Docteur Mops

Craftsmen, le kubenbois qui vient de pologne

Craftsmen, le kubenbois qui vient de pologne

Vous aimez les jeux d’ouvriers qui construisent des trucs ? Le jeu d’ouvrier c’est ce que l’on appelait avant le jeu à l’allemande. De l’autre côté de l’Atlantique, on nomme cela l’eurogame. Enfin ce n’est pas tout à fait exact d’ailleurs puisque les jeux dits à l’européenne sont un ensemble qui comprend plus que des jeux de pose d’ouvriers.

Permettez moi de vous présenter le jeu de pose d’ouvriers à la polonaise avec ce bien nommé « Craftsmen » publié chez ST Games et signé par Krzysztof Matusik qui fait sa première entrée dans notre base de donnée. Bienvenu chez le Pouic Krzys !

« Craftsmen » ne cache pas son style. Si vous êtes allergiques au genre ou que poser des pion pour obtenir un cube qui donnera un truc permettant de fabriquer un machin qui permettra de fabriquer une chose qui donnera des points de victoire vous plonge dans un ennui abyssal, vous pouvez déjà arrêter de lire et passer à autre chose.

Default

Ce soir je serais la plus belle pour aller administrer

Une partie de Craftsmen se déroule en 12 manches qui sont divisées en 3 tours qui sont divisés en 4 rounds (déjà ça calme). En termes narratifs cela correspond à plusieurs années, lesquelles sont divisées en saisons qui offriront chacune des opportunités différentes.

Les joueurs endossent le rôle d’administrateurs venus prendre en charge une petite ville perdue dans la campagne pour savoir lequel laissera le mieux sa marque dans le développement de la ville. Pour gagner une partie, il faut être à la tête du plus grand score de Reconnaissance. Celle-ci s’obtient par plein de moyens différents.

Il était une fois, il y a très très longtemps, dans un lointain royaume, une petite ville. Cette petite ville était si petite que les cartographes du royaume n’avaient pas pris la peine de la noter sur les cartes. Le maire de la ville décida de changer ceci. Il envoya des messagers parcourir le royaume. Ils devaient annoncer qu’on avait besoin d’un administrateur compétent, intelligent et expérimenté pour redresser l’économie de la petite ville. La récompense pour le travail effectué serait un mémorial placé sur la place centrale de la ville, une gloire éternelle, et la satisfaction du travail bien accompli.

Des années s’étaient écoulées lorsque les candidats atteignirent enfin la ville. Le maire n’avait jamais été aussi heureux. Il ne savait pourtant pas lequel de ces administrateurs conviendrait le mieux pour cet emploi. Il décida donc de donner à chacun d’entre la chance de prouver qu’ils étaient celui qu’il fallait. On procura aux candidats 5 assistants, pas très intelligents, mais certainement très loyaux et obéissants. Le temps pour prouver son savoir-faire et ses compétences est seulement de 3 ans. Après ce temps, le maire décidera lequel est le candidat parfait pour remplir ces honorables fonctions.

Les joueurs endossent les rôles des administrateurs qui aide le maire à reconstruire l’économie ruiné de la petite ville. Ils veulent forcer les cartographes a enfin inscrire le nom de la petite ville sur les cartes du royaume. Vous pourriez même être amené à trouver un nom à cette petite ville qui a tant besoin de votre aide.

Pour cela, ils enverront leurs assistants sur les différents bâtiments de la ville pour en utiliser les capacités.

C’est là qu’on découvrira une des subtilités du jeu puisque suivant l’ordre d’arrivée des jetons sur un bâtiment, il se passera des choses différentes. Le premier arrivé pourra se poser sur une case à avantage. L’avantage accorde un bonus qui améliore la capacité naturelle du bâtiment. La deuxième case offre la gratuité en cas de pose d’un deuxième pion, la troisième n’apporte rien de spécial. Trois places seulement mais on peut ensuite replacer un pion sur ceux déjà posés mais dans ce cas, il faut payer un coût au joueur déjà présent sur cet emplacement (sauf si on occupe la deuxième place qui offre la gratuité). On résoudra ensuite les actions par ordre d’arrivées.

Pour varier un peu les plaisirs, les cases de bonus ne se trouvent pas au mêmes endroits suivant les bâtiment.

On peut ne pas jouer tous ses assistants ce qui permet alors de grappiller 1 point de Reconnaissance.

Default

Les bâtiments et leurs actions

À la banque nous allons retirer de l’argent. L’argent est représenté dans le jeu sous forme de cartes. Une carte représente 1 ou plusieurs pièces mais on ne gère pas la monnaie. Il faut donc manager sa main de cartes pour ne pas trop dépenser plus que nécessaire.

De plus de leur valeur (1 à 3), elles sont aussi colorées. En collectant des cartes de même couleur, on augmente la valeur de ce lot. Ainsi 2 cartes de même couleur valent 5 même si elles ne valent individuellement que 1. Et plus on en possède plus la valeur augmente.

  • En allant à la banque, on peut piocher 4 cartes Argent, les regarder et en conserver 1 ou 2. Deux cartes Monnaie est toujours visibles de tous et on peut les prendre dans cette action. Le bénéficiaire de l’avantage (premier joueur placé) garde 3 cartes Monnaie au lieu de 2.
  • La Guilde des Bâtisseurs permet de construire deux bâtiments. Il existe trois niveaux de bâtiments qui coûtent respectivement 2, 3 et 6.

Le bâtiment de base produit des matières premières (bois, fer, lin, blé, vache, cire, raisin). Les bâtiments améliorés permettent la production de produits intermédiaires (Baril, corde, cuir, papier, tissu, lingot de fer, viande et farine). Enfin les bâtiments avancés offrent des produits finis (armes, outils, vêtements, livres, bougies, vin, bière et pain)

En produisant des produits finis, on touchera les précieux points de Reconnaissance.

Pour jouer de nouveaux bâtiments, il faudra respecter des règles poses (couleurs de bords de cartes).

  • Le Notaire permet d’acheter des cartes bâtiments disponibles. Pour cela il faut payer avec des cartes Monnaie de la bonne couleur.
  • La Guilde des Artisans permet de poser un cube Travail sur un de ses bâtiments (Kubenbois power !)

Ces cubes vont passer de cartes bâtiments en carte bâtiments pour produire les matériaux idoines. Les matières premières peuvent être envoyées vers le bâtiment intermédiaire associé ou vers le marché. Les produits intermédiaires peuvent être déplacés vers le bâtiment avancé associé ou vers la Grange. Les produits finis peuvent être chargé sur des Navires.

Seul la production de produits intermédiaires et finis octroie des points de Reconnaissance.

  • La Guilde des Commerçants permet d’acheter des produits intermédiaires à la grange.
  • La Mairie permet de recevoir des pions Privilège. Ces pions permettent d’obtenir un privilège associé à un bâtiment comme si on était le premier à s’y être placé.

La Mairie peut aussi offrir un cube de Travail.
C’est également à la mairie qu’on peut modifier l’ordre du tour de jeu.

Default

Je suis connu !

Les fameux points de Reconnaissance qui offrent la victoire proviennent de différentes sources (ce qui permet aux joueurs de choisir différentes stratégies) : les bateaux chargés, les bâtiments construits (série de couleur), le contenu de la grange, la production de produits. On peut également en cours de partie acheter des points de Reconnaissance avec des cartes Monnaie (4 de couleurs différentes).

Default

La petite prison dans la mairie

Autant vous dire que ce jeu s’adresse surtout aux amateurs du genre. Voire peut-être même aux plus passionnés d’entre eux. Nous sommes ici dans le plus pur style du kubenbois.

Le jeu est disponible actuellement dans quelques boutiques pratiquant l’import car les règles sont en polonais, anglais et allemand. Heureusement, pour les kubipousseurs, une traduction française vous est proposé ici même par la famille Athimon. Nous vous avons également fourni la version anglaise avec les petits exemples qui vont bien. Normalement avec tout ça vous devriez pouvoir vous en sortir aisément.

► Téléchargez les règles françaises de "Craftsmen (texte)"
► Téléchargez les règles anglaises de "Craftsmen"
Téléchargez les règles françaises complètes


"Craftsmen"
Un jeu de Krzysztof Matusik
Illustré par Krzysztof Matusik
Publié chez ST Games
Pour 2 à 5 joueurs dès 10 ans
Public : passionnés
Durée : 2 à 3 heures
Prix : 35€
Disponible : fin 2013
Langue : polonais, anglais, allemand - français sur Tric Trac



/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (2)

Default
GeekLette
GeekLette

je viens de lire les règles, j'ai reçu ce jeu via un échange.

Et c'est énorme : produire des matières premières qui deviennent des produits intermédiaires puis des produits finis pour finir dans les bateaux, à l'entrepot ou au marché, c'est carrément de l'abus de neurones et j'adore ça.

Hâte de pouvoir y jouer.

Kyojin068
Kyojin068

merci pour la présentation. C'est du classique dans son mécanisme mais j'aime beaucoup le style graphique