Von : Sysyphus - Pommard | Freitag, 13. Oktober 2017 um 06:43
fdubois
fdubois
Govin dit :J'ai lu la règle il y a quelques temps déjà et il m'avait fait bonne impression. Il est en bonne place dans ma liste pré-Essen, qui est bien maigre cette année.

+1

Tant mieux, on n'aura plus de sous pour Black Angel (le prochain (gros) jeu de Pearl Games) et Root

fdubois
fdubois
Questions aux Pixies : combien avez vous tiré d'exemplaires SVP ? merci.
kogaratsu
kogaratsu
en voilà un qui s'inquiète avec les précos…


je sens que je vais sans doute précommander la première partie chez Harry, moi… yes
je vais sans doute adorer mais pas de public sur Brive.
Docky
Docky
Je suis moi aussi toujours étonné et désolé quand un jeu se fait "descendre" sans raison, sans expérience de jeu des détracteurs. Je me mets toujours à la place d'un auteur qui bosse des années sur son bébé ludique, la frustration et le sentiment d'injustice doivent être au rendez-vous. Maintenant, on sait bien que proposer une prestation, c'est toujours s'exposer au regard des autres, mais si besoin est, un peu de retenue et d'argumentation ne font de mal à personne. Bon jeu !
fdubois
fdubois
Ben ce qui me gêne la dedans, c'est de balancer des trucs sans apporter de preuve.
Sysyphus - Pommard
Sysyphus - Pommard
palferso dit :

[ouverture de paranthèse]


Alors, c’était la brève description du jeu l’an dernier à son arrivée dans la base BGG. Elle a été depuis  transformée en “le jeu se termine à l’aube de l’ère Aztèque”. Merci d’avoir repris.

Il y avait eu d’ailleurs un sujet reprenant le contexte historique de l’époque, l’éditeur a pris soin de modifier sa comm’ depuis. Le marché US étant crucial, les éditeurs doivent s’assurer d’éviter les boulettes culturelles et les prises de liberté historique, au risque d’être démonté avant même de passer entre les mains des reviewers. Gugong et Teotihuacan ont pu corriger le tir mais, par exemple, Manitoba de DLP est grillé si le jeu reste en l’état.

En tout cas, ça chauffe côté préco aux US, ça part comme des petits pains.

 

palferso
palferso
Sysyphus - Pommard dit :
Il y avait eu d’ailleurs un sujet reprenant le contexte historique de l’époque, l’éditeur a pris soin de modifier sa comm’ depuis.

Ils ont bien fait. Au début, quand j'étais allé voir sur BGG, ils présentaient Teotihuacan comme une ville aztèque ce qui est une aberration vu que les Aztèques ne débarqueront dans le coin que près de 6 siècles après la chute et l'abandon complet de Teotihuacan...

Tu soulignes que l'éditeur a dit que: “le jeu se termine à l’aube de l’ère Aztèque”. Une aube de 6 siècles? La fin de partie risque de traîner en longueur... A moins que l'éditeur ait entre les mains des informations historiques qui remettent en question les dates connues à ce jour quant à la présence Aztèque dans la région.


Enfin bref, le manque de respect et/ou la négligence des éditeurs (pas chez tous, pas tout le temps mais quand même souvent...) envers l'histoire montre bien à quel point le jeu n'est pas considéré comme un vecteur éducatif (ce qu'il n'a pas à être même si il peut parfois contribuer à éveiller la curiosité de ce point de vue quant aux thématiques qu'il utilise) et surtout, à quel point ils se contrefoutent de la thématique  qui n'est qu'un prétexte pour habiller rapidos une mécanique ce qui de toute évidence est particulièrement le cas ici (ce qui ne signifie évidemment absolument pas que Teotihuacan sera un jeu mauvais, ou pas amusant, ou pas passionnant, etc.).

My top
No board game found
fdubois
fdubois
Feld avait placé ses châteaux de Bourgogne dans le Val de Loire et on n'en avait pas fait tout un plat.
Sysyphus - Pommard dit : En tout cas, ça chauffe côté préco aux US, ça part comme des petits pains.
Oui, d'où ma question.
palferso
palferso
fdubois dit :Feld avait placé ses châteaux de Bourgogne dans le Val de Loire et on n'en avait pas fait tout un plat.

Oui. L'exemple que tu donnes confirme, renforce et conforte ce que je disais plus haut.

Effectivement, ce n'est pas la peine d'en faire un plat et encore une fois, je le répète, l'essentiel est que Teotihuacan soit un bon jeu: mieux vaut un bon jeu au thème ouvertement négligé (comme c'est le cas ici ou pour les Châteaux de Bourgogne via inexactitudes et/ou énormités qui pourraient aisément être évitées), qu'un mauvais jeu aux détails thématiques pointus. Dans les 2 cas, il y a foutage de gueule et/ou négligence et/ou mépris et/ou manque de professionalisme de la part de l'éditeur mais dans un cas c'est problématique vu qu'il s'agit d'un jeu et dans l'autre c'est assez annexe (vu qu'il s'agit d'un jeu...).


Mais en tout cas, je découvrirai Teotihuacan avec plaisir (à St Leu par exemple en complément de Birmingham et Byzantium que j'avais bien noté sur mes tablettes).

My top
No board game found
Blanche-
Blanche-

Ca gâche la fête, en quelque sorte. (A ce stade de ma réflexion, je fais un aparté pour Blanche, qui est récemment apparu dans mon environnement ludique. Blanche, ce que je dis là, ne tient pas compte des parties que nous avons partagées.)

Ben si... c’est même tout à fait applicable à mon profil ^^ Suis un casual qui aime prendre des raclées.

Et j’ai scrupuleusement noté chacune d’entre elles. Un jour, quand je serai grande, tu verras ce que tu dois voir... pif paf

surprisewink
T’inquiète, je ne renoncerai pas à venir jouer même si tu jettes publiquement l’opprobe sur ma vertu de joueuse.



Tehotihuacan (comme Tzolk’in) est super beau, mais rien qu’au plateau, je devine la force de la raclée qui m’attend. Si on ajoute des dés ou une pioche, je pourrais tirer mon épingle.
My top
polo_deepdelver
polo_deepdelver
palferso dit :
Harry Cover dit :"je ne rajoute pas les pions port de Lanscashire dans ma boite de Birmingham pour rendre fou mes adversaires" 

Ceci étant dit, ça rendrait indéniablement le jeu moins scripté et plus complexe.


Ok, je...smiley

Moi, avec Feld, je suis très "old school": je m'amuse beaucoup à Roma (très light et rapide) et j'apprécie énormément Notre Dame et L'année du Dragon...

Sinon, ce Teotihuacan ne me fait vraiment pas vibrer mais vu que notre fdubois national l'aura probablement pour St Leu et que tout le monde sera alors en crise d'Essenite aigüe, je l'essaierai avec plaisir.

Copain ! Sur tout

My top
No board game found
Lapinesco
Lapinesco
fdubois dit :Questions aux Pixies : combien avez vous tiré d'exemplaires SVP ? merci.

Faudrait que je vérifie, de mémoire on a entre 1000 et 1500 boîtes en approche

Govin
Govin
Sysyphus - Pommard dit :
palferso dit :

[ouverture de paranthèse]

Manitoba de DLP est grillé si le jeu reste en l’état.

En tout cas, ça chauffe côté préco aux US, ça part comme des petits pains.

 

J'ai lu beaucoup sur cette controverse. Certes, les choix éditoriaux sont critiquables puisque anachroniques à plein d'endroits, mais j'ai quand même l'impression que les susceptibilités/sensibilités d'aujourd'hui sont exagérées. Beaucoup de jeux passés seraient éligibles pour le pilori, avec la mentalité actuelle.

Je reconnais quand même que le travail de documentation semble faiblard pour ne pas dire inexistant dans le cas de Manitoba, mais l'habillage "n'importe nawak" n'est-il pas l'apanage des jeux à l'allemande. Dans ce cas, DLP pérennise une tradition ancestrale.

palferso
palferso
Govin dit :Certes, les choix éditoriaux sont critiquables puisque anachroniques à plein d'endroits, mais j'ai quand même l'impression que les susceptibilités/sensibilités d'aujourd'hui sont exagérées. Beaucoup de jeux passés seraient éligibles pour le pilori

Oui. Encore une fois, mieux vaut un bon jeu au thème ouvertement négligé et/ou baclé, qu'un mauvais jeu négligé et/ou baclé mais aux détails thématiques pointus, justifiés et/ou scientifiquement prouvés. Et si Manitoba ou Teotihuacan sont bons, les bêtises ou inexactitudes qu'ils peuvent peu ou prou véhiculer n'importeront que peu car ce n'est pas la fonction première d'un jeu.

Je crois que ce qui importe en définitive à ces éditeurs est de trouver une accroche marketing qui puisse parler immédiatement au plus grand nombre (et ce n'est pas blamable de ce point de vue vu qu'il s'agit avant tout de vendre): on fourgue le cliché du totem pour enrober la thématique des indiens d'Amérique du Nord (et ça permet en plus de caser une jolie figurine), on cherche à tout prix à coller des Aztèques à n'importe quelle sauce pour s'inscrire dans la continuité du jeu précédent d'un des auteurs où les Mayas étaient utilisés comme prétexte (Tzolk'in) et parce que les Mayas ou les Aztèques ça parle quand même plus qu'une (relativement) obscure civilisation MésoAméricaine disparue au VIIIème siècle et dont on ne connait même pas le nom encore aujourd'hui, etc., etc., etc.

Ils se disent probablement eux aussi à juste titre que le plus important est la qualité du jeu et qu'en définitive ils ne choqueront éventuellement qu'une poignée de pète-burnes et/ou de personnes sensibles à ces thématiques. Et même si on peut toujours se dire qu'un minimum d'efforts supplémentaires pourraient être fait pour éviter de trop grosses aberrations, peut-être que dans le fond ça n'en vaut effectivement même pas la peine...

My top
No board game found
palferso
palferso
palferso dit :
Je crois que ce qui importe en définitive à ces éditeurs est de trouver une accroche marketing qui puisse parler immédiatement au plus grand nombre (et ce n'est pas blamable de ce point de vue vu qu'il s'agit avant tout de vendre): on fourgue le cliché du totem pour enrober la thématique des indiens d'Amérique du Nord (et ça permet en plus de caser une jolie figurine), on cherche à tout prix à coller des Aztèques à n'importe quelle sauce pour s'inscrire dans la continuité du jeu précédent d'un des auteurs où les Mayas étaient utilisés comme prétexte (Tzolk'in) et parce que les Mayas ou les Aztèques ça parle quand même plus qu'une (relativement) obscure civilisation MésoAméricaine disparue au VIIIème siècle et dont on ne connait même pas le nom encore aujourd'hui, etc., etc., etc.

Ils se disent probablement eux aussi à juste titre que le plus important est la qualité du jeu et qu'en définitive ils ne choqueront éventuellement qu'une poignée de pète-burnes et/ou de personnes sensibles à ces thématiques.

D'ailleurs, il y a un exemple "plus noble" (c'est le cas de le dire...) avec le Shakespeare d'Ystari où ils ont assumé (très professionellement comme toujours avec eux) qu'ils allaient graphiquement dessiner des femmes et non des acteurs travestis (dans le théâtre Élisabéthain, il n'y avait que des acteurs autorisés à jouer et c'étaient donc eux qui endossaient les rôles féminins). Ce choix est assumé et peut-être (mais pas sûr à 100% non plus) que ça aurait provoqué plus de débat et/ou que leur Shakespeare aurait eu moins de succès si ils avaient fait le choix du respect historique malgré le fait que le jeu, évidemment, aurait été strictement le même et donc, de la même qualité ludique. C'est donc un choix éditorial qui se tient et qui a probablement peu ou prou contribué à obtenir les échos et résultats escomptés même si c'est au grand dam de 2 ou 3 férus de théâtre Élisabéthain...

My top
No board game found
Nissa la Bella
Nissa la Bella
Lapinesco dit :
fdubois dit :Questions aux Pixies : combien avez vous tiré d'exemplaires SVP ? merci.

Faudrait que je vérifie, de mémoire on a entre 1000 et 1500 boîtes en approche

Tu seras sympa de m’en mettre une de côté, j’ai préco le jeu !

My top
Govin
Govin
palferso dit :
Govin dit :Certes, les choix éditoriaux sont critiquables puisque anachroniques à plein d'endroits, mais j'ai quand même l'impression que les susceptibilités/sensibilités d'aujourd'hui sont exagérées. Beaucoup de jeux passés seraient éligibles pour le pilori

Oui. Encore une fois, mieux vaut un bon jeu au thème ouvertement négligé et/ou baclé, qu'un mauvais jeu négligé et/ou baclé mais aux détails thématiques pointus, justifiés et/ou scientifiquement prouvés. Et si Manitoba ou Teotihuacan sont bons, les bêtises ou inexactitudes qu'ils peuvent peu ou prou véhiculer n'importeront que peu car ce n'est pas la fonction première d'un jeu.

Je crois que ce qui importe en définitive à ces éditeurs est de trouver une accroche marketing qui puisse parler immédiatement au plus grand nombre (et ce n'est pas blamable de ce point de vue vu qu'il s'agit avant tout de vendre): on fourgue le cliché du totem pour enrober la thématique des indiens d'Amérique du Nord (et ça permet en plus de caser une jolie figurine), on cherche à tout prix à coller des Aztèques à n'importe quelle sauce pour s'inscrire dans la continuité du jeu précédent d'un des auteurs où les Mayas étaient utilisés comme prétexte (Tzolk'in) et parce que les Mayas ou les Aztèques ça parle quand même plus qu'une (relativement) obscure civilisation MésoAméricaine disparue au VIIIème siècle et dont on ne connait même pas le nom encore aujourd'hui, etc., etc., etc.

Je partage ce point de vue.

fdubois
fdubois
Je copie/colle les remarques postées par tonio71 sur le fil "PixieGames : Les jeux, les news !" au sujet de la règle FR de Teotihuacan.
tonio71 dit :Hello la pixie team !

Je viens de lire les règles FR de teotihuacan sachant que j'avais déjà lu au préalable la règle EN.
Et j'ai remarqué deux erreurs de traduction importantes (à mon humble avis).

- page 12, §4 : "Lorsque vous décomptez les ouvriers pour résoudre l’Action principale d’un plateau, le coût à payer est limité à 3 cacaos. Même si des ouvriers des 4 couleurs sont présents lorsque vous résolvez votre Action, ils sont considérés comme n’étant que 3."

Dans la règle EN, dans ce paragraphe, il n'est pas évoqué de limitation de coût à payer en cacao (autrement dit si il y a les 4 couleurs il faut payer 4 cacao) mais simplement le fait que le nombre d'ouvriers à prendre compte pour effectuer l'action principale est limité à 3 même si les 4 ouvriers sont présents sur le même lieu.

- Au niveau de l'annexe pour la description des tuiles "Cour" : pour les 3 tuiles sur lesquelles est présent le signe ":" entre l'élément de gauche (symbole points de victoire) et l'élément de droite, la traduction est incomplète.
Dans les règles EN, il faut comparer la valeur de l'ouvrier avec l'élément de droite (c'est à dire : le nombre de technologies que le jouer possède, la position sur la piste de pyramide et la position sur la piste de la mort). Et ensuite prendre la valeur la plus basse entre ces 2 choix et la multiplier par l'élément de gauche.

Or dans la règle FR je ne retrouve cette notion de plus petite valeur.
En fait en la relisant, je viens de m'apercevoir que le résultat est le même mais que c'est beaucoup moins explicite en FR.
Ma logique fait que je ne suis peut être pas objectif sur ce point là ^^


J'espère avoir été clair dans mes explications. Et merci de me tenir informé ces deux points de règle que je viens de soulever.
 

 

Est ce que toutes ces remarques (et potentiellement d'autres issues des différents proof reading) ont été prises en compte dans le tirage initial de la version FR ?

Merci d'avance
Nicoduxx
Nicoduxx
Ah oui, tu as tout à fait raison fdubois (ou plutôt tonio71). J'avais vu une vidéo où un américain avait payé 4 cacao pour faire une action principale où il y avait 4 dés de couleurs différentes. Selon la règle française, je croyais qu'il avait tort, mais en fait non!

Bien vu et merci 
Hâte d'avoir ce jeu qui m'a l'air excellent !
My top
fdubois
fdubois
limp dit :Moi, on m'a parlé d'un déséquilibre dans le jeu et que l'éditeur le connait mais laisse le jeu tel quel pour sortir pour Essen.
On m'a également évoqué qu'alors que la thématique et la couv faisaient la part belle à la pyramide, dans le jeu, ça reste anecdotique (mais bon,j'avoue ne pas trop prêter attention à ça. La première remarque par contre...).

Toujours pas d'explication de la part de Limp...

Alors, pour alimenter un peu le débat, certains sur BGG se sont plaints que la construction de la pyramide est la stratégie dominante (il y a quelques jours, c'était celle des masques...). Voici une réponse de NKSN :

This is all on purpose. It is possible (and by design) that you will have some setups that greatly favor pyramid building above everything else.

In those cases, it is still a matter of playing better than your opponents, by making the most timely decisions to score points the most efficiently, interspersing other actions as necessary.

The nice thing about Teotihuacan is that it offers not just a single goal, but rather provides multiple actions and paths to victory, based on the setup.

If you are saying that a particular game will greatly favor the Construction (8) Action Board above all else because 3 Technology tiles relate to board 8 — then your observations are 100% accurate. This is on purpose.

Likewise, if you find construction of the pyramid to be less attractive because none of the Technologies help boost that action — then your observations are 100% accurate. This, too, is on purpose.

The base game setup favors the Pyramid (#8 Action Board) above Decorations (#7 Action Board) which, in turn, is favored above Houses (#6 Action Board).

Try a setup in which the Stone Quarry is located immediately after the Construction (8) Action Board, and then make sure that none of the Technology tiles relate to board 8!

kilicool
kilicool
Pour moi pale copie de Gugong en terme de dispo (multi plateau etc ...)
fdubois
stfrantic82
stfrantic82
fdubois dit :???

Je te présente kilicool dans toute sa splendeur 

skrohmagnon
skrohmagnon
Une partie de découverte à 4 hier. Effectivement, le placement de départ favorise grandement la pyramide, j’en ai abusé et je finis avec 212 , le deuxième à 110 et les deux autres à 103.

Le fait de pouvoir construire 2/3 tuiles donne un effet win to win avec les deux technologies associées. 
Je comprends bien la réponse de NSKM sur le fait de s’adapter au plateau mais du coup je trouve dommage qu’il n’y ai pas plus de technologies pour les autres voies. Les parties risquent de se ressembler. Et le fait qu’une voie soit clairement avantagée en fonction du placement oblige à tous jouer de la même façon donc moins de variété. A confirmer mais du coup je suis un peu refroidi. 
Kubenboa
Kubenboa
Je plante un petit drapeau.

(Venant de préco le jeu, la discussion m'intéresse)
fdubois
fdubois
Merci pour ton retour skrohmagnon.

Il est vrai qu'il y a 3 technologies sur 9 qui combottent avec la construction de la pyramide. Puisqu'il y a 6 technologies en jeu à chaque partie, il y a effectivement de fortes chances qu'au moins une de ces 3 tuiles soient en jeu. A voir donc.
kilicool
kilicool
stfrantic82 dit :
fdubois dit :???

Je te présente kilicool dans toute sa splendeur 

? lol ...

Ah bon, on a pas un multi plateau de joueur avec une salade de point ?

Hormis la mécanique nouvelle de Gugong que Teotihuacan n'a pas, on a sur des jeux similaires avec un gros but a accomplir, sur un theme bien différent.

kakawette
kakawette
Je suis d'accord avec kilicool.
Y a un plateau, quelques trucs en bois et un objectif de PV. Ce jeu c'est jamais qu'une énième redite de Caylus.
My top
No board game found
Guiz
Guiz
kakawette dit :Je suis d'accord avec kilicool.
Y a un plateau, quelques trucs en bois et un objectif de PV. Ce jeu c'est jamais qu'une énième redite de Caylus.

Qui lui même n'est qu'une redite de Carcassonne...

kilicool
kilicool
Après voila, forcement y'a des subtilités différentes à chaque jeu (et encore heureux), mais je suis désolé on est vraiment sur des thèmes différents mais un jeu très similaire en terme de gameplay.

Après, je le trouve bcp moins beau que Gugong, mais peut être est il meilleur en terme de profondeur ou autre mais bref, on est sur des jeux fortement similaire.
kakawette
kakawette
Non mais Teotihuacan et Gugons n'ont rien à voir... Faut arréter. A ce compte là tous les jeux sont similaires et je ne sais pas ce qu'on fout tous sur ce forum.
My top
No board game found
kilicool
kilicool
Navré mais le fond est le même (6 plateau action de joueurs avec 1 7eme primordiale au centre) ... #gros plagia. Tu as pas 50 jeux comme ça mec ...