5
réponses
0
follower
Von : Jean-Claude | Sonntag, 15. August 2004 um 12:09
Default
Jean-Claude
Jean-Claude
Bonjour,

Hier nous avons fait une partie de magna à 3 et le problème suivant s'est posé. La relecture des règles ne nous a pas permis de trancher.

Voilà : J'avais une ville orange (4 jetons villes) pour laquelle j'ai vendu mon marché.

Dans les coups suivants j'ai voulu étendre cette même ville en plaçant un jeton ville adjacent à cette ville et en même temps adjacent à un village inoccuppé. La règle de Magna dit qu'on ne peut étendre une ville adjacente à un village sauf si on y fonde dans le même tour une ville.

C'est ce que j'ai fait. Mais j'ai considéré que j'avais droit à mon marché gratuit (fondation d'une ville) et donc un coup intéressant pour moi puisque la ville devenait encore plus grande (6 jetons ville) avec à nouveau un marché actif.

Mes adversaires ont considéré que que je n'avais pas le droit de bénéficier du marché gratuit car j'avais déjà un marché vendu (donc couché sur le côté).

Donc, marché gratuit parce que ville fondée ou bien payant (voire interdit) car ville étendue? (L'ambiguité c'est que l'extension et la fondation se font simultanément)

Qu'en pensez vous?


JC
My top
No board game found
palferso
palferso
Non, tu ne peux pas. Il est spécifié dans la règle que si un marché a été vendu, son propriétaire ne peut pas construire d'autre marché dans cette ville ou ce village.
Or, si tu étends une ville, il s'agit de la même... Et tu ne peux donc ajouter un marché au moment où tu places la ou les tuiles ville qui l'étendent (ce serait trop facile)... Tes amis avaient raison! :wink:
Par contre, tu peux construire une autre ville (séparée de la ville où tu as vendu ton marché) qui va te permettre de gagner un marché gratis et faire la fusion en mettant la ou les tuiles ville adéquates qui vont unir la ville où tu avais vendu ton marché avec la nouvelle. Au moment de la fusion, le marché vendu disparaitra de la ville ainsi formée au profit de ton nouveau marché. C'est plus couteux, plus long mais cela te rapporte pas mal de points puisque ton marché au regard de ceux de tes adversaires t'aura servi deux fois (une fois quand tu l'as vendu, une autre fois prêt à être utilisé avec le nouveau marché incorporé après fusion).
Je ne suis pas sûr d'avoir été très clair mais bon....
Ludiquement.
My top
No board game found
Jean-Claude
Jean-Claude
OK merci pour cette info.
Après réflexion cela paraît logique, sinon ce serait effectivement trop facile. Heureusement que je n'ai pas gagné ce jour là.

La technique qui consiste à vendre un marché puis relier une petite ville à soi (avec son marché actif) à la ville dont le marché est vendu est particulièrement intéressante, surtout si on est le dernier à jouer puis dans la carte suivante le premier. C'est imparable.

Par contre on a souvent constaté qu' à Magna le fait de construire une gigantesque ville au milieu (15 à 18 tuiles) générait un nombre très important de connexions et permettait au joueur de rafler une très grosse majorité d'oracles ce qui asssure quasiment la victoire. Le jeu devient souvent une course à la plus grande ville du milieu

JC
My top
No board game found
loïc
loïc
C'est pour ça qu'il est préférable de placer les oracles un peu partout sur le plateau. Ensuite, si un joueur anticipe la création de cette ville en y plaçant un marché dès le début, il va se faire un max de points (au moins autant que le possesseur de la ville avec ces oracles, voire plus. Donc, c'est loin d'être un moyen sûr de gagner.
My top
No board game found
palferso
palferso
Jean Claude a écrit:
Par contre on a souvent constaté qu' à Magna le fait de construire une gigantesque ville au milieu (15 à 18 tuiles) générait un nombre très important de connexions et permettait au joueur de rafler une très grosse majorité d'oracles ce qui asssure quasiment la victoire. Le jeu devient souvent une course à la plus grande ville du milieu

Encore une fois, Magna Grecia ne se limite pas à une course aux oracles. Quant à la ville de 15 à 18 tuiles, à moins de jouer seul, je ne vois pas comment tes adversaires peuvent te laisser construire une ville de cette taille (il est très facile de contrer l'expansion d'une ville en construisant un chemin depuis cette ville et poser une ou plusieurs tuiles villes à soi sur un ou plusieurs lieus qui auraient pu servir à l'expansion de l'adversaire). Mais bon, imaginons et voyons ce qu'elle peut rapporter.
Le gain net du point de vue des oracles: ta ville t'a coûté entre 15 et 18 points. On va dire qu'elle contrôle 6 oracles (ce qui est énorme... cela peut être moins ou un peu plus en fonction de la disposition initiale). Ton gain net oscille entre 6 et 9 points (24 points d'oracle - entre 15 et 18 de ville)... Ridiculement petit pour l'investissement. En effet, le temps déployé pour construire ta mégalopole et ce qui te reste (entre 2 et 5 tuiles ville) font que tu n'auras rien pu faire d'autre ou ne pourra rien faire ou pas grand chose d'autre... Une ville de 2 cases intelligemment construite et protégée peut parfaitement et facilement contrôler 2 oracles... Cette ville te fera gagner gagner 6 points net (8points oracles - 2points ville).
Parlons des conexions à présent: une ville de 15-18 cases aura entre 10 et 14 connexions au maximum (pas assez de chemins disponibles pour aller très au-delà). Tu perdras donc entre 4 et 8 points.
Ton bénéfice maximum total en comptant les oracles se solde donc par une fourchette de 16 à 23 points (entre 34 (24oracles+10connexions) et 38 points (24 oracles + 14connexions) au total pour une ville qui a coûté entre 15 et 18 points)... Reprenons l'exemple d'une ville de 2 cases qui contrôle un oracle avec 4 ou 5 connexions (plus que suffisant pour un oracle...). Le gain net oscille entre 6 et 7points (4points d'oracle + 4 ou 5 de connexion - 2 de ville) et entre 10 et 11 points avec 1 oracle supplémentaire contrôlé... Trois petites villes bien placées vont donc te donner autant si ce n'est plus que la mégalopole. Et tu auras dépensé moins de temps et moins de forces...
Loic a écrit:
Ensuite, si un joueur anticipe la création de cette ville en y plaçant un marché dès le début, il va se faire un max de points (au moins autant que le possesseur de la ville avec ces oracles, voire plus. Donc, c'est loin d'être un moyen sûr de gagner.

Loic a tout à fait raison (comme toujours :wink: ). Si un adversaire construit un marché suffisamment tôt qui lui coûtera plus ou moins entre 2 et 6 points, il fera un bénéfice net d'entre 4 et 12 points en fonction des connexions quand on a vu que pour le propriétaire de la grande ville les connexions se soldaient par un déficit...
J'espère avoir démontré qu'une mégalopole à Magna Grecia en plus d'être difficilement construisible est de plus et surtout très peu rentable. Magna Grecia est un jeu très fin où il faut trouver l'équilibre juste entre les dépenses et les gains, entre les marchés et les oracles... J'ai gagné autant de parties en ayant plus d'oracles que mes adversaires que de parties où j'en avais moins qu'eux...
Ludiquement.
My top
No board game found