Monsieur Phal

Easter Island, 2 français aux Etats-Unis

Easter Island, 2 français aux Etats-Unis

Si vous êtes déjà allé aux rencontres du Corsaire Ludique de Saint Malo, vous avez peut-être déjà joué sur un prototype de Roberto Fraga et Odet L'Homer répondant au nom de "Moai". Et bien "Moai" devient "Easter Island" et sort en août 2006 chez Twilight Créations ! Et oui, les auteurs français sont tellement prolixes qu'il faut faire appel aux éditeurs au-delà des mers pour pouvoir sortir tous leurs jeux !

"Easter Island" est un jeu surprenant, de la part de Roberto Fraga, puisqu'on ne crie pas, on ne court pas autour de la table, on ne lance pas d'objet... Bref, c'est un peu sérieux de la réflexion. Peut-être qu'Odet L'Homer n'est pas étranger à la chose.

"Easter Island" est un jeu pour 2 joueurs qui dure environ 30 minutes. L'objectif est de détruire le plus grand nombre possible de statues adverses afin de dominer l'île. Forcément, l'autre fait pareil...

Vous avez un plateau avec 16 croisements de ligne et un cercle qui en fait le tour (cliquez ici ! ). Chaque joueur prend les statues d'une couleur et des jetons, "soleil". 4 Statues sont placées sur un croisement du plateau et c'est parti !

À son tour, le joueur actif va avoir plusieurs possibilités, comme, par exemple, poser une nouvelle statue, poser un jeton soleil cachée sur le cercle, faire pivoter une statue déjà en place (oui, le sens est important), déplacer une statue, envoyer un "rayon"...

Le truc, c'est qu'un rayon qui atteint une statue de dos ou de face la détruit ! Si ce rayon arrive de profil" sur une statue, il est renvoyé d'il rebondit et poursuit sa route jusqu'à ce qu'il quitte le plateau ou atteint une statue de face ou de dos et ope, il la détruit... (Sur la règle en ligne il y a des schémas, allez voir, ce sera plus clair : cliquez là !)

Oui, mais comment je gagne ? Simple, lorsque votre adversaire n'a plus de statue sur le plateau, même s'il lui en reste à amener, vous êtes déclaré "Grand Vainqueur" !

Bref, vous l'aurez compris, c'est un jeu de placement et de réflexion dans les 2 sens du terme...

"Easter Island"
Un jeu de Roberto Fraga et Odet L'Homer
pour 2 joueurs
à partir de 8 ans
chez Twilight Créations
sortie prévue : août 2006

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (12)

Default
Captain Frakas

Malheureusement, ce week-end, je serais sur la grande Bleue, a essayer désespérement d'apercevoir un Moaï sur les falaises du cap Fréhel ;o)))

Roberto

llc
llc

Et pour la fete du jeu à Rennes, passes tu comme chaque année?

Si oui, avec un beau proto de easter island?

A demain j'espère

psykopat
psykopat

l'idée a fait son chemin depuis notre dernière rencontre de décembre 2005... J'ai hate que l'on y joue ensemble à ma prochaine venue sur Saint Malo !!!

Très différent de l'idée de base mais tout aussi interessant apparamment. A voir !!!

Mafalda
Mafalda

Annoncer la sortie d'un tel jeu, avec un descriptif qui fait tellement envie, plus de 2 mois avant sa sortie, c'est du sadisme ludique !!!

le Gourou
le Gourou

Bravo à vous 2 , et spécialement Roberto!

On est très fier pour toi de ce côté de l'Atlantique! Je souhaite grand succès à ce jeu, car après l'avoir déjà testé à la Rencontre Ludo de Granby,j'ai bien aimé. Très différent des autres Fraga en tout cas!

Amitiés du Québec cher ami!

..Yves

tom-le-termite

est ce que la mechanceté est une partie importante pour gagner? huhu...

Captain Frakas

Bien vu Loïc ;o)

Ca sera effectivement dispo pour les 5èmes Rencontres du Corsaire Ludique des 26 et 27 Août 2006 à Saint-Malo !!

Après les oeufs de Pâques... les Statues ;o)))

Roberto

Maurice la Grammaire

Ca a l'air malin comme tout... avec un bon petit matériel.

llc
llc

Aout 2006! Juste pour le corsaire ludique :))

Chouette, félicitation aux auteurs

Fadest
Fadest

Ca me rappelle les vieux jeux micro avec les rayons laser et les miroirs. C'est bien sympa que ce principe serve de base à un jeu de plateau.

Surtout que la présentation laisse augurer qu'il renouvelle bien le genre.