Monsieur Guillaume

ASHES - Rise of the Phoenixborn : To be alive

ASHES - Rise of the Phoenixborn : To be alive

Chez Plaid Hat Games, il y a quand même du lourd (Dead of Winter, Mice & Mystics, Summoner Wars pour les jeux disponibles en français) et il semble que Colby Dauch ait su s'entourer d'une équipe à surveiller. Son prochain jeu annoncé est développé par Isaac Vega dont le Bioshock Infinite, bien que non disponible en français, contenait quelques idées vraiment bien senties comme les troupes modulables, le héros empêcheur de se bastonner en paix et les conditions de victoire qui s'accumulent, rendant la fin du jeu inéluctable et sous pression. Par la suite, son Dead of Winter à l'ambiance de jeu incomparable enfonce le clou. En voilà un à surveiller !

Default

Du coup, voici qu'est annoncé, pour l'instant en VO seulement, un jeu de combat par cartes interposées, avec du deck à construire ou à drafter, des monstres chimériques en veux-tu en voilà, des dés pour les ressources et des illustrations, question de sensibilités bien sûr, magnifiques bien que classiques et sans personnalisation engagée, qui ne sont pas sans rappeler le style de celles de Dead of Winter, ce qui est, somme toute, assez logique vu qu'elles sont de Fernanda Suarez, la gente dame aux zombies de l'hiver.

Default

Par les Flammes du Phénix... PFROUTCH !

Ashes : Rise of the Phoenixborn est un jeu de cartes fruit des amours de Magic The Gathering et Quarriors ! pour le dire vite. Vous êtes un Phoenixborn, magicien-guerrier et si, à l'époque, avec vos collègues, vous avez débarrasser le monde, grâce à vos pouvoirs, des Chimères qui vous pourrissaient l'existence, à vous autres, misérables humains. Sauf que maintenant, le calme est revenu... et visiblement, l'ennui, c'est pas bon pour un Phoenixborn ! Vous voilà à vous combattre pour "aspirer" les pouvoirs des autres Phoenixborn afin qu'il n'en reste plus qu'un seul... mais là, vous n'avez pas besoin, pour les finir, de leur couper la tête, les détruire dans un duel magique suffira.

Default

Vous voici donc dans la peau d'un de ces magiciens, avec votre deck de 30 cartes et vos 10 dés, prêt à en découdre. Votre avatar se caractérise par ses points de vie, le nombre d'unités qu'il peut contrôler sur le champ de bataille et le nombre de sorts qu'il peut maitriser en même temps. Enfin, une capacité spéciale vient lui ajouter une petite coloration.

Default

Les cartes de votre paquet seront des cartes Sort, incluant 5 sous-types : Action Spell, Reaction Spell, Alteration Spell, Focused Spell et Ally. Toutes se caractérisent par un coût de pose, un coût d'activation, l'endroit où il est joué (défausse, Spellboard & co), et ses effets. Assez classique.

Les unités peuvent être des alliés et autres créatures chimériques qui se trouvent soit dans votre decks, soit à côté si vous pouvez les invoquer grâce à un sort. Sachant qu'une carte ne peut être présente qu'en 3 exemplaires dans votre deck, celles qui vous permettent d'invoquer des créatures en plus ne sont pas à prendre à la légère.

Les unités se caractérisent par des capacités, payantes ou non, une attaque, des points de vies et un capacité à se soigner (Recover)

Default

Ok... je crois que j'ai perdu !

Par le pouvoir du Phénix Ancestral...

Petit détail intéressant qui n'en ai pas un, vous choisissez votre main de 5 cartes de départ. Voilà de quoi démarrez comme vous l'entendez, et surtout, directement dans le vif du sujet.

Par la suite, les tours s'enchaîneront rapidement puisque les trois phases d'un tour sont brèves :

    Vous lancerez les dés "épuisés", c'est à dire ceux utilisés parmi les 10 à votre dispositions. Puis vous pourrez défaussez des cartes de votre main avant de la compléter à 5. Voilà pour la phase de préparation.

    La phase du joueur se résume à une action principale parmi 4 et une action optionnelle parmi 3. Hop, terminé.

    Dernière phase, celle de restauration vous permet de soigner les unités qui le peuvent, restaurer d'un marqueur "épuisée les cartes qui en ont et éventuellement "épuiser" des dés pour rien, juste histoire de pouvoir les relancer à votre prochain tour.

Les actions principales sont : jouer ou activer une carte une dont le coût demande une action principale, attaquer un Phoenixborn, attaquer une unité ou passer.

Les actions optionnelles sont : jouer ou activer une carte dont le coût demande une action optionelle, défausser des cartes (deck, spellboard ou main) pour changer la face d'autant de dés, "épuiser" un dé pour en activer le pouvoir suivant sa face supérieur

Default

Le "comment ça sent" pour l'instant

Un paquet de 30 cartes, c'est peu et comme à Summoner Wars, il va falloir faire beaucoup avec ce peu.

Démarrer directement avec des cartes choisies permet d'être incisif dés le départ. On pourrait craindre des départs scriptés mais, ne serait-ce qu'en considérant les 6 Phoenixborns et leur deck pré-construit, il y a de multiples façons de jouer chacun d'entre eux. Ajoutez à cela la possibilité de préparer son deck parmi les 241 cartes Sort de cette boite de base et les 4 types de dés différent, 10 de chaque, pour faire votre pool, mixez le tout avec la possibilité de faire ce deck en draft avec plusieurs autres joueurs, et même si vous n'avez pas d'ingrédients nouveaux, il y a de très nombreuses saveurs diverses dans cette recette magique.

Deux actions à chaque tour devrait également permettre une fluidité du jeu, et les attaques sont assez libre pour que les décisions soient pesées et les stratégies, engagées. On peut décider d'attaquer le Phoenixborn adverse qu'il peut choisir de défendre par ses unités ; il est aussi possible d'attaquer une unité adverse mais le Phoenixborn et autres unités "Gardienne" peuvent alors venir le défendre.

Enfin, le fait que les unités et autres cartes puissent être "épuisés" pour diverses raisons et doivent donc se repose en plus de se soigner laisse à penser que le tempo du jeu sera important. Attaquer au moment opportun où personne ne peut plus se défendre laisse imaginer des stratégies à la mise à mort implacable... et donc particulièrement savoureuse.

Default

Bref, de quoi donner envie de tâter de ce Ashes : Rise of the Phoenixborn ! Quant à savoir s'il sera traduit en français, il est encore un peu tôt pour le savoir. Le destin de Summoner Wars dont les premières boites ont été traduit sans aller au bout de ne serait-ce que la première vague montre bien que les réalités économiques pèsent plus lourd que la passion du jeu parfois.

Le marché français a-t-il suffisamment de place pour un tel jeu, sans que sa traduction n'arrive des mois plus tard, sans que le rythme de sorties soit trop étalé ? Une fois encore, les questions sont posées mais une réponse unique serait présomptueuse.

Default

Default


Ashes : Rise of the Phenixborn
Un jeu de Isaac Vega
Illustré par Fernanda Suarez
Publié par Plaid Hat Games
2 à 4 joueurs
A partir de 14 ans
Langue de la règle: Américaine
Durée: 75 minutes
Prix: 49,95 $


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Kommentare

Default