Von : Mister Nico | Freitag, 14. Dezember 2018 um 20:35
noisettes
noisettes
Des fois ça plaît 
My top
No board game found
Lami
Lami
C'est surtout qu'on aimerait bien une réponse ferme et définitive officielle.  Les rumeurs et interprétations des experts des forums ça va bien 5 minutes mais ça fait pas avancé le bouzin.
julejim
julejim
https://www.kickstarter.com/projects/996665814/confrontation-classic-the-legendary-skirmish-game/posts/2504077

 Autrement dit : les résines, elles arriveront peut-être un jour. Pour le reste, la production n'a pas commencé puisque l'usine n'a même pas encore été démarchée et il n'y aurait personne pour les faire parvenir de toute façon. Quand on voit ce que coûte une livraison internationale et qu'on le met en relation avec la qualité de la gestion depuis quelques années...
 
 
My top
No board game found
Kensu
Kensu
SD avait lancé une campagne pour la traduction de choose of chtulu (des bouquins sur fond de "livres dont vous êtes le héros)

Suite a une plainte de Chaosium la campagne est dans le statut b"suite a un litige de propriété intellectuelle"

SD vient d'envoyer un mail pour expliquer qu'ils arrêtaient les campagnes de financement participatif

 
My top
No board game found
marvelarry
marvelarry
Kensu dit :SD avait lancé une campagne pour la traduction de choose of chtulu (des bouquins sur fond de "livres dont vous êtes le héros)

Suite a une plainte de Chaosium la campagne est dans le statut b"suite a un litige de propriété intellectuelle"

SD vient d'envoyer un mail pour expliquer qu'ils arrêtaient les campagnes de financement participatif

 

Vraiment ? C'est un peu ce qui faisait l'épine dorsale de leurs éditions. Etrange décision.

Et j'ai du mal à comprendre le bien fondé de la plainte de Chaosium puisque Choose Cthulhu est une traduction qui n'a strictement rien à voir avec eux. Qu'ils soient excédés de voir SD surfer sur la notoriété de leurs traductions/créations pour L'appel de Chtulhu, je le conçois, mais là le socle juridique m'échappe.

Kensu
Kensu
Nous avons lancé un nouveau Kickstarter. Franchement il faut y croire, au regard de l’ambiance sur les réseaux sociaux, pour se remettre sous le feu des projecteurs. Choose Cthulhu est un excellent projet, qui marche partout en Europe, avec des dizaines de milliers d’exemplaires vendus. C’est de l’édition, c’est notre cœur de métier depuis dix ans. C’est exactement ce qu’il nous faut pour relancer notre activité après une très longue année semée d’embûches. Pensez-vous que l’on nous laisserait travailler et gagner l’argent dont nous avons besoin pour payer nos factures et les salaires de nos employés ? Ce serait trop beau.

C’est Chaosium, les mêmes qui nous ont condamnés sur la place publique à cause d’une dette, qui nous empêche aujourd’hui de travailler. Ne cherchez pas de cohérence là-dedans.
Voici, en toute transparence, la plainte déposée par Chaosium à notre encontre :

Trademark Desc: Call of Cthulhu
Logo: true
Jurisdiction: United States of America
Registration Number: 74030367
Registration Office: USPTO
Infringement Desc: The product Chaosium’s trade dress, including use of "Cthulhu" in a proprietary San Cristobal font, making this a classic case of intentional market confusion. Edition Sans-Detour has no license to use any elements of the "Call of Cthulhu RPG" - we terminated their license last year because they failed to make required royalty payments. There also appears to be numerous elements that had been produced under their now-terminated license for Call of Cthulhu that has been worked into this "Choose Cthulhu" product without Chaosium's permission.

On nous soupçonne de vouloir créer de la confusion intentionnelle sur le marché du jeu de rôles en proposant une traduction de livres dont vous êtes le héros (!) et d’utiliser, comme certains confrères, une police de caractère proche de celle du jeu de rôle l’Appel de Cthulhu.
On nous soupçonne de vouloir utiliser des illustrations et éléments créés par notre propre société, réalisés par des employés de Sans-Détour, dont nous avons la propriété commerciale.

Nous ne pouvons estimer les dommages causés par Chaosium à notre projet, à cette licence, à l’éditeur espagnol qui nous soutient dans cette démarche, ni même aux autres éditeurs allemands et italiens de ces titres. Pourtant, l’an dernier, Chaosium a contacté l’éditeur espagnol pour diffuser ces mêmes ouvrages aux Etats-Unis…

Sur la base de ces éléments, nous avons contacté l’équipe de Kickstarter afin de justifier de l’intégrité éthique et légale de notre projet (!) quant à toute utilisation d’éléments pouvant appartenir à la licence de L’Appel de Cthulhu. Nous comprenons que Kickstarter soit vigilant quant à l’exploitation des droits sur les projets qu’il valorise sur son site. Mais le manque de précision des allégations de Chaosium est juste destiné à interrompre une campagne prometteuse (financée en 1 heure et objectif doublé en moins d’une journée) afin de porter préjudice à Sans-Détour.

Nous avions un immense respect pour le Grand Chaosium, celui de Greg Stafford, Lynn Willis, Charlie Krank : des gens que nous avons aimés et avec qui nous avons partagé de beaux moments ici en France ou chez eux, aux Etats-Unis. Ces personnes honorables, qui soutenaient et encourageaient la création et la passion, ont cédé la place à des business men qui ont acquis dans des conditions qui leur étaient très favorables, une licence qu’ils veulent « bankable ». Notre environnement est ainsi fait, et nous devrons désormais vivre avec.

Une époque vient de se terminer. Cette nouvelle ère se fera avec ou sans nous, difficile à ce stade et avec tant de haine, de faire simplement notre travail. Nous avons aimé innover, nous avons aimé faire toujours plus, plus beau, plus imposant, plus « jamais vu ». Nous devons nous réinventer pour continuer à aimer notre métier.

On peut nous voir comme les méchants d’une histoire que nous n’écrivons pas. On peut ne retenir que cela des dix années de notre existence, je suis déjà passé par là et il y a, dans certains esprits, une confusion entre les activités de Ludikbazar, disparu dans la douleur après quinze longues années d’existence, et celles de Sans-Détour, qui sont deux entreprises aux activités et fonctionnement différents, simplement gérées par le même homme.

L’équipe de Sans-Détour veut continuer à travailler et à faire rêver, quelles que soient les difficultés rencontrées et un quotidien éreintant. Pourtant, nous ne sommes que des femmes et des hommes, et afin de nous préserver nous avons décidé de retourner dans l’ancien monde et de cesser les financements participatifs, ce qui inclue la campagne en cours. Dès sa réouverture par Kickstarter, nous la refermerons afin que chacun des contributeurs puisse récupérer sa mise.

Merci à tous ceux qui n’ont jamais cessés de nous soutenir, c’est pour vous que nous continuerons.
Borowski Piotr
My top
No board game found
Retrogamer
Retrogamer
Kensu dit :(...)
intégrité éthique
(...)
Borowski Piotr

J'ai ri.

Mr le Néophyte
Mr le Néophyte
Magnifique, on dirait du WonderDice.
​​​​​​
My top
No board game found
ASTRAL
ASTRAL
Si on les embête juste parce qu'ils payent pas leurs dettes alors , c'est mesquin...
My top
No board game found
Retrogamer
Retrogamer
Il manque le début du message sur le post de Kensu :

"Un monde nouveau
À force de publier du fantastique, on finit par croire aux fées et aux dragons. Parfois même on s’imagine que les gens sont honorables et bienveillants. Heureusement la réalité est là pour nous rappeler comment les choses fonctionnent, vraiment.
Sans-Détour, c’est quoi ? Serait-ce une entité multi-tentaculaire avec des ramifications dans des dizaines d’activités ? Qui brasse des millions d’euros via des sociétés off shores occultes ? En profitant de leurs partenaires pour s’enrichir outrageusement ? Oui je viens de lire Facebook et les forums de ceux qui se prétendent informés.
Ou plus simplement une société d’édition de jeux de rôles qui existe depuis dix ans, qui au mieux a réalisé un million d’euros de chiffre d’affaires une fois dans son existence et qui emploie cinq salariés ? Des personnes qui dès 2009 ont travaillé avec passion et amour pour rendre ses lettres de noblesse au jeu de rôles en général, et en particulier à une licence, qui a fait notre réputation, et que nous avons aimés de tout notre cœur : L’Appel de Cthulhu.
Notre réalité ? c’est difficile. Nous courons après l’argent que les plus gros trainent à nous payer, nous manquons de trésorerie en permanence, nous sommes régulièrement en retard sur des factures. Malgré tout, nous essayons de bâtir de nouveaux projets dans un contexte qui condamne d’avance la moindre de nos communications ou commente le moindre de nos mouvements. Et quoi ? Si nous restions immobiles, on nous soupçonnerait de comploter contre la paix dans le monde.
Sommes-nous morts ? Au-delà de l’aspect philosophique de la réponse, financièrement non. On nous doit plus d’argent que nous n’avons de dettes à régler. Notre carnet de commande est plein pour les figurines Confrontation. Notre bilan est encore une fois positif, comme toujours depuis dix ans. Des professionnels de différents horizons continuent de solliciter notre savoir-faire sur des projets en préparation.
Mais si ce n’était que cela, nous pourrions encore nous en sortir par le haut comme nous l’avons toujours fait. Nous ferions des communications optimistes et enthousiastes, en livrant les projets promis comme pour les Masques et La Bête, en avançant à pas de géants sur nos nouveaux dossiers comme Confrontation, en démontrant que l’énergie que notre équipe déploie au quotidien suffit à prouver que nous travaillons – oui il faut prouver désormais.
Cette réalité nous l’avons peut-être causée. Nous avons surement été maladroits, un peu fiers de notre travail, personne n’est parfait.
Il y a une autre réalité, la plus indigne à nos yeux et qui rend méprisables ceux qui la provoquent, ceux qui, bouffis d’égos et de l’importance du pouvoir qu’ils s’imaginent avoir, énoncent des mensonges, déforment les faits et nous mettent au pilori.
Nous, bêtement, avec un idéal sans doute poussiéreux, continuons à communiquer de manière positive, à y croire malgré les lynchages publics, les menaces et les chantages à l’argent. Et aussi à nous taire.
Nous avons lancé un nouveau Kickstarter. (...)"
Proute
Proute
Au-delà du reste de la bafouille, il y a un truc que je ne comprends pas. Ils lancent un nouveau ks mais ne veulent plus faire de ks et donc ferment le ks ?
C'est un peu embrouillé, non ?
Mister Nico
Mister Nico
Aucune mention à Aventures le jeu de rôle, cé drol.
marvelarry
marvelarry
Proute dit :Au-delà du reste de la bafouille, il y a un truc que je ne comprends pas. Ils lancent un nouveau ks mais ne veulent plus faire de ks et donc ferment le ks ?
C'est un peu embrouillé, non ?



Ah non, c'est très clair: ils font un KS qui se retrouve bloqué juridiquement par un créditeur rancunier. C'est trop compliqué à gérer pour SD qui décide donc d'abandonner les KS (dont celui bloqué) pour ne plus revivre cette situation.
Kensu
Kensu
Ils sont même quasi sûr que ks va débloquer cette campagne.
Et dès le déblocage ils vont l'annuler.

C'est Dallas

J'avoue que j'avais été surpris qd j'avais vu cette campagne avec Chtulu.

 
My top
No board game found
Uphir
Uphir
Marrant comme ils sont prolixes dès lors qu'ils s'estiment dans leur droit...

En revanche, sur toutes les affaires où ils n'ont pas le derrière propre, pas un mot.
My top
No board game found
noisettes
noisettes
Tu n.estimés pas qu ils sont dans leur droit ? 
Ils ont aussi communiquer sur leurs autres affaires 
My top
No board game found
Prince-Baron
Prince-Baron
C'est dommage que le message de SD ne donne pas plus d'informations sur ceux qui leur doivent visiblement beaucoup d'argent.

Pour Confrontation le projet avance ?
Uphir
Uphir
noisettes dit :Tu n'estimes pas qu ils sont dans leur droit ? 
Ils ont aussi communiquer sur leurs autres affaires 

Aventures ? Confrontation ? Le lancement du "rachat" de jeux façon Ludikbazar mais version Sans Détour ? La société hong-kongaise propriétaire de la licence Confrontation et dirigée par... le trésorier de SD ?

Tout le monde doute de leur sérieux et ce n'est pas parce que pour une fois, ils sont apparemment du "bon" côté, que cela fait oublier tout le reste.

My top
No board game found
noisettes
noisettes
Aventure ? Ils ont explique que le auteur voulait une avance ce qui ne se fait pas trop dans le milieux .

Confrontation :  il me semble avoir vu des messages sur l état d avancement.

licence conf:  je vois pas le problème.
Je suis peut être naïf mais je ne vois pas ce qui dérange.


Je ne dis pas que ils ne ont aucun tort.
Jusque ils communiquent et que cela ne sert rien qu ils pondent 36 communiqués avec les mêmes infos
My top
No board game found
Uphir
Uphir
Désolé, mais pour moi, il y a plein de choses qui dérangent. Si tu ne les vois pas, tant mieux pour toi. Personnellement, je ne fais plus confiance à cet éditeur, et ce d'autant plus quand ils communiquent de la sorte...
My top
No board game found
Mister Nico
cossack39
cossack39
noisettes dit :Jusque ils communiquent et que cela ne sert rien qu ils pondent 36 communiqués avec les mêmes infos

Il te faut pas grand chose pour te contenter. 
Pour aventure, non, ils ne communiquent pas. Ils ont fait une news qu'ils ont effacé ensuite car à priori, fausse (ils ont dit reprendre le contact avec Mahyar mais celui ci a annoncé que non, après on a qu'un son de cloche et le fait qu'ils retirent la news accrédite un peu Mahyar). 
Pour confrontation, on ne peut pas dire que la comm soit aussi surreprésentée, il y a quand même des gros silences de plusieurs mois, on sait que ça avance vaguement, mais c'est à peu près tout. 

Je trouve le pavé de Piotr assez hallucinant et déconnecté de la réalité. Il a créé la situation qu'il dénonce et ne semble absolument pas capable de s'en apercevoir. Ho, il y a bien un petit paragraphe sur "l'orgueil et la fierté" mais c'est totalement lunaire. 

Même si on ne connait pas l'ensemble des histoires liant SD et chaosium, ils l'ont quand même un peu cherché avec la vente de bouquins chaosium par une entreprise tiers qui occupe, par hasard, les mêmes locaux que SD, et emploi grosso modo le même personnel. Le Laïus sur l'ancien chaosium vs le nouveau est aussi stratosphérique.

A l'instar de Mohand prit dans des affaires qui le dépassent, j'espère toutefois que SD s'en sortira sans trop de bobos, au moins pour préserver l'emploi des pauvres salariés qui doivent subir les actions totalement débiles de leur patron.

Kensu
Kensu
Mister Nico dit :Pour ceux que ça intéresse, la news complète :

https://www.facebook.com/EditionsSansDetour/posts/2861769200514172?__tn__=K-R

Magique les commentaires

Je vais chercher du pop corn

My top
No board game found
yslaire
yslaire
C’est clairement une vengeance, pas de doute.

Côté Chaosium, les motifs de ne pas aimer M. Borowski sont nombreux, résumé des épisodes précédents :

1) La manière de traiter un ami de 30 ans de Chaosium et papa de l’AdC (Sandy Petersen) : une ardoise impayée à 6 chiffres, ça arrive dans une faillite... Mais le stock impayé de Ludik qui réapparaît, dans le même entrepôt que celui de SD, vendu par la boîte ( Way of Gamers) de l’ex comptable de SD, ça a un peu irrité le Grand Ancien, et ses amis de chez Chaosium... On est quand même dans un monde ou les copains, l'amitié, la parole donnée ça compte... D'ailleurs sans ça, Piotr ne se serait pas rendu aussi loin sans se faire proprement ramasser. Ce qui lui permettait d'obtenir des ententes amiables, des arrangements, des délais jadis est exactement ce qui lui vaut aujourd'hui un gros retour de bâton.

2) Les royalties qui tardent à rentrer pour des projets pourtant financés via une pré-vente en financement participatif.

3) Le stock invendu de l'Appel de Cthulhu qui, juste avant le gong des multiples extensions accordées, se fait racheter par l’autre boîte de l’ex comptable (Stellar) pour être vendu... Via la boutique en ligne de SD!

Ça explique sûrement ce réveil tardif des Grands Anciens, sur la base de la seule similitude avec la police d’écriture propriétaire, alors qu'ils ont laissé filer les autres traductions et la version espagnole. Pour le coup ça rappelle l'épisode - en moins grave et flagrant - des figurines à fortes similitudes ou concepts repompés par les ukrainiens (mais pas exactement pareils), qui nous avaient valu, lors du dépôt de DMCA kickstarter, le même genre de laïus sur l'éthique, le lynchage, la morale et les vilains avides qui faisaient du "chantage à l'argent" par les Ukrainiens... Caustique...

 
My top
No board game found
Pit0780
Pit0780
Ils se font démonter en tout cas..... 
Uphir
Uphir
Ils se font démonter... y compris par des pros !
My top
No board game found
yslaire
yslaire
Uphir dit :Ils se font démonter... y compris par des pros !

Non, pas vraiment. Piotr crie très fort mais il pourrait avoir bien plus mal. Il surjoue un peu.  De la même manière qu'ils ont pu bénéficier d'arrangements entre amis, ils subissent le contrecoup du non respect de ces arrangements à la bonne franquette. Et, ils ont la chance que, visiblement, Chaosium ni personne ne soit en mesure/n'aie l'envie ou les moyens, de vraiment les poursuivre sur le plan légal. Parce que qu'ils aient gain de cause ou pas, qu'ils aient le cul propre ou pas, ce serait sûrement la fin de Sans Détour.
De toutes façons Petersen comme Chaosium se sont fait rouler dans les grandes largeurs, et via le même procédé... En toute légalité a priori... Je crois que Petersen a essayé de recouvrer son dû, mais dans une faillite hein... 

L'obstruction de Chaosium sur ce KS c'est de la petite bière. D'ailleurs bizarrement, changer la police suffirait à régler le problème, mais au lieu de ça c'est "fini les financements participatifs pour nous"...

Ils se feraient, peut être, "démonter" le jour où quelqu'un aurait vraiment matière à les poursuivre ou déclencher une enquête/un audit chez eux. Pour l'instant ils s'en sortent plutôt bien.

My top
No board game found
Uphir
Uphir
Heu... je voulais dire dans les commentaires; des pros du milieu les "démontent".
My top
No board game found
yslaire
yslaire
Uphir dit :Heu... je voulais dire dans les commentaires; des pros du milieu les "démontent".

Ah désolé pour la méprise!

Et sinon, dans la catégorie pro, sans vacheries gratuites, le portrait fait par d'ex auteurs sur TOC, confirme quand même cette impression d'amateurisme ambiant : https://www.tentacules.net/index.php?id=9667

Et, en passant, on y voit des auteurs qui ne relâchent pas leur boulot tant que leur contrat n'a pas été révisé ;o) 

My top
No board game found
Uphir
Uphir
Y'a pas de mal et je vais lire l'article que tu cites. Merci.

My top
No board game found
krile
krile
J'ai pas tout suivi, mais question : leut site de vente en ligne est-il à éviter du coup ?
My top
No board game found
Endevor
Endevor
Si tu achètes des produits directement (pas en précommande) et que tu paies par paypal je pense qu'il n'y a pas de risque enfin si tu ne reçois rien en 1 mois il suffit de faire une réclamation paypal et tu seras remboursé.
J'ai fait 2 commandes après avoir reçu mes boites de Chulhu e j'ai reçu les 2 commandes, au bout d'une dizaine de jours.