Asmodee vous embrasse !

Par Monsieur Guillaume

Erschienen am 16.12.2021 • Lecture 2 min. •  8292 vues

Asmodee vous embrasse !

Il fallait bien que ça arrive... Nous savions bien que ça arriverait... Et c'est maintenant que c'est annoncé, au crépuscule d'une année encore un peu particulière : 

PAI et le groupe Embracer sont entrés en discussions exclusives afin qu’Asmodee, un des leaders mondiaux du jeu de société, rejoigne le groupe Embracer, société mère de développeurs, éditeurs et distributeurs de jeux pour PC, console et mobile pour l’ensemble du marché du jeu mondial.

 

Après une année 2020 à plus de 39 millions de jeux vendus (et nous sommes en attentes des chiffres de l'année 2021), 22 studios et plus de 300 propriétés intellectuelles, c'est bien Asmodee qui s'est taillé la part du lion pour devenir l'acteur principal d'un marché qu'on peut qualifier de "résilient" face à une crise sanitaire qui a, disons-le, profité aux jeux de société.

Tric Trac

 

Comme de son côté, Embracer, avec 8 entités opérationnelles : THQ Nordic, Kock Media, Coffee Stain, Amplifier, Saber Interactive, Deca, Gearbox Entertainment, et un large catalogue de 250 franchises (telles que Saints Row, Goat Simulator, Dead Island, Darksiders, Metro, MX vs ATV, Kingdoms of Amalur, TimeSplitters, Satisfactory, Wreckfest, Insurgency, World War Z et Borderlands) est un leader dans le développement, le jeu vidéo & co, il est sûr qu'Asmodee profitera de ce rachat pour accélérer une activité hybride qui va croissant.
Embracer, eux, profiteront des 25 ans d'expérience d'Asmodee autours des marques et IP puissantes qu'ils ont accompagnés ou rachetés ces dernières années... Et rendre disponible ces bons jeux à un encore plus grand nombre de joueuses et de joueurs sur divers plateformes de jeux et nouveaux medias.

Ce groupe représenteraient alors plus de 100 studios de développement de jeu, plus de 500 marques et franchises et emploieraient plus de 11.300 collaborateurs dans plus de 50 pays... Un monstre ! Un leader européen !

 

Automatiquement il y aura tous les types de réactions, de "c'est foutu, ils vont tout bouffer" à "attendons de voir, ce ne sont encore que des discussions exclusives... ", il n'empêche qu'il est pour l'instant annoncé qu'Asmodee continuerait de travailler de façon indépendante et sans réorganisation forte si la potentielle transaction se fait. 

Prenons le temps de lire les phrases classiques à ce moment des transactions de part et d'autres : 

 

Je suis ravi de la possibilité de continuer notre projet avec Lars Wingefors et le groupe Embracer” déclare Stéphane Carville, PDG d’Asmodee Group. “Embracer et Asmodee ont en commun un ADN culturel fort : construire les meilleures équipes et donner à nos joueurs les meilleures expériences de jeu de la planète.

 

Stéphane Carville, PDG d’Asmodee        

 

En étroite collaboration avec le management de l’entreprise, nous avons mis en place pendant les 3 dernières années une stratégie très ambitieuse qui a permis à Asmodee d’atteindre le statut indéniable de leader dans l’industrie des jeux de société. Qu’Asmodee puisse poursuivre cette belle aventure avec le support long terme d’Embracer, un des leaders de l’industrie du jeu, nous semble une opportunité formidable.


Gaëlle d’Engremont, Partner et Head of Food & Consumer chez PAI Partners

 

 

Je suis heureux que le groupe Embracer ait fait une offre afin qu’Asmodee rejoigne notre groupe en forte croissance. Asmodee deviendrait notre neuvième entité opérationnelle au sein d’Embracer, ce qui nous amènerait encore plus loin dans la construction d’un écosystème leader et indépendant positionné avec des leaders sur plusieurs marchés. La stratégie d’Embracer est de se construire autour d’entrepreneurs et créateurs passionnés grâce à un modèle opérationnel décentralisé qui a fait preuve de son succès

Lars Wingefors, Co-fondateur and PDG d’Embracer Group A    

 

Kallax, c'est Ikea... Ikea, c'est suédois... Embracer, c'est suédois aussi... Coïncidence ?!? 


Monsieur Guillaume

Kommentare (60)

Default
flangad
flangad
Le fait qu'Asmodée rejoigne un groupe qui est déjà spécialisé dans le jeu n'est pas forcément une mauvaise chose, au contraire. Ce qui m'inquiète plus c'est qu'il s'agit encore d'une LBO, n'est ce pas? Donc qu'Asmodée devra en gros se payer elle même avec ses futurs bénéfices plutôt que de pouvoir les réinvestir ou en faire bénéficier ses employés. Et vu le montant de la transaction, vous avez intérêt à maintenir votre bonne performance sur le long terme! Ce genre de manœuvre financière devrait purement et simplement être interdit, car dans la plupart des cas, si on regarde les choses avec un point de vue sociétal/global, une LBO c'est de la spoliation pure et simple!
Alix
Alix
Merci pour l'article. Seul l'avenir nous dira si c'est encore un nième LBO. J'aurais bien aimé un complément sur les chiffres sur la plus-value (ou même l'historique) dans l'article. On sent que PAI avec les derniers rachat à bien réussi à faire grossir Asmodée dans ce seul but. Le plus risqué est pour les équipes de TT dépendant d'un mastodonte toujours plus gros et dont le personnel peut vite se retrouver en première ligne d'ajustement pour modifier une courbe selon l'envie d'un responsable qui ne les aura jamais vus. Sur le papier de belles paroles, à voir dans 4/5 ans ou ils en seront. Maintenant avec Filo, plan B, plan Z, cela commence à faire un peu beaucoup. Le seul mérite d'Embracer est d'avoir les fonds pour rentrer dans le monde du jds, de PAId e vouloir plus pour une nouvelle structure dans son prochain "portefeuille" - vers l'infini et l'au delà - , et non pas sa création et innovation intrinsèque, dommage. Bon courage aux équipes TT.
SanglanteNora
SanglanteNora
"il n'empêche qu'il est pour l'instant annoncé qu' Asmodee continuerait de travailler de façon indépendante et sans réorganisation forte si la potentielle transaction se fait." On peut remplacer Asmodée par n'importe quel nom de grand groupe du CAC 40, ça fonctionne aussi !
Acathla
Acathla
a un détail près, cette remarque est faite au vu de l'expérience d'Embracer avec ces autres "filiales". Bien malin celui qui pourra dire ce qui va passer (comme d'habitude...)
on peut juste espérer que contrairement au propriétaire précédent, le but ne soit pas de faire une plus value sur court terme (fond d'investissent) mais de garder Amsodée dans son giron (comme cela a l'air d'être le cas pour ses autres studios) pour faire de l'argent (pas d'angélisme) mais sur le long terme...
Kenairod
Kenairod
J’aurais bien vu une petite phrase dans l’article précisant que Tric Trac appartient à Asmodee, comme ça se fait dans la presse lorsqu’ils font des articles qui parlent de leurs propriétaires.
Acathla
Acathla
...pourquoi en fait ? je veux dire, l'article est quand même très neutre...des chiffres, machin rachète machin...un bout de communiqué...
j'ai vu des articles ailleurs non asmodéen dire peu ou prou la même chose....
si peur vous avez, vous pouvez aller lire les articles concernant Asmodée ailleurs...cela doit faire 20 ans (peut être plus) que l'on parle de Asmodée et TT, c'est proche tout ça...a un moment, tout le monde le sait...

Apparement, il y avait même le POUIC dans leur conférence de rachat...
Nydhyana
Nydhyana
Un joueur, de jeux de société, joue avec des bouts de carton.
Comme l'a dit le "prophète" JC "...let them do..." (brève citation, j'en conviens, prononcée en 1996. Oui, n'allez pas "trop" loin, pour JC).
Salmanazar
Salmanazar
Est-ce que Embracer Group de l’investissement bulle bien mené sait au moins qU’il possède Trictrac de la motivation passionnée ?
Libraman
Libraman
Oui cela fait peur pour la suite de TT.
Ces chiffres sont des... chiffres. Même s'ils sont important voir déterminant, ce n'est pas ce que je cherche dans les JdS. Est-ce que cela vous permettra d'avoir une base solide et d'envisager de nouvelles perspectives, ou est ce que vous aller subir les affres de la rentabilité à tout craint ?
Dans tous les cas je vous souhaite plein de challenges réussit.
John Lénine
John Lénine
Je crois que ce groupe va faire plus que nous embrasser ...
EvilM.
EvilM.
Qui eu cru que ce post : purement informatif, écrit avec les précautions d’usages, thématiquement peu engageant, déposé dans un forum ou le sarcasme est quotidien, et où la mauvaise foi se fait régulièrement passer pour loi, et sur un sujet où l’emballement est si souvent la cible désignée de tous les rageux, qu’un lapin un jour d’ouverture de chasse en aurait pitié…

Qui eu pu imaginer qu’une telle missive se transformerait en tribune de soutien à l’équipe de TricTrac ?


Pas moi.
Mais p***** je trouve ça beau et tellement mérité !
🥲
Acathla
Acathla
la plupart de ceux qui pourraient se plaindre de cela sur TT, sont tout simplement inquiets pour TT, et quand tu es inquiet, c'est juste que tu apprécies...
il ne faut pas y voir des rageux qui déversent leur fiel...
Loder
Loder
Alors là, j'avoue que... je ne sais pas du tout quoi penser de cette information. Bonne nouvelle pour le jeu ? Pour la créativité ? Pour les boutiques ? Pour Asmodée ? Pour Trictrac ? Pour les joueurs ? Pour les salariés des différents groupes ? J'en sais fichtre rien ! Comme tous les changements, j'imagine qu'il y aura un lot de contents et un lot de moins contents mais bien malin est celui qui serait capable dès aujourd'hui d'anticiper tous les ricochets, les conséquences directes et indirectes d'un tel évènement. Seul l'avenir arbitrera les débats entre les éternels optimistes et ceux qui voient là le signe que l'apocalypse est en marche. Je souhaite plein de courage aux salariés des différents groupes concernés et notamment ceux de Trictrac qui ont connu pas mal de chamboulements ces dernières années. Au rythme où vont les choses, il ne doit pas être simple pour eux de se projeter et il n'est pas toujours agréable de vivre au jour le jour.
Loder
Loder
Je ne peux pas m'empêcher d'avoir aussi une pensée pour Phal. Même s'il a pris de la distance avec TricTrac depuis qu'il a vendu la boîte, il n'en reste pas moins vrai que TricTrac est son bébé devenu grand et, en qualité de parent, on est toujours attentif à la vie de nos enfants devenus adultes et indépendants. Petit : petits soucis, grands : grands soucis.