Docteur Mops

Azteka, la mort, la vie, les momies, toussa

Azteka, la mort, la vie, les momies, toussa

Cette semaine va voir l’arrivée dans les boutiques de France une des nouveautés de l’éditeur Huch ! qui est signée Andrea Mainini. Souvenez-vous du splendide et récent « Origin » de chez Matagot

« Azteka » est un jeu abstrait thématisé et vous pouvez immédiatement tirer un trait sur les elfes, les nains et les morts-vivants (Ha ! Non ! En fait pas tant que ça…) car nous allons ici nous confronter à du lourd. Mesdames ! Messieurs ! Bienvenue en Aztéquie pour assister à la grande roue du destin qui va voir s’affronter la Vie et la Mort ! Avouez que ça claque comme thème !

Default

En tout cas cela est prétexte à de jolies petites figurines avec d’un côté les aztèques écarlates et rigolards contre les tristus les ricanantes têtes de moooort en gris méchant. Et comme nous pouvons jouer à trois, saluons aussi la présence des réjouissantes momies blanchâtres qui comme nos amis zombies représentent l’état ENTRE la vie et la mort. Figurines dont nous devons la présence aux russes de chez Zvevda, spécialisés dans les figurines plastiques.

Commençons par examiner la règle de base pour deux participants. Le plateau de jeu est constitué de 4 anneaux dont certains pivotent car (mesdames messieurs) nous sommes ici en présence de la roue de la vie en plastique ! Des emplacements pour venir ficher nos pions-figurines sont disponibles sous forme de… trous. Les trous de la roue de la vie ! Brrrr !

L’un des joueurs va incarner les forces vitales tandis que l’autre ne pensera plus désormais qu’à faire passer tout le monde vers le trépas.

DefaultDefault

Chaque joueur possède un objectif propre mais il existe également un objectif commun. Quand un des joueurs atteint un de ses deux objectifs, il gagne la manche. Une partie se joue généralement en deux manches pour que les joueurs puissent échanger de rôles.

L’objectif de la Vie qui aime bien se répandre est d’occuper chaque segment du plateau avec au moins un de ses pions.

L’objectif de la Mort qui aime bien se répandre aussi mais pas pareil est d’occuper un segment ou un anneau complètement (sans trou) avec ses pions.

Enfin l’objectif commun est d’arriver à placer ses 14 pions sur le plateau de la vie qui tourne !

Default

Pendant notre tour, et qui que nous jouions, nous avons le choix entre deux actions. La première est de placer un nouveau pion en jeu. À part pour le premier qu’on peut placer n’importe où, les suivants ne peuvent se placer que près d’un pion à soi.

L’autre possibilité est de faire tourner un anneau d’un cran (45°).

Chaque joueur possède quand même une particularité. La vie aime vraiment bien se répandre ! Je vous en ai déjà parlé non ? Si en plaçant un pion, la Vie réussit à remplir un segment c’est une Naissance ! Et hop ! Un pion supplémentaire gratuit !

De même la méchante Mort qui arrive à entourer un pauvre petit pion de la Vie le tue ! Le pion vie disparaît et la Mort le remplace par un des vilains siens. En ricanant en plus !

Et quand on est trois ?

Cette fois, on ne prend chacun que 12 pions et on oublie les objectifs personnels. Les momies entre en lice. À la place, il faut atteindre l’un des deux objectifs communs : Avoir au moins un de ses pions dans chaque segment ET chaque anneau. Ou bien remplir un segment ou un anneau entier.

La règle du jeu diffère également un peu : nous pouvons placer nos pions où bon nous semble ou tourner un anneau d’un cran mais uniquement dans le sens des aiguilles d’une montre aztèque.

Et puis si cela ne vous suffit pas, il existe une règle pour deux joueurs un peu plus rentre-dedans. Je vous en laisse la surprise.

Normalement, nous devrions pouvoir commencer à trouver ce jeu dans les bonnes ludoteries ou peu s’en faut. N’hésitez pas à venir donner votre avis sur la fiche du jeu quand vous aurez pratiqué la roue de la vie du destin de la mort des momies.

► Téléchargez les règles multilingues en cliquant ici


Azteka
Un jeu de Andréa Mainini
Illustré par Sabine Kondirolli
Publié par Huch & friends, Zvezda
2 à 3 joueurs
A partir de 8 ans
Langue des règles: Française, Allemande, Néerlandaise
Durée: 20 minutes
Prix: On ne sait pas


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (3)

Default
Kerquist
Kerquist

Après Ignis, Huch & Friends a l'air de creuser son sillon dans le jeu abstrait.

Totoche
Totoche

Monsieur jmg a des références. Chapeau !

:o)

jmguiche
jmguiche

Tristus et Rigolus... et à 3 avec Arthur le fantôme...

:)