In der Datenbank seit 04.01.2010

edition 2010

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon
Von : MOz | Montag, 28. Juni 2004 um 21:08
target
target
Pour ma part, j'ai déjà fait l'expérience de parties où le suicide pour la communauté était automatique. Ben c'est qu'il n'est pas facile d'être alors loup-garou.
Lorsque j'ai initié des joueurs à ce jeu, je leur ai dit de ne pas révéler son identité, en partant du principe que si la voyante ou la petite fille connaissent les loup-garous, elles vont argumenter contre eux et voter contre eux, ce qui est déjà pas mal.
Si elles disent "moi je suis la petite fille et les garous c'est untel et untel", y'a plus trop de débat et le sort des loup-garous est décidé.
Bon après, je pense que ça dépend totalement des joueurs présents et comment ils gèrent ce genre de jeu. S'ils jouent persos, pas besoin de rien interdire, s'ils jouent communauté/sacrifice, c'est plus dur pour les méchants loups.
My top
No board game found
XavO
XavO
Ubik dit:Moi je pense que ca ne gène pas vraiment ce genre de comportement. C pas pour ca que les gens te croient. Au contraire, c trop gros!


Je suis d'accord avec Ubik. Dire que vous etes la petite fille et que lui est un loup, peut tres bien se retourner contre vous. Comme rien n'est prouvable, il vaut mieux agir prudemment.
My top
No board game found
Jack
Jack
MOz dit:Si tu ne joues pas pour la gagne, autant ne pas jouer. Les joueurs qui ne jouent pas pour la gagne, ceux qui jouent par dessus l'épaule, en se moquant des conséquences de leurs décisions sont les premiers à plomber les parties.


Ouais !
My top
No board game found
helldjinn
helldjinn
xavo dit:
Ubik dit:Moi je pense que ca ne gène pas vraiment ce genre de comportement. C pas pour ca que les gens te croient. Au contraire, c trop gros!

Je suis d'accord avec Ubik. Dire que vous etes la petite fille et que lui est un loup, peut tres bien se retourner contre vous. Comme rien n'est prouvable, il vaut mieux agir prudemment.


Ce genre de comportement se voit principalement dans le cas où on considère que l'équipe toute entière gagne, vivants et morts. Ainsi, si les autres ne la croient pas, la petite fille n'a qu'à dire "Tuez moi, vous verrez bien que je suis la petite fille", ce que les autres joueurs font, puis tuent les loups-garous. La petite fille et le reste de l'équipe gagnent, et la stratégie de la petite fille s'est trouvé payante. Ca ne se retourne donc pas contre elle.
My top
No board game found
helldjinn
helldjinn
Blue dit:Maintenant, si quelqu'un dans l'assistance est géné par le jeu de rôle et joue tout pour la gagne, je sort un autre jeu...


C'est en fait que vous avez une notion différente de "la gagne". Pour toi, seuls les survivants gagnent, pour lui, l'équipe gagne. Mais vous jouez tous les deux pour "la gagne".
My top
No board game found
thire
thire
Je suis de ceux qui sont immédiatement tombés sous le charme du jeu, pour l'ambiance si particulière qu'il dégage.
Et j'ai toujours une boîte dans la voiture, question de pouvoir improviser une partie.
Si, si, ça arrive de se retrouver en groupe même lorsque ce n'est pas prévu au départ.

Mon avis rejoint ceux des puristes: ce qui compte, c'est le magie que ce jeu peut générer. C'est unique. Ca fait 20 ans que j'organise des activités ludiques et je n'ai jamais vu cela.

Lorsque j'explique le jeu, j'insiste toujours sur le double objectif: collectif (on gagne ou on perd ensemble) et individuel (essayer de rester en vie le plus longtemps possible).
En encourageant les intéressés à plus de finesse que les "Je suis la voyante, machin est un LG", et autre "Rappellez-vous bien ce que j'ai dit" après avoir retourné sa carte.
Mais c'est de toute façon eux qui décident, c'est tentant évidemment de jouer au héros du village !
Hélàs, la partie se termine alors de manière nettement moins intense et la fête est un peu gâchée.

Pour éviter cela, pendant la partie, je répète régulièrement les consignes, j'essaie aussi (discrètement) d'intervenir pour essayer de faire durer le suspense jusqu'au bout: il m'arrive parfois de lancer des fausses pistes pour protéger les LG au début, puis l'inverse le lendemain, au feeling.
C'est fou ce que l'animateur, puisqu'il ne peut être taxé de bluff, peut orienter les débats !

Une partie réussie, c'est un vrai cri du coeur lorsque le dernier LG retourne sa carte dans la liesse générale, suivie par un "On en refait une !" généralisé.
J'ai constaté que lorsque les LG gagnent, l'envie de rejouer est bien présente, mais l'ambiance de fin de partie n'est pas la même.
Pour provoquer une demande, l'idéal est de terminer par une victoire à l'arrachée des villageois, vous pouvez être sûr que le jeu fera des petits !

Je ne sais pas si j'ai fait avancer le schmilblick, mais je ne pouvais pas m'empêcher de participer au débat.


;-)
My top
No board game found
sbeuh
sbeuh
helldjinn dit:
Ce genre de comportement se voit principalement dans le cas où on considère que l'équipe toute entière gagne, vivants et morts. Ainsi, si les autres ne la croient pas, la petite fille n'a qu'à dire "Tuez moi, vous verrez bien que je suis la petite fille", ce que les autres joueurs font, puis tuent les loups-garous. La petite fille et le reste de l'équipe gagnent, et la stratégie de la petite fille s'est trouvé payante. Ca ne se retourne donc pas contre elle.


Justement, j'ai une petite anecdote à ce sujet...

J'ai été la petite fille et ai repéré très vite les loups garous. J'ai essayé d'amener la chose prudemment, non sans véhémence (le naturel a repris le dessus), j'ai appuyé un argumentaire contre un loup garou que j'avais détecté sur un argument vaseux qu'il avait donné pour se défendre...

Les gens disaient qu'ils avaient senti un mouvement par ci par là, la nuit, et j'ai en effet, fortement insisté en désignant un des deux autres loups garous que j'avais détecté dans ce coin.

Je me suis dit, j'ai la petite fille, je vais la sacrifier (les loups garous me saigneront cette nuit ...). Mais ce à quoi je ne m'attendais pas était que ce soit les villageois eux-mêmes qui me clouent au piloris !

Ejecté de la partie, les villageois voient qu'ils ont butté la petite fille et...

Et mes accusations n'ont servi à rien, elles étaient juste, mais ils se sont tous cantoner à leurs impressions arbitraires.

En gros, un sacrifice vain...

:arrow: dégouté :(
My top
No board game found
bloodyraoul
bloodyraoul
sbeuh dit:
Ejecté de la partie, les villageois voient qu'ils ont butté la petite fille et...
Et mes accusations n'ont servi à rien, elles étaient juste, mais ils se sont tous cantoner à leurs impressions arbitraires.
En gros, un sacrifice vain...
:arrow: dégouté :(


Je pense que c'est un cas particulier de manque de bol...
En général, en voyant qu'ils ont buté la petite fille, les villageois se souviennent de qui elle avait accusé. deux tours plus tard, la partie est terminée...
:roll: Et c'est ce genre de partie que je cherche à éviter...
My top
No board game found
Hervé Marly
Hervé Marly
Salutations garoutes à tous

Je me permet d'intervenir dans votre débat suite à la demande de Yves-Marie.
La réponse est assez simple.

Les LGdT est un jeu collectif, la victoire est celle d'un groupe contre un autre groupe. Il n'y a pas de joueurs plus gagnants que d'autre.

Ce jeu est dans sa substance même un jeu de coopération.
Donc, oui la petite fille à le droit de se "sacrifier", de même que la voyante ou n'importe quel autre personnage. Un Loup-garou à le droit d'accuser un autre LG pour sauver son "camp". Ou bien il peu lui aussi se sacrifier.

L'essentiel (comme certains d'entre-vous l'on dit), est de ne pas en faire un sytème pour gagner à tous les coups.
D'abord parcequ'un sytème gagnant peut facilement être détourné par l'adversaire pour devenir un système perdant.
Mais aussi parcequ'une attitude suicidaire est de l'anti-jeu. Nous incarnons tous des villageois, pas des Kamikases. Le but de chaque personnage est la survie du groupe mais la sienne propre également.

Au sujet plus particulier de la Petite Fille, le MJ doit bien faire passer le message suivant :
la petite fille est une petite fille elle a très très peur des LG. Il ne peut pas y avoir de Petite Fille les yeux grands ouverts pour espionner. Si un des LG voit la petite fille espionner, le MJ (sous contôle de la réélle perception d'espionnage du LG) doit expliquer à la Petite Fille qu'elle vient de mourir de peur.
Ce personnage de Petite Fille est puissant, mais très dangereux à jouer.

Et surtout comme nous disons toujours, Philippe et moi :
1- Les LGsT est un jeu où le plaisir est plus important que la victoire,
2- Le MJ a un rôle primordial dans la réussite d'une partie. Respectez-le, et écoutez-le (même si il parle à sa canette de bière hihihihi :wink: message perso).

Salutations garoutes à tous. Amusez-vous bien.

PS Une après-midi garoute est organisée par "A quoi tu joue", le dimanche 4, sur la pelouse des Buttes Chaumont, à coté du guignol. A propos de guignol je serai là pour jouer avec vous.
My top
No board game found
MOz
MOz
Est-ce que Loups-Garous est un jeu de rôle ? Franchement, je n'en suis pas sûr et je ne vois pas comment on peut l'affirmer étant donné qu'il est incompatible que chacun joue un rôle et essaie en même temps que personne ne découvre qui il est. L'essence du jeu de rôle est d'incarner son rôle de manière à ce que chacun puisse reconnaître le personnage que l'on incarne.
De plus, se sacrifier quand on est la petite fille et qu'on connait l'identité de tous les loups-garous encore en vie, ce n'est pas du tout anti-jeu, c'est même une façon rapide de faire gagner les villageois (quand on joue avec des joueurs sensés).
Si la victoire est collective, je ne vois pas pourquoi on devrait se retenir de se sacrifier quand on est sûr ainsi d'apporter la victoire à son équipe. Qu'on soit mort ou vivant, cela ne change rien puisque si notre équipe gagne, on gagne. Le seul intérêt à rester vivant est de pouvoir jouer la partie jusqu'à sa fin, mais on ne doit jamais empêcher un joueur de le faire.
Ce ne serait pas du tout pareil, si la victoire allait uniquement aux membres vivants du camp.
My top
No board game found
Mattintheweb
Mattintheweb
MOz dit:Est-ce que Loups-Garous est un jeu de rôle ?
Disons que c'est un jeu À rôle alors... :P
L'essence du jeu de rôle est d'incarner son rôle de manière à ce que chacun puisse reconnaître le personnage que l'on incarne.
Oui mais dans le cas d'un loup-garou, ton personnage ne veut pas qu'on sache qui il est vraiment... donc tu joues son rôle, qui consiste à se dissimuler le jour et à dévorer des villageois la nuit...
De plus, se sacrifier quand on est la petite fille et qu'on connait l'identité de tous les loups-garous encore en vie, ce n'est pas du tout anti-jeu, c'est même une façon rapide de faire gagner les villageois (quand on joue avec des joueurs sensés).
Mais est-ce qu'une petite fille se sacrifierait vraiment pour le salut du village entier? Ça serait héroïque, justement parce que dans ce cas-là, elle fait gagner les autres, mais elle ne gagne pas elle (parce qu'elle est morte)... Sinon, elle n'a rien a perdre, et ce n'est même plus un "sacrifice"... c'est trop facile en gros : je m'élimine, mais je gagne quand même...
Si la victoire est collective, je ne vois pas pourquoi on devrait se retenir de se sacrifier quand on est sûr ainsi d'apporter la victoire à son équipe. Qu'on soit mort ou vivant, cela ne change rien puisque si notre équipe gagne, on gagne. Le seul intérêt à rester vivant est de pouvoir jouer la partie jusqu'à sa fin, mais on ne doit jamais empêcher un joueur de le faire. Ce ne serait pas du tout pareil, si la victoire allait uniquement aux membres vivants du camp.
C'est pourquoi je pense qu'il faut considérer que la victoire est d'abord individuelle, puis collective... Il faut qu'on se débarasse tous ensemble de ces saletés de bestioles, mais j'ai pas envie de crever non plus, sinon, ça me sert pas à grand chose d'éliminer ces loups-garous... mais effectivement, comme tu le dis, "ce n'est pas du tout pareil"... à chacun de voir quelle version il préfère, mais je trouve la version "collective" trop abstraite à mon goût, trop "sport collectif", donc pas très compatible avec le reste du jeu : l'ambiance à recréer, la tension des discussions, etc.
Enfin, il ne faut pas oublier que c'est un jeu, et que le but principal est de se faire plaisir... or j'estime que l'essentiel du plaisir de ce jeu réside dans le "role-playing", le fait d'incarner des personnages justement, et que le sacrifice de la petite fille résonne trop "stratégie de jeu" et gâche un peu le plaisir du bluff et de la subtilité...
:roll:
XavO
XavO
helldjinn dit:
xavo dit:
Dire que vous etes la petite fille et que lui est un loup, peut tres bien se retourner contre vous. Comme rien n'est prouvable, il vaut mieux agir prudemment.

...Ca ne se retourne donc pas contre elle.


C'est clair que j'ai dit une betise ! J'avais pas compris. C'est calir aussi qu'il y a un bug si on joue collectif.

Au lieu de choisir entre jeu individuel et collectif, il est possible de jouer avec ou sans la petite fille.
My top
No board game found
MOz
MOz
Mattintheweb dit:
MOz dit:Est-ce que Loups-Garous est un jeu de rôle ?
Disons que c'est un jeu À rôle alors... :P
L'essence du jeu de rôle est d'incarner son rôle de manière à ce que chacun puisse reconnaître le personnage que l'on incarne.
Oui mais dans le cas d'un loup-garou, ton personnage ne veut pas qu'on sache qui il est vraiment... donc tu joues son rôle, qui consiste à se dissimuler le jour et à dévorer des villageois la nuit...


C'est quand même paradoxal comme tentative de justification. Comment contrôler qu'un joueur joue bien son rôle puisqu'il doit faire en sorte de ne pas être identifié ? Or on sait et on ne peut savoir que quelqu'un joue un rôle quand on reconnait le personnage qu'il joue. Donc si Loups-Garous était un jeu de rôle ou un jeu à rôle (là n'est pas le problème), il faudrait que les personnages qu'incernent chaque joueur soit identifiable. Sinon c'est comme s'il ne jouait pas de rôle. Pour être encore plus clair, c'est comme s'il jouait son propre rôle. Si tel est vraiment le cas, alors il ne joue pas de rôle, il est lui-même.
My top
No board game found
arthemix
arthemix
MOz dit:Pour être encore plus clair, c'est comme s'il jouait son propre rôle. Si tel est vraiment le cas, alors il ne joue pas de rôle, il est lui-même.

Si chacun joue son propre rôle, ça va pas être facile de trouver des gens pour jouer les loups-garous ! :?
My top
No board game found
Denis135
Denis135
Déjà t'as trop de poils pour être honnête, Arthémix.
Sinon plus sérieusement je trouve que ton intervention, Hervé Marly, est plutôt contradictoire : tu dis d'un côté que la petite fille peut très bien se sacrifier, tout comme la voyante, et un peu plus bas tu précises que les villageois ne sont pas des kamikazes, que la petite fille a peur des LG...

Moi, ça me va bien la petite fille qui doit jouer dans l'esprit de rester en vie plutôt que l'attitude suicidaire.[/list][/quote]
My top
No board game found
helldjinn
helldjinn
Autre question :

Une petite fille qui se fait repérer meurt-elle en plus de la personne dévorée la nuit ou à sa place ?


Sinon pour ceux qui ne savent pas : Hervé Marly est un des deux créateurs de Loups-Garous !
My top
No board game found
Tric Trac
Tric Trac
helldjinn dit:Hervé Marly est un des deux créateurs de Loups-Garous !

Je dirais plutôt éditeur, les loups garous étant un jeu du domaine public...
O_cedar
O_cedar
Ce que je voulais dire, c'est donc que personne ne détient la vérité, pas plus Hervé Marly que mon grand-père, chacun y joue comme cela lui plait a lui et son groupe d'amis et c'est ça qui est beau...
My top
No board game found
sharkioza
sharkioza
O_cedar dit:Ce que je voulais dire, c'est donc que personne ne détient la vérité, pas plus Hervé Marly que mon grand-père, chacun y joue comme cela lui plait a lui et son groupe d'amis et c'est ça qui est beau...

Oui et non... :roll:
Domaine public ou pas, ici on parle des Loups-Garous de Thiercelieux, pas de la version russe ou slovène de ce vieux jeu. C'est un jeu identifiable par sa présentation graphique, avec des personnages bien à lui et un livret de règles. Donc, je pense qu'un de ces "éditeurs" détient quand même un peu la vérité au sujet du jeu. :wink:

En ce qui me concerne, les sacrifices de petite fille, plutôt rares, n'ont jamais gaché aucune partie. Et je considère aussi que si les villageois gagnent, la petite fille morte a gagné elle aussi. Voilou. Enfin, l'essentiel est que tout le monde apprécie ce grand jeu, et c'est la cas ! :lol:
My top
No board game found
O_cedar
O_cedar
Shark dit:
Domaine public ou pas, ici on parle des Loups-Garous de Thiercelieux, pas de la version russe ou slovène de ce vieux jeu. C'est un jeu identifiable par sa présentation graphique, avec des personnages bien à lui et un livret de règles. Donc, je pense qu'un de ces "éditeurs" détient quand même un peu la vérité au sujet du jeu. :wink:


Moui, si tu veux... mon grand-père jouait déjà à ce jeu avec le personnage de la voyante qui pose le même dilemme que la petite fille...
My top
No board game found
sharkioza
sharkioza
O_cedar dit:
Moui, si tu veux... mon grand-père jouait déjà à ce jeu avec le personnage de la voyante qui pose le même dilemme que la petite fille...

Et sur trois générations, personne n'a été capable de trouver la solution ? :lol: :lol: :lol:

Plus sérieusement, ça n'a pas grande importance tout ça. En fait, au final, c'est toujours le MJ qui a le dernier mot quant à l'interprétation des règles.
EDIT : je rejoins exactement ce que tu disais 3 posts plus haut, O_cedar...

Aiguisez vos incisives !!
My top
No board game found
O_cedar
O_cedar
Shark dit:En fait, au final, c'est toujours le MJ qui a le dernier mot quant à l'interprétation des règles.


Exactement mon avis... faites comme bon vous semble, il n'y pas forcément de solutions qui conviendra à tous les groupes de joueurs...
My top
No board game found
MOz
MOz
Je synthétise. En jouant à Loups-Garous, nous sommes confrontés à une alternative :
- La victoire est la victoire du camp, ce qui encourage les petites filles et autres voyantes à se sacrifier pour faire gagner leur camp et donc gagner elles-mêmes. Il faut donc accepter que certaines parties soient gâchées par de telles stratégies, car c'est très très frustrant d'être loups-garous dans ce genre de parties.
- La victoire appartient aux survivants, ce qui poussent les petites filles et autres voyantes à faire pendre les loups-garous tout en essayant de ne pas se faire repérer par eux. Dans ce genre de parties, c'est pénible d'être éliminé parmi dans les tous premiers (la première nuit par exemple sans avoir rien fait) et d'attendre la fin dans la partie en simple spectateur qui n'est plus concerné par l'enjeu.

Aucune de ces solutions n'est satisfaisante.
My top
No board game found
O_cedar
O_cedar
MOz dit:- La victoire appartient aux survivants, ce qui poussent les petites filles et autres voyantes à faire pendre les loups-garous tout en essayant de ne pas se faire repérer par eux. Dans ce genre de parties, c'est pénible d'être éliminé parmi dans les tous premiers (la première nuit par exemple sans avoir rien fait) et d'attendre la fin dans la partie en simple spectateur qui n'est plus concerné par l'enjeu.


Je ne vois pas ce que ça change... c'est toujours aussi frustrant d'être éliminé dès le début, avec ou sans cette victoire dont on se fout finalement... ce qui est sympa c'est de jouer.
Tu prends plus de plaisir en gagnant collectivement en ayant été bouffé dès le début que en perdant en étant démasqué au dernier tour après avoir essayé d'emberlificoter tout le monde pendant 10 minutes?? je crois pas... celui qui est éliminé dès le début s'amuse de toute façon beaucoup moins qu'il gagne ou qu'il perde importe finalement assez peu...
My top
No board game found
MOz
MOz
Je suis d'accord, mais tu peux avoir une sorte de lot de consolation si ces salops de loups-garous qui t'ont tué dès la première nuit sont démasqués et pendu haut et court ! Et que malgré ta mort, tu gagnes quand même. :)
C'est vrai que la première solution est peut-être la meilleure : faire en sorte que ne gagne la partie que les joueurs vivants à la fin. Comme ça, on élimine ces conduites sacrificielles et tout le monde est content. Le problème étant que les règles du jeu disent l'inverse.
My top
No board game found
Jack
Jack
En fait, quand la partie est finie, y a jamais qq qui dit : ouais ! On a gagné ! Mais plutôt : Ah c'était lui... quel enfoiré ! Ou : c'était vraiment super quand à un moment tu disais que ...
Donc gagner est un peu accessoire en général.
My top
No board game found
Mattintheweb
Mattintheweb
Denis dit:Sinon plus sérieusement je trouve que ton intervention, Hervé Marly, est plutôt contradictoire : tu dis d'un côté que la petite fille peut très bien se sacrifier, tout comme la voyante, et un peu plus bas tu précises que les villageois ne sont pas des kamikazes, que la petite fille a peur des LG...
Je pense qu'il veut dire que rien dans les règles n'empêche la petite fille de se sacrifier, mais que c'est généralement contraire à l'esprit du jeu...
Est-ce que ça peut être une conclusion satisfaisante au débat?
:?:
MOz
MOz
Mattintheweb dit:Je pense qu'il veut dire que rien dans les règles n'empêche la petite fille de se sacrifier, mais que c'est généralement contraire à l'esprit du jeu...
Est-ce que ça peut être une conclusion satisfaisante au débat?
:?:


Ca ne peut pas être une conclusion puisqu'on affirme une chose et son contraire. L'esprit du jeu doit découler des règles et les règles autorisent une stratégie qui va contre l'esprit du jeu. C'est incohérent. Affirmer que les conduites sacrificielles sont autorisées par les règles mais contre l'esprit du jeu, c'est une solution bâtarde qui ne résout absolument rien. La vraie solution consiste à modifier les règles et à définir la victoire comme celle des seuls joueurs vivants à la fin de la partie. Ainsi le problème est-il réellement résolu.
My top
No board game found
XavO
XavO
Vous pouvez jouer aussi sans la petit fille en "individuel". Mais si vous jouez sur le meme ton que vous discutez ici, ca risque de chauffer ! :)
My top
No board game found
Mattintheweb
Mattintheweb
MOz dit:La vraie solution consiste à modifier les règles et à définir la victoire comme celle des seuls joueurs vivants à la fin de la partie. Ainsi le problème est-il réellement résolu.
D'un autre côté, moi c'est ce que je dis depuis le départ, hein... :wink: :lol:
Enfin, tu crois qu'ils vont reprendre mon "Loups Garous" pour me l'échanger contre la nouvelle version avec règles révisées? :roll: :oops:
Hervé Marly
Hervé Marly
Bonjour à tous

Voici quelques réponses que je peux donner sur vos réflexions.

M. Denis :
Les LGdT est un jeu où le facteur humain est fondamental. Donc ouvre facilement la porte aux dérives de règles.
Les règles que nous avons proposées pour les persos (traditionnels ou originaux) sont un socle sur lequel chaque joueur et chaque MJ peut construire et développer des variantes plus ou moins valables.
Ce socle tel qu’il est fonctionne bien, (Je peux vous dire que l’élaboration précises de ces règles sont le résultats de rédactions mainte fois ré-écrite). C’est une base minimum et solide.
Mais on peut donc décider de pousser les caractéristiques d’un personnage jusqu’à un point où cela devient, comme je le dis, de l’anti-jeu.
L’exemple de la Petite Fille est typique de ce fait, puisque en fin de compte c’est le seul personnage autorisé à “tricher”.

M.Heldjinn, la Petite Fille meurt à la place de la victime précédemment désignée. Nous avons trouvé que cela fonctionnait mieux. Libre au MJ de décider l’inverse.

M. O’Cedar, oui vous avez raison, nous ne détenons pas LA Vérité.
Simplement le travail de développement que nous avons fait sur la base du jeu de Mafia nous donne une certaine légitimité (merci M.Shark). Et comme nous ne cessons de le répéter, chacun joue comme il a envie.

M. Mattintheweb, t’as tout compris. :wink:

M. MOz, je n’affirme pas une chose et son contraire, mais une chose et une CHOOOOOSE, si tu vois ce que je veux dire…
Les LGdT n’auront jamais de règles définitives telles qu’aux Echecs. Mon affirmation peut sembler incohérente, mais cela est inévitable dans un jeu ou tout est basé sur le comportement du joueur, et non pas dans sa meilleure maitrise de mécanismes rigides.
Si vous êtes satisfait de votre solution de victoire pour les seuls survivants, alors vous avez raison de la jouer. Personnellement cela ne me semble pas être la philosophie du jeu, mais je ne veux pas être un ayathollah. :wink:

J’ai été un peu long et sans doute pas toujours très clair, mais je crois que nous serons tous d’accord pour dire que les LGdT doivent amener en tout premier lieu un maximum de plaisir, si en plus on est un joueur qui fait partie des gagnants, et bien tant mieux… :D

Amusez-vous bien
My top
No board game found
Jack
Jack
MOz dit:Qui gagne vraiment ?


En tous cas pas Arthemix !
C'est le seul villageois que je connaisse qui arrive systématiquement à disculper les loups-garous pour finalement faire lyncher les autres villageois.

Quel maloignon !
My top
No board game found