judograal
Et les extensions suivantes de Nego de prise d'otage?!
LEauCEstNul
Aucun des jeux que j'ai commandé n'apparait dans ce top.
C'est donc une sacré bonne nouvelle :)
Ced78
Une sacré bande pirate autour de la table :-)
Le jeu a l'air excellent - sur une mécanique proche de Kitchen Rush, sur un bateau pirate qui tourne, avec une campagne de 10 scénarios ... que demander de plus :-)
Ced78
Un petit "filler" qui donne bien de l'ambiance autour de la table :-)
Tepes
Merci pour l'article. Y aura t-il du DC Comics pour 2019 ? C'est le jeu le plus joué dans mon coin.
Ced78
Une bonne idée de présenter les perplexus :-)
La Marelle Limousine
Nous avons déjà Ganymède et Immortal 8 à la ludothèque et nous avons impatience de mettre à disposition Greenville 1989
loïc
C'est marrant, j'ai compris le concept en voyant les jeux indiqués.
Et puis là : Pulsar. Le meilleur jeu de l'année écoulée, l'un des meilleurs jeux geeks de ces dernières années. Totalement non soutenus par l'éditeur français, le jeu est quand même loin au-dessus de la moyenne des jeux de cette complexité : énorme profondeur, stratégie variée,... Il a gagné le prix du jeu expert de l'année pour les boutiques ludiques et le prix expert du festival Rennes en Jeux. Un jeu que je continue à soutenir et l'un des rares que je continue à soutenir et à jouer avec plaisir (plus de 20 parties cette année). Dommage de le voir là
Pawn !
Pawn !
Voilà, comme toujours, un article intéressant, qui nous permet de prendre de la distance avec notre passion du jeu.
Pour ma part, je commencerai par dire que je partage l'avis de Loïc sur Pulsar, qui n'est pas pour moi un OK game (tout est dans le "pour moi").
Il faut dire que, si la masse critique du nombre de jeux n'est pas atteinte, il y en a quand même beaucoup... beaucoup... beaucoup.
Donc le ressenti de chacun face à un jeu dépend de son vécu ludique autant que de ses attentes ou sa manière de consommer.
Il fut une époque où il n'y avait que quelques chaînes de télé, un film était vu par de nombreuses personnes qui en parlait le lendemain. Ce film devenait une culture commune, une référence, un étalon. Aujourd'hui, des films de qualité supérieure sont diffusés et ne sont partagés que par ceux qui les regardent à un moment précis, puis on passe à un autre.
OK game est un concept intéressant mais ça ne reste qu'un concept qui décrit notre époque, les OK games des uns seront les bad games des autres.
Il n'est jamais trop tard pour se rendre compte de la qualité d'un jeu, ou du fait qu'il nous correspond : on peut regarder des vidéos anciennes de Trictrac, on peut lire la presse ludique papier (qui forcément est moins dans l'instantanéité), on peut traîner dans une ludothèque, se faire conseiller des jeux dans des boutiques, on peut redécouvrir un jeu de sa propre collection, on peut échapper à la surconsommation en décalant son achat (on met son jeu dans sa wishlist et on attend), on peut même céder au buzz du moment.

N'oubliez pas de jouer !
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
C'est bien pour ça que j'ai parler de la "culture ludique" des joueurs qui amène à voir un jeu comme-ci d'un côté et comme ça de l'autre. Mais les conséquences concrètes sur notre monde (écologie) et sur des personnes (économie du secteur, des éditeurs et autres) sont, elles, immédiates et concrètes :)
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
Et une fois encore, "Ok games" est moins un jugement de la valeur du jeu en lui-même qu'une mesure de sa perception par tel ou tel joueur ! Du coup, un "fort bon jeu, d'après certains complètement passé sous le radar pour des tas de raison" peut être un "ok games" comme un jeu "oublieux" de par sa qualité intrinsèque, peut l'être aussi !
Tsinapah
Tsinapah
Alors je me demande comment seraient perçus les Echecs s'ils sortaient aujourd'hui ? Pas un ok game quand même si ? et pourquoi bordel de merde le Monopoly se vend-il encore ?
Ludema
L'outsider c'est plutôt Camel Up, non ? C'est lui qu'on a pas beaucoup vu dans les tops ventes 2018.
moijeux
Cette phrase de Bauza m'a aussi bien marqué quand j'ai vu l'interview il y a quelques mois.
Je me demande si le délai entre la conception et la commercialisation d'un jeu (1an1/2 à 2 ans d'après mon expérience) ne joue pas un peu aussi sur cette sensation, comme si la culture ludique se développait dorénavant plus vite que le processus d'édition lui-même.
Kane
Un putain de jeu...mais alors un putain de jeu !!!
sissouvic
sissouvic
Tu connaissais déjà ?
Je serais curieux de connaître l'avis de ceux qui ne connaissaient pas TI3
Kane
Kane
Ce n'est pas compliqué. Il faut évidemment foncer. Le seul hic, c'est le tarif...après, c'est du lourd. C'est un jeu dans la veine de Fief par exemple...règles améliorées, fluides et intuitives...que du bon. Je ne peux que conseiller aux joueurs qui ne comptent pas la durée d'une partie...mais quel pied !
Marc Laumonier
c'est la réédition d'un autre jeu de Chris (medieval merchant) ... il travaillait sur cette réédition depuis longtemps !
Lionel2212
il est dommage de ne pas avoir un moteur de recherche dans le shop!
Monsieur Phal
Monsieur Phal
Ben, pour chercher un jeu, il y a le moteur de recherche normal, et s'il est en vente, il y aura le bouton "Ajouter au panier"...
sissouvic
Je dirai plutôt 3X.
Le 4eme X se fait surtout avec un module des extensions de TI3 qui n'est pas dans TI4. EXPLORATION.
Du coup, ma question... est ce qu'une extension verra le jour pour rajouter cela ?
BSI40
Pour avoir joué à 4 de ces OK games je dirais que leur autre point commun est d'appartenir à cette "catégorie familial + expert-". c'est à dire que ce ne sont pas des jeux aussi accessibles que les succès comme Azul ou Kingdomino mais qu'ils procurent aux joueurs confirmés moins de plaisir que Great Western ou Projet Gaïa.
Ils tentent le grand écart entre les joueurs occasionnels et les gros joueurs et ce compromis les rend plutôt tièdes, pas désagréables mais pas extraordinaires.
A vouloir plaire au plus grand nombre on fait face à l'indifférence.
Je n'aime pas The Mind et je n'aime pas Teotihuacan mais ce sont deux jeux que je conseille souvent car ils ont leur public et chacun dans son genre réussit plutôt bien commercialement.
Kristovm
Très chouette article!

Mes cents avec un peu de Hors -sujet peut-être.
Je pense que nous sommes passé d'une société de consommation à une société de sur-consommation... "je consomme donc je suis"
que le plaisir dans les jeux a pour une majorité (?) pas mal dévié est qu'actuellement en schématisant un peu il est plutôt dans la course à la nouveauté, au shot de dopamine, couplé à la crainte de louper quelque chose (l'effet smartphone? une notification fesse bouc / mail / twitter... toutes les 6 secondes)
Chaque semaine / séance de jeux un nouveau jeu à tester (parmi les 14 pas encore depunché) que l'on a acheté / qu'un autre joueur a amené, pas le temps (la bonne excuse?) de rejouer à un jeu
Scorpion Masqué
Ça fait déjà quelques années que j'ai constaté que "publier de bons jeux ne suffit plus".
Il en faut plus pour impressionner les joueurs (et les boutiques).
jmguiche
Il y a, encore aujourd’hui, des jeux qui proposent quelque chose de nouveau, une mécanique, une sensation. Ce ne sont pas des « ok games ». Ils peuvent être bons ou mauvais, mais rarement ok.

Le « ok game » se retrouve surtout dans ce qui va de paire avec la pléthore d’offre, la redite.
De nombreux jeux ne font que réarranger les mêmes mécaniques. Parfois c’est pour le meilleur, parfois c’est pour le « ok », ça tourne.
Ce n’est pas nouveau, il y a quelques années (une dizaine au moins) j’avais été estomaqué par un compte rendu d’auteur, tout heureux d’avoir enfin une règle « qui tourne ». Le fait que le jeu tourne était suffisant pour éditer. Le plaisir de jouer n’etait pas une question. Nous avions déjà un « ok game ».

Est il possible de prévoir qu’un jeu n’est qu’un « ok game » quand on est éditeur ? Un jeu qui n’est que redite peut être excellent, Concordia, Ganymede... Un arrangement nouveau qui donne un bon résultat... Toutes les mélodies sont faites avec les memes notes...
Monsieur Guillaume
Oui, c’est bien le sens de mon propos... le « ok game » est multi-factoriel... et multi-modal !
Monsieur Guillaume
Je n’ai par contre absolument pas dit qu’il n’y avait plus rien d’original. Par contre je dis que l'originalité n’a rien à voir avec la qualité du jeu... en fonction de la culture ludique des joueurs. Ce n’est pas une Vérité ! Et ce n’est pas possible de prévoir au final ce que sera le jeu, non, et c’est bien ce que je dis, il ne peut y avoir de régulation à cause de ça !
jmguiche
jmguiche
Moi non plus je ne dis pas qu’il n’y a plus rien d’original, nous sommes bien d’accord là dessus.

Par contre, je pense que la plupart des « ok games » ne sont pas originaux. Ils sont des redites sur toujours les memes mécaniques. Bien sûr, il y a 10 ou 20 ans ils auraient été géniaux. Mais le type qui aujourd’hui invente la clef USB ne peut pas se réfugier derrière « ha mais y’a 20 ans ça aurait été génial », pas plus que celui qui propose un jeu de pose d’ouvriers aujourd’hui ne peut dire « ha mais y’a vingt ans cela aurait été génial ! ». Aujourd’hui, faire un bon jeu de pose d’ouvrier, c’est plus compliqué qu’il y a 20 ans.

Les jeux originaux peuvent plaire ou déplaire, mais je ne pense pas qu’ils laissent indifférent, comme le fait un « ok game ».
Monsieur Guillaume
Alors il va falloir que nous définissions ce que nous mettons derrière "originalité" parce que je ne suis pas non plus pour la "originalité/jamais vu avant" dans la créativité. Être créatif, faire preuve d'originalité peut, à mon sens, être dans la manipulation, réutilisation et dosage "original" d'éléments par ailleurs connus. Donc un jeu original peut être une "redite apparente" mais le dosage et le mariage des mécanismes est original.
Enfin, les redites des mêmes mécanismes ne sont des redites que pour ceux qui ont joué aux anciens. Quelqu'un qui découvre un jeu de pose d'ouvriers, alors même que c'est une redite pour vous, sera une "nouveauté" pour lui... et il n'y a rien à redire à cela, d'où la notion de "culture ludique"...
jmguiche
jmguiche
On est plutot d’accord pour ce qu’est l’originalité et la créativité. Je trouve five tribes très créatif, pourtant des jeux d’egrenage j’en connaissais déjà. Un mécanisme ancien, une sensation, une réflexion, nouvelle, pas de sensation de rejouer à un truc plus ou moins connu et peut être vaguement oublié. Et c’est pour cela que je dis qu’il est plus difficile aujourd’hui d’etre Créatif, d’apporter quelque chose de nouveau, avec un jeu de pose d’ouvrier.
Et en effet, il n’y a pas de redite pour quelqu’un qui n’a pas connaissance de l’Histoire, tout comme il n’y a pas de « ok game » pour qui ne connais qu’un jeu. Ce phénomène de « ok game » ne concernent que le public « connaisseur ». Il ne concerne pas les personnes qui connaissent 10 jeux et en découvrent un onzième.
Monsieur Guillaume
Voilà... une des conclusions de cet article ! Content de voir que nous sommes d’accord !
al69
al69
j'adore ces discussions , vraiment ! et ce d'autant plus qu'elles peuvent être transposées à l'identique sur bien des sujets ;-)
faidutti
Beaucoup de ces "OK games" auraient été, il y a une dizaine d'années, considérés comme des chefs d'œuvre et seraient devenus des classiques. La culture ludique, c'est celle des joueurs, mais c'est aussi celle des auteurs, qui s'est fantastiquement enrichie. Du coup, le problème n'est peut-être pas qu'il y a des jeux moyens, même s'il y en a, mais surtout qu'il y a tellement de bons, voire d'excellents jeux, que ce ne sont plus nécessairement les meilleurs qui sortent du lot - il n'y en a pas qui soient vraiment meilleurs - mais une douzaine chaque année plus ou moins au hasard.
jmguiche
jmguiche
Les « ok games » de maintenant qui auraient été dés coup de génie il y a 10 ans ne sont ils pas simplement des redites ?
Il y a 10 ans, les ficèles et mécaniques qu’utilisent ces jeux n’etaient pas encore connues et encore moins usées jusqu’a la corde.
Faire le premier jeu de pose d’ouvriers, c’est génial, c’est nouveau, c’est une création, c’est un chef d’oeuvre par la nouveauté aussi. Faire le 3543 ieme jeu de pose d’ouvrIers est bien plus facile, mais il a peu de chance d’etre Génial et de proposer quelque chose de nouveau.
Quelque soit le talent d’un peintre contemporain, s’il fait dans le style impressionniste, même génialement, ses créations ne seront pas considérées comme des chef d’oeuvre.
Monsieur Guillaume
C'est vrai, merci, Bruno... il y a aussi la culture ludique des auteurs. Mais attention, je n'ai pas prétendu que les "Ok games" étaient des jeux "moyens", aucunement... ce sont des jeux qui peuvent être bons, voire excellents... mais en fonction de sa culture ludique, de son exigence et autres paramètres situationnels, ben... à la fin de la partie, j'ai effectivement juste envie de dire "ok... voilà, voilà... c'était cool..."
Arti
C'est dommage, le thème est super inspirant, mais il a l'air assez plaqué. Et surtout en lisant la manière dont fonctionnent les points de majorité, cela me fait un peu penser à 8 minutes pour un empire, bien qu'ils semblent tout de même assez différents ^^
MimietAlex
Très chouette article, encore une fois.
Moi, je pense que tout ces Ok games mérite d'exister. Car sans doute pour qqs personnes ce sont des "Super games". Même s'ils n'ont pas un succès de masse, cela ne veut pas dire qu'ils n'ont pas un succès d'estime. Il me semble que Pulsar 2948 a bien cartonné à sa sortie US.
MimietAlex
"A une époque où l'on peut lire sur les réseaux sociaux des "je viens d'acheter ce jeu, il est comment ? Vous en pensez quoi ?... euh, ben... joues-y, non ?" Ah ah, j'adore cette phrase, c'est tellement vrai Monsieur Guillaume. Je me dis exactement la même chose à chaque fois que je lis cette question. Et son corollaire, "mais tu l'as acheté ce jeu, donc c'est qu'il t'a fait envie ?"
JNerk
Article vraiment très intéressant et tellement actuel, qui s'applique à tellement de domaines : cinéma, série, jeux vidéo ...
En plus, avec le temps qui passe, certaines "grosses pointures" peuvent devenir des "Ok Games", pour de nombreuses raisons : supplantés par d'autres jeux davantage dans l'air du temps ou mécaniques / graphismes / matériel un peu old school ...
De même, quand nos amis/famille nous demandent conseil, difficile de leur conseiller un jeu "Ok", passé sous le radar alors que tellement de jeux "piliers", connus et reconnus, leur plairont à coup sur ...
Merci pour l'article en tout cas, ça a suscité une réflexion personnelle :)
Tommoreau
Étrange, vraiment très étrange...
Excusez-moi mais, qu'est-ce qui est étrange ?
Simplement le fait que je me retrouve dans pas mal de points de cet article et que cela fait appel à beaucoup de questions que je me pose moi-même dans mon travail, et ce de façon tout à fait quotidienne. Ces jeux que l'on "oublie" ne sont-ils pas aussi sujet à une volonté de collectionnite aiguë des joueurs, de vouloir avoir le top du top ? Beaucoup de personnes donnent leur avis sur un jeu sans même avoir fait ne serait-ce que deux parties. Sans avoir au moins essayé de "tuer" le jeu.
Et en effet qu'en est-il des novices ? Un excellent jeu peut faire extrêmement peur à certains et ils se prendront d'affection pour des jeux qui n'aurait pas eus la place dans notre conscience s'il n'y avait pas ces joueurs pour nous les faire découvrir.
Et cet effet de collectionnite, de sorties calendaires (hashtag Cannes, hashtag Essen), de "Je sors moi éditeur mille jeux par an" ne pousse en effet pas à l'excellence de la production bien que parfois, le succès d'un jeu n'est pas compréhensible pour le commun des mortels. L'éternel réussite de Monopoly, Trivial Pursuit et caetera s'explique-t-il simplement par la communication de son éditeur, leur emplacement dans des magasins "grand public" ou l'apparente simplicité de leur fonctionnement ?
Proxi
Petite précision concernant le billet à ordre "Soutien pour le trône", il y a une erreur de traduction. Cette carte doit être placée face visible dés qu'un joueur la reçoit et non face cachée.
Ced78
Jolie partie :-)
Pour info, petit oubli à la fin d'ajouter 1 point par ressource restante mais je ne pense que cela change l'ordre d'arrivée ;-)
Bryan LEFEBVRE
Très bonne nouvelle ça ! YSPAHAN est un SUPER jeu de (l'excellent) mÔsieur Sébastien Pauchon, j'adore y rejouer à chaque fois ! Du coup, faire un p'tit Roll And Write sur le sujet me paraît tout à fait sympathique. Comme ça DAYS OF WONDER édite son premier du genre, vu que c'est la mode en ce moment... Côté illustrations on pourrait penser que ça va permettre d'attirer l'oeil à un "plus large" public, après tout ça ce ne sont des choix graphiques de l'éditeur : le plus important est de voir ce qu'il a de le ventre... le jeu, hein, ... pas Sébastien !!!
relacio
Tien c'est marrant ça car j'ai ressorti ma boite de Yspahan la semaine dernière justement. Toujours aussi bon :))
meliadus94
bonjour, une idée même imprécise de la date de sortie du stand alone extension différent mais pareil "les bois des couadsous 2" ?
Mont2ludik
Le 8 vaut deux point parce que c’est la plus grande carte de chaque essence? C’est pas explicité.
tof256
Je suis désolé de faire mon stroupmphe grognon... « moi j’aime pas les illustrations » mais j’achetrai Le jeu quand même parce sue ça a l’air bien... et parce que « j’aime bien Sebastien Pauchon »
Dker
J'ai découvert le jeu au Brussels Games 2017 et acheté à Essen 2018 avec beaucoup de plaisir de pris !
Pour ceux qui connaissent "Intrigue" de IGIARI c'est de la même trempe !!