arthelius

Critique de Petit Architecte

Critique de Petit Architecte


Le postulat de base est « transforme des dessins en objets ! » et celui-ci est assez proche de la réalité si bien sûr, on garde en tête que l’on va jouer avec des planchettes de bois qui nous rappellent fortement les célèbres Kapla, même si ici, elles sont appelées Keva. Si vous êtes fan de ce jeu de construction ? La suite devrait vous plaire.


Angles de vue


Votre but va être de reproduire en 3D, les dessins en 2D représentés sur les cartes. Ces dernières présentant toujours trois vues : de côté, de face et du dessus. De plus, il existe quatre codes couleur, le bleu clair représente la face de la planchette, le foncé le côté et l'orange les extrémités, quant au vert, il représente les angles. À vous alors de réaliser ces constructions en suivant les différents niveaux grâce aux pictos. Si jamais vous séchez, la solution se trouve à l’arrière de la carte. Et j’en ai fini pour les règles qui sont extrêmement courtes !

 

Tric Trac


Sac


Tout tient dans un sac synthétique, pas en tissu dommage, dans lequel vous allez pouvoir ranger les 20 planchettes et les 32 cartes. Vous vous en doutez graphiquement, c’est hyper léger, le bleu étant la couleur dominante, on est donc plus proche du cérébral que du naturel pour le choix colorimétrique. Vous trouverez le jeu pour un peu moins de 20€, et en toute franchise, je n’ai pas grand-chose d’autre à dire sur cette édition.

 

Tric Trac


Représentation dans l’espace


Petit Architecte est un plus un casse-tête qu’un jeu de société, d’ailleurs, il se joue en solo, même si rien ne vous empêche de construire à plusieurs. Il s’adresse avant tout aux enfants, tant les défis sont simples. D’ailleurs, j’ai trouvé que 32 cartes cela faisait assez peu, on en voit très vite le bout et on ne revient pas dessus une fois tous les défis relevés. Ce qui donne un joli coup d’épée dans la durée de vie. Au niveau de la difficulté, le sac indique que vous pourrez mettre le jeu entre les mains d’enfants à partir de 7 ans, peut être un peu avant. Quant aux adultes, ils l’essaieront une fois et s’en lasseront assez vite. Il faut dire que je réalise cette critique en ayant la mauvaise idée de le comparer dans ma tête avec Staka, un jeu de construction aussi, de défis, mais jouable à plusieurs avec un matériel bien plus joli. Du coup, Petit Architecte en souffre.

 

Tric Trac


Numérobis


Cette critique est assez courte, mais il faut dire qu’il n’y a pas grand-chose à dire sur Petit Architecte. Le jeu se finit très vite, reste sympa certes, mais aussi assez anecdotique. Pour ma part, j’ai fini toutes les cartes et après, je ne l’ai pas ressorti, quant à mes enfants, ils l’ont essayé et l’ont laissé de côté. Je vous conseillerais donc de vous le procurer si vous aimez les jeux de construction et de défis, mais en gardant à l’esprit qu’il se joue assez vite.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare

Default