And the australian winner is

Par 20.100

Erschienen am 13.06.2008 • Lecture 1 min. •  4246 vues

And the australian winner is

Le prix du jeu australien vient d'être décerné et dans la catégorie "reine" du jeu international, c'est un jeu de Alan Moon et Aaron Weissblum, "10 Days in Asia" qui l'a emporté.

Il s'agit d'un jeu de parcours à la découverte d'un continent, quelque part entre "Les aventuriers du rail" et "TransAmérica". Le jeu a déjà été décliné dans de nombreuses versions et la version Asie est la dernière en date. Le jeu, à l'origine, a été édité par Schmidt mais c'est l'américain Out of the Box qui l'a décliné en plusieurs versions.

Ce sont des jeux légers qui se jouent en une demi-heure. Le jury a surtout apprécié le fait que le jeu soit simple, fun et qu'il ait un apport pédagogique intéressant.

Le prix australien a également deux autre catégories, le prix du jeu australien et le prix du jeu pour enfants.

Dans la catégorie locale, celle qu'on le moins de chances de connaître de par chez nous, le vainqueur est "Archaeology: the Card Game", un jeu de Phil Harding chez Adventurelandgames.

Enfin, et c'est une très bonne surprise, le vainqueur dans la catégorie enfants est "Quoridor Kid", un jeu Gigamic !

En tout cas, cette association australienne montre bien que là-bas aussi, les choses bougent et qu'il y a des gens pour croire dans le développement du jeu de société.


Pour vous rendre sur le site de Boardgames Australia : cliquez ici.

Pour relire la brève Trictrac avec la liste des nominés : cliquez là.


20.100

Kommentare (6)

Default
kouynemum
kouynemum

ah mais non.

et c'est juste que si on cherche un genre de "Nerfertiti", c'est pas le même registre, ouala... :o)

edit : comme le dit la niouze, d'ailleurs, archaelogy, c'est un jeu léger qui se joue en une demi-heure.

(sinon, de mémoire, je dirais que le système subtil de dépréciation n'existe pas dans Archaelogy, si ?)

limp
limp

Bien sûr, et heureusement qu'il ne s'agit pas de la version "cartes" du jeu...

MAis on collectionne bien des objets égyptiens dans les deux, chaque objet se trouvant en une certaine quantité et ayant une valeur, qui déprécie selon le nombre de joueurs la possédant.

Bref, là c'est totalement identique.

En même temps, c'est pas forcémment une tare; tu sais...

kouynemum
kouynemum

Limp, je ne suis pas vraiment d'accord.

C'est vrai que le thème est commun l'égypte des pharaons et ses trésors, et le décompte des points se fait en fonction des collections d'objets, mais je trouve les jeux au contraire très différents de nature.

Archaelogy est un jeu de cartes sympathique mais assez cahotique dans son déroulement : les voleurs, les tempêtes de sable arrivent sans prévenir; ça colle bien à l'ambiance mais difficile de prévoir quoique ce soit.

alors que Néfertiti est un jeu de majorité aussi mais servi sur un plateau où la gestion en circuit fermé de l'argent rend obligatoire d'anticiper ses choix. le hasard se limite à ce qu'on va trouver sur les marchés. en plus, il ne s'agit pas seulement d'accumuler des objets mais surtout d'être le seul à les proposer à Pharaon à la fin du jeu, pour marquer plus de points.

limp
limp

Concernant le archaelogy, je trouve qu'il ressemble par endroits assez fortement à Néfertiti (les cartes et le thème...)

Bruno Faidutti
Bruno Faidutti

Je suis très content. J'ai toute la série des 10 days, qui sont des petits jeux excellents et injustement méconnus chez nous. La version Asie est en effet, avec celle d'Europe, la meilleure.

Ka-Cha
Ka-Cha

pas étonnant, les australiens adorent voyager en Asie, surtout l'Asie du sud-est.