Monsieur Phal

Flat Prod est mort, Vive Flat Prod

Flat Prod est mort, Vive Flat Prod

Cela fait quelques années que je prépare ce moment. Quelques années que j’envoie des messages. Que je place des marqueurs. Que j’explique à qui veut m’écouter. Quelques années que je vois des sourires incrédules. Des regards d’incompréhension. Des visages n’imaginant pas l’issue qui se préparait. Et pourtant.

 

Tric Trac

Cela fait 18 ans que Tric Trac existe. 18 ans à accompagner le secteur ludique. En France. En Francophonie. Dans le Monde. Nous partîmes 500, nous nous vîmes 5 millions l’année dernière à surfer sur cette adresse : www.trictrac.net. 18 ans d’une belle histoire. J’ai eu l’opportunité d’arriver dans un secteur se cherchant, s’inventant, à une époque où internet déboulait, bousculait tout. Il en est passé des octets dans les câbles de cuivre en 18 ans.

 

J’ai eu l’opportunité de suivre le développement d’un loisir. D’une industrie. De le vivre. De l’intérieur. J’en ai vu, lu, entendu des choses. Tellement. Des bonnes. Des mauvaises. Aussi. Une source incroyable de réflexions, de motivations, de recherches, de postulats, de remises en question. Tellement. Des mauvaises. Des bonnes. Surtout.

 

Tric Trac est une activité entrepreneuriale. Tric Trac a toujours été une activité entrepreneuriale. Depuis sa création. Cela n’a jamais été un blog. Jamais été une activité parallèle à un « vrai » travail. Jamais été un loisir. Jamais été un passe-temps. Lorsque je me suis engagé dans cette voie, j’avais 35 ans. Je l’ai fait à 110%. Je n’avais quasi jamais « travaillé » pour personne. Je n’avais aucun bagage me destinant à devenir chef d’entreprise. Je n’avais aucun bagage tout court. Rien. Je n’ai pas le BAC. Je n’ai même pas mon Brevet des Collèges. Rien. La gestion, je l’ai appris en poussant des Kubenbois. Tous mes choix n’ont été motivés que par l’envie de faire ce que je voulais. Le mieux possible. De faire comme je le voulais. Avec bienveillance, certes, mais sans jamais me laisser marcher sur les DocMartens. J’ai eu la chance de croiser la route de personnes intéressantes, motivantes, intelligentes, spéciales. Des gens qui m’ont compris. Qui m’ont accompagné. Aidé. Motivé. Je ne les remercierais jamais assez.
 

Tric Trac

L'Aventure a débuté dans un coin d'appartement.
 

Mes lignes de conduite ont toujours été simples. Analyser. Imaginer. Proposer. Avancer. Ne pas rester sur ses acquis. Inventer. Développer. Tout bousculer. Et, surtout, pérenniser les salaires dès qu’il y a eu des employés. Et ce, sans jamais me renier. Même dans les moments de doutes. Même dans les moments délicats. J’ai su rapidement que je n’étais pas fait pour être « patron ». Mais j’ai assumé. J’ai essayé de gérer mon caractère et le bien des personnes avec qui je travaillais. Comme je le pouvais. Avec une obsession. Celle du temps. Celle de l’âge. Combien de temps j’allais tenir. Combien de temps j’allais être en phase. Combien de temps j’allais faire illusion.

 

J’ai toujours été fasciné par ce moment où, l’âge aidant, on perd le contact avec la réalité. Où une fracture s’opère entre notre vision du monde et ce qu’il est vraiment. Le fameux décalage « générationnel ». J’ai toujours été fasciné par l’ambition générale consistant à occuper une place, un « travail » le plus longtemps possible. Le plus important a donc été pour moi de constamment vérifier que je n’étais pas en train de lâcher prise. De perdre le « mojo ». Je me suis toujours dit que, quoi que l’on fasse, il fallait laisser sa place avant de perdre pied. Avant de s’enraciner. On ne se voit pas vieillir. J’ai 53 ans. Je suis déjà en dehors de la moyenne du public qui vient ici chercher de l’information. J’ai, je crois, encore les pieds solides. Mais je sais que la fracture peut venir vite. Subrepticement. J’ai déjà eu plusieurs vies. Je sens que si je veux en vivre une nouvelle - la dernière peut-être - c’est maintenant. Il me faut donc préparer mon départ. Avant que les faiblesses apparaissent. Avant que l’envie d’aventures disparaisse. C’est maintenant. Oui. C’est maintenant que mon départ se prépare. C’est maintenant que je commence à ranger mon bureau. Pour laisser une place bien nette. Car je vais partir. Je vais quitter le secteur avant qu’il ne me quitte. Cela va se faire en étape. Doucement.

 

Tric Trac

J'ai arrêté d'écouter en classe très peu de temps après cette photo.
(Oui, je suis le seul a sourire, et le seul a avoir un contact avec un autre.)

 

Si je veux commencer une nouvelle vie, c’est maintenant. Dans 10 ans, cela sera bien plus difficile.

Monsieur Phal, VPS chez Tric Trac (Vieux Pas Sage).

 

 

Flat Prod n’est plus, vive Flat Prod

Je vais aller droit au but. J’ai cédé l’entreprise. Oui. Vous avez bien lu. Tric Trac n’est plus à moi. Tric Trac appartenait à Flat Prod, une entreprise individuelle montée en 2000. Une entreprise devenue SARL en 2009 avec un actionnariat réparti à 51/49% entre deux associés. Une association de joyeux lascars qui a fait couler quelques pixels. Une association qui a alimenté les plus amusants des fantasmes. Une association qui a surtout permis à Tric Trac de devenir ce qu’il est, avec plus de vidéos, de contenu, de salariés… Une association qui a permis, j’en suis convaincu, au secteur de se développer. Mieux. Plus vite. Plus humainement.

 

Lorsque j’ai verbalisé mon envie de changer d’horizon, mon associé m’a proposé de lui racheter ses parts. Pour que je puisse avoir l’esprit libre. Pour que je me mette à la recherche d’une personne dont les motivations seraient en adéquation avec l’idée que je me fais de ce que peut devenir Tric Trac sans moi. Et ainsi durer. Avancer. 

 

Je ne remercierais jamais assez Marc Nunes pour ce qu’il a fait. Pour Tric Trac. Pour moi… Je ne remercierais jamais assez la TTTeam pour ce qu'ils ont fait. Pour Tric Trac. Pour moi... Je ne remercierais jamais assez tout ceux qui ont ont fait pour Tric Trac. Pour moi...

Monsieur Phal, VPR chez Tric Trac (Vieux Punk Reconnaissant).

 

Plan B GamesJ’ai trouvé de l’écho, de l’envie, de la passion, de la compréhension chez Sophie Gravel. Vous connaissez certainement Madame Sophie. Pour faire court, Madame Sophie est à l’origine de Filosofia. Une entreprise qui a su se faire une place dans le secteur. Une entreprise qui a été rachetée par Asmodee. Avec le fruit de la vente, Madame Sophie a monté Plan B. On ne quitte pas un secteur que l’on aime facilement. Nous avons discuté, échangé, et nous nous sommes mis d’accord. Madame Sophie est devenue propriétaire de Flat Prod il y a quelques jours. Plus exactement, Plan B est devenu propriétaire de Flat Prod, et par voie de conséquence, propriétaire de Tric Trac.

 

Tric TracJ’entends déjà les remarques, les interrogations, les fantasmes et les étonnements. Comme je les ai entendus à l’époque où certains hurlaient que Tric Trac était vendu à Asmodee. Vous avez maintenant la preuve que cela était une erreur, un mensonge. Si Tric Trac était vendu à Asmodee, Madame Sophie n’aurait pas pu l’acheter. Patate. Je vais donc expliquer. Comme je l’ai toujours fait. Tranquillement. Les tenants et les aboutissements.

 

Le relais

Pour partir l’esprit serein, il me fallait assurer la pérennité du site, donc de l’entreprise, donc des salaires, donc des salariés. Il faut que Tric Trac fonctionne sans moi. Si d’aucuns aigris pourraient penser qu’il suffisait que je dégage, je répondrais que ce n’est pas si simple. La majorité du chiffre d’affaire de Flat Prod (la société qui gère Tric Trac) dépend de décisions que j’ai prises il y a quelques années, et que j’assume. Il dépend d’une ligne éditoriale que j’ai fabriquée, dictée, mise en place. Mais aussi de relations fortes avec certaines personnes du secteur. De la confiance que me donnent des auteurs, des éditeurs, des distributeurs… Et surtout celle que me donne le Docteur Mops, Monsieur Guillaume, Germain, Olivier et julien. Pas question de partir en laissant tout le monde en plan. D’autant moins que je sais que le secteur est en pleine métamorphose. D’autant moins que je sais que le monde de l’information, du web sont en pleine mutation. Les relations humaines fortes ne se lèguent pas. Imaginer les futurs possibles et s’en aller les mains dans les poches en disant « démerdez-vous » n’est pas très « fair-play ». Il a donc fallu repenser, imaginer le projet. Pour pérenniser. Pour stabiliser. Pour intéresser un repreneur, rassurer les partenaires et assurer les salaires de la TT Team. Il m’a fallu planifier pour intégrer sur le moyen terme et le long terme tous ces changements.

 

 

Les constats

L’information n’a plus de valeur. Je l’ai déjà verbalisé, Tric Trac est un intermédiaire entre les acteurs d’une information et un potentiel lectorat. Ces dernières années, plusieurs phénomènes se sont installés. Faisant disparaitre l’intérêt d’un intermédiaire tel que Tric Trac. Les réseaux sociaux ont modifié la donne. Les moyens techniques accessibles ont modifié la donne. Doucement. Tranquillement. Les médias, les artistes, les fabricants, et dans le monde du jeu les éditeurs, les auteurs… Tout le monde communique depuis sa page Facebook, depuis son compte Tweeter, son Instagram. Parce que le monde actuel ne jure plus que par les likes, le nombre de fans et de retweet. Il faut du « Fan ». Et pour attirer le « Fan », les éditeurs, les auteurs, les artistes vont annoncer les choses en priorité sur leur page Facebook, vont « teaser » sur leur compte tweeter, vont tenter de séduire via leur Instagram. Les sites d’actualités n’ont plus la primeur. Pourquoi donner une info à UN journaliste alors que je peux toucher directement mon « fan », mon « client » et tous les journalistes d’un seul coup. Tous les médias sont abonnés aux différents comptes des gens qui comptent, et ces gens qui « comptent » n’ont aucune raison de se priver de ces nouveaux moyens. Nous avons vu cette métamorphose chez Tric Trac et notre réaction a été d’ouvrir notre plateforme à tous les acteurs du secteur afin de centraliser tel un « réseau social spécialisé ». Et cela fonctionne. Le trafic augmente. Tric Trac reste un point central où l’on trouve une masse d’informations ludiques en français sans équivalent. Cela fonctionne, mais ne rapporte pas vraiment de chiffre d’affaires puisque tout ce contenu est « gratuit ».

 

Il reste la valeur ajoutée d’une analyse approfondie d’un(e) rédacteur(trice) spécialisé(e). De celle qui prend du temps. Produire cette valeur ajoutée a un coût. En salaire, en structure… Seulement voilà, pour financer ce coût, il n’y a plus assez de monde. Il y a les abonnés. Merci à eux. Il y a les publicités. Merci aux annonceurs. Mais il y a tellement d’endroits à financer qu’il y a dilution. Et ce phénomène ne fait que commencer. Il touche tous les secteurs. Il touche tous les médias. Il faut donc trouver autre chose. Une autre voie. Des alternatives. Il faut repenser la chaine de distributions des gains. Vous imaginez bien que j’ai un peu « bossé » sur le propos. Vous imaginez bien que je l’ai verbalisé. À droite. À gauche. Je reviendrais dessus de manière précise. Un jour. Bientôt. Quoi qu’il en soit, j’ai trouvé de l’attention, j’ai trouvé de l’écho, j’ai trouvé force de propositions chez Madame Sophie. Et nous avons décidé de travailler ensemble pour aller vers cet avenir. Cet avenir qui va permettre à la TTTeam de continuer à jouer devant les caméras, à couvrir les salons, à mettre en lumière les faiseurs de jeux. Cet avenir dans lequel Tric Trac se veut acteur et non spectateur. 

 

Subir les changements ou les devancer, les provoquer, mon choix est vite fait.

Monsieur Phal, VPR chez Tric Trac (Vieux Punk Rebelle)

 

Le futur.

Les choses ne vont pas changer du jour au lendemain. Il faut du temps. Administrativement, je ne suis plus le propriétaire de Flat Prod. C’est fait. Je ne suis plus le gérant. Je suis le « Directeur de Publication ». Et ce jusqu’en février 2020. Oui, pour certains cela veut dire me supporter encore 2 ans. Dans les faits, nous allons continuer de bosser comme nous l’avons toujours fait. Avec le Docteur Mops, Monsieur Guillaume, Monsieur Germain, Julien et Olivier. Nous allons faire des vidéos, écrire des articles et tout ce genre de choses. Comme avant.

 

Tric TracFlat Prod est dorénavant une SAS, la présidente est Sophie Gravel et celui qui s’occupera de gérer l’entreprise, le « Directeur Général » est François Décamp. Sa crinière blanche est connue par certains d’entre vous. Il oeuvre dans le secteur depuis au moins 30 ans ! Il va s’occuper de tout ce qui ne m’intéresse plus. Il va surtout s’occuper des quelques pistes de développement que nous avons imaginé. Et pour l’aider dans cette tâche, la première mesure prise est l’embauche d’un salarié que certains connaissent aussi puisqu’il s’agit de Monsieur Faycal. La boucle est bouclée ! Les plus malins l’auront compris, les plus adeptes des théories du complot l’aurons vu, tout cela est fait pour assurer le retour de Monsieur Faycal dans le monde du jeu, pour reformer le groupe « Monsieur Guillaume/Monsieur Faycal". Dingue. Si les « acquisitions » laissent souvent planer le doute sur l’avenir des employés, ici l’acquisition débute par de la création de poste(s)…

 

Je suis évidement très fier de rejoindre l'équipe de Tric Trac pour contribuer à en écrire le futur (et au delà...).

François Décamp, DG chez Tric Trac (Directeur Général)


Moi.

Je sais que cette annonce risque de faire crépiter les claviers. Paradoxalement, ceux qui ne m’aiment pas beaucoup risquent de passer à côté de la célébration de mon proche départ pour trouver des trucs à critiquer. Encore. Mais peu m’importe. Je suis arrivé à un moment de ma vie où j’ai besoin de changement. Des gens ont compris cela. Marc Nunes, Sophie Gravel ont compris cela. Ils m’ont aidé à mettre mon projet en place. Ils m’aident à changer de vie. Avant de publier cette annonce, j’ai discuté avec quelques personnes du secteur de ce relais, et j’ai été touché par le nombre de fois où l’on m’a dit « je suis heureux pour toi. ». Alors j’espère que vous serez « heureux pour moi » vous aussi. Je ne suis pas obligé. On n’a pas cherché à me séduire. J’ai juste envie de changer de vie. Et comme j’ai toujours fait ce dont j’avais envie. L’aventure Tric Trac est magnifique, elle mérite de continuer, avec ou sans moi. Elle mérite de continuer pour le Docteur Mops, Monsieur Guillaume, Monsieur Germain, Olivier et Julien. Je serais là encore 2 ans pour accompagner la TTTeam. Nous aurons donc l’occasion de revenir sur les projets en attendant mon vrai « au revoir ». Dans deux ans. En attendant, comme depuis le premier jour, nous allons tenter de nouvelles choses, explorer de nouvelles pistes, défricher… avec vous. Pour vous !

 

Je croyais signer pour une nouvelle saison de "Mash-Up", et je me retrouve à faire la paperasse à la place de Monsieur Phal...

François Décamp, DG chez Tric Trac (Directeur Général)

Tric Trac

Que le spectacle commence...

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

9Gefällt mir nicht

Kommentare (295)

Default
ANGALIS
ANGALIS
Je sens déjà la nostalgie m'envahir... Tric Trac sans Monsieur Phal ? Impossible pour l'heure de l'imaginer, difficile à accepter ! Et pourtant !,
Que dire qui n'a pas encore été dit ? Vous m'avez fait aimer les jeux, vous m'avez fait découvrir un monde (ludique) riche, vous m'avez fait rire ... votre futur ( mais trop proche) départ m'attriste mais si tel est votre choix, je serais heureuse pour vous (le moment venu, maintenant c'est encore trop tôt).
Longue vie à TRIC TRAC et un énorme MERCI Monsieur PHAL !
Kime
Kime
Homme, Age de Phal par Kime !

Je ne vais pas faire cours !

Ce que Phal a pu apporter au monde du jeu, c’est de l’émotion.
Je vais donc essayer non pas de lui rendre ses émotions, mais d’essayer d’en partager de nouvelles dans le souvenir et peut-être de le faire sourire ou de faire sourire ceux qui liront et comprendront ces lignes. Ceux qui y verraient un Feelings particulier ne s’y tromperaient pas.

Tristesse : Que Phal soit ce qu’il est et que le monde du jeu soit susceptible de le perdre.

Résignation : La liberté ne s’achète pas et un Phal est trop libre pour que quelqu’un puisse le faire changer d’avis.

Colère : Mon dieu, comment peut-on faire comprendre à un Phal qu’il n’a pas toujours raison, c’est un feu d’artifice
chaque fois que l’on essaye et si l’on est soi-même persuadé que ce que l’on défend est bon, l’on doit ranger au placard ses ressentis et s’escrimer à ne pas rentrer dans son jeu ou à en créer un autre.

Émerveillement : Pour un joueur le plaisir d’avoir à sa table un Phal est immense, car il ne lâchera rien, il utilisera toutes les subtilités écrites (ou pas) des règles pour essayer de gagner. Il se battra comme peu savent le faire. Il sera jouissif pour lui de prendre le dessus et si vous arrivez à le défaire c’est que vous le méritez et donc il vous permet de jouir de se plaisir, quel émerveillement !

Joie : Dans la vie, il y a des personnes que l’on est content d’avoir connues, avoir le plaisir de côtoyer un Phal nous renvoie à ce que nous avons de plus vivant. C’est un être qui a le mérite de savoir faire vibrer en émotions positives ou négatives, on ressort d’un moment passé avec Phal souvent déconcertés, quelques fois joyeux et souvent il nous a ennuyé (en restant poli), car il a su mettre ses gros doigts d’haltérophile sur la faiblesse que nous voulions oublier.

Mépris : Lorsque l’on devient une personne publique, le temps devient une denrée rare, chacun veut avoir la possibilité de vous prendre un peu de cette ressource. Phal en ayant conscient, essaye de préserver cette ressource personnelle, quelque fois il peut donner ainsi une impression de mépris à ceux qui veulent lui accaparer cette ressource. Cependant j’ai pu identifier qu’il est généreux de son énergie et de ce temps si précieux, à vous de ne pas l’ennuyer, il ne supporte pas cela et ne ce laissera pas faire.

Méfiance : L’intelligence du Phal doit vous rendre méfiant, il voit souvent plus vite, plus loin avec plus de perceptivités le monde. Comme statistiquement il anticipe avec justesse les évolutions futures et que c’est fréquemment le cas, l’on a tendance à croire que ce qu’il dit, ce qu’il pense, ce qu’il défend porte une dose importante de vérité, voir que c’est LA vérité. Non ! Phal n’est qu’un homme avec des savoirs et des connaissances non négligeables et avec une capacité toute humaine à se tromper. Rares sont ceux qui peuvent le lui dire et qu’ils respectent, mais ils doivent exister.

Dégout : Des dés surtout et des goûts, l’on peut défendre la pédale, car on l’aime. L’on peut ne pas apprécier les collaboratifs ou les collaborateurs. Peut-on être personnage public et avoir et assumer des préférences personnelles, Phal est là pour nous démontrer que c’est possible et nous faire croire que son argumentation est votre opinion ou la meilleure tout au moins, non c’est la sienne et il la défend avec un engouement hors du commun, alors peut-être devient-elle la votre et celle du public en général. C’est à cela que l’on reconnaît un leader d’opinions.

Confiance : Ayez confiance, Ayez confiance. Phal est un professionnel qui fait sérieusement son travail sans ce prendre au sérieux. Il vous battra parce qu’il est meilleur que vous ou parce qu’il ne voudra pas vous laisser gagner. Il est faiseur de roi, et normalement il essaye que les rois et reines qu’il anoblit ou qui l’anoblissent soit des gens « biens ». Mais comme il le dit si bien il n’a pas l’âme d’être un patron. Il est au-dessus ou au-dessous, au choix, de celui qui doit prendre des décisions rentables. Il prendra des décisions qui lui correspondent, car il a suffisamment confiance en lui.

Reconnaissance : Phal est reconnaissable. Il a essayé d’être une tonalité, une liberté d’expression et un style personnel difficilement imitable. Vous pourrez le trouver harassant voir même peut être insupportable, calculateur, d’une relative mauvaise foi quelques fois, acharné dans la défense de ses opinions, mais vous pourrez difficilement lui dénier le fait d’avoir donné au monde du jeu, quelques unes de ses lettres de noblesses. Il a reconnu (pas tout seul, mais il y a fortement participé) des Dixit, des Andors, des Unlocks, des Seven Wonders, il a fait reconnaître des festivals et des gens, il n’a pas compté ses heures pour comprendre et faire comprendre le monde du jeu.

Fierté : L’on peut être fier d’un Phal, parce qu’il ne nous laisse pas indifférent. Et vous pouvez être fier de vous lorsque vous avez réussis à intéresser un Phal. Mais Phal est-il fier ? Non, je ne le crois, on ne peut pas avoir perdu autant de partie qu’il a pu en perdre sans que son ego ne sache que l’on ne peut pas toujours gagner, mais l’on peut rester fier de toujours se battre pour ce que l’on croit juste.

Compassion : Pensez à tout ce qui n’auront pas connu le Phal et ayez de la compassion pour eux. Ils n’auront pas connu le Dragonnus Dinausaurus Phalus qui pouvait incendier 3 forums et 2 casernes en se prenant des flèches achetées, tirées par des archets d’élites susceptibles (ou jaloux).

Sidération : Avec le Phal, on peut s’attendre à tout et même à pire ou au meilleur. La qualité et le ton des vidéos ludiques, est 6 dés rend. Phal n’est pas un feu d’artifice à l’anal bi, c’est un météore dans le paysage ludique il est à la fois étoile filante et potentiellement force dévastatrice. On pourra même le qualifié de Eight Wonders.

Gène : Là ou il y a du Phal, il y a du plaisir et souvent pas d’Eugène (pour lui). Plaisir des joutes verbales ou oratoires, plaisir de partage d’analyses pointues, plaisir de discussions endiablées avec un Docteur Mops, un Monsieur Guillaume ou des auteurs du type de Fred Henry.

Amusement : Phal vit son existence comme un amusement permanent. A partir du moment où l’amusement n’est plus là, il s’extrait. C’est un grand art que de savoir vivre ainsi.

Honte : Sur la Dune, il y a un Super Gang of four, un Quarto quoi, qui dégage des Fragrances Mysterium dans une Atmosfear un peu Magic, le Condottiere Phal fait boire un Elixir et Croquer des Carottes. C’est un Petit Monde (un Small World) ou il n’y a pas que 7 merveilles. Il faut être un Aventurier du Rail pour savoir sortir son Colt Express pour Unlocker les situations. Dixit le Concept qui Andor, Azut on a pas toujours honte d’être Identik car Sherlock examine avec attention les Cranes et les Roses.

Agacement : On croit souvent que Phal est monté à l’Olympos du monde du jeu, je crois plutôt qu’il a attrapé une maladie de type Pandémie qui l’oblige à Terraformé le monde du jeu.

Résignation : Il y a une Flamme rouge même dans le cœur des petits Pandas.

Satisfaction : La plus grande satisfaction qu’un Phal peut nous donner est de découvrir et d’apprécier un jeu avant que lui-même ne le découvre ou l’apprécie. L’on se sent alors utile à la société car l’on a l’impression d’avoir fait progresser le Grand Maître es ludica et donc par la-même, la discipline.

Excitation : Avoir raison avant, ou mieux encore, contre le point de vue d’un Phal, peut-être un des sommets de l’excitation ludique. Le vénérable barbu est empreint d’une tel sagesse et d’une tel connaissance (n’oublions pas sa base de donnée quand même !), qu’être capable d’anticiper une analyse, une découverte, une évidence ludique qu’il n’a pas perçue, rester persuadé d’un point de vue personnel, malgré son argumentation toujours pertinente (qui sera très certainement orientée, mais honnête à bien des points de vue) est très excitant. Etre juré avec Phal demande, me semble-t-il, un esprit de contradiction, ou contradictoire assez élevé car on a à faire à un très grand argumenteur voir un spécialiste média.

Inquiétude : Et est-ce qu’un Phal n’aurait pas raison ? Si c’et le cas il lit l’avenir ! Ou il le crée ? NostradaPhal est un spécialiste des mares de grenouilles (réseau de joueurs), des miroirs magiques (écrans d’ordinateurs), des boules de cristaux (téléphone cellulaire) et en plus il a un peu de mémoire (pas seulement vives mais aussi mortes)

Peur : Je vais vous dévoiler un secret, Phal a véritablement peur que l’on puisse croire qu’il ne soit pas honnête. Mais cette peur se dirige vers les personnes qu’il estime professionnelles et compétentes. Pourquoi ? Très certainement parce que sous ses couverts de faire et de dire ce qu’il lui plaît, il cache, très certainement, une grande sensibilité intérieure, qu’il ne dévoilera quand de très rares occasions et qu’auprès de personnes qui auront prouvé, à ses yeux, leurs qualités personnelles ou professionnelles. Un Phal ne triche pas, ni dans le jeu, ni dans la vie, cela ne veut pas dire qu’il n’adapte pas ses stratégies. Mais globalement l’on peut considérer que c’est un honnête homme. (Que l’on pourra différencier, si on le souhaite, d’un homme honnête, souvent question de point de vue diabolique)

Surprise : Il est rare que Phal ne nous surprenne pas. Il doit travailler le Concept.

Déception : ... optimisez les process ...

Intérêt : Tu es un grand Monsieur Phal, du monde du jeu, il faut savoir le reconnaître et te le dire. Il y en a d’autres mais peu on atteint ta notoriété. S’attarder sur ce que les autres ont pu penser de toi, et surtout savoir quelles émotions tu as pu générer est me semble-t-il intéressant à la fois pour toi mais aussi pour ton public. Tu resteras, en France, comme un des défricheurs du jeu de société. Et tu as créer un nombre très important d’analyses ludiques, sous forme d’articles, de vidéos, de prix, d’événements, de communication ou de publicités qui pour la plupart sont de grandes qualités même si on peut ne pas souscrire à toutes..
La notoriété est loin de n’avoir que des avantages et la responsabilité du chef d’entreprise n’est pas aussi enviable que ce que la plupart l’imagine, tu as su accepter l’une comme l’autre avec un brio naturel et en sachant rester, la plupart du temps, toi-même.
Comme il existe de grands chanteurs ou de grands acteurs, tu as su créer et jouer un grand personnage dans le monde du jeu, cela restera sans doute un de tes plus grands et plus beaux rôles.
Il m’a fait plaisir de penser à toi, à ce que tu es, et à ce que tu as fait. VPR, VPS dans tous les cas tu as su entourer tric-trac d’un réseau de
Ta photo de classe est émouvante au-delà du réel, tu touches et tu souris !
Le plus beau compliment que l’on a pu me faire, me semble te convenir, « Tu es vivant Phal ! ».
Au Plaisir !
Kime, chevalier et homme libre du Mont Plaisir.
Les dés mêlés
Merci pour tout Mr Phal et très bonne continuation a à vous, avec 2 ans d'avance ;)
redgabber
redgabber
lol la photo où l'on te voit bucher sur ton pc dans la chambre… et moi qui te bazootais du hardcore en tant que voisin du dessus :)
Sacré époque !! apparement ça ta motivé lol … bonne continuation.
Mister Nico
Mister Nico
Depuis que je suis tombé dans la marmite du monde des jeux de société "modernes", j'ai eu le plaisir de fréquenter Tric Trac. Merci pour tout le travail que vous avez pu accomplir M. Phal, et bonne chance pour la suite de vos aventures.
Docteur Cheux
Docteur Cheux
Une page est en train de se tourner, pour vous, pour nous.

Merci pour tout ce travail.

Vive Tric Trac !
Rastakakou
Rastakakou
Merci Mr Phal pour tout ce que vous avez fait, et bon vent pour la suite !
Tous mes voeux de plaisir et de réussite.
arkeyeneth
arkeyeneth
C'est l'histoire d'un gars qui s’assoit devant son PC avec une idée... Presque 20 ans après, le PC est devenu un MAC, et la petite idée est non seulement devenue le plus grand site français consacré aux JDS, mais aussi l'un des plus grands du monde. Je pense que vous pourrez éteindre votre chouette MAC avec le sourire.
Peut-être que votre nouvelle aventure concerne de près ou de loin l'écriture ;) ?

Merci pour tout, et je vous souhaite le meilleur pour la suite, que ce soit pour vous directement mais également pour toute votre petite tribu :)

Longue vie à Tric Trac et à sa formidable équipe.
Wilhelm
Wilhelm
Cela fait neuf ans que je suis tric trac. J ai vu son évolution, ses changements... J ai toujours autant de plaisir à lire les articles, à regarder les vidéos. Dès le début j ai adhéré à l idée, au concept et je continuerai à suivre vos aventures. Merci la TT team. Merci M Phal, je suis heureux pour vous.
RP
RP
Quelle belle fin d'article, oui que le spectacle commence !
Vive Trictrac !
Vive l'équipe !
Vive M. Phal !