Von : valcrazyguitar | Dienstag, 2. Juli 2013 um 17:56
valcrazyguitar
valcrazyguitar
Salut à tous,
Je suis surpris que personne n'ait encore créé un topic pour partager ses règles perso pour la carte vierge du jeu Mascarade de Bruno Faidutti : j'ai nommé la Mendiante !
Donc je m'y colle ;)
Ma règle perso :
La mendiante peut jouer son tour à n'importe quel moment si c'est pour annoncer qu'elle est la mendiante (c'est-à-dire pas pour échanger ou regarder sa carte).
Si elle n'est pas contestée, elle rafle l'argent que va gagner le personnage dont c'est le tour.
Si elle est contestée et qu'elle n'est pas la mendiante, elle paye son amende au tribunal normalement.
Le joueur qui dit qu'il est la mendiante, qu'il soit contesté ou pas, ne jouera pas son prochain tour, même si sa carte a été échangée (ou pas). En effet, il vient de jouer son tour avant les autres.
Bien entendu, elle ne peut faire son action spéciale qu'une seule fois par tour.
Exemple :
Bruno annonce qu'il est l'inquisiteur et personne ne conteste. Il demande à Adèle qui elle pense être.
Adèle répond qu'elle pense être le roi. Elle retourne sa carte mais elle n'est pas le roi. Elle paye donc 4 pièces à Bruno.
Sur ce, Françoise (elle situe à 3 places à gauche de Bruno, ce n'est donc pas son tour normalement) clame haut et fort qu'elle est la mendiante. Personne ne conteste donc Bruno doit donner ses 4 pièces durement gagnées à Françoise.
Dans trois tours, lorsque ce sera à Françoise de jouer, elle sautera son tour et ne jouera pas (même si sa carte est susceptible d'avoir changé entre-temps).
Si Françoise avait été contestée, elle aurait dévoilé son personnage (le fou par exemple). Elle aurait alors payé son amende au tribunal, et aurait sauté son prochain tour (même si en effet elle n'est (ou n'était) pas la mendiante).

Bien sûr, sans doute devant l'appât du gain, plusieurs joueurs peuvent prétendre être la mendiante au même moment, et c'est là que ça devient risqué car il va falloir le prouver. Donc mieux vaut être sûr de son coup ;)
Sinon, et vous ?
Vous pensez à quoi comme règles qui pourraient coller au personnage ?
Je suis curieux de voir quelles sont vos idées pour ce personnage :)
Et si vous avez des suggestions d'amélioration pour ma règle, je suis tout ouïe... :)
Bon jeu à tous...
My top
No board game found
Immyr
Immyr
Pas mal vu. Je cherchais quelques idées aussi.....
La mendiante lorsque c'est son tour réclame à n'importe quel joueur une piéce d'or qu'il ne peut refuser, sauf à contester la véracité de cette affirmation.

Dans le cas ou le joueur qui réclame la piéce est bien la mendiante aprés découverte des cartes, le ou les joueurs qui contestent donnent deux piéces à la mendiante. Celle ci ne pourra que échanger (ou pas) deux cartes sous la table à son prochain tour.
Si le joueur à menti, il paie une piéce au tribunal et va en prison au prochain tour pour trouble de l'ordre public.

Le joueur qui a contesté et prouvé qu'il etait la mendiante prend une piéce au menteur.
Immyr
Immyr
Dans ma description le "Va en prison" veut bien sur dire que le joueur ne jouera pas au prochain tour.
C'est seulement en cas de découverte de la carte positivement que l'échange des cartes obligatoire se fera.

Bon, j'aime bien ma mendiante.
J'ai pas testé mais je vais le faire.
linkovore
linkovore
Voici mon idée de pouvoir pour la mendiante :
Elle demande si un joueur souhaite lui donner une pièce ; si un joueur accepte, elle reçoit une pièce de ce donateur; si personne ne lui donne de pièce, elle peut voler 1 pièce à 2 joueurs différents.
My top
No board game found
Immyr
Immyr
??? Heu tu m'expliques, parce que je ne vois pas ou est le "défi" pour le joueur qui refuse, et comme tous le monde risque de refuser, (pourquoi donnerai je une piéce à cette gueuse) la mendiante deviendra un voleur, ce qu'elle n'est pas....elle mendie et même si elle fait appel à la "charité", que se passe t'il si un ou des joueurs contestent ? Si elle a raison....ou pas ?
Je ne pense vraiment pas que la mendiante doit voler.....si il y a beaucoup de joueurs autour de la table, tous le monde se dira "m'en fout de cette mendiante, pas de piéce, et peut être volera t'elle un autre joueur que moi! Je prends le risque" ......et la mendiante que risque t'elle à mendier dans la rue ?
Pour moi c'est une amende d'une piéce et la "prison" un tour.....et pour toi ?
A mon sens l'idée de linkovore est un peu courte....à developper en restant dans l'idée du role du personnage et ne pas en faire un doublon avec le voleur.

(enfin c'est ce que je ressent à la lecture de ce post, ce n'est peut être pas LA vérité vraie)
Qu'en pensent les autres participants ?
linkovore
linkovore
le but c'est d'avoir une discussion entre les joueurs pour savoir si la mendiante va gagner 1 ou 2 pièces (notamment en fonction de sa fortune actuelle). Après effectivement le fait de voler ça la rapproche du voleur.
Sinon pourquoi pas récupérer 2 pièces à la banque au lieu de les voler.

J'ai également imaginé un autre pouvoir : Jusqu’à son prochain tour, si un joueur utilise le pourvoir du roi, reine, juge ou évêque, ce joueur doit donner une pièce de son butin à la mendiante. La mendiante ne pourra pas se faire échanger sa carte jusqu’à son prochain tour pendant lequel elle devra obligatoirement faire un échange (ou pas).
Par exemple si le pouvoir du roi est utilisé, le joueur gagne 2 pièces et la mendiante 1 pièce.
My top
No board game found
boubouriket
boubouriket
J'avais fait un post à coté mais prenont celui ci qui a déjà plus de réponse.
Mon titre n'était pas assez parlant.
Du coup j'abandone l'autre et je viens poster les idées du brainstorming qu'on a eu avec le groupe de joueurs :
Note que rien n'a été testé mais on devrait le faire petit a petit :
Le mendiant désigne quelqu'un qui sera la cible de sa manche.
La personne visée doit donner une (ou deux ?) pièce au mendiant.
Si elle refuse de donner la pièce au mendiant, elle se fera échanger sa carte avec celle du mendiant (pourquoi pas un "pur échange" et non "un échange ou non" ???).
Si jamais le mendiant est révélé par une contestation et qu'il n'est pas le plus pauvre de la partie, il ne garde qu'une pièce, le reste de sa fortune allant au tribunal.

Le mendiant ne fait rien !
Mais si il est découvert lors d'une contestation il doit payé 3 sous au tribunal, au lieu d'1.

=> il devrait beaucoup tourner de main en main et si à chaque échange on donne le mendiant à l'autre il n'a d’intérêt que d’empêcher quelqu'un de jouer (le futur vainqueur?).
Mais si a un moment un mec ne le donne pas le garde puis le refile en douce à un autre, que les joueurs perdent la trace du mendiant, là il va faire très mal !


Le mendiant prend 1 pièces d’or à un ou plusieurs joueurs. Cependant, il ne peut pas réclamer d’argent à l’évêque, l’inquisiteur (Liste à définir mais pas de perso qui gagne déjà des sous). Si un joueur pensent faire partie d’un personnage de la liste, il peut contester. Il dévoile alors sa carte. Si elle fait partie de la liste, le pouvoir du mendiant se retourne alors contre lui et il devra donner 1 pièce d’or à l’autre joueur.

voilà 3 idées différentes qu'on testera la semaine prochaine je vous ferais un petit rapport. Les avis sont bienvenus !
boubou
valcrazyguitar
valcrazyguitar
Je viens de préciser un peu ma règle (premier post du topic plus haut) pour éviter toute confusion.
@cgenov :
J'aime assez bien cette vision de la mendiante aussi qui demande à un autre joueur de l'argent. Ca laisse pas mal de choix au joueur attaqué de donner soit une pièce à la mendiante, soit plus s'il prend le risque de contester (et en plus de payer le tribunal).
Par contre, je ne trouve pas nécessaire de l'obliger à échanger sa carte au prochain tour s'il est la mendiante, ni de passer par la case prison s'il ne l'est pas. Il y a dans le jeu des personnages bien plus fourbes que la mendiante (avec ta règle), et il n'est pas besoin (je pense) de lui mettre plus de batons dans les roues que ça.
Après tout, son pouvoir ne lui permet que de gagner une seule pièce (dans l'absolu).
@linkovore :
J'aime bien aussi, dans ta règle, le fait que la mendiante demande une pièce. Tout comme @cgenov, ça fait vraiment "mendiant" :).
Par contre, je ne suis pas tout à fait d'accord avec @cgenov. Le pense que le défi est bien là : si on ne satisfait pas le pouvoir de la mendiante, elle applique sont pouvoir 2 fois (au lieu d'une) et aux personnages de son choix. Donc mieux vaut satisfaire sa demande parce que le prix à payer risque d'être plus élevé...
Je pense qu'avec une telle règle, ce sont les joueurs les "presque-riches" qui vont obliger le joueur le plus riche à payer pour le bien de tout le monde.
C'est assez malin au final je pense :) Et je me demande si je ne pousserai pas le nombre de joueurs volés à 3 si il y a refus de donation... :)
Et concernant l'idée du doublon avec le voleur, c'est vrai qu'il y a une certaine ressemblance. Sauf que le voleur ne peut voler que ses voisins, la mendiante a le choix de ses cibles (tout comme la sorcière).
My top
No board game found
Immyr
Immyr
J'aime assez les idées par Boubou, sauf l'avant derniere de la liste qui me semble dangereux pour l'équilibre du jeu. Enfin, surtout, vu l'amende que cela coute, la mendiante ne sera pas souvent en jeu...
Pour la derniére idée c'est pas mal, j'ai peur seulement que l'obligation de révéler son perso (si on le connait) soit mal venue, mais c'est à tester en tout cas, comme les autres; et puis il n'y a pas de mauvaise idées, l'important c'est que tous soient OK autour de la table.
Ah!au fait il faudra bien définir un role une bonne fois pour toute à cette mendiante (et même si le jeu vient d'arriver)....
Comment on fera sinon pour jouer lors des championnats du monde ?
valcrazyguitar
valcrazyguitar
Ben moi j'aime bien les deux premières idées de @boubouriket. La deuxième (si je comprend bien) fait passer la mendiante pour la carte maudite :) J'aime bien ce rôle.
Par contre, je me demande si ça colle avec un personnage de mendiant...
D'ailleurs, n'y-avait-il pas une carte goodies "le maudit" ? C'était quoi son pouvoir ?
@boubouriket :
c'est vrai que je n'avait pas vu ton post. En même temps, au départ, je cherchais des règles pour ce perso dans " De la Règle des jeux > Points de règles ! ". Et mon post était là-bas jusqu'à ce qu'il soit déplacé ce matin ici, dans cette catégorie.
My top
No board game found
Lucide
Lucide
Pour la mendiante, j'ai pensé à un pouvoir qui pousserait les autres joueurs à lui donner une pièce :
En commençant par le joueur à droite de la Mendiante, chaque joueur a le choix de donner ou non une pièce à la Mendiante et s'il le fait, il peut regarder secrètement sa carte personnage.

Pas encore assez jouer pour savoir si c'est intéressant comme pouvoir.
J'ai inversé l'ordre de détermination par rapport au sens de jeu, sinon le joueur à gauche de la mendiante aurait un trop gros avantage à payer pour s'assurer son action à son tour. Là c'est un peu plus retors, les autres joueurs peuvent alors vouloir donner une pièce juste pour que le joueur à gauche de la Mendiante hésite à donner une pièce de plus à celle-ci.
valcrazyguitar
valcrazyguitar
Une autre idée jetée comme ça :
Règle :
Dès que la mendiante se déclare, elle encaisse toutes les amendes à la place du tribunal jusqu'à ce qu'on lui échange (ou pas) sa carte.
Je précise que j'ai pas encore testé... Mais par contre, je pense qu'il y a de grande chance que ça donne envie au juge de faire "semblant" d'échanger sa carte avec la mendiante... ;)
My top
No board game found
Immyr
Immyr
En ce qui me concerne je suis comme valcrazyguitar, il faut que la mendiante puisse avoir un role adapté.....c'est à dire mendiante, sollicitation, la charité, mais aussi un perso un peu maudit, peu aimé par certains autres perso ...le reste n'est pas important.
Tant que on reste dans le cercle de ce role, on peut proposer des propriétés sympa à jouer.
Il y a de bonnes idées et il faut les tester et en parler ensuite.
Art3
Art3
La mendiante désigne un joueur qu’elle suppose être l’évèque pour lui prendre après vérification, par exemple, 3 pièces d’or. A jouer à 8 ou plus.
My top
No board game found
YoshiRyu
YoshiRyu
Pourquoi seulement l'évêque ?
On peut faire un mix entre l'usurpateur et l'inquisiteur : la mendiante désigne un joueur et annonce son personnage, le joueur révèle sa carte, s'il a bien le personnage en question, il donne une pièce à la mendiante (une suffit car la possibilité de forcer un joueur à révéler sa carte est aussi un avantage en soi).
EDIT : d'ailleurs, on pourrait imaginer que la cible de la mendiante ait le droit de donner directement une pièce à celle-ci sans même révéler sa carte s'il désire ne pas se dévoiler.
Cela mettrait de la tension dans la partie, puisque les gens dont le personnage est connu (ou simplement évident) deviendrait des proies faciles pour la mendiante, et les joueurs seraient donc encouragés à échanger leur carte ou pas plus souvent.
Ce serait alors bien évidemment un personnages 8+.
YoshiRyu
YoshiRyu
Autre idée : La mendiante gagne une pièce quand elle s'annonce et c'est tout.
Mais elle a aussi la capacité de jouer hors de son tour (un peu comme les paysans) : lorsqu'un des joueurs qui contredit le joueur actif révèle la mendiante, il n'a pas à payer d'amende et c'est à lui que les autres joueurs vont payer leurs amendes, en d'autre terme la mendiante est le seul personnage qui peut dire "non c'est faux" au lieu de dire "non c'est moi" (si jamais un joueur révèle la mendiante alors qu'il contredisait justement une annonce de la mendiante, il profite des deux effets, il prend une pièce et les amendes des autres joueurs).
Précision : Le joueur actif qui annonce à raison la mendiante et se retrouve contredit ne gagne pas les amendes de son ou ses contradicteurs.
Art3
Art3
Pourquoi seulement l'évêque ?

L'évêque fait ici office d'aumônier, de riches personnages lui donnent de leur argent pour qu'il le distribue aux plus pauvres (la mendiante), thématiquement ça colle plutôt bien. De plus, ça n'ajoute aucune mécanique vraiment nouvelle, c'est en effet une variante de l'inquisiteur / usurpateur, ça ne complexifie donc pas inutilement le jeu.
Je conseil cependant de jouer la mendiante de cette façon à 8 joueurs ou plus et d'éviter de mettre dans une même partie l'inquisiteur, l'usurpateur et la mendiante pour ne pas révéler trop de personnages.
My top
No board game found
YoshiRyu
YoshiRyu
C'était seulement une formule de style visant à introduire la suite de mon message qu'une vraie question ^_^
Mais puisque tu me réponds sérieusement, je vais pointer du doigt un point noir de cette version de la mendiante : elle affaibli spécifiquement un personnage (l'évêque) dans un jeu qui est, je pense et j'espère, équilibré.
PS : thématiquement, on peut plus ou moins tout justifier, c'est facile, mais vu la tronche de l'évêque sur la carte, je le vois pas vraiment redistribuer la dîme qu'il perçoit :lol:
valcrazyguitar
valcrazyguitar
Allez j'en ai encore une pour les vacances :)
Je voulais faire un personnage un peu fayot, un peu balance, celui qui voit tout, entend tout, qui connait tous les ragots. Une bonne mendiante en somme ;)
Règle :
La mendiante peut regarder discrètement la carte d’un des joueurs.
Les autres joueurs peuvent ensuite soutirer cette information à la mendiante (y-compris le joueur dont la mendiante a regardé sa carte) pour connaître l’identité de ce joueur.
Seulement un seul joueur peut soutirer cette information à la mendiante, et ce sera celui qui la paye le plus cher.
Que les enchères commencent !

Exemple :
Bruno dit qu'il est la mendiante et personne ne conteste.
Il choisit de découvrir l'identité d'Anne et regarde discrètement sa carte. Il s'aperçoit qu'elle est le roi.
Sur ce, Françoise propose de donner une pièce à Bruno pour savoir aussi qui est Anne.
Mais Anne surenchérit pour savoir qui elle est (ou peut-être qu'elle veut empêcher Françoise de savoir qu'elle est le roi... qui sait ?). Elle propose 2 pièces à Bruno.
Enfin, Cédrick est bien plus riche : il propose 3 pièces pour savoir.
Personne ne surenchérit, Cédrick paye ses 3 pièces à Bruno et regarde lui aussi la carte d'Anne.
My top
No board game found
boubouriket
boubouriket
Elle est simpa cette dernière variante valcrazyguitar !
En tout cas on a testé avec la règle : la mendiante ne fait rien et paye 2 sous au tribunal si elle est découvert lors d'une contestation. (mistigris)
Et bien c'est vraiment cool !
Le fou prend toute son importance en faisant "disparaitre" la mendiante, tout le monde essaye de garder dans sa tête les positions possible de la mendiante. Et c'est vraiment rigolo quand un mec sûr d'avoir le roi ce retrouve à découvrire que non il avait la mendiante :)
Vraiment si vous voulez changer un peu cette règle est bien, car pas assez influente pour déséquilibrer le jeu mais apportant une tension palpable :-D.
Il faut aussi jouer avec des joueurs "un peu" aventureux sinon les contestations ce font plus rare. :)
Par contre je placerais automatiquement le fou avec la mendiante, pour la rendre vraiment intéressante.
boubou
Karden356
Karden356
Et pourquoi la mendiante n'aurait-elle choisi de vivre avec peu plutôt que de s'enrichir ?
Lorsque la partie est terminée, chaque joueur retourne sa carte. Si la mendiante est celle qui a le moins d'argent, elle remporte la partie à la place du vainqueur.
Ca veut dire qu'elle peut gagner si elle arrive à se débarrasser de tout son argent...
My top
No board game found
valcrazyguitar
valcrazyguitar
Karden dit:elle peut gagner si elle arrive à se débarrasser de tout son argent...

A ouais c'est intéressant comme point de vu... Pourquoi pas ? En plus il me semble que dans la règle, le jeu s'arrete quand un joueur a 13 pieces OU quand un joueur perd toute sa fortune...
@Boubouriket : J'aime bien aussi la simplicité de ta règle. Et c'est vrai qu'avec le fou, ça prend tout son sens... et la partie doit être nettement plus équilibrée du coup...
My top
No board game found
boubouriket
boubouriket
Karden dit:Et pourquoi la mendiante n'aurait-elle choisi de vivre avec peu plutôt que de s'enrichir ?
Lorsque la partie est terminée, chaque joueur retourne sa carte. Si la mendiante est celle qui a le moins d'argent, elle remporte la partie à la place du vainqueur.
Ca veut dire qu'elle peut gagner si elle arrive à se débarrasser de tout son argent...


Alors là le concept est vraiment bien. On testera surement un de ces quatres.
Le fait d'utiliser le perso à la fin de la partie est très intéressant car aucun autre perso n'utilise cette mécanique.
Mais j'ai peur que très peu de partie ne se gagne à la mendiante. Pour perdre de l'argent il faut beaucoup accuser ou ce faire voler les sous avec le voleur (l'évèque ne compte pas car il faut être le joueur le plus pauvre pour gagner avec la mendiante l'évèque ne nous volera donc pas), ce qui est un peu flagrant je pense. Quelqu'un va accuser dans tous les sens perdre ses sous donc : les autres ne vont pas lui laisser la mendiante...
Après si plusieurs personnes partent dans cette stratégie pourquoi pas mais j'ai peur pour l'équilibre de la partie (un juge déjà fort, est là encore renforcé ! par exemple).
Et l'inquisteur peu sur un coup de malchance terminer une partie un peu prématurément...
Tiens je n'ai plus que 4 sous je me fais accuser, je me trompe et révèle la mendiante, je paye mes 4 sous, la partie est finie j'ai gagné ! merci on en refait une autre ? :-)
Mais on testera cette variante je pense.
boubou
yomab72
yomab72
Une petite idée en passant, pas encore testée.
Je suggère que la mendiante puisse demander 1 pièce à tous les autres joueurs ayant une égalité de fortune,puis le cas échéant elle devra reverser 1 sou au tribunal (elle paye une amende pour mendicité).
Qu'en pensez vous?
My top
valcrazyguitar
valcrazyguitar
@yomab72 : Pourquoi pas... Par contre, si personne n'a de fortune égale à un autre joueur, la mendiante risque de ne jamais se déclarer... Du coup, elle ne va jamais payer au tribunal quoi que ce soit...
My top
No board game found
yomab72
yomab72
Bien vu, alors pourquoi pas "tous sauf le plus riche" (qui paye déjà l’évêque) car chacun sait que les riches sont radins..
Du coup, elle serait à réserver pour une partie de 4 à 6 joueurs.
My top
Florian Sirieix
Florian Sirieix
Si la mendiante est la plus pauvre, tous les joueurs lui donnent une pièce.
Ne pas jouer la mendiante à plus de 6 joueurs.
Lucide
Lucide
Une autre idée pour la Mendiante :
Le pouvoir de la Mendiante n'est pas instantané, une fois activé, le joueur a le droit d'accuser un autre joueur de ne pas être qui il prétend sans devoir dévoiler sa propre carte (dans ce cas il ne dit pas "Non, c'est moi...", mais simplement "Tu mens"). Si la Mendiante avait raison, l'autre joueur lui donne une pièce (en plus de celle qu'il doit au tribunal). Cette accusation particulière est possible une seule fois durant le tour suivant l'activation de la Mendiante (même si entre-temps sa carte a été échangée).

Ce n'est pas extrêmement puissant, mais le fait de pouvoir accuser sans avoir le rôle annoncé peut servir et offre une alternative au fait de devoir se sacrifier pour empêcher un joueur d'utiliser un rôle qu'on sait qu'il n'a pas.
vince_jeux
vince_jeux
une idée a deux balles;
edit non rien l'idée ressemble à une d'au dessus
Ratman
Ratman
Karden dit:Et pourquoi la mendiante n'aurait-elle choisi de vivre avec peu plutôt que de s'enrichir ?
Lorsque la partie est terminée, chaque joueur retourne sa carte. Si la mendiante est celle qui a le moins d'argent, elle remporte la partie à la place du vainqueur.
Ca veut dire qu'elle peut gagner si elle arrive à se débarrasser de tout son argent...

Excellente idée, je retiens pour intégrer ça dès qu'on aura fait le tour des autres cartes.
My top
yomab72
yomab72
Karden dit:Et pourquoi la mendiante n'aurait-elle choisi de vivre avec peu plutôt que de s'enrichir ?
Lorsque la partie est terminée, chaque joueur retourne sa carte. Si la mendiante est celle qui a le moins d'argent, elle remporte la partie à la place du vainqueur.
Ca veut dire qu'elle peut gagner si elle arrive à se débarrasser de tout son argent...

Bah, c'est plus une mendiante mais une hippie :^:
My top