre camp au 4 ième tour, et nous construisons le canot au 8 ième et dernier tour. 

Cette fois, nous étions 3 joueurs (Exploratrice avec Dora, Soldate avec Xena, Cuisinière avec heu... on lui a pas donné de nom encore, mais oui, nous jouons toujours les filles), la menuisière étant absente, nous avons saisis l'occasion pour jouer avec Rex (c'est ainsi que nous appelons le chien). Il nous a beaucoup aidé dans ces deux domaines de prédilection, à savoir la chasse et l'exploration. 

Le prochain scénario sera chaud à nouveau et ce sera thématique, puisqu'il s'agira de survivre à un volcan...  rdv en février. 
PS : Heu... je vois que c'est pas le moment d'en parler, mais on a été obligé de manger des oiseaux, un tapir, un boa et un puma... bon, on en est pas fiers pour autant hein ... j'avais même proposé à un moment de manger Jenny, mais comme pour gagner le scénario il fallait la sauver... A noter que dans le jeu, l'alimentation carnée (viande ou poisson) est toujours représenté par des bananes... 
My top
No board game found
Cowboy Georges
Cowboy Georges
Le Zeptien dit :
PS : Heu... je vois que c'est pas le moment d'en parler, mais on a été obligé de manger des oiseaux, un tapir, un boa et un puma... bon, on en est pas fiers pour autant hein ... j'avais même proposé à un moment de manger Jenny, mais comme pour gagner le scénario il fallait la sauver... A noter que dans le jeu, l'alimentation carnée (viande ou poisson) est toujours représenté par des bananes... 

J'avoue, dans le contexte, c'est cocasse :D

My top
No board game found