In der Datenbank seit 19.06.2009

edition 1600

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
Von : Maitresinh | Dienstag, 4. August 2015 um 14:50
Maitresinh
Maitresinh
Je m’intéresse a l'histoire du jeu (pour un livre sur lequel je travaille http://www.500nuancesdegeek.fr/geeks-dragons/ ), sous l'angle des jeux thématiques, lies a la "réalité" et a la fiction, donc le jdr, les wargames, mais aussi les jdp, jeux lives, une partie des jv, etc....ca fait encore un peu large si on inclu tous les JV, mais bon...
Pour commencer, j'ai été surpris de trouver très peu d'ouvrages sur les jdps (le tres interessant article l'article de Dominique ehartd sur le Landlord game, mais c'est un article sur un jeu précis, l'autre livre datant des 80s et donc, "datant tout court, en plus d'etre plus une approche sociolologique qu'historique)
Donc j’apprécierais vos references d'articles si vous en avez.
Pour ma part, je vois les périodes (a la louche) et les questions suivantes:
1- la période victorienne des parlors games (peu documentés de manière précise ), et celle de l'industrie du jeu en Allemagne . Je rappelle qu'il s'agit de jeux thematiques, donc les jeux de cartes et autres échecs sont marginaux, de même que les jeux de simple habillage. Toute cette période me semble peu documentée et étudiée, a part le Kriegspiel.
2- la naissance d'une industrie de masse, surtout tournée vers les enfants et la famille, à partir de 1936 jusqu aux années 60 70. Sans surprise, en même temps que le développement de la consommation de masse.
3- la naissances de classiques dans les années 50-60, dans (GMT...) et a coté du wargame (diplo, risk...), avec une forte relation avec la réalité, et un glissement vers les adultes (a travers le wargame d'un coté, les universités de l'autre).
4- la période "simulation" ou les wargames s’élargissent massivement a d'autres thèmes et modes de fonctionnement (ce qui inclus d&d puis le JDR, qui tient un role prépondérant), grosso modo les années 70-80
5- la période "eurogames" du décollage et de la "démocratisation/massification" (relative) à partir de 1995.
Mon hypothèse (un peu "audacieuse", dans le sens ou elle pourrait apporter quelque chose en dépit des apparences ) est que cette phase doit beaucoup au boom des JDR de la précédente ne serait que par le vieillissement d'un génération formée au jeu et passée a autre chose.
Il manque aussi, pour cette période, toute une histoire de comment on sort de la simulation pour aller vers une approche plus "ludique", en particulier sous l'angle de la filiation et des influences.
Perso j'ai commencé par zargos, qui tenait surtout du risk, et par vertigo, celui la étant par contre, par sa simplicité et ses innovations, plus proche des eurogames, quoique ca pose le probleme de la definition de ces derniers ( et non réductible au syndrome du placage de thème et du kubenbois, les colons de catane etant par exemple un jeu représentatif alliant très bien thematique et ludisme, demarche que je qualifierais d'emulation, par opposition a la simulation)
Bref, pour commencer, je ferais bien passer un questionnaire en ligne pour explorer le profil des joueurs et l’hypothèse 5 (ce qui va concerner surtout directement les plus de 30 ans)....
sten
sten
Jette un œil à celui ci, la première partie historique est très chouette.
http://www.amazon.fr/Eurogames-Design-C ... 0786467975
désolé pour le lien vers ce site la, c'est le premier que j'ai trouvé.
My top
Maitresinh
Maitresinh
Merci de la référence. Je vais plonger dedans des ce mois ci :)
Maitresinh
Maitresinh
Je suis en train de voir ça. Par contre, aucun sur l'avant eurogames ?
sten
sten
Nan nan le gars parle de l'apparition du jeu contemporain avec les premiers wargames avant de passer en revue le jeu de rôle, les ccg, le jeu allemand etc. en soulignant l'influence des auteurs anglo saxons randolph et sackson en tête.
My top
scand1sk
scand1sk
Maitresinh dit:Mon hypothèse (un peu "audacieuse", dans le sens ou elle pourrait apporter quelque chose en dépit des apparences ) est que cette phase doit beaucoup au boom des JDR de la précédente ne serait que par le vieillissement d'un génération formée au jeu et passée a autre chose.

Je pense que c'est surtout vrai pour ce qu'on appelle l'amerithrash, qui me semble avoir séduit les anciens joueurs de JDR et de wargames. (Pour les anciens joueurs de JDR, il y en a beaucoup qui sont passés par la case Magic aussi, je pense que c'est un jeu qui est apparu un peu à partir de rien et qui a profondément transformé le schmilblick). Pour l'eurogame, je pense que ça vient plutôt des anciens joueurs des jeux familiaux que tu appelles « de masse » (je suppose que tu évoques le Monopoly, Mille Bornes et autres Destins).
Aujourd'hui j'ai l'impression que le gros du marché se situe dans des jeux relativement simples qui héritent des deux écoles (avec un grand retour du narratif/rôle), même s'il y a encore des niches importantes de jeux plus « extrêmes » dans un sens ou dans l'autre.

Personnellement, j'ai voulu découvrir le JDR dans les années 1990, et ça a été un échec total, c'est vraiment pas fait pour moi. Par contre j'ai été tout de suite séduit par Magic et les autres gros jeux un peu à l'américaine de l'époque (Junta, Diplomacy, Formule Dé, Dune, Fief…) Mais les Colons de Catane, puis Citadelles et Tikal, ça a été une vraie révélation.
D'ailleurs en y repensant, je pense que les jeux video apparus dans les années 1980/1990 ont pas mal joué aussi. Diplomacy et Fief, ça m'évoquait surtout les premiers STR PC − les Warcraft et Command & Conquer…
Maitresinh
Maitresinh
La seule maniere de le savoir, c'est de faire passer une enquete pour étudier le profil et la "carriere" des joueurs de JDP.
Pour l'instant, d'ailleurs, je n'en ai vu aucune. Donc a fortiori, va falloir que je m'y colle, ne serait ce que par curiosité.
Ca donnerait un truc comme ça (sans filet)

Id:

- Age
- Sexe
- Lieu de naissance/résidence
- Niveau d'étude
- Profession actuelle
- Enfants/sans enfants
- Célibataire / vie maritale
etc...
etc...
Pratique actuelle
questions sur la pratique actuelle, type de jeu, fréquences,avec qui, etc...
- Jouez vous aux wargames ?
- Jouez vous aux JDR ?
- jouez vous aux Jeux videos ? ( types, frequence, etc...)

Carriere

Enfant (à l'école):
Jouiez vous... liste de jeux / intensité/partenaire / mode de découverte

Au college:
idem
Si une pratique est nouvelle, indiquer : qui/ou/comment/avec qui
Au lycée :
idem
Si la pratique d'un type de jeu change, évaluer comment (intensité/qui/ou)
Apres le lycée :
Si la pratique d'un type de jeu change, évaluer comment

idem

Il serait aussi interessant de connaitre les autres pratiques, par exemple lecture/cinema, etc... toutes choses potentiellement en relation avec la consommation de jeux thématiques par exemple.
nicefbdog
nicefbdog
Ma théorie à moi est que le jds moderne doit beaucoup au Poker qui a popularisé et deringardisé le rituel de la rencontre ludique
My top
No board game found
sten
sten
Le jeu vidéo aussi a décomplexé les adultes joueurs.
My top
noisettes
noisettes
La vague du poker branchouille est postérieure a la montée en puissance du jds moderne
My top
No board game found
Maitresinh
Maitresinh
noisettes dit:La vague du poker branchouille est postérieure a la montée en puissance du jds moderne

Tu as répondu pour moi.
Ceci di, il y a quelques années, j'avais ouvert une ludo. Des gamins de 10-11 ans étaient venus me poser des questions et je leur ai parlé des jeux. Le lendemain, je les vois débarquer, tres raides et dignes, avec une malette de poker. Ils se sont installés sur une table, au milieu des dizaines de boites de JDP sans leur accorder un regard...
C'est sur que ca a pu jouer, mais plutot sur l'image que les non joueurs se font. Et en la rattachant a l'imagerie virile/ jeux d'argents. On est loin des jeux thématiques et des eurogames dans l'esprit (pas dans les mécaniques, ce qui est completement une autre question).
nicefbdog
nicefbdog
On peut dire que la vague Poker à commencé entre 2001-2003 avec Chris Moneymaker, les premiers WPT et vidéos online.
Je trouve que cela cadre pas mal avec la démocratisation du marché. En tout cas, ce n'est pas une piste que j'exclurais.
My top
No board game found
scand1sk
scand1sk
sten dit:Le jeu vidéo aussi a décomplexé les adultes joueurs.

Euh oui, en fait je crois que ça résume mieux ma remarque sur les jeux video. Peut-être aussi que les gros succès des party games en soirées (Loups Garous, Time's Up…) ont contribué à tout ça.
Maitresinh
Maitresinh
S'il y avait des avis sur mon questionnaire, ca nous permettrait peut etre de progresser, en dehors des hypotheses...
Maitresinh
Maitresinh
Edit: Je viens de voir ceci, les confessions de M. Phal "avant d'etre kubenbois, j'étais roliste"
http://www.trictrac.net/actus/tric-trac ... asus-belli
Qui apporte de l'eau au moulin de mon hypothese. D'ou un supplement d'interet pour enqueter en bonne et due forme, plutot que d'y aller chacun de son avis. Au passage, on peut aussi biographiquement,
Le seul point, c'est que je ne sais pas trop comment construire une representativé de reference (Si je compare les resultats a l'ensemble de la population de joueurs pour les généraliser, ca implique de connaitre la composition de la population de joueurs, a priori.)
noisettes
noisettes
ton questionaire faut y repondre sur ce topic?
My top
No board game found
Maitresinh
Maitresinh
Merci :)
Non, juste me dire si je passe a coté de chose, si ca parait bien foutu ou pas pour obtenir les infos qu'on veut, etc...
Corneille
Corneille
Tu sembles oublier le jeu vidéo, pour moi nous sommes tous des joueurs à la base, même si les supports sont différents.
Il y a une mauvaise habitude qui consiste à toujours séparer les joueurs.
Pour ce qui est du jeu vidéo, en tant qu'ancien responsable d'un magasin dans les années 2000, j'ai vu la transition du jeu vidéo " jouet" au jeu vidéo "loisir".
Personnellement, c'est ma pratique du jeu vidéo qui m'a amené vers les jeux de rôles et jeux de société.
Le cheminement aura était le même avec les jeux de société.
Quand je jouais aux jeux vidéo, je considérais les jeux de société comme des jouets, je ne voyais que les grands classiques mais lorsque j'ai découvert Horreur à Arkham, Earth reborn et bien d'autres, j'ai réalisé qu'il n'y avait pas que Monopoly ou Puissance 4.
Ce cheminement, je le constate quotidiennement dans mon travail d'animateur jeux de société. Les gens ne prennent pas ce support au sérieux jusqu'à ce qu'ils découvrent "le jeu" qui va les faire basculer définitivement dans le monde merveilleux des dés et des cubes en bois.
My top
No board game found
Maitresinh
Maitresinh
oui mais
Je parle plutot des causes du "boom" des JDP, a partir des eurogames, dans les années 90-2000. La c'est plutot quelque chose qui alimente une industrie deja existante et qui se manifeste un peu apres. Ce n'est pas une des causes du démarrage.
Enfin, de toute façon, on explorera le profit des joueurs dans l'enquete, rapporté à l'age, on verra bien.
Corneille
Corneille
k autant pour moi :)
My top
No board game found