3
réponses
2
followers
Von : Prince-Baron | Dienstag, 29. September 2015 um 17:46
Default
Prince-Baron
Prince-Baron
Voila
j'ai retrouvé d'anciens jeux dont la version Oriflam de SPQR.
je connais un peu le wargame et récemment je me suis mis au réveil de l'ours.
Mais j'ai un doute sur le niveau d’accessibilité et de difficulté de SPQR.
- Vous en pensez quoi ?
- où puis-je trouver des aides de jeu ou des conseils ?
- y a t-il besoin de trouver d'autres scenarii en plus?
forficule
forficule
Le meilleur moyen de rentrer dans ce jeu, c'est soit de trouver une vieille moustache et se lancer dans un scénario pas trop complexe, soit de mettre la main sur les GBOH simple rules : il me semble qu'elles sont disponibles sur le site GMT. La toute première version était vraiment simple (pas de marqueurs à ajouter aux pions), la version actuelle ajoute quelques marqueurs à poser sur les pions (comme dans le jeu de base : les pertes de qualité/fatigue en gros).
C'est un jeu que j'ai mis en place une dizaine de fois, mais que je n'ai vraiment joué que 2 ou 3 fois... Certaines cartes et scénarios sont énormes, à jouer dans une pièce sans gosses, sans chats, et avec du temps devant soi.
J'avoue que j'ai vendu le mien pour jouer à des choses plus légères : la série champs de bataille de Vae Victis et les Pocket Battle de z.man games.
Dalrik
Dalrik
Bonsoir,
SPQR c'est un monument élaboré par des gars qui connaissent leur métier. Les armées se définissent par leur composition, leur cohésion et leur commandement. Et sur ce dernier point on a le syndrome du super héros, Hannibal sur son éléphant qui rallie à tour de bras tout en court circuitant les généraux romains c'est un cauchemar quant on est un légionnaire. Ainsi l'armée romaine reposait surtout sur ses légionnaires et pas ses généraux à la base donc faut pas se prendre pour Hannibal quant on joue la légion :).
Ok c'est complexe SPQR mais un jour ou l'autre faut sauter le pas et se coltiner quelques pages de règles qui apportent du réalisme, bien sur il faut du temps et des partenaires motivés (et de même niveau histoire de pas les dégoûter aussi).
Mais voir son aile gauche dérouter alors qu'elle vient d'enfoncer l'aile droite de Pyrrhus tout ça parce qu'elle voit une poignée d'éléphant ça n'a pas de prix :shock:
A pratiquer quant on peut sans restriction.