Monsieur Guillaume

BGF : Garçons, la même chose !

BGF : Garçons, la même chose !

Le week-end dernier s'est tenu la troisième édition du Brussels Games Festival, le BGF de son petit nom. Un festival belge et ludique (oui, parce que Belgoludiques, c'est déjà pris). Et cette année, je m'y suis rendu pour la première fois, invité, et je les en remercie, par le comité d'organisation. Alors voilà, c'est toujours un peu particulier de parler d'un évènement qui a eu lieu, maintenant passé... peut-être que ceux qui y étaient peuvent être intéressé, mais pour tous les autres, amis lecteurs...

Et puis ma foi, qui sait, un petit compte-rendu de partie, ça peut faire fondre le coeur de n'importe quelle joueuse ou joueur et convaincre de jouer à un jeu sur lequel nous n'aurions pas parié. Après tout, il pourrait en être autant pour cet évènement qui monte en puissance et qui a des attraits énormes ? Qui sait, nous pourrions nous y croiser l'année prochaine ? Allez, finissez votre bière, c'est parti !

Default

De l'arrivée ou petite soirée inaugurale

Vendredi soir, dans le gymnase de l'Ecole fondamentale Congrès-Dachsbeck, qui donne sur la Rue de L'Enseignement, envahi pour l'occasion par tentes, barnums et autres barrières métalliques pour barrer les accès de cette rue qui devient terrain de jeux, dans ce gymnase donc, a lieu la petite fête d'ouverture. L'occasion pour Nicolas Boseret, dit "Tibi", et tout le comité, de remercier les partenaires, retracer un peu l'historique et l'évolution de ce festival et de montrer quelques films sur les activités ludiques dans les écoles, et ça, c'est bien !

DefaultDefault

De l'organisateur (Tibi)... et des bloggueurs (Des Jeux Une fois)

Les premières rencontres avec éditeurs, amis, bloggueurs ont lieu avant, pendant (tout en écoutant attentivement, bien sûr... et en se rapprochant du buffet, délicieux, position stratégique) et après.

Allez, ça papote, mais ne tardons pas, demain démarre 32h de jeux non-stop !

De la première journée avec sa presque nuit

Oui, parfaitement, 32h. Ça commence à 10h, les stands ferment vers 18h mais ça joue toute la nuit et re-belote (et dix de der') jusqu'au lendemain 18h.

Bigre, en ce 15 août, jour férié, ne voilà-t-il pas que la pluie s'en mêle... ah ça, c'est toujours la malédiction d'un festival qui se passe en extérieur ! Pourtant, à malédiction, malédiction et demi, il n'est pas dit que le joueur ne l'est pas, joueur ! Et avoir envie de jouer et re-re-jouer, ça se passe du beau temps. Au final, et malgré la pluie, l'affluence laisse entrevoir une fois encore, de nouveaux chiffres à la hausse.

DefaultDefault

Le samedi, du monde et de la pluie ; le dimanche, encore plus de monde et du soleil

Les éditeurs ayant répondu présent en force, simplement prendre le temps de dire bonjour et de faire la rue de long en large et déjà le temps file. (Impossible de tous les citer, c'est le meilleur moyen de fâcher et d'en oublier, la liste est ici ! ). Il y a de plus La Table (restaurant avec des jeux dedans) et l'Outpost (boutique et endroit rêvé pour coregamers (JCC, jeux vidéos, j'en passe et tant d'autres)), les alcôves d'un hôtel pour des jeux en avant-première et même quelques parcs pour le mölkky.

Allez, go, jouons ! La première partie sera pour Ultraz, la version complètement remaniée et vitaminée d'Ultrium. Simplifiée, rapide, rajeunie... ça passe, tatane et marque ! Vivement que les derniers équilibrages se fassent, ça pourrait sentir bon !

DefaultDefault

Ultraz, sport de balle rapide et violent ; Alien Wars, les lasers le sont tout autant !

Et hop, du côté de Superlude, maintenant sous la houlette d'Origames! Et hop, une petite partie de démo d'Alien Wars. Les illustrations de Régis Torres attirent l'oeil mais voilà, dans le boxon du combat, où sont donc mes troupes ? Tout est caché et chacun son tour, nous retournons une carte ronde. Seulement, c'est son propriétaire qui l'activera... et il pourrait bien en profiter pour vous exploser en lançant la carte "Explosion" sur vos vaisseaux... bon, perdu ! Mais je me vengerai !!! Le jeu est familial et rapide, pourtant ça donne immédiatement envie d'en rajouter... des pouvoirs spéciaux, des lieux particuliers... ma foi, ça se pourrait !

En passant sur la table d'à côté, c'est Sabordages et là encore, ça castagne dans le chaos et la bonne humeur. Nos bandes de pirates draftent des "tranches" de navire, avant que de donner du canon via les mèches (de deux longueurs différentes) allumées. Renforcement métallique, ressort pour renvoyer l'boulet et autres goulots pour "passer à ton voisin" sont au menu. Les plans se déroulent jamais comme il faut, ça couine et tempête et à la fin, le bateau le plus long l'emporte. Un jeu pour chouiner et en rire... là aussi, faut que je me venge !

DefaultDefault

Mon bateau est bleu, et moi vert !

À côté, François, d'Asmodee Benelux, infatiguable ; et Tanju, coordinateur global du BGF

L'attraction est trop forte et j'enchaîne sur deux mini-run à T.I.M.E Stories. Bon sang de bigre de grmblmblm que c'est frustrant de ne pas aller au bout, de ne pas savoir, découvrir, explorer... et ne même pas pouvoir vous en parler pour ne pas "spoiler" ce qu'il se passe dans cet asile (les plus fous ne sont pas ceux qu'on croit... d'un autre côté, dans ce scénario, même les moins fous sont barrés, alors !

Default

Je vous dis que je ne suis pas fou... enfin, hier, je ne l'étais pas... ou c'était demain ?

crédit photo : Asmodee Benelux

Vient le moment des tables rondes, avec deux sujets qui s'enchaînent et sont liés. Le premier est intitulé "Un proto sous le bras, quel est mon trajet". Avec Gaëtan Beaujannot (Agent d'auteurs à Forgenext et lui-même auteur), Hervé Marly (Petit Meutre, Loup-Garou de Thiercelieux, Skull et j'en passe) et mettant à contribution ma petite expérience du côté de chez Filo sous la houlette de Tibi, nous voici à dresser le portrait de ce qui peut conduire à l'édition. Il y a du monde, il y a du répondant, on sent que le sujet passionne tous les créateurs en puissance.

Le suivant a pour thème "Copyright, droit d'auteur, propriété intellectuelle : impacts sur la créativité" et c'est Arnaud Van Hecke qui s'en charge... et il avait potassé, le bougre ! Très intéressant, ça aurait presque pu durer encore un peu.

Ces "petits" travaux de dissections intellectuelles, de réflexions parfois philosophiques, qui ne changeront pas la face du monde mais qui permettent d'extérioriser et d'apporter un autre angle à notre passion sont méritants.

Allez, un p'tit Dead of Winter pour aller jusqu'à 3h du mat' et puis, on s'fait vieux alors un peu de sommeil ne sera pas du luxe.

Un dimanche pour sauver Obama !

La bourse aux jeux étaient impressionnantes d'offres et surtout de monde. Nous aurions presque pu nous croire en pèlerinage, tournant autour des tables centrales, serrés les uns contre les autres. J'y ai la joie de croiser Shadi Torbey (Onirim, Sylvion) et Didier Delhez (Plato Magazine)... et de commencer un lucratif traffic de T.S... mais chut, un agent me surveille ! Par contre, ce n'est pas aujourd'hui que je trouverai mon "Mission Dreadnought".

Default

Ne me demandez pas, il ne m'en reste pas...

S'en suit, sur le stand du GAG, une partie mémorable de Save The President, Save The World. Dans ce coopératif délire pur jus, vous incarnez des touristes loufoques en visite à la Maison Blanche lorsqu'une faille spatio-temporelle s'ouvre. Votre mission, même si vous ne l'acceptez pas, sauver le président des tomates tueuses et autres poule-araignées, et pire encore, des Kaïjus. Un coopératif à points d'action à activations libres où l'on fait des plans abracadabrantesques pour éliminer ces monstres.

Il nous a fallu par exemple aller chercher 4 pneus dans le garage présidentiel, en même temps qu'arracher une latte du plancher et se retrouver pour monter tout ça avec le ventilateur et la tondeuse. Enfin, nous balançons le skate à moteur sous les pieds du Wash-o-matic afin qu'il tombe dans sa faille. C'est tendu et sa durée en font un jeu pour joueurs assidus mais l'ambiance était au délire. Et puis, nous avons gagné... je me suis fait tuer, mais nous avons gagné ! À surveiller de très très près !

Default

Entre moult discussions, d'autres parties (10' to kill et Harald, qui tiennent leurs promesses, Skull et Boomerang, toujours aussi sympa...), je tente de faire une partie du 7th Continent, rejouer à l'Auberge Sanglante, Docteur Panic, Taverna, aux Poilus, à 7 Wonder Duel, New York 1901, Kumo Hogosha, la Glace et le Ciel, Hansa Teutonica, des prototypes et j'en passe, mais voilà, il y a du monde, vraiment beaucoup de monde, les tables sont prises d'assaut et le temps passe... mai-euuuuhhh, je ne pouvais pas tout faire... sans parler du tournoi de 7W à plus de 100 joueurs !!!

Alors quoi qu'il en soit, et avant de vous laisser avec quelques dernières photos, concluons : Ce festival est une mine ! Une mine pour rencontrer, jouer, discuter... l'hospitalité belge est chaleureuse au possible et puis, en plein air et en plein mois d'août, ça donne une saveur toute particulière à ce festival, un côté vacances ludiques... alors mille bravos et merci à tous, organisateurs, bénévoles, "braveurs" de pluie et joueurs de tous horizons ! Un très bel évènement.

Donc... Garçons ! La même chose (pour l'année prochaine, quoi ! ;) )

DefaultDefault

Approche maximale réalisée sur le 7ème Continent ; Dites, 7 W Duel, vous avez bientôt fini ?

DefaultDefault

Asmodee Benelux était en force! ; Mobile Frame Zero ou comment "ludifier" ses briques

DefaultDefault

Docteur Panic et l'équipe de Matagot veille sur Doria (Funforge)

DefaultDefault

Simon (Blue Orange) explique sans fin ; Philippe des Pallières et Thomas aussi...

DefaultDefault

La nouvelle version de Cash'n Guns ; Encore un auquel je voulais jouer... Jamie, Joker !

DefaultDefault

Go et Mahjong étaient proposés en parties classique ou en initiation

Default

Si tu viens pas l'année prochaine, c'est moi qui vais t'chercher... GRRRRR !!

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cette article

7 Wonders Duel
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
Harald
Harald
Par Remi Gruber
Illustré par Emmanuel Civiello
2-4 10+ 30´
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Kommentare (9)

Default
sanjuro
sanjuro

Hélas, hélas! Pas pu venir cette année. J'en pleurerais.

clovis
clovis

Premier festival de jeu pour moi et mon fils. On ne savait pas a quoi s'attendre. Et bien c'etait.....

GENIAL!

merci a tout ceux qui ont participé pour leur gentillesse et leur bonne humeur. Les joueurs de role qui ont fait des animations pour les plus jeunes ont été fantastiques. Les clubs de jeux qui voulaient partager leur passion ont été généreux, et l'ambience etait vraiment bon enfant. On reviendra, c'est sur. maintenant on veut aller a d'autre festivals, mais on a peur d'etre decu. On pouvait flaner tranquillement, jouer aux jeux que l'on voulait, et vraiment prendre le temps de tout voir. Pas de chahut, pas de pression, que du bonheur.

Bravo a tous

patriceL
patriceL

Excellent compte-rendu pour ce WE fort sympathique.

Si le soleil a un peu fait défaut le samedi, la bonne humeur des bénévoles, teneurs de stands, visiteurs et autres était un plaisir.

Une petite requête auprès des belges pour l'an prochain : le prototype de votre barbecue pour les saucisses était très bien.... mais trop trop troooooop petit. Il faut absolument la version à la taille adaptée la prochaine fois :-)

M. Guillaume, moi j'étais vert aussi dans le jeu,... :-)

Et comme nous avons navigué ensemble sur les mers belges à bord des navires de sabordage (petiiiiiiiiiit le mien), pouvez vous considérer que j'ai acquis mes 100 premiers XP pour l'Asmoquest ??? C'est elle qui a gagné je rappelle.... :-) (c'est jouer sur l'eau non ???? :-)

duinhir
duinhir

Oui, excellent festival qui monte, dommage par contre que tous les lots à gagner lors du concours soient localisés "Belgique". Maintenant que le festival devient connu dans les latitudes méridionales, un petit jeu aurait peut être été plus intéressant qu'un spectacle à Bruxelles ou un abonnement à la libre Belgique...

GEEK ATTITUDE GAMES

C'est toujours un honneur de recevoir un représentant de TT à notre table... et un grand plaisir de revoir ce sympathique Guillaume. Merci à lui... et à vous tous qui avez fait de ce BGF un succès pour GAG.

On vous dit "à bientôt" !

youngfrancis
youngfrancis

@GEEK ATTITUDE GAMES

Diantre... toujours pas réussi à jouer à Taverna avec tout ça... mais c'était pour la bonne cause, fallait sauver le président!!! Et échapper à Zaroff aussi... Fichu Zaroff...

yves427
yves427

Yessss! le belge est joueur, et sympa, revenez tous l'an prochain ce sera encore plus mieux, pas de doute. Et puis quand en une journée tu ne peux pas tout voir/essayer (mais j'étais là pour sauver le président avec Monsieur Guillaume, nananèreuh) , c'est forcément que c'est déjà un Grand Festival. Bravo à tous, merci aux éditeurs qui y croient, merci aux G.O. qui font tourner le barnum, et en ce qui me concerne, presque tous mes jeux d'occaz sont partis, donc direction Essen 2015 pour faire le plein! J'ai dit.

Khazaar
Khazaar

Je confirme, un festival qui monte, plein de protos et d'avant-premières, et une super ambiance tout au long du weekend, même samedi malgré la pluie ! Et j'ai eu la chance de croiser le sympathique Mr Guillaume (en r'tard comme le lapin blanc) au retour d'une de ses failles temporelles le temps d'une papote et d'un selfie ;)

Elniamor
Elniamor

Tout à fait d'accord avec les conclusions de M. Guillaume : un festival très convivial et accueillant !

La pluie du samedi n'était pas trop génante puisque tout est bien à l'abri sous tentes (ils sont prévoyants !). Je n'ai pas pu faire tout mon programme (T.I.M.E Stories :°() et de mon côté j'ai bien apprécié Taverna (GAG) et Discoveries (Ludonautes).

Peut-être à l'année prochaine !