10
réponses
0
follower
Von : Janos | Montag, 1. Juli 2013 um 11:03
Janos
Janos
Bonjour,
En pleine période de boulimie ludique, je m'achète pas mal de chose en ce moment (entre puerto rico deluxe, netrunner, complots et j'en passe...) Je me suis pas mal attiré par Peloponnes (qui m'a fait de l'oeil à Paris est ludique) mais également Suburbia ( dont la dernière vidéo de Pacific23 m'a bien plu).
Ayant pas mal dépensé ces derniers temps et n'ayant pas pu les tester je viens vers vous afin d'avoir un avis pour pouvoir trancher entre les deux. ,Je sait bien que le mécanique sont différente mais selon vous : Lequel ne faut-il pas rater ?
Merci d'avance
My top
No board game found
Lapinesco
Lapinesco
Peloponnes, c'est pour moi l'excellente découverte 2013, jouable facilement, riche et malin.
Mais bon Suburbia, je le prends dès qu'il pointe le bout de sa boite donc bon :)
LordSavoy
Kalen
Kalen
Je peux pas trop aider car je ne possède, et n'ai joué qu'à Peloponnès et qu'il est très bon mais à plus de 2 à mon avis.
rafpark
rafpark
Pas joué à l'autre mais peloponnes fait très bon effet dans le secteur !!
BDML
BDML
Les 2 jeux n'ont pas grand chose à voir, mais en ce qui me concerne Suburbia m'a vraiment emballé, beaucoup plus que Peloponnes qui est sympa mais que j'ai déjà revendu. Des jeux sympa y'en a des tas.
My top
No board game found
Seb
Seb
Ce sont deux jeux de développement qui ont des qualités, mais il faut être conscient qu'ils ne boxent pas tout à fait dans la même catégorie.
Ce qui peut orienter ton choix :
. La durée de jeu : Peloponnes est un poids plus léger (15 minutes par joueur) que Suburbia (30 minutes par joueur).
. Le nombre de joueurs potentiels : Suburbia est plus orienté 2-3 joueurs, Peloponnes pourra être sorti à 3-5 joueurs.
. Le thème : développer une ville moderne, développer une cité antique, le goût personnel peut jouer.
. Les mécaniques : « card row » ou enchères pour acquérir les tuiles, tu peux avoir une préférence ; développement linéaire et assez libre dans Suburbia, lutte contre des catastrophes (donc développement un peu plus contraint) dans Peloponnes.
Je dirais que Suburbia est plus calculatoire mais propose une expérience de jeu plus riche. Il y a davantage de voies stratégiques, paramètres, combinaisons de tuiles à prendre en compte.
Peloppones est plus court, plus simple dans les choix qui nous sont proposés, mais apporte un peu plus d'interaction de par sa phase d'enchères.
A noter que les deux jeux disposent d'un mode solo très satisfaisant, permettant de découvrir le jeu mais pas que, celui de Suburbia m'ayant tout de même un peu plus accroché et amusé.
En conclusion, les deux sont très bons et se côtoient (voire se complètent) sans problème dans une ludothèque, car leurs univers et leurs « calibres » distincts les destinent à des usages différents. Il est impossible de conseiller l'un plutôt que l'autre sans connaître le contexte dans lequel ils seront joués.
A titre personnel, j'ai une préférence pour Suburbia.
My top
No board game found
Foussa67
Foussa67
Très bon résumé comparatif, bravo.
Je n'ai pas joué à Suburbia (mais je l'ai précommandé), mais je possède et apprécie beaucoup Peloponnes.
Je trouve que Peloponnes tourne très bien à 2 joueurs, les enchères à 1 tour sont adaptées. Mais effectivement, c'est à + de joueurs qu'on "profite" vraiment du jeu.
D'autre part, un élément à prendre à compte : Peloponnes, c'est violent.
- Tu peux te faire balayer aux enchères si tu n'as pas fait attention. Perdre 1 tour, et donc 1 tuile, c'est très rude.
- Tu dois apprendre à équilibrer ton jeu, entre population et points de victoire sur les tuiles. Pas facile du tout au début.
- Les catastrophes tombent forcément en cours de partie. Et selon le timing, elles peuvent faire très très mal.
Tu veux dégoûter un joueur qui débute à Peloponnes ? Tu le saccages sur les enchères, le privant de tuiles. Ensuite, tu le laisses développer à fond sa population, il se rendra compte en fin de partie que ça sert à rien, on comptera sa poignée de points sur les tuiles. Puis avec un peu de chance, des catastrophes tombent dans un timing impitoyable, l'obligeant à détruire quelques unes de ses tuiles. :mrgreen:
D'après ce que j'ai lu et regardé (pour les règles, super vidéo d'explications de pacific23) sur Surburbia, ça me semble bien moins méchant.
La différence me semble fondamentale. Le temps de jeu aussi est bien différent, du simple au double.
Ils peuvent parfaitement cohabiter dans une ludothèque, à mon avis (et sans avoir encore joué à Suburbia, mais bon, je pense avoir assez d'élément sur le jeu).
Et pour finir, leur gros point commun, c'est leur beauté, qui n'est qu'intérieure. :kwak:
My top
No board game found
beri
beri
Bastoche dit:Ce sont deux jeux de développement qui ont des qualités, mais il faut être conscient qu'ils ne boxent pas tout à fait dans la même catégorie.
Ce qui peut orienter ton choix :
. La durée de jeu : Peloponnes est un poids plus léger (15 minutes par joueur) que Suburbia (30 minutes par joueur).
. Le nombre de joueurs potentiels : Suburbia est plus orienté 2-3 joueurs, Peloponnes pourra être sorti à 3-5 joueurs.
. Le thème : développer une ville moderne, développer une cité antique, le goût personnel peut jouer.
. Les mécaniques : « card row » ou enchères pour acquérir les tuiles, tu peux avoir une préférence ; développement linéaire et assez libre dans Suburbia, lutte contre des catastrophes (donc développement un peu plus contraint) dans Peloponnes.
+1 et j'ajouterai qu'en termes de design, Peloponnes est largement au-dessus.
Un petit reproche à Suburbia pour ma part : les nombreux ajustements à faire à chaque tuile achetée, un aspect qui fait qu'une version informatique serait tip top.
Seb
Seb
Oui, toutes ces manipulations sont un peu fastidieuses, ça demande pas mal d'attention, et le pire c'est qu'on n'est jamais certain de ne pas faire d'erreur, d'oublier quelque chose.
Une version iOS a été annoncée en début d'année, elle devrait être présentée à la GENCON.
My top
No board game found