20.100

Deux Suisses valent mieux qu'un

Deux Suisses valent mieux qu'un

L'idée d'"Helvetiq" est née dans l'esprit de trois ingénieurs suisses. Enfin presque suisses car c'est de la demande de naturalisation de l'un des trois, Hadi Barkat, qu'est venue le concept. La mécanique du jeu est signée de l'équipe de Gameworks, Malcolm Braff et Sébastien Pauchon avec Bruno Cathala. Enfin, la mécanique des jeux.

Car dans la boîte, il y a deux jeux : un quizz et un jeu politique. Le quiz est une sorte de petit jeu de parcours, illustré en poya (montée à l'alpage). Après avoir répondu à la question, le joueur lance entre un et trois dés, selon le risque encouru et la validité de la réponse. Il y a un petit twist qu'on ne retrouve nulle part ailleurs, à savoir que chaque carte comporte deux questions recto-verso, chacune comportant la réponse de l'autre. par exemple : Quel artiste suisse imagina la créature de film Alien ? Et au dos : Quelle créature de Hollywood l'artiste suisse Ruedi Giger imagina-t-il ? Les questions restent en jeu pour la partie entière en se retournant régulièrement. Il faut donc être attentif à la réponse, contrairement au Trivial, où l'on passe d'une question à l'autre sans retenir grand chose. Le jeu est articulé autour d'un petit mécanisme d'apprentissage.

Dans le deuxième jeu, plus "sérieux", il s'agit de gérer cinq pions gravissant les échelons du système politique suisse, divisé en trois secteurs : le judiciaire, le législatif et l'exécutif, eux-mêmes divisés en trois étages : communal, cantonal et fédéral. Neuf cases, donc, qu'il faudra gravir à coup de voix et de cartes spéciales, en évitant les référendums et en s'appuyant sur les initiatives pour faire un maximum de points. Une sorte de "Die Macher" ultra-ultra light.

L'illustratrice est Karen Ichters, aussi connue sous le nom d'Urka. Pour visiter son univers graphique, vous pouvez cliquer ici.

Le jeu est sorti le 29 octobre et est disponible sur internet, dans certains boutiques francophones suisses ou directement chez Redcut. Au prix de 69,90 francs suisses, soit environ 45 euros. Il y aura deux vernissages, le 11 novembre à Lausanne et le 21 au musée du jeu.

Le site d'Helvetiq pour voir des images et trouver les points de vente : cliquez ici.

Pour lire un article de 24 heures, vous pouvez cliquer là.

Le site de Redcut : cliquez ici.

Des photos en plus : c'est par ici.


"Helvetiq"
un jeu de Malcolm Braff, Bruno Cathala et Sébastien Pauchon
édité par Redcut
pour 2 à 4 joueurs
disponible en Suisse
Prix constaté: 69,90 francs suisses

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

À suivre dans la rédaction...

Kommentare (1)

Default
lABCdaire
lABCdaire

J'ai vu sur les photos du jeu les petits personnages de Carcassonne... Mmmh, pas tellement mon style de jeu, les quizz me refroidissent complètement, mais cela l'air quand même intéressant... quand on est suisse.