Monsieur Phal

Alice quitte la Parade, mais pas vraiment

Alice quitte la Parade, mais pas vraiment

Z-Man Games, et donc Filosofia du coup, annonce la sortie prochaine, de "Parade", un jeu qui nous vient tout droit d’Asie. Oui, c’est la grosse tendance de la mode du moment. Allez chercher des jeux loin, très loin, histoire de nous surprendre. Bon, là, pour le coup, peu de surprise puisque vous allez le voir, il s’agit de la nouvelle édition d’un jeu paru il y a 6 ans. Enfin, cela peut surprendre. Oui. Aussi.

En 2008, Naoki Homma sortait "Alice in Wonderland – Parade", un jeu de cartes édité par Grimpeur, une petite boîte japonaise. Donc, quelques joueurs un peu pointus ont pratiqué la chose et connaissent déjà les tenants et les aboutissants. Pour les autres, cela va être une découverte. Mais cela risque de vous rappeler quelques principes.

Pour commencer, vous remarquerez que le premier travail a été de travailler le nom. Oui, ils l’ont raccourci. Ils ont viré Alice in Wonderland pour ne garder que Parade. Parce que c’est plus court, parce que c’est international. Et ils ont aussi travaillé les graphismes. Beaucoup. Pour ne pas dire totalement. Les illustrations ont plus… enfin moins… voire carrément… Les goûts et les couleurs, ma bonne dame. Là, pour le moins, on est dans de l’illustration qui colle à la tendance du beau version « mainstream » actuel qui plait. Du bel ouvrage si vous êtes « mainstream » actuel.

Pour ce qui est de la mécanique, nous sommes face à un jeu de cartes simple basé sur (presque) sur le principe de la défausse. Presque, car ce n’est pas un jeu de défausse type « Gang of Four », mais plutôt un jeu où vous devez avoir le moins de cartes possible devant vous à la fin de la partie afin de marquer le moins de points possible parce que c’est celui qui aura le moins de points qui va gagner ! C’est clair ?

Le jeu est composé de 66 cartes en 6 couleurs, soit 11 cartes par couleur, cartes numérotées de 0 à 10 ! Chaque joueur va recevoir 5 cartes aléatoirement, le reste étant posé en pioche. On forme ensuite, depuis cette pioche, une ligne de 6 cartes face visible. On appelle cela « Le défilé ». La partie peut commencer.

Default


À son tour, le joueur actif va jouer une carte de sa main et la poser à la fin du défilé. Là, 2 possibilités.

A/ Si le nombre de carte composant le défilé est plus petit ou égal à la valeur de la carte que vous avez joué, rien ne se passe. Cool. Impec. Bien ouèj !

B/ Si le nombre de cartes composant le défilé est plus grand que la valeur de la carte que vous avez jouée, c’est peut-être le drame, mais pas sûr !

Mais qu’est ce qu’il se passe quand c’est le drame ?
En fait, dans le cas B, vous allez devoir retirer des cartes du défilé. Pour cela, vous comptez depuis la carte que vous avez jouée, un nombre de cartes égal à la valeur de la carte jouée, et tout ce qui vient après est retiré. Parmi toutes ces cartes qui quittent le défilé, vous allez extraire toutes les cartes de la même couleur que la carte que vous avez jouée, ainsi que toutes celles qui ont une valeur inférieure ou égale. Et toutes ces cartes vont être posées faces visibles devant vous.

Une fois fait, on a un nouveau défilé plus court, que l’on peut repousser près de la pioche pour que tout soit bien rangé.

À la fin de son tour, le joueur actif, qu’il est réduit un défilé ou non, pioche pour monter à 5 cartes en main.

La partie prendra fin lorsqu’un joueur aura devant lui au moins une carte de chaque couleur ou si la pile est vide. On fait un dernier tour et la partie prend fin, sachant qu’on ne pioche pas à la fin de son tour, les joueurs se retrouvent donc avec 4 cartes en main.

Oui, mais comment je gagne ?
Une fois la partie terminée, chaque joueur va choisir 2 cartes de sa main et les défausser. Vous rajouter les 2 cartes qui vous restent dans la pile des cartes que vous avez « malencontreusement » ramassées durant la partie et on compte les points.

1/ Un joueur majoritaire dans une couleur va retourner face cachée toutes les cartes de la couleur en question, ce qui a pour principe de réduire leur valeur à 1, du coup.
2/ on additionne ensuite toutes les valeurs des cartes restées face visible, auxquels vous rajoutez 1 point par cartes face cachée que vous avez retournées si vous avez été majoritaire dans une couleur.

Le joueur avec le moins point est déclaré « Grand Vainqueur » !

Simple, efficace, rapide, malin, mignon, retord, vil, fourbe… Ce ne sont pas les adjectifs qui vont manquer si vous aimez ce genre de jeu.

Parade est prévu pour juin 2013, plutôt vers la fin juin, ou le milieu… Il devrait coûter pas trop cher, autour de 10€ ou 15€ sans doute, mais on n’en sait rien… C’est un jeu de cartes annoncé à 10$ aux USA, mais avec la TVA à 19,6 et toutes les taxes... On vous redira ça quand nous saurons…

"Parade"
un jeu de Naoki Homma
pour 2 à 6 joueurs
à partir de 6 ans
pour des parties de 30 minutes environ
édité par Z-Man Games et Filosofia
Sortie prévue : mi-juin 2013

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (7)

Default
Kerquist
Kerquist

Un jeu de pénalités et de majorités, qui viendrait enrichir la famille des jeux "simples et malins" ?

A suivre lors de sa sortie.

Mayoniaise
Mayoniaise

Le jeu a l'air vraiment beau. En plus, ça semble très familial (dès 6 ans). Je l'attends donc de pieds fermes.

L ombre de Pan

ça a l'air vraiment joli et simple mais avec un poil de startégie...

naok
naok

STICHELN, Heuuu, Rhhha !!
Non mais c'est pas vrai, pff...
;)

limp
limp

Ce jeu est excellent.
Il a de plus la bonne idée de pouvoir être pratiqué avec le jeu "couteau suisse" : Stilchen !

Je conseille vivement...

Monsieur Phal

Cher Monsieur Naok,

Ha oui, j'ai inversé avec l'illustrateur, mais le lien était bon :o)

naok
naok

L'auteur est Naoki Homma. C'est écrit sur la boîte en plus, rhoo. Faut vous reposer de temps en temps, Monsieur Phal, hein. Bon, moi, je pouvais pas le louper, en même temps, on va dire, un nom pareil. :)