Scorpion Masqué

2018: des chiffres et des Scorpions

2018: des chiffres et des Scorpions

On me souffle à l’oreille que la désormais “traditionnelle” revue de l’année Scorpion Masqué est attendue par un certain lectorat. Vous m’en voyez ravi! Pour les nouveaux, je m’appelle Christian Lemay, j’ai fondé le Scorpion Masqué. Chaque année depuis 2016, je résume les 12 derniers mois de notre activité et je donne mon avis sur le marché du jeu.

Scorpion Masqué est un éditeur de jeux de société. Notre métier consiste à…
1. Choisir les jeux que nous publions.
2. Les développer, les améliorer.
3. Leur donner une forme (format de boîte, illustrations...).
4. Les fabriquer.
5. Assurer leur promotion auprès des joueurs francophones.
6. Assurer leur distribution sur les marchés internationaux.

Nous comptons cinq employés à temps plein: Christian Lemay (moi-même), président-fondateur et Grand Boubou; Manuel Sanchez, directeur créatif et chargé de projets; Hélène Vigneault, aux événements, marketing et logistique; Carl Brière, directeur des ventes et Sébastien Bizos, motion et graphic designer. Nous travaillons également avec de nombreux pigistes, notamment des illustrateurs et des animateurs lors de festivals où nous venons à votre rencontre.

 

Publications

Nous avons publié 3 nouveaux jeux cette année. C’est exactement le nombre auquel je désire arriver depuis quelques années. Je sais déjà que je briserai cette “promesse” l’an prochain.

4c6252d7058066352d21a5ff01331521634b.png

Decrypto

Si vous nous suivez le moindrement, vous avez assurément entendu parler de Decrypto. Nous savions que 2018 serait l’année Decrypto. Le résultat fut à la hauteur de nos attentes. Plus de 130 000 exemplaires fabriqués en 1 an, une quinzaine de langues dans environ 35 pays. Ouf! À un certain point, je crois que nos graphistes en rêvaient la nuit (ou en faisaient des cauchemars!). Je vous remercie, vous, le public, pour l’accueil chaleureux. Decrypto loge maintenant dans le top 3 des meilleurs “party games” de Boargamegeek.com, un véritable exploit. D’ailleurs, si vous voulez bien le noter, je vous en serais éternellement reconnaissant! C'est ici:

https://www.boardgamegeek.com/boardgame/225694/Decrypto

 

Nous ferons paraître une petite extension l’an prochain pour renouveler votre plaisir et le garder frais dans la mémoire des joueurs… Et si tout se passe bien, une extension “standalone” verra le jour en 2020, avec un mode de jeu complètement renouvelé! Decrypto peut devenir une locomotive qui nous assure des revenus relativement stables pour quelques années. Un des grands avantages du jeu de société par rapport au jeu vidéo.

 

J’ai vécu un moment intense, lors de la remise du Lys familial à Montréal. Alors que je m’attendais à voir Azul couronné pour une 78e fois, c’est Decrypto que le jury a choisi! J’en étais le premier surpris, je n’avais même pas préparé de discours. Le plus beau, c’est qu’on ne pourra même pas accuser l’organisation de chauvinisme, le favori étant le poulain d’un autre éditeur québécois…!

Les boutiques du Québec ont également décerné deux Palmes d’or à Decrypto: Meilleur jeu d’ambiance et Meilleur jeu conçu au Québec.

C'est pas faux: Patates et ninjas

C’est pas faux: patates & ninjas

La mise en marché d’un Patates & ninjas est à l’opposé d’un Decrypto. Puisqu’il s’agit d’un jeu (d’ambiance) familial, il s’avère pratiquement impossible de créer un “buzz” sur les réseaux sociaux de jeux, car la vaste majorité de ceux qui les fréquentent ne réagissent pas ou peu à ce genre.

 

Pour plaire à la fois aux enfants, aux parents ET aux boutiques indépendantes (qui sont nos premiers clients), nous avons misé sur un visuel d’apparence jeune, mais avec des références qui s’adressent clairement aux adultes et un style plutôt léché. Chacun y trouve son compte. J’en suis très fier et j’espère qu’il aura une aussi belle vie que son grand frère, qui continue son petit bonhomme de chemin depuis 6 ans.

2018: des chiffres et des Scorpion

Zombie Kidz Évolution

Paru pour la première fois en 2013, Zombie Kidz était un bon jeu coopératif pour enfants. Une Île interdite “light”. Une première étape dans le genre, qui amenait les jeunes à communiquer, à se coordonner efficacement... Nous voulions refaire Zombie Kidz, dans le nouveau format de la gamme Petits monstres, avec des illustrations qui claquent, en adéquation avec l’univers visuel des films et séries que regardent la jeunesse d’aujourd’hui (et non pas mes goûts cinématographiques parfois douteux!). Mais je l’ai assez dit, faire de bons jeux, ça ne suffit plus. Il faut plus. Heureusement que nous avons su développer cette idée de jeu “qui évolue”, inspiré de la tendance Legacy. Nous sommes passé d’un jeu qui aurait fait 2-3 tirages à un jeu qui marquera probablement l’année prochaine. Nous avons écoulé en quelques semaines le premier tirage de 6000 exemplaires. Même s’il est arrivé tardivement, les boutiques le recommandent et en recommandent (le jeu mot de l’année!). Ça augure bien. Très bien même. Je ne compte plus le nombre de papas et de mamans qui m’ont avoué s’être lancés dans l’aventure avec leur progéniture et découvrir avec délice les surprises que nous vous réservons dans les fameuses enveloppes mystères. Ça me touche beaucoup! Petite pensée pour Guillaume de Tric Trac qui écrivait que “Fiston a joué 24 parties en UNE SEULE JOURNÉE!”

 

2018: Faits saillants

Croissance

Nous faisions face à deux problèmes qui limitaient notre potentiel de croissance depuis près de 2 ans.

1- Je n’arrivais plus à garder un contact satisfaisant avec le nombre grandissants de distributeurs avec qui nous faisons affaires. Encore moins à en démarcher de nouveaux! Cela faisait plus d’un an que traînait sur mon bureau une liste de distributeurs que je voulais contacter pour leur proposer notre gamme. Il me fallait donc une personne pour s’occuper des ventes. Je savais que ce directeur des ventes apporterait davantage de commandes, donc plus de travail à Manuel, notre directeur créatif et graphiste maison, qui lui aussi, était déjà débordé...

2018: des chiffres et des Scorpion

2- En effet, devant la demande de fichiers pour toutes les localisations de Decrypto, Manuel n’arrivait plus à avancer sur les autres projets, comme Patates & ninjas puis Zombie Kidz. Surtout qu’avec le temps, Manu est devenu “chargé de projet”. Si je me m’occupe toujours du choix des titres et du développement des mécanismes, c’est plutôt lui qui s’assure que les choses avancent. “Christian, t’as écrit les règles? T’as fait les tests? Tu viens voir le premier croquis que nous a envoyé l’illustrateur qu’on lui fasse des retours?” Il lui fallait de l’aide si nous voulions continuer à publier des nouveaux jeux!

 

Bref, l’ajout d’un directeur des ventes impliquait forcément l’ajout d’un graphiste - motion designer. L’arrivée de ces 2 personnes nous obligeait à quitter le sous-sol de mon domicile où nous étions toujours installés (nous n’allions pas travailler à 5 personnes chez moi!) pour de VRAIS bureaux! Cet effet domino a entraîné un poids financier supplémentaire de 150 000$ (100 000 €) par année pour le Scorpion Masqué. Ceci ajoute une pression sur le succès que doivent rencontrer nos jeux...

 

Avant 2015, si un titre faisait 15 000 unités, je ne sautais pas au plafond, mais ça me satisfaisait. Aujourd’hui, avec le soin que nous y mettons et les moyens déployés pour la mise en marché, ces 15 000 ventes dépassent à peine notre seuil de rentabilité. J’accepte volontiers ce défi; j’en ai fait le choix après tout! Je calcule que le jeu en vaut la chandelle: avec notre équipe de feu et nos partenariats à l’international, nous avons de meilleures chances de créer de plus grands succès. Surtout, nous pouvons nous le permettre, de par nos liquidités et notre marge sur les jeux “anciens” toujours en circulation.

Tric Trac

Déménagement

Même s’il s’est déroulé presque sans anicroche, notre déménagement aura passablement occupé notre équipe durant plusieurs semaines, ce qui a retardé notre travail: visites de locaux, dessins de plans avec le père de Manu, architecte à la retraite, négociations avec le propriétaire, décoration, achat de mobilier, montage de dizaines de trucs IKEA… Le tout couronné par le constat que les prises téléphonique / de câble n’acheminaient pas Internet!!!! En 2018, dans un local commercial sur une artère achalandée de Montréal, faut le faire!

Tric Trac

Des colocs et des assassins

Nous avons de nouveaux colocs, les gens de Triton Noir, qui ont mené une grande campagne Kickstarter avec la déclinaison de V-Commandos dans l’univers du jeu vidéo Assassin’s Creed. Un travail de titan. Manuel leur a donné un bon coup de main pour la direction artistique des figurines. Pour ma part, j’aurais aimé aider plus que lors de quelques tests lors du développement, mais ce n’est que partie remise. Je compte bien mettre mon nez dans les règles… Par ailleurs, les résultats de cette campagne et d’autres qui ont eu lieu cette année me confortent dans nos choix pour la distribution. Notre modèle me convient mieux. À moins de (plus en plus) rares exceptions, KS demande trop pour ce qu’il donne en échange. Oui, on retrouve parfois des succès immenses, comme Tainted Grail, qui franchira les 5 000 000 $, mais ce n’est pas la norme. Je n’ai jamais bâti de plan d’affaires en achetant des billets de loterie, si vous voyez ce que je veux dire.

 

Arbres

Je viens tout juste d’apprendre qu’une autre compagnie (en périphérie du monde du jeu), inspirée par notre action, plantera également des arbres pour compenser ceux qu’elle doit couper. Ça me réjouit au plus haut point. Contrairement à ce que prétendent certains, nous n’avons pas financé la plantation de 9400 arbres dans un but mercantile - marketing, la chose ne sera jamais rentable. C’est bien pour la cause elle-même que nous le faisons...

Tric Trac

Changement de distributeur depuis IELLO à Asmodee

Ce que j’entrevoyais comme une formalité, un déplacement d’inventaire depuis Nancy à Guyancourt s’est rapidement transformé en un véritable casse-tête. Asmodee est une imposante compagnie, une grande équipe. Avec du personnel compétent, plein de bonne volonté. Mais Yoda avait peut-être tort, size DOES matter… Il appert que plus il y a de travail à abattre dans une entreprise, plus les postes se spécialisent. Forcément. Alors retrouver qui détient l’information XYZ devient plus difficile, car au lieu d’avoir 2 personnes qui travaillent en marketing, il y en a 8. Qui font des choses différentes. Heureusement, ils sont aussi très gentils chez Asmodee et malgré leur accent bizarre et les 6 heures de décalage, nous avons fini par établir des procédures qui nous rendront la vie plus facile. Difficile de quantifier à ce jour l’impact réel, mais les premiers retours que j’ai sont très positifs et je suis heureux de ma décision.

 

Le monde de l’industrie du jeu de société

La contrefaçon

Voilà le jeu de société victime de son succès. La contrefaçon prolifère, principalement chez d’obscurs revendeurs en ligne. Si idéologiquement je me situe plus près d’un Neo dans la Matrice ou de Wikileaks, je dois avouer que j’adopte plutôt la cause des “corporations” cette fois-ci. Les contrefaiteurs ne me semblent pas si nobles et risquent de nuire fortement à une industrie composée principalement de passionnés qui ont, dans les 2 dernières décennies, fait revivre le jeu de société et su le porter à des niveaux inégalés en terme de qualité. Selon Christian Peterson, fondateur de FFG et CEO de Asmodee North America jusqu’à la fin de cette année, ce marché noir représente entre 5 et 10 millions de dollars de pertes rien que pour cette compagnie. Des jeux que nous aimons et connaissons bien comme 7 Wonders et Codenames semblent être les grandes victimes… Jusqu’où cela ira-t-il?

https://icv2.com/articles/news/view/39296/icv2-interview-asmodee-execs-counterfeiting

 

Jeux “pas Scorpion” de l’année

Tric TracFace de bouc
À la lecture des règles, je me suis dit “Pffff, passons! Ça ne m’amusera pas”. Puis par le plus grand des hasards, peut-être parce que j’ai des enfants, j’ai joué. Et j’ai appris que je peux me reprocher une croyance que je reproche moi-même à certains “grands connaisseurs de la chose ludique”: parce je comprends les mécanismes d’un jeu, je peux anticiper le plaisir que j’en tirerai. Cela est loin d’être vrai. Face de bouc qui m’a fait rire avec mes enfants, puis avec des adultes, après que le bon David Bonnifacy nous ait donné l’idée de donner des noms “adultes” aux monstres.

 

Tric TracJust one
Que j’aurais aimé faire ce jeu. C’eût été parfait pour Scorpion Masqué. Je n’ai rien à ajouter. Jouez-y. Idéalement à au moins 4 joueurs. 

 

 

 

 

 

Tric Trac

The Bark Side
The Bark Side est un petit jeu de cartes coréen trouvé presque par hasard au salon d’Essen. Probablement pas distribué en Europe ou au Québec. Tric Trac ne le répertorie même pas! Comme pour Linko, un autre coup de coeur que vous connaissez peut-être, j’ignore à quel point le talent compte dans la détermination du gagnant. Qu’à cela ne tienne, le gameplay de Bark side est rafraîchissant et on enchaîne les parties en riant de moi, parce que j’y perds lamentablement!

 

 

 

Tric TracFood Chain Magnate
Food Chain Magnate (FCM) est mon premier “Splotter”, un éditeur atypique moins connu du côté francophone, qui produit des jeux aussi cultes que douteux en terme de design graphique (FCM étant de loin leur meilleure réussite à ce chapitre). Dans FCM, il vous faudra faire prospérer une chaîne de Fast Food des années 1950. Les règles s’avèrent relativement simples et logiques, pour un jeu de cette ampleur (comptez un bon 3 heures pour la partie). Comme pour Agricola, le thème aide à comprendre chaque mécanisme. Le jeu brille à la fois, dans les multiples possibilités stratégiques, la forte interaction, les coups de p…, l’omniprésence du thème, le rythme rapide, le sentiment d’urgence, la tension qui monte, l’envie d’en refaire une dès qu’on termine. Autant vous prévenir, on peut “perdre” la partie dès le 2e tour. Non pas que vous êtes éliminés, vous jouez encore, mais vous savez que vous ne vous battez plus pour la première position. Pour vous dire, j’avais 7$ à la fin de notre première partie, quand le gagnant en avait 115!

Oui, Food Chain Magnate a déjà 3 ans, mais je désirais vraiment vous en parler.

 

Tric TracAeon’s End
Je préfère pratiquer les deckbuildings sur les tablettes électroniques pour des raisons pratiques: la manipulation du matériel étant automatisée, on termine en 4 minutes un jeu qui en prend 40 avec du carton. Mais Aeon’s End est un excellent jeu coopératif, où on n’a pas besoin de mélanger son deck!... Même si les choix graphiques semblent provenir des années 1990, le gameplay est excellent, intuitif et riche. Chacun incarne un magicien aux pouvoirs spécifiques. Vous devez protéger votre ville et éliminer la némésis qui l’attaque. Une très très belle surprise, même si les parties durent un peu beaucoup à 4 joueurs.

 

D’autres jeux auxquels j’aurais aimé rejoué (et qui auraient peut-être mérité une place ici si j’en avais eu l’occasion)...
Ganymède. Un Splendor +. En joli. Probablement le meilleur titre publié par Manu Beltrando.
Gizmos. Aussi un Splendor +. En joli. Avec un gadget très cool et pertinent.

 

Petite réflexion sur la boutique spécialisée en Europe vs Québec

De ce que j’en comprends, la boutique spécialisée en France commande ses jeux pour tenir quelques semaines. Genre 2. Les raisons sont multiples et je n’ose qu’émettre des hypothèses pour expliquer… L’habitude, le soucis d’espace, la gestion du risque, les liquidités? Au contraire, la boutique québécoise commande pour tenir 2-3 mois. Cela diminue leur charge de travail: commander 24 exemplaires ne s’avère pas plus long que 6. Et cela permet d’éviter les ruptures sur des titres dont on n’avait pas mesurer le succès avant leur sortie.

La première méthode présente l’avantage pour l’éditeur d’avoir des ventes plus stables, régulières, ce qui facilite l’évaluation de la demande et peut nous aider à faire de meilleurs retirages. La seconde méthode donne une meilleure chance à nos jeux de se faire une place au Soleil (quand ils sont choisis par les boutiques) et de connaître le succès qu’ils méritent, s’ils le méritent! Si une boutique commande 72 exemplaires de Zombie Kidz Évolution à l’implantation, les piles seront forcément plus hautes. Les clients et le personnel sur le plancher pourront difficilement passer à côté.

Tric Trac

Des chiffres! Des chiffres!

Oui, j’y arrive, bande de voyeurs… Le chiffre d’affaires du Scorpion Masqué est passé de 916 000$ (hors Recettes pompettes - dont nous avons vendu 3 exemplaires cette année) en 2017 à ENVIRON 1 136 000$ (757 000 €). Il nous reste quelques vérifications. Ceci représente une augmentation de 24 %. Évidemment, les ventes de Decrypto comptent pour une large part de ces recettes, mais on peut aussi déduire que malgré ce grand succès, nous n’avons pas doublé nos ventes, ce qui témoigne de la solidité du reste de notre catalogue: nous ne sommes pas esclaves d’un seul titre, ce que j’ai toujours redouté. Il s’avère très difficile de prévoir comment Decrypto se comportera l’an prochain. Je n’ai jamais vendu autant d’unités d’un jeu en une année et, vous le savez, le marché carbure à la nouveauté. Ce qui me donne confiance, c’est que les gens y jouent et y rejouent beaucoup. Ils ne l’ont pas acheté pour le remiser. Il y a énormément de demandes pour les feuilles de notes à imprimer (vous pouvez télécharger le fichier ici). Un jeu qui donne envie de rejouer vivra. Rapidement, il est devenu une forme de référence en son genre. Il m’arrive de lire des critiques du style “pas aussi bien que Decrypto” sur BGG. Même s’il est encore tôt, je sens que Zombie Kidz Évolution peut aussi nous amener loin.

Au-delà du chiffre d’affaires, il faut bien entendu mesurer la marge de profit. J’estime que je pourrai calculer les fruits des investissements de l’année qui s’achève en décembre 2019 ou janvier 2020. Je verrai à ce moment quelle sera notre prochaine étape. 2018 fut l’occasion de certaines expérimentations, certaines heureuses et d’autres moins, comme notre espace exposant Essen, dont il faudra revoir la formule, voire la pertinence. Je m’étais d’ailleurs fixé le défi d’accepter mes erreurs, voire d’en faire (presque volontairement)!! Je me reproche un peu trop (fort et longtemps) mes petites gaffes. Mais ce serait une erreur de ne jamais prendre de risques…! Grâce à toute cette expérience acquise, nous mettons aujourd’hui en place des méthodes de travail et des stratégies marketing de plus en plus efficaces qui nous permettent de faire mieux chaque année - ce qui me laisse dormir sur mes deux oreilles quant à notre avenir.

Stay Cool

Nous avons planifié 5 sorties originales pour l’an prochain. Il y aura Stay Cool, dont les quelques parties secrètement jouées à Essen ont généré un mini-buzz. Puis un jeu “à licence”, dont je ne peux vous parler encore. La première extension de Decrypto arrivera à la rentrée et sera suivie de Flash 8, un jeu de rapidité si simple qu’on n’a même pas besoin d’en expliquer les règles une fois le matériel posé sur la table. Et enfin “Clémentine et les 625 moustachus” (titre provisoire), le prochain jeu de la gamme Petits monstres, qui marquera le grand retour d’Antoine Bauza et l’ajout de Corentin Lebrat. Quel programme!

 

À bientôt,

Christian

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Stay Cool
Stay Cool
Par Julien Sentis
Illustré par NILS et Sébastien Bizos
3-7 12-120 25´

À suivre chez les professionnels...

Kommentare (17)

Default
relacio
relacio
Merci pour ce nouvel article toujours aussi intéressant et complet!
C'est cool de pouvoir apprendre ce qu'il se passe dans la face "masq... cachée" du jds ;)
Chips
Chips
Merci pour cet article, c'est toujours aussi intéressant de te lire. Decrypto est clairement mon jeu de l'année et plus largement un de mes gros coup de coeur de joueur, j'espère comme toi qu'il s'inscrira dans la durée ! D'ailleurs vu la demande pour les feuilles de score, est-ce que tu penses proposer des blocs à la vente (comme ceux de Welcome par exemple) ?
Guillaume Lemaître
Si je puis me permettre, à une micro-variation près, «the bark side», c'est exactement «5 cornichons» de F. Friese chez EDGE.
Scorpion Masqué
Je ne m'en souvenais pas. Et pourtant, j'ai joué à 5 cornichons à sa sortie.
Ça m'avait amusé aussi.
Guillaume Lemaître
On aime beaucoup aussi, à la maison.
Bruno des Montagnes
Merci Christian... plein d'infos et de recul sur ce monde qui nous passionne et qui change toujours plus vite d'année en année..
MimietAlex
MimietAlex
Quelle belle année pour le Scorpion. Tout le meilleur pour 2019 !
Blue Cocker
Blue Cocker
comme d'hab : super intéressant . faudrait que je fasse pareil même si ce serait moins pertinent.
Scorpion Masqué
Je crois que tu as assez d'expérience et une analyse assez fouillée du milieu pour partager tes impressions.
De plus, on voit dans tes choix éditoriaux que tu comprends très bien, au moins de façon intuitive, la science du game design.
Manuel Sanchez
Manuel Sanchez
Moi aussi j'aimerais un compte-rendu Blue Cocker. Ça a été l'année Welcome ! Il dois s'en passer des choses chez toi, tu dois avoir un beau défis de croissance ! :)
Blue Cocker
Blue Cocker
ok , je ferais ça en Mars à la clôture de mon année comptable.
sebduj
sebduj
Bravo Christian et meilleurs voeux de Belgique à toute l'équipe !
Scorpion Masqué
Seb!
Nous avons pu jouer à Solenia (chez JF le Panda). Bien aimé l'élégance du système et la beauté de ce mécanisme de succession jour-nuit. C'est très agréable. J'aimerais faire ce genre de jeu :)
sebduj
sebduj
Sacré JF de Panda, il est partout ;-) Merci. Perso, j'apprécierait avoir une maison d'édition indé qui cartonne. Chacun sa spécialité ;-) Bien joué !
Chris837
Chris837
Transparent. Sincère. Honnête. Humble. Passionné. Et toujours masqué. J'aime
ludodelaludo
ludodelaludo
Continuez et ne changez plus rien, vous êtes extras !
Scorpion Masqué
On va même essayer de faire mieux!
Même si Voltaire nous le déconseille ;)