62
réponses
11
followers
Von : Maitresinh | Sonntag, 3. März 2019 um 16:44
Iskander
Iskander
studiordl dit :
Iskander dit :
studiordl dit :Il me semble le trop méconnu DUAL POWERS Révolution 1917 wargame simple et malin, mélange de cartes et de majorité.

Très bon jeu, mais me semble trop abstrait pour rentrer dans les critères du billet initial.

Désolé mais je maintiens car en reprenant la définition de Maitresinh, on a bien là :

un jeux à thème fort sur l'histoire(La Révolution de1917)
- un systeme "moyen-leger"
- en termes d'accessiblité et de temps de jeu (45 min)
- une "modélisation" des processus historiques (Le retour de Trotski d'Exil, puis dans la camp Communiste)
- des mécanismes qui font une part au ludique importante, et qui retranscrit bien de manière simple cette Révolution.

D'ailleurs il m'a fait aussi pensé à l'excellent Dos de Mayo

Peut-être que tu as raison, ça dépend très fort du ressenti, je serais d'ailleurs intéressé de l'opinion de Maitresinh ou d'autres s'ils essayent ce jeu.

Pour moi c'était trop abstrait, le thème disparaissait très vite pour des considérations purement ludiques, tout comme je ne pense pas du tout à une bataille moyen-âgeuse lorsque je joue aux échecs.

Mais c'est un très bon jeu, très rapide avec une excellente tension, personnellement je le recommande.

LEauCEstNul
LEauCEstNul
Du coup je pose ma definition du warteau : un warteau est un wargame dont le l'épaisseur du livre de règles est plus fine que l'épaisseur de son plateau.
My top
No board game found
jmguiche
jmguiche
LEauCEstNul dit :Du coup je pose ma definition du warteau : un warteau est un wargame dont le l'épaisseur du livre de règles est plus fine que l'épaisseur de son plateau.

laugh

My top
No board game found
jmguiche
jmguiche
Y'a un wargame simple, assez immersif, pas vraiment "géopolitique", mais excellent, amha, c'est Cry Havoc.
J'ai adoré il y a ... au moins... pfeu... A l'époque on écoutait Nena "99 luftballons" et the police "every little things..."
C'est dire !


Probablement introuvable en l'état, mais Guiscard, le remplace.

Quelqu'un connait ? Y a joué ?

http://www.cryhavocfan.org/fr/extensio/guiscard/guiscard.htm

La bande son :
https://www.youtube.com/watch?v=La4Dcd1aUcE

https://www.youtube.com/watch?v=aENX1Sf3fgQ


Un seul problème, le plateau étant très fin (une feuille de papier épais), la règle est plus épaisse, bien que très simple,  que lui. Ce n'est donc pas un warteau au sens de LeaucestNul.

Y'en a trois autre à ne pas oublier :
- Terrain Vague
- La vallée des mammouths
- Full Metal Planet (heu.. limite vu le theme)
My top
No board game found
KiwiToast
KiwiToast
J'ai du mal à voir la différence entre Warteau et jeu d’affrontement du coup.

- Cyclades
- Kemet
- Bloodrage
- Barony
- Britannia
- Diplomacy

Et même :
- Le Go
- Les échecs


...
LEauCEstNul
LEauCEstNul
@jmguiche, je pensais aussi a ce type de jeux dans les années 80-90, qui sortaient dans Casus Belli ou Jeux & Strat : plateau en papier certes, 4 pages de règles certes, mais toit le gamedesign était du type wargame...

Et comme le milieu est connu pour son matériel cheap, l'épaisseur des plateau n'ont pas trop changés :) (bon ca change quand même, mais doucement)

Cry Havoc, et son fils spirituel Dragon Noir, me faisait rêver quand j'étais mome. Je savais que je n'y jouerais jamais mais le truc des pions DOUBLE FACE WOW le top du matériel a l'époque (c'est même pas une blague en plus).
My top
No board game found
salouma
salouma
Ce qui bloque c'est la definition de warteau.

La durée d'une partie principalement, 45 min je trouve ca tres court comme critère.

Un Warteau comme dit plus haut, c'est un wargame plus light avec un livret de règle plus comestible, moins simulationniste et qui peu integrer des mécaniques que l'on retrouve dans les jeux de plateau.

Mais bon cela reste quand même des gros jeux, pour joueurs expérimentés.

En nom bien connu de Warteau qui me vient comme ca:

-Maria
-Friedrich
-Twilight Struggle
-Here I stand
-Sekigahara
-Race to the rhine

Mais bon, aucun ne rentre dans "ta" définition de warteau car il se joue tous en plus de 2h.
jmguiche
jmguiche
LEauCEstNul dit :@jmguiche, je pensais aussi a ce type de jeux dans les années 80-90, qui sortaient dans Casus Belli ou Jeux & Strat : plateau en papier certes, 4 pages de règles certes, mais toit le gamedesign était du type wargame...

Et comme le milieu est connu pour son matériel cheap, l'épaisseur des plateau n'ont pas trop changés :) (bon ca change quand même, mais doucement)

Cry Havoc, et son fils spirituel Dragon Noir, me faisait rêver quand j'étais mome. Je savais que je n'y jouerais jamais mais le truc des pions DOUBLE FACE WOW le top du matériel a l'époque (c'est même pas une blague en plus).

Franchement, ce sont des jeux « jouables ». Dans la série je préfère samouraï, mais je n’ai pas joué à Viking et à Dragon Noir.

 

My top
No board game found
Docky
Docky
Salouma, je rajouterais presque qu'on a des chances d'être face à un warteau quand le wargame ne dispose pas des petits hexagones classiques. Du coup, on a pas mal de warteaux chez GMT, et ta liste proposée correspond bien.

Sinon, j'ai d'excellents souvenirs avec Cry Havoc et Siege, sauf un. Je me rapelle avoir voulu à 16 ans environ initier un pote. On a passé une demie soirée à mêtre un scénario en place (les pions avec les bons noms et les bonnes positions).

Et puis, mon pote m'a dit le plus diplomatiquement possible qu'il ne sentait pas la fibre, que la mise en place l'avait refroidi. Douche froide pour moi (aussi) alors que j'étais tout émoustillé. Je me la suis mise derrière l'oreille et ai du remballer seul. That's life, baby !

P.S. Dragon noir était pour moi un excellent support tactique pour jeu de rôle. Coupler les deux = nirvana.
KiwiToast
KiwiToast
Dragon Rage, qui a été réédité il y a bientôt 10 ans, est pas mal aussi.
Maitresinh
Maitresinh
Merci de vos réponses. Faut pas rester dans la catégorie du Warteau Imho.

J'ai mis plus haut les criteres 

- Jeux avec un reel contenu historique
- Qui s'éloigne de la "bataille/guerre" au sens classique
- Simulation et jeu s'équilibre / fait des compromis coté fun
- Ca peut rester dans un format acceptable pour des joueurs pas trop chevronnés

Cry Havoc : jamais joué, mais oui, a l'époque du boom du JDR, genre avant la chute du mur, ca m'a fait bien réver. Il faudrait que je passe a l'acte. Ceci dit, ca reste assez cantonné au champs de bataille

Pax Renaissance : fait. Excellent modele du genre, malgré la courbe d'apprentissage.

Dans le lot, j'ai aussi reperé

John Company
https://boardgamegeek.com/boardgame/211716/john-company

Gros, mais pas tant que ça par rappot aux mécanismes Eurogames

 
Iskander
Iskander
Je pense que tu pourrais jeter un coup d'oeil du côté des jeux à blocs en bois genre "Hammer of the Scots", "Richard III" ou "Julius Caesar" de Columbia.

Sinon Root me semble de plus en plus pertinent au de ce que le terme "warteau" semble couvrir, même si les éléments historiques sont transposés dans une fiction.

Edit : Hammer of the Scots avait déjà été (plusieurs fois) mentionné T_T)
Le Zeptien
Le Zeptien
Petit Déterrage : Je me trompe peut-être, mais je ne crois pas avoir vu citer le curieux Autokrator. Il entre très bien dans la catégorie des warteaux je pense. Il traite de l'affrontement entre chrétiens et musulmans entre le VII ième et XI ième siècle. Pas énormément de matériels, des pions en bois ordinaires certes, mais le plateau et les cartes ont un style. Les combats se jouent avec des cartes armées, le choix du terrain et un système de bluff subtile et efficace. Jouable de 2 à 4 en 1h30. 
My top
No board game found
Kalen
Kalen
J'ajoute l'excellent Nights of Fire Budapest qui en plus permet plusieurs modes de jeu avec chacun leurs règles : solo, coop, 1vs1.
J'adore le mode solo c'est pour l'instant mon meilleur jeu solo 2019.

Son prédécesseur Days of Ire est très bon aussi.

(Pour ma propre définition j'ai tendance à classer comme wargames seulement les hex'n counters)
Maitresinh
Maitresinh
merci pour ces deux réferences, meme s'il y a peu de references sur Autokrator.

J'ai testé ce été Bios Mega-fauna et High Frontier, qui ne simulent pas des conflits proprement dits, mais sont des hybrides de jeux Euro avec un gros fond "scientifique". 

Une sorte de seconde génération des gros jeux thematiques et "historiques" jouables (je ne suis pas un joueur de monster game, et à l'usage, Bios Megafauna s'est averé tres facile a jouer)
Le Zeptien
Le Zeptien
@ Maitresinh : concernant John Company, j'ai joué une partie il y a un ou deux ans je ne sais plus : J'avais fait un petit CR sur le site de l'asso pour un collègue qui n'avait pu être là....(désolé pour le copier/coller...)
 
Dimanche après-midi, j'ai disputé une partie découverte (pour les 4 joueurs) de John Company, le nouveau Sierra Madre games (des Bios, des Pax, un High Frontier... ça vous parle ?) en compagnie de messieurs Pierre, Tyrion, et monsieur Zhor qui nous recevait dans sa demeure.

Vous avez déjà entendu parler de la Compagnie britannique des Indes Orientales ? Non ? Si vous étiez habitués comme moi de jouer les British dés que l'occasion se présente, vous le sauriez...
Chaque joueurs prend en main le destin  d'une famille de la bonne société anglaise qui prend part à l'essor de cette célèbre compagnie commerciale (et politique) qui va participer au développement de l'empire britannique pendant environ 250 ans. 
Votre objectif ? Assurer la fortune et la gloire de la compagnie... tout en assurant la fortune et la gloire de votre famille. D'ailleurs vos points de victoire, il faut les acheter...

 

Pour résumer :
- Il est nécessaire pour tous de faire prospérer la compagnie en la gérant au mieux tout en faisant face à des difficultés extérieures. Si elle s'écroule, tout le monde est emporté.
-Il y a une lutte interne pour le pouvoir dans la compagnie : figurez-vous qu'il y a des postes à responsabilité à occuper: Chairman, directeur commercial, responsables de certaines provinces, etc... vous allez essayer évidemment de placer des membres de votre famille sur ces postes, ce qui donne des avantages sur certaines décisions à prendre et la possibilité de gagner argent et une bonne retraite plus tard  (avec des points victoires à la clef).
-Il y a des lois à voter (ou non) avec possibilité d'intervention sur les votants (un brin de corruption) et ces lois peuvent rester en place toutes la partie, 
-il y a des événements qui viennent changer certains aspects du jeu (et la compagnie doit s'adapter en conséquence),
-il y a des conflits auxquels il faut faire face (et donc recourir à l'armée...), avec un systéme interessant de province qui se révolte, peuvent même se battre entre elles ce qui change certains rapports de force et les possibilités de commerce;  
-il  y a des négociations (nombreuses) à mener avec les autres joueurs pour sur les postes à pourvoir (avec un système amusant de promesses), de la gestion d'argent, etc...


Bref, tout cela m'a fait un peu penser à Res Publica Romana (comme à certains sur BGG m'a-t-on dit), mais aussi Power Struggle. 
Nous n'avons pas joué avec les règles complètes, mais celles pour débuter. la fin de partie nous laisse un peu perplexe sur certains aspects mais les règles avancées semblent corriger cela. 
Je vais vous demander à présent d'éloigner les enfants et âmes sensibles de cet écran....

C'est bon ? 

Alors je peux vous avouer un truc : on découvrait le jeu je vous le rappelle...et à la fin du second tour (seulement), on a trouvé le moyen de ruiner la compagnie...
 .....si bien qu'on a été obligé de tttttrrri...heu..trisssss...rha, j'y arrive pas....aller courage : 

On a été obligé de TRICHER (voilà ! je l'ai dit)  pour pouvoir continuer la partie ; Une vente super-ratée s'est transformée en vente réussie... (comme par miracle)... ouai, c'est la tehon pour 4 gaillards du genre aguerris...mais c'était ça ou tout recommencer, et comme le jeu est chronophage (environ 4h de jeu sur cette partie, mais le coté "découverte" explique sans doute cela...)...
Sinon, j'ai  bien aimé, malgré mes coups de loose (car il y a de l'aléatoire par moment). Le thème est très présent, c'est vraiment à souligner, et on lutte pour la prospérité de la compagnie tout en essayant d'avoir les plus grosses parts du gâteau, de faire carrière, etc... il  y a quand même quelques points de règles pas clairs mais rien d'insurmontable on suppose.



A voir aussi les vidéo-règles très bien faites de jeanmichelgrosjeu sur John Company

J'ai joué aussi à Bios Magafauna et High frontier, avec une nette préférence pour ce dernier (en raison du thème, de la mécanique... et pour le plateau aussi). 

 
My top
No board game found
zechrub
zechrub
Vous avez vu qu’il y a un kickstarter chez EGG pour Struggle of Empires Deluxe Edition
 
My top
No board game found
Le Zeptien
Le Zeptien
Ah non... mais ça pourrait m'intéresser. 
Cela dit, je l'aime bien ma boite de SoE...mais le matériel ne correspond plus trop aux "normes" actuelles, c'est vrai...
Décidément, après Brass, Princes of the Renaissance, London, Automobile,  la "deluxisation" des Wallace  Warfrog/Treefrog à le vent en poupe... à quand Byzantium, Perikles ou A few acres of snow ? 
My top
No board game found
Docky
Docky
Le Zeptien dit :à quand Byzantium, Perikles ou A few acres of snow ? 

Intéressant que tu cites Byzantium car je m‘y attelle très prochainement pour découverte puis creusage dans la foulée, si affinités. ;) Mais je ne me fais pas trop de soucis.

Le Zeptien
Le Zeptien
Docky dit :
Le Zeptien dit :à quand Byzantium, Perikles ou A few acres of snow ? 

Intéressant que tu cites Byzantium car je m‘y attelle très prochainement pour découverte puis creusage dans la foulée, si affinités. ;) Mais je ne me fais pas trop de soucis.

Ouch ! Un gros travail qui t'attend, Palf te le dira surement si ce n'est pas déjà fait. Mais franchement, ça vaut le détour et j'ai des souvenirs très forts de parties de Byzantium... il y en a une ou deux qui me hantent encore, notamment celle-ci : 

https://www.jedisjeux.net/jeu-de-societe/byzantium/parties/3131

My top
No board game found
Docky
Docky
Merci, je regarde ça dès que possible. 
Maitresinh
Maitresinh
J'ai raté la campagne pour SoE...mais bon, peut etre qu'on s'attelera a une VF.C'est quand meme un jeu de civilisation jouable et fun tout en restant tres ancré dans les mécanismes historiques reels. Je ne vois pas mieux sur le theme.

Pour Byzantium et Perikles, lliberté e probleme de ces jeux, c'est qu'on ne joue pas une faction, mais toutes,a travers des familles. Dans l'idée, c'est brillant. En jeu, pour moi, si ça fonctionne techniquement, ça noie le theme....je n'y arrive pas. Meme si je le voudrais tres fort.

Wallace a d'ailleurs laisse tombé ce mode, apres ces trois jeux.

Pour Root, c'est quoi la période historique dont il s'inspire ?
jmguiche
jmguiche
Maitresinh dit :Pour Root, c'est quoi la période historique dont il s'inspire ?

Aucune, cela ne l’empêche pas d’être taggué wargame sur BGG, et c'est simple.

tout comme des jeux dans l’univers du seigneur des anneaux, de game of throne, battlelore, conan, Warcraft, king & things, sword and sorcery (spi), Narmia, du post apocalyptic, des trucs de zombies, des batailles dans l’espace entre aliens... bref, pas besoin de « période ».

a moins de considérer que les américains, inventeurs du wargame moderne et pratiquant la langue dont le mot wargame est issu ne savent pas ce qu’est un wargame (ce qui serait un poil prétentieux) Root est bien un wargame.


Root, battlelore, war of the ring (je pense surtout à celui de spi) et autres ne sont peut être pas des « jeux d’Histoire », (Histoire avec un H majuscule et au singulier) mais ce sont bien des wargames.

mais bon... je trouve que « jeux d’Histoire » ça se la pete un peu quand même. Le plus grand risque pour cette activité, le wargame, c’est, à mon avis, de se prendre au sérieux. Ce ne sont que des jeux.

Je pense souvent à ce pote qui, en plein restaurant, a sorti très fort et très premier degré  : « Napoléon était un nul, moi, à Waterloo, j’ai gagné ». Il y a eu un moment de silence dans la salle et nous avons été pendant de longues secondes centre de l’attention générale. 😅

My top
No board game found
Le Zeptien
Le Zeptien
jmguiche :


Je pense souvent à ce pote qui, en plein restaurant, a sorti très fort et très premier degré  : « Napoléon était un nul, moi, à Waterloo, j’ai gagné ». Il y a eu un moment de silence dans la salle et nous avons été pendant de longues secondes centre de l’attention générale. 😅

Ah bon !? Tu connaîtrais donc personnellement Wellington ?  Monsieur nous avait caché ça... no
C'est quand même un peu une exception ton pote de se prendre ainsi au sérieux. L'idée de "jeux d'Histoire", si on oublie pas que ce sont des jeux, c'est pas un concept si prétentieux que ça. Pour Europa Universalis,  Here I stand, Virgin Queen, voire même des jeux type Britannia et puis tous les wargames, on peut les qualifier de jeux d'Histoire car ils s'appuient sur des situations politiques/économiques/sociales/militaires/religieuses/historiques qui furent réelles à un moment précis dans l'Histoire. Après, il faut pas s'imaginer qu'on va faire "mieux" que César, Charlemagne, Elisabeth I ou Louis XIV, c'est une idée saugrenue. On peut s'imaginer le "what if", mais sans plus...

My top
No board game found
jmguiche
jmguiche
Je ne dis pas que tout les joueurs de wargames sont comme ça, même pas la majorité, mais j'en ai rencontré beaucoup trop.
Je ne connaissait pas Wellington (malgré mon âge avancé), mais un napoléon qui a gagné à waterloo dans l'histoire alternative d'un univers parallèle. C'est quand même plus costaud. Je ne fréquente pas n'importe qui. J'ai aussi connu un vercingétorix qui avait gagné à Alésia, mais c'était bien avant. Je ne fréquente pas de looser comme tu peux le voir. Quant au général de Castrie qui avait gagné à Dien Bien Phu... Lui ! Imbuvable de prétention. Il fallait l'appeler Monsieur le Comte !no
La croyance souvent répandu que la mécanique du jeu est représentative d'une réalité permettant de tirer un enseignement sérieux et historiquement valable me laisse dubitatif.

J'ai aussi rencontré des rôlistes hallucinants aussi. Dont un (maitre de jeu) qui m'expliquait que dans un donjon / château, un couloir devait obligatoirement faire 90 cm de large sinon c'n'était pas historiquement correct. Bon déjà, il suffit de mettre les pied dans au moins un château pour s'apercevoir de l'absurdité, mais "historiquement correct", à donjon et dragon, me laisse songeur.

Pour en revenir au sujet, wargame simple et "historique", il vient de sortir a essen 1942 USS Yorktown. un wargame apparemment simple et surtout coopératif. Bon souvent ce type de jeu se résume a avoir de la moule aux dés, mais qui sait...

 
My top
No board game found
Le Zeptien
Le Zeptien
Pour répondre à Maitresinh, je ne sais pas si on peut cibler précisément une période et une zone géographique, mais par exemple, dans l'Europe du XVI iéme et XVII ième siécle, on pourrait trouver des moments, des situations, des forces en présence qui ont pu inspirer l'auteur de Root.   
Marquise de chats : une puissance dominante, mais dont le leadership est remis en question
Les dynasties de la Canopée, une ancienne puissance qui a perdu le leadership et qui tente de revenir
L'Alliance de la Forêt, des révolutionnaires qui cherchent une indépendance par rapport à ce qu'il considèrent comme des puissance occupantes,
Les lézards, une puissance spirituelle qui cherche à s'imposer en proposant une doctrine autre que politique,
Les loutres, qui pensent surtout à une société apaisée qui s'appuierait sur l'équilibre des rapports commerciaux, quels que soient les belligérants (et ils font d'ailleurs des affaires avec eux)
Les vagabonds... j'ai plus de mal à les classer : ils représentent des mouvements opportunistes ? des libres penseurs, des anars ou autres ?   En fait, à chacun de placer derrière chacune des factions de Root  des mouvements/puissances/factions qui ont réellement exister.  Cela dit, l'imaginaire proposer par Root me suffit pour ce jeu. 

@Jmguiche : La croyance souvent répandu que la mécanique du jeu est représentative d'une réalité permettant de tirer un enseignement sérieux et historiquement valable me laisse dubitatif.

Ah mais là-dessus,  nous sommes tout a fait d'accord.
 
My top
No board game found
jmguiche
jmguiche
@le Zeptien : et cela n’empêche pas de bien s’amuser !
My top
No board game found
Otto von Gruggen
Otto von Gruggen
Le Zeptien dit :[...]

@Jmguiche : La croyance souvent répandu que la mécanique du jeu est représentative d'une réalité permettant de tirer un enseignement sérieux et historiquement valable me laisse dubitatif.

Ah mais là-dessus,  nous sommes tout a fait d'accord.
 

Les wargames ont été créés pour former des officiers.
Ils sont encore aujourd'hui utilisés à cette fin (dont en France).

Le Zeptien
Le Zeptien
Oui, nous le savons bien,  ce genre d'exercice a sans doute quelques vertus, mais aussi des limites et cela n'a jamais empêcher les grosses bêtises d'ailleurs. En fait, je pensais surtout aux jeux qui simulent un peu plus que des affrontements armés (voir plus haut). 
My top
No board game found
jmguiche
jmguiche
Otto von Gruggen dit :
Le Zeptien dit :[...]

@Jmguiche : La croyance souvent répandu que la mécanique du jeu est représentative d'une réalité permettant de tirer un enseignement sérieux et historiquement valable me laisse dubitatif.

Ah mais là-dessus,  nous sommes tout a fait d'accord.
 

Les wargames ont été créés pour former des officiers.
Ils sont encore aujourd'hui utilisés à cette fin (dont en France).

« Les wargames ont été créés pour former les officiers » oui, mais parle t on vraiment de « nos » wargames à nous ? JTLS me semble loin de nos pratiques ludiques.

 « Ils sont encore aujourd’hui utilisés à cette fin (dont en France) »
Des jeux comme nos wargames ? Sur ?
Encore cette histoire, basée sur un ou deux témoignages déformés d’officiers fan de wargames ! Ça frise la légende urbaine.

D’ailleurs si on cherche on ne trouve que du conditionnel et du restrictif : « de nombreux jeux pourraient être utilisés pour l’instruction et la formation tactique des militaires » (de Peretti 2012) de la part d’un commandant organisateur de convention de wargame hobby. Il s’exprime donc en son nom, pas au nom de l’école de guerre et il ne dit pas qu’on utilise les wargames du commerce, mais plutôt qu’on ne les utilise pas (utilisation du conditionnel). Un autre officier, créateur de jeu celui là, écrit un papier dans « stratégique » dans lequel il « suggère que jeu et guerre – ou plutôt formation à l’art de la guerre – peuvent être associés avec profit. » Suggère... on semble loin de l’utilisation intensive du jeu de plateau.

citation complète : « Le wargame est mal connu des armées occidentales modernes, même si certains supports apparentés au monde du jeu sont parfois utilisés par instructeurs et planificateurs. Au travers d’un jeu de plateau de combat urbain conçu par l’auteur de l’article, ce dernier illustre les fondamentaux pédagogiques du wargame, et suggère que jeu et guerre – ou plutôt formation à l’art de la guerre – peuvent être associés avec profit. » Sebastien Peyret 2017.

En bon français on n’utilise pas de wargame, au sens moderne, ludique, du terme mais « certains support apparentés ». C’est un officier auteur de wargame sérieux qui le dit. Cela suffit à debunker le truc ? 


Et même si...  Cela démontrerait quoi ? Que si mon pote a gagné à Waterloo c’est qu’il est plus futé que Napoléon ?

les Wargames utilisé dans les écoles d’officier sont vraiment ceux qu’on achète dans le commerce ? Vraiment ? L’école militaire se fournit chez a**** jeux ou chez s*** player ?

j’ai eu dans ma famille, jusqu’en 2004, un officier, Lieutenant-colonel en 2004, il n’a jamais, de toute leur carrière, joué à un wargame du commerce, sauf avec moi en vacances une fois ou deux. Pourtant, des formations...c’était souvent. Et bien souvent dans ces cas là ben... faut trouver à occuper les stagiaires... ben même comme ça ils n’ont pas eu l’atelier wargame du commerce avec sortie shopping à l’o*** cube.

et même si... admettons... un wargame du commerce « pourrait être utilisé » parce qu’il met en œuvre des compétences proche de celles qui sont demandées, en quoi cela qualifie le wargame comme outil « historique » ? En rien. C’est peut être un outil pédagogique c’est tout ce qu’on peut affirmer. C’est d’ailleurs ce que semble dire le commandant précédemment cité.

En attendant, les militaires français pour leurs exercices de ce genre, utilisent (pas forcément exclusivement) un outil qui s’appelle JTLS (Joint Theatre level simulation) qui m’a l’air assez loin de la gamme GMT. L'armée utilise aussi des « serious games » dans lesquels on ne voit pas non plus beaucoup de pions, de dés ni d'hexagones.

https://en.wikipedia.org/wiki/Joint_Theater_Level_Simulation


et tout cela n’empêche pas que jouer aux wargames, c’est fun.

pour ceux qui veulent aller plus loin, ce qu’on appelle un wargame dans l’armée uk

https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/641040/doctrine_uk_wargaming_handbook.pdf

112 pages, une page sur le wargame hobby, une seule citation de jeu du commerce, golfe stricke, le reste met derrière le mot wargame une réalité différente de la notre.


 

My top
No board game found