Docteur Mops

Élisez-moi ! parce que jeu le vaut bien

Élisez-moi ! parce que jeu le vaut bien

Difficile de répondre à cette question car tous les candidats ne sont pas encore déclarés.

En voici un qui vient d'entrer en lice depuis peu, bien que vous ne le trouverez pas dans la plupart des boutiques de jeux habituelles car son éditeur est la célèbre maison d'édition Marabout (filiale d'Hachette) et la boîte trouvera donc sa place dans les rayons des librairies.

Ce n'est pas la première fois que Marabout se lance dans le ludique. Vous avez pu croiser moult coffrets prenant plus l'aspect de boîtes de jeux que de bouquins bien que ceux-ci soient des dérivés de jeux de l'esprit plus livresques à l'origine.

Les présidentielles ont donné à Marabout l'occasion de renouveler leur gamme en boîte mais cette fois si, pas de doute, il s'agit bien d'un jeu de cartes/plateau à par entière.

On retrouve un duo d'auteurs dont les noms ne sont pas encore apparus dans la base de données de Tric Trac.
Normal concernant Elsa Freyssenet puisqu'elle est journaliste et plutôt orientée politique. Elle œuvre actuellement comme chef adjointe au service politique des Échos.
Le cas de Mathieu Blayo présenté comme consultant ludique est plus particulier car si son nom n'apparait jamais comme auteur de jeu, c'est que l'homme est discret. En fait beaucoup de jeux que vous pratiquez portent surement son empreinte et si vous arpentez les salons de jeux vous avez immanquablement croisé cette bouille aussi poilue que sympathique, surtout sur les stands de l'éditeur Matagot. (Je suis sûr que plusieurs d'entre-vous viennent de se dire "Ha ! Oui ! C'est lui ! ^^)

Nous avons la garantie politique et ludique. Ok ! Voyons voir de quoi il en retourne à l'intérieur de la boîte.

L'angle d'attaque des auteurs n'est plus cette fois de "faire semblant de" avec des personnalités qui ressemblent. Ici vous retrouverez les personnalités politiques les plus connues du moment avec leurs photos. Y compris d'ailleurs certaines qui ne se présentent pas aux "vraies" élections.
Ce propos de coller à l'actualité ou l'histoire politique récente se retrouve aussi dans les nombreuses cartes du jeux.
Vous aurez donc des éléments véridiques pour mener une élection pour de faux.

On retrouve comme dans tous les jeux un tant soit peu simulationistes, la structure des deux tours avec seulement deux candidats dans la dernière ligne droite.
Et puis bien sûr les fameux débats télévisés.

"Élisez-moi" n'est pas un jeu de communication contrairement à "La Course à l'Élysée" dont nous vous parlions il y a peu. (▶ ici)

Default


Ici le cœur du jeu se sont les cartes. Des cartes que vous allez jouer pour gagner des points ou en faire perdre aux autres. Le principe est simple : vous avez cinq cartes en main, vous en piochez en début de tour, vous en jouez autant que vous le souhaitez et vous referez votre main à cinq en fin de tour.

Chaque carte se rapporte à des événements ou des idées existants. En bas de chaque carte, des symboles vous rappellent l'effet de la carte : + 1 point de vote, - 1 point de vote, piocher 1 carte, jeter une carte, contrer une carte, lancer le dé.

Le lancer de dé s'applique en général à des décisions pouvant séparer la France en deux et son résultat est donc finalement aléatoire mais personne ne vous oblige à jouer la carte correspondante.

Le premier tour se termine quand un joueur cumule 15 points ou quand la pioche est épuisée.
On passe alors au débat télévisé entre les deux candidats de tête qui se fait sous forme d'un quizz avec trois questions de difficultés croissantes.

Le second tour prend alors place. Tout le monde joue encore mais les alliés ne le feront que sollicités par leur candidat. Plus de pioche, plus de pouvoir.

Le premier a atteindre 25 points de vote est proclamé président. Ou alors, le premier qui tombe à 0 fait élire son concurrent.

Vous aurez compris que le jeu n'est pas exempt de hasard provoquant d'amusants rebondissements mais que les alliances y prennent tout leur sens, faisant de "Élisez-moi" un jeu très orienté diplomatie.

Alors qui gagnera la course des jeux Élyséens ? Il sera temps de faire notre bilan quand le petit dernier de chez Cocktail Games paraitra. À moins qu'un autre challenger ne pointe son museau d'ici là.

Quelle belle année pour les jeux politiques !

Pour donner votre avis sur le jeu c'est par ici

"Élisez-moi !"
Un jeu de Elsa Freyssenet & Mathieu Blayo
Illustré par Marabout retour de l'être aimé
Publié chez Marabout
Distribué par Hachette
Pour 2 à 8 joueurs à partir de 14 ans
Durée estimée de partie : 30 min
Disponible en librairie dans les 16€

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (8)

Default
beri
beri

"Fût", mon cher docteur, "fût.

Avec "même si", vous vous et nous épargnerez moult désagréments

Beri, indicatif soumis à conditions

Docteur Mops
Docteur Mops

Cher Docteur Justice, je vous en prie remettez vous. La règle du français est de votre côté sans aucun doute. Il n'en fut pas toujours ainsi en écriture, peut-être n'en sera t-il toujours pas ainsi. Le "bien que" dans la langue parlée est souvent suivi de l'indicatif. Vous avez donc le choix de considérer ceci comme un archaïsme, une familiarité transcrite du langage parlé ou même une volonté de redonner au français l'élasticité qu'il avait avant la généralisation du Brevet d'étude. Bien que cette dernière option fusse un peu présomptueuse de ma part ^^

KiwiToast
KiwiToast

Jeu très sympa a destination des joueurs politiquement engagés ! On est pas ici dans un "casse toi pov' con" qui bien que fun, n'a pas pour vocation d'avoir un contenu politiquement intéressant.

Florent T.
Florent T.

"je vous écriS ce mot"

Docteur Justice

Cher Docteur, merci pour vos chouettes chroniques. Mais il n'y a rien à faire, "bien que" appelle le subjonctif, lire "bien que vous ne le trouverez pas" me rend complètement malade, et c'est de mon lit que je vous écrit ce mot. Vous pourriez remplacer par "bien que vous ne puissiez trouver", ou quelque chose comme ça…

Dod
Dod

Encore un truc qui va passer aux Grosses Têtes.

Grenouille25
Grenouille25

Personnellement, rien que de voir toutes ces têtes de c... sur la boite, ca me coupe l'envie de jouer !