Capitaine Vaudou : Attrapez la fièvre du Baron Samedi !

Capitaine Vaudou : Attrapez la fièvre du Baron Samedi !
rafpark

Voyager par delà les mers à bord d’un navire, tenir tête aux galions Espagnols, aborder des navires marchands, parcourir les Caraïbes à la recherche de trésors fabuleux, côtoyer les vaudous et autres magiciens, combattre des êtres surnaturels dans l’ambiance de la Piraterie du XVIIe siècle, voilà ce qui vous attend avec Capitaine Vaudou. Embarque donc Camarade!! Si la mort est peut-être au rendez-vous, tu ne la croiseras qu’une fois, mais tu vivras tous les jours des aventures formidables et qui sait, la richesse sera peut-être au bout de l’une d’entre elles ...

 

Capitaine Vaudou est un jeu de rôle qui se déroule en plein XVIIe, en plein boom de la piraterie. Vous allez pouvoir parcourir les mers à la recherche d’aventures, de richesses ou juste fuir un passé troublé. Et comme si le thème n’était pas déjà assez “exotique” comme ça, la pratique de la magie va ajouter un peu de piquant à la période. Il ne faudra donc pas sous-estimer la puissance du Vaudou mais aussi d’autres types de magies. Ce mélange va mettre du fantastique dans vos parties et vous pourrez ainsi croiser le fer de manière classique avec des soldats mais aussi avoir un coup de pouce via des invocations de divinités.

 

Tric Trac

Créé au début des années 1990 par Jean-Pierre Pécau et Pierre Rosenthal, seul le livre de base sera édité et deux scénarios trouvables dans Casus Belli. Cependant, il restera une source d’inspiration pour de nombreux fans. Reprenant le système de jeu de Simulacres, la mécanique a été conçue à l’époque pour permettre d’initier les néophytes et de jouer rapidement.
Alors que le jeu de rôle est en train de prendre vie sous forme de bande dessinée sous la plume de Jean-Pierre Pécau, le duo profite de l’occasion pour ressortir leur jeu. Lla solution est trouvée avec une coédition entre Black Book Edition et Monolith. Celui-ci passe par un financement participatif sur Game On Tabletop il y a quelques mois et arrive actuellement chez votre dealer favori.

 

La gamme est composée de différents éléments : Un livre de Base, un Écran de MJ, un set de Dés thématiques, des aides de jeux et des feuilles de personnages. Je vais m’attarder sur le plus important, le livre de base. Ce dernier propose bien tout ce qu’il faut pour se mettre au jeu : les règles complètes, de quoi créer votre personnage, tout un historique sur la période mais aussi six aventures, des aides de jeux et des personnages prétirés.

 

Tric Trac

 

Comme expliqué précédemment, le jeu se base sur la mécanique de Simulacres. A la création de votre personnage vous allez devoir partager des points sur 3 “Composantes” : le Corps, le Cœur et l’Esprit. Mais aussi sur 3 “Moyens” : la Perception, l’Action et la Résistance. Votre personnage aura bien sûr un métier, des talents et des aptitudes qui vont le personnaliser encore plus, lui apportant au passage des bonus pour certaines actions liées. On aura aussi des bonus ou des malus sur les “Cibles” : Nature, Humain, Artificiel et Surnaturel. 

 

Tric Trac

 

Si je vous explique tout ça c’est que lorsque vous devrez faire un test, il vous faudra au préalable faire la somme de ces différents critères. En effet vous allez devoir choisir 1 Composante, 1 Moyen, déterminer le type de Cible pour ce test et le MJ peut aussi ajouter une Difficulté. On fait la somme de tout ça et ça vous donne la valeur du test. Pour savoir si on le réussit ou non, on lance 2D6 et si le total des dés est inférieur ou égal à la valeur du test alors c’est réussi, dans le cas contraire c’est un loupé. Pour résumer, on arrive à ce calcul :

 

Composante + Moyen + Cible + Difficulté = Valeur du Test

 

Alors bien sûr plus le chiffre est élevé et plus il sera facile de réussir votre action. Des bonus peuvent aussi s’ajouter si le test est en rapport avec le Métier ou un talent du PJ. Évidemment sur le jet de dés, un 2 (double “1”) est une réussite critique et 12 (double “6”) un échec total … et ceux qui me connaissent commencent à comprendre pourquoi j’aime ce jeu .. mais non ça ne marche pas comme ça :P

 

Tric Trac

 

L’autre avantage c’est qu’on peut laisser le joueur choisir et expliquer sur quels critères il se base pour faire son action. Au MJ d’apprécier ou pas l’explication et de valider le choix du joueur ou non, ou juste d'augmenter la difficulté du test s’il n’est pas convaincu.
Par exemple, si vous cherchez une personne vous allez prendre la perception comme Moyen, mais le choix de la Composante peut changer suivant le type de personne. Si c’est un être que vous appréciez tout particulièrement rien ne vous empêche de choisir le coeur, pour un ennemi vous prendrez le corps et dans le cas d’un être surnaturel tel un magicien l’esprit peut tout à fait convenir. Bref à vous d’être inventif mais sachez rester logique, car finalement c’est le MJ qu’il faudra convaincre.

 

Alors bien sûr les règles ajoutent tout un tas d’autres calculs comme pour “mesurer” le degré de votre réussite, mais aussi des règles optionnelles et j’en passe et des meilleures. Je tiens quand même à préciser que Simulacres a permis de simplifier les jeux de rôles des années 80/90. Donc les systèmes ont bien évolué en 30 ans et si la mécanique reste simple, entre les termes techniques et le vocabulaire du thème pirate / vaudou, et bien les aides de jeu et l'écran de maître seront les bienvenus pour débuter et aider le jeune MJ à ne rien oublier.

 

Votre équipage démarre avec un sloop équipé de quelques canons et de quoi accueillir et “venir en aide” aux “voiliers égarés” que vous pourrez croiser. Le livre décrit tout ce qu’il faut savoir pour barrer un bateau, le système de navigation, les combats en mer et les rencontres “fortuites”. Les caractéristiques d’une dizaine de navires différents sont disponibles (de la chaloupe à la frégate) et au cours de vos aventures rien ne vous empêche de récupérer un bateau “abandonné” par son équipage et le vendre à un armateur pour gagner un peu d’argent voir carrément le récupérer pour votre usage personnel au vu des performances supérieures de celui-ci. On trouve aussi le système de combat de masse lors des abordages qui propose différents niveaux de difficultés, à vous de voir quel degré de complexité vous voulez maîtriser. Bref, tout est expliqué pour vous permettre de faire vivre de vraies aventures de Pirates comme vous aurez pu les lire dans Barbe-Rouge.

 

 

Tric Trac

 

 

Mais Capitaine Vaudou ajoute, comme son nom l’indique, de la magie. Présente sous différentes formes, le Vaudou prend une place importante dans le jeu et même si vous pouvez très bien jouer un personnage complètement hermétique à ces “contes de bonnes femmes”, d’autres peuvent vouloir jouer quelqu’un qui maîtrise ces arcanes ou juste porter un talisman afin de le protéger d’effets néfastes. En tout cas sachez que vous pouvez invoquer les faveurs du Baron Samedi ou de Papa Legba entre autres. Et bien d’autres surprises surnaturelles peuvent croiser votre route et ce, sans avoir à abuser du rhum (mais je préfère vous laisser la surprise et ne pas trop en dire).

 

 

 

Histoire de continuer à vous mettre dans l’ambiance, toute une partie du livre est consacrée à une encyclopédie sur l’Europe et les Caraïbes pendant cette période du XVIIe siècle. On va pouvoir y trouver des “us et coutumes” de différentes cultures, les personnages importants de cette période, les conflits entre les nations, des cartes et une explication des lieux que vous risquez de croiser, les routes maritimes, etc. Mais aussi des histoires sur des localités qui sonnent à nos oreilles comme des aventures tel que l’île de la tortue, repère bien connu de la flibuste et des boucaniers.
On y trouve aussi un Guide du Pirate qui explique les termes, la vie à bord et les “règles” en vigueur. Et ceci se termine par une présentation des pirates les plus connus tels que Morgan ou l’Ollonois et d’équipages typiques de navire dont vous pouvez vous inspirer.

 

Une dizaine d’artistes ont participé aux illustrations de Capitaine Vaudou, avec leurs style différents et leur identité. C’est un vrai bonheur pour les yeux et vous pouvez retrouver une partie de celles-ci dans le recueil d’aide de jeu ainsi qu’un poster. De quoi aider vos joueurs à se mettre dans l’ambiance.

 

Le livre se termine par 6 aventures dont la difficulté va croissante et les premiers scénarios vous donneront des conseils pour vous aider à maîtriser la partie. Là encore je ne vais pas développer afin de garder la surprise mais sachez qu’avec ça ce sont des heures de jeux qui se présentent à vous.

 

Tric Trac

Au niveau des compléments je vous conseille quand même de vous procurer l’écran du MJ. Outre le fait qu'il possède une superbe illustration du côté des joueurs et de nombreux rappels sur la mécanique pour le MJ, il est fourni avec un livre contenant deux scénarios. Le premier “le Pommeau de la Discorde” est même fortement conseillé pour commencer à jouer. Relativement court, il vous permettra de vous familiariser avec l’univers et les mécaniques du jeu. “L’Expedition Potosi” est par contre une véritable campagne en 8 actes qui là encore vous fera voyager sur terre et sur mer. C’est un très bon complément au jeu qui saura augmenter sa durée de vie. Bref un achat “optionnel” que je vous conseille quand même vivement. Au niveau des Dés, des D6 feront l’affaire mais c’est quand même plus classe d’avoir ceux sur la thématique. Les aides de jeux sont toujours pratiques en partie, surtout pour montrer des lieux ou autres mais là pour le coup ça reste vraiment optionnel.

 

Tric Trac

 

Même si cela peut sembler un peu “réducteur”, Capitaine Vaudou s'approche un peu du film "Pirates des Caraïbes" au niveau de l’ambiance : entre ses combats, ses aventures, le code de la piraterie mais aussi le côté surnaturel de la magie et du Vaudou. Il arrive à allier le côté "simulationniste" et “fun” de cette époque avec ses croyances. On peut regretter que la mécanique n'ait pas subi un rafraîchissement plus en profondeur afin de coller un peu plus aux standards actuels. Le jeu reste simple dans ses mécaniques de bases mais demandera quand même au MJ un peu d’expérience pour en maîtriser toutes les subtilités. Les aides de jeu et l’écran de MJ ne seront pas de trop pour les premières parties et de toute façon, comme j’aime bien le répéter, “c’est plus un guide général qu'un véritable règlement”. 

Il n’en reste pas moins que la partie encyclopédie du livre est un véritable bonheur à lire pour ceux qui adorent la période et va certainement vous en apprendre sur les us et coutumes des pirates et des régions visitées. Les scénarios sont une véritable invitation au voyage, que ce soit à la poursuite d’un trésor, à l’attaque d’un bastion Espagnol, ou la recherche d’un artefact “magique”vous n'aurez que l'embarras du choix. Le jeu et l'univers méritent vraiment de découvrir le système et saura mettre l'ambiance autour de la table (avec ou sans bouteille de rhum). Donc si vous avez envie de vous évader et vivre autrement la vie de Pirate, Capitaine Vaudou saura vous satisfaire !

 

RAF Park

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

1Gefällt mir nicht

Kommentare (11)

Default
Roliste
Roliste
Désolé que le système ne t’ai pas plu. Je l’ai beacoup retravaillé ces trois dernières années pour le rendre plus simple que celui d’il y a 29 ans. Il est sûr que j’aurais aimé avoir plus de place pour les exemples. Ça fait troîs ans que je teste. Et la version Découverte marche pour des joueurs dès 10 ans.
rafpark
rafpark
Vous vous méprenez ! Le système me plaît et je potasse les scénarios actuellement pour lancer une campagne avec des amis donc bon ^^.
Deux choses cependant, comme je l'explique, la base reste simple mais ce sont les calculs annexes qui demandent un peu "d'exercice" et surtout de ne pas les oublier. Et c'est là que les aides de jeu et l'écran font leur travail en bon rappel. Donc sur les premières parties elles seront d'une grande aide et à surtout ne pas négliger.
La seconde c'est que j'écrit ici sur TT, et le but premier est de faire découvrir le jdr au plus grand nombre. Ici à mon avis on a plus un public qui découvre ce loisir et donc j'essaye de me "situer" comme quelqu'un qui débute. Si je compare la mécanique à un chronique oublié elle reste quand même moins "accessible facilement". Là où pour un vieux baroudeur ça ne posera pas de problème ;)
Mais sinon au plaisir d'en discuter de vive voix ;)
rafpark
rafpark
Ah et désolé pour le délais de réponse, fin décembre dans le commerce et de surcroit au SAV plus les fêtes, ça ne m'a pas laissé beaucoup de temps à venir par ici !!
adel10
adel10
est ce que ça un lien avec la version simlacre de casus belli ?

hum ?
rafpark
rafpark
C'est la réédition de la version de casus belli ;)
adel10
adel10
merci
quand on pens que touétait contenu en moins de 100 pages
rafpark
rafpark
Il y a des scénarios en plus
sf2605
sf2605
L'ouvrage est très joli et qualitatif mais un sentiment de fouillis et un manque de clarté persiste niveau règle, aussi bien dans les réussites critiques que ce qui concerne la création de personnage entre le mode découverte et avancé. Talents & Aptitudes mériteraient des clarifications. Très bon passage sur la partie encyclopédie sur l’Europe et les Caraïbes effectivement.
rafpark
rafpark
D'où mon "On peut regretter que la mécanique n'ait pas subi un rafraîchissement plus en profondeur afin de coller un peu plus aux standards actuels"
Certains paragraphe je m'y suis repris à plusieurs fois pour bien saisir la mécanique. Après je me prend rarement la tête sur les trucs que je trouve alambiqué :P
bobbylafraise
bobbylafraise
Mais où se cache le baron samedi ?
rafpark
rafpark
Pour avoir la fièvre, surement au 2001 Odyssey ;)