Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
17
réponses
1
follower
Von : Jer | Montag, 14. Oktober 2013 um 13:53
Jer
Jer
Bonjour aux spécialistes du jeu (et aux autres aussi)
J'ai effectué trois parties dernièrement (toujours contre le même adversaire mais pas toujours avec la même puissance) et, à chaque fois, l'URSS a gagné, toujours avant le 7e tour.
Je sais que le jeu est déséquilibré et que le début de partie est délicat pour les yankees, mais je ne pensais pas que c'était à ce point.
Du coup, je voudrais savoir si vous aussi, quand vous avez débuté, vous avez assisté à une série de victoire des rouges. Etait-ce le cas ?
7Tigers
Jer
Jer
Merci.
Il va falloir que je lise tout ça avant demain soir pour être en mesure d'imposer le capitalisme au monde.
ReiXou
ReiXou
Je suis très loin d'être un expert et je n'ai pas joué depuis longtemps mais dans mes souvenirs, en tant qu'USA il fallait absolument tenir dès le début les scoring soit l'Europe, soit l'Asie (les deux, ça parait pas possible) + éventuellement le moyen orient pour ne pas se faire déborder.
Apres les tours 8-10 sont TRES favorables aux USA.
john_randalf
john_randalf
je ne suis pas non plus un spécialiste mais effectivement reixou a raison tu peux aussi rajouter la conquête spatiale qui pourra t'aider à virer les pires cartes soviet de ta main. Essayer de jouer des coups d'état, ou réalignement je ne sais plus, pour faire monter le defcon. Cela empêchera les tentatives de ton adversaire dans le même secteur. Après il faut un peu de bol sur les cartes scorings :-) savoir les anticiper : plus le deck baisse plus leurs arrivées sont probables.
salouma
salouma
Hmmm il faut se mefier de ce que l'on envoie dans l'espace car les cartes reviennent apres.
Les pires cartes (destalinisation, decolonisation...) faut essayer de les envoyer dans l'espace durant le tour 3. En effet au tour 4, les cartes midwar se rajoutent au paquet de pioche existant (un bon gros tas) se qui laisse du temps avant que celle ci se vide et que l'on remelange la defausse.
Loran
Loran
Non le jeu n´est pas déséquilibré du tout, je dirais même que les USA ont plus de chances de gagner avec des joueurs experimentés.
Ainsi avec l´experience et la connaissance des cartes, la strategie d´endiguement des USA porte ses fruits et l´URSS peut etre mater sur le long terme.
J´ai deja vu aussi des victoires USA (non-nucleaires) en mort subite au bout de quelques tours seulement, c´est rare mais possible.
Perseveres et tu verras que le jeu est plus profond, subtil, tendu qu´il n´y parait aux premieres parties.
Tiens ça fait longtemps que je n´en ai plus fait une, je vais m´y remettre :mrgreen:
Loran
Loran
Y a quelques trucs en passant que tu devrais apprendre en tant qu´USA:
c´est balancer les scoring Europe/Asie si tu les as même si c´est pour 0 zeros points (tu t´en debarasses vite)
Placer des controles autour d´Israel pour rendre inoperant la guerre israelo-arabe.
Faire gaffe á l´Egypte (ne pas mettre de points) avant que la carte Nasser sorte.
Faire gaffe á la Corée du Sud(ne pas mettre de points) avant que la guerre de Corée sorte.
Essayer d´avoir vite le controle du Japón.
Faire gaffe á la carte blockade (garder toujours une carte 3 en main si possible jusqu´au dernier moment)
Essayer d´enrayer la progression du soviet en Asie du Sud-est (la carte Vietnam Revolts est donc tres importante á gerer)
Vite blinder Italie, Iran, Pakistan, Inde si posible (attention á la guerre indo-pakistanaise aussi)
Pas mettre trop de points en France avant la sortie de De Gaulle
Faire gaffe au Panama
Vite s´implanter en Mid-war en Amerique du Sud (attention á la Colombie)
Bien faire attention au Defcon et au posible coup d´etat á venir et oú
Mettre plus de points que necessaire au dela du controle sur certains pays clés
Etc, etc.....
Xaad
Xaad
D’après mon expérience, quand les joueurs débutent c'est l'URSS qui gagne, puis avec l'expérience les USA gagnent de plus en plus souvent.
Peut-être qu'avec beaucoup d'expérience les USA sont favorisés? Mais ce n'est qu'une hypothèse.
Jer
Jer
Merci pour les conseils.
Il y a certaines choses que j'applique déjà, comme ne pas mettre d'influence US en France ou en Egypte.
C'est plus la gestion des cartes qui me pose encore problème. Choisir entre les points ou l'évènement, c'est parfois délicat.
Par exemple, j'ai lu que le joueur US doit jouer Red Scare/Purge pour l'évènement. J'avais tendance à prendre les 4 points opérationnels.
Je vais pratiquer et voir ce que ça donne.
C'est un jeu qui gagne à être joué régulièrement et que je trouve passionnant à chaque partie.
ElComandante
ElComandante
Marrant, sur la France je blinde toujours en tantq ue joueur étasunien, même avant que la carte De Gaulle ou Suez soit jouée. Parce que même si la position est alors affaiblie, elle reste compliquée à prendre pour le soviétique, et simple à reprendre pour moi. La RFA et la France ne doivent pas être laissées au Rouge. L'Italie et l'Autriche doivent être sous pression permanente et un travail de sape doit être entrepris en RDA pour fragiliser la position à la moindre opportunité (généralement indiqué par un affaiblissement de la Pologne).
Sur des cartes comme Red Scare, le choix est vite fait : 4 OP pour toi, ou -7 pour l'adversaire...

Pour les premières parties, je crois que de manière générale pour les EU il faut être en embuscade les premiers tours : boucher les trous là où ça fuit en empêchant l'adversaire de conclure, taper là où il n'a pas renforcé sa position pour le distraire. Le Soviétique est un peu plus puissant mais il ne peut pas non plus être partout. C'est un jeu d'opportuniste là où le Russe doit construire son avance.
Le reste des conseils est bien évidemment valable : se débarrasser des scoring gênants, essayer de retarder des événements adverses pénibles en les remisant dans une pioche augmentée - ou alors lez jouer en en préparant l'impact (cf. l'exemple avec De Gaulle), etc.
My top
No board game found
Jer
Jer
Bon, j'ai fait une partie hier soir où je jouais les USA.
J'ai gagné au tour 8.
J'ai eu une belle première main, qui m'a permis de mettre bien la pression en Europe et j'ai joué assez agressif avec les coups d'Etat dans pays à faible stabilité pour saper l'assise communiste mais c'était très serré un peu partout.
Sauf en Afrique : j'ai réussi à distraire mon adversaire qui m'a laissé contrôler la région. Le scoring a fait mal.
A partir du tour 7, l'influence soviétique s'est effondrée en Europe. J'ai quand même pu jouer 3 fois dans la partie l'événement "East European Unrest". Le dernier scoring en Europe, que je joue tour 8, m'a apporté 9 points. C'est dire que mon adversaire était dans le rouge.
Autre remarque, nous n'avons joué en tout et pour tout que deux cartes dans la course à l'espace. Dans une partie précédente nous avions joué une carte par tour dans l'espace, voire deux quand nous avions le niveau spatial requis.
La partie a duré trois heures, mais c'était vraiment très bien. J'ai hâte d'en refaire une, mais il me faudra une bonne nuit de sommeil d'ici là.
ElComandante
ElComandante
Jer dit:Autre remarque, nous n'avons joué en tout et pour tout que deux cartes dans la course à l'espace. Dans une partie précédente nous avions joué une carte par tour dans l'espace, voire deux quand nous avions le niveau spatial requis.

La course à l'espace, c'est un exutoire pratique pour des mains impossibles. C'est aussi une bonne avance technique si on arrive à larguer l'adversaire, par exemple en un tour en jouant la carte nazis plus une course réussie. Voire le headline de l'autre avant de jouer le sien, c'est quand même pas trop mal...
Maintenant ça reste un mécanisme assez artificiel qui renforce le côté pseudo-historique de TS. Très bon jeu, mais c'est l'Histoire vue par Mickey.
Ca me donne envie d'en refaire une une, tes commentaires. :mrgreen:
My top
No board game found
Docky
Docky
El comandante dit:Maintenant ça reste un mécanisme assez artificiel qui renforce le côté pseudo-historique de TS. Très bon jeu, mais c'est l'Histoire vue par Mickey.

Effectivement, et je n'oublierai pas la carte Charles de Gaule associée aux forces soviétiques. Le pire, c'est que du point de vue strictement américain, cette idée se défendrait presque quand on connait un peu le déroulement de l'histoire. :roll:
Jer
Jer
Il est certain que le manichéisme du jeu ne permet pas trop de nuances dans l'alignement des pays. Comme le fait qu'on ne parle jamais des non-alignés autour de Tito, Nehru et compagnie.
Après, j'attends un équivalent de "Here i Stand" pour l'époque contemporaine.
ElComandante
ElComandante
Il y a quelques cartes qui reflètent un peu cela, surtout par le fait de "désaligner" des alliés "naturels". cela dit les NA n'ont pas eu énormément de poids non plus.
My top
No board game found
LutinRouge
LutinRouge
Jer dit:Il est certain que le manichéisme du jeu ne permet pas trop de nuances dans l'alignement des pays. Comme le fait qu'on ne parle jamais des non-alignés autour de Tito, Nehru et compagnie.
Après, j'attends un équivalent de "Here i Stand" pour l'époque contemporaine.

Il a fallu 6 ans à Ed Beach pour couvrir les 40 années suivantes de Here I Stand.
A ce rythme là, ton bonheur devrait arriver dans 60 ans :) Et encore c'est sans compter sur la réduction de la couverture temporelle traitée pour chaque jeu dû à l'accélération des moyens de transports !!
Moi ce que je verrais bien c'est un Maria à la sauce 42-45 pour la course à Berlin avec un Russe qui joue les Japonais pour contrecarrer les Ricains.
C'est peut être ce que nous proposera Churchill chez GMT sans le côté schizophrène de Maria.
Sinon moi aussi je me referais bien un petit TS cela fait longtemps.
My top
No board game found