arthelius

Découverte ludique : Dragons Arena

Découverte ludique : Dragons Arena


Si vous vous posez encore la question, les découvertes ludiques concernent les jeux qui ne sont pas encore sortis, ces titres que je découvre avant qu’il ne soit disponible sur les étals. Et ça tombe bien, car Dragons Arena est actuellement en financement sur Ulule, et je m’en vais vous en dire plus à son propos.


Deux dragons dans une arène


Chaque joueur va donc incarner un dragon, soit de feu soit de glace. Le jeu propose plusieurs variantes, mais je vais commencer par vous parler du jeu de base. On dispose tous les dés dans la boite, on la referme et puis on secoue bien. Le terrain de jeu est prêt ! À votre tour, vous pourrez attaquer un dragon adjacent, même en diagonal, pour cela, il suffira d’avoir un chiffre sur son dé strictement supérieur à celui que l’on attaque. Sauf le 1 (le logo de l’élément) qui bat le 6, celui-ci ne pouvant battre un 1 justement. Une fois le dé battu, vous prenez sa place et son chiffre. Si vous ne pouvez combattre un dragon adjacent, dans ce cas, vous pouvez changer la valeur de votre dé ou de celui de votre adversaire, et on place autour de lui un anneau pour indiquer qu’il sera impossible de le modifier une fois encore. En cas d’attaque ce champ de force disparaît. La partie prend fin lorsqu’il n’est plus possible de faire combattre les dragons, dans ce cas, on additionne les valeurs de chaque dé des joueurs, celui avec la plus grande valeur l’emporte. En cas d’égalité, cela se termine sur un match nul. Des pépites d’or permettent de quantifier ses victoires et donc de jouer en plusieurs manches.

 

Tric Trac


Dans la variante Little Dragon, les joueurs lancent leurs dés en début de partie, puis choisissent chacun leur tour où ils souhaitent les déposer dans l’arène. Dans Big Dragon, chaque joueur part avec une valeur de 28 points qu’il doit répartir, derrière ses mains, entre tous ses dés. On peut aussi le faire sans se limiter à 28 points. Dans Dragon Master, on joue avec des pouvoirs se déclenchant sous certaines conditions. Enfin, vous pourrez vous entraîner seul avec la variante solo. 

 

Tric Trac


La hiérarchie des chiffres


Je ne vous parlerais qu’un peu du matériel, car j’ai en ma possession une version proto avancée, avec de très beaux dés, bien gros et une illustration de règles, classique, mais très jolie. L’idée de la boite à remuer est sympa et change un peu. 
Le jeu se joue à deux, à partir de 8 ans, je dirais, pour des parties très courtes, environ 10 minutes. Au niveau de l’accessibilité, Dragons Arena s’adresse à tout type de public, mais c’est avant tout un jeu familial. Car les règles sont hyper simples, et le tout n’est pas dénué de tactique, car il faudra prévoir ses attaques quelques tours à l’avance pour ne pas perdre lamentablement. Mais ça reste léger, très léger et les plus gros joueurs passeront très certainement leur chemin. La multiplication des variantes, est une bonne chose pour ajouter une courbe de progression auprès des enfants, mais entre adultes les versions les plus poussées seront les plus intéressantes. Le thème ne ressort pas spécialement, normal avec ces dés, si ce n’est avec les pouvoirs et la boite bien sûr. Enfin, la durée de vie sera assez bonne si vous accrochez, car les parties sont vraiment rapides, il n’y a donc aucune excuse pour ne pas en faire une, voire plusieurs d’affilées. 

 

Tric Trac


Verdict


Dragons Arena est un jeu qui s’adresse avant tout à des enfants ou à des personnes qui cherchent un jeu pour 2, hyper simple et rapide, où la tactique est présente, mais ne vous retourne pas le cerveau. Même si rien ne vous empêche de vous triturer les neurones pour tester les meilleures combinaisons et faire un peu de guessing. Un jeu simple sur bien des aspects, mais pas désagréable pour autant, à découvrir, notamment sur la page Ulule du jeu. 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Kommentare (1)

Default
Stan36
Stan36
Je vous remercie pour cet article. Le jeu vous a plu et j'en suis ravi !
Pour compléter cette présentation, je me permets de partager un retour d'expérience du test du jeu dans plusieurs festivals. En plus du public familial dont vous faites mention, le jeu a aussi été très apprécié des joueurs amateurs de mathématiques et de jeux abstraits. Ils ont retrouvé en ce jeu des sensations apparentées aux échecs ou encore au go, toutes proportions gardées (ici nous sommes dans un format bien plus court et simple comme vous l'avez formulé). Après plusieurs parties, il s'avère que les joueurs anticipent mieux leurs coups, l'aboutissement ultime étant la capacité à "lire" le plateau dès la mise en place effectuée, c'est à dire de prédire l'orientation de la partie dès le début. La courbe d'apprentissage est ici palpable. Qui plus est, il faut également prendre en compte le facteur aléatoire à degré variable (si les joueurs souhaitent jouer avec) qui représente en fait le "brouillard de guerre" cher aux amateurs de wargames !