Liopotame
Liopotame
Bonjour,

Beaucoup savent sans doute que Terraforming Mars est beaucoup inspiré des 3 romans de Kim Stanley Robinson constituant la Trilogie de Mars (Mars la Rouge / la Verte / la Bleue).

  51NSJj1lFSL.jpg
Plus d'un an après avoir commencé ce pavé (entrecoupé d'autres lectures), enfin je l'ai terminé no
Du coup je m'étais dit que je pourrais en discuter avec vous, peut-être que ça en intéresserait certains.

Bon déjà je dois dire que je ne conseille pas particulièrement sa lecture : l'histoire est intéressante, mais j'ai trouvé le livre plutôt ennuyeux. Parfois il peut se montrer très technique (des pages et des pages où je n'ai pas vraiment compris ce que je lisais), d'autres fois l'intrigue évolue à la vitesse de l'escargot (par moment ça m'a fait pensé au Seigneur des Anneaux où on nous parle pendant des pages du tabac que fument les Hobbits...) et puis d'un coup paf on devine qu'on a fait un bon de 30 ans dans le temps.

Là où la lecture était amusante, c'est lorsqu'on tombe sur des concepts qui ont ensuite été repris par certaines cartes projets de TFM. Voici quelques unes où j'ai tout de suite fait le rapprochement :

- La Soletta (nommée telle quelle dans le roman) qui est un miroir géant dont l'objectif est d'amener davantage de lumières sur la planète et donc de la réchauffer => logique que dans TFM cette carte permette d'augmenter la production de chaleur. Il y a également une autre carte réflecteurs solaires, moins puissante.

- L'ascenseur spatial qui est un épais câble construit depuis un astéroïde et arrimé à la planète, il permet de réduire fortement la durée des voyages entre la Terre et Mars et d'exporter plus facilement des minerais depuis Mars (d'où un badge Terre et une augmentation de la production de titane dans TFM).

- Pour coloniser les lunes de Jupiter, les colons envoient des sortes de lanternes dans l'atmosphère de Jupiter pour brûler le gaz et générer de la chaleur. Il y a une carte qui s'appelle Lanternes Joviennes.

- Les colons ont aussi fait s'écraser des météorites pour augmenter la chaleur de la planète.

- Et ils utilisent également des moholes.

- Au départ, l'un des premiers moyens pour augmenter la température était de déposer au sol des petites éoliennes : carte Micro-girouettes qui augmente la production de chaleur de 1.

- Pour augmenter le taux d'oxygène il a fallu amorcer la fertilisation du sol via bactéries, lichens, algues... on les retrouve sur de nombreuses cartes.

- Idem ensuite avec le peuplement de la planète avec des animaux afin de créer des écosystèmes pérennes, en commençant par les plus petits (insectes).

- Les colons installent des villes dans les cratères qu'ils recouvrent d'une sorte de toile de tente transparente et très résistante : il y a bien une carte cratère couvert.

- Rapidement toutes les tâches de construction sont dévolues à des robots pilotés par IA : carte main d'oeuvre robotique.

- Lorsque l'air est suffisamment enrichi, il n'est plus nécessaire de porter une combinaison pour sortir sur la surface de la planète : carte Masques respiratoires (qui nécessite 7% d'oxygène).

- Les colons font d'énormes progrès en terme de génétique (augmentation de notre espérance de vie à des centaines d'années, possibilités de respirer sans équipement en utilisant de l'ADN de crocodile...) : ces recherches se retrouvent aussi sur plusieurs cartes (ex : Réparation génétique)

- Une cité (Dorsa Brevia) a été construite dans un tunnel créé par éruptions volcaniques => Camp du tunnel de lave.

Etc etc. Je suis sûr qu'il y a encore beaucoup de références que j'ai oubliées ou qui m'auraient échappées. En tout cas, à force, on voit l'inspiration du roman dans presque chaque carte de TFM.

On retrouve également les différentes thématiques reprises dans les extensions de TFM :
- Lorsque la terraformation de Mars est concluante, on s'attaque aux autres planètes, la première étant Venus (avec des stations-villes flottantes qu'on retrouve sur certaines cartes) => Venus Next
- Encore plus tard, des colons commencent à coloniser des planètes plus lointaines, des lunes, des astéroïdes. Mars et la Terre essaient de les attirer dans leur sphère d'influence et de mettre en place des relations commerciales => Colonies
- Sur Mars, plusieurs factions politiques mènent des luttes d'influence selon leur projet pour Mars : les Rouges veulent conserver au maximum la planète dans son état d'origine, les Verts au contraire veulent toujours plus de terraformation, Mars Libre est contre l'ingérence et l'immigration de la Terre, d'autres factions au contraire sont pour travailler davantage avec la Terre, d'autres ne se préoccupent que de la technologie et la science... => Turmoil

Dans le roman, les corporations sont devenus des "méta-nationales" plus puissantes que les pays dans lesquelles elles siègent, ce sont les pays qui dépendent des corporations plutôt que l'inverse, au point que chacune des grosses corporations finie par s'accaparer certains pays, bref tout ce que le capitalisme peut amener de pire. Et ça fait bizarre ensuite de se dire qu'on joue ces méga-corporations dans TFM, mais ça explique aussi mieux la quantité de ressources dont on dispose et pourquoi nous ne jouons pas des Etats.

Bref s'il n'y avait pas de doute que les Fryxelius s'étaient beaucoup inspirés du livre, j'en suis venu à me demander s'ils n'ont pas simplement créé La Trilogie de Mars : le Jeu de Plateau. 

Si ce sujet vous intéresse je vous mets également un lien vers l'excellent article d'Olivier Sanguy sur les autres inspirations de TFM : https://www.trictrac.net/actus/terraforming-mars-la-science-et-la-nasa
znokiss
znokiss
Liopotame dit :Bref s'il n'y avait pas de doute que les Fryxelius s'étaient beaucoup inspirés du livre, j'en suis venu à me demander s'ils n'ont pas simplement créé La Trilogie de Mars : le Jeu de Plateau. 

Je partage tout à fait cet avis, c'est exactement ça. Après, il y avait peut-être une question de droits que les Fryxelius n'ont peut-être pas eu envie d'aborder pour faire leur jeu.


Concernant le bouquin, comme toi, j'ai trouvé que la Trilogie Mars, c'est du gros pavé bien parfois un peu trop précis, qui va autant te détailler le processus physique de telle transformation sur 20 pages que tout le process de mise en place d'une gouvernance politique sur Mars, etc etc.. Il s'en passe des choses et on suit bien l'évolution de tout un tas de persos (Sax ) , mais si l'aspect scientifique vous barbe, vous risquer de vous ennuyer.

J'en profite pour glisser une suggestion, un peu dans le sujet mais j'en dit pas plus pour pas spoiler : lisez SPIN, de Robert Charles Wilson, s'tro bien (et si si, ça vous rappellera des trucs).

Chakado
Chakado
Merci Liopotame pour ce brillant exercice de comparaison !
Personnellement j'ai juste lu Mars La Rouge, j'étais sans doute un peu trop jeune (j'avais genre 15 ans), j'ai gardé le souvenir d'un bouquin ultra-précis et réaliste mais effectivement fastidieux à lire. J'y retournerai peut-être, dans un autre état d'esprit.

Pour nuancer un peu, je dirais que les Fryxelius comme Kim Stanley Robinson se sont simplement basés sur les scénarios scientifiques plausibles pour amener à une terraformation. Le terme de "Soletta", par exemple, n'a pas été inventé par Robinson, mais par le Dr Krafft Arnold Ekricke.
Et Fryxelius vadrouille dans le milieu scientifique universitaire, donc une partie de l'inspiration doit venir directement de la source primaire et pas forcément du roman de Robinson.

L'inspiration est clairement assumée, puisque Kim Stanley Robinson est cité indirectement dans la règle du jeu, mais Kim Stanley Robinson n'est pas l'inventeur de tous les concepts de terraformation que tu cites (ascenseur spatial, oxygénation via les lichen et bactéries etc.) C'est juste assez normal de les retrouver pour un jeu qui veut parler de terraformation en mode "hard-science".
DuncanIdaho
DuncanIdaho
La trilogie martienne, c'est la première fois que je n'ai pas fini un bouquin de SF. Pas que j'ai trouvé ça inintéressant, au contraire, mais il faut avoir du temps devant soit, et du temps au calme ! J'ai du m'arrêter quelque part au milieu du 2e tome, ma lecture devenait trop longue et fragmentée pour que je m'y retrouve.

Mais je garde un très bon souvenir, c'est toute une séquence spectaculaire liée à l'ascenseur spatial.
Liopotame
Liopotame
Chakado dit :Pour nuancer un peu, je dirais que les Fryxelius comme Kim Stanley Robinson se sont simplement basés sur les scénarios scientifiques plausibles pour amener à une terraformation. Le terme de "Soletta", par exemple, n'a pas été inventé par Robinson, mais par le Dr Krafft Arnold Ekricke.
Et Fryxelius vadrouille dans le milieu scientifique universitaire, donc une partie de l'inspiration doit venir directement de la source primaire et pas forcément du roman de Robinson.

L'inspiration est clairement assumée, puisque Kim Stanley Robinson est cité indirectement dans la règle du jeu, mais Kim Stanley Robinson n'est pas l'inventeur de tous les concepts de terraformation que tu cites (ascenseur spatial, oxygénation via les lichen et bactéries etc.) C'est juste assez normal de les retrouver pour un jeu qui veut parler de terraformation en mode "hard-science".

Merci de remettre les points sur les i, c'est un peu ce que je soupçonnais mais je n'avais pas eu le courage d'aller faire mes recherches en amont 

loïc
loïc
J'ai fini la Rouge, mais pas assez intéressant pour lire la suite.
Clairement, on y retrouvait des concepts et c'était drôle (même si la plupart reste de la SF à mon sens, même si plusieurs personnes les ont évoqué).
Mais ça reste sympa de voir ces évolutions (perso, j'ai préféré les Mars de Bova : il va moins loin, mais c'est un peu moins SF et l'intrigue avance un peu plus vite).