Docteur Mops

Compatibility : avec qui n'êtes vous pas pareil ?

Compatibility : avec qui n'êtes vous pas pareil ?

Parmi les successe story qui font rêver les auteurs de jeux, il y a le jeu qui va devenir un succès public et se vendre tout autour de la planète ou presque. C’est arrivé à monsieur Craig Andrew Browne, un auteur australien avec son Compatibility, publié en 1996. Depuis il a adapté le jeu télévisé Deal or not Deal en plateau avec un moins grand succès et il s’est même essayé à la musique. Malheureusement ou heureusement mes recherches pour vous faire écouter son album sont restées vaines.

6e9235f635e1882a6dade4fa31b578ca9605.jpe

Look 96 pas fun

En 1996, Compatibility est un jeu d’hyper marché. Comprenez par là : un truc pour neuneus qui consomment de la culture comme des tranches de jambons sous vide mais qu’ils sont beaucoup alors ça fait beaucoup d’argent. Et l’argent en plus d’être utile ça rend respectable et compétent.  En général, le geek cultivé, n’ayant pas envie de briser son image de décalé érudit ne fraye pas avec le commun exposé sous les néons trop vifs car quitte à être moqué, autant que se soit pour un truc qui soit cool. On se contentera donc d’un mépris amusé et le sujet fera office de reconnaissance sociale entre ceusses qui savent et ceusses qui ne savent pas.

7495657454154d870f1553db917800156192.jpe

Look 2010 plus fun

En général, la vie d’un jeu célèbre prend naissance dans le terreau des amateurs et des passionnés qui, fort de leur petits arrosages de fond de jardin commencent à cultiver tous le potagers avant qu’un investisseur ne prennent les petites pousses pour passer à la culture intensive chinoise tout de suite plus rentable. C’est le rêve de presque tous les auteurs passionnés que de devenir un dilettante moqueur vivant des ses droits pour un truc qui se vent presque tout seul sans plus rien avoir à faire. 

Compatibility c’est un peu l’effet inverse. Signé directement chez un éditeur de super marché, il aurait pu passer inaperçu chez le gratin de la crème du haut du panier si quelques geeks n’hésitaient pas à ressortir les jeux de l’armoire des parents histoire de rigoler un peu sans se prendre la tête.

Et là surprise ! Le jeu moche et con est quand même drôlement rigolo ! Et puis il n’est pas si stupide… Il a beau être fringué avec le survêtement dans les chaussettes, c’est quand même un bon bougre.

311668dcf9e7690e7044ab6c4877dbe2863e.jpe

Look 2016 fun

Et voilà qu’après s’être retrouvé coincé entre les couches et les congelés en prévision des jours de pluie, le petit Compatibility redevient hype et gagne peu à peu ses lettres de noblesse chez les joueurs, les vrais, ceusses qui lisent des règles avec plaisir et soupèsent la pertinence d’un mécanisme et de son effet dans une soirée ludique. C’est le monde à l’envers madame Simone !

En fait Compatibility est un des parents de Dixit et autres jeux d’associations d’idées avec des images. Mais là où Dixit revendique la créativité et l’imagination, Compat ressemblait avant tout à un outil de speed dating looké 90 avec la gourmette en argent.

3bc208dc04ccfc9ac03fd190d10f4eecbfa5.jpe

Du coup, la vague des caddies, s’étant un peu calmé, pourquoi ne pas relooker ce jeu sympa pour le faire redécouvrir à un public plus averti (et de plus en plus nombreux) qui commencent à traiter les jeux d’ambiances comme des vrais jeux. C’est ce que s’est dit Cocktail Games. Du coup en 2010 voici une nouvelle édition luxueuse de Compat dans une boîte en métal puis une nouvelle édition en 2012 et enfin, celle qui fait l’objet de cet article : le Compat 2016 !

f443ea492f6bb87afa6e838366898b898303.jpe

Pour ceusses sont passés à côté, le principe de base est le suivant : nous chopons un thème au hasard dans une liste puis nous allons choisir des images qui nous semblent le plus correspondre avec ce thème. Le truc c’est que nous avons chacun le même set d’images et que nous allons choisir en secret. En général, nous avons un partenaire qui faut de même et quand on est bon, nous dévoilons nos images simultanément. Toutes celles que nous avons en commun nous ferons gagner des points d’où la fameuse compatibilité.

En fait le plus drôle sont celles que nous n’avons PAS en commun et qui vont provoquer quelques débats amusants qui commenceront souvent par « mais pourtant c’est évident que … ». Alors que l’évidence…. Ce n’est pas toujours si évident.

d42c65b748273f5640f01309f7a38575490c.jpe

Et voilà que nous allons à nouveau redécouvrir que nous sommes tous pareils mais différents et que parfois c’est l’inverse. Limite ça fout le vertige quand on y pense mais qui y pense vraiment ? Surement pas Craig Andrew Browne ! 

 

Mais alors que nous propose cette nouvelle édition de ce classique ?
 

D’abord (et c’est important de nos jours) la boîte est beaucoup plus petite. Fini l’époque où les joueur avaient 3 boîtes qui prenaient la poussière dont une du Monopoly sans les règles. Aujourd’hui les ludothèques personnelles sont beaucoup plus fournies alors la place est chère. Merci Cocktail et Ystari!

Le relookage est total façon « on est jeunes (ou pas) et on se marre ». Je crois que le mot à utiliser dans ce cas est « fun ». En tout cas on disait ça hier. C’est vrai que nous sommes très loin du frigo 90 et c’est tant mieux.

On peut jouer en solo. Le jeu d’origine était pour les couples ou du moins les duos. Aujourd’hui tu es unique et ne laisse personne te dicter ses règles ! Trouve ta propre voie et … Bref on peut jouer même en venant de se faire larguer.

Mais en plus de la place, c’est surtout le prix qu’il est bien puisque nous sommes passés de 35, puis à 30 et enfin 25€ pour cette nouvelle édition. Bon alors pour ce prix là et le nombre de cartes, ne vous attendez pas non plus à la carte toilée supérieure ! 

7ddaa3fbb3acd2e013663f95057f7fc41500.jpe
 

En un mot, voilà un pilier de la ludothèque idéale dans une nouvelle version plus démocratique et sympa. Bref incontournable comme jeu de potes qui veulent ricasser vite fait mais qu’on peut se parler de la vie quand même.

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Compatibility
Compatibility
Par Craig Andrew Browne
Illustré par Stivo
3-8 10+ 30´
Dixit
Dixit
3-6 8+ 30´

Kommentare (7)

Default
Ced78
Ced78
J'ai au l'occasion de pouvoir tester le jeu (lors de la fête du jeu de Marly où M. Mathieu est venu animer toute la journée - grand merci encore à lui :-) ) et le jeu est vraiment un incontournable des jeux d'ambiance. Le design (et la création de la gamme, de mémoire nommée Top Ambiance) est juste parfait pour ce genre de jeu :-)
Matthieu.CIP
Matthieu.CIP
Si je peux me permettre, nous avons évité d'avoir une approche graphique débilitante et infantilisante que l'on voit trop en ce moment. On n'est pas les télétubbies du jeu de société et on ne veut surtout pas l'être. Matthieu / Cocktail Boss
Tom Vuarchex
Tom Vuarchex
@Doc : Vous savez ce qu'il vous dit le dilettante moqueur ? ... bah, euhhh, oui, non, rien, en fait ^^

Sinon, perso, je la trouve très bien cette édition :)
Ingalls
Ingalls
Qui sait, peut être que la prochaine édition nous proposera une boîte et un plateau avec un minimum de qualités graphiques. On peut rêver. ... en attendant je devrai continuer à proposer ce jeu avec cette désormais célèbre phrase: pas d'inquiétude, ce jeu est aussi bon que moche.
cocktailteam
cocktailteam
Les goûts et les couleurs... :)
On espère qu'avec cette nouvelle édition, les gens te répondrons "bin non, il n'est pas moche ce jeu.... et en plus il est bon !" ;)
eldarh
eldarh
T'as pas du connaitre l'édition originale pour qualifier celle-ci de "moche" !
D'ailleurs pour le coup j'hésite même à l'acheter, possédant la première version. Peut-être que je l'offrirais^^.
ThierryLefranc
Bonjour, j'aime beaucoup ce jeu et je préfère nettement la boite précédente. Je trouve curieux ce patchwork très enfantin de dessins pour un jeu qui de plus ne se joue qu'avec des photos.