Tric Trac

Alinéa, 1914 de le front de l'Ouest

Vous ne voyez pas la vidéo ?

Les bloqueurs de pubs peuvent empêcher le bon fonctionnement du player vidéo. S'il y en a un d'installé sur votre navigateur, pensez à le désactiver.


Monsieur Guillaume est venu à l'officine avec Monsieur Jean-Claude Delhez, . Ils nous ont expliqué les forces en présence en 1914 sur le front de l'Ouest.
/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les personnes présentes dans cette vidéo

Guillaume Bouilleux
Guillaume Bouilleux
Est à l'origine de No board game found

Kommentare (22)

Default
Zeke
Zeke

Ah oui, j'ai trouvé l'exemple de M. Guillaume a propose des qualités belliqueuses des superpions britanniques... Voici la planche de "1914: Glory's End / When Eagles" (GMT): http://www.gmtgames.com/1914GE/1914Glory'sEndCounterTracker.pdf 



 



Oui, c’est… comme le dire?… flagrant. Je n’ose même pas imaginer un "1918" aux pions américains DC Comics…

Zeke
Zeke

RAS... je suis un fan des Alinéa. Je voulais juste dire que je suis surpris que vous n'avais jamais pensé aux sujet des gisements de ferre.



 



D'ailleurs, j’appris le français par mes propres moyennes (je suis argentin) et mon premier bouquin c’était "Historie de la Première Guerre mondiale" de Pierre Ripert, un tout petit bouquin de poche de 190 pages achète 2€ chez Maxi Livres (oui, rien de meilleur d’apprendre une langue avec un livre de histoire).



 



Dans ce petit ouvrage l'auteur laisse à comprendre clairement que la guerre est fruit de la convoitise des deux pays pour le control des gisements miniers de la Lorraine… Du même que l’expansionnisme allemand que s’intéresse surtout aux possessions coloniales françaises. Et ici on enchaine avec la vrai raison de l’intervention anglaise, qui veut surtout contrôler le commerce mondiale du pouvoir industrielle allemand montant (Donc ça population entre 1870 et 1910 passé de 41 a 65 millions)...



 



Mais bon, c'est claire que je suis lu ce bouquin et traduit chaque frase (au moins les 30 premiers pages ou j’ai visiblement dépensé un crayon entier…). Je ne vais pas aller jusqu'au vous recommander ce bouquin, même si c’est un très bon résumé. Mais je le garde avec spécial soin car il m'a vraiment appris la langue :)



 



Puis une dernière remarque au M. Phal, qui regarde avec appréhension l’épaisseur des livres. Apres mon expérience, j’ai lu des ouvrages énormes en quelque jours et par contre je n’était pas capable de finir de tout petites bouquins de rien du tout (démarres pourtant plusieurs fois). Donc ça qui compte dans un livre (comme c’est le cas dans autres domaines) ce n’est pas l’épaisseur mais la qualité de la plume.



 



Vivement les Alinéa et les Hex Rules de M. Guillaume!!

Totoche
Totoche

Une des meilleures vidéos, sans aucun doute.



Jean-Claude est parfait. 



;)



 

eithelgul_v5
eithelgul_v5
super fan de ce genre de vidéo!
vlan
vlan
Bravo, une des vidéos les plus digestes que j'ai regardé.
Et pourtant je ne suis pas du tout wargame.
docsavage35
docsavage35

Merci pour cette vidéo. Je n'ai pas vu passé les 2 heures passer. Bravo à vous trois pour avoir tenu une discussion de qualité constante.

banzaiii
banzaiii

bravo aux  profs d'histoire   et  au mine  d'infos  continuez  .....



du wargame du wargame  du wargame!!!!



 

Choucane
Choucane
Merci beaucoup pour cette vidéo, pointue et passionnante.
Sans être historien moi-même, il me paraît tout de même important de rappeler que, si les clichés sur l'offensive à outrance ne sont pas réels pour 1914, à ma connaissance la bataille de la Somme en 1915 illustre le mépris que les généraux avaient pour le soldat de base.
Baillonnette au canon, les anglais sortirent de la tranchée face aux mitrailleuses, ils avaient ordre d'avancer au pas pour pouvoir parler entre eux (!). Résultat : 30 000 victimes (estimées) pour les 6 premières minutes de la bataille.
Résultat de la bataille de la Somme au complet : 1 000 000 de victimes (toutes nations confondues) pour 12 kilomètres de gagné.
Je ne peux pas être d'accord lorsque monsieur Guillaume dit que les hommes se protégeaient et n'avançaient pas si leurs copains tombaient. Même si cela était le cas en 1914, il faut absolument rappeler que par la suite, aucun cas n'était fait de la préservation du soldat lors d'offensives futiles.
Mais sinon, bravo ce travail précis et ces efforts d'explications excellents.
tonton66
tonton66

en 1 mot : excellentissime !!!

melchett
melchett
Des contre vérités ont également été dites, notamment sur la qualité des anglais ou de l'artillerie. Sans vouloir faire de pub, l'excellent livre suivant permettra un complément des plus intéressant.
La Chair et l’Acier de Mr GOYA