Imperium Antique, gros plan sur : Les Celtes

Par ORIGAMES

Erschienen am 10.12.2021 • Lecture 4 min. •  1794 vues

Imperium Antique, gros plan sur : Les Celtes

 

Les Celtes réunissaient différentes tribus partageant un même langage et d’autres particularités culturelles sans pour autant former un empire soudé. Pour Imperium nous avons mêlé les Gaulois (qui vivaient en France) à des tribus issues des îles britanniques et galloises.

Vae victis

Pour distinguer les Celtes des autres nations d’Europe, nous avons inclus certains de leurs mythes dans les cartes. Combiné avec leurs cartes d’attaque et leur pouvoir de nation, cela a tendance en favoriser un style de jeu plus agressif ou, tout du moins, plus à même de générer de l’instabilité chez leurs adversaires. Ce sont des adversaires particulièrement dangereux pour les Romains qui dépendent d’une stratégie très dépensière pour constituer une pioche allégée afin de pouvoir jouer Gloire le plus souvent possible. Les Celtes contre les Romains, thématiquement approprié pourrait-on dire, est certainement un des duels les plus emblématiques de la boîte Antique.

Ce que vous remarquerez assez rapidement en jouant les Celtes c’est l’absence de cartes Prospérité. Cette carte est utilisée par de nombreuses nations pour générer des matériaux et de la population à partir de régions en jeu. Au lieu de cela, les Celtes se servent de Vol de bétail pour générer des matériaux (et ils n’hésitent pas à voler ceux de leurs adversaires, surtout s’ils contrôlent des empires) et utilisent le mythique Chaudron de Cerridwen pour convertir des progrès en populations à un taux plus favorable qu’à la normale. Votre carte Druides est une des plus utiles, car elle peut générer de la population et des progrès tout en vous permettant de gérer l’instabilité.

Tric TracTric TracTric TracTric Trac

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si tu veux la guerre, prépare la guerre

L’aspect agressif des Celtes est illustré par leur chef barbare – Boadicée. Elle vous permet de gagner un progrès (que vous pouvez convertir en deux populations avec le Chaudron) et de ralentir vos adversaires en les forçant à abandonner (défausser) une région jouée.

Les cartes du Marché qui vous intéressent particulièrement sont les cartes tradition les plus utiles, les cartes d’attaque et les régions fertiles.

Quand vous finissez par devenir un empire, votre carte Avènement Or des Celtes vous permet de générer suffisamment de matériaux, surtout si vous avez réussi à conquérir une ou deux régions fertiles supplémentaires. Quand vous êtes devenu un empire, vous n’êtes pas obligé de renoncer à votre style agressif. Vous pouvez développer les Chars pour continuer vos conquêtes et continuer à voler du bétail. Vous voudrez très certainement développer votre autre chef, Vercingétorix, aussi bien pour sa capacité à marquer des points en fin de partie avec les cartes Tradition et pour sa capacité très utile d’acquérir n’importe quelle carte du Marché. Votre principal problème, c’est que votre pioche Nation est assez volumineuse : avec vingt-sept cartes, c’est un des plus gros deck du jeu aussi, si vous ne vous dépêchez pas, la partie pourrait être terminée avant que vous ayez pu devenir un empire ! Cela illustre le fait thématique et historique que les tribus celtes n’étaient pas enclines à former un empire de manière classique et que le temps qu’elles s’unissent (contre la menace romaine), toutes les autres civilisations méditerranéennes étaient devenues des empires depuis longtemps ou avaient même disparu.

Tric TracTric TracTric TracTric Trac

 

 

 

 

 

 

 

 

Les gaulois réfractaires

Tric TracAvec ce gros plan sur les Celtes, il peut être utile d’aborder aussi l’instabilité. L’instabilité représente les luttes intestines que doit gérer votre nation : le désordre, les émeutes, la famine, la maladie et ainsi de suite. Plutôt que de les différencier ou d’établir un système d’événements, nous avons incorporé un système d’instabilité générique dans le jeu. L’instabilité est une mauvaise chose ! Elle encombre votre deck et votre main avec des cartes inutiles et chaque carte Instabilités que vous avez en fin de partie vous fait perdre 2 points.

La plupart des nations débutent la partie avec quelques cartes Instabilités dans leur deck pour illustrer le fait qu’elles ont besoin d’une certaine stabilité interne avant de devenir une nation prometteuse. Vous pouvez subir de l’instabilité à cause des cartes d’attaque de vos adversaires, mais la plupart proviennent des cartes du Marché. Cela représente les troubles et les résistances culturelles générées par le changement et par toute idée nouvelle. Vous pouvez vous débarrasser d‘une carte Instabilités en la jouant comme carte action et en en payant le coût (soit 3 matériaux, soit 2 cartes défaussées soit 1 population). Sinon, vous pouvez sacrifier tout votre tour pour renvoyer gratuitement toutes les cartes Instabilités de votre main. Cela s’appelle un tour de pacification et, au début du jeu, c’est une méthode très efficace pour nettoyer votre pioche.

Il y a de nombreuses cartes du jeu prévues pour mitiger l‘instabilité – les Celtes avec leurs Druides, par exemple. Mais attention ! Si la pile des Instabilités s’épuise, le monde sombre dans le chaos et la partie se termine immédiatement. Si cela se produit, c’est le joueur ayant le moins de cartes Instabilités qui l’emporte et on ne compte pas les points de victoire. Pour éviter que cela se produise trop facilement, les civilisations qui ont tendance à générer un montant excessif d’instabilité pour elles ou pour les autres (comme les Celtes dans ce cas) ajoutent des cartes Instabilités à la réserve quand on joue avec elles.

Bon jeu !

 

 

Imperium Antique, gros plan sur : Les Carthaginois

Imperium LégendesAntique et Imperium : Légendes, deux jeux de deck-building et de civilisations conçus par Nigel Buckle et Dávid Turczi.

Chaque boîte contient 8 civilisations à conduire vers la gloire et les deux boîtes peuvent être combinées pour un total de 16 civilisations. Commandez vos exemplaires dès aujourd’hui ! 


 

Auteur : Benjamin Corless

Source : https://ospreypublishing.com/blog/index/list/tag/Imperium/?p=1


ORIGAMES

Kommentare (3)

Default
tonio71
tonio71
Bonjour,
Avez vous prévu de réimprimer les cartes en erreur (voir fichiers errata dans BGG) ?
Guillaume Lemaître
Guillaume Lemaître
De ce que je vois, «Cité de Carthage» (1CAR2/23) est corrigée conformément au correctif d'août 2021. Je pense donc que la version française est à jour.
cooper2005
cooper2005
Justement non : l'erreur sur la "cité de Carthage" n'est pas corrigée. D'autres l'ont été.
Bref, la VF est partiellement à jour.
Les errata de la VF sont disponibles sur ce fil :

https://www.trictrac.net/forum/sujet/imperium-antique-legendes-errata-regles-francaises