tapimoket

Chronicles of Crimes : Welcome to Redview : La ville aux strangers things

Chronicles of Crimes : Welcome to Redview : La ville aux strangers things

 

Retour vers le futur. Non ! le passé ...

Après les années 2000 de Chronicles Of Crimes, le bond dans les années 50 de sa première extension, il ne restait plus qu'à voyager entre les deux. Et ce sont les vieux routards comme moi qui vont prendre leur pied avec un retour vers le futur, si j'ose dire, dans les années 80. Toutefois, l'univers proposé sera plus proche d'un Spielberg version BD à l'arôme de Stephen King. Ça risque de bousculer le côté sombre des premiers opus, mais le nouveau décor me plait assez.

Si je parle de notre grand King (Stephen), c'est que vous allez jouer une bande de copains adolescents un peu geeks qui vont se retrouver mêler à 4 scénarios qui se déroulent justement dans une petite ville du Maine aux States. Le commissariat se transforme alors en une cabane dans les arbres qui sera votre lieu de réunion pour dénouer d'étranges affaires . Ne comptez pas sur moi pour en dire trop, car ce serait vous gâcher le plaisir !

 

COC-WTR02

Une bande d'ados geeks

Ces ados vont donc voyager des différents lieux, à la fois de leur quotidien comme le lycée et incongrus pour leur âge, comme, par exemple, le bar du coin où se désaltèrent quelques habitués, ivrognes ou malfrats ou cette vieille demeure mystérieusement protégée...

Comme ils n'ont pas le pouvoir de la police ou la détermination d'un détective professionnel, ils devront alors user de quelques astuces pour éviter les ennuis et franchir quelques obstacles. Ainsi, dans le fameux bar crasseux, un petit passage par la fenêtre leur permettra de déjouer toutes obligations administratives liées à la majorité nécessaire pour y rentrer...

Dés tournons les regards ...

Pour mettre en œuvre ces petites astuces et autres besoins, la nouvelle extension intègre une mécanique d'utilisation de compétences. Il n'y en aura que trois, correspondant à l'intelligence, le baratin et l'agilité. Un saut par ici, un crochetage par là ou un gros mensonge bien ficelé feront l'affaire. Le système s'appuie sur un simple jet de dés auxquels on ajoute ou soustrait des bonus et malus selon son personnage et/ou la situation.

 

Tric Trac

Il faut donc réaliser autant de succès que de joueurs pour réussir l'action. Heureusement, si l'un des personnages se plante lamentablement, d'autres pourront avoir deux succès d'un coup ou bien on pourra utiliser des jetons énergies pour augmenter ses chances. Oui, elles sont bonnes ces fameuses barres chocolatées et donnent du tonus !  Il sera donc assez rares de ne pas y arriver, il faudra juste ne pas en abuser histoire de tenir tout le long de l'histoire (et éviter la crise de foie par la même occasion)

COC-WTR03

 

COC-WTR07Rrrrr, Zzzz

Enfin, n'oubliez pas non plus que vous êtes des adolescents. Si certes, l'adrénaline d'un mystère à résoudre, vous pousse jusque tard le soir, il n'empêche que votre quota de sommeil devra être respecté. De plus, votre absence inquiétera vos parents... En terme de gameplay, si vous agissez la nuit, vous aurez des malus ! Il faut voir le bon côté des choses, ce repos mérité dans votre cabane, sera aussi l'occasion de refaire un plein de barres chocolatées.

Chose amusante, les 4 scénarios vont s'entremêler. Ainsi, cette petite ville de Redview nous cache bien des choses bizarres et vous pourrez tomber sur certains éléments déroutants qui seront repris dans une autre histoire. Mais chut, ne spoilons pas ! ...  Toutefois, il arrivera que vous allez parfois murmurer "mais... c'est quoi ce truc ?"

Un univers et des personnages attachants

Au niveau de l'univers, on s'attache plutôt bien à ces adolescents et, même si parfois, ça reste soft et un peu cliché dans certaines histoires, on s'éclate bien à les imaginer à se déplacer partout en bi-cross, tous ensemble dans les rues de la ville. On croisera d'ailleurs quelques lieux typiques de ces années-là comme la fameuse salle d'arcade. Chronicles of Crimes : Welcome to Redview pose parfaitement ses décors en s'inspirant des films qui se déroulaient lors des années 80.

Vous aimez les enquêtes sympathiques ? Spielberg et Stephen King sont parmi vos réalisateurs et écrivains préférés ? La série plus récente Stranger Things vous a captivé ? Alors il est grand temps de vous promener à Redview avec la figure plein d'acné, pour résoudre les mystères qui y règnent.

 

COC-WTR05

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare

Default