Monsieur Guillaume

Corinth : l'Ys s'tarit ? l'Ys, pas en... Grèce ? Et si !

Corinth : l'Ys s'tarit ? l'Ys, pas en... Grèce ? Et si !

Tric Trac

Yspahan, vous connaissez ?... Non ? Vraiment ?... sérieusement, il va falloir faire un article sur la "culture ludique", ce n'est pas possible, tout part en cou... cahuète... Yspahan, c'est Sébastien Pauchon chez Ystari... son premier jeu édité en... en 2006 ?!? Bon sang, la claque de vieux con avec le temps qui passe ! Yspahan, c'est un excellent jeu de prise de position et de majorité, mâtiné d'un peu de gestion de ressources (chameaux et or)... un Ystari de la belle époque donc... avec des dés... oui, parfaitement : En 2006, nous jouions déjà à gérer des ressources avec des dés, espèce de petits impudents qui croyez voir la modernité dans les jeux actuels... permettez que nous nous esclaffions : "ah ah ah" ! Ce jeu avait même eu le droit à une Masterprint édition sous la plume de Mike Doyle chez QWG Games pour ceux qui aiment avoir le choix entre deux plumes, la première étant d'Arnaud Demaegd, bien sûr.

 

Tric Trac

 

 

A new challenger approches !

 

Tric Trac

Et bien figurez-vous que Sébastien pensait depuis un moment à "Yspahan, le jeu de dés"... ce qui est un comble, tout de même : faire d'un jeu de dés... un jeu de dés... gonflé non ?

Tric Trac

Et pourtant, c'est, avec l'équipe de Days of Wonder ce qui va bientôt se retrouver sur nos tables de jeux... mais sous le nom de la cité portuaire grecque : Corinthe. Les marchands viennent y vendre les plus beaux tapis persans, la plus fine huile d'olive de Crête, pressée à froid évidemment, les raisins de la décadente Rome d'à côté et les épices de l'énigmatique Egypte. 

 

Tric Trac

 

Tric Trac

 

 

Quelques manches (16 ou 18 en fonction du nombre de joueur) donc pour s'enrichir le plus possible, là aussi au moyen de 9 dés. 9 dés de base et la possibilité d'en ajouter jusqu'à 3 en payant. Regroupés par valeurs, les joueurs, comme à Yspahan, choisiront, à leurs tours, un groupe de valeur afin de l'utiliser suivant les possibilités offertes : Livrer des marchandises dans les différents quartiers ou déplacer l'intendant qui est là, lui aussi ; Acheter des troupeaux de chèvres (on sait jamais, les légionnaires romains... et c'est la fortune assurée) ou recevoir de l'or ; Visiter le marché... avant, éventuellement de construire un bâtiment.

 

 

Tric Trac

 

Tric Trac

Le plateau centrale est réduit à la "tour à dé" et nous aurons une feuille de marque pour tenir compte de nos investissements et autres options stratégiques, comme à l'époque les bâtiments à construire pour améliorer son caravansérail ! A la fin de quoi, comme dans tout bon "roll & write" bien moderne, un dernier décompte amènera la distinction suprême pour le vainqueur !

 

Un vrai plaisir de retrouver ce jeu qui devrait être disponible en mars en Europe (et peut-être donc en avant-première à Cannes) autour du petit prix de 20 €

 

 

 

Tric Trac

Et en cadeau bonus, un petit voyage temporel pour redécouvrir Sébastien... et Yspahan...

quelques années en arrière ! ;)

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

À suivre dans la rédaction...

Kommentare (21)

Default
Bryan LEFEBVRE
Très bonne nouvelle ça ! YSPAHAN est un SUPER jeu de (l'excellent) mÔsieur Sébastien Pauchon, j'adore y rejouer à chaque fois ! Du coup, faire un p'tit Roll And Write sur le sujet me paraît tout à fait sympathique. Comme ça DAYS OF WONDER édite son premier du genre, vu que c'est la mode en ce moment... Côté illustrations on pourrait penser que ça va permettre d'attirer l'oeil à un "plus large" public, après tout ça ce ne sont des choix graphiques de l'éditeur : le plus important est de voir ce qu'il a de le ventre... le jeu, hein, ... pas Sébastien !!!
relacio
relacio
Tien c'est marrant ça car j'ai ressorti ma boite de Yspahan la semaine dernière justement. Toujours aussi bon :))
tof256
tof256
Je suis désolé de faire mon stroupmphe grognon... « moi j’aime pas les illustrations » mais j’achetrai Le jeu quand même parce sue ça a l’air bien... et parce que « j’aime bien Sebastien Pauchon »
laurent1975
laurent1975
J'aime beaucoup le style cartoon des illustrations
magicjl
magicjl
J'adore Yspahan, j'y joue toujours. Rapide avec des choix à faire, super jeu. Et un jeu qui a lancé la mode des dés dans les jeux de gestion. Ensuite il y a eu Troyes et bien d'autres. Donc sans réfléchir je me l'achète ce Corinth. Même si je le trouve légèrement cher pour le peu de matériel. Et un days of Wonder sans matériel c'est bizarre non ?
Boshu
Boshu
Tentant mais cette illustration de boite...
Bruno des Montagnes
En tout cas , moi j'ai eu la chance de jouer aux différentes évolutions du proto, et.. c'est sacrément bien... il sera mien
Salmanazar
Salmanazar
Tiens, les graphismes de Corinth me font penser à Sobek !
bgarz
bgarz
Et moi, à Burdigala ^^
Trop hâte d'y jouer
serraangel
serraangel
Dommage, ça fait bien envie mais les sourires niaiseux des personnages sont rédhibitoires pour moi.
Salmanazar
Salmanazar
yeaaaaaah !
Sébastien Pauchon + Yspahan + Dés = achat direct.
D'ici là, je retourne regarder ma boite de Métropolys.
Kmylle06
Kmylle06
J'aime parce que c'est un roll and write et pour le jeu de mots bien pourri, pardon, inspiré du titre XD