Critique de Crazy Heroes

Critique de Crazy Heroes
arthelius


Les héros ne sont pas toujours ceux que l’on croit, ils n’ont pas toujours une cape, une super vision, une force herculéenne, où de quelconques autres pouvoirs, ils se trouvent parfois dans des endroits que l’on ne soupçonnerait pas, comme une ferme par exemple. Qui aurait cru qu’un mouton, un canard, une vache ou un cochon ferait un bon héros ? Pas vous, je veux bien vous croire. Pourtant, ce sont eux que vous allez incarner dans Crazy Heroes, pour sauver le bœuf et le marcassin !


Un jeu à la criée


Pas de règles complexes ici. On dépose sur la table les 4 cartes de couleur, puis dessus on pose les piles de cartes Cris, enfin au centre on pose la pile de cartes Animaux et Changements de cris fraîchement mélangées. Chaque joueur prend alors un animal totem, avec son fruit auquel il est allergique inscrit dessus, puis l’on découvre la première carte du paquet. À ce moment-là, tous les animaux-joueurs figurant sur la carte et n’étant pas allergiques au fruit désigné, doivent crier le plus vite possible le nom de leur animal suivi de l’adjectif ou du nom inscrit sur la carte Cris de la même couleur que la carte Animaux qui se trouve au milieu de la table, et poser sa main sur la carte centrale. Et cela sans se tromper et en étant clair et distinct dans son cri. Si c’est ok, le joueur s’empare de la carte concernée, sinon il se défausse de l’une des cartes de son pécule. La partie prend fin lorsque la pile Animaux est vide. Le joueur avec le plus de cartes l’emporte.

 

Tric Trac


Pâté en boite


Une boite et des animaux super héroïques à l’intérieur sous forme de cartes. Si vous avez déjà lu mes précédentes critiques des jeux Pink Games, vous commencez à connaître leur gamme. Une boite carré, juste des cartes à l’intérieur, et un design vectoriel la plupart du temps. Crazy Heroes n’échappe pas à la règle. Simple et classique, mais efficace. 

 

Tric Trac


Ferme et définitif


Si vous avez joué à Bouhaha, vous devriez être en terrain connu, de même si vous êtes adeptes des party games. Car Crazy Heroes est avant tout (et uniquement) un party game. De ceux que l’on joue en famille, ou entre amis en fin de soirée lorsqu’on s’est bien hydraté pour rigoler un bon coup, en criant Wonder Mouton ou Mi truite Mi Vache. Ça n’est pas sérieux et les joueurs doivent le prendre ainsi. Ça crie, ça rigole, ça va super vite et la plupart du temps, on dit n’importe quoi, mais c’est le jeu qui veut ça et on ne lui en demande pas plus. Je ne suis pas très adeptes de ce type de jeu, ce n’est pas mon style, pour autant, je sais (enfin, je pense) reconnaitre les qualités d’un jeu, et ici Crazy Heroes remplit parfaitement son contrat : des règles simples, de la bonne ambiance et un jeu qui tourne bien. On n’en demande pas vraiment plus. Pour 3 à 8 joueurs, à partir de 8 ans pour des parties de 10 minutes, le contrat est rempli !

 

Tric Trac


Totalement crazy ?


Si vous aimez ou si vous recherchez un party game bruyant, mais fun, Crazy Heroes fera certainement l’affaire, en tout as les enfants en rafole. C’est drôle, pas fin pour un sou, mais on passe un bon moment en sa compagnie et c’est bien là l’essentiel.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare

Default