arthelius

Critique de Railroad Ink

Critique de Railroad Ink


Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé de roll’n write, non ? J’espère que vous n’en avez pas assez, car c’est reparti pour un tour avec Railroad Ink. Un jeu ferroviaire où vous allez dessiner vos lignes de chemin de fer. Prêt à prendre le train en marche ?


Orange ou Bleu


Le jeu existe en deux éditions différentes, ici, je vous parlerai de l’édition rouge ardent. Chaque joueur va prendre en début de partie une plaque et le feutre qui l’accompagne. À chaque tour la totalité des dés blancs (ceux en couleurs sont pour les extensions) vont être lancés. Les joueurs auront alors l’obligation de dessiner ces voies sur leur zone de jeu. En sachant que quelques restrictions s’appliquent. Il existe deux types de voies : les voies ferrées et les autoroutes, il est bien sûr interdit de mélanger les deux, sauf si une gare fait la jonction. De plus, les voies dessinées devront toujours faire suite à des déjà tracées, ou alors partir d’une sortie de la bordure. Fort heureusement pour vous aider, 6 voies spécifiques existent. Il sera possible d’en dessiner une par manche, dans la limite de 3 par partie. Au bout de 7 manches, la partie prend fin et l’on procède aux calculs. Les joueurs marquent les voies qui vont dans le vide, puis comptent le nombre de sorties qui sont reliés les unes aux autres et se reportent au tableau pour noter leur score. Ensuite, pour l’autoroute la plus longue, chaque case rapporte 1 point, idem pour le chemin de fer. Enfin, on compte 1 point par case du carré central où passe une voie. Enfin, on soustrait les voies inachevées, pour obtenir le score final. Le joueur avec le plus gros score remporte la partie.

 

Tric Trac


Railroad Ink est proposé d’office avec deux extensions. La première Météore, qui ajoute des météores qui détruisent les voies tout en ajoutant des minéraux qui rapportent des points en fin de partie. La seconde étant Lave qui va obliger les joueurs à dessiner en plus un ou des volcans sur le plateau de chaque joueur, détruisant les voies au passage, mais offrant des points pour les plus grandes étendues de lave.

 

Tric Trac


Une boite qui fait clap !


Allez hop je vous donne à chaud ma première impression : j’ai beaucoup aimé la boite et la qualité de l’édition ! L’illustration est fraîche et vraiment jolie, et le fait d’offrir une boite qui se ferme avec un aimant est une très bonne idée, les dés sont simples mais jolis eux aussi. Après chacun aura sa préférence entre feuilles de papier et le duo crayon ou feutre et tableau effaçable. Ici, le matériel est de qualité et si comme mon épouse vous n’aimez pas les tableaux effaçables vous pouvez opter pour la version feuille grâce au QR code inscrit sur la règle. Ainsi, de base, vous avez le matériel le plus cher, mais aussi le plus pratique pour emmener en voyage tout en ayant la seconde option si vous préférez. Surtout que les tableaux sont très bien faits avec leurs petits rabats qui proposent un rappel des voies et un carnet de score. Une très très belle édition, vraiment.

 

Tric Trac


Tchou tchou et parfois bloup bloup


Pas simple de parvenir à créer son réseau avec ces dés qui viennent nous imposer leurs contraintes. Et vas-y que je te mets une autoroute sous un chemin de fer, et que je te colle une gare en plein milieu, bref, c’est le bazar ! Fort, heureusement, les routes supplémentaires pourront apporter une aide précieuse. Oui, mais voilà 7 tours, c’est court ! Il faudra user de ruse pour parvenir à réaliser un score décent dont vous serez fier après la partie. Jouable à partir de 8 ans, car les mécaniques sont simples, le système de score pourra en dérouter certains lors de la première partie, car mine de rien, il y a pas mal de points à prendre en considération. Au niveau du nombre de joueurs, vous pourrez y jouer de 1 à 6 joueurs, et autant vous dire tout de suite que le nombre de joueurs n’aura strictement aucune importance, car dans Railroad Ink il n’y a aucune interaction entre les joueurs et quelque part c’est bien dommage, tout se limitera au score final. Enfin, en terme de durée de partie, comptez 30 minutes environ, ça va assez vite lorsqu’on a pris le coup de main. Quant à la durée de vie, elle sera assez bonne grâce aux dés qui apportent toujours leur lot de hasard, et bien entendu celui-ci pourra toujours faire rager. Sans oublier les extensions qui ajoutent encore de la durée de vie, cool ! Un dernier mot sur le thème, qui est assez bien rendu avec les deux styles de route. Un petit jeu assez facile à prendre en main, mais retors tout de même, qui pourtant n’est pas dénué d’intérêt, loin de là ! 

 

Tric Trac

Tric Trac


Par le météore de Railrod Ink


Railrod Ink est un excellent jeu, du moins je l’ai beaucoup apprécié, il y a certes du hasard, mais aussi pas mal de choix, il est juste dommage qu’il n’y ai pas plus d’interactions. La version de base est idéale pour s’initier avant de passer aux extensions qui apportent un véritable plus. Le matériel est bien pensé et assez immersif, bref, il jouit en plus d’une très bonne édition. Décidément, il va falloir surveiller de prêt Horrible Games, car après un excellent Dragon Castle, ils nous proposent à nouveau un très bon jeu. Bref Railrod Ink est un excellent titre à ajouter à la galaxie des roll’n write. 
 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare

Default