C'est en bûchant qu'on devient bûcheron.

C'est en bûchant qu'on devient bûcheron.
Les bûcherons !!

87256289b1b21486b117440835e9a9258167.jpe

Salut Trictraciens et TricTraciennes, 

 

Le Lumberjacks [Studio] a donc bien bûché ces derniers mois pour préparer son entrée ! 

Et l’entrée c’est pour bientôt. Presque maintenant :) 

 

La petite histoire pour ceux qui ne nous connaissent pas encore ! 

Nous avons commencé 2016 sur une campagne KS : Gob’z’heroes qui a été un succès supérieur à nos attentes. Nous nous appelions « Skulls Mini » à cette époque… 

Après la campagne, une question s’est vite posée sur la pertinence du “Jeu”. Oui, Jeu avec un grand J… 

Nous étions éditeur de figurines, juste comme ça, « des pitous », juste pour peindre. Et en quelques semaines de campagne KS, nous sommes devenu Editeur de jeu. 

Un grand virage s’est donc amorcé et nouvel éditeur = nouvelle structure = nouveau nom = bah c’est cool !!  

 

Et donc ! De quoi voulions-nous vous parler ? 

Et bien simplement pour vous donner rendez-vous ! 

 

Premier rendez-vous, une TTTv le 15 février ! Pour nous présenter, mais pas que : 

  • Nous vous présenterons notre prochain jeu : ARBORIA (Plus d’infos ici…), d’une part. Surtout … ^^
  • Un petit Papotach’ afin de parler de notre programme de sortie, l’avancement de Gob’z’heroes et nos collaborations futures, d’autre part. 

 

c2459a68617faf0e94f27933ca48d279fd64.jpe

De plus, nous souhaitons d’ores et déjà vous donnez un rendez-vous important !! Nous nous afficherons officiellement sous les nouvelles couleurs du [Studio] au Festival International du jeu de Cannes dans un mois tout juste où nous aurons un grand stand pour accueillir un maximum de monde. Nous vous communiquerons très rapidement l’emplacement et les animations mises en place.

 

A très bientôt 

Les Bûcherons !

 

263d7f9b8849074006e3d2e140e53181b014.png

 

Sur ce, nous retournons nous occuper de nos barbes ! 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare

Default