95
réponses
6
followers
Von : Da Dieg | Dienstag, 21. November 2017 um 09:25
Default
Da Dieg
Da Dieg
merci à Quizz pour son CR, partageons nos histoires ! Deux parties à vous raconter attendent dans mes tiroirs, mais il faut trouver un peu de temps...
My top
No board game found
QuizzVk
QuizzVk
merci Dadieg, et a bientot alors !

@page précédente : sans rancune, je compte pas les points, j etais juste content qu il y aie une réponse, je vais voir , et ho, déception, elle concerne un autre CR. Un petit ascenseur émotionnel, tout mignon. Pour un peu , j'ai espéré que l'on ai pensé que c'était Dadieg qui avait écrit mon compte rendu ;) 

 
My top
No board game found
Da Dieg
Da Dieg
Je profite d'une escapade vendéenne pour faire partie en ce 21 février 2018 contre Igogol. Ayant plus d'expérience que lui, je lui laisse les rebelles pour ce match.

Bothawi, Mon calamari et Kashyyyk sont loyales aux rebelles alors que l'Empire se déploie entre sa capitale, Mygeeto, Saleucami, Corellia, Rodia et Sullust, les deux derniers étant soumis par l'occupation militaire.

Je place une flotte solide sans plus à Saleucami (2 transports et 4 Tie) et y laisse un seul trooper en faction. Rodia soumise étant un point stratégique à ne pas perdre, j'y place deux destroyers, deux Tie et une bonne garnison terrestre ; je mets l'Etoile Noire à Sullust, des vaisseaux à Coruscant et une grosse garnison à Corellia où je me permets de laisser l'espace sans défense grâce à la proximité de Sullust et Coruscant. C'est plus risqué à Mygeeto où je choisis quand même de laisser une forte garnison au sol (avec mon TBTT) sans vaisseau.
Les troupes rebelles se répartissent entre la Base cachée et Mon Calamari sans y laisser une flotte suffisante pour mener une première attaque : il n'y aura pas de raid rebelle au premier tour...

L'Alliance  rallie Utapau, s'infiltre à Corellia, rate son "Sabotage" contre Vador à Rodia que je rends loyale alors que j'ai mené un raid spatial sur Mon Calamari afin d'y bloquer la production.

Les équipes rebelle parviennent à saboter Sullust, mais le général Tagge y répare les chaines de montage et lance la production d'un TB-TT et d'un trooper avec "Usine d'assemblage". L'Empereur en personne négocie des "Relations commerciales" à Mustafar alors que les troupes rebelles ont été mobilisées à l'autre bout de la galaxie par Rieekan qui grâce à "Commencer l'évacuation" masse des airs speeders à Dantooine. Une attaque de Mygeeto doit se préparer, l'Alliance semble avoir intérêt à fixer l'activité impériale dans ce secteur. Dodonna "Noue une alliance" sur Corellia qui passe de loyale à soumise et un "Raid de l'escadron Rogue" sur les usines corelliennes détruit un destroyer avant qu'il ne soit opérationnel, alors que Boba Fett qui a rejoint tôt les rangs impériaux "Capture" Leïa sur Sullust. Après les succès de l'Empire sur cette planète, le Grand Moff Tarkin y mène une campagne d'intimidation avec "La peur les baillonnera", Naboo passe sous contrôle impériale et Utapau redevient neutre. Les Rebelles sont maintenant privés de la production de croiseur, et je contre un éventuel "Soutien régionnal". Pour parfaire l'étau sur la production rebelle, Vador mène des troupes depuis Rodia vers Bothawi pour soumettre le système rebelle.


La situation semble sous contrôle pour l'Empire qui voit des leaders efficaces arriver en renfort : Boba Fett au tour 1 avec "Angle mort" suivi d'Ozeel avec "Prenez les par surprise" ; avec "Tel est ton destin" et "Plus dangereux que vous ne le croyez" piochées au départ, j'ai une belle main de cartes actions.

Devant la menace de troupes rebelles proches, je renforce Mygeeto avec un TB-TT qui sera immédiatement détruit par une embuscade de Madine. Rieekan obtient des structures de "Défenses de la Base" sur Mon Calamari, Mon Motma y gagne du soutien ("Soutien Mon Calamari") et lance un croiseur en production malgré le blocus impérial. Vador "Règne par la peur" à Sullust et la rend loyale. Les plans rebelles sont encore contrecarrés à Utapau où Tarkin s'oppose efficacement à la mise en place d'une alliance par Dodonna. Palpatine fait une "Démonstration de force" sur Kahyyyk et la planète wookie passe sous contrôle impérial malgré la présence de troupes rebelles au sol. Je tente ainsi d'assécher la production rebelle et de contrer les objectifs "Soutien populaire" et "Protéger la population".  Je continue de m'étendre avec un mouvement de troupes depuis Coruscant vers Ord Mantell que je soumets, et c'est Chewbacca qui lance enfin l'offensive rebelle sur Mygeeto depuis Dantooine. Le général Tagge y conduit une défense efficace et garde le contrôle de la planète mais ne peut empêcher la perte d'un quadripode et la révélation de l'objectif "Coup sérieux". C'est la première petite victoire de l'Alliance, et elle lui coûte cher car la Base est maintenant dégarnie de ses défenses au sol. 

Le jeune Luke a rejoint la Rébellion et va achever sa formation de Jedi sur Dagobah. Le Moff Jerjerod envoyé sur Corellia lui rend son statut de loyauté à l'Empire, et l'Etoile Noire, avec toujours à son bord la Princesse prisonnière, fait route vers Bespin sous le commandement de l'Amiral Ozeel afin d'établir un point de contrôle dans la région et pouvoir éventuellement toucher les mondes reculés d'Endor et Hoth. Jan Dodonna en profite pour s'infiltrer sur Sullust à la recherche d'objectifs avancés pour l'Alliance, et Mon Motma y échoue pendant une mission diplomatique avant de s'y faire incarcérer... Tarkin réunit la flotte impériale en faisant route depuis Rodia et Bothawi vers Malastare, tout en laissant un fort contingent en arrière. Une Explosion à Mygeeto me prive de renforts, un TB-TT et un Tie disparaissent des chaînes de production. Après avoir effectué des déplacements réguliers, il est temps pour les renseignements impériaux de tenter d'"Intercepter les transmissions", mais une seule carte sonde viendra s'ajouter à celles déjà piochées.


Au début du Tour 5, l'Empire contrôle Mygeeto, Ord Mantell, Saleucami, Coruscant, Corellia, Bothawi, Rodia, Malastare, Kashyyyk, Sullust, Mustafar, Bespin et bloque l'espace aérien autour de Felucia et  Mon Calamari ; cette dernière est la seule planète à afficher une loyauté rebelle avec Bothawi qui elle est soumise. Leïa est toujours prisonnière, Mon Motma incarcérée pour un tour, et un seul objectif a été rempli, le marqueur de réputation est sur 13. La Base Rebelle contient 2 soldats, un Xwing, un croiseur et une corvette ainsi qu'un générateur de bouclier et un canon à ion. La situation est toujours sous contrôle pour l'Empire, la production rebelle est réduite à son minimum, et même si la Base est encore bien cachée, il reste du temps pour débusquer le repaire de l'Alliance.


Igogol poursuit sa stratégie de recherche d'objectif avec une "Opération secrète" à Mon Calamari.

De mon côté, un "Droïde interrogateur" dirigé par Yularen obtient de précieux renseignements de Leïa : la Base est à Kessel, Yavin ou Géonosis... La Rébellion rompt le blocus de Mon Calamari en planifiant un assaut mené par Jan Dodonna. Ozeel déplace la flotte d'Ord Mantell vers Mygeeto, début du mouvement vers Yavin. Le sauvetage de Leïa échoue à Bespin.

Des troupes rebelles sont acheminées à Naboo toujours loyale à l'Empire (avec "Flotte cachée" ?). Au tour suivant, le général Madine peut les mener à l'assaut de Sullust, libérer le système et réaliser l'objectif "Libération".


Kessel est envahie depuis Toydaria, Geonosis ayant été explorée par une sonde, la Base est maintenant localisée avec certitude à Yavin. Un super star destroyer est mis en construction et les troupes de Coruscant sont mobilisées vers Alderande (objectif Yavin...) ; les infiltrations rebelles continuent, la flotte de Mon Calamari vient occuper Saleucami et Geonosis est ralliée à l'Alliance, mais une guérilla menée par Luke échoue à Mygeeto où son papa est venu lui faire les gros yeux...


Peu de sabotages ont été joués, mais plusieurs systèmes impériaux contiennent des unités rebelles qui permettent de "Couper le ravitaillement".


Au début du tour 7, 3 objectifs ont été réalisés, marqueur de réputation sur 11. La victoire impériale se concrétise en deux étapes avec d'abord une "Conquête planétaire" sur Yavin menée par Boba Fett qui assure le succès de la mission avec "Angle mort" ; le général Veers est envoyé superviser l'assaut terrestre qui vient rapidement à bout des défenses de la Base. La présence d'un croiseur Mon Calamari en orbite fait illusion un tour supplémentaire, je rassemble ma flotte et déploie précocément mon super star destroyer ("Superviser le projet") sur Mandalore pour préparer l'assaut spatial au début du tour suivant avec l'amiral Ozeel et "Prenez les par surprise". On ne jouera pas cette bataille vu l'écrasante supériorité impériale (un super star destroyer, un star destroyer, deux transports d'assaut et 3 Tie contre un croiseur isolé...), et les rebelles n'ayant pas programmé de "Mobilisation rapide" au tour 7, la victoire Impériale survient au début du tour 8 avec réputation à 11.


L'expérience a clairement joué en ma faveur sur cette partie, associée à de la réussite dans la réalisation de mes missions et l'opposition à celles des Rebelles. J'ai pu bloquer la production rebelle et avoir une supériorité militaire incontestée qu'Igogol n'a pu contrebalancer avec ses missions compromises par la capture précoce de Leïa. Deux erreurs rebelles je pense : premièrement trop de missions d'infiltration, il est plus simple de se concentrer sur les objectifs initiaux que d'aller chercher ceux de plus haut niveau ; une ou deux pour mettre un peu de pression et de doute sur une éventuelle menace de l'Etoile Noire ou de Coruscant doivent suffire. Deuxièmement, l'absence d'attaque initiale sur un point faible impérial m'a permis de développer tranquillement ma machine de guerre. Je pense vraiment que l'Alliance ne doit pas hésiter à sacrifier sa flotte initiale pour enrayer la production impériale et ralentir la progression ennemie.


Un bon moment passé avec Igogol, la revanche aux prochaines vacances...

 
My top
No board game found
Da Dieg
Da Dieg
Partie du 15 mars 2018, revanche contre Max qui endosse l'uniforme impérial pour ce match retour. Je suis sensé le doser avec les rebelles, un peu de pression...


je commence avec Mon Calamari, Bothawi, Kashyyyk. L'Empire administre Coruscant, Rodia, Mandalore, Mygeeto et a déjà soumis Corellia et Saleucami.


J'ai envie de grand frisson, je délaisse la sécurité d'Endor pour établir ma Base à Ilum malgré la proximité des troupes impériales à Mygeeto et de l'Etoile Noire à Mandalore... C'est un pari très osé, ça peut vite devenir compliqué selon le déroulement du début de partie et les cartes sondes piochées par l'Empire...


Je laisse un peu de défenses sur la Base et place le reste de ma flotte à Ord Mantell pour attaquer d'emblée Mygeeto : je remporte une première victoire en conservant un air speeder, 2 soldats et un transport dans ce système frontalier de ma Base... Cela va t il éveiller les soupçons de mon adversaire, ou comme je l'espère va t il penser à une diversion loin de ma Base ?


Je rallie Utapau, sabote Saleucami que l'Empire abandonne pour soumettre Mon Calamari après avoir rendu Corellia loyale.


Le seul système soumis au début du T2 étant Mon Calamari, je sabote les usines de la planète aquatique. Je ne sais plus si j'ai hésité, mais je fais là une grosse erreur : Max va très bien réagir et j'aurai dû tirer enseignement de son premier mouvement d'abandon de Saleucami : sa stratégie va être d'abandonner les systèmes sabotés et soumis plutôt que de les réparer, ce qui présente plusieurs avantages : en occupant de nouveaux systèmes, il poursuit l'exploration de la galaxie,  maintient une production correcte, et contre l'objectif "Couper le ravitaillement", tout ça en utilisant un seul leader au lieu de deux pour rendre loyal et réparer le système.


J'arrive à rallier Mustafar à la cause rebelle malgré la présence de Palpatine, mon idée étant d'attirer l'attention dans la région et de préparer un "Soutien régionnal".


Naboo est soumise par un mouvement depuis Rodia, et une tentative de capture de Leia à Mustafar avec "Toucher la prime" échoue. Yularen emmène l'Etoile Noire rétablir la domination impériale à Mygeeto, la station de combat impériale est juste à côté de ma Base dès le 3ème tour ! Je commence à me demander si j'ai bien fait de la mettre là... J'y déclenche une "Guérilla" pour détruire l'AT-ST et laisser la planète sans troupes au sol, je respire un tout petit peu.


La flotte impériale présente à Naboo continue son avance et soumet Utapau, ce qui associé à mon sabotage précédent sur Mon Calamari va me priver de croiseurs. Je sabote Naboo, le trooper resté en faction ne pourra pas abandonner le terrain. Leïa "Vole les plans" à Corellia, l'Empire échoue à rendre loyale Utapau mais contre ma tentative d'alliance à Bespin. Je déploie un croiseur et une corvette à Kashyyyk pour mettre un peu de pression dans la région, notamment menacer Coruscant et détourner les efforts impériaux de la région d'Ilum.


L'Empire déploie un star destroyer à Coruscant avec "Superviser le projet" et va chercher un "Superlaser aligné" avec "Procédez comme prévu". J'"Incite à la rébellion" sur Felucia, occupée suite à l'abandon des positions impériales sur Mon Calamari, mais ne parvient pas à y remplir un objectif. La garnison, conséquente, de Corellia, est acheminée vers Alderande qu'elle soumet. Le jeune Luke s'y distingue par un "sabotage" réussi qui me permet d'abattre "Fils de skylwaker" pour récupérer "Chercher Yoda". Ce mouvement d'une grosse armée impériale qui se rapproche de ma Base n'est pas fait pour me rassurer... Heureusement, l'Etoile noire retourne à Mandolore suite à mon déploiement de vaisseaux sur Kashyyyk, une menace s'éloigne. J'ai enfin réussi à rallier Bespin et peut révéler mon premier objectif "Soutien régional" à la fin du Tour 4.


Au début du Tour 5, Ozzel déplace l'Etoile Noire à Kashyyyk, me forçant à retraiter vers Cato Neimodia avec mon Croiseur et ma corvette. S'ensuit la destruction pure et simple de la planète Wookie grâce à la technologie au service de la tyrannie impériale... Cet évènement restera dans les mémoires comme un témoignage gratuit de la cruauté aveugle du régime impérial.


L'armée impériale partie de Rodia pour conquérir Naboo puis Utapau a continué sa progression au tour précédent et a envahi Dagobah, ce qui n'empêche pas Luke d'y suivre sa formation de Jedi. Le général Rieekan a obtenu des "Défenses de la base" à Mon Calamari et une "Alliance est nouée" à Ord Mantell où subsistait une troupe rebelle : l'idée est d'y avoir un point possible de déploiement de troupes pour créer une zone de protection avant le système d'Ilum... Mais évidemment, les troupes impériales abandonnent Alderande sabotée pour soumettre immédiatement le système fraîchement rallié à la cause rebelle. Mon Motma y est capturé après l'invasion militaire, je n'ai finalement réussi qu'à provoquer le rapprochement d'une armée impériale des infrastructures rebelles. 


Yularen emmène la flotte de Dagobah à Mustafar, Chewbacca y tente une défense malgré le peu de troupes rebelles (un Ywing et un trooper), on ne sait jamais... Enfin, l'Empire supprime la loyauté rebelle à Ord Mantell en y "Régnant par la peur", et je peux enfin révéler à la fin du Tour 5 "Couper le ravitaillement" (Naboo, Utapau et Saleucami réoccupée sont sabotées).


Au début du Tour 6, le marqueur de réputation est sur 12, une garnison menaçante avec 3 troopers, 1 AT-ST et 1 TR-TT stationne à Ord Mantell aux portes d'une Base rebelle qui contient 3 Air speeders, 3 soldats, un générateur de bouclier et un canon à ion, ainsi qu'un transport au fond d'un hangar...


Leïa et Han échouent face à Vador à provoquer un "Soulèvement populaire" à Ord Mantell : les forces impériales y sont fixées pour le tour, mais j'aurais bien détruit quelques unités et surtout obtenu un succès de Han à bord du Faucon qui aurait permis la libération de la sénatrice rebelle... A l'autre bout de la galaxie, le général Tagge mène l'exploration de Hoth depuis Mustafar alors que Jan Dodonna regroupe les vaisseaux de l'Alliance à Sullust où j'ai maintenant un croiseur, une corvette, un Ywing et deux Xwing ainsi que 2 soldats.


Luke libère Mon Motma à Ord Mantell avec "Pour le bien de tous", mais la présence de Vador permet de révéler "Tel est ton destin" et d'emprisonner immédiatement mon meilleur leader... Mustafar abandonnée suite au mouvement de Tagge est retournée par Palpatine avec "Démonstration de force" et devient loyale à l'Empire. De mon côté, je "Noue une alliance" à Sullust pour pouvoir y déployer des troupes. Je fais un nouveau pari en dégarnissant ma Base pour permettre au général Madine de "Mener le groupe d'assaut" sur Ord Mantell. Malgré l'échec précédent du "Soulèvement populaire", j'arrive à submerger les troupes impériales et je peux révéler l'objectif "Coup sérieux". L'Etoile Noire à Cato Neimodia permet à Tarkin de rendre ce système et celui d'Alderande (précédemment abandonné) loyaux. 

Au Tour 7, je prépare un éventuel déménagement et Madine mobilise la flotte rebelle depuis Sullust à Naboo pour créer un verrou vers le haut de la galaxie : je réussi à occuper l'espace, mais le bipède impérial sous le commandement de Vador a raison de mes deux soldats. Han tente un "sabotage" sur Ord Mantell, surtout pour essayer de libérer Luke via le Faucon Millenium, mais Boba Fett fait échouer la mission. Leïa obtient un peu tard le "Soutien Mon Calamari" et lance la construction d'un croiseur tandis que Mon Motma "Noue des relations commerciales" sur Nal Hutta et y obtient des troupes qui seront plus rapidement opérationnelles. Jan Dodonna gagne la loyauté d'Ord Mantell qui reste soumise, mais je peux révéler "Soutien populaire" à la fin du tour 7. La Base vidée de ses défenses pour remplir l'objectif "Coup sérieux" ne tiendrait pas le choc face à l'armée impériale d'Ord Mantell, j'ai donc joué une "Mobilisation rapide" et pioche très heureusement Ryloth : le système sera inaccessible à l'Empire dans le temps qui lui reste pour me trouver, c'est ma meilleure chance de victoire.

Au début du Tour 8, la réputation rebelle est sur 10 et ma base semble à l'abri sur Ryloth. L'armée impériale la plus proche est à Rodia et je l'attaque d'emblée avec Jan Dodonna depuis Naboo, détruisant tous moyens de transport des unités terrestres qui sont maintenant coincées là. Leïa arrive enfin à libérer Luke, mais le sort de l'Alliance est en fait déjà scellé : Soontir Fel remplit la mission "Traquez les" et emmène une escouade de 4 Tie sur Ryloth, qui permettent à Vador d'y "Régner par la peur" : le système maintenant loyal à l'Empire, la population locale trahi la Rébellion et révèle la présence de la Base. Boba Fett peut mener une "Conquête planétaire" depuis Ord Mantell, renforcée après l'attaque rebelle du tour précédant. La mission soutenue par Vador et le baron Soontir Fel ne peut être empêchée par le valeureux Chewbacca. Les deux airs speeders déployés en hâte pour défendre la nouvelle Base ne résistent pas aux troupes de choc et l'Empire remporte la partie au 8ème tour, marqueur de réputation sur 10 avec "Soutien régional", "Couper le ravitaillement", "Coup sérieux" et "Soutien populaire".

Le choix d'Ilum était risqué, je le savais. Max m'a bien ralenti en quittant les systèmes sabotés plutôt que de chercher à les réparer ; par ailleurs, j'avais du mal à remplir des objectifs, je n'ai jamais pu révéler "N'abandonner personne", "Libération" et "Protéger la population". Et je ne parle pas des "Plans de l'Etoile Noire" ou de "Au coeur de l'Empire"...
Dégarnir ma Base pour remplir un objectif était à postériori un choix discutable, j'avais peut être de quoi tenir un assaut terrestre. Après mon déménagement, Max a profité d'une bonne combinaison pour s'assurer du nouvel emplacement de la Base et de son invasion. S'il n'avait pas eu les bonnes cartes en main, la partie était pour moi, c'était le pari de trop...

Une belle partie avec de la tension jusqu'au bout, un partout contre Max et pas encore de victoire rebelle dans nos affrontements, on ferait presque mentir les stats... Vivement la prochaine !!
 
My top
No board game found
Da Dieg
Da Dieg
Revanche contre Igogol en ce vendredi 20 avril 2018, il prend la direction de l'Empire pour tenter de maintenir l'ordre et la paix dans la galaxie...

Les systèmes loyaux à l'Empire sont Coruscant, Corellia, Saleucami et Mygeeto alors que Rodia et Sullust lui sont soumis. Les sympathisants assumés de l'Alliance sont sur Mon Calamari, Bothawi et Naboo.

L'Etoile de la Mort est déployée à Saleucami pour menacer d'emblée la production de croiseurs rebelles à Mon Calamari, puis les troupes impériales sont réparties de façon assez homogène.

L'Empire est présent partout, les seuls systèmes reculés non adjacents à des troupes impériales sont Yavin, Hoth et Endor. Yavin est très proche de l'Etoile Noire, et je ne me sens pas d'humeur à prendre de gros risques, je localise donc ma Base à Endor.

Raid sur  Corellia :

Je profite d'une faible défense de Corellia pour y porter ma première attaque à partir de Cato Neimodia où je déploie l'essentielle de mon armée, ne laissant que deux soldats en faction sur ma Base. Le but est bien sûr d'entraver la production de destroyer, mais aussi de forcer les troupes impériales de Sullust à contre attaquer pour reprendre Corellia et juguler la menace rebelle sur Coruscant, donc à s'éloigner de ma Base... Cette première offensive est un succès pour l'Alliance et l'Empire doit effectivement mobiliser la flotte de Sullust pour éliminer les vaisseaux rebelles survivants. Le sauvetage impérial est incomplet car si l'espace est bien sécurisé par un destroyer, un air speeder survivant au sol va empêcher les usines de fonctionner...

Cette opération associée au sabotage de Sullust va entraver la production impériale en ce début de partie alors que la Rébellion compte sur une industrie aérospatiale efficace : Mon Motma "Noue des relations commerciales" à Utapau où Leïa "Noue une alliance" dans la foulée. Les leaders impériaux ont été occupés par l'attaque de Corellia, et l'Etoile Noire n'a pas pu être mobilisée sur Mon Calamari qui reste fonctionnelle pour la Rébellion : celle-ci peut donc compter sur la mise en production de 3 croiseurs et 2 corvettes au début du 2ème tour, alors que l'Empire ne pourra compter pour les vaisseaux capitaux que sur sa dotation initiale !

Diplomatie impériale :

Le tour 2 commence par un « Raid de l'Escadron Rogue » sur Corellia qui en détruisant un quadripode et un chasseur Tie sur la chaîne de production compromet encore la supériorité militaire nécessaire à l'Empire. Mon Calamari est envahie et soumise par une armée emmenée par l'Etoile Noire, je rallie Mustafar à l'Alliance avec pour double objectif de préparer un "Soutien régional" et de créer une ceinture de systèmes loyaux devant ma Base, avec le risque d'attirer l'attention de l'Empire dans la région. Naboo est soumise depuis Rodia puis sabotée par Rieekan, Tarkinn y remplit la mission "La peur les bâillonnera" qui en supprime la loyauté rebelle et rend Sullust loyale à l'Empire, ce qui permet d'y réparer les usines sabotées. L'Amiral Ozzel échoue (et ça c'est fluff !!) après une "Initiative de droïde sonde" et n'arrive pas à accélérer les recherches de la Base rebelle.

Au tour 3, Igogol garde 4 leaders en réserve, les mouvements de troupes vont commencer sérieusement... Je commence assez maladroitement par un "Sabotage" : le seul système soumis est Mon Calamari, et j'ai un mauvais souvenir du sabotage de ce système en principe allié (contre Max) ; ça se discutait dans le contexte de production faible de destroyer pour l'Empire, mais je décide de viser Mygeeto, qui, loyale, sera réparée dans le même tour. Jan Dodonna s'infiltre sur Naboo, et Leïa échoue à rallier Bespin, contrée par l'Empereur lui-même qui a senti l'importance de cette mission : en effet,  j'espérais révéler "Soutien régional" à ce tour... Oeil pour oeil, Mon Motma et Jan Dodonna empêchent Tarkin de "Régner par la peur" sur Naboo qui reste soumise et sabotée. Vador a auparavant emmené la flotte de Naboo sur Utapau, Chewbacca tente de conduire la défense mais les faibles (très faibles...) forces rebelles sont balayées. L'Empire mobilise ses troupes de Coruscant pour enfin éliminer la poche de résistance sur Corellia.

La révolte d’Utapau

Au début du tour 4, la situation est atypique : l'Empire n'a pas pu produire de gros vaisseaux et sa supériorité militaire est loin d'être évidente, mais la Rébellion ne dispose que de deux systèmes loyaux (Bothawi et Mustafar) pour déployer ses troupes. Je place deux croiseurs à Mustafar, renforce la Base et garde un croiseur, une corvette et deux chasseurs en réserve.

Chewbacca part en mission sur Corellia et une "Explosion" détruit un destroyer péniblement mis en chantier par l'Empire. Igogol, qui n'a pas bien lu mes petits conseils, lance une "Conquête planétaire" sur Bothawi : je lui propose de reprendre sa seule mission lui permettant d'envoyer des troupes en s'affranchissant des conditions habituelles de transport, mais, beau joueur, il persiste. Voir l'Empire privé de cette possibilité pour une attaque ultérieure de ma Base me rassure plutôt, néanmoins la perte d'un de mes deux seuls systèmes ne va pas me faciliter la tâche... C'est le but poursuivi par l'Empire, me couper de tout soutien dans la Galaxie. Je n'arrive pas à révéler d'objectif, j'ai en main "Couper le ravitaillement", "Soutien régional", "Protéger la population" et "Soutien populaire", tous sont pour l'instant efficacement contrés.
La flotte de Mygeeto explore Dantooïne, je sabote et m'infiltre à Felucia où l'Etoile Noire s'est déjà déplacée, l'armée impériale de Corellia se déplace à Alderande et Mon Motma arrive enfin à "Nouer un alliance" sur Bespin.

Le général Tagge déplace les forces impériales d'Utapau vers Dagobah, laissant un trooper sur le système soumis... Leïa qui s'apprête à "Inciter à la rébellion" peut y entreprendre sa mission et libérer le système, prenant ainsi les troupes impériales à revers en récupérant un point de déploiement stratégique. Vador échoue à capturer Chewbacca sur Corellia, mais l'Empereur "rRgne par la peur" avec succès sur Mon Calamari malgré une tentative de résistance de Lando, et c'est encore une loyauté perdue pour la Rébellion.

Je peux révéler "Soutien régional" à la fin du tour 4, on commencera le tour 5 avec le marqueur de réputation sur 13. La partie est maintenant bien engagée, mais la route vers la victoire est encore longue pour l'Alliance,  même si je peux compter sur une bonne force de frappe et que les troupes impériales ne représentent pas encore de vrai menace pour la Base rebelle.

La Bataille de Dagobah :

Dernier tour de recrutement, et les choix sont encore draconiens pour moi : j'ai déjà dû choisir entre Obi-Wan avec la possibilité de le sacrifier pour un point de réputation et Luke avec "Droit dans le mille", c'est ce dernier que j'ai choisi pour sa capacité moins aléatoire. Maintenant je retire Luke avec "Fils de skywalker" et Wedge avec "Visez les star destroyers" : si je veux faire évoluer Luke en Jedi, je devrais me priver d'un Leader... L'infériorité numérique étant trop préjudiciable, Wedge rejoint les rangs de la rébellion.

Chewbacca, Lando, Luke et Wedge ont été recrutés côté rebelle, l'Empire a enrôlé Ozzel, Veers, Yularen et Piett.

Je déploie mes vaisseaux capitaux sur Utapau et peut jouer en phase d'affectation une "Opération indépendante" à Bothawi : les troupes impériales doivent évacuer le système qui redevient loyale à la Rébellion, l'Empire perd rapidement le bénéfice de sa "Conquête planétaire". Je mène ensuite en première action une attaque spatiale sur Dagobah avec 3 croiseurs et une corvette : grâce à "Viser les destroyers", j'élimine rapidement les vaisseaux impériaux, la bataille de Dagobah restera dans les mémoires comme une grande victoire militaire de l'Alliance. Un croiseur a été perdu dans la bataille, mais les troupes terrestres ennemies resteront coincées sur le système reculé et je peux révéler un nouvel objectif "Assaut rebelle".

L'Empire tente de "Traiter les retards" sur Corellia et lance la construction d'un destroyer, Leïa rempli une mission analogue avec "Soutien de Mon Calamari". Luke sabote les Usines Mon Calamari maintenant que la Rébellion y a perdu la loyauté de la population et le général Riekan obtient des "Défenses de la bases" sur Bothawi fraichement libérée par l'"Opération indépendante" de Lando.
L'étoile Noire avait déjà quitté Felucia pour revenir vers Saleucami et se déplace maintenant vers Toydaria. Mon Motma "Noue une alliance" à Ord Mantell pour remettre un peu de pression dans cette partie de la galaxie, et Jan Dodonna s'infiltre sur Mon Calamari où Leïa et Luke sont déjà en mission. Vador vient tenter une capture sur Leïa, j'envoie Chewbacca pour la protéger et fort de mes 5 dés contre 3 en opposition, je mise sur les stats et conserve "Gardien Wookie" pour plus tard : mais la chance sourit au côté obscur et Leïa est capturée...

Je peux enfin révéler "Couper le ravitaillement", le tour 6 commence avec la réputation rebelle sur 11. Des missions de "Renseignements" régulières de l'Empire ont réduit considérablement les possibilités de localisation de la Base rebelle, mais je me sens relativement à l'abri sur Endor à distance des troupes impériales avec de bonnes défenses sur la Base et une flotte conséquente croisant dans la région. J'ai rallié plusieurs systèmes et peut maintenant compter sur 5 loyautés (Bespin, Mustafar, Utapau, Bothawi et Ord Mantell), l'Etoile Noire est loin de ma Base sur Toydaria et l'Empire qui n'a pu produire aucun destroyers n'en compte plus que deux à Cato Neimodia et Mygeeto.

Libération Felucienne :

Je peux déployer une corvette et un chasseur sur Bespin puis regrouper mes vaisseaux à Sullust qui ne contient que des troupes terrestres impériales : je les y immobilise et créé un verrou sur la route de ma Base. Je tente ensuite un "Sabotage" de Cato Neimodia pour y empêcher le déploiement d'unités impériales mais Veers fait échouer la mission du général Rieekan. Jan Dodonna tente de rallier Géonosis pour obtenir la 6ème loyauté nécessaire à "Soutien populaire", mais Palpatine s'oppose avec succès à cette mission diplomatique. L'Empire poursuit des missions de "Renseignement" efficaces (la Base contient 10 unités) et commence à se douter de la localisation de la Base tout en réduisant les possibilités de déménagement de celle-ci. Mon Motma se rend sur Felucia pour y « Inciter à la rébellion » et les trois soldats menés par Chewbacca ont raison de la faible garnison impériale restée défendre le système maintenant libéré du joug impériale (et non du jus de fruit ou de la joue de porc) : je révèle un quatrième objectif avec « Libération », le marqueur de réputation descend à 10. Luke tente de libérer sa sœur jumelle retenue sur Mon Calamari et échoue face à Piett qui s’oppose avec succès (Rq : en écrivant le rapport de partie, je m’aperçois d’une grosse erreur de ma part : en jouant « Inciter à la Rébellion » sur Mon Calamari plutôt que sur Felucia, j’avais les mêmes chances de réussite face à un seul trooper mais pouvais en plus libérer Leïa en cas de succès ! C’est la 2ème fois que j’occulte la nécessité de troupes présentes pour maintenir un leader prisonnier, je vais essayer d’y penser la prochaine fois… ), Leïa restera prisonnière jusqu’à la fin de la partie, il va falloir gérer ce déficit de leader…

Guérilléros rebelles :

Le tour 7 débute avec le marqueur de réputation sur 10, tout peut aller très vite maintenant. L’Empire commence à disposer de forces terrestres importantes à quelques systèmes de la Base avec des troupes blindées à Sullust, Corellia et Cato Neimodia mais sa marine semble pour l’instant trop faible pour espérer vaincre la flotte rebelle qui fait le blocus en orbite de Sullust. La Base est quant à elle défendue par 3 airs speeders, 3 soldats et un générateur de bouclier au sol, une corvette, 3 Xwings et un canon à ion assure la défense spatiale, un transport pourra évacuer des troupes si besoin.
Wedge conduit une « Guérilla » sur Cato Neimodia et y détruit un transport d’assaut pour asseoir la supériorité rebelle dans le contrôle de l’espace.
Une nouvelle mission de "Renseignements" permet à l’Empire de piocher 3 cartes sondes, les possibilités vont vraiment être réduites si je dois déménager la Base.
Chewbacca mène une 2ème« Guérilla » (eh oui, j’avais les deux !) sur Corellia et y détruit deux chasseurs Tie.
C’est à l’Empire de prendre mes positions à revers avec l’Amiral Ozzel qui, cherchant à faire oublier ses échecs précédents, « Supervise le projet » sur Dagobah et y déploie un Star Destroyer : je n’avais pas prévu l’arrivée d’un vaisseaux dans ce système, mon verrou de Sullust se trouve encerclé…
Luke soutenu par son ami Wedge parvient enfin à saboter Cato Neimodia, les renforts impériaux ne pourront plus arriver par là. C’est l’Amiral Piett qui débusque la Base avec une « Sonde longue portée » jouée à Endor, l’Empire sait maintenant où sont les infrastructures rebelles.

Le verrou de Sullust :

J’hésite énormément maintenant sur la stratégie à adopter. Profitant d’avoir encore la main, je prends le risque de quitter ma position défensive pour affaiblir la Marine Impériale et attaque Cato Neimodia à partir de Sullust. Le coup est en fait très moyen : j’espère encore diminuer les forces navales ennemies, mais ai dans l’idée de me replier pour continuer de tenir Sullust : j’anéantis les vaisseaux impériaux dès le premier tour et ne peut donc retraiter, ce qui permet aux quelques forces stationnées à Corellia de faire route vers Sullust pour y récupérer les forces terrestres immobilisées jusqu’alors (Rq : 2ème erreur stratégique de ma part, j’aurai bien sûr dû détruire le transport suite à ma Guérilla de Corellia plutôt que les chasseurs…). 2 TB-TT, 2 AT-ST et 2 troopers stationnent maintenant sur Sullust, si ces troupes débarquent sur ma Base, ses défenses risquent de ne pas tenir, et deux star destroyers sont prêt à être déployés…

Détruire l’Etoile Noire ?

Si je parviens à réaliser un objectif, je dois tenir encore 2 tours avant que les marqueurs ne se rejoignent, et c’est maintenant le temps qu’il faut aux troupes impériales pour être acheminées sur Endor. Les "Plans de l’Etoile Noire" sont en ma possession, si je marque 2 points d’un coup au prochain tour je remporte la victoire. Je tente donc une opération pour détruire l’Etoile Noire, ayant en main la carte « Droit dans le mille » qui m’assurerait du succès si j’arrive à faire survivre un chasseur à un premier assaut. Je joue donc dans un premier temps « Flotte cachée » avec le général Rieekan et envoie la corvette et les 3 Xwings de la Base vers le système de Nal Hutta adjacent à celui de Toydaria où se situe la station orbitale de combat impériale. Mais l’Empire voit clair dans mon jeu et le général Tagge vient tenter une « Incarcération » sur Nal Hutta : avec un seule dé contre 2 succès automatiques, le pauvre général Rieekan va passer un tour dans les geôles impériales et surtout immobiliser la flotte rebelle dans ce système pour le prochain tour… pas d’assaut sur l’Etoile Noire, quelle frustration ! Je rends quand même la planète loyale à la Rébellion pour pouvoir y déployer quelques chasseurs supplémentaires, mais malheureusement ils ne pourront pas quitter le système.

Temporisation impériale par le froid :

Je me dis que j’ai encore une chance de tenir si je parviens à réaliser un objectif simple, mais l’infâme Vador se rend sur Mon Calamari et parvient à effectuer une « Congélation Carbonique » sur Leïa : la nouvelle se répand dans la Galaxie et les soutiens de la Rébellion se détournent d’elle, la réputation repasse sur 11 donnant un tour supplémentaire précieux à l’Empire.

L’Alliance compense ce revers en « Protégeant la population », et le tour 8 commence avec le marqueur de réputation sur 10 de nouveau.

L’Empire ne peut gagner à ce tour, ses troupes ont besoin de 2 tours pour prendre pied sur Endor. J’ai pris des risques en sacrifiant les défenses aériennes de la Base pour tenter de détruire l’Etoile Noire, je ne peux plus compter sur la persistance d’un vaisseau rebelle dans le système de la Base en cas de combat pour enlever la victoire. Si je parviens à réaliser un objectif à ce tour, la victoire sera pour moi, mais rien n’est moins sûr : j’ai en main deux fois les "Plans de l’Etoile Noire" (super, on sait même où sont rangés les sextoys de Tarkin…) et « Soutien populaire », mais mon adversaire s’est consciencieusement employé à ne pas me laisser les 6 systèmes nécessaires à cet objectif.

Je vais préparer le déménagement, on sait jamais…

Poursuite stellaire :

Je joue quand même la défense en déployant mon nouveau croiseur et un Xwing sur Mustafar, et un X wing sur Nal Hutta pour une éventuelle attaque de l’Etoile noire mais sans trop y croire (j’en aurais mis deux si j’avais pu attaquer). L’Empire déploie comme prévu ses destroyers sur Sullust et renforce la chasse autour de son Etoile de la mort qui est maintenant défendu par 7 Tie.
La phase d’affectation voit l’Amiral Ozzel, encore lui, faire un déplacement avant que je ne puisse jouer avec « prenez les par surprise » : la flotte de Sullust se déplace à Bespin et a vite raison de la corvette en patrouille autour de la cité des nuages, se rapprochant de ma Base et fuyant devant ma flotte maintenant à Cato Neimodia. Cela peu paraître un peu tôt et dommage de ne pas la jouer pendant le tour décisif, mais attendre aurait laissé l’armée impériale vulnérable à une attaque depuis Cato Neimodia. Le problème se reposera au tour suivant si je poursuis les vaisseaux impériaux, mais une solution apparaîtra peut être d’ici là… Par ailleurs, la soumission  de Bespin va permettre à l’Empire d’y "régner par la peur" et de supprimer une loyauté rebelle, m’empêchant ainsi d’obtenir ce « Soutien populaire » qui me donnerait une victoire immédiate… Wedge poursuit en effet la flotte impériale en regroupant les vaisseaux rebelles sur Sullust. Le destroyer de Dagobah tente de réduire la puissance rebelle mais il périt dans l’attaque sans faire de dégâts.
Je "Noue une Alliance" sur Mandalore, ce qui après la perte de la loyauté sur Bespin me laisse à 6 systèmes loyaux, j’ai une chance de remplir mon objectif.

Tenir ou fuir ?

J’ai programmé une mobilisation rapide, mais le choix est difficile : l’Empire ne pourra plus jouer avant moi, et je pourrais attaquer en premier son armée à Bespin pour amoindrir ses forces. Sans leader pour mener la défense et avec ma supériorité aérienne, je devrais l ‘emporter. Cependant deux transports d’assaut attendent d’être déployés et même si je garderai l’avantage du nombre (3 croiseurs, 2 corvettes, un Xwing et un Ywing contre 2 destroyers et 3 transports), un combat peut toujours mal tourner… Je joue d’abord « Lancer une fausse piste » et fait une bonne pioche, au moins 3 systèmes pourraient accueillir ma nouvelle Base. J’en laisse un au dessus (Dantooine) et place les trois autres sous la pioche.
L’Empereur mène des « Négociations commerciales » sur Ord Mantell qui bien que soumise était encore loyale à l’Alliance : je n’ai plus que 5 systèmes loyaux, la victoire ne viendra pas du "Soutien populaire".
Faisant comme s’il ignorait que les plans de son arme de destruction massive sont en ma possession, Igogol prend un risque (relatif, ni Luke ni Wedge ne sont disponible pour un éventuel « Droit dans le mille ») en envoyant Yularen attaquer mes chasseurs de Nal Hutta avec l’Etoile Noire flanquée de sa chasse : c’est un succès impérial et la petite escadre rebelle est anéantie.

Vient le moment du choix, je n’ai pu mettre qu’un leader sur « Mobilisation rapide » et pioche 4 cartes : la chance est avec moi !! Outre la carte subtilisée à mon adversaire, Hoth figure parmi les choix possibles : à proximité de mes forces, avec ma supériorité dans le secteur et l’avantage de jouer en premier, le choix est vite fait, on déménage sur Hoth.

La Bataille de Bespin :

Je ne peux pas révéler d’objectif à ce tour, on débute le tour 9 avec la réputation sur 10. Après ma "Mobilisation rapide", Igogol est contraint de disperser ses renforts pour explorer les nouvelles localisations possibles, Tatooine, Dantooine, Géonosis et Ord Mantell. Il ne pourra pas toutes les explorer, mais tente sa chance.

Malheureusement, je débute le tour par une attaque de son armée à Bespin, envoyant même mes troupes terrestres restées sur Endor. L‘élimination rapide de ses vaisseaux plie la partie qui se terminera officiellement à la fin du tour, mais il ne pourra plus acheminer ses troupes sur Hoth.

Victoire rebelle au début du 10ème tour avec 5 objectifs réalisés (« Assaut rebelle », « Soutien régional », « Couper le ravitaillement », « Libération » et « Protéger la population ») et « Congélation Carbonique » du côté impériale.

Une très belle partie, où malgré quelques erreurs importantes d’Igogol (en particulier l’utilisation trop précoce de « Conquête planétaire ») la tension est restée palpable jusqu’au bout. Je fais moi aussi quelques boulettes plus (perte de l’occasion de libérer Leïa et de détruire un transport) ou moins (ne pas jouer « Gardien Wookie », quitter le « verrou de Sullust) grossières. J’ai bien réduit la production impériale, ce qui me donne un avantage militaire qui me facilite la fin de partie, et Igogol a bien tenté de contrer mes objectifs mais au final ça n’a pas suffit.

 J’ai de la chance en piochant Hoth lors de ma « Mobilisation rapide ». Sans ça et en cas de déménagement quand même, la partie risquait de se jouer à la chance suivant les choix de déplacement qu’aurait fait mon adversaire. J’avais aussi la possibilité de rester au chaud sur Endor en comptant sur mon avantage numérique, mais comme dit plus haut, ça supposait un combat à l’issue toujours incertaine ; pour finir je le livre quand même, mais ai auparavant obligé l’Empire à disperser ses renforts pour chercher la nouvelle Base. Si Igogol avait tout misé sur un déménagement sur Hoth et renforcé Bespin plutôt que de se préparer à chercher la Base ailleurs, l’issue aurait peut être été différente… Mais avec des si, on mettrait la Galaxie dans une cuve à Bacta, on va donc arrêter d’enculer les Rancor et terminer ce rapport bien long.

Merci à tous d’avoir lu, à Igogol pour l’accueil et la partie, et à la prochaine fois !
 
My top
No board game found
Da Dieg
Da Dieg
Initiation d’un nouveau joueur en ce 15 aout 2018, comme à mon habitude, je lui laisse les Rebelles pour sa première partie, ils me semblent demander moins de maîtrise du jeu car un peu plus permissifs sur certaines erreurs. Après un peu plus d’une heure d’explication de règles, on peut débuter la partie…

Une Géopolitique alternative : 


Kashyyyk, Bothawi et Ryloth sont loyaux à l’Alliance, l’Empire administre Coruscant,
Rodia, Mustafar, Mandalore
et occupe Mygeeto et Saleucami. Aucun camp n’a de
production de vaisseaux capitaux, ça promet…

Mandalore est sacrifiée avec un seul trooper, une forte garnison terrestre mais sans vaisseaux défend Rodia (pas question de perdre mon ancrage dans cette partie de la Galaxie, mais j’ai d’autres objectifs pour le début de partie), j’occupe Saleucami et Mygeeto avec sur chaque deux troopers et deux AT-ST soutenu par un destroyer, un transport d’assaut et 3 Tie (j’ai besoin de forces conséquentes dans la région de Mygeeto pour explorer les systèmes reculés et à côté de Mon Calamari pour assurer la production de destroyer) ; 3 troopers, un destroyer, un transport d’assaut et deux Tie stationnent à Coruscant pour aller prendre Corellia rapidement. L’étoile Noire est déployée à Mustafar, avec peu de défenses rapprochées (4 Tie et un trooper) pour ce début de partie, je la renforcerai si elle devenait vulnérable.


L'armée rebelle est déployée à Cato Neimodia, dans la région de Coruscant et au contact des chantiers navals de Corellia ; la Base Rebelle est laissée vide de toutes troupes... un placement de départ assez osé, pas d'attaque possible au premier tour mais une menace sur Coruscant qui va me forcer à mobiliser des troupes dans le secteur.

Menace sur Coruscant : 

Au premier Tour, je soumets Mon Calamari et rends loyale Utapau pour assurer la production de destroyer. L'Alliance rend loyal le système déjà occupé de Cato Neimodia et s'"Infiltre" à Coruscant avec Jan Dodonna à la recherche de nouveaux objectifs. Pas de sabotage tenté mais des leaders gardés en réserve qui vont me faire échouer à Mygeeto  : elle reste soumise, pas de production de TB-TT pour ce tour.

Tour 2, le général Madine et l'amiral Yularen rejoignent leurs camps respectifs, l'armée rebelle reçoit des renforts à Cato Neimodia maintenant fidèle aux partisans de l'Ancienne République ce qui m'oblige à renforcer Coruscant, retardant mes plans d'exploration de la Galaxie. Nouvelle "Infiltration" sur ma capitale, encore Jan Dodonna mais maintenant accompagné du général Madine afin de garantir le succès de la mission face à un éventuel contre de Yularen gardé en réserve : à 3 contre 4, je ne tente pas de faire échouer la mission et garde l'Amiral pour un mouvement de troupes. Leïa tient de nouveau l'Empereur en échec à Mygeeto qui demeure soumise, toujours pas de production de quadripodes en vue, mais la Princesse sera faite prisonnière après s'être aventurée seule pour déjouer les manœuvres politique de Palpatine...La flotte rebelle se sépare et un transport emmène des troupes terrestres sur Corellia que Mon Motma rendra loyale sans opposition (4 dés plus deux succès automatiques, je ne m'oppose pas, étrange non ?) dans la foulée : l'Alliance choisi de venir produire ses vaisseaux capitaux aux portes de la Capitale Impériale, je ne vais pouvoir tolérer cet affront très longtemps !

Les Rebelles révèlent un objectif dès la fin du tour 2 en Protégeant la population : les renforts se sont d'une part concentrés à Cato Neimodia puis dispersés pour remplir cet objectif, délaissant pour l'instant la défense de la Base...

Rébellion sur Mygeeto : 

Début du Tour 3, je dois renforcer la capitale devant une concentration de forces rebelles sur Corellia et Cato Neimodia ; je dispose encore d'une flotte confortable à Ord Mantell, d'une grosse garnison terrestre à Rodia et de troupes réparties entre Mon Calamari et Saleucami ; l'Etoile Noire est toujours à Mustafar avec quelques chasseurs l'accompagnant.

Jan Dodonna "Incite à le Rébellion" sur Mygeeto dans le but de libérer Leïa en éliminant les troupes impériales. Le général Veers est envoyé mener une défense vouée à l'échec, et mon adversaire grille au bon moment une de ses cartes maîtresses : il joue "Confrontation" et élimine mon leader ! Erreur de débutant de ma part due à la méconnaissance des cartes tactiques de l'extension, j'y ai pensé un peu trop tard... C'était très malin de la part de mon adversaire qui en même temps libère un leader, libère un système soumis et me prive d'un leader certes non indispensable mais qui va cruellement me manquer... C'est une action de moins par tour et une carte action forte ("soyez prêts") que je ne pourrai plus jouer. Le colonel Yularen arrive un peu tard mais punit la population séditieuse en soumettant de nouveau le système vide d'unité après la bataille avec un bipède acheminé à bord d'un transport. à l'autre bout de la Galaxie, Mon Motma "Noue une alliance" sur Utapau qui redevient neutre, les Rebelles semblent vouloir s'attaquer à la production impériale. Tarkin rend loyale Mon Calamari, mais je n'ai pas pu effectuer de mouvement de troupes efficace à ce tour.

Bataille pour Sullust : 

Au début du Tour 4, Luke rassemble la flotte rebelle à Sullust, laissant quelques troupes terrestres sans vaisseaux sur Cato Neimodia et Corellia, puis Mon Motma viendra rendre loyal le système y générant ainsi un point d'entrée des troupes de l'Alliance. Entre temps, l'Empereur rend enfin loyal le système de Mygeeto, je vais enfin produire des troupes blindées efficaces. Jan Dodonna mène une nouvelle mission d'"Infiltration" sur Mon Calamari malgré l'opposition du colonel Yularen à 3 dés contre 2, les stats ne sont pas avec moi. Vador ne laisse pas cette action impunie et capture l'amiral rebelle. Le général Tagge vient "Incarcérer" Luke sur Sullust, ce qui va y fixer l'armée rebelle pour le prochain tour, la laissant vulnérable à une attaque impériale. De plus, en neutralisant 2 leaders ennemis, je renverse le déficit en action pour le prochain tour. Ozzel occupe l'espace d'Aldérande avec un destroyer et un escadron de 4 chasseurs Tie, et Tarkin emmène l'armée de Coruscant maintenant moins menacée sur Corellia à la poursuite de la flotte rebelle. Le général Madine mène une "Guérilla" sur les arrières impériales et détruit l'AT-ST sur Ord Mantell qui est libérée faute de troupes impériales présentes.

Au Tour 5, le marqueur de réputation est toujours sur 13, et la flotte rebelle est coincée à Sullust. la première action rebelle sera un "Sabotage" de Riekan sur Saleucami (pour continuer à m'empêcher de produire des unités terrestres). Tarkin échouera à rendre le système loyal face au général rebelle. Obi-Wan vient libérer Jan Dodonna sur Mon Calamari avec "Pour le bien de tous" que je ne peux empêcher malgré une opposition  conjointe de Yularen et Boba Fett (grâce à "Subversion") : 5 dés contre 3+ 2 succès, ça se tentait en opposition mais une fois encore les dés ne sont pas là (2 succès sur 5 dés  contre un total de 6 pour mon adversaire...). Dodonna est libéré et un nouvel objectif est pioché... Il est temps de porter un coup fatal à cette Rébellion, et c'est l'Empereur en personne qui mène l'attaque sur Sullust à partir de Corellia et Mustafar, laissant en arrière l'Etoile Noire. Avec "Parce que je l'avais décidé",  2 destroyers,  3 transports d'assaut, 6 Tie et un Interdictor empêchant toute retraite, l'Empire extermine les vaisseaux rebelles (un transport, une corvette, 7 chasseurs) sans essuyer beaucoup de pertes ; il reste des troupes rebelles au sol, mais celles-ci resteront coincées là et l'objectif est atteint : annihiler la force de frappe rebelle et empêcher l'établissement d'un verrou à Sullust. En prime, Luke est fait prisonnier grâce à un "Tractor Beam". La Bataille de Sullust restera la plus grande de cette histoire et rappellera au monde la puissance de l'Empereur...
Un transport rebelle emmène 2 soldats sur Malastare rendue loyale dans la foulée par Mon Motma. L'amiral Ackbar obtient un "Soutien de Mon Calamari" et lance la construction d'un croiseur, tandis que Chewbacca fait échouer un "Interrogatoire" sur Luke prisonnier.

L'Alliance a subi un gros revers militaire et un de ses héros est aux mains de l'Empire, mais elle bénéficie malgré tout d'un "Soutien Populaire" qui lui permet de gagner encore un peu de temps.

Explorations Impériales : 

Tour 6 et marqueur de réputation sur 12. Beaucoup de systèmes sont loyaux à l'Alliance qui n'a plus que quelques troupes disséminées dans la Galaxie. Les Forces impériales sont largement supérieures, mais la seule armée terrestre digne de ce nom est stationnée à Rodia, et les recherches de la Base ennemie n'ont pas encore été efficaces. Je ne m'oppose pas à une nouvelle mission d'"Infiltration" du couple de vieux barbons (Dodonna et Kenobi) sur Saleucami, car je compte bien déplacer les troupes qui s'y trouvent. Ozzel les emmène soumettre et explorer Kessel. Vador déplace la flotte impériale et son prisonnier Skywalker de Sullust vers Naboo pour mettre de la pression sur le haut de la Galaxie et faire jonction avec la garnison terrestre de Rodia. De leur côté, les Rebelles rallient Ord Mantell grâce à Mon Motma puis tentent une action osée avec Madine qui "Mène le groupe d'assaut" sur Kessel pour y détruire les troupes terrestres impériales. Bien que le coup soit rude, l'issue du combat est favorable à l'Empire et le système reste soumis avec un trooper survivant. La force de frappe terrestre de l'Empire est encore diminuée, mais la Base Rebelle est de nouveau vide de toute défense...

Après quelques mouvements de troupes je tente d'"Intercepter les communications" rebelles : la récolte semble maigre, je ne récupère que deux cartes sondes supplémentaires, c'est tout de même un tour de gagné. Mon adversaire continue à s'en prendre à mes forces terrestres et Leïa "Incite à la Rébellion" sur Mustafar où mon Etoile Noire seule dans l'espace supervise deux troopers et un char : l'Empereur est envoyé contrer la mission qui échoue, mais la base sidérale impériale ne se déplacera pas ce tour-ci... Tarkin fait tout de même gagner un temps précieux à son camp avec "La peur les baillonera" sur Kessel : Toydaria et Nal Hutta passent sous la coupe impériale sans besoin de troupes.

Bataille de Felucia : un espoir rebelle ?

La Rébellion peut révéler un nouvel objectif après avoir "Fonder des avants postes", et le Tour 7 débute avec la réputation de l'Alliance sur 11. La partie peut s'accélérer rapidement, si les Rebelles remplissent encore un objectif par tour, il m'en reste deux pour dénicher leur Base.
Palpatine emmène quelques troupes sur Felucia, elles sont attaqués par Obi-Wan et subissent un "Coup sérieux" : la réputation rebelle passe à 10, le temps est désormais sévèrement compté pour l'Empire ! L'amiral Ozzel accélère les recherches avec "Initiative de droïde sonde", Boba Fett poursuit le même but avec une mission de "Renseignement" sur Naboo. la Flotte impériale revient à Sullust, ses déplacements n'ont pas été optimisés, ce qui pourrait me coûter la victoire. Madine s'"Infiltre" à Mustafar, je ne m'oppose pas et garde la possibilité de mobiliser l'Etoile Noire. Elle se déplace sur Hoth avec son armée terrestre, pas d'infrastructures rebelles sur l planète des glaces... Mes soupçons sont maintenant plus précis, et une "Sonde longue portée" envoyée par le colonel Yularen fait mouche à Endor : la Base est maintenant localisée, mais seule l'Etoile Noire est à portée, et celle-ci est très vulnérable sans défenses rapprochées.

La Patrouille Rebelle face à son destin : 

Le Tour 8 débute, pas de nouvel objectif révélé, un peu d'espoir d'anéantir cette infâme rébellion. Les deux X-wings en patrouille dans le système voisin de leur Base tombent sur la station orbitale impériale. Les "Plans de l'Etoile Noire" en mains, quelqu'un leur crie dans le casque : "Oubliez que vous n'avez aucune chance, allez-y foncez ! Vous passez sous les batteries, filez dans la tranchée et envoiyez une torpille dans le trou, c'est pas compliqué bordel !"... Ils tentent le coup mais malgré l'absence apparente de défenses face à ces appareils monoplaces et hélas pour la Rébellion, la chance sourit cette fois à l'Empire et je sors deux touches critiques sur les 4 dés rouges lancés... L'attaque de la petite patrouille rebelle ayant fait long feu, je peux me déplacer sur Endor et utiliser un "SuperLaser aligné" récupéré auparavant avec "Procédez comme prévu" d'Ozzel. La petite lune forestière et ses immondes autochtones poilus explosent, consacrant ainsi la Victoire Impériale au 8ème tour (réputation sur 10) et ouvrant la voie à des millénaires d'ordre et de stabilité pour la Galaxie...

Excellente partie, qui illustre que la victoire peut se jouer sur un simple jet de dés après plus de 5 heures... D'aucun y trouveront un défaut et une raison de ne pas se lancer dans ce jeu, eh bien pas nous : quel chemin parcouru pour arriver là ! Mon adversaire, débutant sur SWR mais très bon joueur rompu à la gestion et à la tactique ludico-militaire, a su opter pour une stratégie qui a bien failli lui amener la victoire : 
1- bluff en localisant la Base près de l' Etoile Noire
2- pas d'attaque initiale mais menace d'emblée sur Coruscant avec beaucoup de missions d'infiltrations, ce qui m'a obligé à mobiliser des ressources pour défendre la capitale et retardant mes recherches
3- maintien des forces terrestres impériales dans un état d'anémie permanent

EDIT

A noter que ce point 2 va à l'encontre de mes conseils habituels, cf sujet dédié et commentaires de la partie du 21/02/18 contre Igogol : je préconise plutôt aux Rebelles de mettre la Base loin de l'Etoile Noire, de mener une première attaque sur un point faible impérial et de ne pas insister sur les infiltrations en se concentrant sur les objectifs initiaux. Mon adversaire de ce jour a choisi une stratégie initiale à l'opposé, mais l'a accompagnée d'actions adaptées tout au long de la partie, ce qui a rendu ce choix légitime et presque payant, nonobstant un peu de manque de chance sur la fin... Je revois donc ma copie de conseils, gardant quand même dans l'idée que ces options sont plus risquées. En multipliant les infiltrations, il m'a empêché d'anticiper sur les objectifs car je ne savais plus ce qu'il avait ou non en main. Associée à cette avancée dans le paquet d'objectifs, la pression mise d'emblée sur Coruscant a bien détourné mon attention des recherches et de sa Base, tout en lui permettant de rapatrier ses troupes vers celle-ci : j'ai contré ce dernier mouvement en exterminant la flotte rebelle à Sullust, mais cela a aussi fixer mes troupes et entraver mes recherches. Parallèlement, et ça je le conseille depuis longtemps, un harcèlement efficace de mes troupes au sol compliquait encore mes explorations et potentiellement mon invasion de la Base. Au final, une fois la cache rebelle découverte, j'y vais avec une Etoile Noire esseulée transportant 2 pauvres troopers et un char, ça aurait pu s'avérer très juste.
Il n'a manqué qu'un peu de chance à mon adversaire sur la fin, ou d'un Xwing supplémentaire pour attaquer l'Etoile Noire et la détruire, afin d'empocher les deux points de réputation de la victoire rebelle.

Aucune frustration de part et d'autre, j'avoue que j'aurai été un peu déçu de voir mon Etoile Noire succomber face à deux Xwings, mais en même temps elle n'était pas défendue... ç'aurait été beau. J'aurais pu jouer un peu plus safe et ne pas explorer Hoth mais revenir sur Bespin que j'aurai soumise, ce qui m'aurait permis d'y apporter des renforts en début de tour. Quant à mon adversaire, il a très bien mené cette première partie et a bien failli l'emporter mais a malheureusement vu sa Base explosée par l'arme absolue de l'Empire... De quoi faire passer Georges Lucas pour un révisionniste.

Du suspens jusqu'au bout et encore une nouvel uchronie de notre univers préféré, ça a été un grand kiff, merci à Sylvain pour cette belle partie, et à ceux qui ont lu jusque là... à la prochaine
 
My top
No board game found
Ornifan
Ornifan
Salut Da Dieg, et merci à toi pour ce CR des plus détaillés ! Toujours un plaisir de te lire.
Da Dieg dit : Excellente partie, qui illustre que la victoire peut se jouer sur un simple jet de dés après plus de 5 heures... D'aucuns y trouveront un défaut et une raison de ne pas se lancer dans ce jeu, eh bien pas nous : quel chemin parcouru pour arriver là !

Par contre, j'avoue que quand je lis ceci je me dis que je risque de trop souvent à mon goût faire partie des "aucuns"... mais je n'ai pour le moment qu'une petite partie et demi à mon actif donc difficile de dire ; en tout cas c'est la raison pour laquelle je n'ai pas encore ma propre boîte.
Merci encore et à bientôt pour un nouveau topo,
Amicalement,

Emmanuel

Da Dieg
Da Dieg
je me permets une petite digression par rapport au sujet pour répondre @ Ornifan ; sans totalitarisme, merci de ne pas enchainer une discussion ici et de plutôt relancer le débat dans les avis si besoin.


Je comprends ce point de vue et cette réticence, j'ai moi même été déçu par ce phénomène dans quelques jeux pourtant beaucoup moins longs (le Risk seigneur des anneaux par exemple, où tout se jouait systématiquement sur le jet de dé final qui déclenchait ou pas la fin de partie).
Mais ici, le côté immersif est tellement présent que ça n'arrive pas à me déranger. Il faut juste savoir où on met les pieds, j'entends que 5 heures de prise de tête pour jouer la victoire sur un jet de dés, ça peut arrêter. Mais ça peut aussi être un grand kiff, et c'est le chemin pour arriver au bout qui est important plus que le résultat final en lui même.
Moi perso, je kiffe, je suis dedans, je vois pas le temps passer (ce qui peut être un problème pour la RL...) et quel frisson que de présider au destin de la Galaxie... Je m'emballe ? Bah oui, mais c'est ça que c'est bon !!!
My top
No board game found
brougnouff
brougnouff
“Dans un voyage, ce n'est pas la destination qui compte mais le chemin parcouru".

Pour SW Rebellion, tout comme pour la Guerre de l'Anneau, c'est un long voyage… mais c'est tellement bon !

 
Da Dieg
Da Dieg
Grosse rencontre SWR têtes brûlées, deux tables en parallèles au Loufoque en ce dimanche 16 septembre après midi... On espérait être plus, mais c'est déjà pas mal.

Futil affronte Elred sur la première table, et je m'en vais vous raconter ici ma partie contre Benito...

Il a quelques parties à son actif, mais surtout en découverte et n'a pas vraiment passé l'épreuve du feu. A sa demande et malgré le challenge plus difficile, il prend la tête de l'Empire pour tenter d'écraser l'infâme Rébellion tandis que je vais essayer de libérer la Galaxie du joug tyrannique de Palpatine et de sa junte.

Mon Calamari, Kashyyyk et Naboo sont loyales à la Rébellion, l'Empire a soumis Saleucami et Corellia et occupe en plus de Coruscant  Sullust, Mustafar et Mandalore. Les troupes impériales sont réparties entre les 6 systèmes :  l'Etoile Noire stationne a Corellia, Coruscant est bien défendue, les 4 autres me donnent autant de choix pour une première attaque devant des défenses faibles.
Je choisis Dantooïne pour ma Base, les troupes impériales les plus proches sont un transport d'assaut avec quelques troupes terrestres à Mandalore (2 systèmes) et l'Etoile Noire est à 4 systèmes de distance.
Je masse mes troupes à Felucia et laisse deux soldats sur ma Base.

Saleucami et Utapau : le Glaive et la Plume Rebelles

Tour un, le premier mouvement rebelle sera une attaque sur Saleucami  menée par Leïa : la victoire était plus assurée sur Mandalore, mais la fixation des troupes menaçant Mon Calamari m'a paru indispensable et surtout,  je suis par chance déjà en possession de l'objectif  "Assaut rebelle" . C'est une première victoire Rebelle avec la destruction d'un star destroyer, 2 Tie, un ATST et 2 troopers ; le transport, un Ywing, un speeder et un soldat ont survécu à la bataille qui garantie la sécurité de Mon Calamari pour quelques tours et me donne mon premier point de réputation. Je ne le répéterai jamais assez : ne pas laisser un destroyer sans une solide escorte au premier tour...
L'Empire répond en tentant de rallier Utapau par des "Négociations commerciales", mais Mon Motma fait échouer la mission diplomatique de Palpatine. Dodonna flanqué de C3PO se rend à son tour sur le système aux chantiers navals convoités et parvient obtenir sa loyauté à l'Alliance. Vador emmène l'Etoile Noire et les troupes de Corellia soumettre Cato Neimodia. Rieekan "Sabote" les usines de Corellia que Tarkinn rend loyal en y "Régnant par la peur".

Le bilan du 1er tour est excellent pour la Rébellion dont toutes les entreprises ont été couronnées de succès : j'ai rempli un objectif en  détruisant un destroyer, l'Empire n'en produit pas encore alors que je lance la construction de 2 croiseurs.

l’Empire contre attaque : 

Tour 2, Madine et Soontir Fel rejoignent leurs camps respectifs. Rieekan rassemble la Flotte Rebelle à Toydaria (un X et un Ywing ont été déployés à Kashyyyk) : un transport chargé d'un soldat et d'un air speeder et escorté de 3 chasseurs patrouille maintenant dans ce secteur, à l'abri d'une attaque impériale pour l’instant. Tagge répare les usines corelliennes, Jan Dodonna "Noue une alliance" à Ord Mantell et doit sacrifier C3PO pour y arriver. Une  "Reconnaissance" de Soontir Fel a éliminé un chasseur à Toydaria avant que Rieekan trouve plus sage de retraiter sur Kashyyyk (erreur de jeu, mon adversaire n'a pas joué la carte au bon moment pendant la phase d'affectation ; on laisse comme ça...) Leïa s'infiltre sur Cato Neimodia et Tarkin en "Administrateur brillant" lance la construction d'un destroyer (idem, à jouer en phase d'affectation). Madine vient "Saboter" Cato Neimodia, soutenu par Leiä déjà en mission sur la planète. Pas d'opposition impériale, Vador se réserve pour déplacer l'Etoile Noire et son armée sur Kashyyyk pour y détruire la petite flotte rebelle et soumettre la planète Wookie...

Le tour 3 commence avec la réputation rebelle à 13, 4 systèmes sont loyaux à la Rébellion (Mon Calamari, Utapau, Naboo et Ord Mantell), l'Empire a des unités dans 8 systèmes.

Han Solo qui a rejoint les rangs de la Rébellion se rend immédiatement sur Kashyyyk pour y recruter son vieux camarade Chewbacca. Madine mène un "Raid de l'escadron Rogue" sur Sullust, mais Vador fait échouer la mission, et le Baron Fel soutenu par le seigneur Sith parvient à capturer le général Rebelle... La chance semble tourner, c'est un coup dur pour l'Alliance. Mon Motma rallie Mygeeto à la cause, Tagge lance la construction d'un Super Star Destroyer et Palpatine envahit Ord Mantell, Janus Greejatus dans la foulée y mène une "Propagande impériale" qui supprime les loyautés rebelles d'Ord Mantell et Mygeeto. Kashyyyk soumise a été sabotée avec succès par Rieekan, la présence de Han et Chewbacca dans le système garantissant le succès de la mission.

Sursaut Rebelle : la Bataille de Sullust

Au début du tour 4, je n'ai pas pu révéler de nouvel objectif, mais deux systèmes impériaux sont sabotés. Les loyautés rebelles ont régressées et il ne reste que 3 systèmes soutenant l'Alliance. Je déploie 2 croiseurs à Naboo, une corvette et un xwing sur Utapau, un soldat sur Mon Calamari (pour préparer "Protéger la population"), et je renforce un peu ma Base avec le reste de ma maigre production... L'Empire commence à déployer ses troupes et gagne 3 troopers supplémentaires avec un "Soutien public"  obtenu par Janus Greejatus sur Kashyyyk.
Jan Dodonna tente de libérer Madine à Sullust mais échoue devant Palpatine, et Vador vient congeler le pauvre général qui paye cher sa petite tentative de sabotage... Mon camp aussi, puisque c'est la réputation rebelle qui régresse et revient à son point de départ.
Han échoue face à Veers dans sa tentative de "Sabotage" sur Ord Mantell, mais Chewbacca envoyé à Corellia réussi à faire "Exploser" un destroyer et un chasseur sur la file de construction. Leïa s'"Infiltre" sur Mustafar, et Luke fait échouer une mission de "Renseignements" de Tarkin à Mon Calamari. Geonosis passe à la Rébellion, créant une ceinture devant Ryloth en vu d'un éventuel déménagement.
Il y a une brêche dans la défense impériale : j'attaque depuis Naboo sur Sullust avec mes 2 croiseurs : l'espace y est seulement défendu par un destroyer et 2 Ties. Outre le coup porté à l'Empire et l'immobilisation d'une garnison terrestre, je compte bien menacer Coruscant et forcer mon adversaire à réagir. Les vaisseaux rebelles sortent victorieux de la bataille... L'Empire soumet Malastare rapprochant ainsi son Etoile Noire des croiseurs rebelles.

Coruscant menacée

Toujours pas de nouvel objectif révélé au tour 5... Je poursuis mon infiltration vers Coruscant et déplace mes croiseurs sur Corellia, fuyant devant l'Etoile Noire qui occupe Malastare. Han mène une "Guérilla" sur Ord Mantell. La Flotte Impériale quitte ce système pour Mygeeto, se rapprochant sans le savoir de ma Base. Rieekan rejoint Han et sabote les usines. En réaction à l'avancée rebelle vers Coruscant, Tagge vient y superviser le projet et y déploie précocement un super star destroyer. Obi Wan qui a rejoint les rangs de l'Alliance s’ "Infiltre" sur Sullust où Madine est toujours détenu dans la carbonite. Mon Motma "Noue une alliance" sur Saleucami où Boba Fett l' "Incarcère" malgré l’opposition de Chewbacca. Leïa profite de la présence d'Obi Wan sur Sullust pour libérer Madine. Palpatine rend loyal Cato Neimodia et Tarkin y répare les chaînes de production, alors que Soontir Fel emmène l’Etoile Noire et l’armée impériale depuis Malastare vers Bothawi : c’est un nouveau système soumis par l’Empire qui suspecte la présence de la Base sur Tatooine

Vent Rebelle sur la Galaxie :

Au tour 6, j’ai pu enfin révéler un objectif en "Protégeant la population". Madine libéré se met en "Embuscade" à Mygeeto et y détruit un des deux quadripodes aux portes de ma Base… Le chemin vers la victoire semble encore long mais je gagne encore en réputation avec une  "Libération" du système soumis de Malastare grâce à une attaque menée par Dodonna depuis Naboo où j’ai pu déployer quelques troupes. Soontir Fel conduit l’attaque contre mes croiseurs dans le système de Corellia avec le super destroyer de Coruscant épaulé par 2 destroyers venus de Sullust : Obi Wan coordonne la défense et retraite à Alderande après la perte d’un croiseur, d’où il pourra menacer à la fois les arrières des forces impériales avançant vers ma Base et la Capitale Impériale.
Luke se rend sur Dagobah achever sa formation de Jedi… J’oublie que la mission n’est pas contrable, ne relis pas la carte et échoue « hors règle » face à Palpatine… Boba Fett se rend également sur Dagobah pour « Toucher la prime » et parvient à capturer Luke malgré l’opposition de Chewbacca. Leia "Noue une alliance" à Felucia, Saleucami est soumise juste après mais la population reste loyale à la Rébellion. Han « Mène un groupe de combat » sur Mustafar et parvient à porter un « Coup sérieux » à l’Empire. J’ai du vider pour ce faire la Base de ses défenses terrestres, aussi je la renforce grâce à une "Mobilisation rapide" avec un croiseur et un Xwing pris sur Utapau. Je vais réaliser pas moins de 3 objectifs dans ce tour avec enfin « Soutien régional » que je révèle au début de la phase de restauration : ma réputation est maintenant sur 10 au début du tour 7, l’Empire voit la victoire lui échapper…


Obi Wan libère Luke au début du tour 7. Vador capture son vieux maître mais celui-ci fait un "Noble sacrifice" pour donner un nouveau de point de réputation à la Rébellion. Je révélerais « N’abandonner personne » au début de la prochaine phase de restauration, donnant ainsi la Victoire aux Rebelles au tour 8.

Bien que ma Base n’ait jamais été directement menacée, la partie est restée assez tendue jusqu’à la fin du tour 5 à partir duquel je peux enchaîner les objectifs très rapidement jusqu’à la victoire. Plusieurs erreurs de mon adversaire : le placement de départ avec des troupes éparpillées donc vulnérables, le choix des leaders (Veers, Soontir Fel, Janus Greejatus et Boba Fett) offrant peu de variétés de compétences et 2 recrues sans valeur tactique, et la capture d’Obi Wan en fin de partie.

On a tripé, c’est l’essentiel, très belle partie !

Sur la table d'à côté, les Rebelles menés par Futil l'emportent également face à l'Empire d'Elred : malgré une 2ème Etoile Noire surgissant brutalement au tour 4 grâce à la combinaison de "Redoubler d'effort " et "Superviser le projet", la partie s'achève avec victoire de l'Alliance au tour 9. L'emplacement de la Base à Yavin était fortement suspecté, mais Chewbacca sauvera la Rébellion en contrant la "Conquête planétaire" de Veers... Ils sont forts ces Wookies !!

Excellente après midi SWR au sous sol du Loufoque avec bande son et projection pour l'ambiance, les deux tables côte à côte, c'était énorme !! On essaie de se refaire ça dès que possible...
My top
No board game found
Default
jasmin241
jasmin241
Merci Da Dieg t'es au top du CR.
My top
No board game found
benito75
benito75
Merci pour ce compte rendu dont toi seul à le secret,

c'était aussi captivant à lire qu'à jouer.

c'est clair que des erreurs ont été commises par l'empire, mais ça fait un très bon retour d'expérience. 

C'est à renouveler très vite, ce jeu est vraiment énorme ! 
My top
No board game found
Da Dieg
Da Dieg
Cette partie du dimanche 18 octobre restera dans les annales sous le titre de "La Leçon". Je vous la raconte par souci d'exhaustivité et pour ne pas être accusé d'occulter mes défaites les plus honteuses, mais il faut bien avouer qu'elle ne présente pas un intérêt majeur... Si ce n'est de mettre en exergue ce qu'il ne faut surtout pas faire.

J'ai à faire à Pim, qui est ce qu'on pourrait appeler un expert généraliste du jeu de stratégie/gestion... Sa longue expérience de gamer associée à un esprit analytique très efficace, sans flagornerie aucune, fait qu'il capte très vite (et retient) ce qu'il faut ou ne faut pas faire et quel chemin prendre en fonction de la mécanique du jeu.

Il a 4 ou 5 parties à son actif, aucune avec l'extension : comme d'habitude, nous allons utiliser les nouvelles unités et le nouveau système de combat, que je lui explique rapidement en insistant sur les cartes tactiques les plus puissantes... j'aurais dû mieux m'écouter.

On tire au sort, il jouera la Rébellion et commencera avec les systèmes de Mon Calamari, Kashyyyk et Naboo, tandis que je démarre avec Sullust et Mandalore en soumis et Corellia, Rodia, Mustafar et bien sûr Coruscant loyales à l'Empire.

Le tirage n'est pas trop mauvais, Je place mon Etoile Noire à Rodia en position centrale, sacrifie Mustafar où je ne laisse qu'un trooper et ne défends pas l'espace de Coruscant ni le sol de Corellia ; Mandalore, Rodia et Sullust sont dotées d'armées impériales puissantes prêtes à se lancer dans l'exploration de la Galaxie ou à riposter contre une éventuelle attaque rebelle.
Les Rebelles font le choix de défendre fortement leur Base et ne placent qu'un transport et 4 soldats sur Hoth, menaçant directement le trooper isolé sur Mustafar.

Jusqu'ici tout va bien...

Echecs diplomatiques et leader imprudent : une promenade fatale

Tour un, Tarkin tente de rendre loyale Mustafar mais est contré par Dodonna, alors que Palpatine échoue en s'opposant à Mon Motma qui "Noue une alliance" à Utapau...
Et là, c'est le drame : alors que j'ai bien expliqué à mon adversaire avant la partie le risque de se faire tuer un leader en combat pour l'Empire avec la carte tactique "Confrontation", j'envoie naïvement Tagge faire son "Recherche et développement" à Mustafar, me disant qu'il sera bon d'avoir une relance pour défendre le système face à l'infanterie rebelle spatio-portée...  Sans mesurer que je signe ainsi son arrêt de mort (et celui de la partie...) : Leïa mène l'attaque, "Confrontation" est jouée d'emblée et le général Tagge succombe dès le premier tour... Je tente un sursaut en contre attaquant depuis Sullust avec Vador et capture la Princesse grâce au "Tractor Beam". C'est dommage cette énorme boulette, parce que si Tagge était resté bien au chaud, c'était carrément bien joué ; alors que là, je pourrais presque concéder la partie tout de suite...
Tout penaud de ce misplay, je ne relève même pas la non validité de la déclaration d'un objectif rebelle et accorde le premier point de réputation à l'Alliance avec "Coup sérieux" alors que c'est moi qui ai initié le combat.

Empire submergé : 

Au tour 2, Mon Motma frappe les arrières impériales en "Incitant à la rébellion" sur Sullust qui n'est plus défendue que par 2 troopers : le système est libéré et "occupé" par 2 soldats rebelles ayant survécu au combat. Rieekan "Sabote" les usines corelliennes et je fais une 2ème erreur en lançant la construction d'une seconde Etoile Noire à Dathomir après y avoir déplacé l'armée de Mandalore. Un peu de spoil, mon adversaire a transpiré pour la seule fois de la partie en voyant une flotte impériale se rapprocher de sa Base cachée à Yavin... puis s'est rassurée tout de suite en comprenant que j'allais y être immobilisé pendant plusieurs tours pour défendre ma base sidérale en construction. Je préconise en général de bien réfléchir avant de se lancer dans un tel projet, mais au tour deux, je me suis dit que ça se tentait ; il me manquait les cartes nécessaires à accélérer sa construction, et j'aurais dû y déployer un Shield Bunker, mais je ne crois pas avoir pu en produire... Leïa est secourue par Jan Dodonna malgré l'envoie de l'Amiral Piett pour tenter de conserver la prisonnière : à mes erreurs successives s'ajoute une absence totale de réussite aux dés, quand ça veut pas, ça veut pas...

Palpatine sans opposition rend loyale Mandalore, et mon adversaire révèle (en fin de tour au lieu du début en phase d' "affectation") "Un vieil ami", et Han recrute Chewbacca sur Kashyyyk. Si on avait des doutes sur l'issue de la partie, ils sont maintenant dissipés : impossible de gagner avec un déficit de leader pour l'Empire...

A partir de là, elle va être longue (heureusement pas trop...) et douloureuse.

Je vais être obligé de tenter des manœuvres osées pour renverser la vapeur, mais rien ne va plus fonctionner. J'ai perdu l'avantage du timing, et il va être compliqué de capturer un leader.

Au tour 3, Rieekan "Lance une fausse piste" à Corucant qui va me faire perdre deux tours. Ozzel répare les chaines de production de Corellia, Mon Motma "Noue une alliance" sur Geonosis mais Palpatine retourne Utapau en y gagnant 2 loyautés avec "Démonstration de force" ; 2 soldats rebelles y font encore blocus, mais la production rebelle est amoindrie. Luke va suivre une formation de Jedi sur Dagobah, validée un peu vite à mon goût, franchement ça sent le piston et l'entrisme... Han tente de saboter à nouveau les usines de Corellia, Vador l'en empêche à 3 dés contre 2, enfin un jet honnête impérial.

Les Rebelles "Protègent la population" et la réputation passe à 12 pour le début du tour 4.

La Bataille de Dathomir :

Courant après mon déficit de leaders, je n'ai pu organiser la défense de mon Etoile Noire en construction et Jan Dodonna "Planifie l'assaut" depuis la Base avec 2 croiseurs, une corvette et 4 chasseurs : victoire majeure de la Rébellion qui révèle "Assaut rebelle" et "Plans de l'Etoile Noire", seul objectif de niveau 2 en possession de mon adversaire. 3 nouveaux points de réputation, celle-ci passe à 9 en cours de tour 4, ça fait bien mal, c’est pas tous les jours qu’on se fait exploser une Etoile Noire…

Je tente le tout pour le tout en capturant Lando venu s’ "Infiltrer"  sur Coruscant et en tentant de le convertir dans la foulée pour rééquilibrer le nombre de leaders… Il est déjà trop tard de toutes façons, la capture a réussi mais la conversion à 10 dés pour moi contre 9 (Vador et Palatine contre Lando et Leïa) échoue (7 partout, argh…). Rieekan "Sabote" de nouveau Corellia, Saleucami passe à l’Alliance et je lance sans conviction la construction d’un Super Destroyer.

Empire foudroyé : 

Le tour 5 débute avec la réputation sur 9, et je n’ai aucune idée d’où se trouve la Base ennemie défendue par 3 soldats, un air speeder, un générateur de bouclier et deux canons à ions. Deux flottilles rebelles croisent dans l’espace, une corvette et 4 chasseurs à Saleucami, et deux croiseurs et un chasseurs à Dathomir, survivant de l’attaque victorieuse contre l’Etoile Noire. La situation est vraiment désespérée pour l’Empire…
Obi Wan libère Lando à Coruscant avec « Pour le bien de tous », piochant un objectif supplémentaire, une tentative de capture sur Coruscant échoue face à Chewbacca, je soumets Bespin à partir d’une flotte reconstituée sur Mustafar alors que Felucia est un nouveau système ralliant la cause Rebelle. Les vaisseaux Alliées de Saleucami et Dathomir se rassemble à Mandalore, créant une menace vers Coruscant. L’invasion de la Capitale viendra d’un "groupe d’assaut mené" par Luke, protégé par « Informations erronées », malgré la présence de Vador et Boba Fett déjà sur place… Insuffisamment défendue, la Capitale tombe amenant la réputation à 7 et on arrête ici le carnage  pour une Victoire Rebelle qui surviendra au plus tard au début du tour 7.

Profitant de mon erreur dès le début de partie, il m’aura tout fait et c’est la première fois que je perds une Etoile Noire et que je vois Coruscant envahie tout en n’ayant aucune idée d’où se trouve la Base Rebelle (elle était à Yavin), le tout en 2H30 ce qui constitue également un record. Une leçon, vous dis-je. J’ai subi tout le long avec la sensation de ne pas pouvoir rattraper mon début de m&r§&… 

Donc : Ne pas laisser un star destroyer tout seul ET ne pas envoyer un leader impérial défendre une cause perdue… l’héroïsme, c’est bon pour la Rébellion !

Bravo à Pim et merci au Loufoque pour l’accueil, et vivement une revanche !!
My top
No board game found
Da Dieg
Da Dieg
Partie du 2 novembre 2018 à la Waaagh contre Futil. Ca fait longtemps qu'on n'a pas joué, après retour dans les CR, c'est à moi de prendre les rebelles.

Bothawi, Mon Calamari et Kashyyyk soutiennent l'Alliance, Saleucami et Mygeeto sont soumises par l'Empire tandis que Sullust, Mustafar et Rodia lui sont loyales.

L'Etoile Noire avec une grosse garnison terrestre est placée sur Saleucami, menaçant directement Mon Calamari. Futil répartit ses troupes sur tous ses systèmes, laissant plusieurs points insuffisamment défendus. Malgré la présence proche de forces impériales à Mygeeto (un transport escorté de trois chasseurs avec un AT-ST et deux troopers au sol), je prends le risque de localiser ma Base sur Ilum, prenant l'option "Bluff" pour cette partie...

Escarmouche à Sullust : première victoire rebelle...

Tour un, un croiseur isolé avec deux troopers sur Sullust fait une cible de choix pour une première attaque rebelle conduite par Leïa depuis Bespin : ma corvette et mon transport survivent, et je conserve mes forces terrestres avec la perte d'un seul soldat. Je peux surtout révéler d'emblée un objectif avec "Assaut rebelle", ce vaisseau capital esseulé coûte cher à l'Empire dès le début de la partie.

Vador emmène les troupes de Coruscant soumettre Corellia, je "Sabote" Saleucami sans opposition car Futil veut déplacer son Etoile Noire, ce qu'il fait pour soumettre Mon Calamari et réduire ma production de croiseurs. Je comble ce déficit en ralliant Utapau avec Jan Dodonna. Palpatine "Règne par la peur" sur Corellia fraîchement soumise, et Tagge "Traite les retards" sur Mygeeto lançant la production d'un quadripode.

Au tour 2, le jeune Skywalker rejoint la Rébellion et l'Empire recrute l'amiral Ozzel. Tarkin s'avère un "Administrateur brillant" sur Corellia et lance la construction d'un autre destroyer stellaire. Luke s'infiltre sur Mon Calamari à la recherche de nouveaux objectifs pour la Rébellion, il y sera rejoint par Rieekan qui sabotera les usines passées sous contrôle impérial. Ozzel accélère les recherches de l'Empire avec "Initiative de droïde sonde", Jan Dodonna accompagné de C3PO  "Noue une alliance" à Bespin et Mon Motma échoue à contrer l'Empereur qui "Règne par la peur" sur Saleucami, permettant à Tagge d'y réparer les chaînes de production. l'Empire abandonne Mon Calamari sabotée pour explorer Felucia avec son Etoile Noire : stratégie classique de l'Empire de délaisser les systèmes sabotés, mais Mon Calamari était ma seule cible intéressante pour le sabotage.

Sacrifice rebelle à Mustafar

Au début du 3ème tour, Mon Motma  noue une "Alliance temporaire" sur Ord Mantell, obtenant une corvette et un air speeder pour la Rébellion alors que Han Solo qui vient de rejoindre l'Alliance est envoyé recruter "Un vieil ami" en la personne de Chewbacca sur Kashyyyk. Les troupes terrestres alliées sont emmenées par Leïa en mission suicide depuis Sullust vers Mustafar : avec deux air-speeders et deux soldats contre un AT-ST et deux troopers, je peux porter un "Coup sérieux" : deux revers militaires dès le troisième tour pour l'Empire, la répartition des troupes impériales n'étaient décidément pas optimale. La chance me sourit impertinemment car le transport ayant survécu au premier round de combat, dès l'objectif révélé je peux retraiter vers Bespin, système loyal le plus proche (à noter que je venais de Sullust, système impérial vers lequel je ne pouvais retraiter...). Tagge déplace les troupes de Mygeeto et soumet Ord Mantell avec un seul trooper, laissant en arrière un trooper et un AT-ST : je transpire un peu, un simple mouvement vers Ilum découvrait prématurément ma Base, puis finalement suis rassuré car les troupes impériales se dispersent dans le secteur et rendent une éventuelle défense plus facile avec maintenant un air-speeder, deux troopers et un Bazooka, de quoi tenir un assaut contre un éventuel petit corps de reconnaissance impérial. Le succès préalable de Luke lui a permis de rechercher la mission "Chercher Yoda" et d'aller maintenant suivre un stage zen sur Dagobah... Les troupes impériales arrivées sur Ord Mantell permettent à Dark Vador de venir capturer la sénatrice rebelle. Rieekan arrive trop tard pour tenter de la protéger, mais il "Lance une fausse piste" et ralentit le travail des sondes impériales. Jan Dodonna continue son travail de ralliement des peuples et "Noue une alliance" sur Nal Hutta (pas très fluff mais bon...) où il sera incarcré par l'amiral Piett (... ah finalement si). Tarkin soumet Bothawi depuis Rodia, diminuant ma production d'air-speeder et Ozzel emmène la flotte de Corellia nettoyer Sullust de la corvette laissée en arrière par les Rebelles. Enfin, Palpatine rend loyale Mygeeto pour terminer ce 3ème tour riche en évènements...

Infiltration et expansion rebelles

Le 4ème tour débute avec la réputation rebelle sur 12. L'Empire ne semble pas avoir d'idée sur la localisation de ma Base, mais le chemin vers la victoire est encore long pour le petit groupe de combattants espérant ramener la liberté dans la Galaxie... L'Amiral Ozeel "Procède comme prévu" et lance la construction d'un Super Star Destroyer. L'ex-général Kenobi qui vient de rejoindre l'Alliance se rend sur Ord Mantell "Pour le bien de tous" et libère Mon Motma tout en offrant un nouvel objectif aux Rebelles. L'amiral Piett tente d'"Intercepter les transmissions" sur Bespin mais ne fait guère avancer les recherches de la Base rebelle. Je révèle une "Mobilisation rapide" afin de soit déménager si ma Base est découverte, soit de la renforcer si mon bluff tient toujours... Mais Tarkin s'attaque à mes troupes terrestres de Bespin afin qu'elles ne puissent servir ce dessein. Chewbacca parvient à saboter Ord Mantell malgré l'opposition de Vador, ce qui de plus fixe les troupes impériales proches de ma Base pour ce tour. La tentative de "Propagande impériale" de Palpatine échoue sur Bothawi grâce à l'intervention de Leïa avec un succès double, la force est avec moi. Han solo conduit un croiseur Mon Calamari et une corvette déployés à Kashyyyk vers Alderande, dans le double but de menacer Coruscant et de rapprocher des vaisseaux de ma Base, espérant mobiliser les forces impériales vers ce début de menace rebelle. Jan Dodonna y "Noue une alliance" dans la foulée alors que Tagge tente une capture sur Ord Mantell : Luke Jedi s'oppose au général de l'Empire et à 7 dés contre 4, il n'y aura pas de nouveau prisonnier. La "Mobilisation rapide" me permet en fin de tour de rapatrier vers ma Base un X-wing et un U-wing, tout en révélant "Protéger la population", 3ème objectif atteint par l'Alliance.

Piège à Bothawui et Libération à Ord Mantell

Ma réputation est à 11 au début du tour 5, et je poursuis mon chemin tandis que l'Empire ne semble pas prêt de débusquer ma Base, bien que disposant de forces militaires importantes : les renforts arrivent, notamment à Mygeeto. Han Solo tente de mener une "Guérilla" sur Bothawui mais échoue face au général Veers, et Boba Fett vient le capturer tout en jouant "Angle mort" : à 5 contre 2 sans renfort possible, l'ancien contrebandier tombe dans les griffes du chasseur de prime... L'Empire déroule son plan diabolique et Vador vient immédiatement effectuer une "Congélation carbonique" qui réussit malgré une tentative de Leïa de sauver son chéri à 3 dés contre 8... c'était mignon. Au prix de la mobilisation de 3 leaders, l'Empire gagne un tour et me prive d'un atout puissant, ma réputation repasse sur 12. Entre temps, Luke s'est lancé à l'attaque de la petite flotte impériale d'Ord Mantell depuis Alderande avec un croiseur et deux corvettes : le transport et les Tie sont détruits au prix de la perte d'une des deux corvettes corelliennes (une a été déployé en début de tour sur Aldérande rendue loyale). Mon Motma termine le travail en y "Incitant à la Rébellion" : les 3 soldats rebelles libèrent le système et me permettent de révéler "Libération", regagnant le point de réputation perdu. J'ai peur que ces manoeuvres n'attirent l'attention de l'Empire dans ce secteur, mais mon adversaire n'y voit que la réalisation d'un objectif et ne se doute pas de mon second but, rapprocher ma flotte de la Base rebelle... Aussi Tagge emmène les troupes récemment déployées sur Mygeeto vers Dantoïne, choisissant d'explorer cette partie-là de la région. La chance est avec moi, si la carte sonde de Dantoïne avait été en sa possession, il aurait probablement opté pour l'exploration d'Ilum... Rieekan révèle "Défenses de la Base" sur Nal Hutta et alors que la menace s'éloigne, je bénéficie maintenant de structures défensives efficaces. Une mission impériale de "Renseignement" réussit sur Kashyyyk, Jan Dodonna "Noue une alliance" sur Cato Neimodia, Piett soumet Geonosis. Chewbacca sabote Felucia, et Palpatine conduit la flotte de Mustafar sur Hoth. L'Empire peut enfin avancer dans son contrôle de la Galaxie, mais la Base rebelle reste cachée et je peux révéler "Soutien populaire" à la fin du tour.

Défense de la Base

Au début du tour 6, j'ai révélé 5 objectifs mais ma réputation n'est qu'à 10 après la congélation de Solo. Les renforts impériaux continuent d'arriver mais l'Empire doit consacrer des moyens militaires importants pour la défense de sa capitale, déployant son Super Destroyer sur Coruscant.

Je tente de libérer Han en attaquant Bothawui depuis Nal Hutta avec Luke, un croiseur et un Uwing : je joue pour cela la carte "Rogue One" (qui permet de libérer un leader s'il n'y a plus de vaisseaux impériaux dans le système) , mais je n'arrive pas à éliminer le transport d'assaut et ma tentative échoue... L'Empereur Futil laisse finalement s'échapper l'ex-contrebandier, mais en lui collant un "Emetteur caché" : Han se rend sur Ord Mantell, mon adversaire arrive vite à la conclusion que ma Base ne peut être que sur Ilum... et regretter ce mouvement de troupes préalable vers Dantoine ! Maintenant découvert, je m'empresse de saboter Mygeeto pour y empêcher le déploiement de nouvelles forces impériales. Veers conduit un corps expeditionnaire sur Ilum avec "Conquête spatiale" : mes défenses sont bonnes et c'est une victoire au sol pour les Rebelles qui perdent le générateur de bouclier, deux soldats (dont un Bazooka), une tourelle et un air-speeder. Il en reste 2 qui appuient 4 soldats et un Bazooka, l'espace est défendu par deux Xwings et un Uwing, un croiseur et une corvette stationnent dans le système voisin d'Ord Mantell. Mes défenses restent solides et les forces impériales sont encore éloignées. Tarkin tente de rendre loyale Geonosis mais échoue face à ObiWan "Sous couverture", alors que je réalise un deuxième "Sabotage" sur Mandalore avec "Plan d'urgence". Je lance une "Opération secrète" sur Coruscant, suivi d'une "Infiltration" pour avancer dans le paquet d'objectif à la recherche des plans de l'Etoile Noire, seule vrai menace pour ma Base : les systèmes proches étant sabotés, l'Empire ne pourra pas y déployer de nouvelles troupes et celles déjà présentes semblent insuffisantes pour remporter une victoire militaire classique. Confiant dans mes défenses, je n'effectue pas le déménagement que j'ai programmé avec "Mobilisation rapide".
 La libération de Han a certes permis à mon adversaire de localiser ma Base, mais je peux maintenant révéler "N'abandonner personne" à la fin du tour, et gagner encore un peu de temps...


Sabotage Wookie pour la victoire

Alors que le tour 7 commence, le marqueur de réputation est sur 9, la fin, quelle qu'elle soit, approche...

L'Empire prépare un éventuel prochain tour en mobilisant ses troupes depuis Corucscant et Mandalore pour les regrouper à Ord Mantell. Le système de Mandalore saboté est vidé des troupes impériales et retourne à la neutralité. Il ne reste que Felucia et Ord Mantell comme systèmes impériaux sabotés, il m'en faut un 3ème pour assurer la victoire. C'est Chewbacca qui me le donne en sabotant le cœur de l'Empire, ce que mon adversaire n'a pas pu empêcher car il avait besoin de pouvoir mobiliser ses troupes depuis Coruscant. J'ai prévu une "Mobilisation rapide" que je n'aurai pas besoin de jouer, il est possible que je n'eusse pas trouver de nouvelle localisation valide...  A l'autre bout de la galaxie se sont joués d'autres évènements qui participaient de la chute de l'Empire même si le valeureux guerrier Wookie échouait dans sa mission de "Sabotage" : Jan Dodonna après avoir déplacé un croiseur vers Kessel pour préparer un éventuel déménagement de la Base y est fait prisonnier par Boba Fett avec "Toucher la prime" , ce qui permet à Luke de déplacer à nouveau le croiseur vers Saleucami où il survivra au combat spatial contre un transport d'assaut et un Tie, occupant ainsi l'espace d'un système impérial.
Avec 3 systèmes sabotés et un croiseur faisant blocus à Saleucami, je peux révéler en fin de tour "Couper le ravitaillement" pour une Victoire rebelle au 8ème tour après 7 objectifs remplis ("Assaut rebelle", "Coup sérieux", "Protéger la population", "Libération", "Soutien populaire", "N'abandonner personne" et "Couper le ravitaillement").

Belle partie un peu subie par l'Empire à qui coutent cher des erreurs de placement initial (deux objectifs militaires remplis rapidement), avec un bluff rebelle sur la localisation qui fonctionne longtemps grâce à un peu de chance il faut bien le reconnaître : le mouvement de troupes impériales vers Dantoïne est un des tournants de cette Guerre des étoiles !... Quelques moments forts, avec l'échec de la tentative de libération de Han Solo, qui permet à l'Empire de le laisser partir pour mieux découvrir la Base, ce qui finalement lui coûte un tour en me permettant de révéler un objectif...

Merci d'avoir lu, à bientôt pour une nouvelle réalité alternative de notre univers préféré !
My top
No board game found
Da Dieg
Da Dieg
Partie du 30 décembre 2018 contre Sylvain, une partie à son actif où il avait fait trembler l'Empire et failli l'emporter en détruisant l'Etoile Noire (la partie s'est jouée à 50-50 sur le dernier jet de dé...).

Il reprend les Rebelles pour une revanche, et commence avec Mon Calamari, Bothawui et Naboo. L'Empire administre Coruscant, Mandalore, Sullust, Saleucami, et a soumis Mygeetoet Corellia.2 groupes de 3 systèmes adjacents, je manque de présence dans la partie haut droite de la Galaxie, mais je vais tirer parti de ce placement...

Fidèle à ma politique de déploiement initial, j'abandonne Mandalore et choisi de ne pas défendre Coruscant mais place une forte armée sur sa voisine Corellia. Je défends également fortement Mygeeto pour assurer la présence impériale dans cette région et Saleucami pour menacer directement Mon Calamari et ses usines de vaisseaux capitaux. Je place l'Etoile Noire à Sullust avec une escorte de chasseurs mais sans autres troupes terrestres que le trooper réglementaire. 4 systèmes fortement défendus et deux complètement délaissés dont ma Capitale, ce déploiement est possible car j'ai pu mettre de fortes armées adjacentes aux systèmes sans défenses.

Cela fait suffisamment peur à mon adversaire qui renonce à une attaque initiale et place son armée sur Bothawi, à distance de mes troupes. Une localisation de la Base dans une des régions haut droites de la Galaxie, éloignées des forces impériales et protégées par les forces rebelles, semble probable mais il ne faut pas négliger la capacité de bluff de mon adversaire...

Bataille de l’Industrie

Devant la menace importante sur Mon Calamari, la première action rebelle sera de tenter d'assurer sa production de croiseurs en envoyant Mon Motma "Nouer une alliance" sur Utapau. L'occasion est trop belle de prendre le pas d'emblée sur le plan militaire et je tente une opposition avec Palpatine, mais ces larves utapaliennes se rallient finalement à la fausse alliance. De son côté, Tarkin rend loyale Corellia dans le même but pour l'Empire. La princesse "Vole les plans"sur Mandalore à la recherche de nouveaux objectifs, un peu tôt à mon sens. J'envahis et soumets comme prévu Mon Calamari, pas de sabotage ni de capture pour ce tour 1, la Rébellion révèle d’emblée «N’abandonner personne » (piochée avec « voler les plans »…) et passe à 13 de réputation.

Un prisonnier décisif

Tour 2, Luke a rejoint l'Alliance et je recrute l'efficace Yularen. Jan Dodonna déplace quelques troupes vers Toydaria qui sera ralliée ensuite par Mon Motma et où Leïa obtiendra des "Défenses de la Base". Tarkin "Règne par la peur" à Mygeeto pour préparer la mobilité de l'armée impériale dans ce secteur, et c'est Palpatine qui se charge de mobiliser les troupes de Corellia pour occuper Cato Neimodia. J'ai fait un pari audacieux (mais qui va payer...) en programmant une capture et une mission sur prisonnier en même temps ; j'ai même pousser le risque jusqu'à affecter Tagge à la mission et garder Vador en renfort pour aller soutenir son général. Mais le timing des missions m'oblige à jouer Vador alors que je n'ai pas encore de cible facile pour ma capture... Les rebelles ont envoyé Rieekan sur Mandalore générer des "Informations erronées" pour assurer le succès du "Sabotage" de Luke sur Mon Calamari afin que ce dernier puisse récupérer "Chercher Yoda". Ca se défendait, mais je tente la capture de Rieekan à un contre un avec Tagge : ça passe, et c'est LE tournant de la partie... Yularen mène sur le prisonnier un "Droïde interrogateur" (5 dés + 2succès contre 3) et obtient tôt dans la partie de précieux renseignements : la Base est sur Tatooïne, Hoth ou Endor... Tatooine semble la localisation la plus probable, Hoth et Endor sont proches de mon Etoile Noire.

Seek and Destroy

Le tour 3 commence par une "Incitation à la rébellion" qui libère Mon Calamari mais n'apporte pas de point de réputation à l'Alliance : celle-ci prépare "Protéger la population". Une "Guérilla" à Felucia détruit un transport et cloue mes troupes au sol. J'ai rapidement déplacé la flotte de Mygeeto vers Mandalore avec Vador afin de conserver mon prisonnier voir d'en faire un autre avec "Tel est ton destin".
Devant la forte probabilité de déménagement de la Base, je charge Ozzel d'une "Initiative de Droïde sonde" pour limiter les choix de nouvelles localisations : c'est lui qui porte le coup de grâce à l'Alliance : la chance est du côté obscur, Tatooïne figure parmi les 4 cartes piochées, la tentative d'intoxication rebelle a fait long feu...


Mon adversaire ne sait pas encore que le destin de sa pitoyable tentative de rébellion est scellé.
Il « Protège la population » à la fin du 3èmetour,  sa réputation passe à 12 mais sa Base est pratiquement localisée, et ce très précocément.

Au début du tour 4,  je sais que la Base est soit sur Endor, soit sur Hoth.

Han tout juste arrivé recrute Chewbacca sur Kashyyyk,et Luke se rend sur Dagobah rencontrer le vieux maître Jedi et achever sa formation, tandis que j’effectue quelques actions de production et de diplomatie, mais je sais que la partie va se jouer ailleurs : c’est l’amiral Piett qui va achever la Rébellion avec une « Sonde longue portée » sur Hoth qui élimine la planète des glaces comme localisation de la Base. Celle ci est donc sur Endor, où Yularen déplace l’Etoile de la mort. Le Grand Moff Tarkin peut alors activer le « Superlaser » et pulvériser la petite lune forestière et les infrastructures rebelles…

Victoire impériale au 4èmetour avec seulement deux objectifs révélés.

Pas mal de chance pour cette victoire rapide et atypique, un peu frustrante pour mon adversaire qui pensait avoir encore un tour avant de programmer une mobilisation rapide.  C’est la capture de Rieekan par Tagge à un contre un qui déclenche tout : il est interrogé dans la foulée, et j’ai en main une combinaison de missions exceptionnellement synergiques dans le contexte («droïde interrogateur », « initiative de droïde sonde » et « sonde longue portée ») ; je bénéficie en plus de chance à la pioche qui me permet d’éliminer la localisation « Bluff » du résultat de l’interrogatoire (Tatooïne). A partir de là, avec l’Etoile Noire à porté des systèmes suspects, une autre mission de renseignement efficace et le projet « Superlaser » en main, s’en est fini de l’Alliance. Pas de « Mobilisation rapide » programmée mais vu la séquence jouée, pas de regrets, elle n’aurait pas pu être réalisée.


Beaucoup de chance donc, et un bluff osé des Rebelles de se coller à l’Etoile Noire, mais quel kiff de péter la base rebelle à coup de SuperLaser !! Mention speciale à Tagge et Ozzel, grands héros impériaux.

Merci à Sylvain et désolé de la frustration d’une partie un peu rapide, à bientôt pour de nouvelles aventures !...
 
My top
No board game found
Ornifan
Ornifan
Merci pour ton billet, Da Dieg ! Toujours un plaisir de te lire. :-D

Par contre, ça me conforte malheureusement sur le fait qu’on a vite fait de se dire « tout ça pour ça », selon comment les planètes sont alignées, et ce que ce soit pour cette partie où la première de Sylvain. :-/

Amicalement,

Emmanuel
Uphir
Uphir
Merci pour ces compte-rendus de partie que je découvre. Rebellion est un excellent jeu asymétrique, et ce que j'adore c'est cette sensation que la Galaxie est terriblement petite quand on joue rebelle... et horriblement vaste quand on joue impérial.
My top
No board game found
brougnouff
brougnouff
Ornifan dit :Merci pour ton billet, Da Dieg ! Toujours un plaisir de te lire. :-D

Par contre, ça me conforte malheureusement sur le fait qu’on a vite fait de se dire « tout ça pour ça », selon comment les planètes sont alignées, et ce que ce soit pour cette partie où la première de Sylvain. :-/

Amicalement,

Emmanuel

Cela dépend vraiment du Rebelle et de sa prise de risque sur l'emplacement initial de la base.
Mais là, en effet, gros concours de circonstances favorables pour l'Empire.

brougnouff
brougnouff
Uphir dit :...cette sensation que la Galaxie est terriblement petite quand on joue rebelle... et horriblement vaste quand on joue impérial.

Excellent, je la replacerai 

Da Dieg
Da Dieg
Comme dit en CCL du dernier rapport, beaucoup de chance pour l'Empire, les bonnes missions dans la bonne situation au bon moment ; très rare de connaître l'emplacement de la Base à coup sûr dès le tour 3, et nécessité de déménager la Base dès qu'un prisonnier a parlé : en programmant le déménagement au tour 3, j'arrivais trop tard, la partie se prolongeait et tout était à refaire.
Tout ça pour ça ? oui, un peu, on l'a déjà dit, et il faut savoir où on met les pieds, et ne pas jouer si on n'est pas prêt à accepter certains aspects du jeu. Il y a des dés... Foirez deux missions capitales ou deux oppositions "faciles" en début de partie, et vous prenez du retard d'emblée. On l'a déjà beaucoup dit aussi, au bout de 4 voire 5 heures de jeu, la victoire se décide souvent sur un affrontement aux dés, avec tout ce que ça implique : autant faire un 421 diront certains... A titre personnel, je trouve que le chemin pour arriver là vaut largement le coup et même si je préfère gagner, j'accepte volontiers de perdre sur un jet de dés après m'être battu pour mettre toutes les chances de mon côté. Il y a un avantage indéniable à ces fins de parties : bien souvent tout peut basculer jusqu'à la fin, et heureusement car une partie de 4H perdue à coup sûr après une heure de jeu, ça peut être très très chiant, non ?...
Au total : immersif et thématique +++, asymétrie réussie et équilibre à niveau de joueurs égal, profondeur stratégique, système de combat bien dosé entre hasard et choix tactiques, renouvellement des parties grâce aux missions et leaders de la boîte de base puis de l'extension => que demander de plus ??
Définitivement à mon sens un seul défaut : le temps des parties, et les règles complexes qui entrainent un temps d'explication long (et pourtant, sans prétention, je dois avoir un  200% en "expliquer des jeux")... l'inconvénient de ses avantages en somme.
Bonnes parties à ceux qui se lanceront !!
My top
No board game found
Default
brougnouff
brougnouff
Comme tu l'as bien dit : "L’important n’est pas la destination, mais le chemin pour y arriver…"

Et très souvent dans SWR, le chemin est long mais intense angel
betasub
betasub
Da Dieg dit :Comme dit en CCL du dernier rapport, beaucoup de chance pour l'Empire, les bonnes missions dans la bonne situation au bon moment ; très rare de connaître l'emplacement de la Base à coup sûr dès le tour 3, et nécessité de déménager la Base dès qu'un prisonnier a parlé : en programmant le déménagement au tour 3, j'arrivais trop tard, la partie se prolongeait et tout était à refaire.
Tout ça pour ça ? oui, un peu, on l'a déjà dit, et il faut savoir où on met les pieds, et ne pas jouer si on n'est pas prêt à accepter certains aspects du jeu. Il y a des dés... Foirez deux missions capitales ou deux oppositions "faciles" en début de partie, et vous prenez du retard d'emblée. On l'a déjà beaucoup dit aussi, au bout de 4 voire 5 heures de jeu, la victoire se décide souvent sur un affrontement aux dés, avec tout ce que ça implique : autant faire un 421 diront certains... A titre personnel, je trouve que le chemin pour arriver là vaut largement le coup et même si je préfère gagner, j'accepte volontiers de perdre sur un jet de dés après m'être battu pour mettre toutes les chances de mon côté. Il y a un avantage indéniable à ces fins de parties : bien souvent tout peut basculer jusqu'à la fin, et heureusement car une partie de 4H perdue à coup sûr après une heure de jeu, ça peut être très très chiant, non ?...
au total : immersif et thématique +++, asymétrie réussie et équilibré à niveau de joueurs égal, profondeur stratégique, système de combat bien dosé entre hasard et choix tactiques, renouvellement des parties grâce aux missions et leaders de la boîte de base puis de l'extension => que demander de plus.
définitivement à mon sens un seul défaut : le temps des parties, et les règles complexes qui entrainent un temps d'explication long (et pourtant, sans prétention, je dois avoir un  200% en "expliquer des jeux")... l'inconvénient de ses avantages en somme.
Bonnes parties à ceux qui se lanceront !!

Je plussoie! Ce jeu est l'incarnation même de la première trilogie! À ce titre, il raconte une histoire comme peu d'autres jeux et les rebondissements en font partie, accompagnés de leur pote hasard! Je ne viendrai pas, comme toi, faire des comptes rendus de parties car je n'ai pas les qualités nécessaires pour tout retenir et narrer ici. Ça serait très moche à lire! Mais chaque partie est un plaisir ; le plaisir d'échafauder un plan machiavélique qui va réussir là où les 3, 4, 5 ou 10 précédents, sur plusieurs parties, ont échoué, le plaisir de mettre une branlée à ces peignes-cul (peigne-culs? peignes-culs? :D ) de rebelles ou exploser un vaisseau capital de l'empire!

Je trouve moi aussi que le côté stratégique est tout de même très présent, et sur 3/4h je me ferais aussi sacrément chier si tout était plié après 1h, suivi d'une longue agonie où on joue au chat et à la souris ; je déteste ces jeux, c'est chiant pour le futur perdant et aussi pour le futur gagnant.

Tristan.

marvelarry
marvelarry
betasub dit :

ces peignes-cul (peigne-culs? peignes-culs? :D ) de rebelles ou exploser un vaisseau capital de l'empire!
 

Lorsque le mot composé est formé d'un verbe et d'un nom, le verbe est invariable (et à la troisième personne du singulier) et le nom s'accorde.
Ici, le verbe "peigner" et le nom "cul" donnent au pluriel "peigne-culs".
De rien.

betasub
rimoan
rimoan
Quelqu'un signale le sujet à Empassant? Ca manque d'illustrations ici.
Da Dieg
Da Dieg
Partie du 11 mars 2019 contre Karim. Pour sa 1ère partie et comme d'habitude, je lui conseille les Rebelles, il préférerait
l’Empire mais acquiesce.
 
Je débute avec Mygeeto, Mandalore, et Mustafar loyales, Rodia et Saleucami soumises.
Kashyyyk, Naboo et Bothawi soutiennent l’Alliance. Aucun de nous ne possèdent d’usines capables de produire des
vaisseaux capitaux, la bataille pour l’industrie navale va être rude…
 
Je dégarnis Mandalore, mets une forte armée sur Saleucami pour menacer Mon Calamari. Rodia soumise est pourvue
d’une forte garnison terrestre avec la seule Etoile de la Mort en orbite, je prends le risque de ne pas défendre ma base
sidérale en début de partie. L’espace de Coruscant est également bien défendu mais un seul trooper y stationne,
sera-t-il suffisant pour envahir Corellia ? Aux deux extrémités de la Galaxie, Mygeeto sera défendue par des troupes au
sol tandis que la sécurité de Mustafar sera garantie par 2 croiseurs et une escadrille de Tie Fighters mais un seul
trooper au sol.
 
Tirage de départ pas facile pour organiser une défense efficace et préparer l’expansion impériale…

Bataille pour Mandalore
 
Tour un,  le système de Mandalore est saboté, puis l’armée rebelle regroupée sur la planète des barbares wookies y
porte une attaque et élimine rapidement le trooper gardant la place. Cette attaque pourtant prévisible me force à une
contre-attaque depuis Saleucami et me détourne de mon objectif initial Mon Calamari. De plus, les troupes impériales
sont mises en déroute au sol et contraintes de retraiter pour protéger le général Tagge venu les conduire…
Jan Dodonna, accompagné de C3PO, « Noue une alliance » sur Utapau, alors que l’Empereur « Règne par la peur » sur
Rodia et la rend loyale. 
Pas  de capture, pas d’expansion et un revers militaire pour l’Empire alors que l’Alliance commence à produire des
croiseurs. Un début impérial assez moyen…
 
Diplomatie et Industrie Navale

Tour deux, Jan Dodonna est envoyé « Nouer une alliance » sur Ord Mantell, aux portes de la capitale impériale : malgré
la présence de C3PO, l’Empereur tente de s’opposer à cette manœuvre diplomatique, espérant bien forcer l’utilisation du
droïde de protocole et priver l’Alliance de cet atout : las !! Avec 3 dés vierges, le vieux général rebelle remporte
l’adhésion d’Ord Mantell devant un Palpatine qui se prend les pieds dans sa robe… L’Empereur cumule les échecs,
celui-ci me met clairement un coup au moral. J’enchaîne une série de missions à visée de production : Vador mène la
prise de contrôle des usines corelliennes depuis Coruscant sans trop dégarnir cette dernière, Ozzel y lance la
construction d’un Super Destroyer et Tarkinn y « Règne par la peur ». Leïa mène une « Opération secrète » sur
Mygeeto, Tagge tente de la capturer mais le bellâtre Han solo vole à son secours et l’Empire essuie un nouvel échec.
Reekan mène un petit contingent rebelle sur Géonosis.
 
Traque impériale

Tour 3, Han solo va recruter la créature lui servant de complice sur Kashyyyk. L’armée rebelle conduite par Leïa
abandonne Mandalore pour Ord Mantell, nouveau bastion de l’Alliance coincé entre Mygeeto et Coruscant : menace sur
ma capitale,  défense de la Base rebelle à proximité, menace sur la garnison de Mygeeto ? Probablement les trois à la
fois…  Le petit corps colonial impérial de Corellia poursuit sa route, un transport accompagné d’un trooper emmenés par
Ozzel soumettent Sullust qui est rendue loyale dans la foulée par Tarkin. Côté Rebelle, c'est à Géonosis que Dodonna
"Noue une alliance", chaque camp tente d'étendre son influence à travers la Galaxie. A ce jeu, Palpatine porte un coup
à la Rébellion en menant une "Propagande impériale" sur Sullust, et malgré l'opposition de Mon Motma, Naboo et Utapau
retournent à la neutralité. En réaction, Wedge sabote les Usines corelliennes, et sans troupes sur place je ne pourrai
même pas tenter une capture... C'est à Ord Mantell que vont se jouer les derniers évènements de ce tour : Tagge mène
la petite  flotte de Coruscant (deux transports d'assaut et 4 Tie) au combat contre les 2 Xwings et le Y wings
escortant le transport rebelle. Aucune force terrestre impériale n'est engagée dans ce conflit, et l'espace est
rapidement nettoyé de toute présence rebelle : les soldats sont cloués au sol, et Vador peut capturer la princesse 
pendant que Han et Chewbacca sont encore sur Kashyyyk. Enfin un peu de succès pour l'Empire qui avait mal
commencé cette histoire !...

1er succès rebelles et escalade militaire

Malgré les efforts diplomatiques impériaux, l'Alliance révèle son premier objectif avec "Protéger la population" en fin
de 3ème tour, le tour 4 commence avec la réputation sur 13, 4 systèmes sont loyaux aux Rebelles (Géonosis, Bothawi,
Kashyyk
et Ord Mantell, cette dernière étant sous blocus impérial), 8 sont sous contrôle impérial (dont deux sabotés).
J'ai une grosse armée à Saleucami toujours soumise, l'Etoile noire avec quelques troupes au sol mais une très faible
escorte (2 chasseurs...) est toujours à Rodia, 2 croiseurs et une escadrille de Tie attendent des renforts terrestres sur
Mustafar et la garnison de Mygeeto attend de quoi être transportée... J'ai enfin assis une certaine supériorité dans la
présence et la production militaire, mais n'ai pas pu commencer efficacement les recherches de la Base Rebelle.
Heureusement, un seul objectif a été réalisé et il me reste encore du temps. Mais la partie peut s'accélérer très vite si
l'Alliance arrive à gagner en réputation chaque tour à partir de maintenant...


Obi Wan libère la princesse avec "Pour le bien de tous" malgré l'intervention de Yularen, offrant à la Rébellion de
nouvelles options... Voulant préparer la mobilisation de mon armée de Saleucami, j'envoie Tarkin "Régner par la peur" : il
est tenu en échec par Wedge, mon unique dé restant vierge ! Mon Motma conduit une "Flotte cachée" et vide la Base
de ses défenses spatiales pour envoyer un croiseur, une frégate et un transport s'ajouter au U-wing déjà présent sur
Kashyyyk : que cache cette manœuvre ? Ces nouvelles forces dans la région vont probablement compromettre les
déplacements de l'armée de Saleucami, mais le jeu en vaut-il la chandelle ? Suis-je si prêt du but ?... J'ai le temps de
déplacer les troupes de Sullust sur Bespin avant que Solo ne tente d'enrayer la production impériale sur Sullust, et son 
"Sabotage" échoue face à Boba Fett. Alors que Reekan obtient des "Défenses de la Base" sur Bothawi, Ozzel et Tagge
assure les renforts impériaux en réparant les Usines de Corellia avec "Usine d'assemblage" et en y "Traitant les retards".
Utapau repasse dans le camp de l'Alliance, et le 4ème tour s'achève sans nouvelle progression de la réputation rebelle.

Bond en avant rebelle

Le tour 5 commence par une Embuscade de Madine sur Saleucami qui détruit mon quadripode, immédiatement suivi deux
"Soulèvements populaires" : le premier conduit par Mon Motma échoue face à Vador, mais Jan Dodonna arrive à lever 
quelques troupes fidèles à la Rébellion : l'Empire est victorieux, mais ses pertes sont élevées et un "Coup sérieux" lui
est porté, la réputation rebelle passe à 12. Entre temps, Yularen a été envoyé sur Bespin pour y vérifier des "Rumeurs
locales
" : la Base Rebelle n'est ni sur Hoth, ni sur Endor, ces informations vont me faire gagner un temps précieux. Je
continue mes recherches, et la lointaine Ryloth est ralliée au camp impérial avec des "Négociations commerciales", la
Base ne s'y trouve pas non plus. la Rébellion rallie quant à elle Cato Neimodia, encore un système proche du cœur de
l'Empire qui passe à l'ennemi ! Puis vient la deuxième action militaire décisive de l'Alliance à ce tour avec l'attaque de 
Saleucami depuis Kashyyyk : aucune chance de victoire pour Wedge avec ses quelques vaisseaux face à la flotte
impériale et son Super Destroyer, mais il arrive à détruire un vaisseau capital et même à retraiter avec de faibles pertes,
et c'est un nouvel objectif rempli en révélant "Assaut rebelle", la réputation est maintenant à 11. Je peux enfin
mobiliser les troupes de Mygeeto et explorer Dantooine, déserte... Tarkin "Règne par la peur" sur Bespin pour pouvoir
remobiliser ses troupes vers le centre de la Galaxie, les usines corelliennes sont une nouvelle fois sabotées par Solo...
L'Etoile de la Mort est emmenée dans le système de Bothawi pour diminuer la production rebelle.
Ne pouvant laisser impunies les actions séditieuses du début de tour à Saleucami, j'envoie Boba Fett capturer Jan
Dodonna et arrive enfin à éliminer son droïde de protocole... L'Empereur tente de le "Convertir au côté obscur", mais à
10 dés contre 10 et malgré 2 succès automatiques, le vieux barbon rebelle ne se laisse pas faire...
"Soutien populaire" est révélé en fin de tour, et après pas moins de 3 objectifs accomplis à la suite, la réputation
rebelle passe à 10.

Trouver la Base !

Début du tour 6, je commence par renforcer la garnison terrestre de Mustafar avec Janus Greejatus et sa
carte d'action. Wedge mène un "Raid de l'escadron Rogue" sur Ryloth et détruit un destroyer qui était prêt à être
déployé. Un interrogatoire sur Dodonna échoue à "Retrouver les plans", et une "Guérilla" diminue les forces impériales sur
Mygeeto. La flotte rebelle se déplace à Alderande et menace maintenant directement Coruscant. L'Etoile de la Mort se
déplace vers Toydaria, laissant un Tie faire blocus autour de Bothawi ; une "Démonstration de force" ramène Nal Hutta
dans le giron impérial. Ozzel lance une "Initiative de droïde sonde" sur Saleucami, le tirage est favorable à l'Empire :
grâce à mes déplacements et aux recherches des sondes, la Base rebelle est maintenant localisée avec quasi certitude
sur Yavin. La flotte de Mustafar, trop loin pour intervenir, est mobilisée sur Hoth pour y prévenir un éventuel
déménagement.

Assaut final

Pas de nouvel objectif rempli, et le tour 7 voit mes troupes se mobiliser et confirmer la localisation de la Base Rebelle,
bien que j'aie dû mobiliser des moyens pour défendre Coruscant (j'y déploie quand même deux TB-TT...). L'armée
impériale de Saleucami se met enfin en mouvement vers Felucia. La Rébellion choisi de consolider sa position plutôt que
de rechercher une hypothétique nouvelle localisation pour ses infrastructures.


Au tour 8, je peux prendre pied sur Yavin seulement défendue par 3 soldats et un Bazooka tout de même appuyés par 3
générateurs de boucliers.... Mes 4 stormtroopers et mes 2 AT-ST ne seront pas de trop pour arriver à bout des
défenses de la Base qui tiennent plusieurs tours grâce au recyclage des "Boucliers planétaires"


C'est une victoire impériale au 8ème tour, avec réputation rebelle sur 10.


Karim s'en sort très bien pour une première partie qui est restée tendue jusqu'au bout : un ou deux air-speeders
supplémentaires sur la Base et c'était plus compliqué pour l'Empire. Mais j'avais encore "Conquête planétaire" dans la
manche...
La Rébellion a aussi mis du temps à commencer à remplir des objectifs, malgré un beau tour où 3 sont révélés, il en
manque un ou deux sur la fin ; de mon côté, je fais sans prétention une belle partie en bloquant la production rebelle
aux bons moments, assurant la mienne et menant dès que possible une exploration efficace de la Galaxie tout en
anticipant les replis possibles de la Base rebelle. Il m'aura fallu toute mon expérience et un peu de chance pour
maintenir une nouvelle fois l'Ordre et la Paix au nom de l'Empereur.
My top
No board game found
TALRI113
TALRI113
Pourtant il est conseillé pour un joueur débutant de commencer par l'empire.
My top
No board game found
Uphir
Uphir
Encore un superbe CR. Je vais finir par acheter le jeu, que j'adore, mais pas de public pour y jouer (madame n'est pas assez fan de SW et mes enfants trop petits).

Comme il a été dit ci-dessus, perso, malgré ses défauts, ce que j'adore avec SWR, c'est de raconter une autre histoire de Star Wars avec pourtant les mêmes éléments que les films. C'est une revisite de la trilogie originelle (je n'ai jamais joué avec l'extension).

Aaaahh, rien que de lire, je vais envie de "jouer" une nouvelle histoire.
My top
No board game found
Da Dieg
Da Dieg
@TAI113 : je te renvoie vers mes commentaires et articles à retrouver dans les sujets sur SWR sur ce même site.
pour résumer : l'empire peut sembler plus facile à prendre en main et la pression est moins évidente qu'avec les rebelles, mais en réalité l'Empire doit faire face à trop de tâches alors que les rebelles n'ont qu'à réagir et peuvent un peu se laisser porter par la partie ; leur camp est aussi plus permissif, l'Empire n'a pas droit à l'erreur.
je conseille cette config qd je joue contre un "débutant" car sans prétention, si je joue rebelle face à un impérial inexpérimenté, je ne pense pas qu'il voit le jour. ceci vaut pour le jeu de base simplement agrémenté du nouveau système de combat ; avec les missions/leaders/objectif de l'extension, c'est encore une autre histoire, pas assez de partie pour me prononcer.
My top
No board game found
Da Dieg
Da Dieg
@Uphir : merci pour ton commentaire, c'est tout le sens de mes CR, des Uchronies dans une galaxie lointaine, très lointaine...
My top
No board game found
Default
Da Dieg
Da Dieg
Partie du 14 mars contre Futil qui prend les Rebelles ; on joue full extension avec les nouveaux leaders, nouvelles missions et nouveaux objectifs. Cette version est censée rééquilibrer en faveur de l'Empire, ce que je ne trouve pas personnellement pour tout un tas de raisons développées dans les sujets ad hoc (cf).

Pour mémoire, on joue un peu plus tôt dans la time line, époque Rogue One : l'Empire débute avec une Etoile de la Mort en construction, ce qui est compensé par quelques troupes supplémentaires sur un système reculé en plus de ses 6 systèmes de départ alors que les forces initiales rebelles sont un peu moindres (un U-wing remplace un X et un Y-wing).

L'Empire débute avec Corellia, Rodia, Saleucami loyales et Sullust et Mustafar soumises. Je choisis Dathomir pour placer mon Etoile Noire en construction. Mon Calamari, Kashyyyk et Bothawi soutiennent l'Alliance.

Je peux me permettre de ne pas défendre Corellia mais place une bonne force de frappe sur sa voisine Sullust et défend correctement le sol de Coruscant ; Une simple garnison terrestre est stationnée à Mustafar alors que seul les secteurs spatiaux autour de Rodia et Saleucami sont défendus. Je complète la dotation initiale de Dathomir (un trooper et 4 tie) par un quadripode.
La flotte rebelle est positionnée sur Kashyyyk avec deux soldats, le reste des forces terrestres de l'Alliance est affecté à la défense de la Base.

Résistance Impériale à Saleucami

Tour un, Jan Dodonna commence par une "Planification Rebelle" et permet à l'Alliance de piocher un nouvel objectif. Puis Leïa mène la flotte à l'attaque des positions impériales sur Saleucami afin d'y fixer les troupes et de protéger les usines Mon Cal d'une attaque ultérieure. Avec un seul trooper au sol, je ne prends pas le risque d'envoyer un leader qui risquerait de se faire éliminer dès le 1er tour. La chance sourit à la flotte impériale qui décime la chasse rebelle, et Leïa retraite sagement a bord de son Tantive seul survivant.
Tarkin "Règne par la peur" sur Sullust et apporte la production de quadripodes à l'Empire. L'armée impériale de Saleucami ayant résisté à l'assaut rebelle sans avoir recours à un chef, Dark Vador peut l'emmener soumettre Mon Calamari et enrayer la production de croiseurs rebelles. Malheureusement, Palpatine n'arrive pas à empêcher Mon Motma de "Nouer une alliance" à Utapau. L'Alliance joue une "Promotion" et recrute l'Amiral Ackbar. Pas de sabotage rebelle, Tagge choisit un projet en menant "Recherche et développement" sur Corellia.

Menace sur Coruscant

Tour 2, Reekan est affecté sur Ord Mantell pour "Commencer l'évacuation" et y emmène 2 soldats et 2 T47 à bord d'un transport.
Madine mène un "Assaut" sur Mon Calamari, et malgré l'opposition de Dark Vador, le trooper est éliminé : bien que toujours sous blocus d'un destroyer et d'un transport d'assaut, la planète aquatique est libérée de la soumission impériale.
Tarkin "Règne par la peur" sur Mustafar, consolidant encore la production impériale. L'envoi de troupes sur Ord Mantell préparait le terrain pour Mon Motma qui y "Noue une alliance" facilement.
Palpatine envoie un "Message du haut commandement" sur Utapau qui retourne à la neutralité, et l'Empereur reste disponible pour une prochaine action. Il peut alors contrer un "Safe Heaven" d'Ackbar sur Bothawi et permet à Piett de soumettre ce système sans opposition depuis Rodia. Les usines corelliennes sont sabotées mais réparées immédiatement par Tagge avec une "Usine d'assemblage", lançant en même temps la construction d'un 2ème destroyer.

J'ai pris un bon départ avec l'Empire en asseyant ma production militaire tout en jugulant celle de l'Alliance : malgré son activité diplomatique, seuls 3 systèmes lui sont encore loyaux, dont un sous blocus spatial. Les Rebelles atteignent tout de même un premier objectif assez tôt avec les unités envoyées à Ord Mantell qui permettent de "Menacer le noyau".

Guérilla et renseignement à Bothawi

Tour 3, je renforce les défenses terrestres de Bothawi avec un trooper et un quadripode ; l'unité blindée est rapidement éliminée par une "Embuscade" du général Madine. Le terrain maintenant préparé, Leia et Luke peuvent "Mener un groupe d'assaut" pour tenter de libérer la planète pourvoyeuse  de blindés légers terrestres. En tout cas, c'est la raison pour laquelle je pense que mon adversaire déploie autant de moyens pour ce petit bout de galaxie, mais y'en aurait-il une autre ?... Je décide de ne rien lâcher et envoie Palpatine diriger la défense de la planète avec "Parce que je l'avais décidé" : les troupes galvanisées par la présence de l'Empereur et grâce au "Support de la 501ème" gardent le contrôle de Bothawi. Malgré l'échec militaire, le jeune Luke a pu s'acquitter de sa mission avec succès et est maintenant prêt à aller rencontrer le vieux gnome rabougri maître jedi sur Dagobah. Avec Jabba en réserve côté impérial, Jan Dodonna choisit Bothawi pour tenter son "Infiltration" en bénéficiant de 8 dés contre 4 (plus un vert)...
Mon Motma est venu expliquer aux Utapaliens que l'Alliance était une bonne cause et récupère leur loyauté perdue mais y subit une "Incarcération" du général Tagge (on a glissé de la beuh de Kashyyyk dans son sac à main, gnyâhrk gnyâhrk !).
Ackbar attiré sur Coruscant par Piet avec "Draw them out" s'y retrouve fait prisonnier par Vador, et Reekan mène une "Mission secrète" sur Ord Mantell, récupérant ainsi une carte mission spécifique : qu'a chois mon adversaire alors qu'il jouera le prochain tour privé de deux leaders ?...

Début d'expansion impériale et renaissance de l'Ordre Jedi

Tour 4, la réputation rebelle est sur 13 et l'Alliance compte 5 systèmes loyaux dont un soumis (Bothawi) et un sous blocus spatial (Mon Calamari) ; Une bonne garnison terrestre avec un transport stationne sur Ord Mantell, me forçant à utiliser des ressources militaires pour défendre Coruscant. Mon Motma est bloquée sur Utapau pour le tour avec un U-wing et deux soldats. Le "gros" de la flotte rebelle est sur Kashyyyk avec un croiseur escorté de deux corvettes et emportant un U-wing et deux soldats. Coté Empire, 6 systèmes me sont loyaux : Coruscant avec une solide garnison terrestre mais un seul destroyer, Sullust avec une armée conséquente, Mustafar avec des forces terrestres mais sans moyens aérospatiaux ; Corellia, Rodia et Saleucami sont vides de troupes. Bothawi est soumise par une armée importante et l'Etoile noire est maintenant opérationnelle et bien accompagnée sur Dathomir. La phase de recherche active de la Base va pouvoir commencer de mon côté, mais quels sont les plans rebelles ?
Un "Sabotage" est mené sur Coruscant par Chewbacca qui réussi malgré Boba Fett envoyé en opposition ; le Wookie peut ensuite fuir vers la Base avec l'amiral Ackbar et libérer ce dernier grâce au "Faucon Millenium".
Luke va achever sa formation sur Dagobah, une "Infiltration" est menée sur Mustafar et je place un Interdictor sur la première case de la chaîne de production grâce à deux leaders affectés au projet. Alors que Géonosis rejoint la cause rebelle, je commence les mouvements de troupes : l'Etoile Noire se déplace vers Mandalore et la soumet, se rapprochant des forces rebelles d'Ord Mantell et de Kashyyyk. Je délaisse pour l'instant la partie gauche de la Galaxie et les secteurs de Dantooine et Ilum, mais un générateur sur Dathomir me permettra de déployer des forces dans le secteur si besoin : je parie sur une non localisation de la Base proche de mon Etoile de la mort, l'avenir nous dira si j'avais raison... A l'autre bout de la Galaxie un transport déplace des troupes terrestres depuis Sullust pour soumettre Bespin, laissant en arrière un destroyer et une forte chasse impériale.

Les Rebelles peuvent révéler "Protéger la population" et faire avancer leur réputation sur 12.

Bataille de Kashyyyk et avancée impériale

Tour 5, Naboo et Mygeeto sont rendues loyales à la Rébellion suites à des manoevres diplomatiques. Je n'envoie personne s'opposer au "Sabotage" de Mandalore, ce qui  permet à Vador d'emmener l'armée accompagnant l'Etoile Noire à l'attaque de Kashyyyk. Le contrôle de Mandalore est abandonné, je laisse 3 Tie Fighters en arrière faute de place et anéanti quand même la flotte rebelle. Sur Bothawi, Leïa qui a tenté une "Infiltration" est capturée par Boba Fett caché dans un "Angle mort", personne ne peut venir aider la Princesse. Interroger par Piett soutenu de l'Empereur et Jabba, elle craque face au "Droïde Interrogateur" malgré l'intervention du jeune Skywalker devenu Jedi. Les renseignements obtenus, combinés à une "Initiative de droïde sonde"  prise par Tarkinn permet de faire un grand bond en avant quant aux recherches de la Base rebelle : le coté obscur est fort aujourd'hui, le croisement des informations recueillies ne laisse aucun doute : la Base est sur Nal Hutta... Quels accords ont bien pu passer ces chiens rebelles avec le clan Hutt ? Une "Mobilisation rapide" est menée par Ackbar et mon adversaire espérant encore me tromper préfère rapatrier les troupes d'Ord Mantell sur sa Base plutôt que de la déplacer... Pour contrer un éventuel objectif "Couper le ravitaillement", je répare les infrastructures sabotées de ma capitale.
L'Alliance marque encore un point de réputation avec "The long war" (défausse de deux cartes objectifs).

Etoile noire en action

Tour 6, réputation sur 11 avec 3 objectifs remplis. La Base Rebelle est maintenant solidement défendue avec au sol 3 Airs speeders, 3 soldats, un Bazooka, une tourelle et un générateur, l'espace est tenu par un croiseur, une frégate et une corvette appuyés par un canon à ion. Un croiseur et une corvette viennent en renfort et sont déployés à Kessel grâce à un "Safe Heaven". Leïa est libérée par des "Négociations agressives" mais je fais échouer la "Planification d'un assaut" sur Bothawi. Tagge emmène l'Etoile de la Mort dans le système de Toydaria, adjacent à la planète Hutt où se cache la Base Rebelle. Mon Motma est capturée sur Mandalore par Boba Fett avec "Toucher la prime" : on tente d'"Exploiter sa faiblesse", en vain. Je mène une mission de "Renseignement" sur Naboo pour réduire les options adverses en cas de "Mobilisation rapide", puis j'envahis la planète depuis Sullust. Les Rebelles tentent de réduire la force impériale en menant un raid de l'escadron rogue sur Corellia, mais leur sort est déjà scellé grâce à une conjonction d'éléments qu'il leur sera difficile d'endiguer...


Au début du tour 7, l'Amiral Ozzel ne laisse pas le temps à la Rébellion de s'organiser et "Prend par surprise" la flotte rebelle autour de Nal Hutta à partir de Toydaria et Bothawi, sans envoyer de troupes au sol car je n'aurai pas les forces nécessaires pour vaincre les défenses rebelles. En l'absence de chasseurs adverses, la présence de l'Etoile Noire permet de nettoyer rapidement le secteur spatial et de s'installer en orbite ; un "Super Laser aligné" déclenché par Tarkinn finit de mettre fin aux espoirs de la pitoyable petite bande de rebelles ayant osé défier la puissance de l'Empereur...

Victoire impériale et sans appel au tour 7 avec réputation rebelle sur 11 (3 objectifs remplis : "Protéger la population", "Menacer le noyau" et "The long war").

Non seulement la partie a très bien débuté pour le camp de l'Empire, mais j'ai eu ensuite beaucoup de chance avec une combinaison idéale de missions associée à des droïdes sondes très efficaces :
1/ Bonnes pioches, "Droïde interrogateur" et "Initiative de droïde sonde" qui me permettent de localiser très tôt la Base
2/ Bon pari initial et mise en route de l'Etoile de la Mort la mettant à portée de la Base d'une part, et "Super laser aligné" en main d'autre part
3/ recrutement d'Ozzel avec "Prenez les par surprise" qui me permet d'attaquer en premier, une des meilleures cartes actions de l'Empire

Les erreurs chez les Rebelles : ne pas s'être méfié assez vite de l'Etoile Noire qui se rapprochait, et absence d'un escadron de chasseurs qui même sans les "Plans de l'Etoile Noire" en mains aurait été dissuasif. Un déménagement après les missions de renseignement au tour 5 ou 6 aurait surement été bien senti aussi... Le choix d'un système populeux reste un bluff assez osé avec beaucoup de risque de découverte précoce : ici une bonne combinaison de mission de recherche et de pioche des cartes sondes, mais il y a aussi pas mal de missions rendant loyaux des systèmes à distance, ce qui peut amener une révélation de la Base sans que l'Empire n'ait de troupes dans le secteur

Choisir Nal Hutta comme localisation pour la Base Rebelle alors que Jabba rejoint l'Empire dans la partie, voilà qui ouvre de belles perspectives narratives : y aurait il des dissensions au sein du clan Hutt ?
La prise de Bothawi a évidemment été vécu comme une grosse menace par mon adversaire, je ne pouvais pas encore savoir que j'étais aux portes de sa Base...

Partie intéressante et sympa de mon point de vue où tout s'est bien enchaîné, probablement un peu subie par mon adversaire qui a eu des objectifs difficiles à réaliser en mains. Mais quel kiff pour Tarkin d'exploser une Base rebelle pleine de speeders avec une Etoile Noire en construction au début de la partie !!

Merci à Futil, bientôt un autre CR avec l'extension...

lexique...

Missions de l'extension utilisées dans cette partie : 

Empire
- Draw them out : à tenter dans un système sans unités rebelles, déplace un leader de la réserve rebelle vers ledit système... très fort, mission des forces spéciale de Krennic.
- Message du haut commandement : fait gagner une loyauté dans un système puis rend le ou les leaders affectés disponibles dans la réserve ; fort.
Exploit Weakness : sur leader prisonnier, révèle et remet sur la pioche un objectif au hasard de la main du joueur rebelle ; moyen et situationnel.
Rebelles :
- Promotion : recrute Acbar, Antilles, Madine, Andor ou Gerrera dans un système rebelle. (existe en version empire, recrute un leader avec valeur tactique)
- Assaut : dans un système soumis, détruit X troopers, différence entre les succès aux dés de part et d'autres, avec un maximum de 3.
- Safe Heaven : palce 2 unités rebelles de la file de construction directement dans un système rebelle sans unités impériales
- Mission secrète : résoudre dans un système rebelle, permet de choisir une carte mission parmi les 6 premières du paquet ; si Cassian s'y colle, permet de garder deux cartes...
- Négociations agressives : libère un leader, détruit un trooper si échec ; pénible, futil m'avait martyrisé avec cette carte sur une autre partie en la rejouant grâce à "reconnaissance" qui permet de récupérer une mission dans la défausse...

 objectifs issus de l'extension réalisés dans cette partie : 
- Menacer le noyau : 5 unités dans un système adjacent à Coruscant : pas mal, moins rentable mais plus facile que "Au coeur de l'Empire" tout en générant qd même une menace sur la capitale.
- The long war : défausser deux cartes objectifs
My top
No board game found